Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Avoir ou ne pas avoir d'enfant(s) ?
J'en ai déjà
65%
 65% [ 70 ]
Je prévois d'en avoir
10%
 10% [ 11 ]
Indécis
7%
 7% [ 7 ]
Je n'en veux pas
18%
 18% [ 19 ]
Total des votes : 107
 

AuteurMessage
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Lun 25 Aoû 2008, 21:45

Suite à la lecture, très rapide, des rares pages accessibles du lien en signature de Laf, je suis resté sur ma faim...
Ils ne veulent pas être dérangé, ce que je comprends, mais bon j'aimerais savoir. M'inscrire est exclu, un forum qui demande cela me fait fuir maintenant.
D'ABORD je lis, puis je m'inscris, si je trouve que cela en vaut la peine.

Alors, pour ceux que cela concerne ou ceux qui ont eu la chance de recevoir des explications, quelles sont les raisons du non-désir d'enfant ou plus généralement de la non procréation?

Je dis cela parce que j'ai quelques amis que j'estime beaucoup et qui n'en ont pas, et je n'ose poser cette question. Certains m'ont dit ne pas en vouloir, mais les raisons restent inconnues pour moi.
Un couple y a renoncé "par défaut" simplement parce qu'ils ont tous deux une carrière, et que soudain le temps avait passé, trop pour tout revoir... Cela m'avait un peu secoué.

Cette question me traverse souvent l'esprit: que serait ma vie si je n'en avais pas eu? Quelles différences, quelles conséquences?

En fait ceux que je connais qui n'en veulent pas sont souvent ceux qui auraient le plus de bonnes choses à transmettre à leur progéniture, tant en savoir qu'en éducation. Ils ont souvent de bonnes situations financières, également.

Les plus ignorants parmi mes connaissances en ont souvent 3 et plus. Sans être devin, je peux y voir un évident déclin social; les chiens ne font pas des chats, en général. Cela fait un peu souci, non?

Le but n'est pas polémique, c'est très sérieux comme sujet et j'espère bien avoir de vraies interventions, pas des réponses stériles, sans jeu de mot facile bien sûr...


Dernière édition par cavallo pazzo le Mer 27 Aoû 2008, 11:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Edlamouette
Accro du forum


Messages : 2806
VPH : Optima Rhino
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Lun 25 Aoû 2008, 21:51

Pourquoi ne pas vouloir d'enfant te semble plus étrange que de vouloir en avoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
otooloose
Posteur de bronze
avatar

Messages : 316
Âge : 48
Localisation : Dijon
VPH : Catrike expedition 2007
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Lun 25 Aoû 2008, 21:59

cavallo pazzo a écrit:
ations financières, également.

Les plus ignorants parmi mes connaissances en ont souvent 3 et plus. Sans être devin, je peux y voir un évident déclin social; les chiens ne font pas des chats, en général. Cela fait un peu souci, non?


Ben la je suis pas d'accord avec toi, les familles nombreuses ne sont pas l'appanage des classes sociales dites basses (sans jugement de ma part), je connais nombre de familles a trois enfants dans les classes dites "aiséees"!

je crois sincerement qu en la matiere il n y pas de regles! perso j ai trois loulous et suis le plus heureux des hommes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edlamouette
Accro du forum


Messages : 2806
VPH : Optima Rhino
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Lun 25 Aoû 2008, 22:11

Indiana University study: having children significantly lowers parents’ IQs
(étude de l'université d'Indiana : avoir des enfants réduit significativement le QI des parents)

http://www.hoosiergazette.com/news/sept2004/news001.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
otooloose
Posteur de bronze
avatar

Messages : 316
Âge : 48
Localisation : Dijon
VPH : Catrike expedition 2007
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Lun 25 Aoû 2008, 22:17

Edlamouette a écrit:
Indiana University study: having children significantly lowers parents’ IQs
(étude de l'université d'Indiana : avoir des enfants réduit significativement le QI des parents)

http://www.hoosiergazette.com/news/sept2004/news001.htm

ne pas croire tout ce qui sort de la tete des chercheurs.........quelqu'ils soient............je suis bien placé pour en parler!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edlamouette
Accro du forum


Messages : 2806
VPH : Optima Rhino
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Lun 25 Aoû 2008, 22:27

T'es-tu senti vexé quand tu as vu mon message ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6618
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Lun 25 Aoû 2008, 22:30

Edlamouette a écrit:
Indiana University study: having children significantly lowers parents’ IQs
(étude de l'université d'Indiana : avoir des enfants réduit significativement le QI des parents)

http://www.hoosiergazette.com/news/sept2004/news001.htm

je ne trouve pas que cet article démontre une baisse du QI, il démontre simplement que les parents ont une perte d'objectivité pour ce qui concerne leur enfant, pensant subjectivement que leur enfant est le meilleur du monde même si ce dernier est un sombre crétin

ce mécanisme qui protège l'enfant a à mon avis un rôle psychologique : tout enfant quel qu'il soit, a besoin de l'amour de ses parents pour se développer ; or en tant que parent, c'est plus facile d'aimer un enfant que l'on trouve beau et intelligent qu'un enfant laid et stupide

cette subjectivité par rapport à son propre enfant est un mécanisme vital pour l'enfant : les enfants qui n'ont pas reçu d'amour grandissent mal, sont mal dans leur peau toute leur vie, sont déglingués, et ces réparations coûtent très cher à la société en terme de comportement social dysfonctionnel, de manque de productivité au travail, voire coûtent cher en soins médicaux

donc c'est irrationnel mais c'est utile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
Edlamouette
Accro du forum


Messages : 2806
VPH : Optima Rhino
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Lun 25 Aoû 2008, 22:37

Ils disent pourtant clairement que les parents ont obtenu aux tests de QI des score inférieurs aux tests précédents.
Par contre, ils disent que la partie du cerveau qui est le plus touchée est celle qui permet de penser objectivement, mais pas particulièrement envers l'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Lun 25 Aoû 2008, 22:38

Etrange? Ou as-tu vu que je le pensais? En aucun cas. J'aimerais comprendre, rien d'étrange là-dedans, relis le message, je ne crois pas y avoir porté un tel jugement de valeur.

La relation de cause à effet c'est probablement un peu du pipeau, selon la méthode de test.
Par exemple, je suis de moins en moins capable de résoudre des intégrales d'ordre multiple et de travailler de tête dans un environnement à variables complexes depuis que j'ai des enfants... En même temps, sans enfants ce serait pareil, mais voilà une étude mettrait cela sur le dos des gosses, puisque tout allait bien avant qu'ils n'arrivent. Ce sont simplement les années qui passent depuis la fin des études...

Mes profs d'uni avaient des gamins, et pourtant ce n'était pas des manches. La pratique régulière a probablement bien plus d'influence que le nombre d'enfants, même si il est vrai que l'un et l'autre se gênent aux entournures.

Si cet article dit vrai, les chercheurs de l'indiana doivent avoir au moins 15 enfants chacun tellement cette étude est de la m.... car plein de paramètres manquent.
Concentration? Sommeil? Volonté de faire le test? Vieillissement cérébral? Durée depuis la fin des études? Autre centre d'intérêt?

Les tests de QI sont une vaste fumisterie. Mes scores ont poussés les gars de l'orientation à me faire aller dans une voie très théorique, contre mon avis et en laissant mes parents désemparés devant tant de certitudes. J'y ai perdu quelques années avant de revenir à l'ingéniérie pratique, mon domaine. Je les hais pour cela, au moins.

Pour revenir aux enfants, si je suis peut-être moins bon à un test de QI c'est à voir...je n'y crois même pas, je suis en revanche bien plus riche émotionnellement et mon expérience de vie augmente, et cela aucun chercheur ne va le quantifier.

Mais cela ne répond pas à la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Edlamouette
Accro du forum


Messages : 2806
VPH : Optima Rhino
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Lun 25 Aoû 2008, 22:50

cavallo pazzo a écrit:
Etrange? Ou as-tu vu que je le pensais? En aucun cas. J'aimerais comprendre, rien d'étrange là-dedans, relis le message, je ne crois pas y avoir porté un tel jugement de valeur.
Ce que je voulais dire, c'est qu'on peut tout aussi bien chercher à comprendre pourquoi on veut des enfants. Aucune de ces deux alternatives n'est plus naturelle que l'autre.

Avoir des gosses, c'est une contrainte tellement énorme que pour certains, cela ne fait pas le poids face au désir de liberté.
Avec des gosses, impossible de vivre spontanément. Impossible de se barrer vite fait en week-end, de faire une nuit blanche quelque part et de ne pas rentrer à la maison, de déménager tous les deux ans.
Alors après on peut se voir rétorquer "oui mais les gosses c'est fabuleux, on vit des tas de trucs, c'est bô les émotions, snif". Mais ces gains sont pas forcément plus louables ou plus nobles (en bref, mieux) que les gains d'une vie sans enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Lun 25 Aoû 2008, 23:00

C'est pour cela que je pose la question, pour comprendre. Simple, non? L'autre côté, je le connais, j'ai fait le choix, déjà. Pas de soucis, c'était réfléchi.
Les raisons "pour" ne m'intéressent pas trop, c'est assez standard le plus souvent, en fait. Voir une non-décision pour certains.
En revanche, selon les personnes, le choix de ne pas en avoir m'intéresse, parce que ces arguments peuvent aider à comprendre ce qui motive une telle décision, plutôt à contre-courant, même les fondateurs du site sont d'accord là-dessus.
Tes arguments me causent, cette liberté réduite est une réalité, plus ou moins prononcée selon les cas mais pas inexistante de toute manière. Ne serait-ce que par les finances du ménage qui plongent...

Toujours sans jugement de valeur, si tout le monde décide de ne pas avoir de descendance tout est fini, on peut donc facilement comprendre que ce n'est pas un choix pour tout le monde. Soit dit en passant le VH ne l'est pas non plus, je n'ai pas de problème avec cela.

La récente lecture d'un livre de Jared Diamond sur les comportements pour promouvoir son capital génétique comparativement pour différents animaux dont l'homme m'a mis sur la piste; il y a matière à creuser de ce côté. Cela m'intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Edlamouette
Accro du forum


Messages : 2806
VPH : Optima Rhino
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Lun 25 Aoû 2008, 23:06

cavallo pazzo a écrit:

La récente lecture d'un livre de Jared Diamond sur les comportements pour promouvoir son capital génétique comparativement pour différents animaux dont l'homme m'a mis sur la piste; il y a matière à creuser de ce côté. Cela m'intéresse.
The Third Chimpanzee, c'est ça ? Ma foi, il ne me manque que celui-là pour compléter le tryptique Diamond... Smile

Ah non, probablement "Why is sex fun ?". Bon ben ça fera 2 livres à ajouter. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Lun 25 Aoû 2008, 23:32

Oui, c'est "why is sex fun" en effet. J'en suis aux 2/3, la partie sur l'oiseau (pied-flycatcher) infidèle et cocu est tordante... Il est aussi pathétique involontairement drôle que les dragueurs impénitents...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
herve
Accro du forum
avatar

Messages : 1763
Âge : 50
Localisation : Bouguenais (44)
VPH : scorpion, trets, cat expe
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Mar 26 Aoû 2008, 07:38

Edlamouette a écrit:

Avoir des gosses, c'est une contrainte tellement énorme que pour certains, cela ne fait pas le poids face au désir de liberté.
Avec des gosses, impossible de vivre spontanément. Impossible de se barrer vite fait en week-end, de faire une nuit blanche quelque part et de ne pas rentrer à la maison, de déménager tous les deux ans.
Rien que ça, je suis mort de rire !

Alors après on peut se voir rétorquer "oui mais les gosses c'est fabuleux, on vit des tas de trucs, c'est bô les émotions, snif". Mais ces gains sont pas forcément plus louables ou plus nobles (en bref, mieux) que les gains d'une vie sans enfant.

Moi aussi, je suis allé visiter le site que Laf propose, pour m'informer et je suis aussi resté sur ma faim. J'y ai quand même appris 2 ou 3 trucs. Mais il est vrai qu'être parent ne rend pas forcément meilleur, ni pire d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
figaro
Accro du forum


Messages : 1514
Âge : 56
Localisation : Tours
VPH : Tica, Metabike
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Mar 26 Aoû 2008, 08:26

Le désir d'enfant vient généralement de la femme, le mec suivant plus ou moins le mouvement.
Une femme va sentir la responsabilité qui lui incombe a un âge ou l'on a souvent pas règlé ses propres problèmes (psychologiques, couple, travail...). Décider de ne pas avoir d'enfant est pour moi admirable face à la pression sociale et au désir vital.Ne pas refiler ses angoisses me paraît bien plus responsable que d'essayer de régler ses problèmes en faisant un marmot.

Avoir des enfants demande une disponibilité en temps et en énergie destinés jusqu'alors à autre chose. Tout le monde n'a pas envie ou ne se sent capable d'une reconversion.
Je vois tellement de parents hurler ou tabasser leurs minots,qu'il serait certainement préférable que certains s'abstiennent...

Pour moi, ce qu'apportent les enfants est la découverte d'un don total d'amour des parents qui est une des plus belle chose que l'on puisse faire, avec, en retour un amour d'enfant, une des plus belles choses qu'on puisse recevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PaulNizan
**


Messages : 118
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Mar 26 Aoû 2008, 08:46

Une lecture de ceci est peut-être intéressante : http://www.evene.fr/livres/livre/corinne-maier-no-kid-29047.php

Ce n'est pas grandiose sur le fond, mais très amusant et plutôt bien écrit. Et d'autant plus sympathique à lire lorsque l'on est parent ; on y voit les travers des autres parents qui, bien entendu, ne sont pas les nôtres.

D'ailleurs, je propose de modifier les signatures pour ne plus y mettre les vélos, mais les sièges auto, poussettes, marques de biberons et autres infos utiles...

PaulNizan, dont le QI auparavant exceptionnel a chuté il y a 8 mois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 6618
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Mar 26 Aoû 2008, 09:00

figaro a écrit:
Je vois tellement de parents hurler ou tabasser leurs minots,qu'il serait certainement préférable que certains s'abstiennent...
si tous les gens dans ce cas-là s'abstenaient de faire des gosses, pas mal de gens ne seraient pas nés, et moi non plus
Or actuellement mon désir de vivre est supérieur à mon envie de crever, donc je préfère avoir été mise au monde, même dans des conditions "non optimales" (restons corrects).
Compte tenu de cela, et compte tenu du fait qu'il est impossible de prévoir ce genre de choses : une fois le bilan établi, l'adulte fabriqué à partir de fange éprouve-t-il plus de plaisir à vivre que de souffrance ? Il me devient plus difficile qu'auparavant de juger les gens qui font des gosses et qui ne devraient pas.
Si les conditions optimales devaient être respectées, le taux de fécondité serait égal à quoi ? 0,1 enfant par femme peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
LucB
Accro du forum
avatar

Messages : 1199
Âge : 48
Localisation : Belgique, Chênée
VPH : Sprint 2 RS - Koga RoadRunner - Brompton M6R -Raleigh Sprite - Kettler Lite
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Mar 26 Aoû 2008, 09:19

Mouais... En tout cas, j'ai souvent l'impression que certains en ont fait parce que c'est la norme sociale et ne se sont pas posés plus de questions. Dommage pour leurs marmots souvent hélas
En tout cas ne pas en avoir nécessite une justification fréquente et continuelle qui à la longue est bien pesante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lucbosman.com
arafolie
Accro du forum
avatar

Messages : 3277
Localisation : proche de lyon
VPH : bx-bent
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Mar 26 Aoû 2008, 10:16

le luxe c'est d'avoir le choix.

procréer est un des rares contexte positif choisit de contraintes pour progresser et se développer ?

y opposer les loisirs, etc etc, ce serait pas de la masturbette de justification à un égocentrisme ?

Ca me parait un luxe intellectuel réservé à moins de 10 pays au mondes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/2007/01/mon-premier-trike-fa
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Mar 26 Aoû 2008, 10:20

Tout à fait d'accord avec LucB, et avec ce qu'Ed a exposé (hormis son hors-sujet sur le QI). Nous n'avons pas d'enfant et ne souhaitons pas en avoir. Pourquoi faut-il s'en justifier ? Pas envie, tout simplement. Tout comme je n'ai pas envie de porter une cravate, de manger des tomates crues, de laisser des cheveux sur mon savon. La justification du désir d'enfant est souvent si triviale... et égocentrée, quoiqu'on croie souvent le contraire !

Par contre, je ne trouve pas la pression sociale (explicite et consciente) si forte vis-à-vis de ce choix, même si la culture dominante pousse évidemment à la reproduction. Plus difficile, au sein du jeune couple, doit être le passage depuis le consensus social plus ou moins implicite et intériorisé ("nous aurons des enfants, ça va de soi") à l'accord intime quant au refus explicite d'enfant ("finalement, bof... et toi ?"). Je ne sais plus comment cela s'est produit entre nous.

Comme Ed, je m'inquiète peu d'une si douce (et combien hypothétique) disparition de l'espèce par l'absence de reproducteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LucB
Accro du forum
avatar

Messages : 1199
Âge : 48
Localisation : Belgique, Chênée
VPH : Sprint 2 RS - Koga RoadRunner - Brompton M6R -Raleigh Sprite - Kettler Lite
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Mar 26 Aoû 2008, 11:11

Jéjon a écrit:
La justification du désir d'enfant est souvent si triviale... et égocentrée, quoiqu'on croie souvent le contraire !
Je n'avais pas osé l'écrire.
Quand à la pression sociale, elle disparait doucement au fur et à mesure que le couple prend de l'âge (tant le couple que les personnes le composant). Ouf Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lucbosman.com
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Mar 26 Aoû 2008, 11:28

Le comportement "naturel" donc le passage de ses gênes au plus grand nombre me semble en effet plutôt un comportement égocentré si l'on analyse un peu la situation, et c'est pour moi une contradiction entre le côté animal et le côté érudit de l'Homme.
L'image se construit peu à peu, merci de ces contributions.

Une nouvelle qui tombe à pic:
11:12 26.08.2008 bluewin.ch

Une éducation autoritaire ne produit pas les effets escomptés


Les enfants développent une personnalité autonome et solide lorsqu'ils bénéficient d'une éducation de haute qualité émotionnelle et cognitive. A l'inverse, punitions et sanctions ne produisent pas les résultats recherchées, selon une étude du FNS.

Présenté à Berne par le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS), le Rapport "Enfance et jeunesse en Suisse" montre que le style d'éducation des parents a un impact décisif sur le développement du comportement des jeunes. Un style éducatif indifférent ou se limitant à exiger sans encourager peut produire des effets négatifs, comme une perception de vie dénuée de sens induisant des pensées suicidaires.

Ces influences négatives se font particulièrement sentir chez les jeunes femmes, qui souffrent alors fréquemment de troubles physiques et psychiques, selon le rapport. En Suisse, 44% des enfants de six ans et 20% des enfants de quinze ans grandissent dans un environnement où le contrôle s'avère fort et sévère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
pascalambic
Posteur d'or
avatar

Messages : 699
Âge : 48
Localisation : Oise (60)
VPH : Azub Max, Tryphon, Métalambic, Leibalambic
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Le choix de ne pas avoir d'enfant   Mar 26 Aoû 2008, 11:56

salutations,

Tout comme LucB, je ressent ce "pesant" à devoir constamment me justifier du choix (à la louche pour les trois années à venir, car l'humain est tellement caoutchouteux), de ne pas concevoir d'enfant.

En fait, j'ai toujours soigneusement évité de m'embarquer dans une histoire qui risquait ce choix douloureux si l'on ne peut se mettre d'accord. Je ne voulais pas faire perdre de temps à une fille qui en aurait voulu...

Pour répondre plus précisément à la question, je dirais que je trouve la société pas adapté (ou plus), aux enfants ! Que leurs proposons-nous pour l'avenir ? Peut-être est-ce plutôt mon inadaptation à ce système (vie...) qui m'empêche de risquer de mettre une entité tellement dépendante de moi sur la bonne voie. J'ai trop souffert de devoir faire semblant pour ne pas gêner (blesser...), pour risquer de transmettre cette souffrance (les mômes sont de telles éponges qu'ils en deviennent des bombes à retardement face au non-dit. Je hais véritablement ce monde (ou plutôt ce système, (auquel j'ai une responsabilité également...)), uniquement basé sur la compétition, la productivité ! Je n'y comprend tout simplement rien !!! Plus vite, plus grand , plus fort, travailler plus pour gagner plus et toujours gagner moins (faite le rapport temps/travail). A quand une compétitions ou l'on fêtera également le dernier comme un vainqueur identique aux-autres ? Je ne suis tout simplement pas capable de former un soldat suffisamment entrainé pour cette guerre !

De l'autre côté, je ne trouve en aucun cas qu'il s'agit d'une erreur de procréer, j'aimerai juste comme LucB qu'il y est plus de réflexion sur le choix de départ pour réellement permettre la naissance d'une personnalité propre et non l'espérance d'un robot plus ou moins en adéquation avec les idées de leurs géniteurs ! Je me souvient d'une vive discussion avec un copain qui ne pouvait concevoir que son fils puisse se rêver danseur étoile...

Dans un autre registre, je me souviens d'un superbe mois où je faisais des placards pour mon ex, c'était les vacances scolaires et le fils de sa sœur était en vacance chez elle. Résultat, j'ai mis un mois pour un travail qui n'en nécessitait qu'une semaine (mais qui a dit qu'il fallait le faire en une semaine, (saleté de productivisme qui m'étouffe malgré tout...), mais quel plaisir de répondre (parfois tenter) aux inlassables questions et réflexions du gamin. L'endroit était exigüe, mais il fallait qu'il soit avec moi dans le placard pour voir ce que je trafiquais ce qui m'obligea à d'infini précaution pour ne pas que ces mains magnétiques ne se blesse ! Ceci pour dire que les mômes en questions ne me pose pas de problème particulier même si quelquefois, à force de devoir me justifier je lance que "je déteste les chiards !" Ce jour là, j'ai compris également que je n'aurais pas assez de temps pour eux. J'ai besoins de temps pour moi (il me faut autant de solitude que de vie en société sinon plus), si je suis accompagné, il me faut également du temps pour ma compagne, si je rajoute un enfant il m'en faudra davantage encore ! Je ne veux pas être le bisou du soir vite fait en rentrant du boulot pour que le gône ce couche de bonne heure. Je veux dans ce cas, passer des après midi sous la pluie et foutre mes godasses dans la boues avec lui ! Je veux voir sa réaction quand à l'automne je l'emmènerai dans les feuilles trainer ses pieds pour gouter de ce feulement si particulier, à la fois simple et jouissif... mais quand je vois qu'à mon boulot où il existe un accord de temps partiel, qu'il ne peuvent me l'accorder pour simplement rééquilibrer le temps de travail/vie personnel tellement en défaveur de l'humain bête de somme, par la faute d'une gestion au plus juste du personnel réclamé en plus par la plupart de nos concitoyens afin de rattraper le retard sur les meilleurs en ce domaine (les meilleurs... j'hésite entre rire et pleurer...). Je me dit que le môme, je ne verrais jamais son regard les pieds chaussés de feuilles (j'exagère à peine...).

Pour ce qui est de l'humanité, je n'y est investi aucune action, m'arrange bon gré mal gré du fait d'être, ne souhaite pas plus qu'elle disparaisse plutôt qu'elle ne se perpétue à l'infini. Quel sens cela pourrait-il bien avoir puisque pour tout un chacun, elle disparaitra de toute façon peu après l'arrêt définitif et inéluctable de notre mécanique cérébrale ?...

pascalambic.

Remarque : Ce qui n'empêche pas d'essuyer ses pieds avant de sortir, afin d'un peu moins dégueulasser la maison des mômes des autres...


Dernière édition par pascalambic le Lun 29 Déc 2008, 22:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Mar 26 Aoû 2008, 12:00

cavallo pazzo a écrit:
Une nouvelle qui tombe à pic:
11:12 26.08.2008 bluewin.ch

Une éducation autoritaire ne produit pas les effets escomptés


Présenté à Berne par le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS), le Rapport "Enfance et jeunesse en Suisse" montre que le style d'éducation des parents a un impact décisif sur le développement du comportement des jeunes.
- ils en font des découvertes, à Berne ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
poupa
Accro du forum
avatar

Messages : 1506
Âge : 70
Localisation : B - 4500 Tihange (Huy) & F - 91810 Vert-le-Grand
VPH : Challenge Twister vert, Batavus Relaxx 4 All, (ex Performer HR), (ex Bacchetta Giro 20), Volae Team, Bacchetta Strada, Bacchetta Corsa 650, Bacchetta Corsa 700)
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   Mar 26 Aoû 2008, 12:00

Je dois avouer ne pas m'être posé de question "cela allait de soi" et pour leur mère encore plus.
Je n'en ai pas de regrets, c'est même une des meilleures choses qui me soient arrivées en dépit des innombrables soucis liés à leur existence mais dont ils ne furent pas pour autant la cause ou si peu.
Je ne les ai naturellement pas fait "pour eux" mais pour nous, je n'ai jamais eu d'illusion là-dessus; il y a simplement qu'une fois qu'ils sont là, il faut vivre pour leur permettre d'arriver à se passer de nous.
Maintenant, ils sont partis, je les vois de loin en loin (et de mieux en mieux) et j'apprécie hautement cette liberté et disponibilité retrouvée.
Je me passe de leur présence (d'autant plus facilement que je sais qu'ils existent) et ne sais si j'aurais accepté leur absence.
Le problème est qu'il est difficile (impossible) d'expérimenter les deux.
Être ou ne pas être...avoir ou ne pas avoir...faire ou ne pas faire...
Eternel débat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 14Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le non-désir d'enfants : et les vélocouchistes ?
» [Cross des enfants malades du CHU de Grenoble]CR de nicnic38
» Journé découverte avec des enfants.avril 2008
» Écotaxe : abattement pour les familles de 3 enfants et plus.
» grande remorque pour enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Bar-
Sauter vers: