Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 reglementation europeenne assistance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
geoffroy
Accro du forum
avatar

Messages : 2855
Âge : 38
Localisation : Périers cyclisme (manche)
VPH : Zockra Kouign Amann Laurent Dechenne
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Jeu 18 Fév 2016, 16:05

Sinner avait monté des Bosch sur les bomes carrées de leur VM, c'est donc assez simple. Nous en avions parlé dans le fil du Gruber que l'actualité a remis au goût du jour (cf cyclocross UCI en belgique). C'est techniquement assez simple dans nos bomes de trikes et en plus interchangeable (avec et sans assistance) ce qui n'est pas possible avec les cadres spéciaux de VD. De plus, le diamètre des bomes permet d'incorporer déjà une première batterie suffisante pour le vélotaf beaucoup mieux que le gruber.
Mais au moins pour Bosch, il n'est pas possible d'acheter le moteur ou le kit, il faut acheter un vélo entier ou alors être fabriquant de vélo. Ce n'est plus le kit qui est homologué mais le vélo. Pourtant, et heureusement pour nous, les kits se vendent encore, la réglementation dont nous parlons ici le permettra-t-elle encore longtemps?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zenedavtri
Accro du forum
avatar

Messages : 4458
Âge : 59
Localisation : Finistère nord
VPH : Duo de kett 1 tour VAE type klimax et 1 allround & Milan SL n°14 Thys 222 Quattrovélo N°9
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Jeu 18 Fév 2016, 16:21

Ne pas oublier Heinzmann qui fait des moteurs roue et n'est pas chinetoque et Shimano qui fait aussi des moteurs pédaliers. Ces 2 matériels sont montés sur les tricycles Hasebikes.
Pour ma part, j'ai utilisé le Heinzmann et je n'ai pas été convaincu, je l'ai donc remplacé par un Chinetoque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier33
Modo
avatar

Messages : 8196
Âge : 58
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Jeu 18 Fév 2016, 16:25

Et toc!

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diatoun
**


Messages : 84
Âge : 26
Localisation : Genève/Lyon
VPH : M5 city racer
Date d'inscription : 19/06/2015

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Lun 22 Fév 2016, 19:27

Faire un moteur adaptable sur plusieurs vélos n'est pas réalisable avec nos normes pourries..

Un vélo est homologué "entier", dès lors qu'un élément est rajouté ça pose un problème et il faut théoriquement refaire des testes.

Le même problème est rencontré pour les fabricants de vélos sur mesure qui doivent faire certifier même les pièces uniques... Ce qu'ils ne font pas dans la plupart des cas.

Donc sur le marché en théorie il y a énormément de vélos "hors la loi", y compris les vélomobiles.

Alors comment peut-on être en légalité avec une assistance quand le vélo est de base hors la loi? Je me le demande  

Enfin les textes sont nazes, y'a rien de clair et limite c'est par déduction qu'il faut voir la chose..

Quand on sait que dans le Décret no 95-937 du 24 août 1995 relatif à la prévention des risques résultant de l'usage des bicyclettes il n'est question que de "tout produit comportant deux roues et une selle", c'est pas gagné..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gassies
Posteur d'or
avatar

Messages : 590
Âge : 67
Localisation : Sarthe
VPH : Trike Performer FRP + BionX 250 HT
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Lun 22 Fév 2016, 20:21

Bonjour,

Je rejoins « e.breed ». Je pense moi aussi que le moteur roue est beaucoup plus facile à installer sur un vélo. J’ai installé la bionx en 26 " en  une heure sans expérience. Pour rouler sans AE, échanger les roues, c’est rapide disons 10 minutes, enlever la batterie 2 minutes et la console 30 secondes. En moins d’un quart d’heure vous changez la configuration. Il ne reste plus sur le vélo que la câblerie, les supports de la console et de la batterie.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2757
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Lun 22 Fév 2016, 22:47

Il n'y a pas que l'installation a prendre en compte.

Le moteur moyeu va devoir fomctionner dans une très large plages de vitesses de rotation (sa vitesse de rotation suit la vitesse de déplacement du vélo) ce qui n'est pas optimal du tout car les moteurs ne fournissent leur meilleurs performances (couple, rendement, puissance) que dans un plage limitée de vitesses de rotation.

Le moteur pédalier lui, va bénéficier des différents rapports de démultiplication offerts par la transmission du vélo (dérailleur ou moyeu vitesse) et va, tout comme le cycliste, fonctionner dans une gamme de vitesses de rotation beaucoup plus réduite. La démultiplication interne du moteur pédalier est calculée pour que le moteur soit dans sa plage de meilleures performance lorsque le pédalier tourne a la cadence optimale pour le cycliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velove
Posteur de bronze
avatar

Messages : 302
Âge : 42
Localisation : 37
VPH : Schlitter Encore
Date d'inscription : 14/09/2012

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Lun 22 Fév 2016, 23:06

el sombrero a écrit:
Velove a écrit:
Ajouter un moteur n'ajoute rien à la Vmax : on roule en montée à la même vitesse que sur le plat. Sur le plat, le moteur ne fait rouler guère plus vite si le vélo est bien conçu à la base. En descente, le moteur ne fait pas augmenter la vitesse.

heu....
moi (...)
tout cela conduit à une vitesse bien lente SUR LE PLAT (10-15 km/h).
C'est en fait comme si je roulais à chaque fois équipé cyclo-camping?!
Un peu de motorisation me fera aller un peu plus vite sur ce plat,
rendant ainsi bien moins pénible et monotone (et fatigante) les sorties en plaine.
Ou le léger faux plat MONTANT comme je l'ai pour faire Tarbes-Bagnères de Bigorre en direction du Tourmalet (10 km/h).

Oui, dans ce cas ta vitesse sur le plat va augmenter par l'ajout du moteur. Mais tu ne comptes pas utiliser ce moteur pour rouler plus vite que tu ne roules dans les descentes, je présume. Et même si tu désirais rouler aussi vite sur le plat qu'en descente, tu seras moins "dangereux" sur le plat car en cas de pépin tu t'y arrêteras plus vite grâce à l'absence de force gravitationnelle t'entraînant vers l'avant.
Tout ça pour dire que le moteur, s'il reste "raisonnable" (max 1000W, 45 km/h) n'ajoute rien du tout à la "dangerosité" (passive et active) du vélo (son énergie cinétique maximale sera toujours celle qu'il aura en descente et le moteur n'y changera rien).


Dernière édition par Velove le Lun 22 Fév 2016, 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velove
Posteur de bronze
avatar

Messages : 302
Âge : 42
Localisation : 37
VPH : Schlitter Encore
Date d'inscription : 14/09/2012

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Lun 22 Fév 2016, 23:23

Fleur a écrit:

Le moteur moyeu va devoir fomctionner dans une très large plages de vitesses de rotation
Le moteur pédalier lui, va bénéficier des différents rapports de démultiplication offerts par la transmission du vélo

On sort un peu du sujet, je le crains, et ces arguments moteur-moyeu ou moteur-pédalier ont déjà été avancés ailleurs. Je rappelle simplement que :
- dans les faits, mon VTT électrifié (moteur-moyeu réducté) roule à une vitesse assistée comprise entre 25 km/h (montée) et 42 km/h (coupure automatique par le cycle analyst), et dans 95% des cas entre 30 km/h (les côtes ne sont pas si raides) et 35 km/h (je coupe manuellement dès que ça descend). Donc, dans les faits, la plage de sollicitation du moteur-moyeu est finalement assez réduite et correspond à la plage la plus efficiente du moteur (cf. courbes du simulateur sur ebike.ca).

- pour l'équilibre du vélo, il vaut mieux éviter de mettre du poids devant l'axe de la roue AV et derrière l'axe de la roue AR. Mettre un moteur de 3 ou 4 kg en bout de bôme devant la roue avant (ou en tout cas devant la ligne verticale traversant l'axe de la roue AV) et, qui plus est, en hauteur, je trouve cela peu satisfaisant. Cela dit, c'est un argument a priori : plusieurs utilisateurs de moteur-pédalier en trike, en vm et en VC en sont très contents et c'est tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gassies
Posteur d'or
avatar

Messages : 590
Âge : 67
Localisation : Sarthe
VPH : Trike Performer FRP + BionX 250 HT
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Mar 23 Fév 2016, 08:38

Bonjour,

Un autre facteur en faveur du moteur moyeux, il ne rajoute pas de tension sur la chaine. Avec un moteur moyeux la chaine n’a que l’effort de pédalage à suppoter puisque l’apport du moteur passe directement par la roue, d’où une longévité accrue de la chaine.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2757
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Mar 23 Fév 2016, 08:48

Le moteur moyeu va surtout avoir des problemes aux vitesses extremes notamment au demarrage et en cote a basse vitesse comme une montee en lacets.

Le poids de 4kg en bout de bome peut sembler important et l'est sur le velo a vide mais avec le cycliste sur le velo ces 4kg n'ont plus vraiment d'effet sensible sur la repartition des masses surtout si on place la batterie plus vers l'arriere (avec l'inconvenient de cables plus longs).

Le moteur moyeu est aussi in gros poids au centre de la roue qui apporte des contraintes directement sur les rayons. Mais c'est vrai qu'il ne solicite pas la transmission.

On voit neanmoins que la tendance globale sur les VAE droit est aux moteur pedalier sur les velos plutot haut de gamme, les moteurs moyeu ont tendance a se cantonner au VAE bas de gamme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier33
Modo
avatar

Messages : 8196
Âge : 58
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Mar 23 Fév 2016, 09:34

velove a écrit:
On sort un peu du sujet, je le crains,

Au vu des remarques suivantes, je confirme cette crainte.
Revenons s'il vous plait à la réglementation européenne avant qu'on continue de disserter sur les mérites comparés des moteurs roues vs les moteurs pédaliers.
Il y a d'autres sujets ouverts sur ce thème je pense.

Didier33 modo

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergiodu37
*


Messages : 27
Âge : 50
Localisation : Chateau Renault(entre Tours et Vendôme)
VPH : Waw 114
Date d'inscription : 03/01/2016

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Mar 01 Mar 2016, 00:19

Bon j'ai essayé de me plonger dans ces histoires de règlementations et j'ai pas tout compris sur le site bike-eu..
Ca ne concerne que la Belgique? quid de la France
Les casques seraient obligation?

L'article suivant : http://www.lowtechmagazine.com/les-v%C3%A9lomobiles-electriques.html
m'a paru très intéressant.
Je souhaiterais que mon vélomobile WAW (non encore assisté) puisse , comme dans certain pays, avoir une assistance de 500W (ou plus..) montant à 50km/h, en respectant la règlementation bien sûr!! (et sans casque, comme dans le scooter couvert BMW)
Bref qu'il devienne le tricycle ultraléger motorisé que monsieur tout l'monde pourrait prendre pour aller au boulot, en dépensant 50fois moins que la plus économique des bagnoles électriques sur le marché actuellement.

Vous me confirmez qu'il n'y a rien en vu actuellement dans la règlementation nationale..

Que faire, pétition? article dans les médias? petit journal? retourner à l'école ( l'ENA), et devenir député pour passer des loi..? drire? ademe?

Tout ça me fait tellement râler, de voir qu'on continue à se déplacer en rejetant 100g/km de CO2 dans l'atmosphère alors que la technique existe pour en rejeter 50 ou 100 fois moins avec un confort très convenable.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diatoun
**


Messages : 84
Âge : 26
Localisation : Genève/Lyon
VPH : M5 city racer
Date d'inscription : 19/06/2015

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Mar 01 Mar 2016, 02:55

En France c'est effectivement plus que compliqué..

D'ailleurs rien qu'un velomobile sans assistance peut être vu comme non homologué pour la simple raison que n'importe qu'elle velo doit satisfaire la certification de conformité CE.. même un vélo sur mesure.

Et pour pousser le vice théoriquement meme un changement de fourche d'un vélo des plus basique devrait refaire un passage au service homologation....
Alors bien sur il y a pas de risque a ce niveau...
Mais ca montre bien le bordel de nos normes (à l'arrache juste pour pouvoir faire fabriquer en chine en garantissant une qualité minimum..)

Le truc c'est qu'en plus le certificat CE lui est réalisable par le constructeur ou par un labo privé. Par contre dès que tu passes à la categorie cyclomoteur (max 45km/h) il faut un certificat CEE realisable seulement par un labo...

En gros c'est quelques milliers d'euros avec teste destructif de ce que j'ai compris.

Bon peut être que je me trompe mais de ce que j'ai trouvé comme info ca donne à peu près ça.
Je suis allé jusqu'à demander à Paris, la reponse fut de m'envoyer les 3 normes sur le sujet.. qui, au final, se mordent la queue et m'ont encore plus embrouillé.

Perso j'ai arrêté d'espérer une homologation en france.

En belgique je n'ai pas regardé. En suisse c'est plus simple mais pas gagné. Je suis en pleins débat avec leur service d'homologation..

Et effectivement qui dit cyclomoteur dit casque de cyclomoteur (pas velo hein) avec assurance et plaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yvan 61
***
avatar

Messages : 126
Âge : 64
Localisation : Alençon
VPH : Catrike ROAD et Rans Stratus XP
Date d'inscription : 16/01/2014

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Mar 01 Mar 2016, 19:20

J'aime bien ton idée Sergio.
Le scooter BMW (qui est catégorie 125cm3 je crois) se conduit sans casque parce qu'il a un arceau de sécurité et une ceinture. En modifiant le waw avec un arceau et une ceinture (ou des arceaux d'épaule) et en passant en catégorie cyclo peut-être qu'il y a une possibilité de conduire sans casque. Maintenant, en construction amateur, peut-être qu'il y est possible de faire homologuer plus simplement qu'en envisageant la construction d'une série.
Diatoun, je sais en France, c'est compliqué mais ça peut évoluer dans le bon sens, en ULM on a les règlements les plus permissifs d'Europe et ça pose pas plus de problème qu'ailleurs.
Espère Sergio et fais-nous part de tes avancées, je suis sûr que ça en intéressera plus d'un qui pense que le vélomobile est sous-employé en configuration vélo (surtout avec des mollets de plus de 60 ans). Monter une côte à 5km/h en musculaire ou à 10 voir 20km/h en assistance LEGALE c'est sûr, pour plus de 10 000€, on peut espérer des performances plus flatteuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gassies
Posteur d'or
avatar

Messages : 590
Âge : 67
Localisation : Sarthe
VPH : Trike Performer FRP + BionX 250 HT
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Mar 01 Mar 2016, 19:51

Bonsoir,

Oui, le problème est là, avec 10 000 euros tu achètes cinq vieilles caisses pourries et super-polluantes. Cela pour faire un trajet moyen de 7 km. Cherchons l’erreur, mais que font les politiques . Si augmenter la durée de vie de nos chères centrales nucléaires de dix ans, ça c’est une décision courageuse….

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diatoun
**


Messages : 84
Âge : 26
Localisation : Genève/Lyon
VPH : M5 city racer
Date d'inscription : 19/06/2015

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Mar 01 Mar 2016, 20:09

Yvan 61 a écrit:
J'aime bien ton idée Sergio.
Le scooter BMW (qui est catégorie 125cm3 je crois) se conduit sans casque parce qu'il a un arceau de sécurité et une ceinture. En modifiant le waw avec un arceau et une ceinture (ou des arceaux d'épaule) et en passant en catégorie cyclo peut-être qu'il y a une possibilité de conduire sans casque. Maintenant, en construction amateur, peut-être qu'il y est possible de faire homologuer plus simplement qu'en envisageant la construction d'une série.
Diatoun, je sais en France, c'est compliqué mais ça peut évoluer dans le bon sens, en ULM on a les règlements les plus permissifs d'Europe et ça pose pas plus de problème qu'ailleurs.
Espère Sergio et fais-nous part de tes avancées, je suis sûr que ça en intéressera plus d'un qui pense que le vélomobile est sous-employé en configuration vélo (surtout avec des mollets de plus de 60 ans). Monter une côte à 5km/h en musculaire ou à 10 voir 20km/h en assistance LEGALE c'est sûr, pour plus de 10 000€, on peut espérer des performances plus flatteuses.

Mais il faut bien comprendre que dans l'absolu un vélomobile peut être homologué dans la catégorie cyclomoteur.
La seule chose à faire par le fabricant est de faire certifier CEE le véhicule final par un organisme privé (teste de torsion, destructif etc).

C'est le cas des vélo Stromer par exemple.
C'est donc plus un problème de contraintes que d'une réelle impossibilité.


Ca me donne envie de contacter Stromer pour savoir comment ils font homologuer leur vélos..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergiodu37
*


Messages : 27
Âge : 50
Localisation : Chateau Renault(entre Tours et Vendôme)
VPH : Waw 114
Date d'inscription : 03/01/2016

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Mar 01 Mar 2016, 21:14

Yvan si tu contacte Stromer, demande leur de produire une vélomobile et qu'il le fasse homologuer..

Sinon si quelqu'un connait notre ministre Mme Royal, il faut lui suggérer cette idée de nouvelle règlementation.
Ou sinon peut-être peut on passer par un député.., ou Hulot..
Autre piste, si quelqu'un est le cousin de Carlos Ghosn, Renault, c'est sûr, on les moyen de produire, et de faire homologuer une vélomobile..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yvan 61
***
avatar

Messages : 126
Âge : 64
Localisation : Alençon
VPH : Catrike ROAD et Rans Stratus XP
Date d'inscription : 16/01/2014

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Mar 01 Mar 2016, 22:19

Ne rêvons pas, une production industrielle de vélomobile... Complexe et onéreux.
Si je reviens à l'ULM, il n'y a pas de certification, le fabricant conçoit et fabrique un appareil, c'est le pilote qui vérifie, déclare à l'administration et auto-certifie son appareil. Il faudrait en venir à ça et je ne suit pas sûr qu'un quidam qui viendrait voir les services des mines et qui demanderait une certification (avec l'appareil présent) pour obtenir une carte grise  se verrait refouler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergiodu37
*


Messages : 27
Âge : 50
Localisation : Chateau Renault(entre Tours et Vendôme)
VPH : Waw 114
Date d'inscription : 03/01/2016

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Mar 01 Mar 2016, 23:02

Effectivement, j'ai eu à certifier il y a quelque année mon paramoteur ( règlementation ULM ),
et j'ai déposé moi même un dossier, fait par mes soin, simple amateur novice..
Et j'étais un peu inquiet tout de même sur ce qu'il pourrait advenir en cas d'accident grave en terme d'assurances diverses.

Intéressant cette idée de voir si on pourrait transposer ce principe aux vélomobiles assistés. A l'occasion, je poserai la question à la DRIRE de mon coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snickers
Accro du forum
avatar

Messages : 1415
Âge : 45
Localisation : Allemagne (Hanovre)
VPH : HPV StreetMachine GT (AE) + un GTE sans AE
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   Mar 01 Mar 2016, 23:29

Il y a déjà une VM assistée et homologuée pour 45 km/h.
Le problème présent c'est que la catégorie S-pedelec n'existe pas ailleurs qu'en Suisse, en Allemagne et peut-être en Autriche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: reglementation europeenne assistance   

Revenir en haut Aller en bas
 
reglementation europeenne assistance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» directive européenne:fin du repeuplement artificiel
» Obligation de feux diurnes sur véhicules neufs
» Clignotants et reglementation
» reglementation en Suisse
» LES FADES?Reglementation...................

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Forum du Matos :: Assistance électrique-
Sauter vers: