Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La démocratisation des vélomobiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Pixel-Man
Accro du forum
avatar

Messages : 1068
Âge : 49
Localisation : Lille (59)
VPH : Raleigh Freedom :)))
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Jeu 05 Nov 2009, 17:12

L'image dépend de la région où l'on vit. Plus on va vers le sud, plus les gens sont obnubilés par leurs images qui se doit d'exprimer une force (force de caractère, de puissance, de virilité,...). Plus on va vers le nord, plus on se veut intelligent et respectueux de la nature. C’est un gars de l’extrême Nord de la France qui le dit… Cool

Savez-vous que 17 réacteurs nucléaires sur 56 (je crois) sont à l’arrêt en ce moment ? Ceci alors que le réseau français n’est pas conçu pour importer d’électricité, alors que le maximum acceptable de réacteurs à l’arrêt simultanément est de 5, alors que des coupures de courant sont prévues en cas de froid persistant l’hiver prochain, en 2010 (pas en 1910).
Même les malins qui se meuvent en machin électrique finiront par regarder passer les VPH avec envie, mais sans oser l’avouer de peur de paraître ridicule alors qu’ils seront à pied. Ils n’auront même pas la chance de pouvoir se réchauffer en VM alors que leur chauffage électrique sera en panne depuis plusieurs jours à la maison. Pour les autres : avez-vous remarqué les prix des carburants qui augmentent vite, très vite.
Alors, c’est qui qui rigole ?
Tout ça me motive à réutiliser mon VM au maximum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/velomobiledesign
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Ven 06 Nov 2009, 12:23

Oui, il va falloir savoir être autonome, au moins par petites périodes lors de coupures de courant.
Vive les VPH et les VPH+AE solaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
jempe
Débutant(e)


Messages : 9
Date d'inscription : 30/10/2009

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Ven 13 Nov 2009, 13:37

Bon ben j'ai essayé un vélomobile avant hier. C'était un jour férié: il y avait du monde... Et je ne vous raconte pas le nombre de quolibets que je me suis ramassé pendant ma ballade... ça n'aide pas à la démocratisation ça. Smile

Je remercie beaucoup la personne qui m'a fait essayé le sunrider, c'était vraiment sympa.
Par contre, même si je n'ai pas osé le dire de suite: j'ai été extrêmement déçu de mon essai... D'abord je trouve ça énorme pour un vélo. Smile.
Mais surtout, ça n'avance pas... mais alors pas du tout. Je veux dire en comparaison des efforts que je fournissais. J'ai fait un tour sur du plat, une très légère descente suivie d'un faux plat montant pour revenir au point de départ.

Alors oui je n'ai pas d'entrainement pour le vélo couché, mais la vitesse en comparaison de l'effort fourni m'a semblé très faible. J'émets de sérieux doutes quant au résultat d'un duel sur le plat entre un simple vélo même VTT et ce vélomobile pour deux dépenses d'énergie équivalentes! Franchement!

Bon voila, j'ai mis mon avis ici étant donné que je fais partie des personnes à convaincre... En tout cas, je peux vous dire que pour le moment, le vélomobile c'est pour moi une voiture à pédale sans aucun avantage sur un vélo classique si ce n'est être à l'abri des intempéries.
Après je ne sais pas, peut être qu'un bewaw carbon de 26kg me ferait changer d'avis... On verra si un jour j'ai l'occasion d'en essayer un. Smile

Pour le moment, je dis: vive le kawé. :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2825
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Ven 13 Nov 2009, 14:42

En même temps, on ne peut vraiment pas dire que tu as essayé le plus performant/rapide/sportif. Le seul que j'ai essayé, c'est le Steintrike + coque à Germersheim, et je dois dire que je n'ai pas du tout ressenti la même chose. Le seul truc que je n'ai pas aimé (au delà de l'aspect un poil bricolage du proto), c'était la difficulté à négocier les piétons qui se balladent en tous sens lors du Spezi: quand on est enfermé dans une coque et que les freins n'ont pas la bonne idée de couiner, difficile de faire comprendre qu'on aimerait pouvoir passer Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jempe
Débutant(e)


Messages : 9
Date d'inscription : 30/10/2009

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Ven 13 Nov 2009, 15:00

Oui c'est sur, j'ai conscience d'avoir essayé un modèle particulièrement lourd, je me demande presque si un modèle aussi peu performant a une raison d'être sans assistance...
Mais quand je vois la qualité d'assemblage et la qualité des élements: transmission/frein etc, je me dis que c'est dommage de lutter autant pour avancer...

Vivement l'essai d'un modèle performant. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilhem
Accro du forum
avatar

Messages : 2259
Âge : 40
Localisation : Toulouse (31), France
VPH : Quest + Leitra Cabriolet
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Ven 13 Nov 2009, 17:40

Pixelman aussi a été déçu par le Sunrider, effectivement il a l'air peu performant. Etonnant tout de même. Mais c'est vrai qu'il est directement dérivé de l'Aerorider qui a été conçu pour fonctionner avec une grosse assistance.

Un autre élément de réponse : en vélomobile on a moins la sensation de vitesse, notamment parce que le sol ne défile pas sous les pieds. Le nez, notamment, cache le sol immédiatement devant. Et puis le flux d'air autour du cycliste est différent : pas d'air autour du corps, par contre il y a un gros flux d'air autour de la tête.

Bref, pour comparer, il vaut mieux se baser sur la vitesse indiquée par le compteur, et comparer avec un autre vélo également équipé d'un compteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://envelomobile.wordpress.com
Pixel-Man
Accro du forum
avatar

Messages : 1068
Âge : 49
Localisation : Lille (59)
VPH : Raleigh Freedom :)))
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Ven 13 Nov 2009, 23:09

S'il y a un VM à ne pas éssayer en premier, c'est bien le Sunrider !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/velomobiledesign
Tigouille
Accro du forum
avatar

Messages : 2999
Âge : 63
Localisation : limoges
VPH : tica
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Sam 14 Nov 2009, 09:22

des copains (V couché) ont essayé un VM mal réglé et pas aimé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tigouille.free.fr/
JB30
**
avatar

Messages : 102
Âge : 53
Localisation : Gard
VPH : Alleweder A6
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Sam 14 Nov 2009, 11:20

Je pense normal qu'on soit surpris, voir déçu en essayant le sunrider.
mais je pense aussi qu'il y a vélomobile et vélomobile.
L'avantage d'un vélomobile hormis la protection des intempéries et du froid, c'est d'offrir une meilleure aérodynamique ,mais cela n'est vrai qu' à partir d'une certaine vitesse et ça permet de compenser le poids supplémentaire par rapport à un vélo droit, un peu moins vrai avec un VC.
Dans les vitesses basses (en dessous de 20km/h à la louche) on ne bénéficie plus de cette avantage et on doit emmener le poids non négligeable.
D'où cette impression réelle que l'on irait plus vite à vélo.
Donc dans ce cas il faut soit de très bonnes jambes pour lancer le vélomobile et conserver la vitesse , et/ou un parcours assez plat.
J'ai testé mon A6 sans assistance sur un parcours vallonné et j'allais plus vite avec mon VTT. C'est assez logique , je pèse 58Kg;le vélomobile 33Kg et mon VTT 13Kg, donc 20Kg de poids mort à compenser.
Par contre le confort et l'agrément de position sont indéniablement à l'avantage du vélomobile.
C'est la qu'on s'oriente vers les deux options: un vélomobile très léger ,bien aérodynamique servi par une bonne paire de jambes ou une machine plus fonctionnelle qui sera assistée,c'est une question de choix de programme et de gambettes.
Je pense que le Sunrider entre dans la dernière catégorie et du reste le fabricant le propose en deux versions assistées dont une version 45km/h non homologuée en France.
L'idéal serait le vélomobile à 13 Kg mais on en est encore loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velomobyle.over-blog.com/
Pixel-Man
Accro du forum
avatar

Messages : 1068
Âge : 49
Localisation : Lille (59)
VPH : Raleigh Freedom :)))
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Lun 30 Nov 2009, 19:28

Avez-vous remarqué le nombre de VM à vendre en occas ? Y’en a plein !
C’est bien un signe que les temps changent. Le VM se vulgarise doucement.
Il y à un an, on pouvait encore espérer vendre son VM à un prix très élevé dans les trois jours à un passionné. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, même en pleine mauvaise saison. Il subit une décote très forte comme tous les objets de consommation.
Alors : neuf ou d’occas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/velomobiledesign
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2352
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Sam 06 Mar 2010, 11:21

Pixel-Man a écrit:
Il fut un temps, ou on pouvait acheter un VM et le revendre deux ans plus tard au prix d’achat.
Ce temps est révolu !
J’en ai tellement mare des offres qui tournent autour des 3500 euros, que j’envisage de construire une caisse pour le protéger jusqu’à ce qu’il redevienne utile (utilitaire).

Ce n'était quand même pas une situation normale !

Un VM, comme tout autre vélo s'use, il y a des frais, de pièces a remplacer...

Vu le prix du neuf, entre 3500 et 4000 semble un prix plutôt normal, c'est en tout cas ce que l'on paierait (et encore !) pour un autre vélo valant le même prix en neuf.

D'autant plus que l'offre en VM d'occasion, relativisée a la très faible production, est énorme, il y en a sans cesse en vente ou re-vente (troisième, quatrième... mains).

Quand on lit les commentaires des propriétaires, le scénario est souvent le même: au début, enthousiasme total, le VM c'est génial, on pare le VM de toute les qualités. Puis, les limitations du VM apparaissent et l'usage diminue progressivement pour finalement disparaitre. Et enfin, le VM se retrouve en vente.

J'ai aussi envisagé le VM et mes conclusions sont que c'est un engin très (trop) limités:
- pour bénéficier de ses avantages aérodynamiques, il faut rouler vite -> il faut que le parcourt le permettant = suffisamment plat, itinéraire permettant une moyenne élevée (pas trop de croisement, pas trop de circulation, piste cyclables suffisamment large...) et puissance physique suffisante (les >30kg d'un VM sont évidemment plus pénalisant pour une fille de 55kg que pour un mec de 80kg).
- l'infrastructure routière existante est totalement inadaptée au VM (les pouvoirs publics diront que le VM est inadapté a l'infrastructure routière, l'œuf et la poule !). Dans la situation actuelle, bien des itinéraires sont off limit pour le VM.

Voila, désolée Embarassed d'être aussi négative pour un très beau concept, mais si on veux faire évoluer les choses (le VM et les infrastructures), il faut voir le vérité en face.

Au lieu de claquer des milliard d'euro pour la voiture électrique qui n'est en aucune façon une solution, investissons cet argent dans des concepts vraiment novateurs genre VM. Un des gros problèmes du VM est la capacité de recherche/développement très limite des fabricants de VM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pixel-Man
Accro du forum
avatar

Messages : 1068
Âge : 49
Localisation : Lille (59)
VPH : Raleigh Freedom :)))
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Sam 06 Mar 2010, 12:01

Le VM exige aussi une hygiène de vie stricte.
Le gars qui veut aller vite et loin en VM doit maintenir sa forme physique à un niveau assez élevé. Celui qui aime se goinfrer de ships devant la télé (chacun fait ce qu'il veut) ne devrait pas investir dans un VM.
J'espère qu'on ne me traitera pas de fasho pour ces propos.

En effet, le VM est surtout intéressant pour le velotaf sur routes rapides.
Le VMtaf en région vallonnée me semble réservé aux sportifs fanatiques.

En Belgique, on reçoit une indemnité vélo de 20 centimes/km. Dans mon cas, cela faisait 2000 euros net/an avec obligation contractuelle de faire 80% des trajets en vélo. Et en france qu'est ce qu'on fait pour maintenir la motivation des premiers mois ?

Le VM n'est pas idéal pour tout le monde. Quand même, il pourrait l'être pour des dizaines de milliers de français s'il était mieux connu et moins cher.

3000 à 3500 euros pour un VM d'occas qui a très peu servi, c'est trop peu par rapport au prix du neuf qui tourne autour des 6000 euros.
C'est le prix du neuf qui est exagéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/velomobiledesign
yoclode
Accro du forum
avatar

Messages : 1311
Localisation : alsace
VPH : quests
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Sam 06 Mar 2010, 12:23

Le Claude, qui se dit que sans VM, il n'aurait certainement pas fait les 3700km depuis le début de l'année, essentiellement en vélotaf...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nebuchadnezzar
Posteur de bronze
avatar

Messages : 226
Âge : 42
Localisation : nancy
VPH : WAW 052 - ORBEA ORCA
Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Sam 06 Mar 2010, 12:58

...Je bois tes paroles pixelman je me retrouve complétement dans ce que tu écris Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sunbaies.fr
phire
Pilier du forum
avatar

Messages : 806
Âge : 49
Localisation : Creil - Oise - Fr
VPH : cf signature
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Sam 06 Mar 2010, 13:48

Fleur a écrit:

Au lieu de claquer des milliard d'euro pour la voiture électrique qui n'est en aucune façon une solution, investissons cet argent dans des concepts vraiment novateurs genre VM.
+1

Pixelman a écrit:
En Belgique, on reçoit une indemnité vélo de 20 centimes/km. Dans mon cas, cela faisait 2000 euros net/an avec obligation contractuelle de faire 80% des trajets en vélo. Et en france qu'est ce qu'on fait pour maintenir la motivation des premiers mois ?
Oui mais en Belgique il n'y a pas d'industrie de la bagnole.
Ils ont aussi une mesure sympa : quand tu abandonnes tes plaques (en clair, tu te débarrasses de ta voiture et n'en reprends pas une) tu as des avantages sympas. J'aimerai bien la même chose en France, je suis sur le point de craquer.
Un député UMP avait proposé des mesures allant dans ce sens récemment, il a vite été renvoyé dans ses buts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
poupa
Accro du forum
avatar

Messages : 1502
Âge : 69
Localisation : B - 4500 Tihange (Huy) & F - 91810 Vert-le-Grand
VPH : Challenge Twister vert, Batavus Relaxx 4 All, (ex Performer HR), (ex Bacchetta Giro 20), Volae Team, Bacchetta Strada, Bacchetta Corsa 650, Bacchetta Corsa 700)
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Sam 06 Mar 2010, 14:27

phire a écrit:

Oui mais en Belgique il n'y a pas d'industrie de la bagnole.

Ah, bon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salto
**
avatar

Messages : 96
Âge : 45
Localisation : Oyeu proche du lac de paladru
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Sam 06 Mar 2010, 14:56

+1 avec Pixel Man
Qui a dit que mon enthousiasme c'est envolé ? Fleur
Cela fait trois mois que le temps est pourri, je peux toujours me déplacer sans ressembler à un esquimau .
Je suis toujours convaincu de l'utilisation d'un vm et de surcroit un Waw
Vm en trois partie (très utile, entretien et accident), totalement fermé, le plus léger et très robuste, rapide si on met des watts
Il n'est certainement pas adapté pour tout le monde
plus de la moitié des personnes que je connais pourrait l'utiliser
Pour le prix de mon waw j'ai tout simplement enlevé 20 % de la valeur du neuf
La neige recommence à tomber et je vais voir mon client en Waw
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velo-mobile.fr/
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2352
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Sam 06 Mar 2010, 15:03

Pixel-Man a écrit:
Le VM exige aussi une hygiène de vie stricte.
Le gars qui veut aller vite et loin en VM doit maintenir sa forme physique à un niveau assez élevé. Celui qui aime se goinfrer de ships devant la télé (chacun fait ce qu'il veut) ne devrait pas investir dans un VM.
J'espère qu'on ne me traitera pas de fasho pour ces propos.

Non tu n'est pas fasho sauf que tu oublie que ce qui compte c'est une certaine puissance physique qui est liée a une certaine masse musculaire, en moyenne une fille en parfaite condition physique mais normale (pas les sœurs Williams bourrée de produit divers) n'a pas la même puissance musculaire ni le même rapport poids/puissance musculaire, c'est génétique. Sans une certaine puissance musculaire, on n'arrive pas au seuil de vitesse ou l'aérodynamisme du VM deviens intéressant. Reste la protection.

Pixel-Man a écrit:
En effet, le VM est surtout intéressant pour le velotaf sur routes rapides.
Le VMtaf en région vallonnée me semble réservé aux sportifs fanatiques.

Ce qui limite grandement l'usage du VM actuel car finalement peu de régions sont suffisamment plates même des régions côtières comme la Bretagne sont hyper vallonnées avec pleins de montées et descentes raides.

Il y a aussi le problème de l'infrastructure routière, dans une région densément peuplée avec des voies rapide genre périphérie de grandes agglomérations, sans pistes cyclables larges, le VM est difficilement utilisable.

Si on veux étendre l'utilisation du VM, il faut passer par une assistance technologiquement évoluée développée pour cet usage, pas un bricolo greffé sur une transmission de VD. Quelques centaine de watt en plus de la force musculaire feraient toute la différence.

Pixel-Man a écrit:
3000 à 3500 euros pour un VM d'occas qui a très peu servi, c'est trop peu par rapport au prix du neuf qui tourne autour des 6000 euros.
C'est le prix du neuf qui est exagéré.

J'avais écrit 3500->4000. Combien pense-tu qu'on puisse revendre en occasion un VD du même prix ?

Pour le prix du neuf, comme pour le poids et la technologie, le problème est les très faible quantités produites, le VM c'est actuellement un artisanat.

Ce qu'il faudrait, c'est développer une vrai technologie du VM et une production en (petite) série.

Actuellement, il n'y en a pas de technologie VM: un cadre en tube d'alu standard, une coque faite a la main sans réel effort technologique (sauf peut être le WAW), des composants repris du VD...

Développer une technologie VM ne devrait pas couter très cher, les sommes données aux constructeurs automobile et qui leur servent principalement a augmenter leur profits (toutes les recherches et tous les investissement qu'ils font seraient de toute façon fait, les subsides accordés n'influencent en rien leurs investissements), seraient largement suffisantes. Le seul pays qui a ma connaissance fait de la recherche sur la technologie pour les vélos, est les Pays-bas ou chaque université technologique a ses programmes de recherche dédiés au vélo. Les constructeurs de VC Hollandais genre Challenge s'appuient d'ailleurs sur ces programmes de recherche.

Pour Phire: la Belgique a bel et bien une industrie automobile d'assemblage qui représente des milliers d'emplois.

salto a écrit:
+1 avec Pixel Man
Qui a dit que mon enthousiasme c'est envolé ?

Il n'y a pas que l'enthousiasme, il y a les conditions d'utilisations, si je comprend bien le cas de Pixel-Man, il aime toujours autant son Mango mais ses nouvelles conditions de velotaf font qu'il ne sais plus l'utiliser. On en reviens aux limites d'utilisation des VM.

salto a écrit:
Fleur
Cela fait trois mois que le temps est pourri, je peux toujours me déplacer sans ressembler à un esquimau .

Oui, ca c'est un avantage mais pas loin de 20kg de plus qu'un velo normal.

salto a écrit:
Je suis toujours convaincu de l'utilisation d'un vm et de surcroit un Waw
Vm en trois partie (très utile, entretien et accident)

Tu soulève un autre point intéressant: je me demande ce que serait devenu un Quest ou un Mango dans les même conditions d'accident, je crains qu'il n'ai été bon pour la poubelle !

salto a écrit:
, totalement fermé, le plus léger et très robuste, rapide si on met des watts
Oui, if faut un minimum de watts en VM, plus de watts qu'en VD ou VC, la majorités de filles sportives, jeunes et en parfaite conditions physique ne les ont pas. Et puis, il y a aussi l'age, même en restant en parfaite condition physique, la puissance musculaire diminue avec l'age -> l'intérêt d'une assistance pour développer l;usage du VM.

salto a écrit:
Il n'est certainement pas adapté pour tout le monde
plus de la moitié des personnes que je connais pourrait l'utiliser
Dans ta régions peut etre, dans d'autre ce n'est malheureusement pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eniotna
Posteur d'argent
avatar

Messages : 440
Âge : 31
Localisation : Epinal
VPH : Mango
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Sam 06 Mar 2010, 17:26

Fleur, ton analyse est assez lucide.
Les acquereurs un peu rêveurs devraient te lire, ça ferait moins de VM revendus après 6 mois d'utilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sparv
Accro du forum
avatar

Messages : 2414
Âge : 31
Localisation : Tarbes
VPH : Performer High Racer; Zockra HR700 n°21; VD utilitaire; VTT; VD route; (avant: Nazca Pioneer)
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Sam 06 Mar 2010, 17:37

A propos de la remarque sur la réparabilité du QUest par rapport au WAW:
le genre de fibre utilisé est très facile à réparer. Les planeurs utilisent ce genre de matière, et les réparations des divers trous ou autres sont élémentaires. Sur un quest, il suffirait de remouler un nez, couper la partie abimée et recoller le nouveaur morceau (avec peut-être une petite sur-épaisseur à l'intérieur).

La réparation de planeurs en bois et toile est difficile; les quelques planeurs métalliques sont aussi pas simple d'après ce que j'en ai entendu dire. Des réparations de planeurs plastiques ont lieu dans tous les hangars de France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velosteph
Accro du forum
avatar

Messages : 2301
Localisation : Bruxelles
VPH : Ice QNT 20 depuis le 27/11/2009 - le JLP , Ice Sprint FS depuis le 05/10/2012 - Akhar - EN VENTE SUR BENTO - Azub Tricon Kantar depuis le 16/3/2017
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Sam 06 Mar 2010, 18:05

poupa a écrit:
phire a écrit:

Oui mais en Belgique il n'y a pas d'industrie de la bagnole.

Ah, bon !
euh... on dira plutot qu'il n'y a presque plus!
On va perdre Opel anvers, on a perdu Renault il y a??15 ans, mais on a su garder VW qui est devenu audi, et on est très actif dans les car/bus, il y a aussi de gros point de fabrications de "lourd" comme la grosse usine de Carterpillar à Gosselies ou dans ce coin là. Bref, on a des centaines de milliers d'ouvrier dans le domaine de la bagnole!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferrosteph.net
laurent Ivanoff
***
avatar

Messages : 145
Âge : 53
Localisation : Minervois
VPH : catrike expé motorisé declic Eco velomobile Bwaw motorisé en attente du solaire
Date d'inscription : 01/12/2008

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Sam 06 Mar 2010, 18:41

Je ne partage pas le point de vue qui demanderait une rigueur lié à une hygiène de vie stricte . Nous ne sommes pas tous des sportifs accompli ou compétiteur. Je réside dans une région plus que valloné ou la nécéssité d'une assistance pour le vélotaf est de rigueur. Je ne crois pas que le prix d'achat neuf d'un VM soit exagéré; nous sommes face a de petites structures qui doivent payer leurs charges et leurs personnelles ce que nous possédons est du cousu main. Oui pour une fabrication industriel résonné, permettant au plus grand nombre d'y accéder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phire
Pilier du forum
avatar

Messages : 806
Âge : 49
Localisation : Creil - Oise - Fr
VPH : cf signature
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Sam 06 Mar 2010, 19:31

Oups, j'ai mal exprimé ma pensée. Je voulais dire en substance, pas de champion national automobile (industriel hein !!).

Pour ma peine, amis belges, je vous autorise à me lapider à coup de pralines Pierre Marcolini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velosteph
Accro du forum
avatar

Messages : 2301
Localisation : Bruxelles
VPH : Ice QNT 20 depuis le 27/11/2009 - le JLP , Ice Sprint FS depuis le 05/10/2012 - Akhar - EN VENTE SUR BENTO - Azub Tricon Kantar depuis le 16/3/2017
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Sam 06 Mar 2010, 19:42

phire a écrit:
Oups, j'ai mal exprimé ma pensée. Je voulais dire en substance, pas de champion national automobile (industriel hein !!).

Pour ma peine, amis belges, je vous autorise à me lapider à coup de pralines Pierre Marcolini.
Non des Neuhaus ou des Léonidas -Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferrosteph.net
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 4951
Âge : 57
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Sam 06 Mar 2010, 20:02

Des Galler!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   

Revenir en haut Aller en bas
 
La démocratisation des vélomobiles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» La démocratisation des vélomobiles
» Coût des vélomobiles en kit ?
» Les vélomobiles "dans le vent" [aérodynamisme]
» Rotules de direction pour trikes, vélomobiles, et directions indirectes
» Vélomobiles sur neige

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Vélomobiles-
Sauter vers: