Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
jinhyunTrike
**
avatar

Messages : 115
Âge : 42
Localisation : Lot
VPH : Performer
Date d'inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Mer 15 Avr 2009, 16:15

Bonjour à tous !

Je confirme ma passion pour la pédale (de droite et gauche) et quel fut ma stupeur au détour d'un article de objectif terre :

"Circuler en Segway est bien plus efficace sur le plan énergétique que de circuler à vélo !"
Lien supprimé, ne pas nourrir le troll.


D apres tous les nombreux détails, c est vrai (ou il se plante !) mais je voulais un avis des messieurs JM Jancovici du Forum !

Mickael :velo1:



En meme temps, voici une evol du Segway le PUMA :

http://www.treehugger.com/files/2009/04/video-gm-segway-puma.php

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hysope
Accro du forum
avatar

Messages : 1458
Âge : 47
Localisation : En transhumance...
VPH : Mal au cul.
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Mer 15 Avr 2009, 16:29

Ce qui est intérésant ici est effectivement le poids de la nouriture dans l'empreinte écologique. Mais le racourci est un peu facile pour vendre... de la techno green waching. Où l'on parle de la notion stock de matière première ?

Quand n'y a plus de lithum pour les batteries ... on fait comment ?
Hop... oublié...

En terme d'efficacité énergétique c'est effectivement vrai.

Maintenant le : Comment je me nourris ? Si c'est végétarien à court réseau de distribution... il faut pas déconner...

a+

Jeff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.permajeff.fr
joebar
Accro du forum
avatar

Messages : 1032
Âge : 36
Localisation : Grenoble
VPH : Trice QNT/Cyclone + divers VTT
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Mer 15 Avr 2009, 17:16

La 1ere hypothese "indiscutable" ne l'est pas vraiment: le citadin qui fait 2x5km de vélo/jour ne mangera pas plus que le gros dans son 4x4 (il faut du cliché, c'est vendeur). C'est comme pour les appareils ménagers à faible conso: si on en a de plus en plus, au final c'est retour case départ...sinon le gros dans son 4x4 ne serait pas gros.

Le probleme de ces petits jouets, c'est leur association à la sédentarité. De plus, le calcul ne porte pas sur le surplus de nourriture necessaire pour faire avancer un vélo (par rapport à conduire un de ces jouets), mais compare les rendements humains au rendement d'un véhicule electrique. Quand tu montes sur ton jouet, t'arretes de vivre?

Bref...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sebbouq.free.fr/
Julius
Pilier du forum
avatar

Messages : 950
Localisation : Draveil ( 91 )
VPH : CNPUZ Prototype, 8 Freight, Rene Herse 1981, Charrel Tandem 1948
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Mer 15 Avr 2009, 17:54

Je préfère consommer de patates bio produites en France pour pédaler
que de l'electricité produite par une centrale nucléaire même si soit disant
c'est plus efficace sur le plan énergétique
Ok, je mange aussi des bananes de Martinique et c'est certainement moins écologique jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://igg.me/at/bb24h
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2823
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Mer 15 Avr 2009, 18:21

D'accord avec joebar.

Que le rendement photovoltaïque-batterie-segway soit supérieur à celui de photosynthèse-aliments-cycliste, c'est indéniable.

Ce qui me semble par contre très discutable, c'est de considérer que le cycliste s'alimente plus. Je pense que c'est fondamentalement faux. Manger a dans nos sociétés une fonction de plaisir et d'acte social assez décorrélé de nos besoins énergétiques, et à part dans de rares cas d'efforts intenses et prolongés, la ration habituelle est largement supérieure aux besoins énergétiques de notre mode de vie sédentaire. Vu sous un autre angle:
- le sédentaire non cycliste face à sa ration alimentaire a deux possibilités:
...+ soit il réduit (encore) le rendement de conversion de ce qu'il mange
...+ soit il grossit Wink
- inversement, le cycliste:
...+ soit augmente un rendement assez ridicule à la base
...+ soit maigrit.

Petit calcul de coin d'écran:
5km en vélo, ça doit faire du 25-50 Wh, non? On y applique un rendement de 20%, ça donne 250Wh en entrée, soit ~200kcal ... besoins d'un homme sédentaire par jour: 2500kcal ... ration moyenne journalière d'un Français: 3000kcal (edit: pour un homme c'est donc probablement plus) ... comme quoi, jusqu'à 10-15km/jour, pas besoin de s'alimenter plus. Tiens d'ailleurs c'est ce que je constate: je fais 10km par jour, et je ne pense vraiment pas manger plus que mes collègues caisseux Wink .


Dernière édition par Calcoran le Jeu 16 Avr 2009, 09:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 4948
Âge : 57
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Mer 15 Avr 2009, 19:56

Et le cycliste qui roule tous les jours sera en meilleure santé/condition physique que l'utilisateur quotidien du Segway qui se laisse mollement transporter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julius
Pilier du forum
avatar

Messages : 950
Localisation : Draveil ( 91 )
VPH : CNPUZ Prototype, 8 Freight, Rene Herse 1981, Charrel Tandem 1948
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Mer 15 Avr 2009, 20:08

Vindwa a écrit:
Et le cycliste qui roule tous les jours sera en meilleure santé/condition physique que l'utilisateur quotidien du Segway qui se laisse mollement transporter

Ceci est vrai mais voyons le coté positif des choses : la position debout
consomme beaucoup plus d'énergie que la position assise. C'est bon pour
nos amis américains qui sont à ce qui parait un peu en "surpoids".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://igg.me/at/bb24h
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2823
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Jeu 16 Avr 2009, 09:34

A noter aussi qu'on parle de rendement sur une énergie qui à notre échelle est à peu près gratuite et infinie, donc l'intérêt de la question est probablement discutable. D'autant qu'on ignore un sous-produit intéressant dans le cas "naturel": la consommation de CO2 par les plantes.

Enfin bon, j'étais sur le point de laisser un commentaire, quand j'ai vu le titre du blog, du coup je me suis dit que leur jugement était de toutes façons sans doute un peu biaisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arafolie
Accro du forum
avatar

Messages : 3277
Localisation : proche de lyon
VPH : bx-bent
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Jeu 16 Avr 2009, 10:39

plus je fait de vélo moins je bouffe

et un des problèmes des personnes qui se mettent au sport c'est la spirale
plus je fais du sport, moins je bouffe, plus je perd du poids, plus je fais du sport.

Certains vont jusqu'a l'anorexie

faut pas manquer d'air pour imaginer qu'en glandant sur le bidule on ne consomme plus, donc on ne mange plus ou moins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/2007/01/mon-premier-trike-fa
knight
Posteur de bronze


Messages : 318
Âge : 42
Localisation : Bienne, Suisse
VPH : M5 Carbon Mid Racer
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Jeu 16 Avr 2009, 16:51

Pour ma part je pense que vélo et Segway sont tout deux sont des moyens de locomotion "doux".

Après quelques calculs pour mon trajet pendulaire de 30km (total aller/retour) j'estime mes dépenses énergétiques ainsi:

A vélo environ 1700 Wh (en comptant la douche nécessaire au boulot à 700 Wh) à 30km/h.

En Segway j'utiliserai environ 1100 Wh.

En train 2500 Wh.

En voiture 19500 Wh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patum Catus
Accro du forum


Messages : 5963
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Jeu 16 Avr 2009, 16:58


- MDR l'argumentaire pourri et malhonnête.


pour ma part je continuerai à flinguer la planète à vélo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 41
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Jeu 16 Avr 2009, 17:36

Erreur de base: parler du 0.3 % de la conversion de la photosynthèse.
Pourquoi?
Parce que le soleil brille, même si aucune plante avalable n'en profite, donc l'énergie reçue est la même au final. En prendre en plantant des aliments ou laisser filer sur de la jachère ne change rien au bilan. Donc il faut déjà multiplier par un facteur 33 la valeur de la colonne de gauche, donc on remonte à 15 % contre 8.2 %, le vélo est déjà 2x meilleur que le Segway.
Bon, c'est du vent aussi puisque tout le calcul est basé sur n'imp', la comparaison générique étant simplement sans objet.

Pour ce que j'en ai vu jusqu'ici les segway sont toujours servis comme moyen de locomotion en remplacement de quelque chose de plus doux, souvent la marche. JAMAIS la voiture, sur la dizaine de personnes interrogées. L'énergie grise est énorme, et le prix bloquera plein d'évolutions écologiques. Par exemple pour le prix d'un segway on peut changer ses fenêtres, et le gain énergétique en serait donc doublement meilleur, puisque je maintien que ces grosse daubes à roulettes n'apporteront jamais rien de bon tant que ce sera un gadget à bobo friqués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
knight
Posteur de bronze


Messages : 318
Âge : 42
Localisation : Bienne, Suisse
VPH : M5 Carbon Mid Racer
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Jeu 16 Avr 2009, 21:07

Je ne comprends pas bien ces réactions aussi virulentes. Même si je préfère mon vélo le Segway semble avoir des caractéristiques pas si honteuses que ça: environ 25Wh / km, une capacité de chargement pas négligeable et une autonomie correcte dans un cadre urbain. De plus, on n'est pas "blindé" sur un Segway comme à l'intérieur d'une berline et la vitesse, environ 20km/h ne me semble pas poser de gros problèmes de sécurité. On nous rebat les oreilles du fait que bon nombre de trajets en voiture ne sont que de quelques kilomètres. En quoi le Segway ne serait pas une alternative au même titre qu'un vélo (avec ou sans assistance électrique) ou la marche à pied pour des trajets individuels? Le prix uniquement?
Dans mon calculs plus haut je n'ai effectivement pas compté l'énergie grise (ni celle de mon vélo carbone difficilement recyclable, ni celle du Segway). Mais en consommation d'énergie au kilomètre, le Segway me semble gagnant. Notre "moteur à soupe" à besoin d'énergie pour fonctionner. Le site qui fait l'objet de ce post parle d'un rendement de 20%. Les 5-6 Wh/km du vélo se transforment en 25-30 Wh/km, similaire donc au Segway. En outre, la marche à pied demande environ 45 Wh/km selon un calculateur trouvé sur le net.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5012
Âge : 55
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Jeu 16 Avr 2009, 21:13

Juste une réflexion qui me vient à l'esprit (c'est le gros en moi qui parle!...):

imaginez la photo du Segway plus haut mais avec un ou 2 (est-ce possible?) gros comme moi dedans.

Il faufrait à tout coup ,alors, en changer la légende,non?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patum Catus
Accro du forum


Messages : 5963
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Jeu 16 Avr 2009, 21:32

knight a écrit:
Je ne comprends pas bien ces réactions aussi virulentes.
- en ce qui me concerne, l'argumentaire commercial dépasse largement... les bornes.
après, je n'ai rien de spécial contre le Segway, enfin pour les autres.


@ El SombreGros : nan mais on va finir par le savoir. ;p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 41
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Jeu 16 Avr 2009, 22:38

C'est le mensonge qui me débecte, pas le véhicule. Lui, je m'en tape.

Chacun choisis son engin, mais ne pas venir dire que 25 Wh/km avec un mix énergétique de 2.6, donc 65 Wh/km (ben oui, l'énergie a aussi son rendement de production et de transport, et sa pollution) sont plus faibles que 6 Wh/km, issus gratuitement de notre surbouffe.
Marre de ces c... qui se font de la pub et du fric sur des niaiseries à 2 balles.

Le Segway écolo? Mouarf...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
iubito
Modo sortant
avatar

Messages : 4550
Âge : 34
Localisation : Le Puy-en-Velay
VPH : Trice QNT solarisé, footbike street
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Jeu 16 Avr 2009, 23:38

Bon, faut quand même que je vous avoue un truc, c'est grâce au Segway que j'ai trouvé le trike, si si !

Un peu par hasard je suis tombé sur des sites parlant des Segway, mon but était de pouvoir me balader un peu plus vite un peu plus loin, par exemple aller voir des amis à la campagne... mais segway = faible autonomie (25km au mieux) et pas très rapide (en France interdit sur les routes je crois, seulement trottoirs = 5km/h)
et je suis tombé sur une page d'Ekopedia parlant des moyen de transports "doux", segway, vélo couché, trike....ah?! et voilà Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousauxbalkans.net
ajja
*
avatar

Messages : 52
Âge : 59
Localisation : Chambéry
VPH : Catrike Speed pour lui, Road pour elle
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Jeu 16 Avr 2009, 23:53

je les trouve un poil gonflés de comparer l'énergie issue du plutonium et celle issue de mes tagliatelles à la bolognaise maison, ça n'a strictement rien à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyllibruno.unblog.fr/
Energie
Débutant(e)
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Ven 17 Avr 2009, 06:15

cavallo pazzo a écrit:
(...) ces grosse daubes à roulettes (...) C'est le mensonge qui me débecte, pas le véhicule. Lui, je m'en tape. Chacun choisis son engin, mais ne pas venir dire que 25 Wh/km avec un mix énergétique de 2.6, donc 65 Wh/km (ben oui, l'énergie a aussi son rendement de production et de transport, et sa pollution) sont plus faibles que 6 Wh/km, issus gratuitement de notre surbouffe. Marre de ces c... qui se font de la pub et du fric sur des niaiseries à 2 balles. Le Segway écolo? Mouarf...

Je me suis inscrit à ce forum pour répondre à ce message qui manque de retenue, c'est le moins que l'on puisse dire... :

1 - Il n'y a aucun "mensonge". Le rendement de conversion de l'énergie solaire en biomasse végétale est de 0,1 à 0,4% pour les plantes terrestres, un peu plus pour les microalgues, les championnes de la photosynthèse. Un aliment [par exemple des tagliatelles à la bolognaise = blé cuit + tomates + viande + huile + stockage au frigo + cuisson] est un agrocarburant destinés à la machine cardiaque/respiratoire/musculaire humaine.

Comme souligné dans le rapport « Agrocarburants et Environnement » publié fin 2008 par le Ministère de l’écologie, "Les agrocarburants se situent dans la zone des rendements les plus faibles, ils sont de fait limités par le rendement de la photosynthèse qui est très faible (<1%). La troisième génération, utilisant des algues, restera largement moins efficace que les solutions « électriques » quelles qu'elles soient, notamment l'utilisation de l'énergie solaire."
http://www.ecologie.gouv.fr/IMG/pdf/Agrocarburants_et_Environnement.pdf

Un mètre carré terrestre reçoit chaque année environ 1500 kWh d'énergie solaire en moyenne (c'est à peu près le cas en France, située à une latitude moyenne), soit 15000 MWh/hectare. Les meilleurs rendements ne dépassent pas 10 tonnes de biomasse total (racines, tiges, fruits,...tout) à l'hectare et par an (10 tonnes, c'est une hypothèse TRES haute). Le PCI de la biomasse est égal à la moitié de celui du pétrole, soit environ 5 kWh par kg. Le contenu énergétique de 10 tonnes de biomasse est donc de 50 MWh.

50 / 15000 x 100 = 0,33%

Avec les microalgues, ont peut atteindre 30 tonnes à l'hectare et par an, avec une PCI égale à 80% de celle du pétrole (espèces riches en huile), ce qui nous donne du 240 MWh/ha/an. On arrive ainsi, au laboratoire, avec des conditions de croissances idéales (très fort enrichissement du milieu en CO2 etc.) à un rendement de 1,5%, grand maximum.

2 - Un panneau solaire, pas besoin de terres cultivables pour l'installer. Rendement supérieur à 15 %. EPB de 2 ans. Durée de vie de 20 ans. Parfaitement durable. Et consommation en eau douce nulle.

3 - La surface de la terre n'est pas illimitée, et une grande partie de la surface agricole utile mondiale est déjà utilisée. Au Brésil, en Indonésie et dans de nombreux autres pays, on déforeste pour cultiver. Et la population mondiale augmente. Nous sommes 6,7 milliards aujourd'hui, nous serons 9 milliards en 2050. La recherche de l'efficacité énergétique est donc incontournable, et cette recherche doit être à mon sens menée de la manière la plus objective possible.

Ajoutons que les cultures sont de grandes consommatrices d'eau douce, de pesticides et d'engrais.

4 - Faire du vélo est excellent pour la santé, je n'ai jamais dit le contraire, il s'agit d'un bilan énergétique. Ceci n'empêche pas que le rendement énergétique musculaire est assez mauvais: entre 20 et 25% pour les sportifs de très haut niveau, environ 15% pour les personnes "standard". Il conviendrait d'ailleurs de prendre les consommations annexes, et non seulement la consommation des muscles squeletiques (ajouter la consommation lié à l'augmentaiton du rythme cardiaque, du rythme respiratoire etc.). J'ai retenu 20%, c'est une hypothèse très haute.

Faire du vélo pour sa santé, bien sûr, mais circuler en easyglider, bikeboard, skate électrique, vélo électrique ou segway est 200 fois plus efficace sur le plan énergétique que de circuler via la force musculaire. Il n' y aucune raison de pleurer face à ce constat.

5 - L'easy glider (800 euros) et le bikeboard (2000 euros) ont un prix bien inférieur à celui du segway (7000 euros, haute technologie d'équilibre dynamique développée par Dean Kamen, l'un des plus grands inventeurs de notre temps)

6 - Je ne perçois aucune rémunération avec mon blog Objectif Terre, ni en publicité, ni en droits d'auteur et ceci même si les 2500 à 2800 visites quotidiennes pourraient générer un petite recette publicitaire (je pourrais par exemple m'acheter un eaysyglider en 2 à 3 mois de recettes : ) ).

Il s'agit d'un blog éco-citoyen, son objectif n'est pas commercial.

7 - Je t'invite à ravaler ta haine injustifiée (on a jamais rien construit dans cet état) à argumenter de manière rigoureuse: l'écologie, c'est un sujet sérieux.

8 - C'est un panneau photovoltaïque qu'il y a sur ta photo/avatar ?
Il est là pour la décoration où il alimente en électricité le vélo qu'il y a en dessous ?

-----------------------------

J'en profite pour répondre à une remarque effectuée sur le lithium:

hysope a écrit:
Quand n'y a plus de lithum pour les batteries ... on fait comment ? Hop... oublié...

- Il y a assez de lithium évaporitique et pegmatitique (Bolivie, Chili, Argentine, Chine, Brésil, USA, Canada, Australie etc.) pour équiper 4 milliards de voitures électriques (parc automobile mondial actuel = 700 millions);

- Le lithium est recyclable à 98%, changeons de paradigme, le lithium, ce n'est pas le pétrole !

- Il y a assez de lithium océanique pour équiper 18 000 milliards de Tesla Roadster; A 2 euros et 30 centimes le kilogramme aujourd'hui, le lithium représente seulement 2% du coût d'une batterie lithium et même si son coût était multiplié par 10 (l'extraction du lithium océanique devient alors rentable), l'impact sur le coût des batteries serait modeste;

- les ressources en lithium exploitable dépendent directement du niveau de coût accepté; Les réserves de sel du sous-sol méditerranéen (1 million de km3 !) sont 100 000 fois plus grandes que les colossales réserves du désert de sel d'Uyuni en Bolivie (10 km3);

- Les batteries Lithium phosphate de fer sont non toxiques; et d'excellentes batteries fonctionnent sans lithium (Zn Air etc.);

- Les nouvelles technologies de batteries LiFePO4 permettent la recharge complète d'une batterie de téléphone portable en 5 secondes et d'une batterie de voiture électrique en 5 minutes

+ d'infos ici

----------

joebar a écrit:
La 1ere hypothese "indiscutable" ne l'est pas vraiment: le citadin qui fait 2x5km de vélo/jour ne mangera pas plus que le gros dans son 4x4.


Ma phrase est effectivement mal formulée, elle peut prêter à confusion. Il serait intéressant de préciser que c'est indiscutable d'un point de vue statistique (moyenne mondiale ou française), mais qu'il y a effectivement des personnes sédentaires qui mangent bien plus que les sportifs.

C'est cependant l'aspect statistique qui est pertinent pour ce billet comparatif, mentionner les expeptions relève de l'anecdote. Tout aussi anecdotique serait de mentionner le bilan énergétique d'un segway qui descend une route en pente...Le segway est alors producteur d'électricité : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin
Pilier du forum
avatar

Messages : 962
Âge : 34
Localisation : Un peu plus à l'ouest
VPH : Pioneer de chez nazca
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Ven 17 Avr 2009, 09:24

Je ne tiens pas à entrer dans un débat sur le rendement énergétique des plantes, mais il me semble, en tout cas c'est comme cela que l'on fait de vrai analyse de cycle de vie, qu'il faut prendre en compte le cout énergétique de la fabrication et du recyclage. Si ces couts ne sont pas prix en compte, on arrive facilement à des choses aberrante, comme dire qu'il est plus intéressant énergétiquement parlant de changer de voiture tout les ans pour acheter la toute nouvelle qui consomme 0.1L/100km de moins que l'ancienne.


Energie a écrit:

2 - Un panneau solaire, pas besoin de terres cultivables pour l'installer. Rendement supérieur à 15 %. EPB de 2 ans. Durée de vie de 20 ans. Parfaitement durable. Et consommation en eau douce nulle.

Faux, pour sa construction, son transport et son installation un panneau photovoltaïque, comme tout produit manufacturé, a consommer le l'eau douce, bien souvent potable.


Energie a écrit:

4 - Faire du vélo est excellent pour la santé, je n'ai jamais dit le contraire, il s'agit d'un bilan énergétique. Ceci n'empêche pas que le rendement énergétique musculaire est assez mauvais: entre 20 et 25% pour les sportifs de très haut niveau, environ 15% pour les personnes "standard". Il conviendrait d'ailleurs de prendre les consommations annexes, et non seulement la consommation des muscles squeletiques (ajouter la consommation lié à l'augmentaiton du rythme cardiaque, du rythme respiratoire etc.). J'ai retenu 20%, c'est une hypothèse très haute.

Faire du vélo pour sa santé, bien sûr, mais circuler en easyglider, bikeboard, skate électrique, vélo électrique ou segway est 200 fois plus efficace sur le plan énergétique que de circuler via la force musculaire. Il n' y aucune raison de pleurer face à ce constat.

Dans voter calcul, vous ne prenez pas en compte une énergie qui est loin d'être négligeable : celle de l'être humain qui vie, et qui plus est qui doit se tenir debout. C'est un effort qui est loin d'être négligeable. Il faut donc le prendre en compte.


Energie a écrit:
argumenter de manière rigoureuse: l'écologie, c'est un sujet sérieux.


Justement, votre raisonnement n'est pas rigoureux. En placent des limites de votre étude trop simple (juste une étude du rendement de la chaine de propulsion) votre conclusion est absurde. La machine humaine est faite pour supporter des effort aussi minime sans sur consommation, contrairement à ce que vous semblez croire. Je peux vous affirmer que je ne mange pas plus les jours ou je fais 80km en vélo que ceux ou je n'en fais pas, et ce malgré un rythme de vélo soutenu.


Je ne rentrerais pas plus dans l'aspect batterie. La vie n'est pas merveilleuse et le recyclage des batteries pas aussi simple que celle du lithium pur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2823
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Ven 17 Avr 2009, 09:57

Il y a beaucoup de choses vraies dans tes arguments, Energie, et d'ailleurs souvent des arguments qui sont utilisés sur ce forum par tes détracteurs: un certain nombre d'entre nous sont ... euh ... électrisés ( Wink ), et convaincus de l'utilité et du futur des véhicules électriques ou assistés électriquement. Cela dit, il est toujours possible de pousser le raisonnement trop loin. C'est bien de promouvoir les véhicules électriques, mais ils n'ont pas toutes les qualités non plus, loin de là.
Energie a écrit:
Ma phrase est effectivement mal formulée, elle peut prêter à confusion. Il serait intéressant de préciser que c'est indiscutable d'un point de vue statistique (moyenne mondiale ou française), mais qu'il y a effectivement des personnes sédentaires qui mangent bien plus que les sportifs.

C'est cependant l'aspect statistique qui est pertinent pour ce billet comparatif, mentionner les expeptions relève de l'anecdote. Tout aussi anecdotique serait de mentionner le bilan énergétique d'un segway qui descend une route en pente...Le segway est alors producteur d'électricité : )
J'aimerais que tu nous donnes des statistiques qui indiquent que statistiquement la population cycliste mange plus que la population automobiliste/transporencommuniste. Parce que sérieusement, j'en doute. Idéalement d'ailleurs, plutôt la population vélotaffeuse. Parce qu'un cycliste sportif qui fait sa sortie de 200km le week-end, je veux bien croire qu'il mangera plus sur le week-end ... par contre le vélotaffeur qui fait ses 10km journaliers, c'est assez différent.

Dans les chiffres que je donnais, un Français moyen consomme 3000 kilocalories/jour. Ce sont les statistiques que j'avais trouvées, il y en a peut-être d'autres. Sachant que c'est une moyenne, il ne serait pas stupide de considérer qu'un homme adulte en bonne santé sera plutôt aux alentours de 3300 kcal. Sachant que la ration conseillée par les nutritionnistes pour cette personne est de 2500 kcal, et partant des ~40 kcal/km que j'avais calculés plus haut dans le topic pour la consommation cycliste, un Français moyen a donc une réserve de 20 km (au bas mot) en vélo avant d'avoir besoin de s'alimenter plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
knight
Posteur de bronze


Messages : 318
Âge : 42
Localisation : Bienne, Suisse
VPH : M5 Carbon Mid Racer
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Ven 17 Avr 2009, 10:05

Bonjour Myrddin,

Sans vouloir polémiquer sur ce fil un peu "chaud", quelque chose m'échappe dans votre raisonnement. Comment pouvez vous affirmer que votre corp ne va pas consommer plus si vous faites 80km de vélo alors que vous mettez en lien un document qui justement indique le contraire (ex.: position assise 20W de consommation instantannée, bicyclette 350W de consommation instantannée)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre
***


Messages : 201
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Ven 17 Avr 2009, 11:37

knight a écrit:
Bonjour Myrddin,
(...) Comment pouvez vous affirmer que votre corp ne va pas consommer plus si vous faites 80km de vélo (..)?

Il me semble que dans le mode 'aérobie' (le plus utilisé en cyclisme),
le principal de l'énergie du corps est fournie par l'oxygène que l'on respire
(à la différence du mode anaérobie).

Peut-être aussi parce, lors de l'effort, le corps va utiliser de l'énergie
des aliments qui sinon aurait été transformés en graisse
ou éliminés naturellement.

Par ailleurs, même sans faire de sport, le métabolisme de base
du corps humain demande une certaine quantité d'énergie:
même si on ne fait pas de sport, on a besoin de manger.
Selon les conseils médicaux, en France où la nouriture est abondante,
on a plus besoin d'éliminer que de manger plus!

Roule bien! - Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 41
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Ven 17 Avr 2009, 12:29

Le Seg' meilleur que la porpulsion humaine?
Il faut interdire le fitness alors?
Les déplacements à pied inutiles?

Non, mes messages ne manquent pas de retenue, mais les saligauds qui veulent faire croire que de polluer au nucléaire au lieu de se déplacer avec raison et modération, oui.
Cela ne manque pas de retenue, mais de respect.
C'est le mépris des autres, des générations futures.

C'est simplement un mensonge.

Le recyclage du Lithium? Oui, en théorie. Des chiffres actuels? Pour rire...
Les mines actuelles sont déjà une source de destruction.

L'alimentation? Un rapport de la FAO (des bons gars pas du tout tout gauchistes, je le rappelle) affirme que les cultures Bio peuvent nourrit 11 Milliards d'humains. Pas de bol pour la thèse des agrocarburants. D'ailleurs il y a collusion malhonnête: les agrocarburants n'ont rien à faire ici.
Un Segway contre un vélo, aucun ne consomme d'agrocarburants. Un kilo de céréales ne consomme pas tant d'énergie.

Et je le redis, la photosythèse et son rendement n'ont rien à faire dans ce calcul, puisque cette énergie et cette conversion se passent de toute manière.

De plus, la surbouffe est patente dans nos contrées, il FAUT faire plus d'exercice, donc il n'y a pas à manger plus pour faire du vélo: il faut juste faire du vélo. Surconsommation zéro.
A comparer avec l'argent bouffé par l'achat du Seg' plus son utilisation, son énerie grise, son recyclage, son absence d'exercice qui enverra son proprio au fitness, lui-même bouffant de l'espace et de l'énergie, climatisé, éclairé...
Avec presque autant de mauvais foi qu'en face, le Seg' deviendrait presque l'ennemi à abbattre.

Cessons l'hypocrisie: c'est un engin de loisirs, certainement très agréable, mais ce n'est un engin écolo qui s'il peut remplacer une voiture, une moto, un scooter.
Sinon c'est mort, c'est JUSTE un engin de loisirs. Pas interdit, hein, mais pas écolo non plus.
Je n'ai rien contre, mais il ne faut pas vouloir tout peindre en vert.

Et pour la techno: pourquoi donc, si le Lithium est si abondant et si facile à prendre, y a-t-il cela?
http://www.reuters.com/article/companyNews/idUK133069+14-Apr-2009+RTRS20090414?symbol=7203.T
Quelles clés détiendrait donc la Bolivie, si les océans pouvaient recracher facilement du Lithium?
Un petit graphe du cours du Li entre 1980 et nos jours, pour illustrer ce propos? Ce serait assez contra-productif pour les pro-véhicules électrique lourds, n'est-ce pas?
Il est juste impossible à prix acceptable d'équiper des engins lourds en électrique, tant en LiPo qu'en LiFePO4. Quelques milliers par an, tout au plus, pas de milliards.

Une recharge en 5 minutes, ok. C'est du 20 C, c'est connu. Tesla, plus de 50 kWh à bord. 20 C, c'est donc 50x20=1'000 kW de puissance nécessaire. Sous 400 V c'est donc 1'000/400=2.5 kA=2'500 A, faut de beaux fils, hein.

5 secondes? Ok, là c'est marrant aussi... 3600 secondes par heure, 5 secondes c'est donc 3600/5=720 C, je ne connaissais pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
knight
Posteur de bronze


Messages : 318
Âge : 42
Localisation : Bienne, Suisse
VPH : M5 Carbon Mid Racer
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   Ven 17 Avr 2009, 12:41

Selon wikipedia les besoins journaliers sont les suivants:
Hommes, femmes sédentaires: 2261kcal
Hommes, femmes actifs: 2558kcal
Hommes, femmes sportifs: 2971kcal

Pour une personne en surpoids, je suis d'accord de penser qu'une alimentation équilibrée et une pratique sportive raisonnable va lui permettre au bout d'un certain temps de diminuer son poids et son apport journalier. Mais pour une personne sans surpoids, la pratique sportive demande un apport supplémentaire (toutefois difficilement quantifiable) comme décrit sur cette page wiki (métabolisme de l'exercice):

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9tabolisme_de_base
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]
» Matthieu : Novice mais fana d'optisation énergétique !
» Un Faible apport énergétique inhibe la synthèse protéique
» Recette Gâteau énergétique maison
» Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Coin écolo-
Sauter vers: