Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

L'appel à candidatures pour les élections 2017 est lancé ici. Au plaisir de vous y voir.


Partagez | 
 

 Grenelle II: Qui, quoi, quand ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Calcoran
Accro du forum


Messages : 2812
Âge : 41
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Grenelle II: Qui, quoi, quand ...   30.09.09 12:21

laf_ange a écrit:
Calcoran a écrit:
.... 1- le changement climatique, plus on mettra de temps à consommer ce qui nous reste de fossile, mieux on s'en sortira de ce point de vue. ....
Désolé pour toi mais que l'on consomme doucement ou rapidement les énergie fossile cela ne feras aucunne diférence. Le changement climatique ce ferat. Le CO² (et autre produit) que l'on relache dans l'atmosphère a partir des énergie fossile ne revient pas dans la terre....
Pour éviter voir seulement limiter le changement climatique il faudrait:
- Soit arretter l'extraction du pétrole dès maintenant.
- Soit trouver un moyen de pomper le CO² atmospérique (ou océanique) et le stocker pour le reste du temps de la planète....

LAF ! ! ... !
Comme le signale Myrddin, le CO2 émis ne reste heureusement pas éternellement dans l'atmosphère. On considère habituellement que la durée de vie du CO2 dans l'atmosphère est de 100 ans. En simplifiant à l'extrême (donc ce n'est pas entièrement vrai, mais ça s'en approche suffisamment pour être valable comme explication), actuellement le CO2 qui a été émis en 1909 est en train d'être dégradé. Plus on mettra de temps à bruler le stock restant de fossiles, plus la part de CO2 émise au 20ème siècle aura eu le temps d'être dégradée, bref, moins de CO2 dans l'atmosphère à un temps T, donc moins d'effet de serre et moins de risque de passer un palier qui enclencherait une rétroaction malvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum


Messages : 6820
Âge : 41
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Grenelle II: Qui, quoi, quand ...   30.09.09 12:40

Et également, ralentir permet d'en avoir plus longtemps pour des usages autres que de le brûler, pensez pas exemple aux capots de l'immense majorité de nos ordis, à tout ce qui est en plastique autour de nous...
Ne plus avoir de pétrochimie, qui ne consomme que moins de 15 % du pétrole, serait une autre source de problèmes, majeure également.
Alors que d'en brûler moins n'est pas source naturelle de conflits et de morts ou de maladie, bien au contraire.
Gardons l'or noir pour les endroit où l'on peut réellement le valoriser durablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Mimi85
Posteur de bronze


Messages : 277
Âge : 67
Localisation : La Roche sur Yon
VPH : Baron
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Grenelle II: Qui, quoi, quand ...   30.09.09 13:24

Je ne sais si c'est voulu mais "on" amalgame deux sujets bien distincts :

- le réchauffement climatique
- la fin inéluctable des ressources en énergies non renouvelables, y compris l'uranium

Le réchauffement climatique : même si nous arrêtions net d'émettre des gaz à effet de serre, l'inertie du systeme est telle que notre mode de vie passé produirait des effets pendant encore un siècle (déjà dit plus haut). Donc nous ne verrons pas, pas moi du moins, les effets des modifications de notre mode de vie. C'est pour cette raison qu'il est difficile de mobiliser les foules sur ce sujet. Mais ce n'est pas une raison pour ne rien faire, pensons à nos enfants.

La ressource, pour moi la question la plus gravissime : depuis la première tonne de pétrole brûlée ou d'uranium extraite sur cette terre, nous tapons dans le stock, stock qui ne se renouvelle pas à notre échelle de vie (on parle en millions d'années). Depuis le début, chacun savait que l'éternité n'existait pas en matière de ressources énergétiques. Pourquoi ce silence? Même aujpourd'hui certain affirme "on trouvera autre chose, l'homme a de fantastiques capacités d'invention et de réactions".

Et même si on consomme moins de pétrole, même si la fin est repoussée de 2 siècles, l'histoire reste la même pour nos enfants.

Deux chiffres : 80% de notre éléctricité est nucléaire, 40 années de stock d'uranium (au coût actuel d'extraction)

Il s'agit bien d'imaginer la façon de vivre sans le pétrole et sans l'uranium , dont on parle curieusement peu en France.


Michel


Dernière édition par Mimi85 le 30.09.09 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sherpa421
Accro du forum


Messages : 1170
Âge : 40
Localisation : Tassin la demi Lune (69) FRANCE
VPH : Catrike Road, Méphistophélès
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Grenelle II: Qui, quoi, quand ...   30.09.09 14:37

A Lyon, il y a grève des transport en commun depuis une semaine, on ressent très bien les désagréments liés à l'augmentation de la circulation automobile. Si la circulation en ville diminuait de 20 % en terme de nuisance sonore, olfactive et d'agressivité ce serait une révolution visible immédiatement.

Une ville sans voiture, c'est possible techniquement à très court terme. Les modifications environnementales seraient très visible immédiatement. Est ce que c'est possible politiquement, peut être pas, mais c'est souhaitable. Vu que je ne souhaite pas me présenter aux élections la réalité politique n'est pas mon problème.

Pour ce qui est du réchauffement climatique, l'effet de serre est directement lié à la qualité de l'atmosphère. L'arrêt des émissions aurait un impact immédiat, même si cela ne suffisait pas à stopper la hausse global, cela aurait une influence certaine.

Je me suis déjà retrouvé un joli jour d'été sur un glacier. Le ciel était dégagé tout allait bien. Un nuage est arrivé il y a eu un phénomène d'effet de serre avec ce nuage et en moins de 5 min la glace c'est mis à fondre énormément. L'effet de serre c'est quelque chose de local et très palpable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi85
Posteur de bronze


Messages : 277
Âge : 67
Localisation : La Roche sur Yon
VPH : Baron
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Grenelle II: Qui, quoi, quand ...   30.09.09 15:04

Heureusement qu'il y a des gaz à effet de serre dans l'atmosphère, à commencer par la vapeur d'eau, sinon il ferait bien froid sur notre planète.
Le problème c'est l'augmentation excessive de leur concentration et le fait qu'ils ne disparaissent pas tous à la même vitesse, du jour où on arrête de les émettre.

A part les effets de serre locaux dus aux nuages où à la pollution urbaine, les effets de serre qui nous préoccupent le plus sont causés par les gaz émis depuis 150 ans et qui ont constitué , dans l'atmosphère, un stock dont la résorption sera lente.

J'ai entendu récemment sur France Inter le résultat d'une étude sur les conséquences du réchauffement climatique en France. Il était dit ceci : " le réchauffement ne conduira pas à des économies d'énergie car la climatisation consommera en été ce que nous aurons économisé en hiver".
Nous ne sommes pas encore sur le chemin d'un changement de mode de vie!

Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trikoteur
**


Messages : 119
Âge : 49
Localisation : 44 ouest
VPH : Cat Expé
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: Grenelle II: Qui, quoi, quand ...   30.09.09 19:26

Mimi85 a écrit:
Je ne sais si c'est voulu mais "on" amalgame deux sujets bien distincts :

- le réchauffement climatique
- la fin inéluctable des ressources en énergies non renouvelables, y compris l'uranium

De ma part, oui, en combattant l'un, on agit mécaniquement sur l'autre. Donc double bénéfice.
Deux siècles, ce serait bien, histoire de mettre le renouvelable en place.

Rich a écrit:
Peut etre ne sommes nous pas apte à comprendre ce qui nous attends.

Je pense surtout qu'il manque du courage politique pour l'expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grenelle II: Qui, quoi, quand ...   Aujourd'hui à 12:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Grenelle II: Qui, quoi, quand ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Et toi tu roules en quoi quand t'es pas sur ta moto ?
» [Débat] C'est quoi ce mercato?
» Crier au golf
» fourmillements,engourdissements etc ...
» Un Semi 3 semaines après un Marathon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Coin écolo-
Sauter vers: