Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un Québécois sans char [Rabidchi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rabidchi
Pilier du forum
avatar

Messages : 731
Localisation : Stockholm
VPH : Schlitter Encore évidemment, et quelques VH concurrents pour évaluation
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Un Québécois sans char [Rabidchi]   Ven 09 Oct 2009, 19:24

Bonsoir
Certains m'ont rencontré à la dernière soirée de la Cipale, je me nomme Julien et j'y étais avec mon Lynx bleu avec Rohloff.

D'origine québécoise j'étudie en design industriel près de Paris depuis plus d'un an. Je suis en fait un relativement vieil étudiant, réorientant mes études après avoir fait carrière pendant quelques années (c'est rare ici, chez nous c'est courant voire même encouragé!).

J'ai eu la piqûre du vélo couché d'abord en étant "chauffeur" de vélotaxi (Urbancab) comme premier boulot en arrivant à Paris. La position n'était pas si couchée mais levait quand même le voile sur les avantages de la formule. Ces véhicules comportent aussi un moyeu Rohloff. Suffit de l'essayer pendant quelques jours pour oublier l'hérésie des dérailleurs...

N'étant préalablement pas particulièrement cycliste et surtout pas sportif, cette expérience m'a donné envie de poursuivre en vélo couché et c'est ainsi que je me suis rendu au plus creux de la Bavière pour y cueillir un Lynx avec Rohloff.

Pour moi, mon vélo couché c'est:
  • Mon moyen de transport quotidien

  • Une excellente façon de découvrir la France

  • Un exercice, un sport, certes mais auto-motivé, le dépassement physique n'étant proportionnel qu'au plaisir... À la petite école j'étais le grand maigrichon faiblard et sans coordination qui était choisi le dernier (ou peut-être avant la petite grosse) quand venait le temps de constituer les équipes sportives. Et aujourd'hui voilà que je vise le prochain PBP.

  • Un catalyste d'un mode de vie "durable". Étant jadis consommateur à outrance, fana de voitures (6 voitures dans ma courte existence, et de la mécanique, du tuning (avec goût quand même)), j'avais entamé une réflexion sur tout ce que cela m'apportait vraiment et sur les impacts "environnementaux" (je hais cette façon de voir le problème, ça revient à éviter de dire que c'est avant tout l'humanité qui est menacée). Le vélo couché est arrivé à point, et voilà que je change maintenant mes habitudes et ambitions (je ne veux plus jamais être le propriétaire d'une voiture, surtout pas à énergie fossile), et pas qu'en ce qui concerne les transports...

  • Un certain subsitut de vol pour l'ex-propriétaire et pilote d'ULM que je suis. Je compte bien m'y remettre quand je recommencerai à en avoir les moyens, en espérant que les modes de propulsion aient transcendé les énergies fossiles d'ici-là...


Je roule beaucoup et depuis peu avec le club de vélo de route local.
Je crois qu'une des meilleures façons de promouvoir le VC est de s'en faire l'ambassadeur. Nous partageons après tout les mêmes intérêts, il n'y a pas de "nous" contre "eux".
Les mêmes qui auraient peut-être regardé mon VC avec dédain ont maintenant un grand respect pour le genre. Certes ils me niaisaient (se foutaient de ma gueule) au début mais c'est vite devenu très amical et maintenant je me permets des "tu fais des belles grimaces dans le rétroviseur, peu de gens ont la chance de voir ça".

L'exemple convainc beaucoup mieux que de longs discours (vitesse évidemment mais aussi mal nulle part après 230km, agilité à basse vitesse, aucune impression d'instabilité, virages très inclinés en tout contrôle et en continuant à pédaler, sans oublier dépasser le peloton en grignotant une barre de céréales). D'accord je suis encore dans le dernier tiers dans les longues montées, mais donnez moi encore quelques mois (et peut-être un lowracer plus léger) et ils n'auront plus aucun argument!

Au plaisir de rouler avec vous dans la région Parisienne, et très probablement dans la région Caennoise dès avril.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.schlitter.bike
arafolie
Accro du forum
avatar

Messages : 3277
Localisation : proche de lyon
VPH : bx-bent
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Un Québécois sans char [Rabidchi]   Ven 09 Oct 2009, 20:06

bienvenue donc

clair net précis pas trop long, super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/2007/01/mon-premier-trike-fa
teff
Posteur d'argent


Messages : 479
Âge : 45
Localisation : Lyon / Chalon-sur-Saone
VPH : Trice Q26 & Baron XS
Date d'inscription : 16/06/2008

MessageSujet: Re: Un Québécois sans char [Rabidchi]   Ven 09 Oct 2009, 20:57

c'est nul à l'écrit on n'a pas l'accent Wink

Sinon c'est marrant, je me reconnais un peu. Ex-parisien, fana de voiture, j'ai un peu volé aussi... Comme dit Hulot, on ne nait pas écolo, on le devient (et a priori j'ai du retard sur toi).

En tout cas bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trikie
Posteur d'or
avatar

Messages : 573
Âge : 88
Localisation : Léognan (33)
VPH : HP Scorpion Fx Rohloffisé et Scorpion Fx BionXisé
Date d'inscription : 28/07/2007

MessageSujet: Re: Un Québécois sans char [Rabidchi]   Ven 09 Oct 2009, 21:13

Ah, le Rohloff!!! Quand on y a gouté, on ne peut plus s'en passer!
Bienvenue au Club des rohloffisés!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rabidchi
Pilier du forum
avatar

Messages : 731
Localisation : Stockholm
VPH : Schlitter Encore évidemment, et quelques VH concurrents pour évaluation
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Un Québécois sans char [Rabidchi]   Ven 09 Oct 2009, 21:39

En fait la conversion au Rohloff est comparable à la conversion au vélo couché!

On commence avec des préjugés (plus lourd, perte de rendement, bruit, tous sujets à débat mais je ne le lancerai pas) puis si on se donne la chance - et le temps - d'apprendre, ou plutôt de désapprendre l'ancien mode et toutes les mauvaises habitudes qui vont avec, car avec le Rohloff la prise en main est on ne peut plus intuitive... Alors on se demande comment on a pu vivre sans!

On pourrait aussi faire l'analogie avec la conversion de PC à Mac. Extrêmement frustrant au début parce que l'on a du mal à reproduire nos mauvaises habitudes. Et on juge le système selon ses caractéristiques techniques (processeur cadencé plus bas, etc). Une fois les habitudes désapprises, on se dit que l'on aurait dû apprendre là-dessus. Une fois abstraction faite de la technique, la performance ne se mesure plus en chiffres mais en qualité d'usage...
Désolé je suis encore sur PC pour des raisons professionnelles!

Pour le prix, argument qui tue mais que j'entends rarement: je ne sais pas combien de vélos j'aurai encore dans ma vie, mais je peux envisager conserver le même Rohloff...
Solution "durable" s'il en est une.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.schlitter.bike
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 4979
Âge : 57
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Un Québécois sans char [Rabidchi]   Ven 09 Oct 2009, 23:23

rabidchi a écrit:
Bonsoir
Certains m'ont rencontré à la dernière soirée de la Cipale, je me nomme Julien et j'y étais avec mon Lynx bleu avec Rohloff.
Salut.
Tu étais aussi passé à la toute fin du Kidam, alors tout le monde quittait le parking, si je me souviens bien?
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un Québécois sans char [Rabidchi]   Sam 10 Oct 2009, 01:52

trikie a écrit:
Ah, le Rohloff!!! Quand on y a gouté, on ne peut plus s'en passer!
Bienvenue au Club des rohloffisés!
- en voici un autre qui n'a pas l'air de trop se soucier des pertes de rendement souvent évoquées.



à moins que celles-ci ne soient pénalisantes que dans les côtes.

et bienvenue, Rabidchi.
Revenir en haut Aller en bas
rabidchi
Pilier du forum
avatar

Messages : 731
Localisation : Stockholm
VPH : Schlitter Encore évidemment, et quelques VH concurrents pour évaluation
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Un Québécois sans char [Rabidchi]   Lun 12 Oct 2009, 11:56

Vindwa a écrit:
rabidchi a écrit:
Bonsoir
Certains m'ont rencontré à la dernière soirée de la Cipale, je me nomme Julien et j'y étais avec mon Lynx bleu avec Rohloff.
Salut.
Tu étais aussi passé à la toute fin du Kidam, alors tout le monde quittait le parking, si je me souviens bien?
Bienvenue

Excellente mémoire, c'était bien moi. Je n'avais pu me libérer que le dimanche après midi et j'espérais pouvoir encore assister à quelques activités... Mais en vain!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.schlitter.bike
stephane
Posteur de bronze
avatar

Messages : 224
Âge : 48
Localisation : Montreal (Quebec)
VPH : Trike -X Performer
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Un Québécois sans char [Rabidchi]   Lun 23 Nov 2009, 22:09

Bienvenue a toi,d'un autre Québécois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclehorizon.ca
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Québécois sans char [Rabidchi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Québécois sans char [Rabidchi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vehicule sans papier
» comment fermer la vitre cote passager sans demare la voiture
» Pour s'entrainer à sauter en MTB ou kitesurf sans kite
» Notre premier char Home Made !!!!
» Recheche hameçons sans ardillon pour truites

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Premiers Maillons :: Les Présentations-
Sauter vers: