Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Grande Révolution écologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 49
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: La Grande Révolution écologique   Mar 21 Oct 2008, 10:46

comment vous voyez vous, si vous en voyez une... la grande révolution écologique?
bien sur, il s'agit d'une mutation qui paraît longue à notre échelle, mais bel et bien un changement majeur: la conscience de la finitude de la planète. Si pollution il y a elle s'accumule dans un espace fini.
reste à venir: la conscience de l'interdépendance de tout avec le grand TOUT (appréhendée via les accélérateurs de particule, le chaos, mais pas encore dans les conséquences morales.

j'ai composé ce texte ou j'ai noté des dates repères de "crachés de morceaux" via les médias.

http://nature.et.partage.free.fr/la_grande_revolution_ecologique.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
sanjuro
Posteur d'argent
avatar

Messages : 478
Âge : 37
Localisation : Valence (26)
VPH : Optima Baron N&B
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: La Grande Révolution écologique   Mar 21 Oct 2008, 11:23

Je redoute les révolutions au sens politique :
révolutionnaire un jour, dictateur le lendemain.
facile à vérifier, regardons l'histoire. Pas un révolutionnaire de droite comme de gauche qui n'ai usé du pouvoir pour imposer sa vision du monde au détriment du peuple qu'il prétendait sauver.
Par contre au sens sociétal, on va se prendre une gigantesque claque en travers de la gueule, c'est évident. Et pour les pays les moins développés ce sera une hécatombe.

Quant à "l'interdépendance avec le grand tout", il faudrait que le gens lisent les philosophes matérialistes (ce ne sont pas des consuméristes, attention !) antiques, qu'ils écoutent davantage les scientifiques, qu'ils se tournent vers le nécessaire. Mais malheureusement, le temps de cerveau disponible est accaparé par toute sorte de niaiseries, de futilités. C'est bien plus pratique pour un gouvernement.

Bref, en ce qui me concerne, ça passe par la culture.
Mais d'ici que notre gouvernement mise à nouveau sur l'éducation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edlamouette
Accro du forum


Messages : 2806
VPH : Optima Rhino
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: La Grande Révolution écologique   Mar 21 Oct 2008, 12:30

sanjuro a écrit:

Pas un révolutionnaire de droite comme de gauche qui n'ai usé du pouvoir pour imposer sa vision du monde au détriment du peuple qu'il prétendait sauver.
Ca c'est le lot de n'importe quel homme politique, pas besoin d'être révolutionnaire, ou de droite ou de gauche.

Pour ma part, la révolution écologique aura lieu quand la question de régulation de population ne sera plus tabou. Il faudra rétablir l'équilibre entre naissances et décès : soit on limite les naissances en attendant que des gens meurent ("ne pas faire d'enfant tant que papy n'est pas mort"), soit on augmente les morts (arrêter de soigner les malades) pour conserver un nombre de naissances élevé.
C'est profondément anti-humain (dans le sens cruel), mais regardons donc où nous a amené l'humanisme...

NB : j'ai été agreéablement surpris en lisant que Futuyma dans son livre "Evolutionary Biology" a lui aussi cette vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 49
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: La Grande Révolution écologique   Mar 21 Oct 2008, 16:07

tout cela passe par une prise de contrôle de nos pulsions primaires dont la reproduction fait partie. Il serait dommage que ce soit une éco-dictature qui l'impose, mais vu l'urgence ça va sans doute être le cas.
le chiffre à atteindre pour la stabilisation serait 2 milliards. peut être 5 milliard avec une gestion plus pointue des ressources, et donc un réaménagement de notre mode de vie.


Dernière édition par Jean Thevenet le Mar 21 Oct 2008, 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
czeb
***
avatar

Messages : 154
Âge : 49
Localisation : Madagascar
VPH : Scorpion FX; Kett ride; Kett Tour; Projet Autoconstruction
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: La Grande Révolution écologique   Mar 21 Oct 2008, 18:34

Citation :
Et pour les pays les moins développés ce sera une hécatombe.

Je ne vois pas en quoi.
A part ceux qui vivent au brd de la mer et qui seront (quand?) touchés par la montée du niveau des eau.
Je pense que les plus pauvres sont plus a l'abri des bouleversement en cours que les plus riches.
Les centaines de millions d'agriculteur du monde entier qui vivent avec moins de 2 USD par jour vivent en marge des systèmes que nous connaissons. Ils cultivent leur champs sans engrais chimiques, en très grande partie pour leur autoconsommation et sont coupés des circuits économiques.
Ils survivent en auto-subsistances.

En cas de destruction de nos systèmes économiques liées aux bouleversement climatiques ce sont les personnes riches des économies occidentales très fortement interépendantes qui seront le plus touchés.
Ce sont eux (nous) qui consommons 10 fois plus de ressources et qui créons 10 fois plus de pollution.
En cas de krach du système, il faudra peut être s'habituer à vivre comme ces paysans... Et là, ça va faire très mal confused
Qui parmis nous serait capable de survivre sur un lopin de terrain sans apport extèrieur ?
Qui serait capable de s'habituer aux privations, au manque d'hygiène, d'intimité ?
Peut on imaginer un monde ou chacun vive avec le même niveau de vie de façon durable: pas de consommation de ressources épuisables, pas de pollution supérieure a celle que l'écosystème est capable de digérer ?
Et dans ce cas combine de personnes pourraient être concernées et avec quel niveau de vie ?
Dailleurs qui sait quel est le niveau de vie moyen d'un habitant de la terre aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: La Grande Révolution écologique   Mar 21 Oct 2008, 18:34

Ces propos plus nuancés et qui commencent à apporter des solutions me plaisent, parce que cela devient doucement défendable.

"ne pas faire d'enfant tant que papy n'est pas mort" comme le dit Ed me semble soutenable, tandis que laisser mourir des gens ne le sera probablement jamais, même si on le fait plus souvent que voulu par notre comportement sociétal, d'ailleurs. Mais ce n'est pas volontaire, ou pas directement au moins.

Je ne crois pas à une révolution écolo.
Je ne crois pas aux écolos.
Ce mot commence à me sortir par les yeux.

L'écolo courant est une race à pendre aux arbres tant qu'il en reste, car sa vision courte digne des plus grands myopes ne l'empêche pas de l'ouvrir en grand même lorsqu'il n'a rien compris. L'important étant de dire non à tout ce qui pollue, même si au final cela doit ouvrir la porte aux pires solutions.

Ces écolos, en s'opposant à tous les projets de renouvelable qui ne lavent pas plus blanc que blanc font actuellement le jeu du nucléaire, du charbon et du gaz.

Si une révolution doit venir de ceux-là, je quitte le pays pour en trouver un où ils ne seront pas encore arrivés.

s'il s'agit de la prise de conscience collective, c'est mal barré. Seul le porte-monnaie (et le cul, peut-être) semble apte à guider les actes. Pas gagné si l'on veut refaire un monde meilleur et se réaménager un mode de vie plus efficient.
Ou alors il va falloir le faire sous un mode dictatorial pour éviter que les profiteurs ne détruisent le système.

J'aimerais croire, mais là c'est trop pour moi. Je ne crois pas en la bonté d'une communauté humaine. Je ne crois pas que cela puisse marcher.
Les attaques sont trop nombreuses, la volonté de détruire trop fréquente pour que cela aie une chance.

Pour 1000 qui bossent, un seul qui casse peut tout faire tomber; or ce taux est probablement inférieur à ce que l'on peut constater au quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
pasteque
Accro du forum
avatar

Messages : 2961
Âge : 43
Localisation : catalogne 66-tourner a gauche au deuxième sanglier
VPH : ça change....
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: La Grande Révolution écologique   Mar 21 Oct 2008, 18:46

d'accord avec l'analyse de CZEB....
c'est ici que nous ne produisons quasiment rien de ce que nous consommons , l'agriculture vivrière est un lointain souvenir et si crise il doit y avoir j'imagine deja avec horreur des hordes sortant des villes pour prendre d'assaut les quelques rares champs de paysans qui subsistent...
nous sommes hautement techno-dépendants et donc energie-dependants et ceci est un point de fragilité sans commune mesure avec les sociétés chez qui ce degres de dépendance est moindre...

non sèrieux , si ça craque , les pires facettes de l'homo occidentalus vont se révéler et ça risque d'être saignant , chacun pour soi , appropriation par le plus fort , etc.....

des fois je me dis que mon velo solaire sera peut etre mon arche de noe pour fuir vers des contrées un peu moins violentes..... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclolibrius.fr/
Edlamouette
Accro du forum


Messages : 2806
VPH : Optima Rhino
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: La Grande Révolution écologique   Mar 21 Oct 2008, 18:55

Citation :
A part ceux qui vivent au brd de la mer et qui seront (quand?) touchés par la montée du niveau des eau.
Paradoxe intéressant, la première victime de la montée des eaux dues à la "pollution" (j'abrège) sera le peuple du vélo : les néerlandais.
pasteque a écrit:
non sèrieux , si ça craque , les pires facettes de l'homo occidentalus vont se révéler et ça risque d'être saignant , chacun pour soi , appropriation par le plus fort , etc.....
Ah non, ce ne sont pas les pires, au contraire. Les conflits, l'individualisme sont des choses bien plus animales qu'humaines, et c'est justement par un rapprochement vers l'état animal, et uniquement par ceci, que l'homme pourra retrouver un certain équilibre : population dépendante des ressources, territorialité, précarité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 49
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: La Grande Révolution écologique   Mar 21 Oct 2008, 19:01

je pense aussi que les pays dépendants de l'agriculture dépendante de traitements et du pétrole vont très mal s'en tirer... par rapport à ceux qui ont encore des ânes, des chameaux, des éléphants, et des semences locales.
Ces pays dépendent de "la qualité de l'environnement" (hô que ça commence à mal sonner...) et il se trouve, économistes et scientifiques semble d'accords d'après quelques articles du journal "le monde" et moi aussi, que le ralentissement de l'économie ralentit la destruction de l'environnement

Citation :
Je ne crois pas à une révolution écolo.
Je ne crois pas aux écolos.
Ce mot commence à me sortir par les yeux.

écolo à effectivement pris une sacré tournure péjorative, et avec le "marketing vert" ça ne vas pas s'arranger! Il faudrait trouver un autre mot pour désigner ceux qui ont conscience et agissent autant que possible en conséquence... mais conscience de quoi?
l'écologie au sens du terme ce n'est pas que la protection de la "nature herbe, fleur et crapaux", c'est aussi la "nature et l'homme" et "la nature de l'homme", voir la nature de la conscience.
éviter de propager le marketing, démonter la publicité, ne pas suivre des pulsions sans en prendre connaissance et les péser à la réflexion, pour agir "bien" serait un acte écologique, quasiment synonyme de responsabilité morale.
mais le terme écolo s'est doté de ce sentiment d'étroitesse d'esprit qui a mené par exemple au conflit "natura 2000" avec son rejet massif, sans même lire le dossier: à cette époque, "les écolos" ont pris de haut les ruraux, et ce terme "natura 2000" (ça sonne comme Turbo 2000 ou V 2000) et infuse un ressentit du genre "nous on arrive et on met tout à plat chez vous, vous les dépassés du passé"
"ces messieurs de paris" viennent tout régenter, tout interdire... 10 ans à près, ce contexte ne semble que timidement se débloquer...

"écologique" a donc un sens maintenant déformé, il a été "pollué" par la politique (terme lui même dégradé dans la conscience)... trouver un autre terme? ou ne pas s'y méprendre...


Dernière édition par Jean Thevenet le Mar 21 Oct 2008, 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
Edlamouette
Accro du forum


Messages : 2806
VPH : Optima Rhino
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: La Grande Révolution écologique   Mar 21 Oct 2008, 19:10

Jean Thevenet a écrit:
Il faudrait trouver un autre mot pour désigner ceux qui ont conscience et agissent autant que possible en conséquence... mais conscience de quoi?
Des mots comme "meurtrier" ou "suicidaire" ? J'ai déjà parlé sur d'autres sujets de la démographie de l'île de Tikopia. Quand ils s'estiment trop nombreux par rapport à leur minuscule bout de terre loin de tout, ils tuent leurs enfants né ou à naître, ou alors partent pour un voyage en mer (en fait, un suicide). Ceci étant bénéfique à toute leur communauté.
Seulement voilà, la société occidentale a cru que pour être bénéfique à sa communauté, c'était à coup de loi, de religions, de morales. Ceci empêchant les décisions comme à Tikopia.
Un autre point, il faudra que je le vérifie, je crois qu'il n'y avait pas de chef à Tikopia. L'instauration d'un chef, que ce soit chef du village ou comité des Nations Unies est, je pense, source d'échec.

A lire : "We the Tikopia" (quand ils parlent d'eux ou de leur île, les tikopiens ne se dissocient pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: La Grande Révolution écologique   Mar 21 Oct 2008, 19:11

Le gros "Greenwashing" ou marketing vert est mené par des sociétés très polluantes mais très riches aussi, donc gaffe; l'ennemi est puissant.
C'est inacceptable, et démonter leur argumentaire à 2 balles est en effet une tâche sociale indispensable.

comme le dernière pub pigeot du gars qui trempe le doigt dans le verre; vu chez un ami ce weekend; dégouté j'étais.
480 Wh/km, c'est rien pour eux? Cela veut dire juste tremper son doigt?
Quelle bande de clowns!
Et il y en a peut-être un paquet qui vont croire cela; c'est honteux et lamentable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
JNZ
Accro du forum
avatar

Messages : 2458
Âge : 37
Localisation : Voreppe (15km Grenoble)
VPH : Optima Orca + Speculoos + vieux vélos qui vont bien
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: La Grande Révolution écologique   Mar 21 Oct 2008, 22:52

pour aller dans ce sens, j'ai peur que l'on glisse dans l'avenir vers une inquisition verte, hypocrite et détournée. (genre le concept de voiture verte de 1500kg)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jumpifnotzero.free.fr/
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 49
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: La Grande Révolution écologique   Mer 22 Oct 2008, 12:20

INCROYABLE!!!
une PAGE ENTIÈRE SUR LA MÉDITATION dans le journal LE MONDE (la page 26 du 22 octobre 2008).
voilà bel et bien un signal positif de prise de conscience: voir le dévoloppement d'un tel sujet dans un média de masse, Même si c'est encore très loin de faire basculer la prise de conscience globale est un évènement à notter.
Les gens "qui ont besoin" pourront "accrocher", même si ils sont peu en pourcentage ça sera un jalon de plus de posé.

remarque: la méditation est l'antidote absolu vis à vis du marketing et des abberations de comportement qui en découle, surtout pour ce qui est du domaine de l'automobile et tout ce qui est consommation, la violence entre autres.
seulement, cela demande des efforts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
Edlamouette
Accro du forum


Messages : 2806
VPH : Optima Rhino
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: La Grande Révolution écologique   Mer 22 Oct 2008, 12:24

Méditation n'est pas synonyme de réflexion, quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: La Grande Révolution écologique   Mer 22 Oct 2008, 12:25

C'est marrant : moi (qui ne pratique pas la méditation et ne sais rien d'elle), je n'ai trouvé surprenants ni la présence de l'article, ni son contenu. Les deux me paraissent même éminemment consensuels — ce qui ne préjuge d'ailleurs en rien d'un éventuel potentiel "révolutionnaire" de la méditation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 49
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: La Grande Révolution écologique   Mer 22 Oct 2008, 12:47

ce n'est pas surprenant actuellement... puisque c'est inscrit dans l'évolution des choses...
mais il y a quelques années, ce genre de sujet ne se voyait pas comme ça au grand jour! ça aurait été effectivement très surprenant.
c'est pour ça que j'y vois un signe.
c'est un peu comme trouver dans l'hypermarché du coin "le monde selon monsanto".
immaginez seulement ça en l'an 2000!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Grande Révolution écologique   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Grande Révolution écologique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HS - TGV fait sa grande révolution intérieure
» [Fiat] Evolution gamme Grande Punto
» Réservoir à carburant grande capacité
» Corde à double pour grande voie
» re photos B-king PATOCHE + grande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Coin écolo-
Sauter vers: