Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Ness
Accro du forum
avatar

Messages : 2777
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Lun 20 Oct 2008, 21:34

Rouler à 70 km/h dans un vélomobile sans casque et sans protection en cas de renversement relève de l'excès qui ne peut rien avoir en commun avec le projet qui semble pour vous de faire un VM démocratique pour Mr tout le monde.
Le coup des freins asymétriques en entrée de virage me semble relever du même décalage.
Rouler à cette vitesse en gardant un niveau de sécurité correct me parait incompatible avec les vélomobiles actuels et le votre y compris.

Vous parlez grand public la ? Il y a des choses qui m'échappent. Votre business plan m'échappe Mr le potentiel Business angel. Je te rejoins un peu la dessus Vieuxclou. La pêche au gros.

Vieuxclou: le fil sur Velectris est très très intéressant pour comprendre Mr Plaimert.

Au fait, les VM chers et préhistoriques comme le Mango sont totalement isolés au niveau des roues, pour les manipuler on sort les mains tout simplement.

Marrant ce ton très suffisant. Il serait sage d'aller essayer les VM du marché avant de les massacrer cela permettrait de parler de ce que l'on connait, non ?

Quelle est votre entreprise ? Si vous montez une société en massacrant les concurrents sans connaître leurs performances, c'est pas gagné.

De toute façon je ne comprends pas en quoi il faut absolument alléger les VM. Pour moi, que le VM pèse 20 ou 30 kg il faudra de toute façon l'électrifier pour les pays comme la France car sinon vous serez trempé de sueur à la première côte. Il me semble d'ailleurs que vous roulez avec une assistance de 500 watts. On est pas en Hollande plate ici.

De fait, l'assistance étant une réalité incontournable, le poids n'est donc pas pour moi le problème, c'est le prix. Mais pour faire de la production de masse, ce sera sans doute des plastiques thermoformables comme est prévu le Versatile.
Le Versatile, vous avez sûrement dû l'essayer non ?

Votre technique ne me parait pas automatisable pour son assemblage. Je ne suis pas spécialiste en production mais je vois mal la compatibilité entre des heures de main d'œuvre et des bas coûts. Mais je peux me tromper. Nous avons sur ce forum de nombreuses personnes qui peuvent nous éclairer sur ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.on-avance.fr
Eniotna
Posteur d'argent
avatar

Messages : 440
Âge : 31
Localisation : Epinal
VPH : Mango
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Lun 20 Oct 2008, 21:35

claude.plaimert a écrit:
mais je t'avoue que lorsque je suis à 70 km/h (dans des zones de visibilité parfaite), je me dis que si j'avais un peu de sécurité passive, j'apprécierais !

Moi c'était à plus de 80, lorsqu'est apparu un creu sur toute la largeur d'une route pourtant correcte depuis plusieurs km.
Ni le temps de freiner suffisamment, ni les suspensions qu'il faut pour absorber.
Si j'avais eu un semblant de sécurité passive je ne me serais pas dit après coup que j'avais failli mourir.
Mais avec de la sécurité active, je ne descendrais plus comme une grand-mère à 50/60 maxi (ce que je fais maintenant).

Ce que tu rcontes sur le pilotage avec les freins donne vraiment envie d'essayer.


Dernière édition par Eniotna le Lun 20 Oct 2008, 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6594
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Lun 20 Oct 2008, 21:36

Eniotna a écrit:

Ce que tu rcontes sur le pilotage avec les freins donne vraiment envie d'essayer.
attention ce genre de manoeuvre est typique du kett, ça ne marchera pas de la même façon avec un tadpole, qu'il s'agisse d'un VM ou d'un trike sans carénage (avec un tadpole, comme Ness l'a souvent expliqué, il faut déporter le corps vers l'avant pour faire déraper la roue arrière et permettre ainsi un virage sec "autour" d'une roue avant ; avec le kett, rester tranquilou au fond de son siège est suffisant)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
amidesign
Accro du forum
avatar

Messages : 2003
Âge : 51
Localisation : Lausanne
VPH : Construit sur mesure
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Lun 20 Oct 2008, 22:18

J'ai lu dans un fascicule médical qu'il faut quotidiennement faire un effort qui amène à la transpiration.

Non franchement, vous pouvez pas partir 10, 20 ou 30 minutes avant pour ne pas avoir à courir pour arriver à l'heure. J'ai l'impression d'entendre des automobilistes. Si vous pouviez rouler à 200 ça ne serrait que mieux. Laughing Dans quel monde vit on.

Il faut repenser le transport individuel. Ce doit être un moyen écologique. Il doit protéger du milieu extérieur et ne pas rouler trop vite. Il doit être léger et simple. Si quelqu'un veut un moteur, pourquoi avoir des pédales, ça n'a pas de sens.

Lorsque je roule avec mon trike je garde une distance de 50 à 80 cm avec le trottoir. Les automobilistes n'ont qu'à patienter. C'est celui qui est devant qui à la priorité. Je n'ai jamais entendu un coup de klaxon et pourtant je n'ai pas de fanion.
Lorsque j'aborde une côte, j'y vais en douceur ... 50 Watts au maximum.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluondufou
Posteur d'argent


Messages : 486
Âge : 46
Localisation : london
VPH : mosquito, pou d'la route, bike friday
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Lun 20 Oct 2008, 22:42

Snickers a écrit:

A priori*, le tyveck se rétracte si on le chauffe. Donc on devrait pouvoir appliquer cette technique pour éliminer les plis. Ceci doit toutefois avoir certaine limite.
* je n'ai pas testé..


beaucoup moins que du dacron, dons pas assez pour resorber des plis sur une surface à 2 rayons de courbure

Snickers a écrit:


Ce qui signifie que le bois "plein" serait mieux que le carbone "plein" en flexion. C’est possible. Toutefois, dès que l’on fait travailler une structure composite en flexion, on évite soigneusement de faire quelque chose de "plein". Un rondin de bois est donc à comparer à un TUBE de carbone de même diamètre et de résistance équivalent…Je doute que dans ce cas que le bois soit à son avantage.
Je préfère comparer les matériaux en utilisant Résistance mécanique / densité. Dans ce cas, le carbone est en tête. Le bois n’est toutefois pas si mal, j’en conviens.


critere insufisant, pour des poutres en flexion à coef de charge faible (fort elancement) c'est le flambage d'euler qui est le facteur dimensionnant, donc on compare le ratio racine carré du module young sur densité, encore une fois le sapin arrive en tete. c'est pourquoi les arbres de fort elancement sont en bois et pas en alu :-) -d'ailleurs ceux de faibles elancement aussi
apres, c'est une autre paire de manche que de mettre en oeuvre le bois de façon efficace, comme support à une toile tendue. le gros defaut du bois sera son manque de rigidité par rapport à un composite carbone qu'il faut compenser par de fortes sections. pour ne pas alourdir la structure il faut alors penser section en I.

je suis tout à fait d'accord avec Laurent Ness quand au prix certainement elevé d'une telle structure, pour avoir dejà un peu bricolé ce genre d'assemblage, mon experience revele qu'on engouffre facilement des journées de travail: decoupe + assemblage + collage des couples + decoupe tissus + entoilage / collage + finitions etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pixel-Man
Accro du forum
avatar

Messages : 1068
Âge : 50
Localisation : Lille (59)
VPH : Raleigh Freedom :)))
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Lun 20 Oct 2008, 22:53

claude.plaimert a écrit:
... Bref, pas un tombereau comme le Sunrider que j'ai essayé début septembre dernier.

Il s’agit là d’un contre-exemple !
Si c'est là votre expérience du VM...
Avez-vous essayé un Quest ou un Mango (adapté à votre taille) qui sont des références ?
(J’attends une réponse).

D’après un fabricant de trike que j’ai contacté, il n’y a pas d’avenir commercial sérieux pour les « faux velomobiles », basés sur les trikes. Par contre, il envisage la production d’un vrai VM, qui lui semble prometteur. La position du pilote dans un VM permet justement de mieux transmettre l’énergie. La position sur un trike est différente que dans un VM. C’est aussi pour cette raison qu’il est difficile (impossible ?) de dessiner un VM efficace à partir d’un trike.

En Mango, je démarre aussi vite que les voitures quand c’est limité à 50 et je m’incère dans le trafic sans problème d’inertie (sur courtes distances naturellement).

Le poids n’est donc pas le seul facteur qui importe dans cet exercice. Le rendement importe également. J’ai l’impression qu’un vrai VM (autoporteur) bien conçu devrait permettre une meilleure transmission de l’énergie (Quest).

Ce n’est pas un ingénieur qui parle, je ne suis qu’un usager de VM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/velomobiledesign
Eniotna
Posteur d'argent
avatar

Messages : 440
Âge : 31
Localisation : Epinal
VPH : Mango
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Lun 20 Oct 2008, 23:11

Pixel-Man a écrit:
Ce n’est pas un ingénieur qui parle, je ne suis qu’un usager de VM.
Menfin, avec des grosses jambes quand même. Faut pas faire croire que n'importe qui peut rouler comme ça dans le flot des voitures.

Gluondufou, ça fait plusieurs postes que je suis sous l'eau Laughing Moyenariencomprendre, mais tu as l'air de dominer ton sujet.

amidesign a écrit:
Non franchement, vous pouvez pas partir 10, 20 ou 30 minutes avant pour ne pas avoir à courir pour arriver à l'heure. J'ai l'impression d'entendre des automobilistes. Si vous pouviez rouler à 200 ça ne serrait que mieux. Dans quel monde vit on.
Pour moi en VM c'est déjà 15 minutes de moins sous la couette le matin. En VD ce serait 20 ou 30 minutes de moins, même pas imaginable. Avec un VM de 15 kg qui me ferait partir à la même heure que quand je prends la voiture, la question de la prendre ne se poserait même plus.
La vitesse en soi c'est con, mais c'est déterminant si on veut faire du VM une alternative à la voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patum Catus
Accro du forum


Messages : 5963
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Lun 20 Oct 2008, 23:15


- MDR Ness, tu l'attaques comme si ta vie en dépendait.
quant aux freins asymétriques, ne permettent-ils pas d'alléger la roue extérieure en virage ?

@ Amidesign : moi c'est l'inverse ; je roule le plus à droite possible si j'ai du monde derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ness
Accro du forum
avatar

Messages : 2777
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Lun 20 Oct 2008, 23:53

Patum Catus a écrit:

- MDR Ness, tu l'attaques comme si ta vie en dépendait.
quant aux freins asymétriques, ne permettent-ils pas d'alléger la roue extérieure en virage ?

Patum: Oui je dois dire que ça m'énerve beaucoup ce type de sujet. Ou un gars arrive, n'a visiblement jamais testé aucun vélomobile du marché.
Certes a fabriqué son engin avec beaucoup de patience et de mérite. Mais il se permet de comparer à quoi du coup ? A rien que des aprioris qu'il s'est construit. Voila ses points de référence. Genre, mon dieu les VM du marché ça ne tourne pas, Jean passe et des meilleures.

Bonjour la rigueur intellectuelle.
Moi j'ai comme une impression bizarre.

Tiens demande en MP que CB t'envoies la copie d'un message qu'elle m'a envoyé sur un autre cas similaire du forum. Tu vas bien rire. Le passage du virtuel au réel peut amener des surprises.

Mon explication sur le freinage n'était pas claire, c'était juste pour signaler que j'imagine mal un VM commercialisé où il faudrait apprendre à gérer la technique de freinage en virage ou alors où la première erreur de freinage te fout à l'envers mais je connais mal le Kett, CB t'en penses quoi ?

Ami design: je suis désolé mais prendre un vélomobile pour ne pas avancer dans la première côte venue avec ce raisonnement, le vélomobile risque de rester l'apanage des sportifs. J'ai revendu mon Mango pour ça. La meilleure approche est d'après moi le zut j'ai oublié le nom, le principe développé par Thevenet et Couque. Mais la on pollue ce topic et il vaut mieux en ouvrir un autre pour en discuter. C'est un débat hautement intéressant pour tout le monde justement. On a déjà du en causer quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.on-avance.fr
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6594
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Mar 21 Oct 2008, 00:17

Ness a écrit:

Mon explication sur le freinage n'était pas claire, c'était juste pour signaler que j'imagine mal un VM commercialisé où il faudrait apprendre à gérer la technique de freinage en virage ou alors où la première erreur de freinage te fout à l'envers mais je connais mal le Kett, CB t'en penses quoi ?
bof, pas plus difficile de freiner avec un tadpole qu'avec un kett et vice versa ; dans les 2 cas, freinage indépendant sur les 2 roues qui portent l'essentiel du poids

différence quand même entre le kett 1 roue motrice et le kett à différentiel : avec ce dernier ne freiner que d'un seul côté fait tourner le bestiau, contrairement au kett standard qui reste en ligne

M qui utilise couramment un ice et un kett pourra apporter un témoignage du quotidien sur la différence de pilotage et freinage, s'il a le temps de passer faire un tour sur ce fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
Patum Catus
Accro du forum


Messages : 5963
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Mar 21 Oct 2008, 00:19


- Ness, ce gars a la foi dans un monde de pionniers, n'est-ce pas l'idéal pour faire avancer le schmilblick ?
il a de la gueule ? une grande gueule ? il est blindé ?
chouette !!!
peut-être s'emballe-t-il à tort, peut-être à raison, il n'échappera pas aux réalités mais en attendant il se donne a son projet.
s'il réussit, c'est du tout bon pour le VPH.
autrement il fera ce qu'on a tous dû faire à un moment dans d'autres circonstances ; il s'adaptera aux réalités, se la coincera sur l'oreille et la fumera plus tard.
comment un pro peut-il se sentir agacé par ça ?
ce qu'il dit sera de toutes façons moins important que ce qu'il fait, non ?
ou alors un truc m'échappe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claude.plaimert
**


Messages : 77
Localisation : Haute-Savoie
VPH : Kettwiesel
Date d'inscription : 15/10/2008

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Mar 21 Oct 2008, 09:57

Oh grand Patum Catus : la voix de la sagesse parle par ta bouche.
Respects !

Ma vie de créateur et chef d'entreprise m'a appris à :
1/ respecter les faits, que les faits, car ils ont toujours raison,
2/ accorder peu de place aux blablas
3/ observer que lorsque que des intérêts économiques même modestes sont en jeu, l'interlocuteur peut pedre tout discernement.

Et en plus, ce qui m'intéresse dans l'aventure VM, c'est le concret et pas les prétendus projets de business qu'on me projette sur le dos Very Happy
Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2836
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Mar 21 Oct 2008, 10:15

Ness a écrit:
Patum: Oui je dois dire que ça m'énerve beaucoup ce type de sujet. Ou un gars arrive, n'a visiblement jamais testé aucun vélomobile du marché.
Certes a fabriqué son engin avec beaucoup de patience et de mérite. Mais il se permet de comparer à quoi du coup ? A rien que des aprioris qu'il s'est construit. Voila ses points de référence. Genre, mon dieu les VM du marché ça ne tourne pas, Jean passe et des meilleures.

Bonjour la rigueur intellectuelle.
Moi j'ai comme une impression bizarre.
Sérieusement, j'ai du mal à comprendre de telles réactions, surtout de la part de toi, Ness, qui m'avais plus d'une fois impressionné par le sang-froid et la diplomatie dont tu avais su faire preuve suite à des attaques directes sur le forum.

Parce que franchement, oui, l'auteur de ce topic s'exprime d'une manière un peu trop suffisante à mon gout, oui, ce n'est pas la modestie qui l'étouffe, et effectivement, la différence de conception entre un vélomobile en dur et un vélomobile constitué d'une simple coque légère n'a rien à voir avec un problème d'obsolescence de l'un ou de l'autre: aucun des deux n'est antédiluvien pour autant, ça semble évident.

Pour autant, le concept de la coque légère est intéressant, la réalisation propre, et l'alternative prometteuse pour ceux qui veulent tenter l'autoconstruction par exemple.

Après, on peut ne pas aimer, on peut ne pas être convaincu, mais ce n'est pas une raison pour faire des procès d'intention ou lancer des affirmations sans fondement (genre "il n'a jamais testé des vélomobiles du commerce" ... il l'a dit à plusieurs reprises, qu'il en a testé, alors il n'en a peut-être pas testé assez, mais quand même, ce n'est pas très poli de choisir d'ignorer spécifiquement des bouts de ses messages à dessein pour l'attaquer).

Au pire, il suffit d'ignorer ce topic, pour ceux qui sont allergiques au concept Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sitch
Posteur d'argent
avatar

Messages : 471
Âge : 45
Localisation : Charbonnières-les-Varennes - 63
VPH : Kettwiesel Tour
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Mar 21 Oct 2008, 10:21

chabizar a écrit:
M qui utilise couramment un ice et un kett pourra apporter un témoignage du quotidien sur la différence de pilotage et freinage, s'il a le temps de passer faire un tour sur ce fil.
Oui oui !! Je suis super intéressé par son témoignage !! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2836
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Mar 21 Oct 2008, 10:39

Ness a écrit:
Votre technique ne me parait pas automatisable pour son assemblage. Je ne suis pas spécialiste en production mais je vois mal la compatibilité entre des heures de main d'œuvre et des bas coûts. Mais je peux me tromper. Nous avons sur ce forum de nombreuses personnes qui peuvent nous éclairer sur ce domaine.
Je suis loin d'être certain que ce point là se vérifie. A moins que les prix aient augmenté dans des proportions énormes ces dernières années, une voile de funboard, c'est dans les 300€, peut-être 500€ pour certains modèles haut de gamme. Dans une voile de funboard, il y a des lattes en carbone dans des fourreaux, des laizes de monofilm et des renforts faits de divers matériaux, le tout agencé siouxement pour permettre une déformation efficace du profil dans les rafales en tête de voile et une tenue du creux, bref, ce n'est pas simple, les matériaux ne sont pas forcément donnés, il y a un nombre important de pièces à assembler (de mémoire, il peut y avoir plus d'une dizaine de laizes de monofilm, sans compter les divers renforts).

Tout ça pour dire qu'on est probablement dans le même niveau de complexité, et que le prix relativement contenu des voiles semble indiquer qu'un minimum d'automatisation/industrialisation a été possible.

Je peux me gourer et avoir complètement zappé une difficulté ou une différence importante, hein, mais bon ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ness
Accro du forum
avatar

Messages : 2777
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Mar 21 Oct 2008, 10:47

Patum Catus a écrit:

ce qu'il dit sera de toutes façons moins important que ce qu'il fait, non ?
ou alors un truc m'échappe.

En ce qui me concerne, je trouve de plus en plus insupportable que l'on puisse dire n'importe quoi sous prétexte que les faits vérifieront les paroles ultérieurement. Je trouve ce procédé carrément malsain.

C'est devenu une généralité de fonctionner comme ça.

La fonction de la forme de la parole ou de l'écriture n'est pas aussi innocente que l'on veut nous le faire croire ici.

Tu veux un exemple. Regarde notre président en chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.on-avance.fr
M
Accro du forum
avatar

Messages : 4165
Localisation : de retour à Lyon
VPH : divers rase-moquette
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Mar 21 Oct 2008, 10:50

Un avis d'usager du Kett: j'ai un Kett équipé en disque/hydraulique (sans différentiel) et un ICE équipé en tambour
Pas de souci pour se faire au freinage du Kett. Le freinage peut être assez "brutal", mais j'aime beaucoup le caractère très joueur du vélo. La dernière fois que je me suis fait "piéger", je tenais un objet volumineux d'une main, et dans ce cas, c'est vrai que le Kett ne va pas droit quand on utilise un seul frein... à la différence du ICE.

claude.plaimert a écrit:
Exemple : je prends un virage très serré vite à droite; A l'entrée du virage, à vitesse sensible (= aussi vite et souvent plus vite qu'une voiture .. oui vous avez bien lu), je donne un coup de frein brusque à droite, le Kett se met en courbe serré, réagit au doigt et l'oeil, et je sort de mon virage à une vitesse respectable...
C'est rigolo, mais on ne doit pas piloter conduire de la même manière: pour moi dans un virage à droite, je donne un coup de frein à gauche d'abord, avant de déclencher le frein intérieur. Je ne sais pas si cela change grand chose, mais j'ai l'impression de mieux "enrouler" le virage.

Enfin pour la vitesse, je suis un peu surpris ce qui est dit ici: j'ai fait quelques tests sur des parcours pour comparer Kett et ICE. Dès que cela roule un peu, le Kett est plus lent (environ 10 à 15% sur une heure), mais la maniabilité du Kett reste inégalable.
Sur le plat, le Kett peut rouler à près de 40 km/h pendant une courte distance _cas typique quand une voiture ne peut pas doubler). Le ICE monte à près de 45 km/h ...et le LR a près de 60 km/h mesuré à la bike speed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/ En ligne
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2836
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Mar 21 Oct 2008, 11:28

Ness a écrit:
Tu veux un exemple. Regarde notre président en chef.
Le jour où notre président demandera à ce que soit étudiée la faisabilité d'un vélomobile coque en tyvex comme moyen de transport individuel urbain, j'applaudirai des deux mains! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snickers
Accro du forum
avatar

Messages : 1369
Âge : 44
Localisation : Allemagne (Hanovre)
VPH : HPV StreetMachine GT (AE) + un GTE sans AE
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Mar 21 Oct 2008, 12:29

@Gludufondu, si on considère le facteur de rigidité (module de young) / densité, le facteur de résistance (Résistante mécanique Rm) / densité, le fait qu'une forme tubulaire est approprié. J'ai comme le présentiment que l'on va déboucher sur des lattes en bambou !
http://fr.wikipedia.org/wiki/Module_d'Young

@ Claude,
On oublit les tube de verre…Si les tube alu posait des problèmes de rigidité. Les tubes de verre ne feront pas mieux.
Pour information:
Si on prends des tube de section similaire en fibre unidirectionnel (UD) en traction par rapport à des tubes aciers de gamme moyenne (Rm=500-600 Mpa)

- Le carbone "standard" à une résistance similaire à l'acier et une rigidité similaire. LA diffèrence est qu'il est 6-7 foir plus léger.
- Le carbone haut module est 2 à 3 fois plus rigide avec une résistance en retrait par rapport à l'acier.
- L'alu (alliage) à une resistance proche des aciers "courant", mais rigidité 3x plus faibe et est 2,6x plus léger.
- La fibre de verre à une résistance proche de l'acier mais rigidité 3x plus faibe et est 4x plus léger. Comportement proche de l'alu.
- Le bambou à une rigidité 10x plus faible que l'acier.

Si du coté des tubes en carbone, si la rigidité est prépondérante. Il existe carbone et carbone…La rigidité peut aller du simple au triple. Certaine fibres sont à haut module d'autres à haute résistance en fonction de ce que l'on veut obtenir.
Si j'ai bien compris dans le cas présent, il faudrait des tubes avec un carbone à haut module.

Calcoran a écrit:
Dans une voile de funboard, il y a des lattes en carbone dans des fourreaux, des laizes de monofilm et des renforts faits de divers matériaux, le tout agencé siouxement pour permettre une déformation efficace du profil dans les rafales en tête de voile et une tenue du creux, bref, ce n'est pas simple, les matériaux ne sont pas forcément donnés, il y a un nombre important de pièces à assembler (de mémoire, il peut y avoir plus d'une dizaine de laizes de monofilm, sans compter les divers renforts).
Tout ça pour dire qu'on est probablement dans le même niveau de complexité, et que le prix relativement contenu des voiles semble indiquer qu'un minimum d'automatisation/industrialisation a été possible.
Je peux me gourer et avoir complètement zappé une difficulté ou une différence importante, hein, mais bon ...

C'étais bien ma pensé lorsque j'ai parlé de lattes ayant pratiqué du funboard de nombreuses années.
La technique de tension et de mise en forme des voiles de funboard est probablement adaptable.
Pour l'aspect main d'oeuvre, c'est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ness
Accro du forum
avatar

Messages : 2777
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Mar 21 Oct 2008, 12:43

Calcoran a écrit:
Ness a écrit:
Votre technique ne me parait pas automatisable pour son assemblage. Je ne suis pas spécialiste en production mais je vois mal la compatibilité entre des heures de main d'œuvre et des bas coûts. Mais je peux me tromper. Nous avons sur ce forum de nombreuses personnes qui peuvent nous éclairer sur ce domaine.
Je suis loin d'être certain que ce point là se vérifie. A moins que les prix aient augmenté dans des proportions énormes ces dernières années, une voile de funboard, c'est dans les 300€, peut-être 500€ pour certains modèles haut de gamme. Dans une voile de funboard, il y a des lattes en carbone dans des fourreaux, des laizes de monofilm et des renforts faits de divers matériaux, le tout agencé siouxement pour permettre une déformation efficace du profil dans les rafales en tête de voile et une tenue du creux, bref, ce n'est pas simple, les matériaux ne sont pas forcément donnés, il y a un nombre important de pièces à assembler (de mémoire, il peut y avoir plus d'une dizaine de laizes de monofilm, sans compter les divers renforts).

Tout ça pour dire qu'on est probablement dans le même niveau de complexité, et que le prix relativement contenu des voiles semble indiquer qu'un minimum d'automatisation/industrialisation a été possible.

Je peux me gourer et avoir complètement zappé une difficulté ou une différence importante, hein, mais bon ...

La voile se roule pour l'expédition dans un volume raisonnable. Le carénage tu ne peux pas le rouler ou alors ça veut dire que la main d'oeuvre de remontage sera locale donc beaucoup plus chère que les chinois qui font les voiles . Sinon, bonjour les frais d'expédition tout monté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.on-avance.fr
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2836
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Mar 21 Oct 2008, 15:21

Snickers a écrit:
C'étais bien ma pensé lorsque j'ai parlé de lattes ayant pratiqué du funboard de nombreuses années.
La technique de tension et de mise en forme des voiles de funboard est probablement adaptable.
Pour l'aspect main d'oeuvre, c'est une autre histoire.
Ness a écrit:
La voile se roule pour l'expédition dans un volume raisonnable. Le carénage tu ne peux pas le rouler ou alors ça veut dire que la main d'oeuvre de remontage sera locale donc beaucoup plus chère que les chinois qui font les voiles . Sinon, bonjour les frais d'expédition tout monté.
Merci Snickers et Laurent, je n'avais pas filé la métaphore de la voile assez loin: En poussant le raisonnement, au lieu d'une structure "fil de fer" sur laquelle on plaque le tyveck, j'imaginerais bien une coque sans tension, à la manière des voiles (donc pliable/aplatissable/roulable) avec des lattes qu'on rentre par l'arrière ou le dessous, et qu'on étarque avec des taquets coinceurs exactement comme ce qu'on trouve sur le bord de fuite d'une voile.
Ce qui permettrait:
1- de gérer le problème de montage/stockage/envoi (faut quand même pas avoir un doctorat pour gréer une voile de funboard, même avec une notice minimaliste)
2- de rattrapper facilement le vieillissement probablement inévitable des coutures/colages et autres tolérances de fabrication.

...

Franchement, plus j'y pense, plus cette solution me séduit, d'ailleurs . Ca doit être parce que ça fait trop longtemps que je n'ai pas navigué, ça me mangue de gréer une voile Wink !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2836
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Mar 21 Oct 2008, 15:24

P.S.: En fait à vrai dire je me fous que ce soit industrialisable ou pas, j'essaye juste de voir s'il est possible d'arriver à une solution assez simple pour que je puisse me lancer dans une autoconstruction Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ness
Accro du forum
avatar

Messages : 2777
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Mar 21 Oct 2008, 16:24

[quote="Calcoran"]
Snickers a écrit:
En poussant le raisonnement, au lieu d'une structure "fil de fer" sur laquelle on plaque le tyveck, j'imaginerais bien une coque sans tension, à la manière des voiles (donc pliable/aplatissable/roulable) avec des lattes qu'on rentre par l'arrière ou le dessous, et qu'on étarque avec des taquets coinceurs exactement comme ce qu'on trouve sur le bord de fuite d'une voile.
Ce qui permettrait:
1- de gérer le problème de montage/stockage/envoi (faut quand même pas avoir un doctorat pour gréer une voile de funboard, même avec une notice minimaliste)
2- de rattrapper facilement le vieillissement probablement inévitable des coutures/colages et autres tolérances de fabrication.

Génial ! Vraiment une idée à creuser ... en plus les lattes non tubulaires auront l'avantage de travailler de deux façons différentes selon l'effort soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.on-avance.fr
Calcoran
Accro du forum
avatar

Messages : 2836
Âge : 42
Localisation : Rennes, France, Europe, Terre, Voie Lactée
VPH : VH: Quest 317, Trice Q26->24. VD: Brompton
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Mar 21 Oct 2008, 16:37

Ness a écrit:
Calcoran a écrit:
En poussant le raisonnement, au lieu d'une structure "fil de fer" sur laquelle on plaque le tyveck, j'imaginerais bien une coque sans tension, à la manière des voiles (donc pliable/aplatissable/roulable) avec des lattes qu'on rentre par l'arrière ou le dessous, et qu'on étarque avec des taquets coinceurs exactement comme ce qu'on trouve sur le bord de fuite d'une voile.
Ce qui permettrait:
1- de gérer le problème de montage/stockage/envoi (faut quand même pas avoir un doctorat pour gréer une voile de funboard, même avec une notice minimaliste)
2- de rattrapper facilement le vieillissement probablement inévitable des coutures/colages et autres tolérances de fabrication.

Génial ! Vraiment une idée à creuser ... en plus les lattes non tubulaires auront l'avantage de travailler de deux façons différentes selon l'effort soumis.
C'est chouette de voir que tu n'es pas opposé à toute forme de carénage léger Very Happy .

Bon, faut vraiment que je trouve le temps de passer à Montpellier pour venir tester un Cat Expedition, sinon j'aurai l'air malin avec un carénage sans trike en dessous Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claude.plaimert
**


Messages : 77
Localisation : Haute-Savoie
VPH : Kettwiesel
Date d'inscription : 15/10/2008

MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   Mar 21 Oct 2008, 16:42

Ness a écrit:
Au fait, les VM .../... comme le Mango sont totalement isolés au niveau des roues, pour les manipuler on sort les mains tout simplement.

Veux-tu dire qu'un VM comme le Mango, créé pour circuler dans des pays aux lattitudes plus élevées que la nôtre, donc soumis plus fréquemment aux intempéries que par chez nous, impose de sortir les petites mimines pour manipuler les roues si on veut faire une marche arrière quand il pleut, tout ça parce qu'on a un rayon de braquage très large ?

Ai-je bien compris ?
Si oui, est-ce que ce VM ne souffrirait-il pas d'une erreur de conception qui pénaliserait son côté "tous temps" et utilitaire ?
Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Ov'bike 1, prototype de VM ultraléger
» Mana en mode dirt bike
» bike 70
» Prototype KTM 350SX-F
» Run and Bike

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Vélomobiles-
Sauter vers: