Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Exemple de gestion de CRAMPE en montée de col .....en TRIKE (Tourmalet).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5038
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Exemple de gestion de CRAMPE en montée de col .....en TRIKE (Tourmalet).   Lun 03 Nov 2008, 19:50

Exemple de gestion de CRAMPE en montée de col....en TRIKE.




Préambule:
ceci n'est que le recit de ce que je fis pour GERER une crampe et ansi de pouvoir rentrer à bon port.
Unique crampe survenue après 7000 km de VC (trike G-Force)
je ne prétends aucunement détenir une Vérité en la matière,mais juste faire part de mon expérience.

Le lieu:
Sur le parcours en boucle incluant le col du Tourmalet (135 km environ),dans le sens Barèges -la Mongie,
juste à la sortie de Barèges :
ce qui implique plus de 10 km de montée avec la crampe ,avec parfois du 10 %.

Les circonstances:
-un weekend d'été (mois de juin) ,chaud,
- le pilote :en assez bonne forme,consommation d'eau normale.
-Trop long de redescendre par où je suis monté (plusieurs remontées à gravir ,toujours plus pénibles en fin de parcours).
-malheureusement survenue le jour d'une course cycliste renommée (le nom?...),qui impliqua la fermeture transitoire de la circulation
pour faire passer la course (avec pas moins d'une centaine de gendarmes motorisées)........................

..........................Ce qui impliqua:
-1er blocage-immobilisation sur le bas côté:(20mn,à l'ombre, sous un paravalanche) pour laisser passer "la caravane".
Le refroisissement musculaire étant faible,je repartis....mais bien trop vite,
faisant même un peu la course avec d'autres cyclistes peu entrainés.
(à ce niveau ,il y a plusieurs passages à 8 %,que je passai sans doute trop vite)

-2em blocage-immobilisation pour faire passer le peloton (30 mn d'arrêt),
-gros refroidissement,
-stressant par la foule amassée autour de moi (=curiosité),
ce qui me fit bêtement démarrer en trombe dès la réouverture de la route à la circulation,afin de fuir cette foule.
-200m me suffirent pour avoir une vrai crampe (douleur terrible),
-difficulté pour m'extraire du trike pour "dégourdir " la jambe,
-très rapidement:sensation désagréable de l'autre jambe ,qui immita la 1ère!...

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ce que je fis:
-petite marche (10 bonnes mn :faut pas mégoter!!! dans ces situations),
-étirements,
-hydratation maximale,
-évaluation de la situation :soit parcourir encore 10 km de montée et ensuite: tout en descente (et faux-plat descendant),
soit redescendre par où je suis monté (10 km de plus à parcourir avec des remontées).

A VD,j'aurais fait demi-tour,mais le trike est épatant pour cela!!!

-Tentative de redémarrage:
-les muscles souffrirent immédiatement (côte à 10 % à la sortie de Barèges...), obligeant à ralentir de façon drastique,
mais heureusement possible en TRIKE !,
-moulinage à très faible allure
:
2 ou 3 km/h,car je sentis qu'une allure plus rapide engendrerait fatalement le retour de la crampe.
Au fil de la montée,soit je poussai un peu,soit je ralentis encore ,
en bref,j'adaptai l'allure pour être juste en deça de la réapparition de la crampe.

-Très difficile de passer les 2 derniers km (10% avec des passages à 12...),un arrêt fut même nécessaire.
Nul doute que la zenattitude* du VC -et du trike en particulier- m'a fortement aidé pour passer ces 10 km de montée.

*:pas d'énervement...

-------------------------------------------------------------------------------------------------

-Dès le passage du col:descente effreinée et...reposante,me confortant ainsi dans mon choix de poursuivre la montée.
-derniers km en roulant assez vite (fatigue moindre engendrée par l'allure très faible en montée dûe à la crampe).
-Presque pas de sequelles musculaires le lendemain,m'incitant toutefois à faire seulement "une petite sortie".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 7089
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Exemple de gestion de CRAMPE en montée de col .....en TRIKE (Tourmalet).   Jeu 06 Nov 2008, 19:50

Je dois avouer que les petits malheurs des autres m'amusent un peu Razz (?)

C'est vrai qu'il n'y a qu'en trike qu'on peut monter vraiment doucement et donc éviter la réapparition de la crampe
La question est de savoir si sur un autre vélo elle serait apparue
En VD, je n'en n'ai jamais eu (pas parce que je suis un champion, mais parce que le coeur freine avant)
En trike, c'est arrivé !
Bon on verra aprés 60 ans de trike ... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5038
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Exemple de gestion de CRAMPE en montée de col .....en TRIKE (Tourmalet).   Jeu 06 Nov 2008, 20:25

J'en ai eu de très nombreuses à VD,mais pas en montée de col.
Plutôt dans la fin de la descente,quand les muscles refroidissent.

Avec le trike,le confort en descente est excellent et permet de reposer les muscles très efficacement.

Ce n'est que depuis que j'ai mon trike que ,en descendant le Tourmalet,je peux encore étonnamment
accélerer pour les 20 derniers km de faux-plat descendant jusqu'à chez moi,
me faisant même le plaisir de doubler quelques autres cyclistes déjà cuits.

Alors qu'en VD,j'étais souvent HS en fin de sortie,et que je terminais parfois la sortie à 10-15 km/h en jouant surtout de la roue libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5038
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Exemple de gestion de CRAMPE en montée de col .....en TRIKE (Tourmalet).   Ven 16 Sep 2011, 11:57

cet été,en montée de cols de bonne heure,par temps humide et froid,je n'ai pas eu de vraies crampes,car j'ai utilisé un stratagème qui m'a été suggéré.


Il ne s'applique que :
-lorsque la crampe n'est pas encore tout à fait là,mais quand les fibres musculaires commencent à se tétaniser,
-et qu'on n'est pas en train de forcer comme un bourrin sur les pédales.
On sent le muscle se contracter-tétaniser progressivement,signe avant-coureur du déclenchement de la crampe.

La règle de base consiste à mouliner de suite dans le vide (voire à s'arrêter) ,afin de faire circuler le sang dans les jambes,mais sans forcer aucunement,ce qui est somme toute très facile avec un trike,même chargé façon cyclo-camping.
Ensuite,je donne des grosses claques (4/5) qui font mal sur les cuisses à l'endroit exact où on sent les muscles se tétaniser:il faut impérativement faire mal.
Sachant qu'il n'y a pas de nerfs spécifiques à la douleur,les claques doivent avoir un rôle dans le recalibrage de l'influx nerveux contractant les fibres musculaires?!.
La rougeur de la peau ,suite aux claques,trahit une vasodilatation périphérique superficielle qui agit certainement dans le processus?!

Dans mon cas:c'est épatant comme ça fonctionne bien!
---------------------------------------------------------
J'ai aussi utilisé cette technique 1 fois et avec succès,en descente de col (pluie froide),quand au moment de remonter une petite côte,les muscles sont prêts à partir en crampe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exemple de gestion de CRAMPE en montée de col .....en TRIKE (Tourmalet).   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exemple de gestion de CRAMPE en montée de col .....en TRIKE (Tourmalet).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exemple de gestion de CRAMPE en montée de col .....en TRIKE (Tourmalet).
» Surcharge pondérale, montée de cols en trike... et divers pour les GROS
» Dynamo SON sur trike
» montée d'adrénaline / gestion
» Montée historique d'Arboras.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Santé et Alimentation du Cycliste-
Sauter vers: