Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un trike en auvergne : La belette des Combrailles (Kettwiesel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sitch
Posteur d'argent
avatar

Messages : 471
Âge : 45
Localisation : Charbonnières-les-Varennes - 63
VPH : Kettwiesel Tour
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Un trike en auvergne : La belette des Combrailles (Kettwiesel)   Lun 20 Juil 2009, 12:14

J'habite un joli coin d'Auvergne, en moyenne montagne avec de jolis dénivellés tout de même, environ 850 m d'altitude chez moi, environ 350 m dans la plaine de la Limagne, toute proche. Chez nous, les routes sont en piteux état, les raccords sont nombreux, les nids de poules parfois plus visibles que la route elle-même ! pale Il y a aussi dans les environs proches de chez moi, une foultitude de chemins larges (3 ou 4 mètres), plus ou moins carrossables (du chemin de terre, du chemin caillouteux, du chemin herbeux, de la piste de grande randonnée, ...) qui permettent de relier les hameaux voisins par des voies détournées. Voilà le décor est planté ...

J'étais à la recherche d'un trike qui serait à l'aise dans cet environnement. Il me faut aussi un trike qui puisse facilement s'adapter pour que ma femme l'utilise (environ 20cm de différence de X-seam). Après des mois passés à baver comparer les différents modèles, scratch une séance d'essais s'avérait nécessaire. Ma préférence allait vers le Kettwiesel Tour, malgré le prix élevé et tout ce qu'on a pu en dire de mal sur ce forum. Alors, j'ai attendu qu'un Kettwiesel soit disponible à l'essai chez Cyclociel, en plus de la gamme ICE et de la gamme Catrike.

Depuis quelques jours, rendez-vous était pris avec Céline de Cyclociel, pour une séance d'essais de trikes : au programme, Kettwiesel, Catrike Road et Expedition, Ice Qnt20 et Q26. La veille du jour J, le Qnt20 n'était plus disponible à l'essai, mais ce modèle ne faisait pas partie de mes priorités ...

Le jour venu, après 2h20 de route et une demi-heure à jongler avec les sens interdits lyonnais , nous arrivons à destination. Après un accueil chaleureux, un petit tour de la boutique de Cyclociel (ouah quel pied !! ) et le réglage de l'engin à ma taille, je pars avec le kettwiesel dans les rues de Lyon, direction la piste Léa. La position chaise longue à roulettes avec les pieds pas trop relevés me plaît immédiatement. Le vent dans les cheveux et le sourire sur les lèvres , je suis aux anges. Je teste le vélo avec ce que je trouve pas loin : le confort sur les pavés d'une place et la maniabilité dans les chicanes des passages pour traverser la ligne de tram. Le pied total !!! A tel point que je loupe la rue pour le retour, c'est pas grave, je resterai bien sur ce vélo toute la journée ...

Retour à Cyclociel, je le troque contre un Catrike Road qui est dans mon esprit LE challenger. Déjà, j'ai l'impression de m'asseoir par terre. Et mon genou droit, qui me fait souffir depuis quelques jours, me le fait bien sentir. Bizarre, sur le Kett, je n'y ai même pas songé ... LA position, pieds plus relevés, est confortable, mais je préférais la position du Kett, enfin ce doit être une question d'habitude. La rue vers la piste Léa. Je sens bien que ce vélo est plus léger que le Kettwiesel, l'impression d'aller plus vite (ou bien c'est l'effet rase-moquette ?) et les démarrages plus faciles au feu. La position basse ne me gêne pas, moins que je n'aurais cru. Sur la piste Léa, je file sans grand effort, tout va bien. Par contre, la souplesse de la direction est tout de même très en retrait, la maniablité aussi (le rayon de braquage de camion !), en fait je crois que je n'aime pas trop la direction directe ! Mais le pire c'est le confort, sur les pavés c'est la galère, mais même sur revêtement lisse, c'est moyen et la barre en haut du siège me martyrise le dos. Et puis la position, assez penchée en arrière, me fait tirer un peu sur les cervicales ; je ne supporterai pas cette position toute une journée. Au retour, la position basse ne me plaît plus du tout : à l'aller, j'étais devant au feu, mais là, je suis dans une file de voitures, j'ai une nette impression de danger, subjective c'est sûr mais bon ... Je croyais vraiment adorer ce Road. La déception fut à la hauteur de mes espoirs. Sad

Retour à Cyclociel. Nous partons déjeuner. Au petit bonheur la chance ... Nous nous arrêtés au Petit Comptoir, rue Saint Gervais dans le 8ème arrondissement. Un petit reso de quartier comme je les aime, la patronne est très sympa, nous avons énormément discuté, la cuisine est excellente, en plus, on y sert de la Leffe à la pression ... Une belle pause déjeuner (le jeudi, c'est couscous, alors si on revient à Lyon, ce sera un jeudi !!). jocolor

De nouveau Cyclociel. Là je pars avec l'Expedition pour vérifier l'écart de confort par rapport au Road. La différence est saisissante. Je le trouve plus maniable et beaucoup plus confortable. Bon, j'ai toujours un souci avec cette direction directe si vantée par certains, même si je la préfère sur l'Expedition. LE confort est également nettenement mieux, bon c'est pas le Kett mais c'est tout de même pas mal. Problème, il y a toujours cette barre en haut du siège qui me malaxe le dos ... dommage ... pale

Dernier échange au magasin, je chausse un Q26 alors que ma femme essaie le Kettwiesel à son tour. Et nous partons ensemble par les rues lyonnaises et la piste Léa. Le Q26, un Expedition à tête d'ICE ? C'est un peu les ressenti que j'en ai. Avec une directionn indirecte, le Q26 est souple d'utilisation, la position n'est pas aussi haute que sur le Kett mais elle me correspond plus en terme d'angle (plus relevé) que sur les Catrike. Dommage qu'il ait un siège coque, je l'aurai encore plus apprécié en siège mesh. Le confort est presqu'à la hauteur du Kett, c'est dire ! Je trouve le vélo aussi léger que les Catrike ce qui rend la montée en vitesse et les démarrages plus faciles. Pour circuler en ville, je le trouve tout aussi bien qu'un Kettwiesel, peut-être même plus adapté. J'ai un vrai coup de coeur pour ce vélo.

Retour au magasin. Il faut bien rendre ces bijoux qu'on nous a prêtés pour un si bon moment. Hésitation. Discussion. Où est-ce que je signe ? Là. J'ai commandé un Kettwiesel Tour.


PS : Vous ne l'avez peut-être pas remarquée, mais Céline était là, à tous les arrêts au stand, très sympa, très disponible, réglant les vélos pour les essayeurs d'un jour. Encore merci pour cette journée mémorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'auvergnat
Accro du forum
avatar

Messages : 1755
Âge : 68
Localisation : Clermont-Ferrand
VPH : Zockra HR700, Baron
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Un trike en auvergne : La belette des Combrailles (Kettwiesel)   Lun 20 Juil 2009, 12:44

Et sais-tu qu'il y a un couple de "trikistes" à coté de Combronde et une dame à Davayat (son mari est sur deux roues) ?

On va bientôt faire un rassemblement au gour de Tazenat.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
czeb
***
avatar

Messages : 154
Âge : 49
Localisation : Madagascar
VPH : Scorpion FX; Kett ride; Kett Tour; Projet Autoconstruction
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Un trike en auvergne : La belette des Combrailles (Kettwiesel)   Lun 20 Juil 2009, 13:36

C'est a mon avis un vélo très sympa.
Je viens de faire 800 km avec pour un tour en famille.
Que du bonheur et du confort.
Le soir, on s'assoie volontiers dans le siège pour le dîner !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sitch
Posteur d'argent
avatar

Messages : 471
Âge : 45
Localisation : Charbonnières-les-Varennes - 63
VPH : Kettwiesel Tour
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Un trike en auvergne : La belette des Combrailles (Kettwiesel)   Lun 20 Juil 2009, 15:24

l'auvergnat a écrit:
Et sais-tu qu'il y a un couple de "trikistes" à coté de Combronde et une dame à Davayat (son mari est sur deux roues) ?

On va bientôt faire un rassemblement au gour de Tazenat.

Amicalement.
Oui oui j'ai vu ça sur la mappemonde et j'avais aperçu monsieur manicacci à Riom il y a un an de ça ... et puis il y a vluisant pas très loin que je ne connais que de nom sur le forum ...

Je suis partant pour un rassemblement au Gour de Tazenat, c'est à 15 bornes de chez moi !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sitch
Posteur d'argent
avatar

Messages : 471
Âge : 45
Localisation : Charbonnières-les-Varennes - 63
VPH : Kettwiesel Tour
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Un trike en auvergne : La belette des Combrailles (Kettwiesel)   Lun 20 Juil 2009, 15:27

czeb a écrit:
C'est a mon avis un vélo très sympa.
Je viens de faire 800 km avec pour un tour en famille.
Que du bonheur et du confort.
Le soir, on s'assoie volontiers dans le siège pour le dîner !
Pendant l'essai, on a fait une pause à l'ombre d'un arbre avec ma femme, on était tellement bien qu'on se serait cru sur un transat, il ne manquait plus que la bière le diabolo menthe et on se serait cru en terrasse jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 6819
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Un trike en auvergne : La belette des Combrailles (Kettwiesel)   Lun 20 Juil 2009, 15:37

sitch a écrit:
Je suis partant pour un rassemblement au Gour de Tazenat, c'est à 15 bornes de chez moi !!
Moi aussi, mais faut que ça tombe quand je suis ds l'allier
1 trike pour 2 ???
2 kett accrochés c'aurait été mieux non ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sitch
Posteur d'argent
avatar

Messages : 471
Âge : 45
Localisation : Charbonnières-les-Varennes - 63
VPH : Kettwiesel Tour
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Un trike en auvergne : La belette des Combrailles (Kettwiesel)   Lun 20 Juil 2009, 16:01

jpl75 a écrit:
sitch a écrit:
Je suis partant pour un rassemblement au Gour de Tazenat, c'est à 15 bornes de chez moi !!
Moi aussi, mais faut que ça tombe quand je suis ds l'allier
1 trike pour 2 ???
2 kett accrochés c'aurait été mieux non ??
Oui, c'est sûr mais enfin, on n'est pas crésus non plus, vu le prix de morceau, c'est un pour deux, mais c'est surtout pour moi
madame est sensible au trike, mais pas en extase non plus ... il faut lui laisser le temps ... et puis si ma fille en veut un aussi, ça va finir par revenir cher la plaisanterie pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Tortue
Posteur d'or
avatar

Messages : 622
Âge : 38
Localisation : Quelque part en Suisse...
VPH : BMC droit, Nazca Pioneer, Catrike Expe
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Un trike en auvergne : La belette des Combrailles (Kettwiesel)   Lun 20 Juil 2009, 16:50

Super récit!!!

Et l'accueil à vraiment l'air au top...

J'aime bien quand tu t'imagine si toute ta famille se met au trike ce que cela pourrait coûter!!!

L'autre jour, j'ai été chez M5 pour essayer des deux roue, avec mon amie... J'étais très partant et elle mezzo... en fin d'après midi nous avons chacun signé!!! Et nous n'avons pas encore d'enfants!!!!

En même temps je suis super heureux qu'elle soit conquise aussi!!!

Je te souhaite beaucoup de plaisir sur ta jolie machine: l'important c'est pas ce que l'on en dit, mais comment tu te sens dessus!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6452
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Un trike en auvergne : La belette des Combrailles (Kettwiesel)   Lun 27 Juil 2009, 22:29

La Tortue a écrit:

Et l'accueil à vraiment l'air au top...

hé bien en fait ça dépend ; avec les gens normaux (99%) donc respectueux(*), ça se passe très bien comme ça doit se passer entre individus humains ;
avec ceux qui abusent (le 1% sans-gêne) ça se passera de moins en moins bien pour peu que je réussisse à m'imposer un peu plus de rigueur dans la définition des limites de l'inacceptable

par contre si on vient me faire ch... hors des heures d'ouverture alors que je suis au mag fermé pour faire avancer le schmilblick hors présence de clients, là "l'accueil" est franchement glacial surtout pour ceux qui ont le tort d'insister


(*) ce mot a pris dans la société actuelle une acception un peu curieuse et connotée, soit "banlieues", soit "sport", au point que j'ai failli le mettre entre guillemets car je crains d'être mal interprétée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un trike en auvergne : La belette des Combrailles (Kettwiesel)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un trike en auvergne : La belette des Combrailles (Kettwiesel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un trike en auvergne : La belette des Combrailles (Kettwiesel)
» ICE QNT contre Catrike Road
» Le bon choix d'un trike
» Ecosse 2009 en trike
» Espoirs ASM Clermont Auvergne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Trikes-
Sauter vers: