Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Prix des VH et rémunérations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Combien gagnez-vous ? (avant l'IR et les allocs)
moins de 1000 €
15%
 15% [ 26 ]
1000 à 2000 €
32%
 32% [ 58 ]
2000 à 3000 €
26%
 26% [ 47 ]
3000 à 4000 €
13%
 13% [ 24 ]
4000 à 5000 €
4%
 4% [ 8 ]
plus de 5000 €
9%
 9% [ 16 ]
Total des votes : 179
 

AuteurMessage
Leloublan
Accro du forum
avatar

Messages : 3023
Âge : 66
Localisation : La Tour De Peilz,Suisse
VPH : LELOUBLAN Carbone MID RACER,,LELOUBLAN Carbone PLIABLE,LELOUBLAN CITY
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Sam 08 Mai 2010, 12:08

Statistique federale de 2006

Citation :
Seuil(s) de pauvreté
Notre définition du seuil de pauvreté s’appuie sur les directives
de la Conférence suisse des institutions d’action
sociale (CSIAS). Le seuil de pauvreté (Besoins de base tels
que nourriture, vêtements, transports, communication,
énergie, etc. + loyer cantonal moyen + primes d’assurancemaladie
+ 100 francs par membre du ménage de 16 ans et
plus) est, en 2006, de 2200 francs (1517 euros)pour un ménage d’une
personne et de 4650 francs(3206 euros) pour un couple avec deux
enfants (moyennes nationales). Est considéré comme pauvre
tout ménage dont le revenu, après déduction des cotisations
sociales et des impôts, est inférieur au seuil de pauvreté.
Il s’agit d’une approche en termes de minimum
social d’existence.
Notons que les valeurs mentionnées représentent une
moyenne suisse. En réalité, nous calculons des valeurs
spécifiques pour chaque canton. Ces valeurs sont donc
données ici à titre purement indicatif et peuvent s’avérer
être plus faibles dans les cantons où le coût de la vie est
moindre

source
http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/03/22/publ.html?publicationID=3214

plus de 150 000 working poors en Suisse
http://www.kmu.admin.ch/aktuell/00305/01379/01478/index.html?lang=fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6594
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Sam 08 Mai 2010, 22:04

Les scandaleux "avantages sociaux" à la française c'est fini, les retraites dorées n'auront été qu'une parenthèse dans l'Histoire, la "parenthèse enchantée". Cette époque est révolue.

Imaginons les mirobolants niveaux de retraite qui iront de pair avec ce genre de salaires :
http://www.voirie-pour-tous.info/Dossier-Economie-du-velo.html
voir page 161
la conclusion paraît évidente.

Quant à savoir si les "hauts" niveaux d'allocations chômage ou de rsa favorisent les paresseux, cela n'est vrai que pour une très très petite minorité ; la très grosse majorité souhaite se rendre utile mais ne peut pas, soit par incapacité ou difficulté personnelle dont ils ne sont pas responsables, soit par l'environnement défavorable. Les vrais profiteurs sont extrêmement rares parmi les bénéficiaires d'aides sociales, même si un certain bord politique se plaît à exploiter certaines croyances.
La société française n'explose pas grâce à la solidarité intra familiale qui bien entendu n'offre aucune corrélation entre les besoins et les aides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Dim 09 Mai 2010, 18:18

Rice a écrit:
Fourchette salariale plus resserrée en Suisse ? Peut-être. Mais qu'en est-il des avantages sociaux : sécu, chômage, retraite ?
Sécu: bof, c'est du privé, donc on paie pour les Audi Q7 et autres grosses bicoques des patrons, et une tour en verre à Martigny pour le plus gros assureur du pays... Ca marche bien, mais c'est honteusement cher: environ 4'500 € de cotisations par an pour une famille de 4.
Non proportionnel au salaire, tout le monde paie pareil. Ca semble stupide, ça l'est.

Chômage: là, c'est bien mieux: 70 % du salaire couvert et 80 % en cas de famille, plafonné à 5'000 CHF donc 3'000 € en gros, ça laisse de quoi retrouver du travail.

Retraite: plus délicat. 3 caisses cumulatives, la première (nommée 1er pilier) obligatoire pour tout salarié ayant plus de 22'000 CHF/an, permet d'avoir entre 600 et 1300 €/mois de base. Insuffisant pour vivre en Suisse, Leloublan l'a expliqué plus haut. Les gros salaires font de la solidarité, puisque la cotisation est linéaire mais la rente plafonnée vers 1'300 €.
2e pilier en complément, plafonné à 4'000 CHF et des brouettes, moins solidaire que le premier pilier puisque l'on touche en fonction de ce que l'on a payé, c'est plus intéressant pour les gros salaires.
Et le 3e pilier, volontaire et plafonné à 4'000 € /an, est une sorte de compte d'épargne exonéré d'impôts à 75-80 %, qui permet soit de toucher la somme épargnée une fois à la retraite, soit de l'utiliser avant pour devenir propriétaire, par exemple.

En gros: ça marche bien, si tu peux gagner plus de 6'000 CHF/mois donc 4'000 €/mois, et que tu es un peu fourmi en remplissant bien les 3 piliers. Sinon ça peut être un peu galère, c'est clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
figaro
Accro du forum


Messages : 1501
Âge : 56
Localisation : Tours
VPH : Tica, Metabike
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Ven 14 Mai 2010, 19:18

Je n'arrive pas à répondre, ça varie tellement d'une année sur l'autre et il y a parfois beaucoup de frais. C'est expliqué là


En gros quand j'ai du pognon, je le dépense, quand rien ne rentre j'achète le minimum.
Il y a trois ans , j'ai bossé deux mois à Genève, Bingo!!, et puis je suis tombé sur M5 à Doussard, Pfuiiit!.

[url][/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6594
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: vélo couché de masse a prix abordable   Jeu 26 Mar 2015, 04:42

repris du fil sur les tests payants de vh ( http://velorizontal.bbfr.net/t6374p30-tests-de-velos-payants-chez-les-revendeurs ) :


Marcoz a écrit:

je n ose plus lancer la  polémique du   velo couchés  trop cher et inabordable

rappelez vous  en  2001   quant avec  mon  feu ami   lolo    ( laurent duchene )  avec ces bouts de cadre récupérés   faisait un traction direct  pour  un peu plus de 150eu

Mais voilà une idée géniale ! Construire des vélos couchés abordables à 150 € ! Comment multiplier cette production à 1000 unités par an ?
Veux-tu travailler avec moi sur la question ? J'ai quelques idées mais tu sembles plus expérimenté.

à bientôt Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
rabidchi
Pilier du forum
avatar

Messages : 731
Localisation : Stockholm
VPH : Schlitter Encore évidemment, et quelques VH concurrents pour évaluation
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Jeu 26 Mar 2015, 09:22

Je crois qu'il faudrait plutôt viser les 100 000 unités par an pour arriver à quoi que ce soit à moins de 500 Euros.

Wal-Mart avait tenté le LWB suivant en 2009 aux USA... 275$ seulement. Je ne sais pas à quelle quantité ils ont été produits, mais Wal-Mart peut se permettre de négocier une telle production grâce à un historique de commandes en énormes quantités. Ils ne se sont pas bien vendus apparemment...

Un cadre pas trop mauvais mais lourd (23kg!) et des pièces dignes de cette gamme de prix.

À mon avis, le cercle vicieux du cher car produit en petite quantité / vendu en petite quantité car cher n'est pas inéluctable... Ce n'est pas simple, mais j'y travaille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.schlitter.bike
Berniche
Accro du forum
avatar

Messages : 1662
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: l'HYPER INSIGHT de Wal-Mart   Jeu 26 Mar 2015, 09:38

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier33
Modo
avatar

Messages : 7865
Âge : 58
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Jeu 26 Mar 2015, 09:43

J'hésite un peu dans le choix d'un ancien sujet pour fusionner celui-ci...

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carbon arrow
Posteur d'or
avatar

Messages : 681
Localisation : Bruxelles
VPH : Carbon highracer-Home made
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Jeu 26 Mar 2015, 10:40

Berniche a écrit:
Wink

On peut comprendre qu'il se soit mal vendu ..
Inconvénients des vélos droits et couchés réunis .

J'ai lu : 150 eur ... c'est le prix d'un vélo droit ( VDM)fait en chine avec des pièces dernier choix et une main d'oeuvre très jeune et exploitée ... quel idéal , ça fait envie silent
Un vélo couché digne de ce nom , en très grande série devrait tourner autour des 600-700 euros , pas moins ;
ou alors on tombe dans la "récup" ( qui n'est pas critiquable ) mais ce n'est plus de la série mais de la débrouille à l'unité .
Mais revenons sur terre ... le VC est et restera dans une " niche " commerciale , le grand public aime ce qui le rassure et ce qui le fait ressembler aux contenus des pubs et événements à la télé .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5035
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Jeu 26 Mar 2015, 10:44

Bonjour,

il faudrait AU PRÉALABLE une forte demande, non?!.
Un peu comme pour la mode des patinettes pour enfant qui s'arrachaient à prix d'or à leur début.

1 ou plusieurs people seraient capables de faire cela?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cekamis 77
Posteur de bronze
avatar

Messages : 280
Âge : 44
Localisation : [77] -à 10mn de Fontainebleau
VPH : Catrike SPEED
Date d'inscription : 10/06/2011

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Jeu 26 Mar 2015, 11:18

el sombrero a écrit:
il faudrait AU PRÉALABLE une forte demande, non?!.

Pas forcement : il suffit de voir l'engouement des gens qui nous interrepellent dans la rue, pour comprendre que si la diffusion étais plus grande et les prix un poil plus abordable, on en verrais beaucoup plus.

Mon premier trike autocontruit, m'a couté +/- 650€, en fesant des pièces sur mesure à l'unité et sans compter mes heures... Je pense, que même en restant en fabrication française, il doit ètre possible de sortir un vélo dans les 800€.

Et je suis persuadé de si un grand distributeur de sport (sans le nommer) se lançais dans l'aventure, ça marcherais ... mais comme d'autres commerce de cycles, ça ferais s'ecrouler les (très bons) petit magasins de vélo couché ...

Alors que choisir ... ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier33
Modo
avatar

Messages : 7865
Âge : 58
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Jeu 26 Mar 2015, 11:47

Et hop, nouvelle fusion d'un sujet , de chez Chabizar  à chez Chabizar : ça reste dans la famille

Didier 33 modo super fusionneur

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain78
Posteur de bronze
avatar

Messages : 300
Localisation : Yvelines
VPH : Fahrradmanufaktur TX400, Azub Tricon, HPV Scorpion Fs
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Jeu 26 Mar 2015, 12:40

cekamis 77 a écrit:

Et je suis persuadé de si un grand distributeur de sport (sans le nommer) se lançais dans l'aventure, ça marcherais ... mais comme d'autres commerce de cycles, ça ferais s'ecrouler les (très bons) petit magasins de vélo couché ...

Je crains que vous ne fassiez une analyse de marché erronée. Plusieurs signaux laissent en effet penser que le prix de vente n'est pas un frein significatif au développement du marché du VC sous toutes ses formes (VC, trike, VM).

Regardons comment se segmente le marché actuel du cycle en Europe. (je donne mes sources à la fin).
Le segment le plus "explosif" qui porte à lui seul la croissance du secteur tout entier est le vélo à assistance électrique (VAE).
A titre d'exemple, regardons le marché hollandais, de loin le plus développé d'Europe en nombre de cycles par tête d'habitant (21.2% de tout le marché européen du cycle).
- Vente de cycles "secs" (musculaires) en 2014 : 1.151.000 soit une croissance annuelle de 4%
- Vente de VAE en 2014 : 223.000 soit une croissance annuelle de 16 %

On retrouve des taux de croissance du VAE  assez similaires en Allemagne et en France. En Allemagne, en 2014, les ventes de VAE avec 480.000 unités vendues représentent 12% du total de vente des cycles et cette part relative augmente.

Hors, le prix de vente "détail" des VAE est comparable au prix des VC !  En effet, un VAE bas de gamme de grande surface se vend autour de 1000 euros, le prix d'un beau VTT bien motorisé se situant entre 3000 et 4000€. Ce ne sont d'ailleurs pas les bas de gamme qui tirent le marché !! A ces prix d'acquisition assez élevés il faut ajouter celui du renouvellement de la batterie tous les 4 ou 5 ans, grosse dépense que les vendeurs évitent de mettre en avant lors de l'achat mais qui n'en est pas moins réel.

Pour comprendre le marché du cycle, regarder les prix unitaires ne suffit pas, il faut aller un peu plus loin dans l'analyse des usages. Vous savez tous que l'on distingue trois grandes familles de cycles par l'usage envisagé : le vélo de ville (le VTC n'en est qu'une variante), le VTT (avec différentes pratiques mais peu importe ici), et le vélo "de route" tendance cyclosport. Les autres usages (vélos de voyage, BMX, fatbikes, gravel-bikes, etc.) ne représentent que des miettes (des micro-niches si vous préférez).

Or le VAE a su s'imposer comme une parfaite évolution ouvrant le marché à de nouveaux pratiquants pour deux de ces grandes familles : le vélo de ville et le VTT. Les chiffres montrent en effet que les ventes de VAE se font en partie au détriment des ventes de vélos de ville (VTC) et de VTT secs, mais le nombre de ventes gagnées grâce aux VAE est très supérieur au nombre de vente simplement "tranférées" du vélo sec vers le VAE. Le VAE tire donc bien l'industrie du cycle malgré un prix de vente relativement élevé grâce à une percée très rapide sur les deux marchés du vélo de ville et du VTT.

Telle que je comprends la situation (je donne là une compréhension personnelle tirée des données qui précèdent), le VC reste une niche tout simplement parce-qu'il est inadapté à la circulation urbaine (cela a été souligné plusieurs fois sur ce forum !) et inadapté au VTT. Il lui reste comme "bons" créneaux de concurrencer la randonneuse et le vélo de voyage, et plus marginalement le vélo de route sportif.

Pour bon nombre de ses pratiquants le VC est une alternative à la randonneuse. Combien vaut une bonne randonneuse droite ? Entre 1000 et 6000€, les hauts de gamme étant des machines sur mesure, la haute couture du vélo.  Ce n'est pas très différent comme prix unitaire de celui d'un VC ou d'un trike.
Pour d'autres pratiquants, le VC est une alternative au vélo de route sportif. Combien vaut un beau carbone de route ? Entre 2500 et 8000 € pour ce que j'ai pu voir sur les catalogues... Les VC sportifs ne sont pas significativement plus chers.

Ma conclusion est donc  double :
- ce n'est pas le prix qui constitue le principal frein à la diffusion du VC :
- le VC est un "petit" marché car il est pour l'essentiel une alternative minoritaire à la randonneuse qui reste une niche sur le marché du cycle.

Sources :
- Market report EU : All Signs Are Green Thanks To E-Bikes
- Bike Market in Germany Thrived in 2014
- Pays-Bas :  EU’s Leading E-Bike Market Sees Sales Grow by 16%

Si ces sujets vous intéressent, vous pouvez vous abonner à Bike Europe, la revue des professionnels du cycle. L'abonnement à la version en ligne est gratuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rabidchi
Pilier du forum
avatar

Messages : 731
Localisation : Stockholm
VPH : Schlitter Encore évidemment, et quelques VH concurrents pour évaluation
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Jeu 26 Mar 2015, 13:33

1) J'ai bien peur que ce bouturage ne soit pas des plus pertinents. Certes, les deux sujets traitent de questions vaguement économiques, mais au-delà de l'auteure, ils n'ont pas grand-chose en commun. L'un traite des facteurs qui régissent l'offre, l'autre d'un facteur bien précis (salaire) dont l'influence sur la demande n'est pas toujours prévisible.

2) Voila une contribution intéressante! En effet il y a des données intéressantes à trouver sur Bike-Europe.
Par contre, je ne suis pas d'accord sur le fait que le VH se situe en alternative à la randonneuse.

Je crois qu'un des problèmes qui limitent la croissance de notre industrie est précisément que le VH ne se présente pas comme une alternative forte à un segment existant précis mais plutôt comme une proposition dissoute, dispersée et donc molle.

Les VAE sont le plus souvent une alternative bien précise au vélo de ville.
Les fatbike sont une alternative bien précise (avec des avantages en conditions bien précises) au VTT.
Les gravel bike sont une alternative bien précise au vélo de route, de la même façon.

Les trikes se débrouillent plutôt bien et démontrent bien leur utilité loisir.

Les VM s'inscrivent en tant qu'alternative pour les trajets pendulaires, même si selon moi il y a encore d'énormes progrès (et remises en questions) à faire avant d'arriver à remplacer une plus grande partie des trajets en véhicule motorisé.

Les VH 2 roues... C'est le free for all. Comme Fleur l'avait soulevé, d'un côté on en parle comme d'une panacée (un modèle qui vous rend irrattrappable tout en étant la monture parfaite pour un tour du monde), d'un autre certains tiennent à prouver que leur LR à interférence de chaîne est également un parfait vélo de ville, ou que leur tout suspendu bien lourd est un excellent vélo de route si on lui installe les bons pneus (et comme par hasard le groupe de VD dépassés sur le plat le rattrappe dès le premier faux plat).

Chacun dans l'industrie fait comme il l'entend, et il est très difficile pour un néophyte de comprendre à quoi peut bien servir un VH 2 roues avant d'avoir franchi toute la courbe d'apprentissage (heures de recherche sur internet, discussion avec des pratiquants et revendeurs, etc).
Et si ledit néophyte n'est pas assez tenace pour outrepasser le choc initial causé par le prix affiché, la conclusion restera "dépenser quelques milliers d'Euros pour être différent, rien d'autre".

Bref, c'est en s'entêtant à être "un petit peu de ceci et un petit peu de cela" que l'industrie du VH 2 roues demeure "pas grand-chose".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.schlitter.bike
cekamis 77
Posteur de bronze
avatar

Messages : 280
Âge : 44
Localisation : [77] -à 10mn de Fontainebleau
VPH : Catrike SPEED
Date d'inscription : 10/06/2011

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Jeu 26 Mar 2015, 14:32

Alain78 a écrit:

- ce n'est pas le prix qui constitue le principal frein à la diffusion du VC :

Il n'y à que les "vrais cyclistes" pour ne pas tomber sur le cul, quand on annonce un tarif suppérieur à 1000€ pour un vélo, non assisté.
Et les cyclistes qui peuvent se permèttre 3000€ dans un vélo, sont minoritaire et font généralement du VD en club.

Donc pour que ça se devellope, il faut viser le commun des "gens à vélo" qui dépensent entre 300 et 800€ pour un bon vélo balade (un vélotaf étant souvent un mulet à 100€), leur référence étant majorotairement celle du grand distributeur ( Wink ).

A chaque fois je je discute avec un passant à propos de mon vélo, souvent vient la question : "mais ça se trouve où et à quel prix" et quand j'annonce 2000€, j'ai ça devant moi : Shocked
Encore plus en ce moment, le prix est un element décisif à un achat surtout pour un néophite en VH. Pour preuve si je n'avais pas moi-même construit mon premier vélo, je n'aurais jamais franchi le cap du VD. Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain78
Posteur de bronze
avatar

Messages : 300
Localisation : Yvelines
VPH : Fahrradmanufaktur TX400, Azub Tricon, HPV Scorpion Fs
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Jeu 26 Mar 2015, 14:46

Cher Julien,
Merci pour votre éclairage de professionnel qui complète et nuance bien ce que j'écrivais.
Je sais le talent avec lequel vous œuvrez pour proposer le VH 2 roues comme une belle alternative au VD de route sportif.
Mais sur ce segment, le gros frein que vous rencontrez est contenu dans votre avatar !

Anecdote réelle recueillie sur le Forum du voyage, section voyage à vélo : un monsieur propose à son petit garçon de 11 ans de partir faire l'EV6 jusqu'à l'embouchure du Danube. Il lui montre un tandem Pino Hase qui lui parait bien adapté au projet. Réponse du petit : mais papa, un cycliste c'est pas couché ! Je veux pédaler comme un vrai cycliste, comme au tour de France !
Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antec
Posteur d'argent
avatar

Messages : 510
Âge : 34
Localisation : Laon (02000)
VPH : Catrike Road, Hase Kettwiesel, Velokraft VK2, Grasshopper fx
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Jeu 26 Mar 2015, 19:40

Pour en revenir au sujet du sondage... le salaire ne peut pas tout dire.
Je me souviens quand j'ai eu mon premier job mal payé (et en plus quand je voulais pas y aller je n'y allais pas) à moins de 1000€ par mois, je m'étais quand même acheté un trike à plus d'1 mois de salaire.

Certains dépensent des fortunes dans un quad, mini moto de m**** pour enfant, voiture jacky-tuning... nous c'est le vélo couché, c'est quand même plus sain !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6594
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Jeu 26 Mar 2015, 22:38

Alain78 a écrit:

Telle que je comprends la situation (je donne là une compréhension personnelle tirée des données qui précèdent), le VC reste une niche tout simplement parce-qu'il est inadapté à la circulation urbaine (cela a été souligné plusieurs fois sur ce forum !) et inadapté au VTT. Il lui reste comme "bons" créneaux de concurrencer la randonneuse et le vélo de voyage, et plus marginalement le vélo de route sportif.

Je ne discuterai pas le reste de l'analyse car le "markettage" n'est pas mon point fort et pas ma formation, et je ne doute pas de la pertinence de ton analyse chiffrée.
Mais concernant la circulation urbaine je nuancerai ton propos pour le moins abrupt et inexpérimenté.

Oui évidemment lorsqu'on débute, le VH est inadapté à la circulation urbaine. Je déconseille d'ailleurs aux débutants de se jeter dans la circulation avant d'avoir acquis de l'aisance.
Cette assertion se renverse avec un bon niveau de maîtrise de la pratique, qu'on peut difficilement anticiper quand on débute ou qu'on n'a pas encore assez pratiqué, ou bien qu'on n'a pas encore pratiqué du tout.
Je ne suis pas en train de dire que tous les types de VH sont adaptés à la circulation urbaine, non, tout comme en vélo droit, il y a certains types plus adaptés que d'autres (et certains carrément hors champ comme les low racer).
Je parle bien de rouler dans la circulation, et non de se comporter comme un sapajou qui saute les trottoirs pour aller envahir l'espace des piétons (ce qu'un vtt à pneus slicks fait effectivement très bien en ville).
Je roule tous les jours sur un Giro 20 qui me va comme un gant, et j'avais commencé la pratique du VH en ville avec un semi-couché CycleGenius CGX en 2006. Mais je ne suis pas passée des routes à la jungle urbaine du jour au lendemain. Je sais que certains utilisent tout de suite le VH comme moyen de transport y compris en ville donc il y a différents cas de figure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
e.breed
Pilier du forum
avatar

Messages : 790
Âge : 61
Localisation : Drôme sud, Baronnies
VPH : Recyclette, Performer VAE.Taf.:)
Date d'inscription : 17/05/2013

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Ven 27 Mar 2015, 05:51

Pour répondre plus particulièrement à Alain78, et sa très pertinente comparaison avec le VAE, si la croissance actuelle de ce créneau est fulgurante, il quand même fallu attendre 10 ans avant ce décollage survienne. Il me semble justement que cela à coincidé avec l'arrivée sur ce segment de gros industriels, du cycle, de la motorisation, qui ont pût faire avaler la "pilule" du surcout grace à un emballage esthétique et des "displays" branchés.
Peut-être que la petite taille des entreprises fabriquant des VC ne leur permet pas de prendre des gros risques en design et débauche de matériaux high-tech.
Je me demande, par exemple, si les Zockras, avec une capacité de production capable de suivre la demande, n'auraient pas pu créer des besoins chez le cycliste sportif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier25
Modo
avatar

Messages : 5090
Âge : 62
Localisation : Besançon (Doubs), bientôt Buis les Baronnies !
VPH : Trike Performer, Sokol A1, Métabike, BricaBraque,FAT Bottecchia, Python1
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Ven 27 Mar 2015, 07:53

Pour lier les deux thèmes, parlons de "rentabilité" du vélo...
Perso, j'ai une voiture (j'en ai même deux ! Laughing ). J'utilise l'une uniquement pour mes trajets de vacances, l'autre pour mon chantier. Si le VAE se développe, c'est parce qu'il remplace une utilisation urbaine de la voiture (devenue problématique). Je parle bien d'un remplacement partiel, et non total, de la voiture.
Autrement dit, quel que soit le salaire, il faut regarder le "poste budgétaire" vélotaf.
A 3000 km/an de vélotaf, et à 0.15€/km (gain en essence et divers menus entretiens automobiles), ça fait 450 € par an.
Avec 3-4 ans d'utilisation, le vélo est amorti.
Toute autre utilisation est donc du bonus. En particulier le cyclo-camping qui est une activité vraiment pas dispendieuse (n'oublions pas que ce forum francophone est lu de l'autre côté de l'Atlantique, hostie!).

Au final, on peut considérer l'achat d'un vélo (quel qu'il soit) comme un investissement à moyen terme. Par suite, il devient un problème de budget et pas de salaire.

__________________________________
Le vélo couché est au vélo droit  ce que la chaise longue est au tabouret ...
Olivier25, alias Danblanch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oliviercresson.free.fr
Alain78
Posteur de bronze
avatar

Messages : 300
Localisation : Yvelines
VPH : Fahrradmanufaktur TX400, Azub Tricon, HPV Scorpion Fs
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Ven 27 Mar 2015, 14:59

e.breed a écrit:
Pour répondre plus particulièrement à Alain78, et sa très pertinente comparaison avec le VAE, si la croissance actuelle de ce créneau est fulgurante, il quand même fallu attendre 10 ans avant ce décollage survienne. Il me semble justement que cela à coincidé avec l'arrivée sur ce segment de gros industriels, du cycle, de la motorisation, qui ont pût faire avaler la "pilule" du surcout grace à un emballage esthétique et des "displays" branchés.

Je crois que le décollage du VAE est largement lié aux progrès technologiques, d'une part au niveau des moteurs basse tension "brushless", et d'autre part au niveau des batteries lithium (Li-Ion, Lipo,...) qui ont fait un saut énorme au niveau des rapports poids / énergie embarquée et prix / énergie embarquée.  Et ces progrès au niveau des batteries sont eux-mêmes liés à la forte demande due aux objets nomades dans les années 90-2000, au premier rang desquels les mobiles gsm.
Je crois comprendre qu'il y a sur le forum un prof d'électrotechnique dans un IUT, il pourra surement préciser.
Pour le VC, il ne faut pas attendre de tels sauts technologiques.  

@chabizar : ton expérience est intéressante et montre qu'au prix d'un apprentissage long et du choix d'une machine adéquate tout est possible, mais tu n’empêcheras pas que pour le cyclo moyen, la première expérience de conduite d'un VC tend à le convaincre que cet engin "c'est sympa mais c'est vraiment  pas fait pour la ville". Il y a au moins cinq ou six fils de discussions sur ce forum dans lesquels des pratiquants beaucoup plus expérimentés que moi confirment ce point de vue. Et encore une fois (cela aussi a été dit ailleurs et illustré par des vidéos), ce n'est évidemment pas un hasard si dans les grandes villes du nord de l'Europe massivement cyclistes (Copenhague, Amsterdam, Utrecht que je connais bien, etc.) on ne voit quasiment aucun VC alors que l'on voit des milliers de VAE qui coûtent au moins aussi cher..

Et enfin, une question me vient à l'esprit qui s'adresse à tous les "couchistes" : quel intérêt aurions nous à voir déferler chez D4 ou similaire des VC bas de gamme, faits en Asie, vendus 400 à 500€ et d'une qualité faible à très faible ???  Honnêtement je ne vois pas. Vous savez très bien comment vieillissent ces vélos bas de gamme : on les jette ou on dépense de l'argent à changer tout ce qui casse ou qui se révèle inadapté à l'usage. Il y a ici de nombreux pratiquants peu fortunés, ils se débrouillent apparemment très bien entre le marché de l'occasion et la construction amateur. Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6594
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Ven 27 Mar 2015, 21:34

Cela n'a pas de sens de parler de vélo couché d'une manière générale. C'est comme mettre dans le même sac un vélo D4 Elops et un Time avec guidon CLM. Effectivement les 2 sont des vélos droits avec une selle...

Il n'est pas question de long apprentissage pour acquérir l'aisance en VH. C'est comme en vélo droit, il faut rouler tous les jours pour être à l'aise, c'est tout. C'est une question de style de vie.
Je n'ai qu'un seul regret, avoir attendu si longtemps pour rouler couché au quotidien. A cause de mes scrupules à rouler tous les jours sur un vélo à 1500 €.

Mon CV du VH depuis 2003 est relativement fourni... j'ai roulé sur toutes sortes de VH :
- Sinner Demon 20/20 USS
- Optima Stinger ASS
- CycleGenius semi-couché CLWB
- Optima Baron ASS
- Challenge Mistral USS
- rameur Thys 222
- Bacchetta Giro 20 U-bar

Je suis donc bien placée à titre personnel pour savoir qu'il ne suffit pas d'un siège pour rendre comparables 2 vélos, que les premières impressions... ne sont que des premières impressions... et que l'expérience d'un seul modèle de vélo ne donne pas une impression générale des VH. Cela n'aurait pas de sens de mettre dans le même sac un Azub 6 et un MetaPhysic.
Généraliser d'après l'expérience d'un seul VH, c'est comme si on parlait du vélo droit d'une manière générale avec l'expérience d'un seul VTT de DH, cela n'a pas plus de sens.

On oublie bien trop vite qu'on a accumulé les km en vélo à selle depuis notre enfance. Se fierait-on à nos premières impressions d'enfant pour en conclure "c'est casse-gueule cet engin" ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
Berniche
Accro du forum
avatar

Messages : 1662
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: " J'hésite un peu dans le choix d'un ancien sujet pour fusionner celui-ci "   Sam 28 Mar 2015, 08:53

Le poste intitulé " vélo couché de masse a prix abordable " et la conversation réflexions qui en découlent
n’ont rien à voir avec celui de " Prix des VH et rémunérations " et nuit à la compréhension et au développement de ce premier Rolling Eyes  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain78
Posteur de bronze
avatar

Messages : 300
Localisation : Yvelines
VPH : Fahrradmanufaktur TX400, Azub Tricon, HPV Scorpion Fs
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Sam 28 Mar 2015, 10:32

@chabizar : je ne conteste pas ce que tu dis ! Mais on parlait des facteurs qui limitent la diffusion du VC. Je disais seulement que les données de marché laissent penser que le prix n'est pas le facteur déterminant, et par ailleurs qu'il me semble que le vécu du "naif" qui expérimente son premier VC ne l'incite pas forcément à persévérer, notamment dans une perspective vélotaf dans une grande ville ou dans une grande conurbation comme l'Ile-de-France.
Je redis : ton expérience est intéressante, positive, mais apparemment elle n'est pas celle du plus grand nombre.

@berniche : deux fils différents fusionnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 11150
Âge : 66
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   Sam 28 Mar 2015, 15:29

Il y a ceux qui parlent et ceux qui roulent.

chabizar fait partie des premiers. Il est donc normal que son discours soit crédible...

Tu devrais essayer le vélo couché et venir nous parler de ton expérience personnelle après quelques milliers de km.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prix des VH et rémunérations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prix des VH et rémunérations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prix des VH et rémunérations
» prix d un plateau porte voiture
» [vendu] reservoir xtx xtr baisse de prix
» vermifuges à prix intéressants
» prix peinture cyclo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Premiers Maillons :: Vélorizontal-
Sauter vers: