Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nostradamus sur High racer alu 26x26

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Edlamouette
Accro du forum


Messages : 2806
VPH : Optima Rhino
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: Nostradamus sur High racer alu 26x26   Jeu 18 Déc 2008, 19:57

4.07€ selon un site canadien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostradamus
Posteur d'or
avatar

Messages : 556
Âge : 42
Localisation : hendaye
VPH : performer highracer caliper en 26
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Nostradamus sur High racer alu 26x26   Ven 19 Déc 2008, 15:04

trou d'air physique ou mauvaises conditions (je sors sous la pluie). Peu de sensations en début de sortie aujourd'hui. J'ai fatigué un peu trop hier à cause de la longueur de la sortie.

Je passe quand même mes 1h40 à 18 de moyenne. Je croise juan ma garate dans son maillot quickstep avec les liserés de champion d'espagne qui roule à tombeau ouvert sur le plat de front avec un camarade (à cet endroit là vent dans le dos c'est probablement du 34-35km/h) J'ai l'air d'un bouffon nain sur mon petit vélo à mon allure de récup (18 vent de face pour 123 pulses et quelque chose comme 75 tm) on se dit bonjour.

Quelques minutes plus tard je fais une petite accélération d'une minute à 40km/h pour 120 tours minutes. Le coeur n'a le temps de monter qu'à 168 pulses (je diésélise, c'est le but) et je remarque que je redescends vite à 128 (je récupère mieux). J'ai perdu un peu de souplesse à cause de l'allongement de la baume de ce matin: je suis sur un réglage à peu près idéal pour ma longueur de jambe mais la modif a été un poil trop longue d'un coup. ça se remarque parce que je zigzague un peu trop sur la route pendant cet exercice de sprint anaérobie. Je dois patienter un peu avant de retrouver un geste rond.

Un peu remotivé par cette récupération rapide, je décide de tirer un bout à 140 pulses en fin de sortie. je tiens mes 20km/h vent de face et ça monte à 23-25 vent de dos. La cadence est de 79-85 tm. Les pulses sont plutôt à 133 qu'à 140 la plupart du temps mais j'aime bien la vitesse énorme (20 à 21km/h avec le vent de face quand j'y pense je serais à 16-18 avec mon VD!) et la cadence de pédalage à 133 alors je n'accélère pas plus. Ca dure quinze à vingt minutes et je rentre passablement chaud sous mon imper et excité comme une puce. une pharmacie affiche la température (13 degrés comme en été quoi) et je regarde mon imper étanche et mes gants neoprenes avec dégoût. J'ai du mal à me calmer pour descendre en dessous de 140 dans les courtes montées du retour. J'ai les joues rouges en arrivant et il vaut mieux pas trop me parler à ce moment là le temps que je me calme...

c'est dommage ça devrait faire l'objet de tout le chemin du retour le retour au calme! je préfère arriver avec le coeur à 90 plutôt qu'à 140. un bon truc pour ça c'est de tourner dans le parking en face de chez soi "à deux à l'heure" jusqu'à ce qu'on se soit calmé.

Le fait du jour, un petit chien m'a pris pour un gros chien et m'a attaqué. je l'ai excité en disant "attaque!" parce que je voulais savoir si c'était vrai que les chiens attaquaient les VC.

verdict c'est vrai. Comme dans le film avec kevin kostner le prix de l'exploit il faut sprinter pour échapper aux chiens Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nostradamus sur High racer alu 26x26   Ven 19 Déc 2008, 18:32


- bah, ils attaquent les VD, pourquoi n'attaqueraient-il pas les VC ?

pis rappelle-toi que fuir excite le prédateur. ;]
Revenir en haut Aller en bas
nostradamus
Posteur d'or
avatar

Messages : 556
Âge : 42
Localisation : hendaye
VPH : performer highracer caliper en 26
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Nostradamus sur High racer alu 26x26   Ven 19 Déc 2008, 21:57

je crois que dans leur esprit de chien on ressemble beaucoup à un gros chien quand on est couchés comme ça Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6714
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Nostradamus sur High racer alu 26x26   Ven 19 Déc 2008, 22:24

les toutous et le VH : vaste sujet et échanges d'expériences par ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
nostradamus
Posteur d'or
avatar

Messages : 556
Âge : 42
Localisation : hendaye
VPH : performer highracer caliper en 26
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Nostradamus sur High racer alu 26x26   Sam 20 Déc 2008, 17:48

aujourd'hui, les sensations sont les plus grosses que j'ai pu ressentir depuis le début du mois. Le temps est au soleil, peu de vent, il fait 11 degrés. Je descends pour faire 20 minutes d'échauffement à 125 pulses, tirer un bout de 40 minutes à 140 pulses et rentrer en retour au calme...

J'alterne dans l'effort aérobie d'endurance fondamentale en continu la cadence lente et la cadence rapide. Lent c'est 65-70 et rapide plutôt 80-85 que 90.

Quand je roule à 120 pulses peu importe, je peux même me perdre dans un embouteillage de voiture (c'est jour de marché) sans compromettre mon échauffement à faible intensité. En revanche, je choisis de brûler un stop assez peu fréquenté et à bonne visibilité pour maintenir l'allure de 140 pulses qui est montée tenez vous bien à 25km/h!!! La sensation de vitesse est désormais vraiment gratifiante. Tant d'heures de moulinette à 20 à l'heure ont finalement payé.

Je passe les 40 minutes d'effort constant à alterner 60 tours minutes et 85 tours minutes. Fibres lentes, cardio. Muscles, coeur. Peu à peu, ça me fera plus de force dans les fibres lentes et plus de volume pompé par le coeur à chaque battement. à raison de 245 km par semaine les bonnes semaines, c'est du gros volume passé avec aisance... aucune fatigue en rentrant et on remet ça le lendemain.

Un petit sprint anaérobie alactique pour dessert (quelques secondes de pur bonheur à taper dans les pédales très fort) et je me mets à mon retour au calme... qui se passe vraiment différemment de celui d'hier!

Pas d'imper donc un meilleur refroidissement. Un plateau de 30 passé dès le pied de la première bosse et je rentre en grand père, en regardant les conducteurs qui tournent presque tous -c'est drôle quand même, ils n'ont jamais vu un cycliste rouler comme ça- la tête vers mon vélo. J'ai une petite montée de pulses à un rond point vraiment petit et en montée qui est très fréquenté... Je crois qu'il faut que je le passe au pas plutôt que d'accélérer bêtement avant de m'y engager de peur de devoir prendre l'allure du ralenti en côte... on ne sait jamais quand les autos vont décider de nous laisser la priorité alors qu'ils ne doivent pas... C'est un vrai casse tête car les autos sont souvent hypnotisées par le vélo et font mine de me laisser entrer... dangereux!

Après réflexion, 140 c'est un peu trop, trop tôt. Mes jambes ne sont pas faites au changement de la longueur de bôme et mon coeur apprend à peine à se caler sur une fréquence saine... Je ferai sonner mon cardio à 130 demain!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostradamus
Posteur d'or
avatar

Messages : 556
Âge : 42
Localisation : hendaye
VPH : performer highracer caliper en 26
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Nostradamus sur High racer alu 26x26   Dim 21 Déc 2008, 13:12

mission accomplished. J'ai fait ma sortie sous le soleil de l'été indien basque. Regain de chaleur (toute relative) sur la côte basque.

Et je sprinte à 52.4km/h après un échauffement de 30 minutes à 120 pulses où j'ai vraiment de très bonnes sensations.

J'enrhume un gars qui a du croire que c'était une attaque pour le provoquer. Ce n'était qu'un exercice de sprint anaérobie en profitant de son aspiration et de - espérais-je - l'aspiration d'une voiture qui me doublerait juste après. Malheureusement, j'ai démarré si vite pour plafonner à 50km/h que personne pas même les voitures (vous pensez, c'est la limite de vitesse en ville!) n'a pu me fournir d'aspiration...

Je plafonne un instant à 50 et commets l'erreur tactique de changer de braquet trop tôt au lieu de mouliner un peu plus. Il faut dire que j'ai conduit l'accélération un peu n'importe comment. Je n'arrive pas loin s'en faut à utiliser le 52 11. Avec le peu d'étagement des deux (ou trois) dents utilisées le développement devient automatiquement trop long et je sens que je bute musculairement à 52km/h. Je coupe l'effort un peu avant la quarantième seconde après le démarrage... Il y a de la marge pour atteindre beaucoup plus, et au niveau des braquets et au niveau des jambes.

Je tourne les jambes doucement dans le vide, expire profondément trois fois et regarde le cardio. Je suis déjà descendu à 140 à l'entrée d'un parking... le coeur maintient autour de 120 et c'est impossible de descendre plus bas avant de longues minutes où je tourne au pas dans le parking tranquille pour récupérer calmement. (je pense que c'est la dette d'oxygène est en train d'être payée) Quand j'atteinds enfin 100 pulses je me remets à mon palier à 130 pulses en alternant moulinette et cadence basse. ça fait de la récupération oxygénée pour cet effort de sprint (bien qu'une allure un peu plus rapide soit idéale autour de 155 pulses peut être mais inaccessible à ce moment de mon état de forme)

un autre chien chien m'a attaqué. Il était tenu en laisse. les fox terriers à la Milou sont des chiens de chasse assez sanguinaires. Mieux valait.

Je suis de plus en plus agressif à vélo. C'est très mauvais. à chaque reprise c'est pareil, il me faut un ou deux grave incidents (prise de bec avec un passant ou une auto, coup de poing dans la vitre au stop) pour réaliser que ça marche pas comme ça. Aujourd'hui (il était temps) je réalise l'erreur que c'est. Je m'ajuste à l'agressivité ambiante m'y baignant mais sans y participer, juste en gardant les manoeuvres d'insertion fermes et décidées et - non plus agressive - dans la circulation. On ne me reprendra plus de la saison à signer mes forfaits avec un doigt en l'air, ou à gueuler, c'est promis.

Un passant (le genre "subreptice") m'aborde brutalement alors que je parfais la pression du pneu avant qui a perdu quelques bars... "il faut la condition pour faire ça hé bé!" moi, un peu déçu de l'a priori fâcheux "oui" "vous faites bcp de km?" je réponds timidement: "30 et j'ai fait une fois 60 km en 3 heures" sans préciser que c'est 30km tous les jours et 60km sans être fatigué... mais bon je ne vends pas le truc. Je me contente de répondre oui en souriant à toutes les bêtises que les gens disent... ENFIN la question qui m'a tué!

"et ça fait les cols?"

Moment de solitude. Là je bous tellement que je décoche la phrase suivante sur un ton qui a du le faire fuir parce qu'il a écourté la conversation juste après.

"l'objectif c'est de faire le jaizkibel et otxondo"

Ces deux cols sont impossibles à grimper avec un VD pour un cycliste récréatif donc c'est un bonne preuve de la capacité du VC à grimper... Je suis cependant certain qu'il a pris le raccourci facile et m'a classé dans la catégorie des cyclistes exceptionnels, voire pire des "dopés"

C'est dommage j'aurais bien aimé lui parler plus longtemps à ce bonhomme. Je le croise souvent dans Hendaye et on se dit juste bonjour normalement... On sait combien la vie moderne empêche les gens de s'arrêter pour discuter. Discuter de quoi, avec qui... Là grâce au vélo j'avais une occasion de mieux le connaître. La prochaine fois qu'un "inconnu m'offrira des fleurs" je crois qu'il faut refaire le match en lui tenant la jambe et en décrochant progressivement sur un autre sujet que le vélo.

C'est un autre avantage indéniable du vélo couché: c'est comme le 36 15 code sos amitié, même si pour les timides à tendance franchement sauvage limite asocial comme moi, c'est lourd.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostradamus
Posteur d'or
avatar

Messages : 556
Âge : 42
Localisation : hendaye
VPH : performer highracer caliper en 26
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Nostradamus sur High racer alu 26x26   Lun 22 Déc 2008, 13:55

aujourd'hui peu de sensations à la fraîche mais ça part très haut en fin de sortie. le moral est à bloc, la vitesse est de 30km/h à 147 pulses avec un peu de vent de côté favorable.

ça veut dire que je peux m'entraîner désormais facilement à endurance rapide de plus en plus longtemps. ça me tardais d'avoir ce signal là!

Je passe donc dès demain à des paliers de 30 minutes à 140 pulses. Je ferai toujours l'échauffement à 120 pulses pendant 20 minutes. Et je placerai toujours une ou deux grosses accélérations par sortie. il va falloir que je me calme parce que je suis maintenant parvenu à l'allure d'entraînement qui me permet de suivre sans haleter n'importe quel cycliste. C'est les vacances et pas mal de cibles sont de sortie. En côte je commence à grimper vraiment bien à 140 pulses. Entre l'allure affolante sur le plat 28-30kmh et la vitesse qui ressemble de plus en plus à une vitesse normale en côte mis bout à bout à 23km/h de moyenne (je soupçonne un km/h de plus) c'est déjà de quoi ne pas maintenir l'écart contre la plupart des cyclistes!

Gros point d'interrogation: et si je m'étais arraché les tripes un peu plus à l'entraînement en un mois? Peut être que les qualités d'ergonomie du VC m'auraient permis d'encaisser plus. Double tranchant: j'aurais beaucoup gagné en Vo2max mais peut être sous entraîné ma filière aérobie.

Ce que je ne saurais jamais c'est que j'aurais peut être pu entraîner plus fort la filière aérobie sans pour autant me sentir plus fatigué que supportable! Si c'était à refaire, je commencerai peut être directement par des sorties avec échauffement à 120 pulse et des paliers à 140 pulses...

Le VC pardonne tellement physiquement que je crois que ça aurait été possible. A moi de le prouver lors d'une prochaine "reprise" peut être.

En tout cas je crois que ça promet des records d'aller retour velotaf comparé au VD. Si je faisais à peu près le même temps de velotaf pas entraîné en VC qu'entraîné en VD, et bein, gare à la moyenne dès la rentrée, tout en restant à allure de récupération et d'endurance fondamentale.

à propos du plateau ovalisé. Malgré mon habitude à VD, j'ai du mal à me faire le coup de pédale, il faut patienter quelques sorties avant de s'habituer. J'attribue ça à tout le travail de souplesse effectué sur la position couchée qui vient à peine d'être assimilé. Mais c'est comme tout: Je prends les virages serrés (rayon de braquage tout piti 3 mètres) très aisément et très vite, je tends la jambe extérieure et je donne un coup de pédale intérieur au bon moment pour redémarrer... Je roule au pas très facilement, je passe dans des trous de souris à deux à l'heure. Que de progrès en si peu de temps!

à Hendaye il y a un passage piéton tellement pentu que quand la route est humide et qu'on pédale mal à vélo on patine. J'y suis passé hier en patinant un peu (c'est une pente supérieure à 10%) sur le 30 34, fébrile au pied de ce mur mais tellement content du comportement du vélo arrivé au sommet!

A ceux qui hésitent, allez y! Faîtes vous une lampe, sachez reconnaître un bon d'un mauvais vélo couché puis sautez le pas... avec un vélo couché avec un peu d'expérience on peut tout faire comme avec un vélo normal. et même pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostradamus
Posteur d'or
avatar

Messages : 556
Âge : 42
Localisation : hendaye
VPH : performer highracer caliper en 26
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Nostradamus sur High racer alu 26x26   Lun 22 Déc 2008, 13:58

Patum Catus a écrit:

- bah, ils attaquent les VD, pourquoi n'attaqueraient-il pas les VC ?

pis rappelle-toi que fuir excite le prédateur. ;]

Je m'en rappelle plus quand il s'agit d'un fox terrier alors imagine avec un pit. Ces c*ns de propriétaires qui achètent des chiens de m*rde je veux pas être le premier greffé du visage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostradamus
Posteur d'or
avatar

Messages : 556
Âge : 42
Localisation : hendaye
VPH : performer highracer caliper en 26
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Nostradamus sur High racer alu 26x26   Mar 23 Déc 2008, 12:54

aujourd'hui le truc le plus mieux ça a été la maîtrise absolue de mon retour au calme. J'ai mis les bons développements au moment de rentrer, j'ai monté la première côte en dessous de 135 et le reste, autour de 120-130! il faut abandonner toute fierté en fin de sortie: une vitesse de 7km/h en côte et rouler au pas sur le plat est bénéfique pour bien faire descendre le coeur.

Pendant l'entraînement j'ai fait un longue sortie à effort continu de 135 pulses entrecoupé de:

- deux accélérations violentes, une à froid (pas bien) en suivant un kangoo dans la descente (62km/h) je prolonge sur le plat à 40 km/h pendant trente secondes. J'accélère ensuite doucement en doublant un cycliste qui roule à 31km/h en continu en forçant comme un branque sur les pédales. Je fais peut être un pic à 39 et maintiens 35km/h et je le vois qui maintient l'écart dans le retro... J'en profite pour faire un petit exercice de rouleur à cadence basse et à haute vitesse. ça dure deux minute 30. Les pulses font un pic au dessus de 170 et je plafonne ensuite de 169 à 165 sur la fin.

- un exercice alternant quelque chose comme 65 tours minutes sur le 42 (ça force sur les muscles mais juste ce qu'il faut) et 80 tours minutes ou plus sur le 39.

Malheureusement deux incidents aujourd'hui:

-Un monospace énorme conduit par une grosse binoclarde qui n'a certainement pas son permis brûle un stop sous ma roue. Je l'évite en manquant de la percuter. "Pauvre connasse!" et poing levé. Perte totale de contrôle de moi même pendant deux minutes. J'ai envie de mettre pied à terre et de lui détruire sa bagnole. Elle s'est barrée (en souriant?!?) avant que je puisse rien faire. Heureusement. Je reprends le contrôle comme je peux.

-Je croise en fin de sortie un type qui me hait depuis longtemps. Il fait son tour en VTT et doit bien se foutre de ma gueule dans son "arrière boutique". on se dit bonjour, mais il ne daignera pas discuter. Moi non plus. Tant mieux il y a des gens qui sont de vrais tyrans pour leur entourage que je préfère fuir comme la peste (c'est un bon conseil de Voltaire: contre les tyrans il n'y a pas d'autre solution que fuir!) pour éviter les problèmes. Je ne donne malheureusement pas de seconde chance à ceux qui m'ont déçu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostradamus
Posteur d'or
avatar

Messages : 556
Âge : 42
Localisation : hendaye
VPH : performer highracer caliper en 26
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Nostradamus sur High racer alu 26x26   Dim 22 Fév 2009, 13:12

aujourd'hui je grimpe le col d'ibardin par le versant espagnol pour -entre autre- remplir ma gourde à la station repsol au sommet et voir passer l'essor basque, ça fait deux prétextes autres que la mesure de la vitesse moyenne de l'ascension pour y aller voir.

je monte pendant 21 minutes en commençant à 165 pulses pour me finir à 175 pulses.

Je suis donc à peu près à 15.30 km/h de moyenne pendant 5.35km dans du 5.70 %. Je pèse 80 kilos équipé et le vélo 12.7kg,

ibardin par bera
http://bikeroutetoaster.com/Course.aspx?course=33554

Je pousse 250 watts à 170 pulses et je m'attendais à beaucoup moins de watts, peut être 220 maxi à cette période de l'année...

Alors j'en conclus que mon entraînement à allure d'endurance (lipolyse autour de 120 et endurance rapide au dessus jusqu'à 150 pulses) est un socle solide et suffisant au maintien en forme et qu'on peut s'en contenter toute l'année en gardant l'option faire du sport (les infâmes et presque inutiles et même dangereux pour la santé "fractionnés courts") pour préparer un objectif pendant trois semaines.

C'est une appréhension finalement injustifiée qui s'envole avec l'apparition du meilleur des mondes possibles: le vélo couché permet de grimper aussi vite pour le même wattage à poids égal, d'arriver en haut moins fatigué grâce au meilleur retour veineux car de plus en plus je goûte au plaisir d'avoir en permanence les jambes à hauteur du coeur. pas de jambes lourdes en haut du col et à la maison. Je m'allonge en arrivant chez moi pour récupérer... ça doit donc avoir du bon d'être allongé en permanence pendant l'effort.

En passant, un souvenir à conserver dans la boîte à souvenirs cocasses du vélo couché, on ne traverse pas un village basque en plein carnaval en passant inaperçu au contraire... c'est rigolo.

la descente de cols est vraiment un exercice frustrant. le vélo va vraiment trop facilement trop vite et je m'astreinds à beaucoup lêcher les freins au lieu de freiner fort avant chaque virage. Cependant, aucune douleur dans les bras, les jambes la nuque et le dos à la fin de la descente et ça c'est une révolution.

Tout porte donc à croire au retour de cette ascension victorieuse que le vélo couché est mieux que le vélo droit dans toutes les situations: je roule BEAUCOUP plus vite plus facilement sur le plat, je franchis les cols AUSSI vite et plus facilement dans la descente... avec des jantes de VTT quand j'y pense et un vélo trois kilos plus lourd que mon course!

au retour sur la corniche je grimpe la côte du phare de socoa avec un groupe de 6 vélos droits très entraînés et tous plus légers que moi. Je passe en tête et imprime le rythme de la seconde moitié de l'ascension. je franchis à 25km/h et maintiens 23 au sommet toujours à 170 pulses. Je leur fais mal dans les toboggans qui suivent sans le faire exprès car comme on le sait le vélo couché fait toujours des pointes à 60 dans la moindre descente un peu pentue... et ça énerve le plus motivé (c'est toujours celui qui semble ronger son frein en queue de groupe en attendant son heure, même dans les échappées du tour de france). Donc il imprime le rythme à son tour comme c'était à prévoir et je regarde tranquillement mon cardio descendre à 150 pulses en le laissant partir. Je reprends cependant le plus faible du groupe qui se laisse décrocher par ce rythme infernal et on rentre sur hendaye ensemble.

Au vu des performances du performer, envisager l'achat d'un vélo couché en carbone, guidon dessus, à traction (vraiment) directe de moins de 8 kilos devient vraiment superflu... prochain récit certainement l'ascension du col du jaizkibel!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5638
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Nostradamus sur High racer alu 26x26   Mar 24 Mar 2009, 09:56

Nostradamus a été banni pour avoir à plusieurs reprises et malgré plusieurs avertissements tenu des propos insultants envers des membres du forum.

Nous regrettons que nos démarches en privé de conciliation ou appels à la modération soient restés vains.


L'équipe modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nostradamus sur High racer alu 26x26   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nostradamus sur High racer alu 26x26
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Nostradamus sur High racer alu 26x26
» x-seam pour High racer
» High Racer zockra HR700
» M5 High Racer carbone
» Performer d'accord mais Agenda ou High Racer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Premiers Maillons :: Les Présentations-
Sauter vers: