Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 vélo, boulot, douche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
julien balas
Posteur de bronze
avatar

Messages : 303
Localisation : Rennes, Bretagne, France
VPH : Nazca Explorer
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: vélo, boulot, douche   Ven 30 Juin 2006, 09:56

Pour la premiére fois, je suis allé bosser en VH.
Un premier trajet pendant un match de l'équipe de france m'avait permis de valider que mon itineraire habituel etaient faisable en VH.
Ce matin je l'ai testé a l'heure de pointe et ca c'est plutot bien passé.
Pas de pb particulier aux feux, en anticipant bien je n'ai pas été obligé de faire 50 demarrage.
donc tout s'est bien passé.

SAUF que je suis arrivé en sueur, de facon bien plus marqué que quand je viens en VD.
Je pense qu'il y a plusieurs facteurs
- le stress de la premiere fois
- mon manque de Km en VH
- la surface de contact plus importante avec le velo
- j'ai ptet roulé un poil plus vite (aux alentours de 20Km/h, c'est pas la course non plus)
- la meilleur aerodynamique, moins de refroidissement ?
mais quand même, la différence est flagrante...

Vous avez constaté la même chose ?
Y'a des chancesque ca s'améliore avec le temps?
Ou c'est moi qui suis bizarre jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vipere noire
Accro du forum
avatar

Messages : 4655
Localisation : isere - 38
VPH : speculoos, cobra (prêté), kouign amann (grillé!), cat speed
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: vélo, boulot, douche   Ven 30 Juin 2006, 10:06

la ventilation est meilleure sur 1 VD (sauf si tu transportes un sac a dos bien collant)
Avec 1 guidon au dessus assez etroit, le gain en aero agrave le manque de refroidissement. Sur le speculoos guidon U des que je peux je roule torse nu (essayez les filles!) les bras bien tendus ce qui permet de ventiler les aisselles qui sont un emplacement d'echange thermique important.
Par ces chaleurs, tant que tu roules ca va, mais au moindre ralentissement et a fortiori dans les cotes, le ruissellement est inevitable.
--> une douche fraiche s'impose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5633
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: vélo, boulot, douche   Ven 30 Juin 2006, 10:59

J'ai connu les mêmes symptômes que toi, Julien, il y a un mois lorsque j'ai commencé à venir au boulot en VH. Le stress et l'aérodynamique étaient les principaux responsables. Maintenant je stress beaucoup moins et je transpire moins.
Je n'ai pas la possibilité de me doucher au boulot, d'ailleurs serait-ce bien écologique d'utiliser 2 fois par jour de l'eau, chaude qui plus est? J'ai essayé les tshirts pour le sport qui ne mouillent pas, mais dès le premier trajet il puent le bouc. Finalement je prends un tshirt en coton, quand j'arrive inévitablement j'ai une montée de sueur, quoi que moindre maintenant que je suis en VH, parce qu'il y a moins d'air pour me refroidir. J'attends d'être sec en consultant mes mails, puis je mets des vêtements secs et propres. Le soir vice versa. Ca marche été comme hiver et n'ai jamais eu de remarques sur des odeurs de transpiration.
A la réflexion je préfère sentir la transpiration que d'avoir du gasoil sur les mains ou les pieds parce que j'ai fais un plein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julien balas
Posteur de bronze
avatar

Messages : 303
Localisation : Rennes, Bretagne, France
VPH : Nazca Explorer
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: vélo, boulot, douche   Ven 30 Juin 2006, 11:55

vipere noire a écrit:
les aisselles qui sont un emplacement d'echange thermique important.
Ouais, je m'en suis aperçu Smile
vipere noire a écrit:

Par ces chaleurs, tant que tu roules ca va, mais au moindre ralentissement et a fortiori dans les cotes, le ruissellement est inevitable.
Mon parcours est quasi plat mais fini par un faux-plat montant.

ALagrange a écrit:

J'ai connu les mêmes symptômes que toi, Julien, il y a un mois lorsque j'ai commencé à venir au boulot en VH. Le stress et l'aérodynamique étaient les principaux responsables. Maintenant je stress beaucoup moins et je transpire moins.
Cool, je vais donc continuer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6618
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: vélo, boulot, douche   Ven 30 Juin 2006, 12:38

non y a pas de miracle, on transpire plus en VC ; le siège avec dossier en maille atténue un peu le problème, mais comme il y a peu de vélos où l'on puisse adapter l'un ou l'autre type de siège, ça veut dire un deuxième vélo pour l'été (onéreux)
Quant à rouler torse nu ça me paraît dangereux sur le long terme vis-à-vis des morsures du soleil ; je mets des chemises très légères ça protège du rayonnement tout en tenant moins chaud qu'un tee-shirt.
A l'arrivée c'est pas forcément nécessaire de se doucher entièrement : un gant de toilette imbibé d'eau froide passé sur le torse et le dos ça améliore les choses à peu de frais. Si pas de douche dispo il reste la solution de squatter les toilettes en y emmenant une gourde ou vache à eau.
Il y a quelques années j'avais un trajet de 11 km dans les Alpes-Maritimes pour aller au taf, je me changeais mais ce que les collègues ont fini par plus supporter c'est ma chemise du trajet séchant pendant la journée : je pouvais quand même pas la laisser dans mon sac pour la remettre mouillée le soir... yyeuurrrkk
Sans vestiaire c'était galère, c'est la limite de l'exercice ; l'individu peut s'adapter mais les infrastructures inadaptées sont un facteur limitant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: vélo, boulot, douche   Ven 30 Juin 2006, 14:20

C'est pour palier à ce problème que j'ai choisi l'assistance en montée mais c'est vrai que je n'ai pas qu'un vélo. Comme le poids augmente de ~7.5Kg ce n'est pas une solution universelle.
Le moteur-générateur permet de bien lisser l'effort et de toujours arriver frais, même en chemise et veston pour des séances politiques. Evidemment il faut penser à enlever le casque...
Le tricycle permet de transpirer moins mais au prix de la vitesse. Comme il n'y a pas de problème de chute à vitesse mini on peut se laisser grimper à 3-4 km/h si nécessaire pour une rampe d'accès par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Carenca
Accro du forum
avatar

Messages : 1240
Âge : 47
Localisation : St Etienne de Crossey
VPH : Agenda 451-700 - Catrike Speed-Tandem M5
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: vélo, boulot, douche   Jeu 06 Juil 2006, 07:54

Pour ma part la mousse de mon siège n'est pas vraiment aéré, voire pas du tout, et du coup mon dos est trempé... alors la douche s'impose.
Il est vrai que c'est une douche de plus dans la journée, mais il est possible de se doucher rapidement sans consommer d'eau de façon excessive, réduire le débit au minimum suffisant, et ne pas régler la T° trop chaude.

Il est vrai que je pourrais aussi rouler moins vite, et arrivé plus frais (tout relatif), mais comment rouler à une allure de sénateur en VH ? Mon SP ne veut pas... c'est plus fort que lui...

Carenca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6618
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: vélo, boulot, douche   Jeu 06 Juil 2006, 09:13

Pour ce qui est de la consommation d'eau engendrée par le rinçage indispensable du dos, pas la peine de trop torturer sa conscience si l'on regarde où sont les gros gisements d'économies :
la consommation d'eau en France c'est :
- 70% par l'agriculture
- 20% par l'industrie
- et 10% par les consommations domestiques
Clairement, ce n'est pas en évitant de se laver et en économisant 3 litres d'eau en se lavant les dents qu'on peut influencer le niveau global des prélèvements, même si ces "petits gestes" de rationalisation sont nécessaires.
LE gros gisement d'économies c'est l'irrigation, et en sachant que 65 à 70% de la surface agricole est consacrée à l'alimentation des animaux d'élevage, il est clair que notre niveau de consommation de viande influence directement les prélèvements d'eau. Les hectares de maïs qui couvrent les campagnes ne sont majoritairement pas destinés à l'alimentation humaine. Une alimentation végétale mobilise 7 à 10 fois moins de surface agricole qu'une alimentation carnée, avec les besoins d'irrigation réduits en conséquence...

Chabizar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
LucB
Accro du forum
avatar

Messages : 1199
Âge : 48
Localisation : Belgique, Chênée
VPH : Sprint 2 RS - Koga RoadRunner - Brompton M6R -Raleigh Sprite - Kettler Lite
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: vélo, boulot, douche   Jeu 06 Juil 2006, 11:06

chabizar a écrit:

A l'arrivée c'est pas forcément nécessaire de se doucher entièrement : un gant de toilette imbibé d'eau froide passé sur le torse et le dos ça améliore les choses à peu de frais.
Même méthode mais je pense qu'une fois ces fortes chaleurs passées, ce ne sera plus vriament nécessaire. Enfin on verra: l'eau froide çà réveille ;-)

Citation :

Il y a quelques années j'avais un trajet de 11 km dans les Alpes-Maritimes pour aller au taf, je me changeais mais ce que les collègues ont fini par plus supporter c'est ma chemise du trajet séchant pendant la journée : je pouvais quand même pas la laisser dans mon sac pour la remettre mouillée le soir... yyeuurrrkk
Sans vestiaire c'était galère, c'est la limite de l'exercice ; l'individu peut s'adapter mais les infrastructures inadaptées sont un facteur limitant.
Mon collégue n'a encore rien dit mais j'ai bien vu sa tête surprise lundi. Sorry mais faudra qu'il s'y fasse car ce n'est pas en comptant sur la direction que çà ira mieux et vu le bien que le VH me fait, je n'ai pas l'intention de changer de méthode de déplacement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lucbosman.com
olivier25
Modo
avatar

Messages : 5187
Âge : 62
Localisation : Besançon (Doubs), bientôt Buis les Baronnies !
VPH : Trike Performer, Sokol A1, Métabike, BricaBraque,FAT Bottecchia, Python1
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: vélo, boulot, douche   Jeu 06 Juil 2006, 11:25

Tu as tout à fait raison: c'est la culture du maïs en particulier qui est la cause des déficits des nappes phréatiques. Eau --> Maïs --> élevage --> viande.
Dommage pour moi, qui suis carnivore. La solution, manger du chameau ? (Non, j'rigole, quoique le chameau, ce n'est pas mauvais, en "keftah", c'est la plus goûteuse). Mais on s'écarte du sujet...
Pour en revenir à nos ablutions plus ou moins intimes, il faut noter que la quantité d'eau nécessaire à une douche est de l'ordre de 5 litres (mesuré l'hiver, en camping-car, quand l'écoulement se fait direct dans un seau, histoire de ne pas geler le réservoir d'eaux usées). Avec 5 litres, on se mouille (pas trois jours, s'entend), on se savonne, on se shampoigne, et on se rince (pas trois jours non plus, mais suffisamment pour être rincé).
D'une manière générale, les pouvoirs publics se foutent un peu de nous, avec des campagnes dites de sensibilisation (de culpabilisation ?), que ce soit pour la consommation de pétrole ou celle d'eau.
Pendant ce temps, les lobbies de camionneurs polluent la planète, avec la mansuétude, la complaisance des mêmes pouvoirs publics.
Idem pour le coup du verre à dent et de l'irrigation (et des engrais chimiques) à outrance (faut qu'ça rende, non de Dieu !).

Pour donner une image: quand je vais au boulot à vélo pour contribuer à sauver la planète, et que je me fais raser les moustaches par un gros-cul qui bouffe 30 litres au cent pour transporter des salades espagnoles qui vont être emballées en Pologne pour être revendues en France, quelque part, ça me met les glandes...

Avec mon p'tit vélo, j'avais l'air d'un con, ma mère, chantait le Grand Georges...

Ma philosophie à moi: ne pas jouer à l'ascète, ni au prédateur, montrer aussi à mes gamins (ceux de ma maison et ceux de mon lycée) qu'il n'y a pas de fatalité, qu'il existe des alternatives à ce que la société de conso nous incite à croire inéluctable, qu'un mec de 51 ans (aujourd'hui) n'a pas plus l'air con d'arriver au lycée en vélo couché que dans le dernier 4x4 à la mode.

La douche: OUI, mais pas plus qu'il n'en faut.

__________________________________
Le vélo couché est au vélo droit  ce que la chaise longue est au tabouret ...
Olivier25, alias Danblanch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oliviercresson.free.fr En ligne
OLRY
***
avatar

Messages : 183
Âge : 62
Localisation : ALSACE
VPH : Mistral
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: vélo, boulot, douche   Jeu 06 Juil 2006, 11:48

Bon anniversaire , mon Doubs voisin, (dans 1 mois, c'est mon tour).

Pour le reste t'as bien raison! On n'en finit plus de nous donner des leçons de maintien et des cours de civisme.
On me dit que la veille de mon magnétoscope détruit la planète, ou que mon brossage de dents nécéssite 15 litres d'eau alors qu'un verre pourraît suffire!
Quand cessera t'on de nous abreuver de pareilles stupidités?

Pendant ce temps, on éclaire chaque nuit des hectares de zones industrielles désertes, le moindre village est éclairé comme en plein jour, les illuminations de Noël sont toujours plus délirantes d'années en années... Ca ne gène pas grand monde !

Alors, qu'on me lâche un peu avec mon magnétoscope qui pousserait, paraît-il l'E.D.F. à construire des centrales nucléaires rien qu'à cause de moi!
Et qu'on arrête de dire qu'il faut 15 litres d'eau pour un brossage de dents! C'est grotesque et pathétique!

Salut à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fassil
***


Messages : 175
Âge : 59
Localisation : Ain puis Mauritanie, bientôt
VPH : Speed 2006 et Seiran SL
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: vélo, boulot, douche   Jeu 06 Juil 2006, 12:47

OLRY a écrit:


Pendant ce temps, on éclaire chaque nuit des hectares de zones industrielles désertes, le moindre village est éclairé comme en plein jour, les illuminations de Noël sont toujours plus délirantes d'années en années... Ca ne gène pas grand monde !


J'ajouterais pour rebondir la-dessus, que n'importe qui peut pour une somme modique acheter chez "Bricomerda" un radar qui allume la lumière juste quand il y en a besoin mais que quand c'est la collectivité qui consomme... C'est plus zoli vu d'avion !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 4979
Âge : 57
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: vélo, boulot, douche   Jeu 06 Juil 2006, 17:22

bonjour
Carenca a écrit:
Pour ma part la mousse de mon siège n'est pas vraiment aéré, voire pas du tout, et du coup mon dos est trempé...
j'ai eu il y a quelque temps l'occasion de tester une mousse Ventisit (http://www.ventisit.nl/), tout en étant un peu sceptique sur l'efficacité de l'objet.
J'ai été très agréablement surpris, ça fonctionne très bien, d'autant mieux si le dossier du siège n'est pas plein.
même dans des conditions très propices à la transpiration: par exemple ce matin, temps chaud et orageux: le trajet vers mon boulot du jeudi fait 14 km et se termine par une montée de 1km à 8/9%; à l'arrivée je n'étais pas plus mouillé qu'en vd dans les mêmes conditions, globalement je l'étais même moins puisque au niveau du derrière, j'étais sec, ce qui n'aurait pas été le cas sur une selle de vd.
Conclusion: même si cela paraît être cher pour ce que c'est (70 à 90 € selon la taille), l'investissement vaut le coup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: vélo, boulot, douche   Ven 07 Juil 2006, 12:19

Je confirme : Tim m'a offert une Ventisit (il avait peut-être beaucoup de choses à se faire pardonner), et c'est vraiment supérieur aux mousses classiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Posteur d'or
avatar

Messages : 534
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: vélo, boulot, douche   Ven 07 Juil 2006, 21:06

J'utilise la Rainbow qui est plus fine et mieux finie dans sa confection.
Elle doit être inusable??? car elle résiste même au bord carbone du siège... (ce qui n'est pas le cas des sacs Radical...)
Maintenant, il existe plusieurs copies en différentes marques de VH...

Mardi, sous une chaleur de 36° à l'ombre... et plus de 170 km au compteur... on apprécie ce type de revêtement de siège. On n'a plus cette impression d'être tombé dans la piscine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: vélo, boulot, douche   

Revenir en haut Aller en bas
 
vélo, boulot, douche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vélo, boulot, douche
» un boulot de fou
» Mon jouet du boulot
» Vodia (Choupinette) au travail : DOUCHE (p3)
» petit boulot sympa pour le week-end...(jantes alfa inside)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Premiers Maillons :: Vélorizontal-
Sauter vers: