Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bilan d'observation d'un écran au plasma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 49
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Bilan d'observation d'un écran au plasma   Sam 17 Jan 2009 - 11:09

Découvertes à la Fnac 16 janvier 2009.
Vu une télévision haute définition passant des vidéos natives (non dégueulasses comme le bluy ray qui est floue en demi teinte).
- Il s'avère que l'écran est capable de fournir des images suivables des yeux, nettes quand elles traversent l'écran rapidement. Pour cela l'écran allume par impulsion de 50Hz seulement mais il y a 50 images par secondes prises avec un temps d'obturation court.
- il subsiste une émission de lumière jaune due à une phosphorescence résiduelle de l'écran entre les alternances.
- l'écran change à la volée de fréquence de rafraîchissement, passant parfois à 200Hz.
- la dynamique (rapport éléments brillants ombres) est supérieure à celle du cinéma, et en plus il y a le double d'image à chaque seconde, ce qui autorise une plus forte intensité lumineuse.
- par contre il y a trop peu de couleur, 16 bits seulement: cela ne rend pas les dégradés, c'est sur ce point non adapté à la qualité que l'on devrait exiger d'un tel écran, ça se voit sur les ciels, les murs d'intérieur de maison...
- le DVD blue ray est trop dégueulasse pour passer sur de tels écrans: destruction des textures des demi teintes, et très mauvaise restitution des images de nature ou comptent plus les textures que les contours (textures de l'herbe, des feuilles des arbres, des sols granuleux, des brumes dans le lointain): il faut s'attendre à un format qui détrônera rapidement le bluy ray, vue la piètre qualité ce n'est qu'un format de transition, en fait on dirait du div-x haute définition (la dégradation des textures est pire qu'avec le format DVD, ressemble au div-x)
- je vois mal un tel matériel en usage domestique. ça serait un gaspillage monstrueux, soit à cause de la qualité des programmes dont les défauts ressortent sur ce matériel, soit à cause de la qualité trop bonne du matériel pour trouver des films à la hauteur, qui n'arrivent même pas une fois par an à mériter une telle qualité. Et en plus ça consomme énormément (comme un convecteur mural à demi-régime = 400 watts, c'est un chauffage électrique qu'il n'est bon de regarder qu'en hiver, l'été il y a d'autre chose à faire que de regarder la télé).

Ce matériel serait l'idéal pour un cinéma de petit quartier, qui avec 2000 à 3000 euros d'investissement pourrait assurer la diffusion à un petit groupe de personnes, une telle consommation de technologie et d'énergie n'est pas excessive si ça sert à la communauté. Un tel matériel devrait être partagé pour 10 à 20 foyers par exemple, chaque petit village ou pâté de maison pourrait en avoir un, et quand il y a un film bien, plutôt que de le regarder en mode basse définition on pourrait au moins le voir correctement en petit groupe.

Je remarque en passant que les films, pour pouvoir passer à la télé, laquelle est trop piètre en qualité sont souvent dégradés; les visages sont pris de trop près, le paysage est zappé, et on zoom à l'excès sur des éléments à remarquer: on ne voit donc au cinéma que des trucs tout gros qui bouchent la vue, et à la télé des trucs séparés de leur contexte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
laf_ange
Accro du forum
avatar

Messages : 3585
Âge : 44
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Bilan d'observation d'un écran au plasma   Sam 17 Jan 2009 - 11:20

Jean Thevenet a écrit:
- par contre il y a trop peu de couleur, 16 bits seulement: cela ne rend pas les dégradés, c'est sur ce point non adapté à la qualité que l'on devrait exiger d'un tel écran, ça se voit sur les ciels, les murs d'intérieur de maison...
65 536 couleur diférente ne te suffise pas ?????
Franchement j'ai déjà testé plusieur foit et je ne vois strictement aucune diférence entre le 16 bit et le 32 bit !!!

LAF ! ! ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/laf-ange/le_site.html
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Bilan d'observation d'un écran au plasma   Sam 17 Jan 2009 - 12:13

Essaie sur des aplats, genre peau ou ciel bleu. Tu nous en diras des nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Sparv
Accro du forum
avatar

Messages : 2414
Âge : 31
Localisation : Tarbes
VPH : Performer High Racer; Zockra HR700 n°21; VD utilitaire; VTT; VD route; (avant: Nazca Pioneer)
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Bilan d'observation d'un écran au plasma   Sam 17 Jan 2009 - 14:21

Jean Thevenet a écrit:
le DVD blue ray est trop dégueulasse pour passer sur de tels écrans: destruction des textures des demi teintes, et très mauvaise restitution des images de nature ou comptent plus les textures que les contours (textures de l'herbe, des feuilles des arbres, des sols granuleux, des brumes dans le lointain): il faut s'attendre à un format qui détrônera rapidement le bluy ray, vue la piètre qualité ce n'est qu'un format de transition, en fait on dirait du div-x haute définition (la dégradation des textures est pire qu'avec le format DVD, ressemble au div-x)

Les vidéos sur Raie Bleue ont un gros inconvénient:les algorithmes de décodages et la quantité plutôt maousse de données à décoder demandent une puissance de calcul respectable (cad un ordinateur très bas de gamme), et la plupart des lecteurs actuels se contentent de traitement d'image basique pour économiser du temps de calcul.

Branche cet écran derrière un PC (ou une PS3) , et là ça aura de la gueule.

petit détail: on ne parle pas de DVD blue ray, mais de Blu-ray Disc, officiellement abrégé BD.

Pour moi qui ai vécu l'évolution du jeux vidéo du 8, au 16 puis 32 bits, la différence a été plus que flagrante à chaque fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 49
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Bilan d'observation d'un écran au plasma   Sam 17 Jan 2009 - 14:22

ça fait seulement 256 niveaux de luminosité different pour chaque teinte.

je ne pense pas, pour le blue ray, la perte de texture est visible aussi sur un Mac où il y avait un fichier natif (de l'ordre de 150 Go/heure) et un au format pour DVD blue ray (27Go le film de 2h environ).
le problème se pose encore plus quand c'est une copie d'un film argentique: le grain n'est pas restitué, à la place du grain ça fait des patés, dans les sombres.

par contre pour éviter le zonage des couleurs associés aux 16 bits, on peut rajouter du bruit vidéo, sur une granulosité de taille un peu supérieure au pixel.
en 1990, à l'époque ou il était rare de disposer de plus de 16 bites, (et 32... heu?!)
les infographistes ajoutaients volontairement du grain, pour les ciels ou la peau.


Dernière édition par Jean Thevenet le Dim 18 Jan 2009 - 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
laf_ange
Accro du forum
avatar

Messages : 3585
Âge : 44
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Bilan d'observation d'un écran au plasma   Sam 17 Jan 2009 - 16:59

cavallo pazzo a écrit:
Essaie sur des aplats, genre peau ou ciel bleu. Tu nous en diras des nouvelles.

Hum si j'en parle c'est parce que j'ia déjà tentez l'expérience et que je n'ai jamasi trouvé une image qui me fasse sauter au yeux (même après une longe observation) la diférence entre du 16bit et du 32 bit.

LAF ! ! ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/laf-ange/le_site.html
Sparv
Accro du forum
avatar

Messages : 2414
Âge : 31
Localisation : Tarbes
VPH : Performer High Racer; Zockra HR700 n°21; VD utilitaire; VTT; VD route; (avant: Nazca Pioneer)
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Bilan d'observation d'un écran au plasma   Sam 17 Jan 2009 - 17:28

Exemple spoilé. Il y a moyen d'avoir bien plus choquant: par exemple en jouant avec deux couleurs au lieu d'une seule. La partie 16 bits et la 32 se distinguent facilement. Remarque: c'est du .bmp, il n'y a aucun artefact de compression car il n'y a aucune compression.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laf_ange
Accro du forum
avatar

Messages : 3585
Âge : 44
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Bilan d'observation d'un écran au plasma   Dim 18 Jan 2009 - 10:19

Tu dit que c'est du BMP mais pourquoi quand je fait un clique gauche propriété je oit ça : AFAC.jpg comme non d'image ?
Après sauvegarde et vérification dans mon logiciel préféré je peux lire que c'est une image en JPEG 24Bit par couche.....

Donc tu ne prouve strictement rien là.

LAF ! ! ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/laf-ange/le_site.html
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 49
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Bilan d'observation d'un écran au plasma   Dim 18 Jan 2009 - 10:27

ça le fait bien aussi sur les sons: sur les premiers lecteur de CD, j'entendais bien les marches d'escaliers qui apparaissaient sur les sons graves (sifflement modulé selon la fonction dérivé de la tension à envoyer aux hauts parleur: le sifflement est comme modulé par la variation de tension, plus la tension varie vite, plus on débaroule des marches.)
en haut des sinusoïde ça descendait bien dans l'audible. et puis il y a eu l'anti aliasing qui consistait à inventer des marches plus petites pour passer d'un niveau à un autre. (et repousser ainsi le sifflement modulé par la dérivé de la tension instantané, plus loin, dans les ultrasons.)
enfin sont apparus les enregistreurs à 96KHz (pour pas "moirer" sur les aigus comme le ferait un scanner qui scan un imprimé ou une caméra de télé qui film des chemises à rayure ou des tuiles sur un toit vue de loin, avec une résolution proche de la trame), et ne pas avoir besoin de filtres à flancs raides (qui détruisent la phase du signal près de la fréquence de coupure), seule solution suréchantilloner (96KHz, et en 24 bits (marches d'escaliers plus petites) pour avoir de la marge et ne pas moirer.
le son ressemble beaucoup à l'image, en fait c'est presque la même chose.
il est désormais possible d'enregistrer les sauterelles à tête conique et d'y restituer sans trop de surprises.
l'image est en reste par rapport au son...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 49
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Bilan d'observation d'un écran au plasma   Dim 18 Jan 2009 - 10:32

sur l'image de deux posts plus haut: il y a peu d'information de texture et ça ne doit pas trop perdre en JPEG (comme si on passait en MP3 seulement l'enregistrement d'une sourde vibration), un exemple bmp serait mieux.
le mpeg traduit par contre très mal les aigus à large spectre (comme le mp3 d'ailleurs), les aigus sur une image sont les fréquences spatiales élevées mais non aléatoires que présentent les textures: arbres au loin, herbe, murs, sol...
Pour comprimer les données, le mpeg supprime des fréquences spatiales intermédiaires, il garde les contours et peint des patés dans les textures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
Sparv
Accro du forum
avatar

Messages : 2414
Âge : 31
Localisation : Tarbes
VPH : Performer High Racer; Zockra HR700 n°21; VD utilitaire; VTT; VD route; (avant: Nazca Pioneer)
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Bilan d'observation d'un écran au plasma   Dim 18 Jan 2009 - 10:42

laf_ange a écrit:
Tu dit que c'est du BMP mais pourquoi quand je fait un clique gauche propriété je oit ça : AFAC.jpg comme non d'image ?
Après sauvegarde et vérification dans mon logiciel préféré je peux lire que c'est une image en JPEG 24Bit par couche.....

Désolé, mille excuses. C'était du .bmp sur mon PC, mais photobucket l'a transformé en .jpg . N'empêche, je suis incapable sur ce cas de voir la différence entre .jpg et .bmp .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bilan d'observation d'un écran au plasma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bilan d'observation d'un écran au plasma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ryder cup / Bilan
» [BILAN] Annuel Citroën
» BILAN CHAMPIONNATS EUROPEENS
» Bilan saison truite 2010
» 48 000 Km en 1400 GTR: Bilan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Bar-
Sauter vers: