Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Paris-Brest-Paris : pourquoi si peu de VH ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
famillechabaud
*


Messages : 51
Âge : 44
Localisation : l'isle sur la sorgue vaucluse
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Paris-Brest-Paris : pourquoi si peu de VH ?   Mar 31 Mar 2009, 20:03

Bonsoir à tous,

Une question me vient: pourquoi n'y a t'il pas plus de VC lors de cet évènement ? Le terrain semble pourtant convenir...
Merci pour les infos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7437
Âge : 80
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris : pourquoi si peu de VH ?   Mar 31 Mar 2009, 20:12

*le PBP ..c'est 1200 kms et IO.OOO m de dénivellé ..
donc "le terrain semble convenir "??? écris tu ...
*ceux qui l'ont fait pourront mieux té repondre que moi ..mais reprends les commentaires de 2007...contactes les participantes et participants .
*juste une remarque ..en VD tu peux te mettre dans un paquet qui roule à ton niveau ..au milieu .bien abrité c'est 15 à 20 % de puissance d'économiséé et le moral avec...
en bent ..c'est plutot un CLM solitaire ...
*en attendant qu'en ...2043 ..il y a des pelotons de bents et tri ..
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zapilon
Modo sortant
avatar

Messages : 3479
Âge : 81
Localisation : Flandre F
VPH : Sokol rohloffisé, VK2, A4-AE Schlumpfé, Scorpion FX BionXé
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris : pourquoi si peu de VH ?   Mar 31 Mar 2009, 20:53

J'estime que le rapport Nb VC/ Nb VD est plus important sur PBP que dans l'ensemble général des gens qui font du vélo.
Dans ma région nord de France pourtant très "véloce" il y a un VC tous les 50 à 100 km.

La question est à mon avis: pourquoi le VC n'est-il pas plus répandu ?

Quelque soit la réponse, ma courte expérience du VC me laisse à croire que mon VC plutôt lourd mais confortable, ramènera mes très vieux os jusqu'à Paris en 2011.

J'espère que les Chab*ud y seront encore une fois sur 3 roues.

__________________________________
Tout sur le PBP 2019 et mes VC TR et VM successifs http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
Le beau temps, la bonne santé sont des états précaires qui ne présagent rien de bon.
QUA HORA NON PUTATIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
eric
Accro du forum


Messages : 1066
Âge : 64
Localisation : CENTRE BRETAGNE
VPH : HR Carbone: le korrigan - Giant TCR C0
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris : pourquoi si peu de VH ?   Mar 31 Mar 2009, 21:59

quelque commentaires içi :
http://velorizontal.bbfr.net/longue-distance-f16/pere-et-fils-t2987.htm
---------------------------
L'un des éléments essentiel à prende en compte (papy l'explique assez bien) est le dénivelé. Oui, je sais, çà fait marrer beaucoup de gens, il y en a même beaucoup qui ont de (très) bonnes idées pour franchir sans difficulté les "petites" cotes Bretonnes. Mais les faits (les chronos) ont la vie dure, et répètent inlassablement encore et toujours la même chose. Le parcour est destructeur et en VC, pas question de s'abriter derrière les VD, ce qui constitue un handicap énorme, évalué par un des meilleurs spécialiste de la chose, à 6 heures. D'autre part, il existe aussi des VC assez différents les uns des autres, et donc, avec des caractéristiques différentes. Certains grimpent mieux que d'autres. Disons le aussi, les VC communéments utilisés jusqu'à ce jour ne sont pas des foudres de guerre. Ils ont l'avantage indéniable du confort, mais pour le reste "peut mieux faire", ou bien, si justement çà "ne peut pas mieux faire", c'est que la formule a ses limites. Aux fabricants de trouver des solutions si elles existent.
Il y a malgré tout, de plus en plus de VC à faire PBP, notamment baucoup plus de Français en 2007 qu'auparavant, et il y en aura probablement de plus en plus.
Pour répondre à Zapilon, "pourquoi le vc n'est il pas plus répandu", sans doute parce qu'il n'est pas assez polyvalent pour un usage quotidien.
Sachez aussi que l'auteur de ces quelques lignes reste un fervent pratiquant VD, et qu'entre VC et VD, il n'a pas choisi, et il ne choisira pas. Il veut les deux, parce que les deux sont différents, et que les deux sont plaisants. Que pour le prochain PBP, il n'a pas encore choisi sa monture, mais que ce ne sera surement pas un VD.
Eric - PBP 2003 en VD et PBP 2007 en VC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montaucols
**


Messages : 77
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris : pourquoi si peu de VH ?   Mer 01 Avr 2009, 13:38

Ha oui des peletons de bents,j'en rêve.
Car là c'est le cumule de la position et de l'abrit.
:velo1: :velo1: :velo1: :velo1: :velo1:
Car un PBP l'économie est le maître mot,bon quand je le ferai
j'espére finir sur les rotules.C'est mon côté maso Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
famillechabaud
*


Messages : 51
Âge : 44
Localisation : l'isle sur la sorgue vaucluse
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris : pourquoi si peu de VH ?   Jeu 02 Avr 2009, 10:00

Pourquoi ne pas s'abriter derrière des VD?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ly masse
Accro du forum
avatar

Messages : 4913
Âge : 110
Localisation : Perpignan*66
VPH : gecko au soleil POLSKA// VK1
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris : pourquoi si peu de VH ?   Jeu 02 Avr 2009, 10:40

famillechabaud a écrit:
Pourquoi ne pas s'abriter derrière des VD?
en LR s'abriter derriere les VD ça donne un paysage pas genial, on a le choix entre mollets poilus et imberbes mais guère mieux
faut rester vigilant pour eviter les crachats si cher à nos amis VD
puis lorsque le peloton se referme on aimerait bien toucher une épaule pour marquer un minimum de distance

sur le bdx/paris j'ai pratiqué, mais me suis vite lassée des fesses en danseuse au dessus de ma tête, et puis s'abriter est un échange
on n'est pas forcément bien vu à ne pouvoir abriter personne

avec le Méta-bike Montocols prendra l'aspi des VD mais pas du VK Wink par contre moi...

Pour ce qui est du nombre de VH au PBP je trouve que le nombre de participants etait proportionnellement impressionnant.
Encore bravo à ceux qui ont terminé après 4j de pluie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tchaidalh.wifeo.com/
l'auvergnat
Accro du forum
avatar

Messages : 1755
Âge : 68
Localisation : Clermont-Ferrand
VPH : Zockra HR700, Baron
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris : pourquoi si peu de VH ?   Jeu 02 Avr 2009, 11:24

Mais on peut aussi se poser la question : pourquoi si peu de VD ?

Je ne connais pas les chiffres de 2007 mais seulement ceux de 2003.

Si l'on considère que les gens sont majoritairement affiliés à la FFCT : 2005 inscrits français pour 110 000 licenciés soit 1,8 %, c'est vraiment pas beaucoup, n'est ce pas !

Et puisqu'il y a des FFC, des UFOLEP, des FSGT, ... ce pourcentage descend jusqu'où ?

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris : pourquoi si peu de VH ?   Jeu 02 Avr 2009, 12:41

ly masse a écrit:
Encore bravo à ceux qui ont terminé après 4j de pluie
Beuah non, juste trois, c'est suffisant... Humpf, humpf...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eric
Accro du forum


Messages : 1066
Âge : 64
Localisation : CENTRE BRETAGNE
VPH : HR Carbone: le korrigan - Giant TCR C0
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris : pourquoi si peu de VH ?   Jeu 02 Avr 2009, 12:57

famillechabaud a écrit:
Pourquoi ne pas s'abriter derrière des VD?
Contrairement à l'avis de Lymas, je n'ai pas de problème à m'abriter derrière les vd. Je trouve même qu'on y est très bien (à l'abri). Aucun problème de cohabitation, mais celà n'est valable que sur terrain plat, car dès que çà monte on est largué, sauf à produire un effort trop important. Et même si après une côte il y a du plat, on ne revient plus, car un peloton de VD est plus efficace qu'un VC isolé. Les VC étant majoritairement des low racer jusqu'à présent, voilà pourquoi la cohabitation n'est pas productive. L'avenir sera un peu différent car il y a de plus en plus de Hiracer, qui semble-t-il (je reste prudent) grimpent mieux et donc devraient permettre une meilleure cohabitation. Le secret d'un mélange réussi VD/VC est là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris : pourquoi si peu de VH ?   Jeu 02 Avr 2009, 16:52

Comme Éric, je trouve la cohabitation possible. Contrairement à lui, j'y crois même sur terrain vallonné — soit que je sois bon grimpeur, soit que je ne sois pas bon rouleur.

Sur PBP2007, j'ai presque toujours roulé seul, pour la bonne raison que je ne cessais de dépasser*. Sauf deux fois : par un Espagnol d'abord, ensuite par deux Belges qui m'ont rattrapé (le premier dans une côte, les autres sur du plat) et dont j'ai emboîté la roue. Eh bien, j'étais dans chaque cas en tête dans les côtes, et plus lent sur le plat !

Voyez aussi ce témoignage.



_________
* À se demander comment je ne me suis pas classé premier, crénom ! J'ai dû trop dormir et manger, c'est sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jfv
Posteur d'argent


Messages : 496
Âge : 65
Localisation : Montpellier et Cévennes France
VPH : metaphysic 20x26, schlitter encore
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris : pourquoi si peu de VH ?   Jeu 02 Avr 2009, 16:55

eric a écrit:
famillechabaud a écrit:
Pourquoi ne pas s'abriter derrière des VD?
Contrairement à l'avis de Lymas, je n'ai pas de problème à m'abriter derrière les vd. Je trouve même qu'on y est très bien (à l'abri). Aucun problème de cohabitation, mais celà n'est valable que sur terrain plat, car dès que çà monte on est largué, sauf à produire un effort trop important. Et même si après une côte il y a du plat, on ne revient plus, car un peloton de VD est plus efficace qu'un VC isolé. ...

Je suis d'accord mais modulerai un peu: j'ai un vkhi (hi racer), je roule (roulais) en peloton avec mon club de VD, et j'ai fait aussi un BPR. Ma conclusion personnelle est qu'il est extrêmement difficile de rouler <<ensemble>>. En effet, à forme et age équivalent, on a beaucoup de mal à s'accrocher au wagon dans une longue côte: il faut produire un véritable effort que les genous payent cher sur une longue distance (perso un 200 dont la fin a été bien difficile), et sur le plat, ou en légère descente, on a un ecxellent abri dans le peloton, mais tellement bon que je suis obligé de freiner (oui freiner) en permanence pour ne pas dépasser le peloton.

Du coup sur BPR j'ai roulé <<avec>> un groupe pendant plusieurs heures en accordéon complet: largué dans les côtes, sans m'acrocher. Retour rapide sur le plat. Un peu d'abri, puis je les largue, puis une côte arrive, ils me rattrapent ... etc.

Le vrai problème a été les voitures suiveuses que j'ai du doubler en prenant des risques et qui m'ont redoublé, se sont rabattues pour coller à l'arrière du peloton, et m'ont gazé! Pire la nuit, ces corniauds mettaient leurs warnings. J'ai cru devenir fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris : pourquoi si peu de VH ?   Jeu 02 Avr 2009, 17:39

J'oubliais, suite à ma ci-dessus évocation de PBP2007, que j'ai assez souvent roulé sur BPr2008 en compagnie d'un petit groupe de VD. J'ai dû parcourir 150 km avec eux, sans aucune difficulté, en donnant et recevant de bons relais. (Le Sucre d'Orge est un HR, bien sûr.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris : pourquoi si peu de VH ?   Jeu 02 Avr 2009, 22:10

Sur un tour du léman cyclosportif je me suis greffé à l'arrière d'un peloton, entre 42 et 44 km/h au plat, quel pied! Par contre impossible d'imaginer le moindre relais, et pour cause: j'avais une roue derrière chaque ligne de VD, et une vision magnifique entre les deux lignes. On a fait quelques dizaines de km comme ça, puis ils m'ont posé sur une côte traîtresse qui m'a fait descendre sous les 25 km/h et décrocher. Plus jamais revu le groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Jean-Lou
Accro du forum
avatar

Messages : 1805
Âge : 48
Localisation : Nerville la Forêt F95
VPH : La grue, l'anguille, la girafe, l'albatros, gros pif (A4), le Dodo (tandem dos à dos)
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris : pourquoi si peu de VH ?   Ven 03 Avr 2009, 00:29

Je confirme, en Hi vraiment pas de pb à rouler avec de pelotons de VD,
expérimenté sur PBP et souvent en tête de peloton de toutes nationalités.

Mais en étant un peu plus bas c'est plus difficile car il faut tout le temps
attendre les VD.

Le confort apporté par le VH en fait vraiment le vélo idéal pour les longues
distance pour moi il n'y a pas photo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beauxdebris.free.fr/velocouche/index.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris : pourquoi si peu de VH ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paris-Brest-Paris : pourquoi si peu de VH ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paris-Brest-Paris 2011
» Paris-Brest-Paris : pourquoi si peu de VH ?
» Paris-Brest-Paris 2011
» Paris-Brest-Paris Audax 2011
» Paris-Brest-Paris en patinette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Longue Distance-
Sauter vers: