Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 WiFi sans le savoir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
pasteque
Accro du forum
avatar

Messages : 2961
Âge : 43
Localisation : catalogne 66-tourner a gauche au deuxième sanglier
VPH : ça change....
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: WiFi sans le savoir...   Lun 29 Sep 2008, 05:54

Emanon a écrit:
et après cette manip on ne trouve plus de réseau,donc logiquement la box n'émet plus, à moins qu'il soit toujours actif mais invisible!!


:

non , plus de soucis , un copain est passé hier avec un testeur de reseau haute frequence pour avoir le coeur net , y'a pû rien dans ma cabane et aux alentours....

ed, j'adore ta technique "hypochondriale" pour lancer la polemique et les piques sans en avoir l'air...bel usage de la semantique Laughing
une carrière politique en vue?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclolibrius.fr/
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: WiFi sans le savoir...   Lun 29 Sep 2008, 07:18

Remarquez que comme avec l'amiante et toutes les autres saletés sociétales, aucun humain mort d'avoir vécu sans se poser de questions n'est encore venu se plaindre.

Et c'est tant mieux, car les zombies n'ont pas bonne presse, de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
MaL
Posteur d'argent
avatar

Messages : 442
Âge : 53
Localisation : Savoie Avant Pays Savoyard Verthemex
VPH : KMX Kart X Class
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: WiFi sans le savoir...   Lun 29 Sep 2008, 08:03

Mon principal problème c'est le WIFI à l'école primaire. J'habite un petit village, la mairie à un abonnement internet qu'elle partage avec l'école qui est à l'étage inférieur et en ce moment j'essaye de faire comprendre au maire et à l'institutrice qu'il faudrait faire un trou dans la dalle et passer un cable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaL
Posteur d'argent
avatar

Messages : 442
Âge : 53
Localisation : Savoie Avant Pays Savoyard Verthemex
VPH : KMX Kart X Class
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: WiFi sans le savoir...   Lun 29 Sep 2008, 08:05

MaL a écrit:
Mon principal problème c'est le WIFI à l'école primaire.
C'est bien la première fois que je me cite. jocolor
En fait j'écrivais cela pour suggérer que peut être vous devriez vous renseigner à l'école de vos enfants pour savoir s'ils utilisent le WIFI.
Comme ça c'est écrit peut être c'est plus clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lionel
**


Messages : 82
Âge : 42
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: WiFi sans le savoir...   Lun 29 Sep 2008, 08:30

J'utilise le wifi chez moi, en ville.
Le routeur ne fonctionne que lorsque j'ai besoin d'internet, le reste du temps, il est coupé. (Une borne Airport (Mac) permet de doser la puissance du wifi pour ne mettre que le minimum nécessaire. Je ne sais pas si les box le permettent.)
Mais je reçois par ailleurs pas moins d'une quinzaine de réseaux différents ! Et ceux là, c'est 24h/24 ... Et je ne peux compter les réseaux cachés, comme le miens l'est pour mes voisins.

(A noter également, même si c'est nocif que pour le porte monnaie que les routeurs allumés en permanence deviennent un des postes principaux de la facture d'électricité ! Et j'ai lu que nombre de box sont fournies avec des transfos gros consommateurs d'énergie, alors que des modèles moins gourmands existent sur le marché.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diabolikelf
***
avatar

Messages : 148
Âge : 34
Localisation : Moëze
VPH : Trice QnT
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: WiFi sans le savoir...   Lun 29 Sep 2008, 08:32

Dans mon appart, que je désactive le wifi ou pas (j'éteins la freebox la nuit tout de même), je suis envahie d'ondes des voisins puisque mon ordi trouve 4 réseaux sans fil différents du mien... Alors à part convaincre les voisins, reste plus qu'à partir habiter à la campagne en maison individuelle pour être tranquille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclocamping.over-blog.com/
M
Accro du forum
avatar

Messages : 4199
Localisation : de retour à Lyon
VPH : divers rase-moquette
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: WiFi sans le savoir...   Lun 29 Sep 2008, 08:46

tu as quand même un peu d'atténuation dans ce cas (pareil ici à Lyon).
Je pense que le pire est de dormir à côté de sa box en émission ;-)

M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 49
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: WiFi sans le savoir...   Lun 29 Sep 2008, 09:06

voici ma première synthèse personnelle sur la nature de la toxicité du wi-fi (et aussi de nouvelles substances chimiques)

Les nouveaux toxiques.

C'est par exemple les nouveaux traitements agricoles, le wi-fi, les ondes en général.
Un danger nouveau est apparu, le but de cette réflexion n'est pas de s'étendre sur la toxicité qui émane des ondes et des produits chimique, mais de considérer son mode d'action qui diffèrent beaucoup de la seule toxicité que l'on connaissait dans le passé: la toxicité aigüe.

L'abeille (pas les abeilles, mais L'Abeille en tant qu'espèce) semble douée d'une conscience particulièrement globale et étendue. Ainsi ce qui serait toxique pour elle ne serait pas un toxique en particulier, mais une dégradation globale. La façon dont les abeilles souffrent de la dégradation de l'environnement semblent le montrer: elles ne souffrent pas d'un toxique, mais d'une dégradation générale qui émerge d'un ensemble de causes qui ne peuvent pas être considérées isolément. Il suffit pour expérimenter cela de voir si "on se sent bien" dans un lieu, malgré qu'il n'y a pas de raisons de se sentir mal, nous paraît cependant malsain. Cela nous semble assez spirituel mais cette intrication des causes formant une "ambiance" hostile est une caractéristique commune des nouveaux polluants.
Ça ne serait pas surprenant d'ailleurs puisque l'on sait qu'au niveau fondamental, l'univers n'est lui même qu'une intrication d'évènements dynamiques, et non pas de la matière... cela, les accélérateurs de particule nous le démontrent chaque jour, et c'est la grande découverte de notre siècle. Tout est lié à tout et tout ne fait qu'un tout avec le tout.

Les nouveaux polluants peu toxiques individuellement semblent pourtant, en trace infimes agir dans la durée, et en interaction avec un ensemble de choses que nous ne pouvons pas englober dans le cadre de mesures. Les nouveaux polluants n'ont pas besoin d'être fortement dosés pour agir, ils leur suffit d'être présent partout et tout le temps et d'être activés par un ensembles de choses annexes. C'est le cas des ondes.
Il n'est pas du tout dangereux d'être exposé à des champs radioélectriques faibles mais continus. Et pourtant les téléphones et le wi-fi semblent poser des problèmes. Ce qui est toxique est l'association de ces ondes avec une modulation.
Osons une analogie: la lumière n'est pas nocive à la santé, à moins d'atteindre une dose ayant des effets toxiques par dépassement de quantité: trop d'ultraviolets brûlent, trop de lumière ébloui ou chauffe. Mis à part ces excès nous survivons très bien à la lumière du jour, et même à celle, relativement continue de nos villes.
Maintenant modulons une lumière équivalente à celle du jour, ou même seulement à celle d'une pièce selon des cycles réguliers de quelques herzts, en fait à une fréquence qui est dans notre plage de sensibilité aux changements: cela finira par rendre fou ceux qui y sont exposés. Les lumières clignotantes ont un effet qui n'est pas du tout le même qu'un éclairage. La manière de distribuer cette lumière génère un stress qui peut porter atteinte à l'intégrité psychique, et donc physique puisque tout est lié. Avoir la croix de la pharmacie à coté de sa fenêtre est supporté par un nombre moins grand de personne que une simple lampe d'éclairage.

C'est la même chose avec les ondes transportant des données numériques par paquets, mais à l'échelle cellulaire. Cela stresse les cellules de baigner dans un rayonnement électromagnétique clignotant à peu près au même rythme que celui de ses processus internes. C'est ce stress cellulaire qui est la cause semble t'il ou une des causes de l'intolérance à ces ondes, depuis qu'elles ne sont émises que par paquets et donc modulées par des très basses fréquences. Ce type de modulation est "moche". Il vous suffit de faire fonctionner un téléphone ou un modem wi-fi près d'un amplificateur audio mal blindé pour écouter ce que captent vos cellules. Ce n'est pas beau à l'oreille, et en entendant ça nous les comprenons mieux. Subjectif? Ne dénigrons pas totalement l'aspect "conscience", qui baigne tout, qui fait que notre corps forme un tout qui ne se décompose pas instantanément. La toxicité qui se manifeste touche plutôt le tout que les parties du tout, et c'est là la difficulté de prouver les effets.
Ainsi, les ondes ne sont pas toxiques isolément, du moins tant qu'elles sont assez faibles pour éviter un dégagement de chaleur (effets thermiques). Cumulé dans la durée, ce n'est pas si sur, les effets non thermiques d'ondes continue semble agir déjà. Une modulation est suivant ce qui l'a transporte un vecteur d'agression sur un autre plan, elle l'est par ce qu'elle est perçue ou qu'elle influe. Dans le cas des ondes c'est des impulsions rythmique de la perméabilité cellulaire et les oscillations physique de l'ADN qui pourraient servir de preuves matérielles. C'est ce rythme même, en brouillant les mécanismes de "pensée" (de communication entre les cellules et le tout) qui génère un stress, et qui révèle que quelque chose ne va pas... Si d'autres facteurs de stress s'ajoutent il se déclenche alors des phénomènes d'allergies qui expliqueraient l'électrosensibilité qui n'est en fait qu'une allergie au stress due aux ondes, du même ordre que l'allergie due aux polluants associés à une autre cause, psychique ou physique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: WiFi sans le savoir...   Lun 29 Sep 2008, 10:35

Très bien l'analogie avec l'éclairage clignotant, cela fait un bout que j'essaie de trouver quelque chose de compréhensible pour le signal pulsé.

J'avais pensé à un robinet qui goutte pour montrer que ce n'est pas forcément le volume qui pose problème, mais la lumière de l'enseigne de pharmacie devrait pas mal causer à mes amis citadins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 49
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: WiFi sans le savoir...   Lun 29 Sep 2008, 16:08

un exemple plus physique serait un vent soufflant à 30km/h par rafale au lieu de souffler en continu: il peut très bien casser des arbres.
pour l'esprit, des sons à peines discernables comme le boum boum d'une sono sont nuisibles à l'esprit.
d'ailleurs cela permet à des nuisances sonores particulièrements nocives d'exister en toute légalité. par exemple un moteur de pompe à chaleur faisant une sous modulation rythmée peut très bien être en dessous de 30dbA et finir par imposer le déménagement au voisin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
Antec
Posteur d'argent
avatar

Messages : 510
Âge : 34
Localisation : Laon (02000)
VPH : Catrike Road, Hase Kettwiesel, Velokraft VK2, Grasshopper fx
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: WiFi sans le savoir...   Lun 06 Oct 2008, 11:41

Avant d'en vouloir à Orange pour quoi que ce soit il faut savoir que le wifi est toujours activé d'office avec les box ou routeur du commerce. C'est même ce qui attire les gens d'avoir le wifi.
Ensuite il suffit de lire le mode d'emplois ce que peut de monde fait (je le sais par expérience).
Ensuite ce que tu vois sur ta box, ça :


il y a clairement un voyant wifi (la petite antenne avec les ondes), le même logo que sur un ordi portable ou autre équipement wifi, et en toute logique je dirait que quand le voyant est allumé ça veut dire que c'est en marche.

Ensuite, que tu veuille pour des raisons personnelles désactiver le wifi et que les techniciens de la hotline ne sachent pas faire un truc qui n'est pas indiqué dans leur fiche toutes prêtes pour dépanner c'est pas étonnant, dans ce cas y'a toujours internet ou les amis ou les forums.

Mais sinon à mon avis un signale de 10 mW c'est pas ce qu'il y a de pire dans la vie... y'a tellement de trucs plus nocifs !
Quand tu va en ville tu te balade dans une caisse de plomb dit moi ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WiFi sans le savoir...   

Revenir en haut Aller en bas
 
WiFi sans le savoir...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» WiFi sans le savoir...
» comment savoir si un poisson a mordu sans détecteur
» moteur serré
» Ne plus se déboiter l'épaule?
» Harry Cover wifi (sans fil)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Bar-
Sauter vers: