Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Premier petit voyage en vélo couché, Le Croisic-Orléans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bastabor
Nouveau / nouvelle
avatar

Messages : 6
Âge : 43
Localisation : Quimper (29)
VPH : Nazca Paseo USS
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Premier petit voyage en vélo couché, Le Croisic-Orléans   Mar 21 Oct - 21:00

Je voulais vous faire partager mon premier voyage en cyclo-camping en vélo couché (mon précédent et unique voyage cyclo datait de 1998, 5 jours à VTT dans les monts de Blond et d'Ambazac au nord-ouest de Limoges, avec sac à dos! et tente en haut du sac!!)
Je suis parti fin septembre 2008, du 26 au 30, le long de la Loire, 517 km en 5 jours du Croisic à Orléans, lors d'une période de très beau temps, chaud la journée (20-25°) mais froid la nuit (9-11°).

Mon projet était à l'origine de remonter la Loire jusqu'au Mont Gerbier de Jonc, avec retour direct sur Orléans en passant près de Vichy et Bourges, en 12 jours...
Puis, j'ai pensé que rentrer en train à partir de Clermont-Ferrand serait plus raisonnable...
Mais, une fois lancé, vu mon kilométrage journalier et vu la froideur nocturne (11-13° dans la tente à 8h le matin), j'ai rapidement revu mon objectif à la baisse... Habitant Orléans, j'avais pour avantage de pouvoir m'arrêter au milieu de mon projet si ça n'allait pas. Et heureusement, car ça n'est pas allé...

Parcours
Départ du Croisic, je suis resté rive nord jusqu'à Nantes (car à Saint-Nazaire, je n'ai pas voulu me risquer sur le pont...), puis rive sud jusqu'à Chalonnes-sur-Loire où j'ai fait un petit détour rive nord pour aller voir La Possonière (et son quai pour anciens bateaux de Loire), retour rive sud à Rochefort-sur-Loire, jusqu'à Amboise où j'ai pris la rive nord jusqu'à Blois, puis rive sud jusqu'à Muides-sur-Loire, puis rive nord jusqu'à Beaugency, puis retour rive sud jusqu'à Orléans.
J'ai essayé de suivre le parcours "La Loire à Vélo" quand il existait, et qu'il ne faisait pas trop de détour. Malgré quelques belles portions, il est loin d'être complet... mais il est très prometteur!

Bagages
Je suis parti un peu chargé, car je voulais me tester en autonomie "complète" sur mon parcours, et j'ai emmené des vêtements de pluie/froid pour la journée qui ne m'ont pas servis...
- 26,5 kg sur le porte-bagages (sacoches Back-Roller, sac Rack-Pack, petit sac à dos, inclus 4 à 5 L d'eau, 4 kg de nourriture)
- 3,5 kg sous le guidon USS (tente, bâche)
- 2,7 kg sur moi (tenue été, casque, chaussures)
Total : 32,7 kg
Le vélo est un peu lourd à manœuvrer, et c'est délicat de monter dessus avec tout le poids à l'arrière, mais une fois lancé, le vélo se comporte bien, et on ne sent plus trop le poids de l'ensemble. Néanmoins, je n'ai aucun doute qu'avec un trike on perd moins d'énergie à garder l'équilibre d'un engin aussi lourd (dans mon cas, 52 kg!)
A la gare du Croisic, j'ai improvisé un nouvel emplacement pour la tente (auparavant positionnée en avant du Rack-Pack), afin de mieux répartir le poids de mes bagages (enfin bon, seulement 3,5 kg de moins sur l'arrière, mais c'est déjà ça), et ça marchait pile-poil ! Je suppose que je ne suis pas le premier à accrocher du matériel sur un guidon USS, mais c'est un avantage indéniable pour la randonnée ! Very Happy


Les haltes campings
- J1 : 89 km, Saint-Etienne-de-Montluc
- J2 : 87 km, Les Babins juste après Ancenis
- J3 : 96 km, Gennes
- J4 : 110 km, La Ville-aux-Dames
- J5 : 135 km, arrêt de la rando chez moi à Orléans...
Arrêt... car les nuits sont trop froides et... j'ai mal trop mal aux tendons d'Achille !!! depuis la mi-parcours (à 220 km)... malgré ça, je voulais au moins aller jusqu'à Orléans, donc j'ai continué... Mais ce n'était pas une bonne idée... J'ai trois semaines de repos sans sport pour me remettre de cette tendinite, en me disant que j'ai peut-être échappé au pire (ruptures...).

Sachant que je n'ai pas eu ce type de douleurs auparavant sur mon vélo couché (ou alors je ne m'en rappelle pas), alors que je me suis mis à rouler régulièrement cet été :
- 900 km en vélotaf depuis mi-juillet, 28 km aller/retour 3 à 5 fois par semaine,
- et 2 000 km au total depuis un an, avant la rando.

Alors je ne sais pas à quoi c'est dû ? confused
- mauvais réglages ? (bôme, longueur manivelle)
- problème de chaussures ? (Shimano MT51 SPD, il me semble me rappeler qu'avant la rando, parfois le rebord arrière m'irritait le tendon...)
- différence de température entre la nuit et le jour ?
- hydratation ? (pourtant je buvais 4-5L par jour...)
Je pense surtout que j'en ai trop fait... Sad

Ce que j'ai aimé
  • la Côte Sauvage entre Le Croisic et Saint-Nazaire (sauf La Baule)

  • de Donges à Couëron : chouette région de marais, un peu comme la Brière

  • de Basse-Goulaine (après Nantes) jusqu'à Champtoceaux : belle région de cultures maraîchères et de coteaux
  • de Champtoceaux à Montjean-sur-Loire, puis jusqu'au Ponts-de-Cé : magnifique région bucolique sous un soleil superbe, la douceur angevine!
  • La Possonière : quai aménagé pour d'anciens bateaux de la Loire, il y en a une douzaine, et un joli coin sous les arbres pour pique-niquer qui domine le quai

  • une dame qui m'applaudit à Denée près d'Angers, après une montée terrible sous un soleil de plomb
  • le Thoureil en bord de Loire avant Gennes, avec de superbes maisons angevines et des bateaux de Loire

  • la gardienne du camping municipal de Gennes (qui ferme le 30/9 et qui n'a que moi et deux camping-cars comme clients) qui me prête une couette pour la nuit, et ça change tout! quel confort...
    l'un des campeurs vient se renseigner, et me dit qu'il a l'habitude de voir des vélos couchés, car il habite près du Mont Ventoux

  • juste après Saumur, jolis paysages de coteaux

  • la Levée entre Ussé et Villandry, très roulante, peu de voitures

  • au camping de La Ville-aux-Dames, un campeur en camping-car m'offre le dîner et me prête une couette, royal !
  • joli piste dans les coteaux entre Tours et Amboise
  • entre Amboise et Blois, la petite route D1/D58 est bien droite et bien plate, et, avec le vent dans le dos, je tiens une vitesse de 30-33 km/h pendant de longues minutes, c'est grisant ! (surtout avec un vélo couché non low-racer de 50 kg !! j'imagine pas avec un Baron sans charge de randonneur...) ; sur cette route, je croise mon seul vélo couché du voyage, un trike, dans un groupe d'une demi-douzaine de cyclistes, tous en gilets fluo (des anglais à ce que j'ai saisi) ; je n'ai pas le réflexe de m'arrêter, pris par ma vitesse de croisière, et en me retournant, je vois qu'ils ne s'arrêtent pas non plus... ça me servira de leçon... si on veut rencontrer un cycliste, il ne faut pas attendre qu'il s'arrête, mais s'arrêter soi-même dès qu'on le voit au loin !!
  • la Levée, super roulante entre Muides-sur-Loire et Lestiou, encore une vitesse constante de 30-33 km/h avec le vent dans le dos

  • l'arrivée à Orléans, mes tendons n'en peuvent plus... pale


Ce que je n'ai pas aimé
  • le crochet à vélo dans le TER Nantes-Le Croisic (nouveau TER bleu, style TGV), mal pensé contrairement au Corail, qui m'a tordu un rayon
  • une chute légère dans le quartier des chantiers navals à Saint-Nazaire, en passant pas assez de biais sur un rail, la roue avant s'est engagé dedans... pas de casse, la sacoche gauche a amorti la chute en plus...
  • en évitant le pont de Saint-Nazaire, je passe par la zone industrielle jusqu'à Donges, et pendant un moment il n'y a pas de pistes cyclables, et c'est très désagréable avec les nombreux poids lourds qui doublent à 90...
  • les nuits froides (mon duvet tient jusqu'à 5°... théoriquement... en effet, il a une dizaine d'années, a bien servi, et il serait temps que j'en change!!)
  • la mise en route le matin : levé à 8h, je décollais à 10h30, le temps de prendre un petit-déj chaud, de faire sécher la tente, de tout ranger, de tour remonter sur le vélo...
  • un t-shirt qui séchait et mon porte-carte qui touchent la chaîne, un peu de nettoyage, et ensuite, c'est tout à gauche!
  • la Levée autour de Tours, vers 17-18h un lundi, une vraie autoroute, infernal!! et en plus certains coupent les virages et se croient sur un circuit...
  • le passage sur les quais à Tours en pleine heure de sortie des bureaux...
  • forcer excessivement en fin de journée le dernier jour, pour arriver à tout prix avant la nuit à Orléans, avec une météo sombre et grise toute la journée, ce qui n'arrangeait rien...

Mon astuce de campeur
Faire cuire les pâtes (des pâtes cuisson 3 mn) dans 75 cl d'eau avec un ou deux cube-bouillon saveur, boire l'eau de cuisson (ça fait une soupe, dont j'avais besoin à cette saison, pour se réchauffer et se réhydrater) puis manger les pâtes... mais bon, je ne dois pas être le premier à inventer ça...

Conclusion pour ma prochaine cyclo-camping
- ne pas se préparer un programme excessif
- commencer doucement, prendre son temps
- rechercher le tourisme plutôt que l'exploit sportif
- éviter les grandes villes, car après la campagne, ça fait un contraste bien trop désagréable...


Dernière édition par t0ms le Jeu 16 Juil - 13:05, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 4979
Âge : 57
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Premier petit voyage en vélo couché, Le Croisic-Orléans   Mar 21 Oct - 22:13

Bonsoir

Dommage que ce premier voyage ait été écourté par un tendon récalcitrant.

Je suis étonné de cette insistance à qualifier des nuits à 10/15° de froides; c'est pourtant idéal comme température pour un bon sommeil (même si personnellement, je trouve ça bien trop chaud). Ou alors ton duvet est particulièrement inefficace.
Ça m'étonnerait en tout cas que la tendinite vienne de là. Je dirais plutôt, au vu de ton récit quelques excès musculaires dans l'euphorie grisante due au vent favorable, peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rafi
Posteur d'or
avatar

Messages : 706
Âge : 43
Localisation : Villeneuve d'Ascq (59)
VPH : TerraTrike Tour, Nazca Fiero
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Re: Premier petit voyage en vélo couché, Le Croisic-Orléans   Mer 22 Oct - 6:30

Eh ben... comme premier voyage.
Et la charge, c'est peut être aussi un facteur supplémentaire pour la tendinite, non?
r.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rafistolage.free.fr
Myrddin
Pilier du forum
avatar

Messages : 962
Âge : 34
Localisation : Un peu plus à l'ouest
VPH : Pioneer de chez nazca
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Premier petit voyage en vélo couché, Le Croisic-Orléans   Mer 22 Oct - 8:37

J'aurais peut t'indiquer les routes pour éviter les quais de déchargements entre St-Nazaire et Donges, c'est mon trajet de vélotaf… J'avais point vu que tu faisais ta ballades Sad .

Sinon de bon souvenir tout de même Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patoo45
Posteur de bronze
avatar

Messages : 315
Âge : 62
Localisation : St Jean de Braye - Loiret - France
VPH : Challenge Ventus, VTC Lapierre sub-550
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Premier petit voyage en vélo couché, Le Croisic-Orléans   Mer 22 Oct - 19:56

Bravo Thomas, belle ballade.
Pour la tendinite, est ce du aux cales auto ?
Car avoir le pied toujours au même endroit et faisant le même mouvement pendant des heures !!!
Une autre idée, c'est pas parce que tu fais du vélotaff que tu as des muscles de cyclo-rando. Car c'est du petit km à chaque sortie. Cela ne correspond pas avec des sorties de 50-100 km.

@+

Patrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patoo45.123.fr/
Bastabor
Nouveau / nouvelle
avatar

Messages : 6
Âge : 43
Localisation : Quimper (29)
VPH : Nazca Paseo USS
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Premier petit voyage en vélo couché, Le Croisic-Orléans   Mer 22 Oct - 20:30

Myrddin a écrit:
J'aurais peut t'indiquer les routes pour éviter les quais de déchargements entre St-Nazaire et Donges, c'est mon trajet de vélotaf…
Dommage, oui... mais je n'avais prévenu personne sur le forum donc... Et je pensais m'en sortir avec mes cartes au 1/200 000e (pages d'un atlas)

patoo45 a écrit:
Bravo Thomas, belle ballade.
Pour la tendinite, est ce du aux cales auto ?
Car avoir le pied toujours au même endroit et faisant le même mouvement pendant des heures !!!
Une autre idée, c'est pas parce que tu fais du vélotaff que tu as des muscles de cyclo-rando. Car c'est du petit km à chaque sortie. Cela ne correspond pas avec des sorties de 50-100 km.
C'est vrai que c'est peut-être une bonne idée de changer de position pendant une longue rando... Mais les cales, c'est tellement pratique! une fois habitué, on a du mal à s'en passer...

Trop de km, trop de kgs à porter, c'est surtout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 4979
Âge : 57
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Premier petit voyage en vélo couché, Le Croisic-Orléans   Mer 22 Oct - 21:18

t0ms a écrit:
C'est vrai que c'est peut-être une bonne idée de changer de position pendant une longue rando... Mais les cales, c'est tellement pratique! une fois habitué, on a du mal à s'en passer...
Trop de km, trop de kgs à porter, c'est surtout ça...
Pas forcément, je fais plus de km quotidiens avec plus de poids encore, jamais eu de tendinite.
Tes pieds sont-ils peut-être arrimés aux pédales par un réglage trop ferme?
Le réglage de mes cales est à peine plus serré que sur la position minimum, de sorte que les pieds conservent une bonne liberté sur la pédale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daniel17
Débutant(e)
avatar

Messages : 15
Âge : 65
Localisation : Saint Savinien (17)
VPH : Optima Dragon
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Premier petit voyage en vélo couché, Le Croisic-Orléans   Mer 22 Oct - 22:28

Merci t0ms pour ce retour d'expérience.
J'avais envisagé cet été de faire aussi une remontée de la Loire, mais faute de temps me suis rabattu sur un petit tour Landes / Garonne / Dordogne d'environ 600 km, à peu près même style de voyage en autonomie et camping.
Je trouve que tu es très chargé; pour ma part tout mon équipement tient dans 2 sacoches arrière qui ressemblent aux tiennes, et la tente sur porte bagages au dessus (je n'ai pas pesé). Tu parles de 4/5 l d'eau par exemple, je trouve que c'est bcp surtout que ce n'est plus la canicule, et ton parcours ne traversait pas de zones désertiques ?
Et aussi les étapes un peu longues; 100 km me semble un maximum pour de telles randos, alors ton étape d'Orléans a du être longue ... mais l'appel de l'écurie !
Je n'utilise pas de cales, mais ça me tente de faire le test, les risques de perdre les pédales dans les chemins un peu mauvais m'y incitant.
@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.savi-informatique.com
Emanon
Posteur d'argent
avatar

Messages : 441
Âge : 43
Localisation : 44
VPH : trets
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Premier petit voyage en vélo couché, Le Croisic-Orléans   Mer 29 Oct - 19:08

beau parcours !!

si tu avais prévenu de ton passage vers Nantes on aurait pu te recevoir!!
pour ta tendinite peut être que ta bôme est un peu loin,il suffit que tu es tendance "a pousser" le talon vers l'avant quand tu pédales,cela pourrait peut être créer un étirement du tendon?? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastabor
Nouveau / nouvelle
avatar

Messages : 6
Âge : 43
Localisation : Quimper (29)
VPH : Nazca Paseo USS
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Premier petit voyage en vélo couché, Le Croisic-Orléans   Mer 29 Oct - 20:07

Vindwa a écrit:
Tes pieds sont-ils peut-être arrimés aux pédales par un réglage trop ferme?
Non, hélas, mes cales ne sont pas trop fermes. Mon pied est assez mobile sur la pédale, et je peux décrocher mes cales assez facilement. En fait, ce sont mes premières cales en vélo, et je les ai réglées au minimum et dès le début c'était parfait Smile

daniel17 a écrit:
Tu parles de 4/5 l d'eau par exemple, je trouve que c'est bcp surtout que ce n'est plus la canicule, et ton parcours ne traversait pas de zones désertiques ?
Matin : 3x20 cl de thé pour se réchauffer+1x20cl de supradyn pour donner la pêche
Journée : 2 à 3 L d'eau
Soir : 1/2 à 1 L d'eau (bouillon des pâtes)
Total : 3,30 à 4,80 L
J'ai toujours beaucoup bu quand je fais du sport (je suis d'une corpulence forte), et là, il faisait chaud la journée... bon, ce n'était pas la canicule non plus...
En tout cas, je ne crois pas que ça entraîne des tendinites ? au contraire.

Emanon a écrit:
pour ta tendinite peut être que ta bôme est un peu loin,il suffit que tu es tendance "a pousser" le talon vers l'avant quand tu pédales,cela pourrait peut être créer un étirement du tendon?? scratch
Ma bôme n'est pas au plus prêt, mais je l'ai éloignée d'1 ou 2 cm, depuis début juillet où je l'avais réglée au minimum.
Quand j'ai commencé le VC, on me l'avait réglé chez CZ beaucoup plus loin. 3, 4 ou 5 cm en avant. Mais comme je fais 1,70 m, je trouvais ça trop loin (+douleurs genoux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpm
Posteur de bronze


Messages : 335
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Premier petit voyage en vélo couché, Le Croisic-Orléans   Jeu 30 Oct - 18:16

Bravo T0ms pour ton premier voyage et merci pour le récit. Joli vélo ... enfin moi je trouve (j'ai le même). Et jolies photos.
Dommage pour le problème de tendinite. Tu dis que tu avais déjà senti une gêne due aux chaussures. Le problème vient peut-être de là. J'ai encore au grenier une paire de chaussures Shim qui me cisaillait le pied au niveau de la languette. Pour une sortie courte, on supporte stoïquement mais en étapes répétées pendant plusieurs jours, plus question. Donc à éliminer.
Et puis vérifie le réglage de ta bome. Pédalier trop prêt ou pédalier trop loin c'est tendinite et mal au genou garanti. Le réglage de base (selon mon gout) c'est quand je peux pédaler sans forcer, jambe normalement tendue, en mettant les talons sur les pédales. Ensuite on ajuste centimètre par centimètre au fil des kms. Vérifier aussi qu'une fois les cales enclenchées, l'articulation du gros orteil corresponde bien à l'axe de la pédale.
Ce qui m'étonne un peu : ta façon de fixer le sac de tente au guidon USS. Pour tout dire ça me parait risqué. Le Paseo "guidon dessous" se pilote avec deux doigts d'une seule main. Le poids du sac peut déséquilibrer le vélo, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastabor
Nouveau / nouvelle
avatar

Messages : 6
Âge : 43
Localisation : Quimper (29)
VPH : Nazca Paseo USS
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Premier petit voyage en vélo couché, Le Croisic-Orléans   Jeu 30 Oct - 19:50

jpm a écrit:
Ce qui m'étonne un peu : ta façon de fixer le sac de tente au guidon USS. Pour tout dire ça me parait risqué. Le Paseo "guidon dessous" se pilote avec deux doigts d'une seule main. Le poids du sac peut déséquilibrer le vélo, non ?
Non, je n'ai pas trouvé d'inconvénient à mon système, sauf fixer l'ensemble tente+bâche sur le guidon le matin, ce n'est pas évident... mais avec l'habitude, ça se fait bien.
L'ensemble est volumineux mais pas très lourd (3,5 kg) donc ça ne déséquilibre pas le vélo, ça ne gêne pas le guidon,
il faut juste être sûr que c'est bien fixé ! sinon bonjour la gamelle... :velo3:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier petit voyage en vélo couché, Le Croisic-Orléans   Jeu 30 Oct - 20:06

Vindwa a écrit:
Pas forcément, je fais plus de km quotidiens avec plus de poids encore, jamais eu de tendinite.
- en même temps, qui ici totalise autant de Km que toi ?
alors autant ton expérience est très utile, autant je me dis que la nature ne s'est pas fichue de toi non plus, bref que tout le monde ne part pas sur un pied une rotule d'égalité. ;]
Revenir en haut Aller en bas
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 4979
Âge : 57
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Premier petit voyage en vélo couché, Le Croisic-Orléans   Jeu 30 Oct - 21:49

Franchement, aucune générosité particulière à mon égard de la part de dame nature; elle m'a même plutôt rangé dans la rubrique gringalet pas costaud.
Et sans doute de ce fait, j'ai toujours privilégié les petits braquets, ceci expliquant peut-être cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferran
***


Messages : 133
Localisation : Ferney-Voltaire, (01-AIN)
VPH : Nazca Pionner
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Premier petit voyage en vélo couché, Le Croisic-Orléans   Ven 31 Oct - 8:35

t0ms a écrit:

daniel17 a écrit:
Tu parles de 4/5 l d'eau par exemple, je trouve que c'est bcp surtout que ce n'est plus la canicule, et ton parcours ne traversait pas de zones désertiques ?
Matin : 3x20 cl de thé pour se réchauffer+1x20cl de supradyn pour donner la pêche
Journée : 2 à 3 L d'eau
(...)

J'ai une courte experience en voyages a velo, mais je suis de l'avis de daniel17: avoir besoin de 5L d'eau ne signifie pas devoir les trainer toute la journee: en pleine canicule j'ai traverse tout le sud de la France avec ma gourde 75cl (et mon reservoir 2L "emergence" cache). Il suffit de s'arreter de temps en temps aux villages demander aux gens ou remplir sa bouteille. En plus c'est sympa de discuter avec les gens. Il faut avoir le temps c'est vrai, mais un jour j'ai fait mes 150 km avec cette procedure.

De meme pour la nourriture, il y a plein de petits supermarches un peu partout (attention, ils ferment TOUS a 19h). Il suffit s'arreter un peu avant midi ou avant le diner. Ah! Ces boites de cassoulet qu'elles etaient bonnes!
Et les fruits, qu'est-ce que vous me dites des fruits, gorges de soleil! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier petit voyage en vélo couché, Le Croisic-Orléans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier petit voyage en vélo couché, Le Croisic-Orléans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier petit voyage en vélo couché, Le Croisic-Orléans
» Aller un petit voyage chez les laineux....
» Premier (petit) voyage en V-Strom
» Mes premier tours de roues en vélo couché...
» mon petit voyage vers le Jura!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Forum du Voyage-
Sauter vers: