Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

L'appel à candidatures pour les élections 2017 est lancé ici. Au plaisir de vous y voir.


Partagez | 
 

 Arguments contre les véloroutes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Jean Thevenet
Accro du forum


Messages : 1486
Âge : 48
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Arguments contre les véloroutes   Dim 06 Juil 2008, 10:09

ARGUMENTS CONTRE LES VÉLOROUTES.

- La piste de roulement est composée de bitume qui chauffe au soleil.
Tout ce bitume rien que pour des vélos, c'est contre logique avec l'ère du pétrole cher. Le bitume est polluant.

- Ça coûte cher, par exemple 900000 euros pour la portion de Massignieu-de-Rives à Belley (6km environ).
Un véritable scandale économique, 2 milliards d'euros pour en France pour quelques milliers de kilomètre de véloroute, juste pour le loisir

- Ça artificialise, urbanise des paysages "naturels", ça fait venir du monde dans des endroits sauvages (les digues bordure du canal du Rhône par exemple.

-Ça tient beaucoup de place, demande de l'entretien.

- Ça ne sert que pour du vélo loisir alors qu'au moins les routes servent pour le transport, pour le travail.

- Ça provoque des accidents entre les cyclistes et les piétons, et c'est TRÈS DANGEREUX près des croisements avec les routes.


.........
maintenant attendons les répliques

allez y lâchez vous: c'est pour que vous ayez les bonne répliques quand vous tomberez sur ce genre d'affirmation par exemple dans les conseils généraux, les mairies ou vos voisins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
laf_ange
Accro du forum


Messages : 3577
Âge : 43
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Dim 06 Juil 2008, 10:28

Jean Thevenet a écrit:

- La piste de roulement est composée de bitume qui chauffe au soleil.
Tout ce bitume rien que pour des vélos, c'est contre logique avec l'ère du pétrole cher. Le bitume est polluant.
Oui surtout que vut le poid d'un vélo il n'y a pas besion de la faire ne bitume la vélo route.


Jean Thevenet a écrit:
- Ça coûte cher, par exemple 900000 euros pour la portion de Massignieu-de-Rives à Belley (6km environ).
Un véritable scandale économique, 2 milliards d'euros pour en France pour quelques milliers de kilomètre de véloroute, juste pour le loisir
Ben oui mais bon cela coute moins cher qu'une route qui pollue plus !


Jean Thevenet a écrit:

- Ça artificialise, urbanise des paysages "naturels", ça fait venir du monde dans des endroits sauvages (les digues bordure du canal du Rhône par exemple.
Bien d'accord, cela améne la foule et donc les ennuits !

Jean Thevenet a écrit:
-Ça tient beaucoup de place, demande de l'entretien.
Cela fait du travail en plus donc du chomage en moins.

Jean Thevenet a écrit:
- Ça ne sert que pour du vélo loisir alors qu'au moins les routes servent pour le transport, pour le travail.
Ha ça c'est ben vrais ça !
Mais si on laissé tomber le transport routier pour le transport férovier ?

Jean Thevenet a écrit:
- Ça provoque des accidents entre les cyclistes et les piétons, et c'est TRÈS DANGEREUX près des croisements avec les routes.
Héloa argument imabatable !
Moi je dit faudrait creuser les croisemetn pour faire passer la route sous la vélo route ! En plus cela permétrais de faire ralentir les voiture grace a l'instalation de radar sur le pont !

LAF ! ! ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/laf-ange/le_site.html
Casimir
Accro du forum


Messages : 3131
Âge : 65
Localisation : 59380 BERGUES
VPH : Flevobike Versatile 49 - Flevobike Green Machine - Flevotrike
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Dim 06 Juil 2008, 10:45

Je viens d'abord pour féliciter Laf pour ses progrés en orthographe jocolor

Maintenant je voudrais vous éclairer concernant le bitume:

Le bitume est une substance composée d'un mélange d'hydrocarbures, très visqueuse (voire solide) à la température ambiante et de couleur noire.

Industriellement les bitumes sont fabriqués à partir de pétrole brut d'où l'on extrait, au préalable, les fractions les plus légères. De la partie restante, constituée par des huiles visqueuses, on sépare le bitume avec la dureté désirée. Certaines variétés sont préparées à partir d'une matière de charges craquées, d'autres sont obtenues par oxydation « soufflage ».

Dans le langage courant, on le confond souvent avec le goudron d'origine houillère, ou avec l'asphalte dont il n'est qu'un composant.

Plus généralement, le bitume désigne tout mélange d'hydrocarbures extraits du pétrole par fractionnement qui, sous forme pâteuse ou solide est liquéfiable à chaud et adhère sur les supports sur lesquels on l'applique.

Jean parle ici de l'asphalte qui s'appelle aussi l'enrobé qui est un composé de graviers enrobés de bitume qui sert de tapis de roulement
Le bitume est un déchet de distillation du pétrole mais qui coute cher à mettre en oeuvre car il doit l'être à chaud.
Ce qui fait la résistance portante d'une route c'est la sous-couche de fondation en cailloux liés à la chaux voire en béton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edlamouette
Accro du forum


Messages : 2806
VPH : Optima Rhino
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Dim 06 Juil 2008, 10:52

Jean Thevenet a écrit:
ARGUMENTS CONTRE LES VÉLOROUTES.
Déjà, tu confonds véloroutes et voies vertes. Rappel : une véloroute est un itinéraire qui emprunte le réseau routier en privilégiant les voies peu fréquentées ; une voie verte est spécialement conçue pour être empruntée par les cycles, rollers, cavaliers, piétons, fauteuils roulants...

- La piste de roulement est composée de bitume qui chauffe au soleil.
Tout ce bitume rien que pour des vélos, c'est contre logique avec l'ère du pétrole cher. Le bitume est polluant.
Le pétrole n'est pas cher (moins que le jus de pomme, par exemple). Le bitume est polluant? Réveille-toi, TOUT est polluant.
Enfin, toutes les voies vertes ne sont pas bitumées : il y a aussi le gravillon aplani, la terre, etc...


- Ça coûte cher, par exemple 900000 euros pour la portion de Massignieu-de-Rives à Belley (6km environ).
Un véritable scandale économique, 2 milliards d'euros pour en France pour quelques milliers de kilomètre de véloroute, juste pour le loisir
Se plaindre que les collectivités dépensent de l'argent pour les déplacements doux/loisirs, on croit rêver !

- Ça artificialise, urbanise des paysages "naturels", ça fait venir du monde dans des endroits sauvages (les digues bordure du canal du Rhône par exemple.
Ah bah voilà autre chose : doit-on se confiner à vivre au milieu du béton ? Ne peut-on pas avoir envie d'admirer de superbes paysages ?

-Ça tient beaucoup de place, demande de l'entretien.
Oui, comme tout.

- Ça ne sert que pour du vélo loisir alors qu'au moins les routes servent pour le transport, pour le travail.
Emprunter une voie verte pour se rendre au boulot, tu n'arrives pas à l'imaginer ? L'avenue verte de Chambéry doit bien servir aux vélotaffeurs, je pense.

- Ça provoque des accidents entre les cyclistes et les piétons, et c'est TRÈS DANGEREUX près des croisements avec les routes.
Pour fréquenter assidument la voie verte du lac d'Annecy, je peux affirmer que ce n'est pas du tout dangereux que ce soit entre piétons et cyclistes (et poussettes, rollers...) ou aux croisements.
.........
maintenant attendons les répliques

allez y lâchez vous: c'est pour que vous ayez les bonne répliques quand vous tomberez sur ce genre d'affirmation par exemple dans les conseils généraux, les mairies ou vos voisins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armandos
Accro du forum


Messages : 7333
Localisation : Annecy,pres du lac
VPH : le plus possible
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Dim 06 Juil 2008, 11:59

Monsieur Thevenet,
moi qui vous lisait avec interet jusqu'a ce post,je pense qu'un peu de provoc de temps a autre ça ne fait pas de mal mais attention ,la bouffonnerie (Troll dit.on en langage djeun ?) n'est plus très loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Thevenet
Accro du forum


Messages : 1486
Âge : 48
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Dim 06 Juil 2008, 12:13

pour le texte posté au début, il s'agit bien évidemment de ce qui se disait autour de chez moi, où la véloroute a été très mal acceptée par les riverains! pour ma part, cette véloroute est une révolution: j'avais du quasiment abandonner le vélo, je peut maintenant en refaire. de plus, elle sert de place de village: nous nous rencontrons tous sur cette véloroute le dimanche alors qu'avant on était tous isolé et certaines personnes que je vois une fois par semaine, je ne les avais pas vu depuis des années. il y a une fonction sociale non négligeable dans cet effet "place de village" qui reconnecte entre eux les cyclistes du coin.
et déjà, un mois à peine après la pose du bitume apparaissent les familles et leur enfant en bas âge trainés dans les remorques! des familles qui sortaient avant seulement en voiture s'y mettent aussi. ils vont certes en voiture jusqu'à l'entrée de la véloroute, en attendant les connections avec les lieux d'habitation.

à propos du bitume.
il parait que 5 à 8% du pétrole est matière première (bitume ou chassis de l'ordinateur), le reste est consommé.
5 millions de baril par jour pour nos ordinateurs, nos poubelles en plastique et nos routes, et le reste, 75 millions de barils dans les moteurs (nous pourrions diviser par 10 à 100 et descendre à 7.5 sans perte de vitesse moyenne), et dans les chauffages (même rapport de réduction en isolant simplement)
en gros, construire des véloroutes et un réseau routier pour "véhicules basse énergie", c'est comme poser l'isolation dans une maison: c'est utiliser parfois du pétrole investit pour en brûler moins ensuite.

ne faut t'il donc pas "investir" le pétrole dans des infrastructure légères (véloroutes très lisses, pas trop large, et bien roulantes) qui autorisent des consommations moindre que 10wh/km et du confort sur plus de 50 voir 100km/jour à bord de véhicules ultralégers
ou bien
rester avec des pistes en terre (qui condamne le vélo en pratique), donc, qui ne laisse de choix que d'avoir des véhicules puissants (à gros pneus) et même, des quatre quatre.
personnellement j'ai connu ça: 30000km environ sur une digue en galets et en boue pour éviter un grand axe: une seule solution le VTT, et encore c'était assez dissuadant! maintenant que le bitume est posé c'est viable, je pense même que je vais finir par passer au trike et pouvoir ainsi aller à lyon et en revenir dans la journée (250km je pense)

je pense qu'un réseau de très bonnes routes associés à des véhicules économiques (trike assisté électrique ou fitnesscar) et des vélos plus performants, consomme bien moins de pétrole et a donc moins d'impact sur l'environnement qu'un réseau de pistes en terres parcourues par des quatre quatre, ou qui sinon ne sont guères viables à plus de 10km/h en vélo.
et bien sur, toute solution vraiment viable suceptible de permettre l'usages de véhicules consommant moins de 10wh/km est à retenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
laf_ange
Accro du forum


Messages : 3577
Âge : 43
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Dim 06 Juil 2008, 16:57

W-Jean-Marie a écrit:
Je viens d'abord pour féliciter Laf pour ses progrés en orthographe jocolor
Dit merci a open office surtout !

Armandos a écrit:
Monsieur Thevenet,
moi qui vous lisait avec interet jusqu'a ce post,je pense qu'un peu de provoc de temps a autre ça ne fait pas de mal mais attention ,la bouffonnerie (Troll dit.on en langage djeun ?) n'est plus très loin.
Je pense que tu n'a pas bien tous lut car justement il ce fait l'avocat du diable pour mieux nous aider a le combattre (l'avocat du diable pas M. Thevenet)

LAF ! ! ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/laf-ange/le_site.html
Jean Thevenet
Accro du forum


Messages : 1486
Âge : 48
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Dim 06 Juil 2008, 21:36

il est vrai quà la vue des premières lignes des "ont dit" de mon patelin, la réaction est vite viscérale et les internautes alors ulcérés bondissent sur leur clavier: ça n'a pas raté. Mis à part des détails dues aux différentes interpretations des ordres de grandeur ou au concept de décroissance plus ou moins idéalisé, pour le reste nous somme à peu près d'accord entre nous à des divergences mineures près, c'est évident.

autre truc marrant! les "gens du coin" sont colère de payer des impôts pour quelque chose qui ne leur sert pas, alors pour s'en servir ils vont se forcer à se mettre au vélo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
MaL
Posteur d'argent


Messages : 441
Âge : 52
Localisation : Savoie Avant Pays Savoyard Verthemex
VPH : KMX Kart X Class
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Jeu 14 Aoû 2008, 11:54

Jean Thevenet a écrit:
les "gens du coin" sont colère de payer des impôts pour quelque chose qui ne leur sert pas, alors pour s'en servir ils vont se forcer à se mettre au vélo!
T'as bien raison!
Comme tu dis que les intersections avec les routes c'est dangereux, faudrait demander au conseil général de supprimer les routes: comme ça ils saurait pourquoi ils payent des impots...

jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Thevenet
Accro du forum


Messages : 1486
Âge : 48
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Ven 15 Aoû 2008, 23:51

en ce moment la véloroute est impraticable... c'est devenu un terrain de jeu pour les enfants. donc il faut obligatoirement faire du vélo sur la route si on veut rouler.
j'ai été surpris de voir comment les piétons ont rendus en peu de temps totalement inutilisable cette vélo route, sauf entre midi et deux, et la nuit.

ce qui est très gênant aussi est que les piétons ou les cyclistes lents ne dégagent pas sur la droite quand on klakson; ils vont soit à droite, soit à gauche, soit au millieu, exactement comme le groupe de piéton qui ma fait casser ma clavicule sur la digue mi avril. c'était alors la première fois que je voyais ce comportement accidentogène depuis 43000km (dégager en allant vers la gauche), mais maintenant j'observe ce comportement tous les 200m de véloroute. un autre cycliste vient de se casser le coude, et même une voisine qui ne roule qu'à 15km/h a failli être renversée par un enfant qui a fait demi tour devant elle.
c'est donc plutôt une piétoroute maintenant. c'est vrai, eux aussi autant que nous ont besoin d'un espace préservé des voitures. mais où aller en vélo alors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
Swirly
Posteur de bronze


Messages : 282
Âge : 46
Localisation : Grenoble
VPH : Tike ICE
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Véloroute mal conçue   Sam 16 Aoû 2008, 01:28

Si la véloroute est envahie par les piétons, il y a eu une erreur au niveau de la conception au départ.

Une possibilité utilisée aux abords du DRAC à Grenoble est d'avoir doublé la piste cyclable avec un chemin de terre sur le côté, en stabilisé (pas le gros chemin tout pourri hein Smile ). Il y a des indications au sol qui peuvent être mises ainsi que des panneaux d'affichage pour encourager la cohabitation.

La cohabitation se passe plutôt bien, il faut juste rouler un peu moins vite le dimanche entre 15h et 18h

Pour reprendre certains de tes arguments, en particulier le prix d'une véloroute, il serait bon de rappeler qu'un rond point d'entrée de village est en général une infrastructure qui vaut dans le million d'euro. Entre 6km d'infrastructure et un rond point, c'est autre chose.

La rocade nord prévue à Grenoble ne fait que quelques kilomètres. Un rapport technique annonce que son utilité réelle sera nulle et sa construction ne peut être que démagogique.

Le cout de la rocade nord permettrait la construction en France de 1000 km de pistes cyclable et le cout de fonctionnement du tunnel permettrait largement l'entretien des dites pistes.

Voila,mes deux euros cinquante d'argument posés.

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laurent.cooper.free.fr/photoblog/
pasteque
Accro du forum


Messages : 2961
Âge : 42
Localisation : catalogne 66-tourner a gauche au deuxième sanglier
VPH : ça change....
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Sam 16 Aoû 2008, 06:45

Jean Thevenet a écrit:


en gros, construire des véloroutes et un réseau routier pour "véhicules basse énergie", c'est comme poser l'isolation dans une maison: c'est utiliser parfois du pétrole investit pour en brûler moins ensuite.

ne faut t'il donc pas "investir" le pétrole dans des infrastructure légères (véloroutes très lisses, pas trop large, et bien roulantes) qui autorisent des consommations moindre que 10wh/km et du confort sur plus de 50 voir 100km/jour à bord de véhicules ultralégers
ou bien
rester avec des pistes en terre (qui condamne le vélo en pratique), donc, qui ne laisse de choix que d'avoir des véhicules puissants (à gros pneus) et même, des quatre quatre.

.

argument majeur s'il en est !!!
ce qui est amusant c'est parfois un côté "asolutiste " chez certains zécolos bon teint...
d'un côté il y aurait la voiture , poluante , les routes et les parkings de supermarché qui sterilisent les sols , et de l'autre il faudrait des velos ou tout ne serait que vertu , amenagements "naturels" (hummm, hummmm ed la mouette adore ce mot je crois ! Wink ) et aucun "impact"

cette vision binaire et dogmatique condamne effectivement le velo comme alternative credible..et fait que les dits détracteurs gardent leur voiture... scratch

on croit rêver! alors oui pour un reseau de voies au bitume de qualité pour se deplacer a moindre fatigue avec nos divers VPH . surtout que les infrastructures diverses (voies ponts , etc...) spécifiques aux VPH sont quand même nettement moins "lourds" que leurs equivalents destinés a des vehicules pesant pluisuers tonnes pour certains

thierry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclolibrius.fr/
laf_ange
Accro du forum


Messages : 3577
Âge : 43
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Sam 16 Aoû 2008, 09:36

Swirly a écrit:

Une possibilité utilisée aux abords du DRAC à Grenoble est d'avoir doublé la piste cyclable avec un chemin de terre sur le côté, en stabilisé (pas le gros chemin tout pourri hein Smile ). Il y a des indications au sol qui peuvent être mises ainsi que des panneaux d'affichage pour encourager la cohabitation.

HUM !!!
Je connais ça a Agen une jolie piste cyclable peinte ne couleur sur le trottoir, des panneaux et des dessin indiquant que c'est une piste cyclable,.
Pourtant a chaque fois que je la prend (heureusement rarement) il y a toujours deux ou plus piéton qui marche obstinément sur la dite piste, alors que la partie piétonne est libre et dégagé et si je dring ou dit quelque chose limite si je me fait pas insulter...

Pour moi une piste cyclable doit a être a hauteur de la chaussé, séparé de la dite chaussé par une double rangé de bordure de trottoir et le trottoir lui-même doit être séparé par un trottoir et des grilles, car aussi non les piéton envahisse la piste cyclable.

LAF ! ! ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/laf-ange/le_site.html
olivier25
Accro du forum


Messages : 4973
Âge : 61
Localisation : Besançon (Doubs), bientôt Buis les Baronnies !
VPH : Trike Performer, Sokol A1, Métabike, BricaBraque,FAT Bottecchia, Python1
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Sam 16 Aoû 2008, 09:46

Avant hier, j'ai pris la véloroute d'Annecy à Faverges.
C'est vrai que c'est assez rassurant question cohabitation avec les voitures et les camions, mais angoissant (surtout du côté d'Annecy où ily a beaucoup de monde) par rapport aux rollers, poussettes, piétons, familles en balade à vélo avec petits enfants, etc. daans ce cas, on n'arrête pas de ralentir, et de relancer à donf pour faire le déépassement avant de croiser ceux d'en face. Avec un trike bien chrgé, épuisant !!

Moi, ce qui me dérange le plus, c'est le fait que de ne pas faire rouler les vélos sur le réseau normal (hors autoroute), on ghetto-ise la bicyclette.

A la limite, j'ai peur que le développement de pistes ccyclables n'entraîne, à terme, une intolérance encore plus grande de la part des automobilistes qui ne manqueront pas de considéreer que le réseau routier est à eux seuls.

Personnellement, je prends les pistes quand elles sont en état, amis quand elles sont bosselées, mal entretenues, ou font passer par des raidards alors que la route est toute plate, j'occupe le terrain !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oliviercresson.free.fr
chabizar
Accro du forum


Messages : 6271
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Sam 16 Aoû 2008, 09:51

olivier25 a écrit:

Moi, ce qui me dérange le plus, c'est le fait que de ne pas faire rouler les vélos sur le réseau normal (hors autoroute), on ghetto-ise la bicyclette.

A la limite, j'ai peur que le développement de pistes ccyclables n'entraîne, à terme, une intolérance encore plus grande de la part des automobilistes qui ne manqueront pas de considéreer que le réseau routier est à eux seuls.

bien vu, c'est exactement ce qui se passe aux Pays-Bas (expérience rapportée par un de mes amis il y a 10 ans) et en Allemagne (vécu par moi il y a 4 à 8 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
arafolie
Accro du forum


Messages : 3277
Localisation : proche de lyon
VPH : bx-bent
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Sam 16 Aoû 2008, 10:11

le piéton semble estimer que ses basquets méritent du bitume et que le piéton à poussette est prioritaire sur le bitume. C'est manifeste au parc de miribel, ou il y a 1 mètre de bitume et 3 mètres de piste juste à coté en sable tassé. Et bien le pieton est préférentiellement sur le bitume pale

Premiere phase mise à disposition de la piste
2eme phase éducation au partage
3eme phase si engouement (demande d'élargissement + signalisation). mais pour cela il faudra que des personnes motivées s'impliquent en association pour faire évoluer tout ca !

Les pistes cyclables sont très souvent accessible qu'aux seul VTT gros pneus. Entre l'absence d'entretien manifeste (les racines qui gonflent le bitume ca n'arrive pas en 2 matins) et les ruptures de continuité, faut pas du pneu slick ni du 622/20. Nous ne sommes manifestement que dans la première étape d'un long processus, ou en l'absence de tout réseau maillé de pistes cyclables, ce ne seront que des infrastructures mise à disposition des usagers. Et ils en décideront de l'usage tronçon par tronçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/2007/01/mon-premier-trike-fa
ALagrange (Alex)
Accro du forum


Messages : 5598
Âge : 47
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Lun 25 Aoû 2008, 12:45

swirly a écrit:
Le cout de la rocade nord permettrait la construction en France de 1000 km de pistes cyclable et le cout de fonctionnement du tunnel permettrait largement l'entretien des dites pistes.
J'avais calculé que c'était UN km de rocade nord qui coûtait autant de 1000 km de pistes cyclables!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eniotna
Posteur d'argent


Messages : 440
Âge : 31
Localisation : Epinal
VPH : Mango
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Lun 01 Sep 2008, 17:21

chabizar a écrit:
olivier25 a écrit:

Moi, ce qui me dérange le plus, c'est le fait que de ne pas faire rouler les vélos sur le réseau normal (hors autoroute), on ghetto-ise la bicyclette.

A la limite, j'ai peur que le développement de pistes ccyclables n'entraîne, à terme, une intolérance encore plus grande de la part des automobilistes qui ne manqueront pas de considéreer que le réseau routier est à eux seuls.

bien vu, c'est exactement ce qui se passe aux Pays-Bas (expérience rapportée par un de mes amis il y a 10 ans) et en Allemagne (vécu par moi il y a 4 à 8 ans)

Effectivement, les vélos sont très mal acceptés sur les routes aux Pays-Bas.
Il y a un beau maillage de pistes cyclables, mais du coup les routes principales sont souvent interdites aux vélos, et curieusement ces mêmes routes sont rarement doublées de pistes cyclables. Sans vraiment en avoir le choix j'ai tenté de prendre une de ces grosses routes. Je ne suis pas resté 5 km dessus, tout le monde me klaxonnait.
Très déroutant au début pour le cyclotouriste qui fait son itinéraire avec une carte routière. Mais il y a plein de cartes pour vélos, et surtout des panneaux indicateurs pour les vélos. Plus ou moins bien fait parce qu'on ne connait pas toujours le nom des bleds dans un rayon de 10 km. Mais c'est beaucoup plus "suivi" que ce qu'on trouve en Allemagne, où l'on ne peux encore pas faire confiance aux concepteurs des itinéraires vélos. Il m'est arrivé de nombreuses fois de suivre les indications pour une ville qui m'emmenait dans la bonne direction, et de me retrouver perdu dans une zone résidentielle, ne sachant plus où j'étais sur la carte puisque je suivais bêtement les panneaux. Ou pire, sur des chemins à la limite du praticable.
En Allemagne aussi, les pistes cyclables sont quasiment toujours des zones partagées piétons/cyclistes. En vélomobile je jetais toujours un coup d'oeil dans le rétro en dépassant les piétons, au cas où ils fassent une crise cardiaque Laughing . Non mais sérieusement, les vélos normaux vont quand même entre 15 et 25km/h, est-ce bien sage de les faire slalomer entre les poussettes?

Donc après mure réflexion je me suis fait mon avis sur la question. Même dans les pays dits exemplaires, les pistes cyclables ça reste super galère pour tout un tas de raisons. Faire un vrai réseau dédié et de qualité coûterait effectivement une fortune, nuirait à l'environnement et ne serait de toute façon pas parfait. Tout juste bien pour la balade du dimanche en famille.
Donc ma solution, un peu radicale je l'avoue, c'est de limiter la vitesse à 60 sur l'ensemble du réseau routier.
- La voiture serait beaucoup moins pratique (en plus de devenir hors de prix par les temps qui courent).
- La cohabitation avec tout ce qui peut se traîner sur les routes se ferait dans de bien meilleurs conditions de sécurité.
- La consommation de carburant diminuerait fortement.
- Les voitures "sportives" (rien que le nom est aberrant) seraient encore plus absurdes qu'aujourd'hui. Avec une révolution de l'offre des constructeurs en vue.

Bien sûr ça va à contre-courant des idées de notre époque, où tout doit toujours aller plus vite, parce que sinon on n'aurait pas le temps de passer 4h par jour devant la télé.

Là où je trouve raisonnable de construire des voies vertes, c'est le long des voies de chemin de fer. Quitte à tailler dans le paysage pour faire passer des trains sur du plat, pourquoi ne pas en faire profiter les cyclistes (plus avare en énergie que les automobilistes)?

Désolé, à chaque message j'ai l'impression de pondre un roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Thevenet
Accro du forum


Messages : 1486
Âge : 48
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Lun 01 Sep 2008, 19:45

"A la limite, j'ai peur que le développement de pistes ccyclables n'entraîne, à terme, une intolérance encore plus grande de la part des automobilistes qui ne manqueront pas de considéreer que le réseau routier est à eux seuls."

c'est exactement ce qui se passe. sur la D992 qui longe la piste cyclable je me fais insulter, frôler volontaire, si je ne l'emprunte pas... ce qui arrive quand je désire rouler sans me casser l'autre clavicule (la gauche en avril ça ma suffit) et qu'il ya une dizaine de familles avec leurs enfants en patins à roulettes ou en poussette.
j'ose dire que dans certain cas, cette piste cyclable est alors un obstacle: c'est presque impossible d'y rouler à plus de 10km/h à cause des piétons et sur la route la présence en vélo n'est plus toléré et c'est carrément des insultes et mêmes des agressions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
Jean Thevenet
Accro du forum


Messages : 1486
Âge : 48
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Lun 01 Sep 2008, 19:49

prions:

avec la hausse du baril et le démentèllement des centrales nucléaires, les véloroutes deviendrons des piétoroute et les autoroutes des véloroutes où sont tolélés les voitures qui ne vont qu'à peine plus vite que les vélos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
laf_ange
Accro du forum


Messages : 3577
Âge : 43
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Lun 01 Sep 2008, 19:54

Jean Thevenet a écrit:
prions:

avec la hausse du baril et le démentèllement des centrales nucléaires, les véloroutes deviendrons des piétoroute et les autoroutes des véloroutes où sont tolélés les voitures qui ne vont qu'à peine plus vite que les vélos.

Amen !!!!

Hélas je constante régulièrement le squatage de la piste cyclable par les piétons, alors qu'il on un beaux trotoir !

LAF ! ! ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/laf-ange/le_site.html
Edlamouette
Accro du forum


Messages : 2806
VPH : Optima Rhino
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Lun 01 Sep 2008, 20:01

Beau trottoir, faut le dire vite. Il n'y a aucune différence de rêvetement. Moi je prierais bien pour avoir de beaux trottoirs en bois, comme des pontons, ou en mousse végétale dense. Le bitume ne sert à rien sous des chaussures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Micke
Accro du forum


Messages : 1717
Âge : 36
VPH : Catrike Road - Q442
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Lun 01 Sep 2008, 23:32

euh j'voudrais pas mettre les pieds dans le plat d'autant plus que je suis aussi pour le développement des pistes cyclables protégées mais en remplaçant les mots piétons par vélos, véloroute par route et vélos par voiture je crois que certains posts précédents seraient dignes de forums de totomobilistes purs et durs...

Je crois comprendre que nous sommes à peu près tous ici pour le développement du vélo comme un moyen de transport alternatif. Mais attention à ne pas croire que rouler à plus de 20km/h soit une performance à la portée du plus grand nombre.

J'utilise tous les jours une piste cyclable en pleine forêt pour aller au taf et je dois la partager avec cavaliers, piétons, joggeurs, cyclistes, chiens, enfants, et même fauteuils roulants. Je fais certainement partie des usagers les plus rapides de cette piste mais je crois pas que cela me donne plus de droit que les autres. J'essaie, même si j'avoue que c'est pas toujours facile, d'avoir le même respect des autres usagers que celui que j'attends d'eux.

Malheureusement c'est comme pour tout, on ne se souvient que du co...ard qui nous a obligé à nous arrêter plutot que de se serrer ou du chiens promené sans laisse et zigzagant sans but. On fini par oublier tous les bonjours échangés et les sourires partagés. I love you

Allez, retente donc ta véloroute à un rythme adapté à la circulation parceque j'ai quand même du mal à concevoir que l'on puisse y préférer la cohabitation avec les voitures. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum


Messages : 6820
Âge : 41
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Mar 02 Sep 2008, 00:10

Pas beau, le trottoir? Et parfois, comble du dégeulasse, il y a des crottes de chiens dessus. Beuark!
Ce serait encore pire avec des pontons bois, les crottes resteraient dedans... Pas bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Jean Thevenet
Accro du forum


Messages : 1486
Âge : 48
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Mar 02 Sep 2008, 09:41

j'en reviens à ce qui m'a donné l'idée de la fitnesscar, vers l'an 2004.
sur la véloroute de chambéry-bourdeau ou un ami s'est d'ailleurs tué en tombant en dépassant un roller;
je vais expliquer une chose que ne comprennent pas facilement les cyclistes qui ont peu d'endurance. Il est dommageable de ne pas respecter un certain effort, qui est nécéssaire pour conserver la forme, mais qui, sur la véloroute entraîne systématiquement une vitesse dangereuse, au point que alors, on en vient à préférer rouler sur la route pour remplir l'impératif consistant à être en endurance aérobie.
l'histoire et vieille, mais un ami proche, adjoint au maire d'une grande ville avait vu débarquer des groupes de cyclistes de la FFCT (cyclistes cyclosportifs) refusants les voies vertes et véloroutes pour préférer les bandes cyclables SUR la route. à l'époque nous étions ulcérés, et puis j'ai compris plus tard en faisant la véloroute de chambéry bourdeau, que ces cyclistes avait en effet peur de perdre leur droit à la route et SURTOUT de perdre les conditions leur permettant de s'entraîner...
en effet, si l'on roule tous les jours sans pouvoir stabiliser en endurance, soit on perd sa puissance, soit il faut aller faire de l'ergomètre ou du home trainer, alors que si on peut satisfaire la condition d'entraînement tout en roulant, alors la sortie est profitable.

mais pourquoi accorder une telle importance au respect d'un métabolisme?

par ce que si on se désentraîne, la perte de puissance qui en résulte par rapport à la condition athlétique revient en fait à embarquer plus de 30Kg sur son vélo (se désentraîner revenant à perdre 30 à 40% de puissance)
alors effectivement, dans cette configuration "basse puissance" on peut se contenter des véloroutes... mais en raison de la perte de puissance se priver quasiment du reste du réseau routier (petites routes avec dénivelé cumulé moyen 10 à 20 mètres par kilomètre et pentes entre 10 et 15%)

perdre le droit à la route, ça veut dire ne plus AVOIR DROIT l'emprunter par ce qu'on doit prendre la véloroute, et qu'alors on n'a rien à branler sur la route.
cela justifie de vouloir des bandes cyclables pour pouvoir conserver le droit à la route (personellement je déteste les bandes cyclables: c'est des accottements défoncés et pleins de bout de verre où l'on est censé rouler dessus)

En ce qui me concerne, oi j'ai horreur de la présence des voiture et suis tenté par l'utilisation de la véloroute. je tiens aussi à respecter ma zone d'endurance qui est entre 130 et 170 pulsations
en VTT je suis déjà à 26km/h à 100 pulsations, en roulant en été sur la véloroute à la vitesse adaptée au contexte (15 km/h je ne suis qu'à 60 à 70 pulses. certes ça permet quand même de se déplacer mais à condition d'aller s'entraîner plus loin.
en M5 451 (vélo couché à base courte mais pas le low racer), j'étais à 37km/h à 130 pulsations: avec ce vélo donc, il me fallait "tourner" entre 37 et 42 pour "charger" correctement le coeur.. (en vélo droit peujeaot je suis à 35-37 à 140 pulses)
sur la véloroute proche de chez moi, la vitesse supérieure à 30 devient dangereuse, même sur la digue non goudronnée où des piétons attiré par les travaux de la véloroute m'ont barré la voie en dégageant vers la gauche plutôt qu'à droite d'où fracture de la clavicule pour moi (première leçon, je roulais à 35km/h comme d'habitude depuis des années en rentrant du club d'aviron et il y avait des touristes "piétons" attirés par la véloroute, non habituée à la logique du lieu, avant, 40000km sans problème: les gens dégageaient sur la droite: toujours),

je me suis vite rendu compte que le vélo couché était en fait inadapté à ma région: sauf sur grand axe il ne permet pas d'être en endurance: il ne peut s'exprimer en effet que sur les grands axes. mais là même où il serait intéressant il faut oublier: en étant plus bas que le talus on respire l'air pollué qui reste en place sur le bas coté de la route... le vélo droit, même en perdant 3 ou 4 km/h s'impose alors car plus haut il est possible de respirer. c'est pour ça donc que je ne roule plus en vélo couché alors que ce type de vélo me passionne encore.


en bref, il se passe la même chose pour moi en vélo que pour une voiture d'autoroute dans une rue piétonne: ça carbure mal car la vitesse imposée ne permet pas de tourner au bon régime et cela est dommeagable.
comme pour les cyclosportifs qui étaient allé voir l'adjoint du maire, je ne conçois pas de descendre à 1.5 watts/kilos en endurance pour être adapté au véloroutes... je ne voudrait pas renoncer à mes 3 à 4 watts par kilos pour rouler ailleurs. Pour beaucoup de cycliste ç'est un rêve de disposer d'autant de puissance. C'est possible à condition de respecter les critères de l'endurance.

l'idée donc que j'avais eu était de freiner avec un alternateaur récupérateur sur les véloroutes en particulier, pour respecter le métabolisme, et utiliser cette énergie alors, pour par exemple, la liaison chambéry, Belley: en effet, après avoir du se limiter à 20 km/h sur la véloroute en freinant, il serait bon d'utiliser l'énergie stockée pour franchir le col du chat en restant à 20km/h.
une solution que je vois pour la saison froide étant donné la témpérature alors régulé avec le métabolisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arguments contre les véloroutes   Aujourd'hui à 03:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Arguments contre les véloroutes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arguments contre les véloroutes
» Pour ou contre une fusion avec pau à court terme (2 ou 3 ans)??
» Sondage mascotte SUA
» Argumentaire pour justifier l'achat de la Renault ZOE
» diesel excellium

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Coin écolo-
Sauter vers: