Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La démocratisation des vélomobiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2523
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Lun 14 Fév 2011, 17:16

On voit très régulièrement des propriétaires de VM qui ont utilisé leur VM souvent de manière assidue et qui, suite a un changement de lieu de travail et/ou de domicile, le revende car il ne peuvent plus l'utiliser.

Il n'y a pas que le poids (plutôt 35kg chargé pour la plupart des VM hors modèles ultra léger qui coutent la peau du c.. et un VC de 25kg, même chargé, cela fait vraiment beaucoup) !

N'oublie pas qu'un VM est plus large qu'un VC ou VD et de ce fait ne passe pas/pas bien la ou un VC ou VD passe sans problème.

Autres question, tu as des montées sur ton trajet avec ton enclume de 25kg ?

Enfin, que veux tu évaluer: la possibilité pour toi d'utiliser un VM ou globalement, le pourcentage de la population qui pourrait en utiliser un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilhem
Accro du forum
avatar

Messages : 2259
Âge : 41
Localisation : Toulouse (31), France
VPH : Quest + Leitra Cabriolet
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Lun 14 Fév 2011, 18:32

daweed a écrit:
Après, même avec deux enfants et une femme, il est possible de faire le pas ( je pense a guilhem )
mais ça demande une grosse adaptation, et de faire des concessions ...
Dès que le conjoint ne bosse pas, ou dès qu'il/elle gère les allers-retours à l'école, ou que les enfants sont assez grands pour se débrouiller, alors la 2ème voiture du ménage peut être remplacée par un VM. Ou un vélo. Après le discriminant entre ces 2 possibilités, comme expliqué, c'est le parcours (longueur, dénivelé, ...)

Sans trop prendre de risque, on peut affirmer que le vélomobile a suffisamment d'avantages pour être adopté au moins par 1% de la population. Et déjà, 1% de la population, ça serait un boom énorme par rapport à la situation actuelle.

Donc ce qui empêche l'adoption du vélomobile, c'est pas tel ou tel inconvénient, même s'il y en a indiscutablement, c'est simplement que c'est pas connu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://envelomobile.wordpress.com
daweed
Accro du forum
avatar

Messages : 4429
Âge : 24
Localisation : Niort (Deux-sèvres)
VPH : velomobile waw 119, et divers vélomobiles
Date d'inscription : 15/08/2010

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Lun 14 Fév 2011, 19:45

Fleur a écrit:


N'oublie pas qu'un VM est plus large qu'un VC ou VD et de ce fait ne passe pas/pas bien la ou un VC ou VD passe sans problème.

Autres question, tu as des montées sur ton trajet avec ton enclume de 25kg ?

Enfin, que veux tu évaluer: la possibilité pour toi d'utiliser un VM ou globalement, le pourcentage de la population qui pourrait en utiliser un ?


c'est ce que j'ai dit pour la largeur, j'en tiens compte quand je roule ( mais ça n'a pas d'importance pour le sujet )
j'ai quelques cotes sur mon trajet... enclume ? bah non, ce qui est lourd, c'est ce que je trimballe ... sinon le vélo a vide pese 16-17 kg avec coffre

ce que je veux évaluer ? tout est dans le titre
quand j'ai parlé de mon cas, c'est pour dire que si moi je peux, d'autres le peuvent aussi ...

mais je pense que dans les critères de recherche, il faut enlever le facteur nature (température, denivelés etc )
car on peux très bien avoir une assistance ou un vm modulable pour l'été...
sauf bien sur si on a du 20 % sur tout le trajet ...



on peut dire que c'est une étude "scientifique" qui cherche a savoir la quantité de personnes ayant une situation qui fait qu'ils pourraient potentiellement passer au vm. ( distance du boulot raisonnable et utilisation exclusivement pour déplacer des personnes, pas de gros volumes )


euh...y a t-il d'autre critères qui auraient vraiment un impact sur la possibilité d'avoir un vm ?

david




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velomobile-france.com/
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Lun 14 Fév 2011, 19:55

Calcoran a écrit:
Le truc, c'est: qu'est-ce que le VM apportera à ces personnes, qu'un vélo (couché ou pas) ne leur apporterait déjà?
De rouler au sec, au chaud et une bonne capacité de chargement pour certains modèles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Lun 14 Fév 2011, 20:00

Fleur a écrit:
Cela ne va pas/pas bien si le trajet se fait en ville avec une forte densité de circulation et/ou pleins de carrefours avec arrêts/redémarrage, des voies rapides sans pistes cyclables larges (sans parler des boulevard périphériques et autoroutes), des pistes cyclables étroites, de nombreuses et/ou fortes montées.
promis qu'on s'en sort ;-)

Fleur a écrit:
A ceci, il faut ajouter les possibilités ou pas de parcage (avec un minimum de protection) du VM a l'arrivée.
le problème numéro I
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 4970
Âge : 57
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Lun 14 Fév 2011, 20:18

Messages de 02-2011 greffés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arafolie
Accro du forum
avatar

Messages : 3277
Localisation : proche de lyon
VPH : bx-bent
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Lun 14 Fév 2011, 20:30

pierre1911 a écrit:
Fleur a écrit:
A ceci, il faut ajouter les possibilités ou pas de parcage (avec un minimum de protection) du VM a l'arrivée.
le problème numéro I
reste plus qu'a s'acheter un pavillon en campagne avec son petit garage à 15km de son lieu de travail (pas taper pas taper)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/2007/01/mon-premier-trike-fa
daweed
Accro du forum
avatar

Messages : 4429
Âge : 24
Localisation : Niort (Deux-sèvres)
VPH : velomobile waw 119, et divers vélomobiles
Date d'inscription : 15/08/2010

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Lun 14 Fév 2011, 20:36

et que pensez-vous d'une housse sur le vm pendant que le proprio va au ciné ou autre part ?
ça le rend moins tape à l'oeil...
+ une alarme celle ci par exemple
+ une pancarte : "Attention propriétaire méchant"


le vélomobile c'est comme pour arrêter la cigarette, il n'y a qu'un mot : La Volonté ^^

david
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velomobile-france.com/
Eniotna
Posteur d'argent
avatar

Messages : 440
Âge : 31
Localisation : Epinal
VPH : Mango
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Lun 14 Fév 2011, 21:18

arafolie a écrit:
reste plus qu'a s'acheter [colouer] un pavillon en campagne avec son petit garage à 15km de son lieu de travail (pas taper pas taper)
Ce n'est pas une blague mais du vécu Embarassed . Heureusement que ça n'a duré que 2 ans, j'en suis revenu.
N'empêche que maintenant que j'habite en centre-ville et que mon Mango est stocké loin dans un garage qu'on me prête, je roule beaucoup moins souvent en VM... Mais je crois que je ne pourrai jamais le revendre I love you . D'autant plus qu'on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve, surtout à mon âge.

"Arrêter le vélomobile, c'est comme pour la cigarette, il n'y a qu'un mot : La Volonté" Laughing
D'ailleurs j'ai du mal à arrêter de fumer...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Mar 15 Fév 2011, 08:33

arafolie a écrit:
reste plus qu'a s'acheter un pavillon en campagne avec son petit garage à 15km de son lieu de travail
ou comme dans ma dernière négociation de job, de remplacer la voiture de fonction par une place de parking gardée à mutualiser entre les différents modes doux

arafolie a écrit:
(pas taper pas taper)
maintenant j'abonde à ta demande d'avoir mal au crâne
de rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auré
Posteur d'argent
avatar

Messages : 459
Localisation : Fronsac
VPH : M5 Low Racer, M5 HRCarbone
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Mar 15 Fév 2011, 09:07

Guilhem a écrit:

Donc ce qui empêche l'adoption du vélomobile, c'est pas tel ou tel inconvénient, même s'il y en a indiscutablement, c'est simplement que c'est pas connu.

A mon avis les freins psychologiques sont tout aussi terribles, car une fois le VM connu d'une personne, cette dernière n'y passe pas franchement souvent pour ne pas dire jamais ( mais qui serait faut d'un point de vue mathématique ). Donc certes il faut la connaissance mais ensuite il faut se libérer des barrières psychologiques.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velocouche.pro
daweed
Accro du forum
avatar

Messages : 4429
Âge : 24
Localisation : Niort (Deux-sèvres)
VPH : velomobile waw 119, et divers vélomobiles
Date d'inscription : 15/08/2010

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Mar 15 Fév 2011, 10:06

il y a souvent beaucoup d'aprioris et de préjugés de la part des gens à qui on parle du vm
c'est un peu comme le 4X4 en ville, personne n'aurait pensé à un tel concept
mais c'est le bourrage de crâne qui fait la différence ( pub a la tele etc )
si il y aurais des pubs de vm a la télé, les gens seraient moins septiques .

on n'a pas fini d'en parler ...

david
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velomobile-france.com/
Micke
Accro du forum
avatar

Messages : 1717
Âge : 37
VPH : Catrike Road - Q442
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Mar 15 Fév 2011, 13:18

Il y a la volonté certes mais aussi et surtout l'envie! Franchement, je vois pas quelqu'un qui ne soit pas un minimum réceptif à la culture cyclistique se laisser convertir à l'usage du VM.

Remplacer une voiture par un VM est un objectif louable mais le VM est quand même sacrément plus contraignant qu'une voiture compte tenu des infrastructures (et de la culture) actuelles. Le cas du garage a déjà été évoqué, celui du transport des enfants aussi, on peut y rajouter les assurances inexistantes (ou pas franchement adaptée), le besoin de pouvoir se doucher à l'arrivée (pour les 100% musculaire) ou encore le coté marginalisant de l'engin encore plus exacerbé que pour un vélo utilitaire couché ou non.

Je serais curieux de savoir s'il existe des VMiste non cycliste (ou du moins sportif) à la base. Si comme je le pense la réponse frôle le zéro absolu, alors il ne faut à mon avis pas résonner en terme de remplacement d'une voiture par un VM mais d'une voiture par un vélo : la démarche d'évolution vers le VM se développant par la suite si le contexte s'y prête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eric
Accro du forum


Messages : 1066
Âge : 64
Localisation : CENTRE BRETAGNE
VPH : HR Carbone: le korrigan - Giant TCR C0
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Mar 15 Fév 2011, 13:40

Le vélo ordinaire est un outil remarquable par son efficacité. Dans "efficacité" je regroupe les avantages suivants : simplicité mécanique, légèreté, cout aquisition et d'entretien très faible, maniabilité, facilité de rangement (à la maison et sur les lieux de déplacement), efficacité pour passer partout sur tous les types de routes, et y compris les obstacles de plus en plus souvent installé, genre coussin berlinois, et autres joyeusetées, possibilité d'emport de charge utile (bagages, courses) sans remorque, ect..
A coté de celà, le vélomobile ne présente que des inconvénients. Le choix est vite fait, et même si je cherche bien , difficile de trouver un intéret pratique même minime, au vélomobile.
Un vélomobile, pour le plaisir, je suis totalement d'accord, et je ne m'interdis pas d'en avoir un pour celà, mais pour le quotidien, course en ville et vélotaf, surement pas. En résumé, pour moi, le vélomobile n'a aucun intéret pratique/pragmatique. Mais que l'on soit bien d'accord, ceux qui en utilise un ont bien raison si celà leur fait plaisir. Dans mon cas, le vélo à très clairement remplacé une deuxième voiture que je n'ai jamais eu. C'est même l'engin idéal pour celà. Ma vitesse moyenne d'utilisation en vélo utile (hors parcours sportif) est de 20 km/h, pour des parcours 50% ville et 50% campagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auré
Posteur d'argent
avatar

Messages : 459
Localisation : Fronsac
VPH : M5 Low Racer, M5 HRCarbone
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Mar 15 Fév 2011, 14:08

Micke a écrit:

Remplacer une voiture par un VM est un objectif louable

Personnellement, je ne pense pas qu'il soit possible de remplacer complètement l'automobile par un vélomobile. Ce sont deux outils différents. Mais je pense que l'un des problème réside dans l'utilisation que l'on fait de l'automobile : par exemple aller chercher du pain avec son automobile c'est un peu comme tailler son rosier avec une tronçonneuse. Ca marche mais c'est couteux, disproportionné et de surcroit dangereux, pourtant pour l'automobile et le pain c'est rentré dans les moeurs.
Pour faire un déménagement, ou un long trajet mal desservi, l'automobile actuelle est un superbe outil. Mais pour faire des trajets pendulaires de 30 km ou moins, aller faire ses courses, aller en ville, à la poste etc, le vélo et ses déclinaisons sont magnifiquement appropriés.
Pour en revenir au velomobile il doit suppléer à l'automobile. Et si les bourses ne permettent pas de conjuguer les deux , pourquoi ne pas se séparer de sa voiture et procéder à la location lorsqu'il est nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velocouche.pro
daweed
Accro du forum
avatar

Messages : 4429
Âge : 24
Localisation : Niort (Deux-sèvres)
VPH : velomobile waw 119, et divers vélomobiles
Date d'inscription : 15/08/2010

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Mar 15 Fév 2011, 14:34

selon les dires, les facteurs déterminants pour le passage au vm sont :

- le prix
- l'image marginale qui en ressort
- l'usage que l'on en fait
- le type de trajet (reliefs / plaines) ou compatibilité physique du conducteur
- la connaissance de ce véhicule ou non...là c'est le plus important

les rassemblements de vm seraient le meilleur moyen de les faire connaitre.
joelv en prévoit un au mans fin aout, mais est-il le seul ?

david
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velomobile-france.com/
Auré
Posteur d'argent
avatar

Messages : 459
Localisation : Fronsac
VPH : M5 Low Racer, M5 HRCarbone
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Mar 15 Fév 2011, 14:42

eric a écrit:
A coté de celà, le vélomobile ne présente que des inconvénients. Le choix est vite fait, et même si je cherche bien , difficile de trouver un intéret pratique même minime, au vélomobile.

Salut Eric,
ne confondons pas cahiers des charges et efficacité.
Mais encore, as tu déjà roulé en vélomobile ? En as tu déjà utilisé un ? En toute sincérité, je dois bien avouer qu'avant d'utiliser fréquemment mon Quest, je me serais rangé volontiers de ton point de vue. Mais ton avis me parait biaisé par le manque de pratique.

Vraiment, le vélomobile est une déclinaison du vélo, qui a ses avantages et ses inconvénients certes, mais qui permet de faire certaines choses irréalisables (surtout si tu commences à prendre en compte le coté bagagerie), avec un autre vélo.



Dernière édition par Auré le Mar 15 Fév 2011, 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velocouche.pro
daweed
Accro du forum
avatar

Messages : 4429
Âge : 24
Localisation : Niort (Deux-sèvres)
VPH : velomobile waw 119, et divers vélomobiles
Date d'inscription : 15/08/2010

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Mar 15 Fév 2011, 14:59

a eric,

je suis d'accord avec aurélien,
et je rajoute le confort ( au vent, à la pluie, au froid ) ce qui est aussi la raison principale du passage au vm...


---------------

david
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velomobile-france.com/
pierre1911
Accro du forum
avatar

Messages : 2673
Localisation : Monts du Lyonnais
VPH : Q71:2, Q418*2/3, VAE, Kettwiesel Ib, IIb et IIIe, Brompton S6L et TD (en panne de construction)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Mar 15 Fév 2011, 15:48

c'est incroyable le nombre de chose que l'on peut faire avec une VM. On ne peut même pas imaginer même si nous avons grand plaisir à vous faire partager nos expériences ici.
Il faut le vivre, c'est le meilleur moyen.

Quand au déménagement il y a un service gratuit sur certaines agglos qui propose de le faire en vélo. Ils utilisent des triporteurs. Le coût est quelques pizza et litres de boisson.
Tous ceux qui ont du faire un déménagement à l'étranger avec un nombre de kg ou un volume restreint ont pu toucher du doigt tout ce qu'ils possédaient et ce dont ils avaient vraiment besoin.

Tout n'est pas possible en vélo. Mais beaucoup plus qu'on ne pourrait croire. Et c'est à force d'oublier comment nous faisions avant l'avènement de la voiture que nous avons totalement changé nos modes de vie. Voilà pourquoi cela semble si dur pour un bon nombre d'entre nous.

Eric nous ne cherchons pas à te convertir. Peut être en effet la configuration actuelle de tes déplacements est optimisée en vélo standard. Mais essaye une fois dans ta vie une vélomobile pour te rendre compte. Cela ne changera peut être pas le résultat final, mais te permettra d'argumenter par ta propre expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eniotna
Posteur d'argent
avatar

Messages : 440
Âge : 31
Localisation : Epinal
VPH : Mango
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Mar 15 Fév 2011, 16:36

Je ne pense pas qu'il soit forcément question de remplacer la voiture. Le transport individuel motorisé n'est pas mal en soi, il est parfaitement justifié pour transporter des gens, des charges lourdes ou pour les grandes distances mal desservies. Le problème vient surtout du nombre de km parcourus souvent excessif. C'est dû en grande partie à la structure du budget automobile composé majoritairement de coûts fixes. Face à ça, la location est une excellente alternative. Mais je trouve cette solution encore bien trop chère. Pourquoi ne peut-on louer que des voitures quasi neuves ?

Zut, je pars encore en HS...
Mais pas tant que ça en fait, pour identifier les freins à l'utilisation d'un moyen de transport, il faut aussi analyser la "complémentarité multimodale".
Je pense qu'il faut creuser la piste VPH + taxi/location/vieille voiture peu engageante/voiture avec assurance faible kilométrage.
Peut-être que le VM décolera quand les moyens de transport complémentaires seront mieux développés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Micke
Accro du forum
avatar

Messages : 1717
Âge : 37
VPH : Catrike Road - Q442
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Mar 15 Fév 2011, 17:33

Auré a écrit:
Micke a écrit:

Remplacer une voiture par un VM est un objectif louable

Personnellement, je ne pense pas qu'il soit possible de remplacer complètement l'automobile par un vélomobile.[...]

Merci de ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dis... la fin de la phrase avait son importance dans l'expression de mon point de vue qui n'est d'ailleurs me semble-t-il pas très éloigné du tien. Wink

Pour que les choses soient claires, je n'ai pas de VM donc je ne m'exprime pas au titre d'un utilisateur averti. Je reconnais cependant que le VM me tente mais qu'il resterait aujourd'hui un choix "luxueux" aux vues de ma pratique utilitaire sur 2*15km. Dans mon foyer (2 adultes 2 enfants), ma pratique du vélo utilitaire nous a doucement conduit à ne plus utiliser notre seconde voiture. Elle n'est certes pas encore revendue (vu sa valeur on est pas pressé non plus) mais il faut bien reconnaître que c'est en pratiquant progressivement le vélo de manière utilitaire que l'on se rend compte de l'éventail des possibilités que nous offre le recours au vélo dans la vie de tous les jours. Je précise bien que je parle de vélo au sens large car pour aller chercher le pain, je préfère encore mon vélo droit acheté d'occaz moins cher que la paire de boue que je lui monté dessus... Dans les faits, le vélo à donc déjà remplacé la seconde voiture.

L'avantage du vélo c'est que leur prix peut (enfin dans une certaine mesure tout de même) nous permettre de les multiplier pour en avoir un adapté à chacun de nos usages. Dans mon garage j'ai donc l'équivalent d'une ferrari, d'un pick up, d'une familiale, d'une smart pour bien moins cher que n'importe laquelle au format 4 roues mue au pétrole. Vous aurez compris qu'en plus de ne plus servir la seconde voiture a aussi perdu sa place dans le garage... Laughing
Un VM pourrait certainement regrouper plusieurs de ces usages mais au prix d'autres contraintes.

Ce que je tenais à souligner, c'est qu'il me parait difficile pour un quidam de sauter le pas direct au vélomobile et qu'à mon avis, les futurs VMismtes sont déjà convaincu de l'avantage du vélo face à la voiture dans bien des situations. Il me parait donc assez peu productif d'orienter une communication en faveur du vélomobile pour convaincre le quidam moyen de ses avantages face aux véhicules motorisés. Il serait à mon avis plus rentable de l'orienter vers les moyens alternatifs à la voiture (dont beaucoup ont été cités dans les messages précédents). Après rien n'empêche d'illustrer le propos par des exemples dont le vélomobile tout en étant prudent sur le cahier des charges car entre un quest/waw et un leiba classic il faudra éviter les erreurs de casting. Mais il ne faut pas non plus se priver de montrer qu'avec un vélomobile des distances supérieures à 2*20km/jour deviennent envisageables à la force du mollet et dans des conditions de confort proches de nos attentes.

Si le but est de communiquer uniquement sur les vélomobiles et d'en faire une véritable promotion en vue d'en développer le marché, il faut, je pense, viser les cyclistes utilitaires (périurbain pour les quest/waw, plutot urbain ou VAE compliant pour les leiba classic) déjà bien convaincus. Si on rajoute, le facteur investissement, look décalé et possibilité de le garer alors on tombe vite dans un cœur de cible en zone périurbaine pavillonnaire. Je sais bien que cela fait cliché et qu'il y aura toujours des exceptions: usage purement urbains ou purement sportif, mais je crois pas que ces utilisations soient réellement amenées à se développer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daweed
Accro du forum
avatar

Messages : 4429
Âge : 24
Localisation : Niort (Deux-sèvres)
VPH : velomobile waw 119, et divers vélomobiles
Date d'inscription : 15/08/2010

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Mar 15 Fév 2011, 18:07

quand je vois tous les gens qui ont une vie compatible avec le vm,
je me dis qu'il y a quand meme une partie non négligeable de la population concerné par le vm...

dans mon cas, toutes mes connaissances sont convaincues... sauf pour le prix...et m...!
moi c'est pareil mais je mise sur le sponsoring Cool

david
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velomobile-france.com/
Leloublan
Accro du forum
avatar

Messages : 3023
Âge : 66
Localisation : La Tour De Peilz,Suisse
VPH : LELOUBLAN Carbone MID RACER,,LELOUBLAN Carbone PLIABLE,LELOUBLAN CITY
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Mar 15 Fév 2011, 19:03

Ce qui m etonne c est le peu d autoconstruction vu les prix des velomobiles
Le velo couché en autoconstruction c est presque banal ,le velomobile hyper rare
evidemment avec les exemples genre Quest Waw ou Mango ca decourage vu la complexité du train avant et le cote sophistique de la carosserie

mais avec une construction delta on peut s en sortir uniquement avec des éléments velos recupéres a la decheterie ou presque
donc de tater du sujet avec une construction de moins de 500 euros
la carroserie pourrait etre en mat synth ,alu ou bois
curieux qu il n y ait pas plus de candidats ou alors indicatif du manque d interet?

parmi les questions
- j ose laisser ma voiture parquée sur la route la nuit mais devrais-je louer un parking protegé a 100 euros (tarif suisse helas) pour
parquer mon velomobile.....aberrant!!!!!
-en ville en velocouché je ne paye pas de parking ,avec le velomobile je le mets ou?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoclode
Accro du forum
avatar

Messages : 1316
Localisation : alsace
VPH : quests
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Mar 15 Fév 2011, 19:41

daweed a écrit:
...je réfléchis souvent ces temps-ci sur l'utilisation du vélomobile pour remplacer la voiture...
Je dirais plutôt une voiture...
Je partage en général l'opinion d'Auré sur la voiture

Micke a écrit:
...Remplacer une voiture par un VM est un objectif louable mais le VM est quand même sacrément plus contraignant qu'une voiture ......
Je serais curieux de savoir s'il existe des VMiste non cycliste (ou du moins sportif) à la base. ....
+1 pour le coté contraignant (pour moi par ex je passe de 25min (max en voiture) à 50min (en pédalant bien), sans compter la douche, la bouffe...)
Avant les vélos couchés (j'ai commencé il y a env 3ans) 300-500km vélo /an (et coté technique, je n'y connais pas grand chose encore aujourd'hui Laughing ... ce soir, j'ai déjà dépassé les 3500km en quest pour 2011...

Leloublan a écrit:
Ce qui m etonne c est le peu d autoconstruction vu les prix des velomobiles
....
En France, on préfère se plaindre des prix chers (éternel débat)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daweed
Accro du forum
avatar

Messages : 4429
Âge : 24
Localisation : Niort (Deux-sèvres)
VPH : velomobile waw 119, et divers vélomobiles
Date d'inscription : 15/08/2010

MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   Mar 15 Fév 2011, 19:46

Leloublan a écrit:
Ce qui m etonne c est le peu d autoconstruction vu les prix des velomobiles
Le velo couché en autoconstruction c est presque banal ,le velomobile hyper rare
evidemment avec les exemples genre Quest Waw ou Mango ca decourage vu la complexité du train avant et le cote sophistique de la carosserie

mais avec une construction delta on peut s en sortir uniquement avec des éléments velos recupéres a la decheterie ou presque
donc de tater du sujet avec une construction de moins de 500 euros
la carroserie pourrait etre en mat synth ,alu ou bois
curieux qu il n y ait pas plus de candidats ou alors indicatif du manque d interet?

parmi les questions
- j ose laisser ma voiture parquée sur la route la nuit mais devrais-je louer un parking protegé a 100 euros (tarif suisse helas) pour
parquer mon velomobile.....aberrant!!!!!
-en ville en velocouché je ne paye pas de parking ,avec le velomobile je le mets ou?

completement d'accord
si pour moi, les sponsor n'accrochent pas, je pars sur de l'occas ou de la construction

en ville, en vélomobile comme avec mon vc, je le laisse toujours a portée de vue
meme pour une poubelle roulante ^^ ça a une valeur sentimentale pour moi...

david
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velomobile-france.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La démocratisation des vélomobiles   

Revenir en haut Aller en bas
 
La démocratisation des vélomobiles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» La démocratisation des vélomobiles
» Coût des vélomobiles en kit ?
» Les vélomobiles "dans le vent" [aérodynamisme]
» Rotules de direction pour trikes, vélomobiles, et directions indirectes
» Vélomobiles sur neige

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Vélomobiles-
Sauter vers: