Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 taxe carbone => le discours évoque le Fret ferroviaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
arafolie
Accro du forum
avatar

Messages : 3277
Localisation : proche de lyon
VPH : bx-bent
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: taxe carbone => le discours évoque le Fret ferroviaire   Lun 14 Sep 2009 - 11:31

le propos FRET n'est pas accessoire. Il est le point 1/ du dossier de presse préparatoire à la venue à Culoz. Il est un paragraphe dont le sens d'annonce n'est pas à négliger.

http://www.elysee.fr/documents/index.php?mode=cview&cat_id=7&press_id=2898&lang=fr mode vidéo (attention c'est Nicolas qui cause dans le poste)
http://www.elysee.fr/download/?mode=press&filename=Discours_Artemare_10-09-09.pdf mode pdf

quelques extraits

Enfin, avec le Grenelle de l'Environnement et le plan de relance, la France a engagé un programme unique de construction d’infrastructures durables. Pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale, un canal sera construit en France, entre la Seine, le Nord et l’Europe. Les travaux de quatre lignes à grande vitesse sont sur le point de commencer. D’ici à 2020, à Paris et en régions, c’est également près de 2 000 kilomètres nouveaux de transports en commun en site propre que l’Etat va accompagner. Partout, pour les hommes comme pour les marchandises, il s’agit de créer des alternatives fiables et régulières au transport routier.

Après avoir investi dans les infrastructures, nous allons aussi investir massivement dans le fret ferroviaire. Il nous faut ouvrir de nouvelles autoroutes ferroviaires, créer, enfin, les moyens du fret à grande vitesse, développer des opérateurs ferroviaires dans nos grands ports, garantir aux trains de fret des sillons de circulation prioritaires.

Rappel : les promesses n'engagent que ceux ...
====================
Pour pratiquer la problématique du fret ferroviaire, il faut savoir que le déclin est constant depuis 30 ans. Et que la dernière réforme à été refusée par le syndicat (général) des conducteurs de trains contre l'avis favorables du syndicat des conducteur de fret. Ils avaient accepté de faire des heures sup et variables pour assurer un meilleur service client.
http://www.liberation.fr/economie/0101587304-500-millions-de-pertes-a-la-sncf
http://www.slate.fr/story/9659/vent-de-folie-pour-reformer-fret-sncf

RFF va devoir tripler le cout du péage pour accéder à l'équilibre financier qui est révélé par la cour des comptes et attendu par l'europe.
Même les sociétés privées qui avaient captées les clients les plus rentables en 2006 (libéralisation du fret) souffrent depuis 2008 avec une baisse d'activité massive.

patron de fret-sncf a écrit:
l'historique des trafics La SNCF aura transporté 50,4 Gtk en 2001, 50,04 en 2002, 46,84 en 2003, 46,35 en 2004, 40,70 en 2005, 40,68 en 2006, 40,63 en 2007.
Contre 70Gtk en 90

La question est de savoir si les changements de comportement (écolo) vont stopper la demande continue de croissance des transports non-massifs (fret = déclin continu).
A partir de la, savoir si le report modal route vers rail à un sens pour justifier de nouvelles infrastructures ?
A aujourd'hui il n'y a aucun projet réel d'autoroute du Fret. A chaque fois, des compromis (sion) y ont introduit une mixité fret/tgv/rer qui en dénature l'intérêt. Comme si on construisait une ligne TGV et admettait de ralentir ceux-ci, car il y a un un TER qui passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/2007/01/mon-premier-trike-fa
sherpa421
Accro du forum


Messages : 1170
Âge : 40
Localisation : Tassin la demi Lune (69) FRANCE
VPH : Catrike Road, Méphistophélès
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: taxe carbone => le discours évoque le Fret ferroviaire   Lun 14 Sep 2009 - 12:59

Moi, ce qui me gène dans ce discours que j'ai survolé, c'est qu'il est pro-nucléaire. Pour le reste, on se demande pourquoi cela n'a pas encore été mis en place. On peut aussi s'interroger sur l'écart qu'il y aura entre le discourt et la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2836
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: taxe carbone => le discours évoque le Fret ferroviaire   Lun 14 Sep 2009 - 13:23

Si je résume ta pensée, tu dis que notre bien-aimé président dit vouloir augmenter la part du fret ferroviaire, et tu observes que ce n'est pas en le disant que ça avancera, vu que le fret ne répond pas aux demandes de l'économie actuelle. J'ai bon?

Là où j'ai du mal à avoir un avis, c'est sur ce point: est-ce que l'inadéquation est plutôt un problème de flexibilité (particulièrement criante avec le système de gestion SNCF des wagons), ou de prix, dû à une concurrence plus ou moins loyale du fret routier?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arafolie
Accro du forum
avatar

Messages : 3277
Localisation : proche de lyon
VPH : bx-bent
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: taxe carbone => le discours évoque le Fret ferroviaire   Lun 14 Sep 2009 - 15:39

@calcoran L'économie devrait y répondre si les couts indirects étaient intégrés. Il est facile pour tous de condamner les syndicats. Des problèmes structurels et réglementaires freinent largement autant.
Le bon sens du report modal est naturellement confronté à l'histoire du train qui passe systématiquement dans les agglomérations. La ou les gens votent et communiquent.

j'ajoute à cette réflexion celle du service stratégie du gouvernement qui s'intitule : "Pour une régulation durable du transport routier de marchandises
«Transport routier de marchandises et gaz à effet de serre» "

Il y a des chiffres qui bousculent l'inconscient collectif sur l'efficience des transport ;-)

Par exemple : Multiplier le trafic de l’autoroute ferroviaire Perpignan-Bettembourg revient à multiplier les trains de fret les plus bruyant (car les plus lourds) en plein centre ville d'agglomération. D'où lobbies, car densité de population et électoralisme seront à fond.

le paradoxe : je veux que mon portable capte, mais pas d'antenne chez moi, trouvera sa limite soit par des procédures autoritaires, soit par des chantiers pharaoniques impossibles à amortir dans un marché du fret exsangue et moribond.
Ainsi on arrive à des propositions étonnantes de ne pas reporter le cout réel des "péages RFF" au transport de Fret, mais de surtaxer ceux des TGV qui sont rentables. Quitte à réduire l'intérêt pour le grand public à l'usage du train scratch et pénaliser la seule branche qui a su se réformer au sein de la SNCF.

Ca ressemble à la limite de la notion de marché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/2007/01/mon-premier-trike-fa
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2836
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: taxe carbone => le discours évoque le Fret ferroviaire   Mar 15 Sep 2009 - 9:26

En même temps, n'est-ce pas ce qui se passe sur les routes? Que ce soit au niveau des nationales etc. ou au niveau des autoroutes, il me semble que ce que paient les poids lourds (quand ils paient) n'est pas proportionnel aux dégradations qu'ils occasionnent à l'infrastructure par rapport à un véhicule particulier. Autrement dit, ce sont les autres utilisateurs des autoroutes ... ainsi que plus généralement les contribuables français qui paient pour le passage des poids lourds sur les routes. En même temps, qui n'utilise pas indirectement les services du fret routier, de nos jours?

Cela dit, dans le cas du fret routier, des taxes sont en train (ha ha) de se mettre en place, justement pour compenser cette incohérence. Je pense en particulier à la mise en place de l'eurovignette (Grenelle II, réseau autoroutier) et de la taxe kilométrique poids lourds (Grenelle I, pour le reste du réseau). Du coup c'est un peu étonnant de corriger un travers d'un côté, et de le mettre en place de l'autre Neutral .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: taxe carbone => le discours évoque le Fret ferroviaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
taxe carbone => le discours évoque le Fret ferroviaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» taxe carbone => le discours évoque le Fret ferroviaire
» SCOOP : Rouler en Porsche sans payer la taxe carbone.
» taxe carbone - simulateur calcul
» La taxe carbone annulée !!!
» nv taxe carbone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Coin écolo-
Sauter vers: