Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Comme des mouches....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 48
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Comme des mouches....   Dim 14 Sep 2008, 00:46

Voici l'été qui arrive, le soleil, la chaleur... et les mouches!

Observons les mouches (dans une pièce telle la cuisine)...

Les mouches vont n'importe où, et il est bien diffiçile de savoir où elles vont se poser. Bien qu'elles soient plus nombreuses à se concentrer près des sources d'attrait telles que morceaux de sucre, matières fécales, insectes écrasés, et autres friandises, un certain nombre se posent n'importe où au hasard... Jamais très longtemps, car sans doute leur besoin de se nourrir les appelle à chercher ailleurs encore mieux. Parfois, la concentration de mouches rend leur proximité intolérable entre elles à leur goût: elles se gênent mutuellement et décollent de tous les cotés avant de se reposer un peu n'importe où, plus ou moins concentrées dans d'autres zones d'intérêt. De temps en temps, les mouches laissent un souvenir de leur passage: une pastille ronde de 0.78 millimètre carré sur une belle carte postale, la tapisserie, le fil de la lampe. Peu à peu les coins reculés et inaccessibles de la cuisine se trouvent crépis de pastilles noires... Il y'a toujours simultanément une quantité de mouches en vol qui entretiennent un bourdonnement continu dans la cuisine, particulièrement quand il fait chaud, en juillet et août, bourdonnement qui ne se calme que le soir...

Observons les bateaux à moteur (sur un grand lac tel le Lac du Bourget)...

Les bateaux à moteur vont n'importe où, et il est bien diffiçile de savoir où ils vont se poser. Bien qu'ils soient plus nombreux à se concentrer près des sources d'attrait tels que monuments, plages de sable, jolies falaises, et autres beautés du lieu, un certain nombre se posent n'importe où au hasard... Jamais très longtemps, car sans doute, l'esprit vide ils s'ennuient vite et veulent aller voir ailleurs si c'est mieux qu'ici. Parfois, la concentration de bateaux rend leur proximité intolérable entre eux à leur goût: ils se gênent mutuellement et repartent alors de tous les cotés avant de se reposer un peu n'importe où, plus ou moins concentrés dans d'autres zones d'intérêt. De temps en temps, les bateauxmobilistes laissent un souvenir de leur passage: un sac poubelle, un feu entouré de déchets, divers verres de bouteilles que l'on retrouve même par 40 mètres de fond dans les vasières, sur la côte sauvage, les plages... Peu à peu les coins reculés et inaccessibles du fond du lac ou de la côte sauvage se trouvent souillés d'ordures diverses... Il y'a toujours simultanément une quantité de bateaux en déplacement qui entretiennent un bruit de moteur continu autour du lac, particulièrement quand il fait chaud, en juillet et août, bourdonnement qui ne se calme que le soir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Comme des mouches....   Dim 14 Sep 2008, 09:13

Observons les trolls (sur un beau, grand et noble forum tel Vélorizontal)...

Les trolls vont n'importe où, et il est bien difficile de savoir où ils vont poster. Bien qu'ils soient plus nombreux à se concentrer près des sources d'attrait telles que les discussions sur les chiens, enfants, barils de pétrole, 4x4, et autres beautés du Bar, un certain nombre postent n'importe où au hasard... Rarement très longtemps, car sans doute, l'esprit vide ils s'ennuient vite et veulent aller voir ailleurs si c'est mieux qu'ici. Parfois, la concentration de trolls rend leur proximité intolérable entre eux à leur goût: à force de se citer entre eux, ils se gênent mutuellement et repartent alors de tous les côtés avant de reposter un peu n'importe où, plus ou moins concentrés dans d'autres zones d'intérêt. Trop souvent, les trolls laissent un souvenir de leur passage : un jeu de mots vulgaire, un hors-sujet caractérisé, une insulte nauséabonde que l'on retrouve même citée par 40 messages ultérieurs, sur les "Forums conviviaux", puis les "Points spécifiques"... Peu à peu, les coins reculés et presque inaccessibles du fin fond du Coin du constructeur amateur ou du forum du Matos se trouvent souillés d'ordures diverses... Il y'a toujours simultanément une quantité de trolls en déplacement qui entretiennent un bruit de posts inutiles continu au sein de Vélorizontal, bourdonnement qui ne se calme guère le soir...

Désolé pour ce HS... trollesque (!), Jean, mais... ça défoule !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigouille
Accro du forum
avatar

Messages : 2999
Âge : 63
Localisation : limoges
VPH : tica
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Comme des mouches....   Dim 14 Sep 2008, 09:19

http://www.npr.org/templates/story/story.php?storyId=94110463
pour les mouches
J'apprécie ce texte en finesse. On a envie de taper! Et puis...
Il y a lontemps je pouvais faire mon tour de l'ile sans trop de bruit; aujourd'hui il y a toujours une mouche qui bourdonne...
Trop de monde? Trop de trolls?
Une petitetisanepourse calmer...saveur du soir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tigouille.free.fr/
arafolie
Accro du forum
avatar

Messages : 3277
Localisation : proche de lyon
VPH : bx-bent
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Comme des mouches....   Dim 14 Sep 2008, 09:38

Jéjon a écrit:
Observons les trolls (sur un beau, grand et noble forum tel Vélorizontal)...

Les trolls vont n'importe où, et il est bien difficile de savoir où ils vont poster [CROUIC..], bourdonnement qui ne se calme guère le soir...

Désolé pour ce HS... trollesque (!), Jean, mais... ça défoule !

+1 presque dommage que ce soit jean qui en fasse les frais (bien que c'est limite osé au vu de la météo "Voici l'été qui arrive, le soleil, la chaleur... et les mouches!" scratch )

merci à jéjon pour ce travail ingrat qu'il réussit a faire en gardant, encore, de l'humour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/2007/01/mon-premier-trike-fa
figaro
Accro du forum


Messages : 1493
Âge : 55
Localisation : Tours
VPH : Tica, Metabike
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Comme des mouches....   Dim 14 Sep 2008, 16:33

Jean et Jejon.
Laughing

C'est un rire jaune tout de même, car les comparaisons sont troublantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loumi1
Posteur d'argent
avatar

Messages : 368
Âge : 51
Localisation : Nueil les Aubiers (79)
VPH : Baron XS,Rans V3
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Comme des mouches....   Dim 14 Sep 2008, 18:31

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 48
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Comme des mouches....   Dim 14 Sep 2008, 21:58

c'est un vieux texte que j'ai ressorti.

assez empreint de négatif il est vrai... j'avais due l'écrire en été 2000, il a donc plus de 8 ans.

le lieu d'inspiration est le lac du Bourget en été... On ne peut même plus y pratiquer l'aviron (tant le lac est secoué de vagues en tous sens provoqué par les bateaux, ces vagues se croisent et sont beaucoup plus gênantes que les vagues liées à une brise, les rameurs partent donc avec leur bateau sur la remorque pour aller préparer leur championnats à aiguebellette, ce qui est énorme: un club "pieds dans l'eau" qui charrie son matériel pour aller sur un autre lac!)
en kayak ça a par contre un coté amusant: on peut surfer une vague de hord bords et ainsi se faire aider pendant parfois plus d'un kilomètre, mais, ce qui est frappant est le bruit, qui ne fait pas de pause par temps chaud, la pollution aussi (nappe de gaz bleutée bien visible quand il faut chaud et sans vent)
Je ne suis donc plus allé, depuis, en été faire du kayak au lac du Bourget, j'attend l'automne ou l'hiver.

j'avais mi en ligne il y a longtemps un enregistrement sonore de la maison de lamartine.
comme ce lieu d'inspiration est assez connu, si on dit au gens d'écouter avant de dire où est le lieu, ils croient que c'est un endroit pas loin d'une autoroute, et de leur dire que c'est chez Lamartine provoque alors toute la prise de conscience du problème: on n'entend que ça durant presque toutes les après midi d'été.

la solution est simple, pour les lacs
des catamarans propulsés entre 10 et 15km/h (ça suffit largement pour un lac de 18km de long), avec un petot moteur de 1 seul chevaux (500 watts suffisent pour 15km/h sur un 4 places catamaran.
et en plus ça ne ferait pas ces vagues continuelles qui empêchent les libbélules fraichements sorties de métamorphose de sêcher.
Vous ne vous imaginez pas l'impact que provoque cette abscence de quiétude par temps chaud dus aux vagues qui arrivent alors en pleine éclosion: il n'y a pas assez de temps garantit sans vagues pour les éclosions.

l'ASDER avait conçu un magnifique prototype de bateau électrique, catamaran rapide, pouvant atteindre 30km/h (donc pouvait suivre une course en huit), mais, ce qui a stoppé ce projet est un accident sur la véloroute avec un roller, le type est mort... c'était en 2001.
depuis, rien de nouveau, on navigue sur le lac du bourget avec des bateaux qui brûlent 1 litre au km, qui ont des moteurs de 300 à 800CV, et qui font autant de bruit qu'un sesna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Comme des mouches....   Dim 14 Sep 2008, 22:12

Pareil sur celui de Neuchâtel pour les extrêmes: un gars a (ou au moins avait) un 2x 700 CV sur un espace qui fait 6.5 x 35 km avec au moins 3 réserves naturelles sur ses bords... Débilité quand tu nous tiens...
Mon mini Hors-bord de l'époque, déjà bien stupide avec 55 CV pour 450 kg, permettait de traverser le lac en quelques minutes. Je n'ai jamais compris le but d'avoir plus de 20x cette puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
IDR56
Posteur de bronze
avatar

Messages : 336
Âge : 53
Localisation : Theix Morbihan
VPH : Vélo droit
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Comme des mouches....   Dim 14 Sep 2008, 22:16

Ayant un dériveur, donc à voiles et sans moteur aucun (sinon le vent et mes capacités personnelles à m'en servir) je constate exactement ce même phénomène sur le Golfe du Morbihan et c'est avec d'autant plus de frustration que la voile est une activité silencieuse qui permet de se fondre dans la nature et de revenir reposé.
Mes félicitations à Jean et à Jéjon pour la beauté de leur texte. Au plaisir de vous relire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armandos
Modo
avatar

Messages : 7521
Localisation : Annecy,pres du lac
VPH : le plus possible
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Comme des mouches....   Dim 14 Sep 2008, 22:21

aimant le lac d'annecy,je me suis posé la meme question..
les pouvoirs publics en sont conscient mais devant la manne d'emplois locaux" qu'apportent les sports nautiques (plaisance,peche,ski),ils baissent les bras.
tu ne parles que de pollutions sonores mais lorsque tu plonges derrière un bateau ,il faut de longues minutes (des heures?) afin que l'eau redevienne claire.
Et je ne te parle pas des flaques irisées de carburant ou d'huile tombés a l'eau,ni du lessivage sauvage de la coque..
ni de risque de percuter un baigneur trop pres des bouées jaunes
(environ un accident mortel par an..)

Le bateau électrique ,solution idéale?
pas sûr a mes yeux car une (ou plusieurs)batteries au plomb a l'eau c'est une pollution grave et durable qui s'installe ,entre chavirage et rejet sauvage,le risque est réel.
a Annecy,nous buvons l'eau du lac..
Entre Eugène Sue et Lamartine,j'ai fais mon choix..

__________________________________
mais ceci n'est que mon avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 48
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Comme des mouches....   Dim 14 Sep 2008, 23:47

Citation :
Les trolls vont n'importe où, et il est bien difficile de savoir où ils vont poster [CROUIC..], bourdonnement qui ne se calme guère le soir...

qui se calme le soir??? les internaute ça n'a pas le même horaire que les mouches. et un ordinateur, sous linux, c'est très collant.
en effet, tout texte sélectionné est copié près à coller dans un presse papier retenant des dizaines de sélection de copié près à collé.
il n'y a pas de con trôlles plussés, ni plus V, il suffit simplement d'un clic sur le bouton du milieu pour coller la sélection à choisir dans le menu déroulant du presse papier... alors... c'est très efficace pour enrichir un forum des prises de choux déjà prétapées à l'avance...

pour les bateaux, si on généralisait les coques catamaran, la puissance musculaire assurerait déjà 6 ou 7 km/h facilement (pédalo performant) et un très petit moteur suffirait à la propulsion: dans le cas d'un moteur thermique, 1 litre d'essence pour 20 à 30km au lieu de 1... si on acceptait de rester entre 7 et 15km/h, la vitesse idéal pour les lacs, fleuves et rivière
(une course d'aviron en skiff va entre 15 et 17km/h, et en 8 entre 22 et 25.
15km/h sur l'eau c'est donc rapide (skiff entraînement 12, huit entraînement 16)
La barque à fond plat, sans trop d'effort va déjà à 9km/h (avec 300 watts pour deux), avec des efforts presqu surhumains, à 11, car on pousse la vague. Je ne sais pas combien il faut pour dégeauger une barque. (à 11km/h on est à 700 watts, soit 1CV pour deux personnes).
avec un kayak de randonnée (type kayak de mer sans dérive ni "quille") j'ai relevé que j'avais 90 à 100 pulses pour 9km/h, ce qui équivaut à un effort de 22 à 26 km/h en VTT sur une route plane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme des mouches....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme des mouches....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UN VFR VTEC PAS COMME LES AUTRES
» une R5 pas comme les autres ...
» Qu'avez vous maté comme film dernièrement ?
» Comment enlever facilement les oeufs de mouches?
» Le Carpeau peut il être utilisé comme vif au Brochet ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Coin écolo-
Sauter vers: