Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Green-Bull
Accro du forum


Messages : 1964
Âge : 53
Localisation : Savigny le Temple
VPH : Xclass KMX passé en 20 pouce
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Dim 11 Jan 2009, 23:40

Ok mais quel genre d'action envisagez vous faire en idf ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://green-bull.ephpbb.com/portal.forum
nebuchadnezzar
Posteur de bronze
avatar

Messages : 226
Âge : 42
Localisation : nancy
VPH : WAW 052 - ORBEA ORCA
Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Mar 13 Jan 2009, 17:23

Bobino a écrit :Comme toi je pense que la rareté des vélos couchés les rend moins attrayants pour les voleurs qui ont plus de difficultés à les revendre


C'est surtout qu'ils ne savent pas s'enfuir avec ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sunbaies.fr
Jean-Charles Gosselin
Posteur d'argent


Messages : 427
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Jeu 15 Jan 2009, 21:49

MARTIN a écrit:
Non, je pense (d'après les diverses réactions du peloton autour de moi, bcp aimeraient essayer, mais en réalité ils ont peur de ne pas réussir, tellement le pb d'équilibre sur un tel engin leur semble insurmontable! Very Happy

Je souscris également à ce point de vue. Pour continuer le raisonnement, l'appréhension de la cohabitation avec les voitures semble pour beaucoup être également un problème.
Ainsi, pour le développement des vélos-couchés et autres VPH efficaces, je pense que la réalisation d'axes cyclables rapides permettant de relier des centres névralgiques ainsi que d'entrer et de sortir des villes aideraient grandement.
Ces axes devraient au possible :
- être isolés de la circulation
- larges
- sans feu ni stop
- au revêtement parfaitement lisse et bien roulant
- optimisé en terme de dénivelé
- avec des rayons de courbure suffisamment larges
- offrant une bonne visibilité
- non bordés d'arbres épineux

Evidemment, ce n'est pas une solution miracle mais elle profiterait certainement à l'ensemble des cyclistes et davantage à ceux qui roulent couchés (pas de relance, on peut profiter de notre vitesse de pointe, plus de sécurité, moins de côtes...). A terme, cela devrait donc nous être favorable.

Jean-Charles Gosselin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O'Leave
Admin
avatar

Messages : 3181
Âge : 43
Localisation : Pessac (33)
VPH : Metabike "Vélotaff Edition" / Kostka 26x20 / Mono "Confrérial"
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Bitumation   Jeu 15 Jan 2009, 22:54

Bonsoir,

Personnellement, il m'a fallu 15 jours avant de me lancer à côté des voitures. Avant cela, je faisait des tours de roues dans mon quartier au calme. J'ai toujours un peu peur parfois, mais autant que quand je roulais en vélo droit. L'absence de pistes cyclables sur une partie de mon trajet quotidien ne m'a pas empêché de rouler couché et la cohabitation avec les automobilistes ne me pose pas plus de problèmes qu'en vélo droit.

Les pistes cyclables apportent indéniablement du confort pour ceux qui y roulent dessus et je ne me prive pas de les utiliser quitte à faire quelques km de plus. En revanche, je n'ai pas envie d'en voir de nouvelles recouvrir la planète, je trouve qu'il y a déjà bien assez de bitume comme cela.

A terme, je pense qu'il vaudrait mieux apprendre à cohabiter sur les routes existantes plutôt que de créer des ghettos pour chaque moyen de transport roulant (des routes à camions, des routes à voitures, des routes à vélo, des routes à rollers, des routes à poussette, à joggeurs etc ...).

Pas facile... En effet, je suis le premier à râler (par la pensée) quand une meute de coureurs à pieds squattent la piste cyclable au petit matin. J'imagine que les autos qui n'ont pas la place de me doubler piaffent également d'impatience. Malgré cela, je ne me suis jamais encore fait insulter et j'aime à croire qu'on peut rouler de façon sociable peut importe le nombre de roues et le type d'énergie employée.

Je ne suis donc pas pour la créations de pistes cyclables.

O'Leave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ness
Accro du forum
avatar

Messages : 2777
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Ven 16 Jan 2009, 09:27

O, Leave:
On est un peu HS, mais à propos des pistes cyclables, je serai moins définitif.

Il y a des contextes dans lesquels la création d'une piste cyclable est utile et dans d'autres ou la cohabitation avec les autos s'avère suffisante.

Les facteurs qui déterminent l'utilité d'une piste cyclable sont nombreux:
- différentiel de vitesse: sur une 4 voies à 110, mieux vaut isoler les vélos par exemple
- une piste cyclable bien faite peut permettre à une famille de sortir d'une ville ou de faire une ballade de loisirs avec ses enfants qui ne maitrisent pas encore leur cheminement sur la route...
- sur certaines routes sinueuses locales les autos coupent les virages à un tel point que je préfère être séparé de la circulation pour préserver ma vie ! Nous sommes (tous les vélos) moins visibles dans ces cas de figure et surtout bien moins protégés qu'une voiture qui se fait emboutir. Je préfère tout de même être dans une voiture qui prend un choc à 50 que sur un vélo. Les conséquences seront moins tragiques , je me trompe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.on-avance.fr
Armandos
Modo
avatar

Messages : 7816
Localisation : Annecy,pres du lac
VPH : le plus possible
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Ven 16 Jan 2009, 19:54

Ness a écrit:
O, Leave:
On est un peu HS, à propos des pistes cyclables,?


un peu...

__________________________________
mais ceci n'est que mon avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SEB 17
Posteur d'argent
avatar

Messages : 429
Âge : 44
Localisation : Niort(79)+St Félix(17)
VPH : Zockra HR700 n°34+Monocycle 29 pouces;
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Ven 16 Jan 2009, 20:20

Moi je pense qu il y a une demande du public pour rouler davantage à vélo.Je le tiens de mon vélociste qui m a avoué, à demi mots, qu il commençait à avoir des demandes.Il m a même dit qu il espèrait que ça fasse comme pour les vélos électriques(deux ans:première demande,aujourd hui jamais de stock car pas le temps"déjà vendu").Mais il semblait conscient que cela ne se vendrait pas de la même façon!
Alors Wait and See!.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Sam 17 Jan 2009, 08:37

SEB 17 a écrit:
Moi je pense qu il y a une demande du public pour rouler davantage à vélo.
Voulez-vous dire "à vélo couché" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O'Leave
Admin
avatar

Messages : 3181
Âge : 43
Localisation : Pessac (33)
VPH : Metabike "Vélotaff Edition" / Kostka 26x20 / Mono "Confrérial"
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Lun 19 Jan 2009, 22:20

Ness a écrit:
O, Leave:
On est un peu HS, mais à propos des pistes cyclables, je serai moins définitif.
...

Ok, je n'avais pas pensé aux cas que tu décris.

O'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver Pool
**


Messages : 124
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Dim 25 Jan 2009, 16:44

A mon avis de novice, le VH n'est pas répandu, bien entendu parce qu'il n'est pas du tout médiatisé (et donc pas connu des gens, d'où absence de demande, et donc d'offre), mais surtout parce qu'il n'a pas la même polyvalence que le vélo droit. Il y a pas mal de déplacements (utilitaires ou loisirs) que je fais en VD, et que je n'imagine pas une seconde de faire en vélo ou trike couché (traversée de Paris aux heures de pointe...)
Quand il y a des dénivelés importants, un fort trafic automobile ou un parcours nécessitant de nombreuses relances, il me semble que le vélo droit est nettement plus adapté. La position couchée apporte des avantages que vous connaissez mieux que moi, mais notamment pour les déplacements utilitaires et urbains, je ne crois pas qu'il puisse supplanter le vélo droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Dim 25 Jan 2009, 17:26

Oliver Pool a écrit:
... je ne crois pas qu'il puisse supplanter le vélo droit.
- tant mieux, il en faut pour tout le monde.

un autre frein : l'absence de rêve.
le vélo droit fait rêver une bonne partie des utilisateurs, ceux qui s'identifient, peu ou prou, à leurs champions du Tour de France...
même pour les autres, le VD véhicule une image de tradition (la petite reine de toujours) et d'efficacité que le vélo couché, illustre inconnu, n'a pas.
c'est la faute à Lucie.
qu'il soit permis aux coureurs du Tour de s'allonger plutôt que de ployer sous la seringue et le cyclisme, dans sa diversité, aura tout à y gagner.
les sportifs aussi, enfin il me semble.

d'un autre côté, tant de vélocouchistes trouvent si valorisante l'originalité de leur monture...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Charles Gosselin
Posteur d'argent


Messages : 427
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Lun 26 Jan 2009, 00:22

Oliver Pool a écrit:
Il y a pas mal de déplacements (utilitaires ou loisirs) que je fais en VD, et que je n'imagine pas une seconde de faire en vélo ou trike couché (traversée de Paris aux heures de pointe...)
Votre témoignage rejoint ma proposition de construire des véloroutes expresses isolées du trafic routier et permettant d'améliorer les moyennes de tous les vélos, notamment les plus performants (vélos-couchés, vélomobiles).
Selon mon analyse, ces équipements augmenteraient le nombre de déplacements à vélo et le plaisir des cyclistes. Avec comme conséquence, à terme, une fluidification générale du trafic et une meilleure acceptation des cyclistes sur le réseau routier.

Quel est votre trajet dans Paris ? Quels vélos allongés possédez-vous ? Sont-ils équipés pour la ville (fanion, rétros, bon éclairage...) ?
Jean-Charles Gosselin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver Pool
**


Messages : 124
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Lun 26 Jan 2009, 10:44

Pour l'instant non équipé en VC, j'ai un avis qui reflète un peu plus celui du "grand public" que celui des habitués de cette pratique. Et encore, j'ai une bonne expérience du vélo droit sur route, chemin ou en zone urbaine. Mon trajet quotidien, à partir de Joinville le Pont, longe la Marne, puis la Seine jusqu'à l'Hôtel de Ville de Paris, où je rejoins la rue de Rivoli, les places de la Concorde, de l'Etoile, de la Porte Maillot, avant de longer le bois de Boulogne par le Bd Maurice Barrès à Neuilly et de récupérer le pont de Neuilly et le parvis de la Défense. Deux trajets alternatifs jusqu'à l'Hôtel de Ville passent par le Bois de Vincennes, soit par l'avenue de Gravelle, puis rue de Charenton, avenue Daumesnil, place de la Bastille, rue St Antoine, soit par l'avenue de la Pyramide, la porte de St Mandé, rue de Fbg St Antoine, Bastille... Au retour, il y a également plusieurs possibilités, souvent je passe par le Bd St Germain de l'Assemblée Nationale à l'IMA.
Voilà pour préciser ma situation.
Je suis très réservé sur le fait de créer des pistes séparées partout, d'une part parce que les dangers sont principalement aux interfaces (entrée/sortie d'aménagement spécifique) et aux intersections; d'autre part je trouve que créer des "ghettos" (le mot est un peu fort, je n'en ai pas d'autre en tête) pour chaque type de véhicule contribue grandement à créer des "castes", et nuit à la fois au partage de l'espace (indispensable, ne serait-ce que quand la place manque pour faire plusieurs voies réservées), et à la compréhension mutuelle. A vélo, droit ou couché, on fait tout autant partie du trafic qu'une automobile ou un autobus: c'est ce message qu'il faut faire passer pour que se développe notre moyen de transport non polluant et pas trop encombrant.

Par ailleurs, je ne suis pas persuadé que la vitesse moyenne soit un problème au développement du vélo urbain: il est prouvé que le vélo est d'ores et déjà l'un des moyens de transport les plus rapides en ville (battu de peu par le scooter, mais avec de gros problèmes de sécurité).

Des solutions plus efficaces seraient l'interdiction des hypercentres aux véhicules à moteur individuels, la limitation de vitesse à 30 km/h partout en ville, la suppression de beaucoup de feux de régulation, et surtout l'éducation des citoyens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ness
Accro du forum
avatar

Messages : 2777
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Lun 26 Jan 2009, 11:11

un autre argument oublié:
pour des distances courtes en "habits de scène", je vois mal mes clients avocats, agents immobiliers... en VC.
La selle laisse moins de traces, de transpiration et de plis sur les costumes que les dossiers de vélos couchés !

Et pour ne pas avoir mal au dos, rien de tel qu'un vélo "droit" (versus couché sur l'avant Smile ) de position hollandaise.

Mais pour les ballades extra-urbaines et le voyage, quoi de mieux qu'un VC ? Un trike peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.on-avance.fr
yoclode
Accro du forum
avatar

Messages : 1320
Localisation : alsace
VPH : quests
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Sam 11 Juil 2009, 09:28

Armandos a écrit:
les freins a la diffusion de masse:

....-L' ABSENCE DE MEDIATISATION (aucun acteur européen n'a les moyens actuellement de se payer des pages de publicité/ essais dans les journaux specialisés....

+ oliver pool "...le VH n'est pas répandu, bien entendu parce qu'il n'est pas du tout médiatisé (et donc pas connu des gens..."

Au boulot, pause de midi coté digestion, moi plongé dans un Umberto Eco les collègues devant la tv ou dans diverses revues "la version avec poster affichable dans la cabine d'un camion", "Hé claude, regarde, il y a ton vélo dans la revue!" Pfff, encore une blague salace? (depuis que je vélotaf en rider, tout ce qui est en rapport avec un "2-3-4-voir plus roues bizarres m'est rapporté" eh ben non :
(newlook de décembre 2002 ou 2003)

Bon mon vélo a quand même une roue en plus Laughing , mais c'est la même marque (ils ont reconnu le siège...)

Il y a 2 ans je ne connaissais pas le VH (et j'aurais survolé cette pub...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 7081
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Sam 11 Juil 2009, 10:41

Jean-Charles Gosselin a écrit:

Votre témoignage rejoint ma proposition de construire des véloroutes expresses isolées du trafic routier et permettant d'améliorer les moyennes de tous les vélos, notamment les plus performants (vélos-couchés, vélomobiles).
C'est bien loin d'être évident : il n'y a qu'à fréquenter les routes interdites aux bagnoles le dimanche, les quaies à Paris par exemple ;
les cyclistes standard, les piétons, les rollers me freinent bien plus que les bagnoles. Il faudrait des radars sur ces "véloroutes" Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapello
Accro du forum
avatar

Messages : 1573
Âge : 43
Localisation : 33350 Pujols
VPH : Bachetta Giro 26 (Biquette) meyerisé : moyeux dynamo et rohloff et TicTac, vélomobile quest
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: ahah   Sam 11 Juil 2009, 13:22

Je ne suis pas d'accord avec certains qui affirment que le vélo couché n'est pas adapté au vélotaf "court" et à la ville.
En ville, je survis à l'aise, même si les premiers temps, je n'étais pas à l'aise.
Et j'utilise mon fiéro pour aller au collège soit deux fois 8 km (de cambrousse à vaches et à vignes)

Bien sur , les possesseurs de loou réïceures et la ville...
Quand aux relances etc, etc... Beh en ville je grille tous les vélos et me retrouve à 35 entre deux feus.
Non, les freins à la diffusion sont
1 : la difficultés durant les premières centaines de km,
2 : le prix (bien que comparable à celui d'une bonne randonneuse),
3 : les craintes infondées comme celles de ne pas être visible (de la bouche de gens qui n'ont aucun éclairage).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berniche
Accro du forum
avatar

Messages : 1662
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Sam 11 Juil 2009, 15:51

Un autre frein à la diffusion massive des vh, l'inconscient:

Le mouvement du cycliste en vélo droit se rapproche du marcheur,

grace à la démultiplication, quand on enfourche un vélo droit on à l'impression d'enfiler des bottes de sept lieues.
J'abaisse une pédale je fais un grand pas.

Le vélo couché se rapproche de la chaise longue qui est moins propice, dans l'image du subconscient, au mouvement d'aller de l'avant.

Lève toi et marche dit le commandement, et le vélo couché est tout le contraire. L'idée de se déplacer couché est contre nature.

Le bipède marche sur ses deux pattes arrières et se trouve conforté dans la facilité d'utilisation d'un vélo droit.

Au fait, avez vous remarqué que le marché du pédalo n'avait jamais créé d'engouement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laf_ange
Accro du forum
avatar

Messages : 3585
Âge : 44
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Sam 11 Juil 2009, 17:23

Berniche a écrit:

Au fait, avez vous remarqué que le marché du pédalo n'avait jamais créé d'engouement?

En même temps j'aurait du mal a vélotafer en pédalo, même s'il y a la garonne entre mon travail et mon chez-moi.

LAF ! ! ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/laf-ange/le_site.html
Cisou
Posteur de bronze
avatar

Messages : 268
Âge : 52
Localisation : Grenoble
VPH : Sokol A2, Méta, Cat Speed, VTT cruzbikizé
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Lun 20 Juil 2009, 17:17

Point de vue d'un néophite qui pourrait s'y mettre:
1) Méconnaissance de ces engins
2) Peu de point de vente
3) Investissement élevé pour juste essayer (un VH premier prix est 20 fois plus cher qu'un VD premier prix)
4) Une prise en main longue (enfin non instantanée) - ce serait la même chose pour les VD si on n'avait pas presque tous appris dans notre jeunesse. Et ce point ne s'applique pas aux trikes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Lun 20 Juil 2009, 18:01

Berniche a écrit:
Au fait, avez vous remarqué que le marché du pédalo n'avait jamais créé d'engouement?
- peut-être parce-qu'il garde l'image exclusive des vacances, sans compter qu'il est lourd et encombrant, le Pédalo, et qu'il est tout sauf sportif.

à l'opposé, voilà un engin qui me tenterait bien sur un lac.
Revenir en haut Aller en bas
Trucmaiscoeur
Accro du forum
avatar

Messages : 1071
Âge : 45
Localisation : Paris 13, La Torche
VPH : Bachetta Corsa, TD-Porteur, radius spezialräder münster peer gynt, PROJETS:réplique de vélocar, TD caréné, skateboards...
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Lun 20 Juil 2009, 18:22

en ce qui concerne la prise en main longue je lis souvent "plusieurs centaines de km" alors je doit etre fada: 1er essai 15min sur un parking avec le Strada de mon voisin, puis un tas d'éssais au salon "roulez autrement" dans une cour d'école, mercredi dernier j'achète mon Corsa et hop dans Paris à donf
Il n'y pas de frein, on est réceptif ou pas, on aime ou pas. Il s'en trouve toujours qui ne jure que par ci ou ça et ne veulent meme pas éssayer autre chose.
évidement à moins de 50euros! le bas blesse, meme à moins de mille!
demain midi j'ai prévu un éssais collectif avec mes collègues de travail, et le soir je vais au trocadéro montrer ça aux longskateurs, les jeunes se mettent au pignon fixe c'est bien scabreux mais cela montre une ouvertutre d'esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyclomobile
Posteur de bronze


Messages : 237
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   Lun 20 Juil 2009, 18:41

voici des retours sur le velos couches que j'ai eu de ma famille qui compte un bon paquets de cyclistes sportifs :
(genre un velo n'est pas fait pour avoir un porte bagages ou des gardes boues .....)

ils sont sensibles à la performance du vélo couché sur plusieurs point :
la vitesse sur plat ou longue distance
le comfort
l'intéret pour la randonnée

par exemple les records de l'heure ou la performances sur le bordeaux paris de barbara impressionne toujours ma tante (elle y a deja fait un podium mais avec un temps bien plus long)


mais

1 - pour eux le velo c'est surtout traverser les pyrennees sur la longueur. et pour ce type d'exercice ils ont l'impression d'etre mieux équipés en velo droit que les 'touristes' en velos couches qu'ils ont l'habitude de croiser.


2- on peut aussi noter la peur d'etre moins doués/performants sur ce type de vélo que sur leur vélo actuel. Quand on connait parfaitement son niveau et ses sensations sur un velo droit. changer pour un vélo couche s'est pratiquement changer de discipline et on ne sait pas à l'avance si on sera aussi bon dans celle ci.
Serais je un aussi bon desendeur en VC ? Pourrais je enchainer 3 cols de 4e categorie aussi facilement que maintenant ?


3- certains n'ont pas envie d'etre les seuls avec un velo pas pareil que le reste du groupe -
texto : j'aurais l'air de quoi avec ma tete sous le cul du voisin ...


mais bon la retraite aidant ils seront bientot tres contents de pouvoir pédaler assis sur une future monture Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclomobile.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quels sont les freins à la diffusion massive des VH ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quels sont les appâts qui diffusent le mieux l'hiver ?
» Sondage quels types de freins pour vos vélos?
» "Quels sont les dommages causés par la moule zébrée ?"
» Quels sont vos résultats durant cette arrière-saison ?
» "Quels sont les meilleurs appâts en saison estivale pour dame fario ?"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Premiers Maillons :: Vélorizontal-
Sauter vers: