Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Question bête et énergie solaire ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
hysope
Accro du forum
avatar

Messages : 1458
Âge : 47
Localisation : En transhumance...
VPH : Mal au cul.
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Mer 17 Juin 2009, 11:17

On sera obligé de changer d'échelle de consommation.
Si on ne veut pas, on se tapera sur la gueule.


Jeff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.permajeff.fr
czeb
***
avatar

Messages : 154
Âge : 49
Localisation : Madagascar
VPH : Scorpion FX; Kett ride; Kett Tour; Projet Autoconstruction
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Mer 17 Juin 2009, 11:36

Il semble qu'effectivement le principale problème des énergies tels le solaire ou l'éolien c'est le stockage de l'énergie.
Il n'est pas envisageable économiquement de stocker l'énergie dans des batteries, et la plupart des autres solutions de stockage sont peu satisfaisantes également.
Si on veux garder un coût compétitif, il faut consommer ce que l'on produit en temps réel, sinon c'est perdu.

D'où l'intérêt pour ce type d'énergie d'un maillage important.

Le cas de nos montures équipées avec moteurs et batterie et un cas très particulier et les consommations sont très très faibles.
Le coût très élevés par KWh (au pif 50 fois plus que le tarif EDF) des batteries reste donc acceptable au vu du service rendu.

C'est une des raisons pour lesquelles j'ai un peu du mal à croire pour le moment au développement des voitures electriques. Trop lourdes, donc énergie en jeu trop importante donc besoins de stockage énorme et coût prohibitif.


Il me semble également que le solaire thermique pour la production d'électricité permet de s'affranchir partiellement de la problématique du stockage courte durée (pour la nuit)
Les centrales chauffent du sodium stocké dans de gros réservoir qui donnent une inertie suffisante pour continuer à produire de la vapeur la nuit qui alimente une turbine pour la production d'électricité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin
Pilier du forum
avatar

Messages : 962
Âge : 34
Localisation : Un peu plus à l'ouest
VPH : Pioneer de chez nazca
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Mer 17 Juin 2009, 12:42

sitch a écrit:
Myrddin a écrit:
Si on continue sur le nucléaire : [...]

Il est possible de faire pareil pour le solaire, il est aussi possible de faire des centrales solaires avec une inertie suffisante pour continuer à fournir de nuit et plein d'autre solution. C'est un faux blocage, mais on le ressort tout le temps.
Euh ... je savais pas que la production électrique avait une inertie qui faisait qu'on pouvait utiliser la nuit l'énergie produite le jour ... scratch

Et si la "solution" c'est de charger des batteries, quid de l'impact écologique des batteries ? j'ai peine à imaginer la taille/quantité de batteries qu'il faudrait pour stocker l'électricité d'une centrale PV ! pale

Je parlais de solaire à concentration, comme le cite czeb…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Tortue
Posteur d'or
avatar

Messages : 622
Âge : 37
Localisation : Quelque part en Suisse...
VPH : BMC droit, Nazca Pioneer, Catrike Expe
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Mer 17 Juin 2009, 12:48

Et si l'on apprenait à vivre comme une immense majorité du monde: on utilise l'énergie quand il y en a...

Et produire local me parait très important aussi: on produit ce dont on a besoin: c'est à mon avis valable pour de nombreuses régions en couplant différents moyens de production: ou je vis pas exemple (en Valais) il y a l'hydro-électrique, le solaire à un avenir important à mon avis (plus de 2000 h/an de soleil selon la confédération) qui permettrait l'implantation de Solaire thermique et photovoltaïque...

Le prix (installation) et la méconnaissance de ces énergies ainsi que le peut d'engagement des politiques locales freinent cet essor...

J'y crois et c'est prouvé que c'est possible: Fribourg en Brisgau serait un exemple à suivre...


Dernière édition par La Tortue le Mer 17 Juin 2009, 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sitch
Posteur d'argent
avatar

Messages : 471
Âge : 45
Localisation : Charbonnières-les-Varennes - 63
VPH : Kettwiesel Tour
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Mer 17 Juin 2009, 12:49

@czeb/myrddin : un truc comme ça ou c'est encore autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
czeb
***
avatar

Messages : 154
Âge : 49
Localisation : Madagascar
VPH : Scorpion FX; Kett ride; Kett Tour; Projet Autoconstruction
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Mer 17 Juin 2009, 13:38

Pas forcément.
Cherche sur le net avec : Centrale Thermoélectrique , Solaire en Tour, Centrale solaire a concentration ou solarmillennium

Sur les centrales à tour on concentre toute l'énergie en un point. Cela avait été abandonné car trop de puissance ponctuelle avec tous les pb que cela entraîne. Mais des nouveaux projets sont sortis.

Les plus classiques sont des centrales avec des réflecteurs cylindrico-paraboliques qui chauffent un fluide caloporteur.
Les rendements sont 3 fois plus élevés qu'avec du PV.
Mais c'est réservé a de très gros projets.
Le PV est plus adapté pour des petits projets.

Le potentiel existe c'est certain. Mais il y a aussi beaucoup d'autres ressources: Biomasse, houle, geothermie...

Mais pour le moment ce qui a dicté la politique énergétique (pour autant qu'il y en ai eu une) c'est uniquement le fric: le coût à court terme.
Donc tant que le pétrole sera bon marché (à mon avis jusque 150 USD/Baril environs) les solutions alternatives seront minoritaires.
Et quand le pétrole sera enfin "cher" (500 USD/baril ?), alors on se rendra compte que quelque soit la solution adoptée, on consomme trop !

Entre temps il est fort probable que l'on se soit mis dans une situation très inconfortable sur le plan environemental.
Le rythme actuel de construction de nouvelles centrales a charbon (les plus polluantes en terme de CO2) est incroyable: j'ai lu quelque part qu'il y avait plus d'une nouvelle centrale par jour. Rien qu'en Chine et aux USA les chiffres sont gigantesques..

Et quand pour nos petits enfants on aura aussi épuisé cette ressources il sera certainement trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin
Pilier du forum
avatar

Messages : 962
Âge : 34
Localisation : Un peu plus à l'ouest
VPH : Pioneer de chez nazca
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Mer 17 Juin 2009, 14:27

On peut aussi parler de solaire à concentration avec un moteur Stirling, le rendement doit être meilleur que pour du Photovoltaïque. Il y a plein de solution, peu sont développées…

La production décentralisé coute très chère, en énergie et en matériaux. Seulement nous n'en payons qu'une partie sur notre facture, le reste sur nos impôts pale pale .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A2piR
Accro du forum
avatar

Messages : 1744
Âge : 56
Localisation : Bréal sous montfort (35)
VPH : rider, artifice EPR, lynx, projet td , trike eco azub
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Mer 17 Juin 2009, 14:35

conbien coute le transport (de la centrale au goulu): 50/100 60/100 de l'energie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent49
Posteur de bronze
avatar

Messages : 302
Âge : 47
Localisation : Avrillé ( a coté d'Angers)
VPH : Performer 20-20
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Mer 17 Juin 2009, 15:14

amidesign a écrit:

Le nucléaire, le nucléaire, un bien grand mot lorsque je sais que la terre est le siège de réaction nucléaires dans ses profondeurs.
Seulement voila, les especes vivantes ne vivent pas dans les profondeurs.

Le principal pb du nuc, on n'en parle jamais, est a mon sens que les centrales ne seront jamais demantelees. En gros, on n'est pas capable de le faire aujourd'hui pour des tas de raisons (politiques, economiques, technologiques...). Et la situation sera bien pire dans 50 ans.

Le plus probable, si on regarde les ordres de grandeur, est que nous aurons 4 a 5 fois moins d'energie d'ici 50 ans, et donc que notre niveau de vie sera divise' par 4, c'est a dire qu'on reviendra grosso modo au niveau de l'entre deux guerres, et la situation continuera a se degrader annee apres annee. Sur fond de tensions sociales tres fortes, de situation financiere hyper-tendue, de possiibilites techniques reduites faute d'energie abondante, diffiicile d'imaginer qu'on saura faire demain en conditions difficiles ce qu'on ne sait pas faire aujourd'hui en situation favorable.

En france, si on fait un rayon d'une trentaine de kilometres autour de chaque site nucleaire, c'est 20% du territoire Francais inhabiitable pour plusieurs centaines de milliers d'annee. Une paille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin
Pilier du forum
avatar

Messages : 962
Âge : 34
Localisation : Un peu plus à l'ouest
VPH : Pioneer de chez nazca
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Mer 17 Juin 2009, 15:21

A2piR a écrit:
conbien coute le transport (de la centrale au goulu): 50/100 60/100 de l'energie ?
de 2 à 10%… sur la THT, pour la plus petite puissance il ne doit pas y avoir beaucoup de pertes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2823
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Mer 17 Juin 2009, 17:32

Je me permets d'ajouter ma pierre pour le solaire à concentration.

J'avais lu le compte rendu d'une conférence là dessus. De mémoire, les caractéristiques importantes sont (pour de grosses installations):
- énergie grise et investissements plus faibles que du photovoltaïque
- rendement plus élevé que le photovoltaïque aux latitudes adaptées (du sud de l'Espagne au Burkina Faso, en gros)
- possibilité de stocker et déstocker l'énergie en fonction des besoins (on stocke l'énergie sous forme de chaleur dans un caloporteur, ça on sait bien faire et avec des pertes très faibles, et on l'utilise dans des turbines quand on en a besoin)

Bon, le problème, c'est que ça marche assez mal sous nos latitudes: le solaire à concentration a besoin de lumière directe, quand la nébulosité augmente le rendement s'effondre. Ce qui explique que par chez nous le photovoltaïque soit préféré, vu qu'il supporte mieux/moins mal la luminosité diffuse.

Cela dit, en HVDC, les pertes en lignes seraient de l'ordre de 3% / 1000 km (dixit Wikipedia(En)) ... donc 4 à 9% selon les pays. Il me semble que ça reste de l'ordre de l'acceptable. Par contre, il faut accepter de gros investissements et une production délocalisée dans des pays dont la stabilité politique est parfois discutable. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amidesign
Accro du forum
avatar

Messages : 2003
Âge : 50
Localisation : Lausanne
VPH : Construit sur mesure
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Mer 17 Juin 2009, 20:45

C'est vrai qu’à la base il faut repenser la consommation :

- Logements : Eco quartiers produisant plus d'énergie qu'ils n'en consomment.
- Transport : Amélioration du rendement des véhicules et des modes de transports : Transfer de la route au rail. PAC-car = 6 fois le trour de la terre avec 45 litres d’essence.
- Industrie : Là je ne sais pas trop ... Peut être mettre des petits nains qui pédalent dans un local de l'usine.
- Nourriture : Manger ce qui est produit ou prélevé sur place.

Pour répondre à la question du fil. Je n'ai pas la réponse pour l'équivalent d’une centrale diabolique en saint solaire. Mais j'ai lu que :

Si la politique, en France, est d'isoler et d'installer des systèmes solaires sur 40 ans. Cela va générer un brassage de 30 milliards de roros par ans. Chaque ménage investissant 15'000 €.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 41
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Ven 19 Juin 2009, 21:49

Regardez une courbe de consommation. Le jour, il y a plus de conso que la nuit. Le PV marche mieux le jour que la nuit. Quelle chance.
La part du PV est actuellement misérable; si on la multiplie par 100, oui 100 fois tout ce qui a été construit en 30 ans, il n'y a toujours pas de compensation de cette différence jour/nuit actuelle. Donc le "problème" de la production uniquement diurne est un souci que j'aimerais bien commencer à voir arriver, mais on en est loin.

Pour le rendement: soyons clair, pour du fixe on s'en contrefiche. 8 % de rendement ou 25 % de rendement n'ont aucune influence obligatoire ou logique sur l'écologie, le prix, la pollution. C'est illusoire de le croire.
Il est possible de produire parfois 4x moins cher des modules à 8 % par rapport à ceux à 20 %, ce qui met leur efficacité financière largement devant.
Pareil pour l'écologie: les champions actuels sont des modules en couches minces n'utilisant que 1 micron de silicium contre 300 pour du cristallin, et déposé sur du plastique à basse température. Rendement: dans les 4.5 %. Et leur énergie grise est amortie en moins d'une année, 6 mois selon le type de panneau.

La surface sur les toits est disponible.
La pollution générée par la production est compensée en 10 % de la vie des cellules, en moyenne.
La durée de vie des panneaux prévus pour 5 à 10 ans, au début des années 80, a dépassé 25 ans pour 60 % des modules installés. Les garanties actuelles sont de 20 à 30 ans. Il est crédible de croire que ces durées seront largement dépassés aussi, les procédés de fabrication et les contrôles s'étant largement professionnalisés depuis 1982.

Les blocages sont donc à chercher ailleurs.
Fausse croyances, prix, lobbies, envie de ne pas réfléchir...

Mais la solution ne viendra pas d'un changement de production.
Il va falloir apprendre à faire plus avec moins. Ou à faire moins avec moins, mais contre toute attente ce ne sera pas la majorité des cas.
Rien que pour le chauffage, les frigos et le fret, on peut faire mieux, plus confortable et plus durable avec moins de ressources.
Lorsque ce pas est franchi, alors le solaire prend son sens pour produire ce qui est peu ou pas compressible. Avec l'aide de tous les autres moyens de production disponibles. Cela ne peut être que de l'ordre de 15 à 20 % de l'actuel, ce qui veut dire qu'il faudra réduire de 80 % la consommation, en gros.
La société 2000 W est un premier pas qui permet de passer de 7000 à 2000, donc presque de quoi faire. Avec cela, la consommation de ressources fossiles baisse assez pour pouvoir se prendre un peu de temps pour fignoler le boulot et atteindre les quelques 1200-1500 W qui seraient soutenables, selon les calculs vus jusqu'ici.
Pour vivre souvent dans un projet pilote compatible "2000 W" je peux témoigner qu'il y a largement plus de gains qu'il n'y a de limitations.

Il faut laisser le nucléaire aux étoiles, le pétrole à la chimie et retrouver un peu la raison.
Avec ce que l'on a de disponible il y a de quoi faire. Il ne manque que l'intelligence pour lutter contre l'ignorance et les intérêts financiers des dinosaures qui veulent crever le plus tard possible en bouffant la feuille au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Myrddin
Pilier du forum
avatar

Messages : 962
Âge : 34
Localisation : Un peu plus à l'ouest
VPH : Pioneer de chez nazca
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Ven 19 Juin 2009, 22:40

cavallo pazzo a écrit:
Regardez une courbe de consommation. Le jour, il y a plus de conso que la nuit. Le PV marche mieux le jour que la nuit. Quelle chance.
La part du PV est actuellement misérable; si on la multiplie par 100, oui 100 fois tout ce qui a été construit en 30 ans, il n'y a toujours pas de compensation de cette différence jour/nuit actuelle. Donc le "problème" de la production uniquement diurne est un souci que j'aimerais bien commencer à voir arriver, mais on en est loin.

Il faut laisser le nucléaire aux étoiles, le pétrole à la chimie et retrouver un peu la raison.
Avec ce que l'on a de disponible il y a de quoi faire. Il ne manque que l'intelligence pour lutter contre l'ignorance et les intérêts financiers des dinosaures qui veulent crever le plus tard possible en bouffant la feuille au passage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
czeb
***
avatar

Messages : 154
Âge : 49
Localisation : Madagascar
VPH : Scorpion FX; Kett ride; Kett Tour; Projet Autoconstruction
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Sam 20 Juin 2009, 07:57

Merci Cavallo pour cet eclairage.
On voit que certains savent de quoi ils parlent !

Juste un petit mot pour compléter.
Il ne faut oublier ceux qui vivent à l'opposé de notre mode de vie occidental.
A Madagascar ou j'habites, le taux d'accès a l'électricité inférieur est à 10%.
La consommation énergétique totale par habitant est 22 fois plus faible qu'en France. Et le PIC de consommation sur le réseau interconnecté c'est 18H-21h (2 fois la consommation moyenne du jour) qui correspond aux heures ou ceux ayant accès à l'électricité éclairent leurs maisons.
Enfin, 80% de la consommation en énergie est constitué par du bois énergie et ces dérivés (charbon de bois) principalement pour les besoins de cuisson.

Il parait normal que ces populations aspirent à une vie moins difficile, à plus de confort... donc à une consomation d'énergie par habitant plus élevée.
Et à l'échelle mondiale, il y a fort à parier que la croissance de la demande énergétique de l'ensemble des pays défavorisés dépasse largement les efforts de réduction des pays les plus avancés et que la croissance (même forte) des solutions alternatives non fossiles dont le solaire ne représente qu'une faible part de la production énergétique mondiale.
Donc on va continuer à brûler le précieux pétrole à un rythme qui va nous conduire rapidement à une pénurie (demande plus forte que l'offre).
Sera t'on alors dans une société suffisamment stable pour mettre en place les mutations nécessaires au niveau de notre consommation d'énergie ?
Je le souhaite vivement.
Merci aux Cavallo et autres pionniers qui nous montrent la voie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 41
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Sam 20 Juin 2009, 08:14

Il nous suffirait, pour aider à ne pas nous retrouver dans une situation délicate, d'aider ceux qui sont en croissance à le faire par des solutions renouvelables; mais comme cela coûte des sous, on préfère largement attendre.
Cela nous coûtera plus cher à la fin, peut-être même un prix en vie humaines (guerres, par exemple) mais au moins la vie est inchangée aujourd'hui, et il n'y a pas à sortir un franc à l'instant pour "ces pauvres" qui n'ont pas la chance de griller en permanence plus de 6000 W par tête.
C'est un choix. Dommage, ce n'est pas le mien, mais je ne dirige pas de pays...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2823
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Sam 20 Juin 2009, 11:26

Ca me fait vaguement penser à une conférence sur la capacité de la terre à nourrir 9 milliards de personnes. Ca a rapidement dérivé sur l'apparente incapacité à en nourrir 6 milliards. Un des (nombreux) chiffres qui m'a frappé, c'est celui-ci: il suffit de 200 kg d'équivalent blé par personne et par an pour se nourrir correctement (ça ne serait pas Byzance, mais il n'y aurait pas de carence). Le monde en produit actuellement 300 kg/personne/an. Sauf que au niveau répartition, il y en a 600 pour les pays industrialisés. 600, c'est largement trop, mais comme les gens qui ont faim ne peuvent pas payer, on préfère donner ce trop produit à nos bovins et nos voitures. La faim de le monde, ce n'est pas un problème de production, c'est un problème de marchés et d'insolvabilité de ceux qui souffrent de la faim, c'est aussi bête que ça.

Je ne dis pas que ce serait mieux d'envoyer tout notre surplus pour nourrir les personnes ayant faim, hein, organiser/limiter les marchés de l'alimentaire pour que les PVD aient au moins la possibilité de nourrir leur propre population sans se faire écraser par la concurrence d'une production mécanisée serait probablement plus efficace à long terme. Mais le fait de considérer ainsi que ceux qui ne peuvent pas payer peuvent bien crever de faim n'augure pas vraiment bien par rapport à notre volonté de leur donner/laisser un accès à l'énergie Neutral .

La différence, c'est que dans le cas de l'énergie, aider les PVD ce serait nous sauver nous même ... mais je en sais pas si on s'en rendra compte à temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amidesign
Accro du forum
avatar

Messages : 2003
Âge : 50
Localisation : Lausanne
VPH : Construit sur mesure
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Jeu 25 Juin 2009, 21:55

En piochant de gauche et de droite je suis tombé sur trois Sites qui devraient nous intéressez :

http://www.societe2000watts.com/

http://www.2000watts.org/

http://www.groupeactionco2.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velodumatin
**


Messages : 124
Localisation : 47°N, 7°E
VPH : Fateba, Bacchetta Giro
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Dim 20 Sep 2009, 13:26

amidesign a écrit:
Un truc me dérange avec le photovoltaïque :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Panneau_solaire

Citation :
"Le processus de fabrication des panneaux solaires est nocif en matière de réchauffement climatique, puisque cette fabrication nécessite l'utilisation de NF3, gaz 17 000 fois plus nocif que le CO2. La présence de ce gaz, non réglementé par le protocole de Kyoto, augmente de 11 % par an."

NF3

http://fr.wikipedia.org/wiki/Trifluorure_d%27azote

Citation :
"Depuis 1992, où moins de 100 tonnes étaient produites, la production mondiale a grimpé pour atteindre de l'ordre de 4 000 tonnes en 2007. On estime qu'elle continuera à augmenter de manière significative dans les années qui viennent, pour atteindre environ 8 000 tonnes par an en 2010."

Le NF3 n'est pas que pour les cellules photovoltaïques mais il y participe. L'autre utilisation est la microélectronique.

Donc pour 2010, 17'000 x 8'000 = 136 million de tonnes de CO2 par an.

Glups !

(...)

De mon point de vue, une centrale thermique est meilleure que le photovoltaïque. Surtout si c'est une centrale de géothermie.

Pas évident de comprendre les ordres de grandeur au 1er coup d'oeil.

Les "pays industialisés" (USA, UE, Russie, Japon etc..., mais sans la Chine et les autres pays émergents) ont rejeté dans l'atmosphère en 2006 env. 16'000'000 Gg (gigagrammes) d'équivalent CO2, dont 14'000'000 Gg directement sous forme de CO2 (source : http://data.un.org/Browse.aspx?d=GHG).

Les émissions de NF3 :
- Production de quelques milliers de tonnes. La production n'est pas égale aux émissions, un avantage du NF3 étant justement qu'il serait en bonne partie détruit lors de son utilisation (wikipedia). Emissions dans l'atmosphère : 5'400 t x 11% (augmentation de 11% par an de la concentration dans l'atmosphère) = ~ 600 t. Equivalent CO2 : 600 x 17'000 = 10'000'000 t = 10'000 Gg, soit un peu moins de 1% du total.

Les autres gaz à effet de serre utilisés (entre autres) dans la gravure du silicium (microélectronique, écrans plats, solaire...) :
- Les PFC (CF4, C2F6, C4F8, ...). Emissions totales 35'000 Gg eq CO2. Le plus gros producteur étant la Russie, il semble bien que la gravure du silicium n'est pas la première source d'émissions de PFC.
- Le SF6. Emissions totales 40'000 Gg. Je ne sais pas quelle est la part de l'industrie du silicium, mais je doute qu'elle soit majoritaire.

Les PFC et le SF6 ressortent essentiellement intacts du procédé de gravure, donc dans ce domaine la production équivaut à peu près aux émissions... sauf qu'il existe des systèmes permettant de détruire ces gaz à ~90% à la sortie du réacteur. Je n'ai aucune idée de la part des usines microélectroniques équipées de ces systèmes; bien que connaissant un peu le domaine, je n'ai jamais vu de chiffres - même les fabricants de systèmes d'abattement ne sont pas très bavards - et j'ignore ce que disent les législations à travers le monde.

La morale de cette histoire fort compliquée ? A chacun de voir.
- Elle ne confirme ni n'infirme l'info selon laquelle un kWh photovoltaïque aurait un bilan effet de serre presque aussi mauvais qu'un kWh thermique;
- Elle montre bien que la majeure partie de l'effet de serre est dû directement au CO2, et que donc réduire les émissions de CO2 par des mesures d'économie reste la priorité
- On voit que les gaz industriels à effet de serre ont un rôle plus faible mais non négligeable; il est donc légitime de mettre la pression sur les industries (silicium mais aussi les autres, p.ex métallurgie de l'aluminium et du magnésium) pour qu'elles réduisent leurs émissions dès lors que les moyens existent;
- Les émissions de xFx par l'industrie solaire sont certainement à prendre au sérieux si on veut augmenter massivement la production photovoltaïque
- Mais aussi : quel est l'impact, en consommation énergétique (celle de mon PC mais aussi / surtout celle des serveurs qui hébergent nos chers forums, des recherches google etc...) et en fabrication de matériel, de notre goût immodéré pour internet ? Ah ben alors là si on peut plus aller sur notre forum préféré pour se donner du courage, qu'est-ce qu'on va devenir ? Shocked Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeangab
*


Messages : 51
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Lun 21 Sep 2009, 22:54

personnellement, je pense que l'on part sur une fausse piste : remplacer ce que l'on a actuellement en ressource énergétique peu chère et dépensée à outrance, par du renouvelable capable de fournir cette énergie.
on se rend très vite compte que l'on tourne en rond, le renouvelable, quel qu'en soit sa forme, n'est pas capable de fournir ce que nous dépensons aujourd'hui en pure perte, par manque de prévoyance.
nous commençons à payer le lourd tribu laissé par nos prédécesseurs, tout en tentant de laisser la dette à nos enfants (je vous laisse imaginer l'ampleur de la dette, dette qui ne cesse d'ailleurs de croitre pale).
un des participants laisser entendre une rentabilité sur une installation pac+solaire, solution, qui je l'avoue, peut sembler tentante au premier abord.
mais pourquoi résonner sur un ancien système ? monter une usine à gaz afin d'abreuver en énergie une habitation qui en rejette les 3/4 par ses défaut de construction ?
la solution ne serait pas plutôt de faire une construction bioclimatique, qui se contente du solaire passif (fenêtre) pour procurer du chauffage gratuit, plutôt que ces solutions dantesque avec panneau, compresseur, circuit enterré, etc... et surtout hors de prix ?
ce n'est apparemment pas encore une solution retenue, une maison d'un lotissement récent près de chez moi, affiche une superbe baie vitrée ..... plein nord Shocked
pour la voiture électrique, idem, on s'oriente vers des solutions 'voitures actuelles'+remplacement du thermique par de l'électrique. ce qui fait que l'on trinqueballe des tonnes de ferrailles, des tonnes de batteries pour trinqueballer les tonnes de ferrailles, batteries impossible à remplir sans nucléaire (et certainement impossible à construire en masse), coutant un prix fou pour une autonomie ridicule, et tout ça, uniquement pour transporter au mieux 80 kg de viande Shocked
sur un autre forum, j'avais fait un calcul simplifié: pour faire 30 km journalier avec une telle voiture électrique, rechargé par du solaire, il faut 50m2 de panneaux pv (100w/m2), 8h de soleil plein pot (vertical+été), et pas de pertes , je vous laisse faire le calcul avec les pertes, nuages, variations saisonnière, chiures de mouche sur le panneau, etc pale
le renouvelable, c'est pas du pétrole, il y en a tant qu'on veut, mais pas dans les mêmes quantités, ni dans la même disponibilité, va juste falloir s'y faire......et ça risque de faire très mal......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 41
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Mer 23 Sep 2009, 02:34

Bien vu.
Quelques commentaires: voiture électrique estimée à 72 m2 par mes soins. On est donc dans les mêmes ordres de grandeur... Donc navrant et clairement impossible. Et j'en ai une, c'est du vécu.

Pour le renouvelable: ce n'est jamais assez répété: en société 2000 W, il est possible d'assurer une part importante de la conso en renouvelable.
Pour info, on est à 6800 W actuellement, donc c'est en gros une division par 3-4 de nos consommations. En électricité, ce serait 80 % d'économies, donc 5x moins! Et c'est possible sans perte de confort, bien au contraire. Pour ceux qui ne croient que ce qu'ils voient: c'est aujourd'hui, pas dans 20 ans. Venez ce weekend à Chamoson, j'y serai Samedi après-midi pour faire visiter une maison passive.
2 appartements, 318 m2 de surface énergétique, pas de chauffage jusqu'à -9°C, et l'équivalent de 90 litres de Mazout pour tout un hiver, pour les 2 appartements, principalement pour sécher les habits...

Le train de consommation énergétique actuel n'est PAS soutenable, ni en fossile ni en renouvelable. Il faut couper dans le gras, au moins un facteur 2 tout de suite, et un facteur 3 dans 15 ans, 20 ans maxi. Facteur 4 entre 2035 et 2050, c'est le scénario de l'autonomie énergétique des régions, dossier très sérieux dans le cadre d'Interreg III.
http://www.planair.ch/activites_autonomie.asp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
jeangab
*


Messages : 51
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Mer 23 Sep 2009, 15:26

malheureusement, on ne part pas vraiment dans cette direction....
dans les deux gros postes de consommation énergétique :

logement : même les logement récent peine à arriver aux normes de la RT2005, il me semble que c'est de l'ordre de 30 à 35% des constructions qui la respecte, les autres atteignant péniblement la rt2000.
il y a un manque évident de formation/infirmation auprès des architectes et des futurs acquéreurs, qui se préoccupent plus de la couleur de la façade que de la déperdition thermique de leurs maisons.
sans aller jusqu'aux maisons passive, une conception respectant le bioclimatisme permet déjà une très nette économie...

véhicule : là, on est aussi dans le grand n'importe quoi, plus le carburant est cher, plus on met de la puissance dans le moteur pour trainer une somme de gadgets incroyable Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TroisL
Posteur d'or
avatar

Messages : 525
Âge : 44
Localisation : Acq (62)
VPH : M5 HR carbon à coffre
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Dim 27 Sep 2009, 18:46

Salut,

D'après mes chiffres (mais je suis incapable de donner une référence), on serait plutôt à 15% des maisons actuellement livrées qui respecteraient la RT2005.

ciao
3L
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2823
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Lun 28 Sep 2009, 09:20

Intéressant. Je tenais une info similaire d'une connaissance bossant chez Vinci pour des immeubles de bureau, qui me disait que la (quasi-) totalité des immeubles destinés à être loués ne respectent pas la RT2005: systématiquement, leur première proposition (RT2005) est rejetée par l'organisme qui fait construire sous prétexte que c'est trop cher, ils ont donc systématiquement une seconde proposition non-RT2005 prête dans leurs cartons pour ne pas perdre le marché. Comme il n'existe virtuellement aucun contrôle, c'est absolument sans risque.

Par contre il y aurait beaucoup d'argent à se faire en conseil pour aider les entreprises à se retourner contre le bailleur ou le constructeur pour cause de non-respect de la norme ... ou deux pieds dans du béton et des cours d'apnée, le milieu du bâtiment n'étant pas connu pour son sens de l'humour dans certains coins Wink .

D'où aussi le surcout effarant (par rapport au surcout annoncé par nos voisins allemands) annoncé par les constructeurs pour faire du basse consommation ou du passif: ils incluent dans le lot le cout pour passer de ce qu'ils font à une vraie RT2005, tandis que les Allemands, eux, sont presque tous à l'équivalent de la RT2005 chez eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeangab
*


Messages : 51
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   Lun 28 Sep 2009, 15:07

Calcoran a écrit:
... ou deux pieds dans du béton et des cours d'apnée, le milieu du bâtiment n'étant pas connu pour son sens de l'humour dans certains coins Wink .
et c'est vrai qu'ils sont fin connaisseurs en béton Very Happy
15 % pale c'est pire que ce que je pensais!
les 30 à 35% était annoncé sur futura-science par un contributeur, mais je ne retrouve plus le post, et je l'ai cité de mémoire.
ça donne à peu près l'étendue du retard que l'on accumule.....la prochaine RT étant prévue en 2012 (avec une RT partielle en 2010).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Question bête et énergie solaire ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Question bête et énergie solaire ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Question bête et énergie solaire ...
» Ensemble énergie solaire
» Stockage à chaleur latente pour chauffe-eau solaire
» L' énergie solaire
» [Fiat] Phylla

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Coin écolo-
Sauter vers: