Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dopage, même chez les amateurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
sleibt
Admin
avatar

Messages : 3179
Âge : 44
Localisation : Rennes
VPH : Stee (Strada 92) / Saki / Incognito / Junior
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Lun 05 Déc 2011, 21:36

Ah ca c'est une idee qui merite qu'on s'y arrete. Et comment choisir le laureat?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M
Accro du forum
avatar

Messages : 4167
Localisation : de retour à Lyon
VPH : divers rase-moquette
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Lun 05 Déc 2011, 22:34

Cela ne peut se juger que de l'intérieur... donc une méthode condorcet ou borda entre les participants à l'épreuve ou ceux qui veulent voter?
(je sens que l'AFB va adorer Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 6958
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Mar 06 Déc 2011, 10:29

rico a écrit:
Et cette explosion de jouissance démesurée et indécente lorsqu'un athlète remporte une course ou un match illustre bien la maladie mentale dont souffrent ces individus
Oui, il y a de l'exagération mais elle n'est rien comparée à celle des "supporters", voire des pays qui se croient "bons" parce qu'un de leur nageur à gagné avec 1 cm d'avance sur les autres
Si c'est un défouloir qui évite d'autres confrontations, pourquoi pas, mais quand on regarde les dérives des supporters de foot, hum

Ha, si on mettait autant d'énegie pour de "bons" objectifs ...

Quand au dopage, il est indéfinissable :
un vélocouchiste qui peut se payer un super VC carbone "se dope" par rapport à celui qui doit trainer un vieux truc en ferraille.
Celui qui peut manger autant de fruits qu'il veut, celui qui habite en montagne, celui qui a un métier pas trop fatiguant, etc ...

Quand je rapprochais le culte de la performance des excés de la financiarisation, ce n'était pas pour accuser le pognon, c'était pour critiquer l'observation de "la vie ?" par un seul aspect qui n'est pas le plus significatif. Pour le cyclisme par exemple, le nb de pratiquants permanents en Hollande est plus important que la victoire de van machin à l'alpe d'huez (mais cette victoire a entrainé des vocations .. c'est compliqué, faut de la mesure...)?
La bêtise de se focaliser sur les résultats financiers à court terme est débattue ailleurs

Les médicaments ? pour se rapprocher du sujet initial : il y a eu bcp de fils la dessus ; dès qu'il y en a un "bon", c'est quasiment impossible d'empêcher son utilisation. Les premières dérives à grande échelle ont été les culturistes avec les anabolisants
Et pour l'EPO, il semblerait que ceux qui l'utilisent "correctement" s'usent moins que les autres et font des carrières plus longues, y compris avec des reconversions ds les marathons, les triathlons, ce que je ne me souviens pas avoir remarqué avec des cyclistes moins "soignés"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIB54
Pilier du forum
avatar

Messages : 936
Âge : 69
Localisation : Nancy (environs)
VPH : Catrike Road Catrike 700
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Ven 09 Déc 2011, 10:01

Un cas concret passé au JT de 12 heures sur FR3

http://midi-pyrenees.france3.fr/info/accuse-de-dopage-a-67-ans-71586698.html?onglet=videos

Dopé à l'insu de son plein gré !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trucmaiscoeur
Accro du forum
avatar

Messages : 1071
Âge : 45
Localisation : Paris 13, La Torche
VPH : Bachetta Corsa, TD-Porteur, radius spezialräder münster peer gynt, PROJETS:réplique de vélocar, TD caréné, skateboards...
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Sam 10 Déc 2011, 14:00

67 ans de pure innocence!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armandos
Modo
avatar

Messages : 7654
Localisation : Annecy,pres du lac
VPH : le plus possible
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Sam 10 Déc 2011, 14:47

sombre con!
pris la main dans le sac.

ne jamais le revoir sur une course est du salut public.




Chez les amateurs, les contrôles antidopage sont très rares, et de nombreux produits circulent.

Le problème, c'est que quand des contrôles sont positifs, ça ne s'ébruitent pas forcément: il est plus facile de rester discret chez les amateurs. On ne peut se fier qu'à des rumeurs. Michel Sacaze, un cyclosportif anciennement suspendu, déclarait en 2005 sur cyclismag.com: "il y a eu à l’Ardéchoise il y a trois ans 15 coureurs qui ont été contrôlés au hasard. Les 15 étaient positifs."... http://www.cyclismag.com/article.php?sid=1520 Difficile de vérifier ces informations, car les résultats des contrôles antidopage des amateurs ne sont pas publiés sur internet. Impossible, en effet, de savoir quoi que ce soit sur les contrôles antidopage de cette épreuve cyclosportive, même sur le site web de l'Ardéchoise!

Des rumeurs notamment véhiculées par le site cyclisme dopage révèlent que 6 coureurs sur 12 pris au hasard ont été contrôlé positifs lors d'une autre édition de l'Ardéchoise... impossible de savoir leur nom et les sanctions prises!

12 ou 15 coureurs testés sur des milliers de participants, et des taux de 50 à 100% de dopés sur les échantillons! Imaginez!

Sur de petites courses comme les gimpées chronométrées, bien souvent, aucun contrôle n'est effectué, et personne ne vérifie si les inscrits sont suspendus!

Les organisateurs des épreuves amateurs ne pourraient financer des contrôles antidopage performants, et avouer des cas positifs risque de nuire à leur business. Les cyclosportives, c'est un sacré business, le coût d'inscription à la cyclosportive "La Marmotte" va de 45 à 55 euros! Multipliez ça par 7000 inscrits, imaginez la somme réunie... avec tout cet argent n'y aurait-il pas moyen de financer des contrôles antidopage efficaces et nombreux? Si vous êtes dans le milieu, renseignez-nous là-dessus! De plus, toujours sur cette Marmotte, certaines rumeurs feraient état de coureurs haut classés partant précipitamment après l'arrivée (allant jusqu'à ne pas monter sur le podium) pour éviter d'être soumis aux rares contrôles effectués; et ce, sans être sanctionné... est-ce si facile que ça d'échapper aux contrôles? mais ce ne sont que des rumeurs...

__________________________________
mais ceci n'est que mon avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
arafolie
Accro du forum
avatar

Messages : 3277
Localisation : proche de lyon
VPH : bx-bent
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Jeu 15 Déc 2011, 21:16

le 9 septembre je pronostiquais 15 jours, ils ont trainé

jeannie-longo-blanchie-par-l-agence-francaise-de-lutte-contre-le-dopage

ils l'ont trainée dans la ...
y'a plus que des titres racoleurs pour vendre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/2007/01/mon-premier-trike-fa
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3609
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Ven 16 Déc 2011, 08:04

Je reste convaincu que pas de fumée sans feu, pas de sport de haut niveau sans dopage, pas de prouesses physiques dignes d'un corps de trentenaire passé 50 ans sans dopage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dadou
Posteur d'or
avatar

Messages : 637
Âge : 43
Localisation : aunay sur odon CALVADOS
VPH : ZOCKRA HR n°12,scorpion HP adapté hémiplégie gauche
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Dim 18 Déc 2011, 00:16

Salut,
j'interviens pour donner mon opinion sur ce qui est écrit sur ce post.

Tout d'abord il faut parler le même langage, le dopage est "la pratique consistant à absorber des substances ou à utiliser des actes médicaux afin d'augmenter artificiellement ses capacités physiques ou mentales". Donc le dopage c'est prendre des produits pour aller plus vite, pour guérir plus vite de ses blessures, pour mieux dormir, pour mieux se concentrer etc...(dès lors que le produit, la méthode utilisé est interdit). Partant de ce constat, beaucoup de personnes se dopent sans avoir conscience du fait de se doper.

Depuis toujours, l'être humain a eu recours à des produit stimulants, fortifiants pour dépasser ses limites, les boliviens mâchent des feuilles de coca pour ne pas sentir la douleur et effectuer des travaux pénibles, des artistes utilisent aussi des produits stupéfiants pour être performants en concert ou pour jouer une pièce de théâtre, les navigateurs ont recours à certains produits pour ne pas dormir durant leurs différentes épreuves de longue durée.

Depuis que le sport existe, il y a des pratiques dopantes, en effet, dès l'antiquité et ses jeux olympiques, des athlètes avaient recours à certains stimulants pour battre, combattre leurs adversaires. Il faut savoir qu'en ce temps, et suivant l'origine de l'athlète, les gains pour celui qui gagnait étaient conséquent à une époque où l'on mourrait jeune. La grande majorité étant des militaires (les loisirs étant inexistants, seuls les militaires pratiquaient des disciplines sportives), ils pouvaient dès lors monter de grade, bénéficier une retraite anticipée, une maison payée et une rente à vie. Ce qui à l'époque était beaucoup et donc une motivation supplémentaire pour gagner..

Depuis la fin du 19ème siècle, les sport à la mode sont la boxe, la course à pied, les course hippiques ainsi que les courses cyclistes. De nombreux paris sont effectués sur le compte de ces discipline très populaires à l'époque et l'appât du gain, les difficultés des épreuves (le tour de France se déroule sur 5 étapes et 2428km sur des vélos en acier à 2 vitesses, il faut changer de côter la roue arrière car elle dispose de 2 pignons, un montagne et l'autre plaine! C'est autre chose que la même distance en 19 étapes!) et la reconnaissance de ses performances poussent l'athlète à se doper.

On peut penser qu'aucune discipline n'échappe à ce fléau, et il faut bien savoir qu'une discipline qui serait quasi-inconnue en France peut être une discipline reine dans d'autres pays (exemple du canoë-kayak en Hongrie). Donc même une discipline mineure chez nous peut être infectée, car si d'autres se dopent alors, pour rétablir le niveau, je dois moi aussi me doper (sentiment d'équité). Sauf que l'équité n'existe que dans les règlements. En effet, nous sommes tous différents et la détection des talents sportifs (ou quels qu'ils soient, culturels, manuels...) n'existe pas en France (au nom de la liberté de choix; ça c'est débile car pouvoir dire à untel qu'il risque fort d'exceller dans un domaine c'est lui donner le choix entre la possibilité de donner le meilleur de lui même en étant plus ou moins certain que ce ne sera pas pour rien) ) et il est fort probable que beaucoup des sportifs pratiquant une discipline (quelle qu'elle soit) se soient "trompés" de sport ou d'épreuve. Ce qui veut dire aussi que certains ne se sont pas trompés. Par conséquent il doit forcément exister des sportifs de très haut niveau qui ne se dopent pas car ils ont eu la chance de pouvoir choisir le sport dans lequel ils doivent exceller puisque leur anatomie, leurs qualités physiques et psychiques sont adéquates.(par exemple, ma femme à sauté 6M40 à la longueur en ne s'entraînant que 3 à 4 fois par semaine alors que les championnats du monde se gagnent en 6M90 par des athlètes professionnels s'entraînant 1 à 2 fois par jour, elle ne s'est jamais dopée!). Il ne faut donc pas voir tout en noir, et être persuadé que toute personne allant plus vite soit est dopée, mais admettre aussi ne pas être une référence, les autres ont le droit d'être plus fort!. Tout le monde ne donne pas la même importance à sa passion, donc tout le monde ne peut aller à la même vitesse.

Il est donc nécessaire de ne pas faire confiance aux journaux, qui se dépêchent d'écrire un article pour vendre du papier, mais d'attendre la décision des instances sportives en ce qui concerne les affaires de dopage. Chacun à droit à la présomption d'innocence. Cependant, les athlètes doivent se soumettre à certains impératifs, notamment celui de pouvoir être contrôlé à n'importe quel moment. Il est donc normal que des soupçons se portent sur celles et ceux qui ne donnent pas leur programme et lieux d'entraînement. A eux de prouver leur bonne foi.

En ce qui concerne les athlètes dopés, tous ne finissent pas leur vie de manière précoce,dans d'atroces souffrances ou en cure de désintoxication . La longévité d'une carrière sportive à haut niveau n'est en aucun cas la preuve d'une carrière "propre". mais plutôt le signe d'une très bonne gestion de ses motivations, de ses obligations professionnelles, de ses entraînements, de sa vie de famille et même de l'utilisation de sa pharmacopée. D'ailleurs il me semble que J.LONGO ne travaille pas beaucoup (tant mieux pour elle), mais c'est forcément plus facile pour elle que pour une autre qui doit aller turbiner (c'est valable pour tous les sports).

Pour finir, je trouve réducteur de cantonner les sportifs de haut niveau, et les compétiteurs en général, à des être égoïstes et égocentriques (ou alors je ne suis qu'un sale type qui ne pense pas à ses deux adorables filles et ni à sa super épouse!), de nombreuses personnes pratiquent la compétition par hasard et n'ont pour buts que de se regrouper pour pratiquer en semble une passion qui les animent, rencontrer des gens sympas et partager des bons moments de détente et de dépassement de soi (ça donne confiance en soi pour plein d'autres trucs!) . Beaucoup sont plutôt sympa, oeuvrent pour la promotion de leur discipline. De plus si les avancées techniques et technologiques sont disponibles pour le plus grand nombre (exemple de la pédale automatique en ce qui nous concerne, et qui permet de pédaler de manière beaucoup plus naturelle car elle permet une liberté angulaire (tibia et péroné n'ont pas la même longueur, donc en flexion puis en extension de la jambe, le pied doit pouvoir faire une légère rotation, ce que ne permettent pas les pédales classiques et ce qui explique les problèmes de genoux des anciens qui ne disposaient pas de pédales auto)). Donc grâce à la compétition, tout un chacun peut bénéficier des avancées technologiques qui nous rendent la vie meilleure.

Je peux vivement vous conseiller de lire les livres du professeur DE MONDENARD qui traitent du dopage, ainsi que celui du Dr MALLET "cyclisme moderne" éd.AMPHORA qui donne des exemples de cyclistes ayant réussis sans dopage.

Merci à vous de m'avoir lu et restons objectifs (et poli aussi!)!
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://2tccestdanslatet.canalblog.com
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7433
Âge : 80
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Dim 18 Déc 2011, 08:44

à Dadou
bravo pour cet article bien écrit et argumenté..
d'accord avec toi .
.sauf sur l'exemple des pédales auto!! ne pas généraliser ...
car parfois des pédales auto mal réglées,ou ne correspondant pas à la morphologie pesonnelle ..provoquent des soucis sur les genoux alors que le cale pied à l'ancienne est neutre...c'est mon cas Laughing
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3609
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Dim 18 Déc 2011, 13:08

Affirmer qu'on se maintient à 50 ans dans la forme d'un corps de 30 ans juste en mangeant bio j'y crois pas. D'ailleurs je mange bio et je suis pas devenu un sur-homme. Laughing Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3609
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Jeu 09 Fév 2012, 08:13

Pas de fumée sans feu mais là l'enfumage est tel que ça sent carrément l'incendie :
http://www.atlantico.fr/pepites/mari-jeannie-longo-toujours-en-garde-vue-284811.html

Pas de preuve de la culpabilité de JL m'enfin à moins d'être bien naïf on ne peut plus guère se faire d'illusions......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 6958
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Jeu 09 Fév 2012, 09:55

J'espère que très peu s'en faisait Rolling Eyes
(et je me répéte, pour moi, ça n'enlève rien à ses mérites)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3609
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Jeu 09 Fév 2012, 13:11

Citation :
(et je me répéte, pour moi, ça n'enlève rien à ses mérites)
Ce qui revient à dire que "peu importe les moyens tant qu'on arrive à ses fin". Ou autrement dit : le tricheur mérite de gagner. Non vraiment je peux pas être d'accord avec ça. Justement ça enlève TOUS ses mérites. Tricher n'est pas jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sherpa421
Accro du forum


Messages : 1170
Âge : 40
Localisation : Tassin la demi Lune (69) FRANCE
VPH : Catrike Road, Méphistophélès
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Jeu 09 Fév 2012, 15:07

Je pense que le dopage n'enlève rien à l'effort, mais bien-sur ça enlève du mérite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
discoveur700
Admin
avatar

Messages : 6639
Âge : 39
Localisation : Bayeux
VPH : Baron clowné en avatar, méta700 lightisé, catrike expédition électrifié, catrike speed (Challenge mistral USS, Orca Optima, Agenda performer jadis...)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Jeu 09 Fév 2012, 15:43

Je suis comme Rico là-dessus, fort septique.

Le cyclisme féminin n'est pas à son apogée, on peut imaginer que son développement (si il se poursuit) facilitera dans les années à venir la floraison de champions (un peu comme en natation ces dernières années), bref plus on aura de pratiquantes et de jeunes qui s'y collent, plus on dénichera des phénomènes et il des chronos jadis stupéfiants, stupéfieront moins...

En revanche mettre une tôle permanente à tout le peloton à 50 piges, soit les jeunettes manquent résolument de gambettes, soit la vérité est ailleurs que dans le bio.

Si désormais on établi (enquête en cours pour le moment) que son compagnon qui traine de l'EPO dans ses valoches, la position va devenir très inconfortable à tenir pour elle...

__________________________________
vélo couché, trike, vélomobilerandos, voyages, courses, passion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/discoveur1000
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7433
Âge : 80
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Jeu 09 Fév 2012, 16:34

concernant l'affaire
acheter l'EQ... de ce jour
une page y est consacrée
permet juste de comprendre un "tout petit peu mieux"
sinon beaucoup de questions ..sans réponse
ne pas accuser... sans connaitre tout le dossier:cool:
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3609
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Jeu 09 Fév 2012, 18:03

On accuse pas mais on est pas dupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 6958
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Ven 10 Fév 2012, 21:29

Papy volant a écrit:
sans connaitre tout le dossier:cool:
Papy volant
Le "dossier", quel dossier mon Papy ? Shocked
Tu va pas faire comme les islamistes dont 99 % pensent qu'il y a un Coran et un seul !
S'il suffisait de lire un bout de papier, venu de je ne sais où ...
Alors qu'il y a une foule de mensonges !

Il y avait eu Rumsas qui avait de l'EPO pour sa belle mère
Il y a eu Ven den broucke qui en avait pour son chien
Là c'est notre Jeannie qui en a pour soigner les chutes de son mari ... Laughing

Que les sportifs de haut niveau se soignent, bof, mais qu'on nous prennent pour des cons

Je me fais personellement accuser de dopage par mon entourage quand je mets de l'isostar ds mon bidon Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 11157
Âge : 66
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Ven 10 Fév 2012, 22:26

Cet après-midi, une bande de papys et mamies randonneurs m'ont demandé si je marchais à l'EPO avec Quest 559.

C'est quand même casse burettes d'être soupçonné de dopage dès qu'on se déplace autrement que dans un tas de tôle, même si c'est demandé avec le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3609
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Sam 11 Fév 2012, 04:59

Je m'doutais bien que JPL se dopait. Sa manière de pédaler était louche....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 6958
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Sam 11 Fév 2012, 18:05

peut-être Rico mais tu as remarqué que je n'avais pas encore trouvé la bonne formule

rico a écrit:
Citation :
(et je me répéte, pour moi, ça n'enlève rien à ses mérites)
Ce qui revient à dire que "peu importe les moyens tant qu'on arrive à ses fin". Ou autrement dit : le tricheur mérite de gagner. Non vraiment je peux pas être d'accord avec ça. Justement ça enlève TOUS ses mérites. Tricher n'est pas jouer.

Ha ricot, ceci serait recevable si le "doppé" était une exception !
C'est tout le contraire !
A part une petite poignée, dont le pleurnichard Besson (?) qui en fait faisait suivre un caisson hyperbare sur le tour !, ils y passent tous.
Cet argument a été utilisé par amstrong lui même quand je ne sais plus quel membre de son entourage disait : "mais si t'as fait la piqure devant moi".

Car des aveux, ce n'est plus ce qui manque, il y en a à la pelle, l'un des plus précis étant celui d'un autrichien qui était en train de gagner le grand prix de la montagne et qui décrivait comment les résultat se préparaient l'année précédente avec des prélévements de sang au bon moment. Mais les "repentis" sont plus embêtés qu'autre chose et on trouve tjrs sufisemment de raisons "administratives" pour étouffer les affaires ... comme ds l'affaire woerth où on finira par dire que les écoutes téléphoniques étaient illégales et comme ça, la cellule spéciale du ministère du budger pourra continuer tranquillement à "s'occuper" des impots des riches


Et puisqu'on est sur un fil "amateur", le fils d'un copain qui marchait bien (le fils) a arrêté sa carrière quand les mecs de son club lui ont dit "bon ben maintenant faut nous signer un papier comme quoi tu acceptes nos traitements"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armandos
Modo
avatar

Messages : 7654
Localisation : Annecy,pres du lac
VPH : le plus possible
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Sam 11 Fév 2012, 20:05

je doute fort que quelqu'un dans un club ou une équipe,on fasse signer un papier (donc officiel) déclarant que le signataire accepte un traitement pseudo médical pour accéder a l'entrainement et a la compétition au sein de la structure.
On nage dans la légende urbaine .


Pour le fun,Un florilège:
http://www.cyclisme-dopage.com/betisier

__________________________________
mais ceci n'est que mon avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 6958
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Sam 11 Fév 2012, 22:52

Armandos a écrit:
je doute fort que quelqu'un dans un club ou une équipe,on fasse signer un papier (donc officiel) déclarant que le signataire accepte un traitement pseudo médical pour accéder a l'entrainement et a la compétition au sein de la structure.
"officiel" ... en interne Laughing
Mais plus simplement, pour s'en tenir aux faits et non se retrancher derrrière des aspects 'réglementaires-administratifs" on peut dire qu'il "devait s'engager à se soigner" si tu préféres, pour aller ds ce club ; il était passé en 1 ère catégorie ds un autre la saison précédente

Qu'enteds-tu par "florilège" car ce terme est un peu ambigue : ce peut-être un recueil, à priori fiable, ou un fablier ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico
Accro du forum
avatar

Messages : 3609
Âge : 46
Localisation : 95 BUTRY SUR OISE
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   Dim 12 Fév 2012, 09:06

Citation :
Et puisqu'on est sur un fil "amateur", le fils d'un copain qui marchait bien (le fils) a arrêté sa carrière quand les mecs de son club lui ont dit "bon ben maintenant faut nous signer un papier comme quoi tu acceptes nos traitements
On est pas responsable de ce qu'un médecin nous injecte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dopage, même chez les amateurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dopage, même chez les amateurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Du dopage chez les "Oranje"...et à Anderlecht ?
» Tennis, médecine et dopage
» Un article sur le dopage dans le rugby
» Commande groupée chez Glastint en région parisienne
» Revision chez Opel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Autres Véhicules à Propulsion... Verte !-
Sauter vers: