Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tractions directes : avantages et inconvénients

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7498
Âge : 80
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Mar 22 Oct 2013 - 15:32

Pilote..engin ..
cette photo est magnifique..selon
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastien
Accro du forum
avatar

Messages : 8505
Localisation : Laval
VPH : Eu...Lynx, Agenda, A-traction, Tandem M5, Leiba Record Ai...Sokol, TD Zockra, Milan Sl
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Mar 22 Oct 2013 - 16:31

Fleur a écrit:
 Et malgré ce désavantage aérodynamique, le champion de France vélo couché piste utilise un (très beau) TAD low racer:
La pointe sur ce Ka, faite sur mesure pour Geoffroy est une "arme" redoutable...
J'peux même plus m'allonger sur dans le vélo maintenant...

Une fois le carénage fini, seul un bon vélomobiliste pourra rivaliser, voir un vieux en streamliner

Et quand on compare au TD Z, la transmission du vélo de geoffroy est moins pénalisante en terme aéro ; ma transmission est bp plus verticale car roues de 700...

Vivement un KA que je m'amuse aussi...Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afvelocouche.fr
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 1975
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Mar 22 Oct 2013 - 20:21

Papy volant a écrit:
Pilote..engin ..
cette photo est magnifique..selon
Papy volant
Bonsoir,
Oui excellente photo !!!
Si on ajoute un carénage à la transmission et un guidon en position basse mon argument tombe à l'eau !!!

En toute honnêteté,la photo en position inclinée ,est plus flatteuse qu une photo frontale ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
e.breed
Pilier du forum
avatar

Messages : 792
Âge : 61
Localisation : Drôme sud, Baronnies
VPH : Recyclette, Performer VAE.Taf.:)
Date d'inscription : 17/05/2013

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Mar 22 Oct 2013 - 20:59

Superbe en effet, mais le concept de "pointe arrière" est vraiment tiré aux limites vu qu'on peut considérer qu'elle commence sous la douille de direction!Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lapinmalin
**
avatar

Messages : 67
Âge : 39
Localisation : Lisieux
VPH : A traction S4
Date d'inscription : 02/08/2011

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Mer 13 Nov 2013 - 12:26

Salut, voici mon avis à propos de la traction directe: c'est le pied total!
Au début je me suis dis que de passer du VD au VC TD ne serait pas si simple que ça. Et bien avec un peu de persévérance, la bête devient très vite docile. Je trouve l'a traction S4 vraiment agréable et efficace à haute et basse vitesse. Je me pose encore des questions sur la position et le type de cintre mais c'est clair que les bras assez tendus permettent une parfaite stabilité.
Sur le plat je monte sans trop de problème à 40 km/h sans qu'il y ait d'écart. En côte, ça monte très bien. La descente reste encore un peu problématique car au dessus de 55 km/h je me crispe encore trop et mon freinage manque de mordant. Mais tout est une question de confiance car je n'ai que peu de KMS au compteur.
Pour le transport, pas de longue chaîne qui pend, ça se plie tranquillement et ça prend un minimum de place!
Bref revenir au vélo droit, non merci! Ce vélo a beaucoup de potentiel et j'ai encore des progrès à faire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doctoto
Pilier du forum
avatar

Messages : 925
Âge : 47
Localisation : crémieu (isère)
VPH : WAW 21;Zockra HR700
Date d'inscription : 25/07/2012

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Mer 13 Nov 2013 - 17:03

A traction S4 c'est la marque de ton engin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lapinmalin
**
avatar

Messages : 67
Âge : 39
Localisation : Lisieux
VPH : A traction S4
Date d'inscription : 02/08/2011

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Mer 13 Nov 2013 - 22:36

Salut, l'A Traction est un proto fabriqué par Joël Vincent. C'est le 4ème modèle de la série et j'espère que d'autres apparaitront pour concurrencer les Sokol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berniche
Accro du forum
avatar

Messages : 1662
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Jeu 14 Nov 2013 - 8:40

Salut albino 
pour ceux qui ne connaissent pas ce proto Exclamation Question
une petite photo
A bientôt
Amicalement Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoo
*
avatar

Messages : 29
VPH : Baron
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Rendement des transmissions.   Mer 29 Jan 2014 - 20:41

http://velorizontal.bbfr.net/t14281p255-experimentations_simples#402316

Est-ce qu'il y a un électrotechnicien dans la salle ?
La mesure du rendement est-elle possible avec un moteur et une génératrice ?
L'idée de Leloublan ... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoo
*
avatar

Messages : 29
VPH : Baron
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Jeu 30 Jan 2014 - 20:26

OLIVIER25 a écrit
vipere noire a écrit:
   Si j'ai bien pigé, tu cherches à comparer les pertes des transmissions type TD et Propulsion en écartant toute autre variable. Cela revient donc à étudier/comparer:

   1) le rendement des interfaces chaîne/pignon et éventuelles roulettes de renvoi en fonction de la tension de la chaîne --> moins d'interfaces sur TD et chaîne plus tendue sur TD du fait de sa plus faible longueur
   2) en fonction du diamètre des plateaux/pignon --> similaire dans les 2 cas
   3) du croisement de la chaîne --> moins favorable dans le cas du TD dans les extrêmes (pas si important que cela --> cf papier)
   4) de la lubrification --> similaire dans les 2 cas
   5) effet inertiel de la chaîne --> 3 fois moins de maillons sur un TD. Effet important dans les phases d’accélération..ou de montée! (ça c'est un argument à moi) Sûrement plus difficile à caractériser sur banc de mesure.

   Pour l'étude à ce sujet voir le papier dans cette édition du journal IHPVA


...sans compter les déformations en tout genre (chaîne, cadre)

S'il est clairement établi que dans les vélos droits tout bêtes le rendement est différent et dépend (entre autres) de la longueur des bases arrières (déformation du cadre, longueur de chaîne différente donc déformation différente également), et ceci pour des vélos en tout point identiques en terme de transmission (pignon, plateaux, chaîne, lubrification etc), il est illusoire de vouloir comparer les performances de vélos de géométrie si différentes que peuvent être un propulsion ou un TD, surtout si dès le départ l'expérimentation ne tient pas compte de ce problème de géométrie.

________________
Le vélo couché est au vélo droit ce que la chaise longue est au tabouret ...
Olivier25, alias Danblanch

_________________________________________________________________________________________

C'est quand même incroyable qu'il soit impossible d'avoir une discussion apaisée sur le rendement de ces machines mystérieuses que sont les TD.

Avec Leloublan qui reste bloqué sur son protocole de test et les différentes géométries rencontrées on comprend intuitivement que mesurer un rendement est difficile.

Nous connaissons tous le lien donné par Vipère noire.
Les ordres de grandeurs des rendements donnés sont acceptés par la majorité d'entre nous.

Ces rendements pour une ligne de chaine "correct" sont indépendants de la géométrie aux pertes sur la roulette et aux tubes près et qui peuvent être calculées, voire mesurées

Pour le reste (longueur de chaine, mise en tension, battement, cadre) c'est tellement pouillemesque que c'est dans le bruit de la mesure.

Il me semble que ces pertes n'expliquent pas les différences de rendement revendiquées par les TDistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier25
Modo
avatar

Messages : 5187
Âge : 62
Localisation : Besançon (Doubs), bientôt Buis les Baronnies !
VPH : Trike Performer, Sokol A1, Métabike, BricaBraque,FAT Bottecchia, Python1
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Jeu 30 Jan 2014 - 20:35

Zoo a écrit:

Pour le reste (longueur de chaine, mise en tension, battement, cadre) c'est tellement pouillemesque que c'est dans le bruit de la mesure.
Faux !
Ou alors ça fait 50 ans qu'on raconte des bêtises sur l'influence de la longueur des base arrières sur la nervosité des vélos droits.

__________________________________
Le vélo couché est au vélo droit  ce que la chaise longue est au tabouret ...
Olivier25, alias Danblanch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oliviercresson.free.fr
Zoo
*
avatar

Messages : 29
VPH : Baron
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Jeu 30 Jan 2014 - 20:57

Merci Olivier25 de bien vouloir continuer ce débat passionnant

J'ai toujours pensé que même si 10 millions de personnes racontaient ou répétaient des trucs non vérifiés, ça ne devenait pas ma vérité...

Mais d'abord, STP, pourrais-tu définir la "nervosité" ?
C'est un paramètre mécanique ou physique qui m'a toujours échappé.

Pour le reste "état d'excitation intérieur (stress) ou extérieur (agitation, instabilité)" : c'est pas bon pour un bon pilotage ;-).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier25
Modo
avatar

Messages : 5187
Âge : 62
Localisation : Besançon (Doubs), bientôt Buis les Baronnies !
VPH : Trike Performer, Sokol A1, Métabike, BricaBraque,FAT Bottecchia, Python1
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Jeu 30 Jan 2014 - 22:07

MEC.ca
Citation :
La base arrière est constituée des tubes du cadre qui relient le pédalier au moyeu arrière. Elle forme l'axe principal le long duquel l'effort est transmis à la roue arrière. Plus la base arrière est courte, moins elle fléchit latéralement, moins la flexion du cadre engendre de perte d'énergie lors du pédalage et plus l'énergie transmise à la roue arrière est grande. Les vélos dotés d'une base arrière courte grimpent et accélèrent généralement mieux que ceux ayant une base arrière plus longue.
Doc Vélo
Citation :
Les tubes des "bases", se mesurent de l axe du pédalier à l axe de la roue arrière. DE longues bases donnent à la bicyclette un comportement plus stable, tandis que des bases plus courtes augmentent la rigidité du cadre.

Atelier Vélo (Sébastien Ricard)
Citation :
Longueur des bases.
Cette valeur influe sur le comportement du vélo:
Bases courtes : vélo nerveux et maniable
Bases longues : vélo confortable et stable
(conseillé pour le cyclotourisme)

Expérience Vélo de Montagne
Citation :
2. Bases :
Plus les bases sont courtes plus le vélo est nerveux, si c’est trop court le vélo monte sur sa roue arrière, si c’est trop long le vélo ne tourne plus.

Valeur courte efficace : 425mm

Vélotech.fr
Citation :
Le comportement d’un vélo est en très grande partie conditionné par la longueur de ses bases. Plus celle-ci est importante, plus le vélo sera stable et affichera un caractère sécurisant, notamment dans les descentes. En revanche, avec des bases de faible longueur, le vélo se révèlera vif et agile, autorisera des relances efficaces et se révèlera particulièrement performant en montagne.

etc...

__________________________________
Le vélo couché est au vélo droit  ce que la chaise longue est au tabouret ...
Olivier25, alias Danblanch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oliviercresson.free.fr
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 1975
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Ven 31 Jan 2014 - 8:29

Bonjour
La mesure du rendement de la transmision sur un banc d'essai donne une mesure objective permettant de comparer un premier point.Ainsi on saura quand on gagne ou on perd 4à 5 watts...
Si on mélange les critères on ne peut rien conclure.
Par exemple si on prend plutard  l aérodynamisme pour   critére objectif  on calculera les pertes à 50 km/h : pour un TD ou un TI le SCX croît de 0,03m² ce qui représente une perte supplémentaire de 70 watts à 50 km/h environ.
Il est plus difficile de comparer le confort ou des grandeurs non mesurables ...
PS: j'ai avancé 0,03 m² Pour le Scx différentiel, mais il serait bon de faire des mesures précise avec un VC ayant un monobras et roue de 406 et une potence basse épurée sur un LR pas un HR


Dernière édition par cebd le Ven 31 Jan 2014 - 10:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zapols
Accro du forum
avatar

Messages : 1582
Âge : 42
Localisation : IDF
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Ven 31 Jan 2014 - 9:31

Cette histoire de bases sur les VD, mon sentiment est que c'est plus du marketing pour vendre du vélo que de la performance pure.
Un VD avec des bases longues mais très épaisses (donc rigides) peut être plus nerveux qu'un autre VD avec des bases arrières courtes mais très fines et peu rigides.
Un magazine auquel j'étais abonné faisait des mesures de rigidité des cadres (au niveau de la fourche, pédalier et roue arrière). En fait c'était des mesures de déplacement sous une contrainte donnée. En fonction du déplacement (important ou pas) le cadre était classé en rigide/nerveux (tiens dans ce cas nerveux vuet dire souple...). Sur un an d'abonnement, je n'ai jamais compris comment ils classaient leurs cadres : ça partait dans tous les sens... Et ce n'étaient pas les cadres les plus chers qui étaient les plus rigides...

Donc ma conclusion personnelle est que pour la plupart des vélos du marché, il doit être bien difficile de faire la différence de sensations entre les cadres. Et des là à dire qu'un cadre va faire gagner plusieurs minutes en haut d'un col à cause/grâce à ses caractéristiques dimensionnelles seules, je reste dubitatif.

Pour moi les seules données objectives sont la masse, l'aéro, le rendement de transmission.

Concernant la transmission, le comparatif VD/VC Propulsion a été fait. Je considère que le rendement d'un TD est équivalent à un VD (dailleurs beaucoup de constructeurs amateurs récupérent un train arrière de VD pour construire leur TD).



Cette mesure de rendement montre un écart inférieur à 1% en défaveur du VC Prop, ce qui pour 200W représente moins de 4W, à comparer aux valeurs données par Cebd sur l'impact aéro.

Donc d'un point de vue purement objectif, il est difficile de justifier l'avantage du TD sur un Propulsion, en tout cas pas si on prend en compte l'aéro et le rendement de transmission. Pour rappel, le vélo qui détient le record de l'heure est un propulsion. Celui qui gagne toutes les courses auquel il participe est aussi un propulsion (il fait quasiment un CLM à chaque course...).

Par contre:
- les TD sont plus simples : facile de démonter partie arrière et avant pour le transport, plus qu'avec les propulsions
- ils utilisent plus facilement des pièces standard de VD : transmission, commandes
- ont moins de contraintes de rigidité sur les bases arrière (car pas de transmission) ce qui laisse des degrés de liberté pour les rendre plus confortables
- on doit gagner au moins 500g sur la longueur de chaîne
- pas de soucis d'interférence roue/pédalier (et pour cause...) : possibilité de faire des TD 700 même pour les petits (et j'en fais partie)
- il semble que ses utilisateurs apprécient particulièrement le pilotage des TD (sensation de faire corps avec sa machine?).

J'espère n'avoir insulté personne et que ce sujet ne se verra pas verrouillé comme le précédent!  jocolor 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 7081
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Ven 31 Jan 2014 - 10:38

zapols a écrit:
J'espère n'avoir insulté personne et que ce sujet ne se verra pas verrouillé comme le précédent!  jocolor 
Non, y a même un supporter entièrement d'accord

Dans les autres vraies différences, il y a :
- pas tjrs possible de trouver SA position sur un TD (pour les grands, le pédalier se retrouve trop bas)
- il faut être sûr de savoir rester "souple" quand c'est dur (c'est parce que je me raidissais trop quand je devais monter les côtes que j'ai abandonné, je pouvais traverser la route  pale )
- perte d'adhérence plus rapide en TD (si on mord sur le bas côté, etc ...)

Mais c'est bien le Cruzbike qui m'aura laisser le plus "grand" souvenir


Dernière édition par jpl75 le Ven 31 Jan 2014 - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 2610
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Ven 31 Jan 2014 - 11:15

Personnelement, je crois qu'il faut prendre en compte deux types de rendements :
- les performances en mode de fonctionnement stationaire = on applique une puissance constante et on mesure le rendement sous puissance constante. Cette mesure est surtout utile pour des applications genre record de l'heure.
- les performances en mode de fonctionnement non-stationaire = la puissance appliquée varie et on mesure le rendement sous puissance variable (reste a définir un scénario de variation de puissance et de mesures pour ce cas). Cette mesure est plus utile car elle représente une utilisation plus courante du vélo avec des ralentissements, des relances, des variations de pentes (terrain plat, montées...)...

Apres pour évaluer les performances globales du vélo, il manquera encore le comportement du vélo : sa stabilité en ligne droite, en descente, en courbe rapide, en virage... car un vélo qui offre le meilleur rendement peut tres bien perdre du temps a cause d'une moins bonne stabilité ou d'une vitesse de passage en courbe inférieure etc.

A ce sujet, on lit souvent que des utilisateurs de TD se plaignent de la stabilité en descente a haute vitesse de certains TD dont les Cruzbike "sportifs" (Vendetta et Silvio).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 1975
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Où sont les différences ???   Ven 31 Jan 2014 - 12:29

Bonjour,
On à tendance à comparer TD et Propulsion .
On compare rarement TD et TI.
Comme ils sont plus proches en géométrie il doit être plus facile de se mettre d'accord en réduisant les nombre des points où ils différent .
Les rendement ne diffèrent que par la roulette de puissance.
Or le rendement de la roulette d'un TI est le Même que celui D'un vélo à roue arrière motrice.
Ceci est rigoureux car le rendement d un galet est indépendant de l arc d enroulement.
(en effet les maillons ne tournent pas l un par rapport à l'autre durant la rotation du galet. ceci est rigoureux dès que la déflection  de la cjhaîne est > 360°/nb de dents du galet).
Alors le pb du rendement disparaît du sujet ...
Ensuite il reste à comparer l aérodynamisme .à peu près le même fardage de cassette de chaîne et de pédalier . un peu plus de barres de triangulation pour le TD.et un guidon plus gros
Il reste les points de confort dûs à la dépendance guidon pédales..La ressemblance avec la mise en  danseuse du VD.
PS: j ai oublié la raideur parce qu elle est la même entre un TD etun TI
PS: je ne veux surtout pas déranger les participants à ce débat...je souhaite qu il conserve son calme nécessaire à la bonne compréhension des phénomènes...
Respectueusement...
Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zapilon
Modo sortant
avatar

Messages : 3546
Âge : 81
Localisation : Flandre F
VPH : Sokol rohloffisé, VK2, A4-AE Schlumpfé, Scorpion FX BionXé
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Ven 31 Jan 2014 - 13:28

Plus de calculs théoriques pour moi, c'est trop tard, mais çà ne m'empêche pas de monter la même pente plus vite en Sokol qu'en HR, et j'attribue ce gain à l'ergonomie, au fait qu'avec mes bras semi-allongés, une possibilité de prise/traction ferme du guidon, j'envoie plus de puissance dans les pédales qu'avec un simple appui dorsal et les mains ramenés près de la poitrine

Le gain mécanique de la TD ne me semble pas significatif

__________________________________
Tout sur le PBP 2019 et mes VC TR et VM successifs http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
Le beau temps, la bonne santé sont des états précaires qui ne présagent rien de bon.
QUA HORA NON PUTATIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 1975
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Ven 31 Jan 2014 - 16:12

zapilon a écrit:
.....j'envoie plus de puissance dans les pédales qu'avec un simple appui dorsal et les mains ramenés près de la poitrine...
Bonjour,
Oui la position des mains permet de forcer plus ou moins sur des grands  devoppements .C' est moins sensible quand on mouline,même sur des pentes fortes.
Avec un guidon sous les cuisses sur mon LR je constatais la même sensation  .... avec le guidon hamster je n'avais aucun appui...
Je ne sais pas si la comparaison est correcte...j essaye de comprendre.
zapilon a écrit:
Plus de calculs théoriques pour moi, c'est trop tard, .
Les calculs et les mesures sont utiles si et seulement si les problèmes ne peuvent être résolus avec le bon sens et la logique....Il n est jamais trop tard pour s amuser ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OTZI
Posteur de bronze
avatar

Messages : 275
Âge : 57
Localisation : Valence (26)
VPH : Baron - H-PUSH-PULL - TDornoTD - bicycle#5
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Sam 1 Fév 2014 - 19:27

olivier25 a écrit:
MEC.ca
Doc Vélo
[
Atelier Vélo (Sébastien Ricard)


Expérience Vélo de Montagne
Citation :
2.

Vélotech.fr
[

etc...

@Olivier25
Les documents donnés en référence sont des généralités, mais pleines de bon sens : quand c'est plus court, c'est plus rigide.
Dire qu'avec une base de 425, le cadre est plus rigide personne ne le conteste, mais quand le standard des bases arrière c'est du 430, on ne doit pas gagner grand chose, à mon humble avis. (je suis OK avec Zapols !)
Par ailleurs ces doc ne présentent pas beaucoup de mesures ou de résultats.

Si on revient un instant au post de Leloublan et à la mesure du rendement présentée par cebd, si elle est validée par les hautes autorités de ce forum,  il ne resterait plus qu'à mesurer, quantifier, estimer, renifler, subodorer les pertes relatives à chaque type de machine....et nous aurions une idée plus précise des rendements.

Je me permets à nouveau de donner mon expérience perso : TDornoTD : j'ai rien vu de magique sur cette démonstration "absurde", dixit cebd ;-)

Aérodynamicalement
O.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 1975
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Dim 2 Fév 2014 - 17:37

olivier25 a écrit:
Le comportement d’un vélo est en très grande partie conditionné par la longueur de ses bases. Plus celle-ci est importante, plus le vélo sera stable et affichera un caractère sécurisant, notamment dans les descentes. En revanche, avec des bases de faible longueur, le vélo se révèlera vif et agile, autorisera des relances efficaces et se révèlera particulièrement performant en montagne.
Bonjour,

Le but du sujet est de prouver les avantages et les inconvénients des TD.
Ce qui est un avantage pour un certain type de parcours devient un inconvévient pour un autre..
Ceci est vrai pour d autres aspects : promenade , sport compétition, tourisme decouverte agrément prix etc.......
Dans ces cas là Cherlock Holmes demanderait de séparer les cas pour arriver à des terrains d'entente.
Si on ne fait que de la montagne à très forte pente il faut un VD et le problème ne se pose plus.
Si on ne fait que la plaine c est le VM qui peut séduire.
etc etc...
Si on veut un vélo universel il n y aura pas d accord possible..TD ou pas TD ...
Il me semble ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier31
Posteur d'or
avatar

Messages : 526
Âge : 58
Localisation : canal du midi, Toulouse
VPH : Autan (Agenda), Cers (Pioneer), Rafale (Tision)
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Dim 2 Fév 2014 - 22:11

cebd a écrit:

Or le rendement de la roulette d'un TI est le Même que celui D'un vélo à roue arrière motrice.
Ceci est rigoureux car le rendement d un galet est indépendant de l arc d enroulement.

Cebd, je suis en partie d'accord avec ton raisonnement, effectivement en théorie l'arc d'enroulement n'affecte pas le rendement, mais en pratique plus l'arc d'enroulement est grand, et plus les efforts sur la roulette seront grands et dans ce cas la qualité de la roulette (déformation) et la qualité des roulements (écrasement des billes) auront un effet non négligeables sur le rendement, et au final on risque de perdre pas mal de watt. On a donc avantage à avoir une ligne de chaîne la plus droite possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.arlabosse.free.fr/index.php?expand=abc
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 1975
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Dim 2 Fév 2014 - 22:31

Didier31 a écrit:
cebd a écrit:

Or le rendement de la roulette d'un TI est le Même que celui D'un vélo à roue arrière motrice.
Ceci est rigoureux car le rendement d un galet est indépendant de l arc d enroulement.
Cebd, je suis en partie d'accord avec ton raisonnement, effectivement en théorie l'arc d'enroulement n'affecte pas le rendement, mais en pratique plus l'arc d'enroulement est grand, et plus les efforts sur la roulette seront grands et dans ce cas la qualité de la roulette (déformation) et la qualité des roulements (écrasement des billes) auront un effet non négligeables sur le rendement, et au final on risque de perdre pas mal de watt. On a donc avantage à avoir une ligne de chaîne la plus droite possible.
Bonsoir,
Oui la ligne de chaîne droite et plane est ce qu il y a de mieux...
La perte  sur une roulette est à peine un peu plus faible que sur un pignon ayant le même nombre de dents quand la chaîne et les pignons sont dans un même plan .
pour un pignon de 11 dents les pertes sont  supérieures au doubles de celles d une  roulette de 22 dents, et seulement pour une déflexion supérieure à 360/22 °....
Cette perte est  bien inférieure  à 2% pour une roulette normale .
la perte due au désalignement de chaîne est du même ordre.et là c est en faveur des roulettes et des longues chaînes..
Ceci explique les mesures présentées par Mr Zapols plus haut.
On peut évaluer les pertes dans le roulement de la roulette en consultant les catalogues de roulements.Ce doit être au moins 10 fois meilleur que le rendement de la chaîne qui ne profite pas des billes sur ses paliers entre maillons.
L' ensemble  des pertes de tous les roulements de la transmission (roues, pédalier,roulette) doit être difficile à mesurer in situ.
Il faut faire des banc de test spéciaux comme les constructeurs de roulement car les pertes sont très faibles.
Certains roulements ont une force de  frottement constante due aux flasques d étanchéité mais ces pertes là sont encore négligeables.
On peut refaires des recherches dans ce sens si le doute subsiste...
En résume un VD ou un TD utilisés sur le rapport 53 /15 donne un rendement de transmission excellent mais d autres rapports sont plus favorables aux autres transmissions...
Mais le plus important : les différences sont bien plus faibles que n importe quelle autre perte: comme l usure  ou le graissage de la chaîne , l'aèro, les pertes au sol...
on perd ou on gagne 4 watts sur la transmission alors qu on peut perdre 70 watts sur l air et et 30 watts sur le sol ...par une modification infime de la géométrie ou des pneus.

PS: les rendements et les puissance sont supposés à charge nominale vers 250 watts ou plus.
Le rendement des galets fou est comparé aux pignons recepteurs en supposant que les pertes sont en majorité due aux axes des maillons..mais l erreur est en défaveur des galets fou ..donc rend encore plus négligeable la crainte sur les roulettes...


Dernière édition par cebd le Lun 3 Fév 2014 - 8:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoo
*
avatar

Messages : 29
VPH : Baron
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   Dim 2 Fév 2014 - 23:12

Bonsoir à tous :

Leloublan voulait connaitre le rendement d'un TD par rapport à une propulsion...

Suffit d'ouvrir le journal : c'est marqué :
TD Zockra :
"On gagne 1.4km/h de moyenne aux 100km, à puissance égale."
C'est clair, c'est un chiffre précis, d'un pro. Un bon argument de vente pour les indécis !

Imaginons que Zoo échange son HR contre un TD avec ses  120W :
de 25.0km/h de moyenne sur 100km il passe donc à 26.4km/h : il roule donc 1.056xplus vite (+5.6%)

Prenons Auré, à l'entrainement il échange son HR  contre un TD avec ses 300w
de 40.0km/h de moyenne sur 100km il passe donc à 41.4km/h : il roule donc 1.035x plus vite (+3.5%)

Sauf erreur de calcul, on dirait donc bien que le rendement d'un TD diminue avec la vitesse.
J'ai dit une connerie ?
Merci aux TDistes de nous éclairer sur ce rendement mystérieux.


_________________
...les braves gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux...G.Brassens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tractions directes : avantages et inconvénients   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tractions directes : avantages et inconvénients
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Speculoos ou traction directe à direction démultipliée
» Le Pig-thon, une autre machine à Gruig pour explorer les Tractions directes
» Tractions directes : freins et autres questions
» Tractions directes : piratage intellectuel (!)
» Les tractions horizontales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Forum du Matos-
Sauter vers: