Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jauger sa valeur ou son effort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
figaro
Accro du forum


Messages : 1514
Âge : 56
Localisation : Tours
VPH : Tica, Metabike
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Jauger sa valeur ou son effort   Dim 26 Avr 2009, 21:38

Bien difficile à vélo de juger de sa forme. Bien sûr, quand on se traîne ou que les bosses passent tout seul, on sent la différence, mais entre le matos: la vitesse qu'on aime bien qui passe mal, le pneu sous gonflé, le compteur qu'on a pas remis à zéro et les conditions: le vent, l'état de la route,, les trois feux rouges interminables, la montée qui tue, la gourde qui vous glisse des mains ou la pause pipi, se fier à sa moyenne s'avère impossible.
Je ne vois qu'un test sur une heure ou 20, 30..km sur vélodrome pour avoir une idée précise.
Et en cela, les lyonnais vont pouvoir nous renseigner sur les différences entre les vélos sur parcours plat.

Je pratique un peu la course à pied et viens de boucler mon 7eme marathon.
Je suis à chaque fois surpris dans cette discipline de voir que même un amateur peut estimer très précisément sa valeur, ce qui rend forcément humble quand on voit les 2h03 de Gébré.
Avec mon degré d'entrainement ces derniers temps, j'avais envisagé un temps de 3h55, résultat 3h53. Le temps ou le vent influent très peu (3h54 en octobre sous la tempête, mais forme un peu meilleure), seules les forts dénivellés ou forte chaleur se ressentent.
Pas de matos, une seule tactique, ne pas se cramer pendant 35km, pas de technique comme en natation ou même à vélo, bref votre valeur à l'état brut, sans tromperie possible.
Plus étonnant, en extrapolant votre temps sur 10 km ou semi-marathon, vous pouvez déterminer votre allure marathon précise.

Quel intérêt me direz vous? Et bien, cela permet par exemple pour telle sortie de savoir à quelle allure on peut rouler sans se griller mais en progressant tout de même. On evitera le sous ou, pire , le sur entraînement assez fréquent, avec son lot de fatigues, douleurs qui l'accompagnent.
Si on envisage un objectif difficile ( col de montagne, longue distance) il n'est pas inutile de connaître notre marge de maneuvre et d'éviter l'abandon à mi parcours parcequ'on a été optimiste.

A vélo , je vois souvent des valeurs absolues de rythmes cardiaques du style « roulez à 130 pulses/min » ce qui en soit est absurde. Pour cette fréquence un sera en surchauffe et l'autre à peine échauffé.

A part le feeling, ou la débauche de capteurs, comment gérez vous votre effort?
Le rythme cardiaque semble fiable, mais il est très difficile d'avoir un rythme constant de par les montées et descentes, en plus à VC le rythme est paraît-il plus lent, sur quoi se baser?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loup-cervier
Posteur d'argent
avatar

Messages : 435
Âge : 60
Localisation : La Gégette, sur la Vélofrancette
VPH : Rans V3
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Jauger sa valeur ou son effort   Dim 26 Avr 2009, 22:21

La cadence de pédalage calée à 90tpm, et dès que ça baisse (la cadence), rajout d'une dent. Ne jamais me sentir essoufflé pour tenir cette cadence.

Je sais assez rapidement, après environ une heure, quelle sera ma vitesse moyenne du jour, donc ma forme de l'instant.

Rien d'académique, que du ressenti perso, ça fonctionne pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LoRan(s)
Accro du forum
avatar

Messages : 1233
Âge : 49
Localisation : Grenoble + Saint Claude (Jura)
VPH : RANS V2
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Jauger sa valeur ou son effort   Lun 27 Avr 2009, 00:27

figaro a écrit:
pas de technique comme en natation ou même à vélo, bref votre valeur à l'état brut, sans tromperie possible.

hum hum.
Je cours peu et jamais plus de 10km, mais en travaillant un peu la technique j'ai désormais presque du plaisir...

Depuis, je fait un peu attention aux nombreux coureurs qui passent sous mes fenêtres et on en voit un nombre non négligeable qui court comme dans les échauffements de footeux : POUM POUM POUM POUM POUM...

Du travail en perspective pour les chirurgiens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
figaro
Accro du forum


Messages : 1514
Âge : 56
Localisation : Tours
VPH : Tica, Metabike
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Jauger sa valeur ou son effort   Lun 27 Avr 2009, 09:05

Il est assez marrant en effet de voir qu'il y a autant de styles que de coureurs. Modifier une posture acquise dès l'apprentissage de la marche est un peu illusoire, elle fait partie de la personnalité de la personne.
Par contre comme dans tout sport, il faut y aller progressivement dans l'effort, on s'aperçoit alors qu'il y a un renforcement de pratiquement tout l'organisme, tendons muscles et même os. Contrairement aux idées reçues, il y a dans la course à pied moins de problèmes dorsaux qu'à vélo ou en natation (sport et vie).
Personnellement, c'est très bizarre, seule la longue distance ( marathon pour moi) me remet tout en place, maux de dos, de genou, dernièrement un début de sciatique. Je crois qu'après cet effort, les muscles profonds très difficiles à détendre se relâchent complètement, ce qui fait disparaître les tensions?

Je ne ferai cependant pas plus d'un marathon par an, car j'ai beaucoup plus de plaisir à VC dans ma région. Je suis obligé de courir sur la route ce qui est un peu une corvée pendant la période d'entraînementn. Par contre courir au petit matin dans une forêt ou sur un sentier côtier est un pur bonheur dont il est dommage de se priver et assez complémentaire du VC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7498
Âge : 80
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Jauger sa valeur ou son effort   Lun 27 Avr 2009, 09:28

**gestion de l'effort:
pour pouvoir bien gérér son effort sur une cyclo sportive ..par exemple :
4000 m..200 kms ....c'était la Louison Bobet ..devenue Marmotte:Valloire..Galibier..Briançon ..Izoard..Galibier ..Valloire(à l'époque où je pratiquais le VD)..
j'avais d'abord
-pratiqué un test d'effort .donc je connaissais ma puissance et mes limites
-ensuite je pouvais décomposer par tranche de parcours les moyennes (hautes et basses)..avec les temps de passage
-compte tenu de la vitesse..cadence de pédalage..dénivelé j'avais déterminé les développements
-j'en avais aussi déduit le nombre de calories à consommer (j'étais en autonomie "alimentaire" ......car aux controles ..il n'y avait plus rien a manger..étant dans les derniers..)
-bien sur il y a les impondérables:conditions climatiques
mais je me souviendrais ..de l'ambulance qui jouait le serre file en grimpant le Galibier .."ils" pensaient me récupérer!!
que nenni ..je savais que je pouvais le réaliser ..juste dans les délais
mais sans paniquer ..parceque j'avais donc établi un carnet de route
Le risque .c'est de suivre certains ..et de se griller ..
pour moi c'est comparable au marathon (que j'ai fait ..mais en ski de fond!!)
c'est bien aussi de tester la méthode sur des distances plus courtes!!
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
l'auvergnat
Accro du forum
avatar

Messages : 1755
Âge : 69
Localisation : Clermont-Ferrand
VPH : Zockra HR700, Baron
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Jauger sa valeur ou son effort   Lun 27 Avr 2009, 10:06

Bonjour,

Mon cardio calcule une variable "effort" en fonction des fc mesurées toutes les 15 secondes.

Je calcule un temps de référence :

distance / 27,5 + dénivelé positif / 1000


et je le compare au temps reel pondéré par "effort".

Tout ceci ne fait pas intervenir la météo.

Amicalement.

NB : Papy, la Louison Bobet n'est pas devenue la Marmotte qui a toujours été sur le parcours : Bourg d'oisans, croix de fer, galibier, bourg d'oisans, alpe d'huez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LoRan(s)
Accro du forum
avatar

Messages : 1233
Âge : 49
Localisation : Grenoble + Saint Claude (Jura)
VPH : RANS V2
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Jauger sa valeur ou son effort   Lun 27 Avr 2009, 12:26

figaro a écrit:

Personnellement, c'est très bizarre, seule la longue distance ( marathon pour moi) me remet tout en place, maux de dos, de genou, dernièrement un début de sciatique. Je crois qu'après cet effort, les muscles profonds très difficiles à détendre se relâchent complètement, ce qui fait disparaître les tensions?
Moi aussi ça me fait du bien mais je crois plutôt à l'effet "drogue". La course à pied est traumatisante. Le corps produit alors des endorphines. On se retrouve sur un nuage.

Si on se met à courir plus de 3 fois par semaine, on se rend parfaitement compte de l'effet de manque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
figaro
Accro du forum


Messages : 1514
Âge : 56
Localisation : Tours
VPH : Tica, Metabike
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Jauger sa valeur ou son effort   Lun 27 Avr 2009, 13:41

Après deux mois à 4 sorties/semaines en c.à.p, je viens d'arrêter depuis une semaine et resterai peinard encore deux semaines.Aucun manque, et toujours pas de douleurs malgré "l'évaporation "des endorphines. Par contre rester sans activités physique plus d'un mois est traumatisant pour moi, je rouille vite à mon âge et vois s'installer des douleurs et un manque de tenue de la colonne vertébrale pénible.


@ Loup Cervier: Intéressant la fréquence de pédalage. J'ai remarqué qu'avec la fatigue la fréquence baisse de 90 à moins de 85 à VC (au jugé), alors qu'en c.à.p, pour moi , c'est l'inverse, 83 au début et 87 à la fin pour la même allure.
Se concentrer sur la fréquence quelque soit le type de terrain n'est pas très compliqué et doit être révélateur du niveau de fatigue..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fifi 47
Posteur d'or


Messages : 519
Localisation : lot et garonne
VPH : VK2. VENDETTA. TROYTEC HR
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Jauger sa valeur ou son effort   Ven 01 Mai 2009, 19:31

je trouve aussi qu'il est bien plus facile de se rendre compte de son état de forme en course à pieds, moi j'ai fait plusieurs marathons en 3h20 et je trouve que c'est très traumatisant, je ne sais pas si c'est ça qui m'a provoqué une arthrose prématurée de la hanche car j'ai pratiqué 20 ans la course à pied et je ne peux malheureusement plus courir, j'ai eu la joie de m'entrainer avec un athlète de haut niveau qui valait moins de 2h 15 au marathon c'est dingue la fluidité et l'économie qu'on ces athlètes dans la foulé, il arrive à courir à 16km/h et plus en endurance (130 plusations)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7498
Âge : 80
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Jauger sa valeur ou son effort   Ven 01 Mai 2009, 19:55

moi ..ce que je trouve quand même ..révélateur ..c'est que l'on commence à mieux connaitre ses amis ..
Figaro ..Philippot ..et beaucoup d'autres ..
pratiquent d'autres sports ..Course à pied ..ski etc
et pas à un petit niveau ..
donc quand même des prédispositions ensuite aux efforts ..et qui expliquent aussi certaines perf..
"on ne nous dit pas tout"...!
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
figaro
Accro du forum


Messages : 1514
Âge : 56
Localisation : Tours
VPH : Tica, Metabike
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Jauger sa valeur ou son effort   Ven 01 Mai 2009, 20:19

Il fallait bien s'occuper avant de connaître le VC.

Personnellement je n'appelle pas ça une perf , plutôt un entretien physique minimum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vipere noire
Accro du forum
avatar

Messages : 4664
Localisation : isere - 38
VPH : speculoos, cobra (prêté), kouign amann (grillé!), cat speed
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Jauger sa valeur ou son effort   Jeu 16 Juil 2009, 10:31

quelques données intéressantes ici (watts, cadence...) pour qq pros sur les étapes du tour

http://home.trainingpeaks.com/races/2009-tour-de-france-files.aspx

il faut ramener les puissances en termes de watt/kg pour comparer effectivement 2 personnes. Pour info, sur une heure, je suis à ~ 4.8W/kg. Armstrong dans l'alpe d'huez 2007 etait a presque 7W/kg!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 7089
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Jauger sa valeur ou son effort   Sam 18 Juil 2009, 19:07

Pour moi, les étalonages de forme sont aussi fiables en cyclisme que pour vous en course à pieds : je les faits en côte, et là ma VAM est effectivement constante, à un petit niveau hélas
Pour des épreuves longues, en vélo, une des questions est de savoir s'il vaut mieux dépasser un peu son planning de dépenses énergétiques (enfin, s'il y en a d'autres que notre Papy qui en font) et accrocher un bon peloton ou s'il vaut mieux se trainer 2 fois plus longtemps tout seul
Si le peloton est bcp trop rapide, la réponse est simple, mais autrement ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PUJ
Posteur de bronze


Messages : 225
Localisation : Haute Savoie
VPH : Metabike 26"
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Jauger sa valeur ou son effort   Ven 21 Aoû 2009, 08:26

Moi, j'ai découvert un jour, quand j'étais ado, ZE solution pour gérer mes efforts. Lors d'une balade en vélo, j'étais à VTT et mes frangins en vélo de course. Complètement largué dans les côtes, j'ai été tenté d'appuyer déraisonnablement sur les pédales. C'est alors que l'illumination a eu lieu:
-point n'est besoin de bouffer ses réserves dans les efforts pour maintenir sa vitesse, il faut adapter sa vitesse à l'effort qu'on est capable de fournir pendant un temps donné.
-point n'est besoin non plus de chercher la performance de vitesse quand le matériel n'est pas fait pour ça.
-point n'est besoin enfin de mettre sa fierté à ne jamais mettre pied à terre, l'important est d'arriver à l'endroit où on souhaite aller.

Mes sorties se font à allure diesel. Je me règle une cadence (laquelle, j'en sais rien, j'ai jamais compté) et j'adapte les rapports pour ne pas m'écarter trop de cette cadence. Pratiquant la randonnée avant tout pour le plaisir des paysages, la pose est pour moi une évidente nécessité: dans l'ascension d'un grand col ou sur un parcours très vallonné, un arrêt de 5 minutes toutes les heures, un arrêt d'une heure pour le casse croûte de midi. Plus les inévitables arrêts photos quand le paysage en vaut la peine. Moyennant quoi, n'importe quel grand col reste à ma portée, avec un minimum de préparation.

Jusqu'à l'année dernière, je n'avais pas de voiture. Je ne pouvais pas me permettre de me griller pour une semaine en me détruisant les jambes dans une randonnée, puisque mon vélo me servait aussi à aller bosser. Mon axiome de base a donc toujours été: "ce que tu fais aujourd'hui, tu dois avoir assez de réserves en fin de journée pour le refaire (en théorie) demain".

Je note quand même que depuis que j'ai un vélo couché, les poses "repos" se font plus rares.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jauger sa valeur ou son effort   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jauger sa valeur ou son effort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jauger sa valeur ou son effort
» r21 2l turbo : Avis, valeur, perf, pièces détachées, etc
» valeur r11 turbo zender ??
» Valeur nutritive: aliments cuits ou crus...
» Quelle est la valeur nutritive de l'herbe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Santé et Alimentation du Cycliste-
Sauter vers: