Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
discoveur700
Admin
avatar

Messages : 6637
Âge : 39
Localisation : Bayeux
VPH : Baron clowné en avatar, méta700 lightisé, catrike expédition électrifié, catrike speed (Challenge mistral USS, Orca Optima, Agenda performer jadis...)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Sam 28 Juin 2008, 20:19

sebastien a écrit:

Sincèrement, ayant initié ce poste, et l'ayant alimenté, ouille, ça fait mal...
j'savais pas ce que ça faisait encore...

Ne t'en fais pas trop Seb, c'était pas un tir tendu dirigé vers toi. Je crois que plusieurs, dont je fais parti, on voulu exprimer leur vision de la longue distance.

Histoire de dire " Demande pas mon temps, tout ça ne m'intéresse pas...", rien de plus. Le fil tu l'as super bien animé (25 messages/ jour Razz ) et t'as fait un bon BP, moi je l'ai même pas fait le BP

Tu es très intéressé par les temps et ce qui va avec, bonhomme, machine, nutrition, gestion pauses et t'es pas lze seul !!!
Dans cet encart de forum qu'est la longue distance, en général, ça parle plus de kilomètres, destination, hébergement... Certains ont donc exprimé qu'ils ne veulent parler perf et n'aime pas trop voir cela içi, dans le coin longue distance. Rien de plus.

J'espère que rien ne t'a vexé, si oui, les filles iront aux soldes et ya bibine à volonté à Colombiers pour Forguetter drunken et là en Perf, JE DECHIRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/discoveur1000
ly masse
Accro du forum
avatar

Messages : 4913
Âge : 110
Localisation : Perpignan*66
VPH : gecko au soleil POLSKA// VK1
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Sam 28 Juin 2008, 20:25

faut aussi relativiser l'esprit Randonneur
c'est quand même la FFCT qui impose un temps maxi pour faire une diagonnale

il y aurait donc des chronos moins chronos que d'autres mouéééééééé

je rejoins l'analyse de la Mangouste (alias papy vol) c plus ce que c'était
(sauf que ça fait pas longtemps que je roule alors faut bien que je m'amuse un peu... quand j'y arrive)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tchaidalh.wifeo.com/
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 6952
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Sam 28 Juin 2008, 23:11

Papy volant a écrit:

le climat s'est dégradé ..doucement depuis ..I5 ans environ ..
le club ou j'étais ..et qui pratique les valeurs FFCT..perd ses membres qui vont vers club ++cyclo sportif ...
Papy volant
Dégradé ? non, c'est le "progrès", l'évolution NATURELLE, le gout de la grande majorité des gens
Il y a bien plus de cyclo sportives et de cyclo sportifs que d'Audax ; c'est la démocratie
Les mecs de mon club qui parlent de la semaine fédérale ne parlent que des moyennes réalisées Laughing
(une seule exception à ma connaissance : l'Ardéchoise en PLUSIEURS jours)
Il y a encore un inscrit d'aujourd'hui qui dit venir au VC aprés avoir vu des articles sur Barbara
Je crois qu'un jour le sport de haut niveau s'arrêtera mais en attendant c'est Noha qui a fait remonter les inscriptions en tennis, Douillet en Judo, Zidane en foot, etc ...
Par contre, ce qui est marrant, c'est que les mêmes qui s'intéressent quand même aux performances, changent en douce de pt de vue pour critiquer le pognon qui serait la cause de tout ça (alors qu'il n'est qu'une conséquence)

PS ; c'est vrai qu'il y avait non pas de la jalousie, mais une pte d'espoir ds mon dernier Post : j'aurais bien voulu que la cadence de pédalage de NB aprés 600 bornes ne soit pas si au dessus de la mienne aprés 50 bornes Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigouille
Accro du forum
avatar

Messages : 2999
Âge : 63
Localisation : limoges
VPH : tica
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Dim 29 Juin 2008, 09:28

trop de la baanaane le Didier! (d'jeune)
T'as de beau genous, tu sais (Jouvet)
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tigouille.free.fr/
Emanon
Posteur d'argent
avatar

Messages : 441
Âge : 43
Localisation : 44
VPH : trets
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: resultats BPR 2008   Dim 29 Juin 2008, 09:56

Superbe vidéo Normandie bent !! chapeau pour ton coup de pédale ,alors que tu filmes!!

En ce qui me concerne cela me plait de connaitre vos performances meme si moi je serais plutot prés de 40H!! je crois que l'esprit de performance/compet' est en chacun de nous a divers degrés et pas qu'en sport (boulot,etudes...............) et il est normal que si physiquement et mentalement on se sent bien,on se dit allez là je vais me donner pour faire un chrono sympa! qui n'a la jamais penser ?!!
Apres nous ne sommes pas tous egaux sur nos vélos: la morphologie,poids taille ........................ Very Happy c'est quelques parametres changent la donne (surtout dans les cotes pour moi) et ce n'est pas pour ça que faire 200 bornes 3 jours consecutifs n'est pas une Performance tout le monde ne peut pas le faire !!! Alors bravo a tous les participants!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julius
Pilier du forum
avatar

Messages : 950
Localisation : Draveil ( 91 )
VPH : CNPUZ Prototype, 8 Freight, Rene Herse 1981, Charrel Tandem 1948
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Lun 30 Juin 2008, 16:25

discoveur700 a écrit:

A part ça ya un super article sur le BPR, dans ce magazine.



Foncez de suite chez le marchand de journaux, en bent bien-entendu !!!

Peux-tu nous dire s'ils y parlent de vélo couché ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://igg.me/at/bb24h
discoveur700
Admin
avatar

Messages : 6637
Âge : 39
Localisation : Bayeux
VPH : Baron clowné en avatar, méta700 lightisé, catrike expédition électrifié, catrike speed (Challenge mistral USS, Orca Optima, Agenda performer jadis...)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Lun 30 Juin 2008, 18:44

Sad Pas un mot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/discoveur1000
Julius
Pilier du forum
avatar

Messages : 950
Localisation : Draveil ( 91 )
VPH : CNPUZ Prototype, 8 Freight, Rene Herse 1981, Charrel Tandem 1948
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Lun 30 Juin 2008, 19:18

Ouf heureusement que tu le dis j'ai failli mettre encore plus de 5 € à la
poubelle....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://igg.me/at/bb24h
laeti
Accro du forum


Messages : 1096
Localisation : alpes de haute provence
VPH : Metathesis 20/26 CATRIKE POCKET 16/20
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Lun 30 Juin 2008, 20:11

ça faisait des mois que j'y pensais ..sans savoir si je pourrai- physiquement d'abord,- une opération ,fin décembre sans gravité mais bien invalidante m'ayant interdit le vélo pendant un mois, - après d'âpres négociations avec le chirurgien-
administrativement , ensuite, paticiper à, cette épreuve qui m'avait tant plue en 2006 et au cours de laquelle, je m'étais promis, subjuguée par ces dr^les de vélos horizontaux ,de revenir , couchée la prochaine fois.
.
Alors, voilà , après qq mois de suspens, dont deux pour obtenir une autorisation d'absence au boulottpuis , pour savoir si quelqu'un pourrait m'accompagner sur le parcours et une grande détermination, je me retrouve jeudi 19 juin à 6heures moins le quart sur le site du départ..

Nous avons roulé toute la nuit depuis la veille au soir 18h depuis nos Alpes du sud préférées et c'est complétement au radar que je récupère mon vélo et fonce à l'accueil récupérer ma plaque de cadre..
A ce moment là , surgissent deux gaillards tout sourire sur deux trikes écroulés de bagages, pascalambic et rouedevélo avec qui je partage le fanion porté en l'honneur d'Aragomax.
Bien sûr, patati, patata,le temps d'attacher ma plaque de cadre , le départ est déjà donné depuis 5 mn, quand je démarre..
Ouf, heureusement que je ne fais pas la course;
Je me remémorre 2006, et la cohue pour le départ, c'est bien mieux ainsi!
Alors là, le parcours est super cool et déroule de belles lignes droites,pratiquement horizontales.. le fond de l'air est doux , le flot des participants s'"égrenne sur de longues files discontinues..
de temps en temps,un petit bonjour, comment ça va, et un sourire en prime; la vie est belle;
j'aperçois régulièremement Roudevélo nous roulons de conserve qq temps, expérimentant l'aspiration réciproque de nos vélos, il me demande obligemment de ne pas me forcer à l'attendre , lui qui roule à " 4km/heure" avant de s'envoler , avalé par un groupe de cyclos qui passe )à sa portée.. Je continue tranquilement, puis l'aperçoit débouchant d'une allée sur ma droite , qui ressemble à une coopérative, un bar? , finalement ,au bout de 80 kms, si mes souvenirs sont bons il obdique sur la droite et m'annonce qu'il va faire son premier grand arrêt.

J'ai perdu de vue Pascalambic.
tout au long de cette journée, mon assistance ne va pas vraiment m'assister ,rattrapée qu'elle est par une journée de boulot , suivie d'une nuit au volant.;mon assistance dort..
Ce qui me rassure plut^t pour la suite d'ailleurs..
les choses compliquées commencent l'après midi,( enfin je crois ) avec une litanie incessantes de côtes et de descentes plus pentues les unes que les autres .
Je cotoie qq temps les collègues de mon club qui en ont aussi marre que moi,et là, je l'avoue, ,je me dis qu'en vd , ce serait tout de même plus facile..
moins vite, je recule..
Cependant, qq kms avant ll'Isle sur Jourdain, l'espoir, alimenté par les paroles de mon collègue Jean Léon dont c'est au moins le dixième BPR, renâit..
C'et la dernière grande côte me dit il au moment où je n,'étais pas loin de renier le vc...( non, je blague )bon, là , du coup, ça me redonne des ailes, j'embraie le grand plateau et je descend comme une flèche juqu'au contrôle où j'offre à mon assistant désormais bien réveillé et à deux collègues un bon coup à boire..
Du coup, l'air est moins brûlant, et mes jambes raffermies , je redémarre pour 21 petits kms au départ dequels je double Nono en grande conversation avec sa copilote émérite (à qui je dis merci au passage pour les abricots et le plein de la gourde réalisé au cours de l'après midi ) Le camping car" flambant vieux "est garé sur la place de Lussac les


Dernière édition par laeti le Lun 30 Juin 2008, 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
discoveur700
Admin
avatar

Messages : 6637
Âge : 39
Localisation : Bayeux
VPH : Baron clowné en avatar, méta700 lightisé, catrike expédition électrifié, catrike speed (Challenge mistral USS, Orca Optima, Agenda performer jadis...)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Lun 30 Juin 2008, 20:58

Julius a écrit:
Ouf heureusement que tu le dis j'ai failli mettre encore plus de 5 € à la
poubelle....

Ouais super sur l'historique, la fameuse époque des derbies, l'organisation, avec des photos... Non je confirme, pas un mot sur les vélos couchés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/discoveur1000
herve
Accro du forum
avatar

Messages : 1763
Âge : 50
Localisation : Bouguenais (44)
VPH : scorpion, trets, cat expe
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Lun 30 Juin 2008, 21:21

Justte un petit mot pour vous dire que TOUS vous m'avez donné envie de faire de la longue distance mais seul car je n'ai absolument pas le goût de la performance. Et puis j'ai reçu plein d'invitations ces derniers temps qu'il faudra bien que je m'y mette. Respect mes seigneurs de la route !

@N.B: Ils disent quoi les droitistes en danseuse pendant que toi tu filmes en allant plus vite ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
isard09
Accro du forum
avatar

Messages : 1165
Âge : 56
Localisation : Mas d Azil 09
VPH : Baron orange ,krolann2,TD carbobambou
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Lun 30 Juin 2008, 21:36

ma version à moi sous forme de remerciements:
-au vélo couché : je n'aurai jamais imaginé çà en vélo classique
-au forum: apres combien de lectures je me suis dit pourquoi pas moi?
-aux forumeurs qui m'ont conseillé et encouragé (Dolmen bien sur qui nous a heberges et m'a soutenu à fond, ly-mass,l'auvergnat, Discover et son doblo rouge et j'en passe)
-aux cyclistes en général avec qui j'ai pu rouler , à l'arriere d'un petit paquet ou à 2 en discutant , çà fait passer les km (bavarde, la limace?)
-à mon assistance et son chien blanc et noir , pour le moral et les calories
-au BPR organisation
et même si je dis que je m'en fous des temps, des kilos et autres chiffres, je suis qd même tres fier de çà: je l'ai fait ! (comme les autres)

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laeti
Accro du forum


Messages : 1096
Localisation : alpes de haute provence
VPH : Metathesis 20/26 CATRIKE POCKET 16/20
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Lun 30 Juin 2008, 21:44

suite
les chäteaux ..
la bouffe sera légèrement exotique ce soir, le frigo ayant rendu l'âme,je me rabats sur un plat tout préparé fort bon ma foi,tellement j'ai faim..*
Puis, dodo, Dieu que c'est bon, oui, je pense que j'ai bcp de chance d'être là, dans un bon lit douillet..et de faire ce qui me plaît..
Le lendemain départ vers 6h 30 , à la sortie du village je croise mes deux compères du départ qui ressemblent à deux poussins ébouriffés sortant de leur duvet,, toujours un grand sourire accroché aux lèvres,.

.J'ai du bol, j'arrive sans le chercher le moins du monde, alors que j'étais là,tranquillement à écouter Bénabar, à accrocher un groupe de bretons, qui me fait parcourir en une heure 27 ou 28 kms ( mon record du monde je crois ?) sans que je m'en rende compte.

du coup ,mon assistance me loupe à Letranger ( ah, je suis très fière de moi, il ne s'attendait pas à ce que j'aille si vite ..)et je me retrouve à sec; le soleil commence à taper fort,,je roule pendant qq temps avec une jeune fille de couleur esseulée qui a perdu son club, sur de longs toboggans: ds les descentes je la distance et ds les montées elle me rattrape: forcément ,ça créee des liens au bout d'un moment..

A Martizy je rencontre un géant sur un trike lourdement chargé, accompagné par un collègue en trike itou, et une jeune fille qui se reconnaîtra sans doute si elle lit ce compte rendu , en vd, qui fréquente notre forum sans pour autant oser y poster des messages car elle n'a pas encore acheté de vh..l'atmosphère est bon enfant, les gens sont gentils , on me questionne sur mon vélo , je prends qq provisions et repars avec les gourdes pleines..
L'après -midi qui s'annonce est brûlant , ensuquée de chaleur je suis à deux doigts de louper le C4- après avoir failli manquer le C1 ,merci à Nono de me l'avoir signalé- où je ne m'attarde pas et gère difficilement la longue côte qui suit.
.Puis je loupe qq flèches par pure inadvertance et me paie le luxe de qq kms supplémentaires dont je me serais bien passée..
Je commence à fatiguer ..casse - croûte enfin à Rougeon à l'ombre bienfaisante des fougères..J'meserais bien fait un pti somme aussi, mais, bon, c'est pas bien raisonnble..allez, c'est reparti,et zou, voili que je me reperds ..enfin, je crois, j'y vois plus clair ou quoi??
Non, cette fois ci c'est pas moi, juste l'oganisation qui s'est plantée dans le kilométrage dans la région de Romorantin..Juste avantd'y parvenir , je navigue en compagnie de Jeffrey sur Bacchtta et de ? sur Challenge qui m'explique que sa femme est en train de devenir forte en vc et qu'il va falloir bientôt l'équiper d'un nouveau vélo plus léger : les choses de la vie en somme..
; Petite photo à l'arrêt.Jeffrey a très mal aux orteils comme moi, mais la cause en est différente, lui, c'est le noir exposé au soleilde la semelle intérieure qui le brûle ,tandis que pour moi, c'est je le crains un pb de circulation sanguine.
.Et ça va vraiment m'empoisonner jusqu'au soir, me contraignant à déchausser et à secouer mes pieds dans l'espoir de chasser ces élancements lancinants..
J'ai tellement chaud que j'envisage de me doucher mais pas de douche prévues pour les femmes donc je me contente de m'asperger complètement de la tête aux pieds..
plus loin je rencontre un breton ,un ancien "vénérable"qui a fait le début du PBP ( on a donc des points communs ) et qui me raconte ses ennuis avec son assistance avant d'être sur le point de me vendre son camping car..On se plaint tous les deux, mon bon monsieur, ma bonne dame, de la chaleur qu'il fait, avant de se séparer qq kms plus loin..Il a mis sur sa tête pour se protéger du soleil, une sorte de torchon blanc qui le fait ressembler à Y Arafat ..
J'adore renconter tous ces gens différents..
Cependant, mon asssistance en a marre, conduire un camping car asthmatique ne produisant pas les m^mes plaisirs que piloter un vélo couché, fût il très lent, et me presse ..Donc ,l'arrêt se fera à Fay aux Loges pour avoir moins à rouler le lendemain et ...pouvoir repartir plus vite dimanche..
A chateauneuf sur Loire je m'équipe de 4 lampes et ..ce n'est pas vraiment suffisant..Cependant, la chaleur décroît, l'air devient respirable et la forme revient..En passant, je prends dans les oreilles des airs de musique et dans le nez des fumets odorants; je trouve délicieux de parcourir cette petite ville en fête et en musique.,les gens sont attablés - je crois reconnaître un bacchetta ou déambule paisiblement dans les rues..t je me promets un ENORMEsteck frites - moi qui d'ordinaire mange peu de viande -dès le BPR fini..
Finalement, Je suis tellement ko en arrivant, que je n'ai même pas la patience d'attendre que la soupe refroidisse.
.Dodo direct , jusqu'à 6h le lendemain où une superbe averse m'accueille de bon matin ..Très vite ,je retrouve le même pb qu'au PBP, mes lunettes sont mouillées et embuées et je' n'y vois plus rien..Heureusememnt, j'ai pensé aux lentilles de contact et tout s'éclaire.là;je me fais enrhumer par une fusée polie toutefois qui prends le temps de me dire bonjour et qui dit s'appeler B.......and!
Peuchère,y va drôlement vite!

.autre pb , cependant, mes poigngées de freins, déjà grippées sont tout simplement devenues impraticables ..Je ne peux plus passer mes vitesses .je me fais une énorme ampoule à la main droite..c'est à ce moment là que Philippe ( j'ai oublié son nom de famille ) me rattrape puis me dépasse en ayant toutefois la gentillesse de me demander de le suivre si je le pouvais..( et bé, non , je pouvais pas..)
Mon assistance a l'idée géniale de me fournir des petits morceaux de tissus qui me permettent de tourner les manettes.
Puis c'est le le C6 , j'aperçois en sortant les deux lurrons en trike toujours aussi souriants, la pluie a céssé, le soleil se lève ..Les derniers kms sont avalés très vite..et même les grandes côtes me font rigoler qd je me souviens celles du premier jour..Cerise sur le gâteau , le vent nous pousse franchement..Qu
oi, je suis déjà là??
L'arrivée se fait à fond - normal ça descend - et on arrive frais (ches) comme des roses, comme si on était parti pour aller chercher le pain..
Derrière la ligne il ya un petit comité d'accueil : Sébastien sympathique et simple, pas du tout la grosse tête d'avoir réalisé un temps canon , philippe,décontracté et avenant qui semble sorti de la douche, mon géant en trike qui une fois déplié paraît plus grand encore et tous un petit mot gentil..Ben oui, je suis contente de vous avoir rencontrés ..Ya Nono aussi qui me dit qu'il est parti très tôt ce matin et qui est là depuis deux heures déjà..
QQ temps plus tard , j'ai encore eu l'honneur et l'avantage de saluer notre championne nationale et notre gastéropode ( à mon avis transgénique ) non moins célèbre mais qui réfutait mes félicitations par un truc du genre " elle est arrivée - en parlant du la championne du monde- avant moi alors qu'elle est partie 8 h après moi..
J'avoue que tout cela me dépasse un peu tant ces performances me semblent extraordinaires..

Puis , le retour, vite, vite, beaucoup plus vite que moi en vélo s'entend..
Enfin, ça c'était les plans, ..Dans les faits,mon vieux et fidèle camping car a choisi de craquer une fois l'épreuve finie et je l'en remercie..pour autant exploser les deux pneux sur l'autoroute..Ya mieux comme surprise

Bref, on a fini par regagner nos pénates ..à 3h30 du matin ..pour retravailler le jour même..Un peu "radassés " quand même..
Mais plein , plein de belles images. de sensations, .et puiqu'il faut parler de temps ..mieux de qq heures qu'en vd!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigouille
Accro du forum
avatar

Messages : 2999
Âge : 63
Localisation : limoges
VPH : tica
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Lun 30 Juin 2008, 22:20

"J'avoue que tout cela me dépasse un peu tant ces performances me semblent extraordinaires.."
C'est sur!
pour d'autres c'est ce que tu fais toi! Laughing
Bon ,pour prouver que ce n'est pas de la fausse modestie moi j'ai fait 245km en delta et sans moteur et sans pédaler et c'est fatiguant aussi (et je ne suis pas sur de pouvoir le refaire, avec le réchauffement de la planéte, et le prix du gasoil-pour le retour-...
bravo (one more time!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tigouille.free.fr/
laeti
Accro du forum


Messages : 1096
Localisation : alpes de haute provence
VPH : Metathesis 20/26 CATRIKE POCKET 16/20
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Lun 30 Juin 2008, 22:41

Tigouille a écrit:
"J'avoue que tout cela me dépasse un peu tant ces performances me semblent extraordinaires.."
C'est sur!
pour d'autres c'est ce que tu fais toi! Laughing
Bon ,pour prouver que ce n'est pas de la fausse modestie moi j'ai fait 245km en delta et sans moteur et sans pédaler et c'est fatiguant aussi (et je ne suis pas sur de pouvoir le refaire, avec le réchauffement de la planéte, et le prix du gasoil-pour le retour-...
bravo (one more time!)

WOUAH! ça c'est quelque chose que je serai jamais capable de faire..Vu que j'ai le vertige sur une chaise.. jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolmen
Accro du forum
avatar

Messages : 2529
Âge : 57
Localisation : Entre 2 Mers, près du Mascaret.
VPH : Mascaret (Métaphysic) et Celtic (le Strada vert).
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Lun 30 Juin 2008, 22:57

isard09 a écrit:
Et même si je dis que je m'en fous des temps, des kilos et autres chiffres, je suis qd même tres fier de çà: je l'ai fait ! (comme les autres)

Alain
C'est ta victoire ! elle est à toi ! sunny
Ton noir et blanc a le bonjour de Maya !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velocouchegirondin.over-blog.com
pascalambic
Posteur d'or
avatar

Messages : 697
Âge : 48
Localisation : Oise (60)
VPH : Azub Max, Tryphon, Métalambic, Leibalambic
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Lun 30 Juin 2008, 23:08

Oyé Oyé !

Voilà, j'étais fatigué car j'ai repris le boulot du matin et j'aime pas ! Mais bon je va vous raconter mon premier bpr et mon premier cyclowouacance par la même occasion puisque c'est étroitement lié...

Un petit aparté à propos des visions différentes du Wouélo et de la wouie vu que ça fait des différences de potentiel dans le fil...

Il m'arrive de pousser les pédales quand exceptionnellement ma tension passe à 2 et que mon neurone oublie qu'il fait partie intégrante de mon être et ne peut de ce fait s'échapper à sa guise ! Je pousse un peu fort également quand je vais perdre ma vie au boulot vu que je ne suis pas fichu de partir à une heure raisonnable... Sinon je ne suis pas fan de compétition pure et dur. En fait je veux juste du plaisir, sans douleur, sans séquelles, en couleur et sans selle... Mais bon, la vie est ainsi faite que déjà demain je ne serais plus celui que j'étais hier, alors les autres, forcément, il se peut qu'ils n'aient pas mon gout...
Quand ça se passe simplement sans fioriture, à la manière de Normandie-Bent qui arrive à ce retenir pour m'attendre lors du voyage à Laleu, qui prend le temps de filmer... Quand on se retrouve dans une superbe rando en normandie organisé par Sébastien (entre autre), un coursier du bpr, quand on discute paisiblement avec Jéjon pourtant contre la montre, quand on voit la simplicité d'un Jean-Lou à l'arrivée pourtant venu faire une perf, je me dis qu'il n'y a pas incompatibilité à se retrouver sur la même vie l'espace de 273.559 heures ! Rien à voir avec ceux qui vocifèrent pour qu'on leur ouvre la route, qui sortent un râle pour qu'on les poussent au démarrage ! Je me souviens à minuit (peu avant l'extinction des yeux) ce cycliste droit qui attaquait comme j'ai pas envie de le faire, avec juste sa frontale pour dessiner son chemin, nous lançant quand même un bonjour entre deux pulsations ! Eh bien, si tout les accros du chrono était de ce genre d'humanoïde, la question du mélange des genres n'aurait pas lieu d'être puisque nous pouvons fort bien nous comprendre dans nos différences ! Je ne retiendrais que ceux-ci...

Pour en revenir à ma expérience, voici en quelques lettres savamment disposé un résumé d'un Orcaïste comblé (Heu Sébastien, c'est pas un Condor mais un Orca mon destrier mais c'est pas grave tu t'expliqueras avec ma mule qui s'est fardé un soc pendant treize jours pour se voir donné la gloire à un rapace...)

Alors, m'y voilà ! Depuis le temps que je sentais l'envie de partir à vélo mais sans c'elle qui fait mal ! Je sentais le besoin s'amplifier à mesure que l'échéance approchait, avec dans le même temps le sentiment que je pourrais pas le faire (mais c'est normal, je doute toujours à l'approche du vide...). Merci à tous pour m'avoir aidé par le forum à préparer la mécanique (voir les fils concernés), merci particulier également à El Sombrero pour ses fils pratiques sur la pratique du cyclo-campings qui m'on fait dire : finalement c'est pas si compliqué, suffit d'avoir tout ce qui faut dans la bonne sacoche...
Bon voilà : le vélo est chargé, sans doute un peu plus de trente kilos au départ car je tenais à consommer avec modération un breuvage festif avec la famille et amis qui m'accueillaient sympathiquement sur mon parcours (cinq kilos de breuvage, l'a intérêt à être bon, le f'rait plus...) Après un petit essais de quatre kilomètres (faut pas se dégouter non plus...), et bien, étonnamment le poids du vélo très pénible à l'arrêt pour le déplacer, se fait oublier dessus (sauf sur les routes mal montées mais ça ! j'allais le découvrir un peu plus tard...). Je me souviens du week-end à Laleu où je n'avais pas de sacoche latéral ce qui m'a fait empiler les bagages en hauteur rendant malgré la charge bien moindre le vélo franchement burlesque... là non ! je le sentais bien ! N'étant pas prêt le 10 au matin, je décide judicieusement de reporter mon départ au lendemain deux heure (à aime), de bonne heure car j'ai décidé de ne pas prendre le train pour traverser Paris comme initialement prévu devant la charge à monter à bord...


Dernière édition par pascalambic le Lun 30 Juin 2008, 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascalambic
Posteur d'or
avatar

Messages : 697
Âge : 48
Localisation : Oise (60)
VPH : Azub Max, Tryphon, Métalambic, Leibalambic
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Comptes Rendus du BPR 2008 !   Lun 30 Juin 2008, 23:09

Suite :

Mercredi 11 : (cinq heure, (oui je sais je suis pas à l'heure...)). Premier tour de pédale, je suis en wouacance !!! Direction Solesme (papa, maman, pas Fillon non mais...). Je me disais que cent kilomètres par jour serais bien pour ne point se faire mal et vivre quoi ! Mais bon, comme j'ai supprimé le train et n'ai pas satisfait mes obligations familiales depuis un temps que mon neurone se trouva bien incapable de quantifier, je décide de le faire en deux étapes pour : faire plaisir à ma maman (le f'rait plus...), bref je m'arrête à Breteuil/Iton 180 km plus loin... Plein les pattes mes vives le bent... Là, Dodo directe, je me réveille pas...

Jeudi 12 : (dix heure quinze, (ça va je sais...)). C'est reparti, 168 km et me voilà en Sablé... Donc c'est possible les vacances à vélo ! (anecdote : un type me demande si je parle français alors que je viens de lui demander mon chemin en français (enfin je crois...). C'est marrant, il a vécu du côté de Mouy, près de chez moi...

Vendredi 13 : farniente. Juste un petit changement de carter anti-graisse. Une tôle alu fine contre une cornière alu qui ne pliera pas quand ma jambe l'attaquera, évitant le concert de casserole lors des grimpette à six kilomètre heure...

Samedi 14 : (treize heure trente, (c'est pas ma faute ma mère à voulu que je reste mangé à midi...)). Direction Château-du-Loir, petite étape de 80 km pour rejoindre des amis. Rien à déclarer.

Dimanche 15 : farniente. Signe particulier, je me laisse convaincre d'aller faire un tour de kart pour faire plaisir au gamin (je sais, c'est po bien). La piste est humide, je me loupe et encastre l'engin dans les pneus (il faudra s'y mettre à trois pour l'en sortir). J'ai ressentie une douleur dans la cheville gauche et me dit que j'ai peut-être fait une connerie...

Lundi 16 : (dix heure quinze, (les amis ont tenu à m'accompagner sur un bout de chemin qui mène chez sa sœur : Bbbzzzz : mauvaise excuse pour le retard)). La sœur en question : "Non, ça n'est pas loin, environ 100 km". 150 km plus loin avec la moitié du trajet sous une bruine comme j'aime (mais bon à la fin t'es mouillé quand même), me voilà rendu au Cruchon (à côté de Poitier),(je me dis que j'ai pris de l'avance sur le parcours pour le reste jusqu'à Bordeaux ce qui détendra la fin et ce ne sera pas plus mal...

mardi 17 : (dix heure quarante huit, (je ne pouvais pas refuser un essai de mon engin devant le superbe accueil...). Je prévois de rouler jusqu'à Rouillac mais manque de bol, le camping à mit la clef sous la porte ! Direction Jarnac (léger détour) et me voilà arrivé 146 km plus loin mais ouf, j'ai éliminé mon breuvage festif et j'ai donc plus qu'à peine trente kilos de bagages...

mercredi 18 : (onze heure quarante, (... remplissez à votre guise...)). Direction Créon, un camping à vingt kilomètres d'Artigues c'est parfait ! En passant Libourne, je vois les marquages au sol du bpr (j'arrive, j'arrive...)
125 km ma deuxième plus courte étape. anecdote : réparation de fil du compteur sectionné par l'articulation du guidon.

Jeudi 19 : juste un petit aller/retour Artigues pour retirer ma carte de route et reconnaitre le terrain (je compte y aller à la tombée de la nuit et faire une sieste sur place. Je roule piano piano et à l'arrivée au moment ou je cherche à poser mon vélo, j'aperçois Rouedevélo qui me fait des grands signes ! A ça fait plaisir de rencontrer une tête connu ! Il me présente son engin tout nouveau et déjà kilométré comme il se doit ! Il y a également un gars avec j'avais roulé lors d'une ballade avec Jean-Lou, Libellule et Sterk (désolé, j'ai oublié son nom). Un certain Nono aussi, fort sympatique et puis une pétillante Claire, mûre pour le bent. Comme Rouedevélo me dit qu'il va rester là pour la nuit, je décide d'aller chercher mon matos et ainsi nous serons deux... Lors de mon aller/retour, j'en profite pour me ravitailler (j'ai plus de rillette pour mes tartines et plus de tartine pour mettre dessous mon caprice !).
Dodo sur un banc... Au petit matin, j'arrime le vélo au mieux, me fous le tibia dans le banc (scrongneugneu...), mais bon, de toute façon pour rentrer chez moi c'est la route donc il est trop tard pour changer quoi que ce soit ! Je met le contenu de mon petit sachet fournit par l'organisation par terre sauf ce que je voulais (le ticket petit déjeuner), Ne serais-je pas un peu stressé ? Non, je suis de toute façon très gauche et ça me plait comme ça...
Dehors, peu avant le départ je vois le Bacheta de Laeti, super ! Une tête de plus sur un pseudo ! Une pensée pour Aragomax en récupérant le ruban pour l'accrocher à mon petit sac jaune (il y est toujours et le restera fièrement...)
Et puis hop, il est six heure cinq et quelqu'un dit que c'est déjà parti ! alors hop ! tamponnage et ça roule ! Les cinquante premiers kilomètre roule bien, sans forcer (il y a déjà des crevaisons... Je suis content d'avoir des bandes dans mes pneus... jusqu'au jour ou...). Je rattrape Laeti qui se bat avec sa gourde qui veut se faire la malle... Et puis elle me repasse, je ne la reverrai que bien plus tard. Et puis voilà Nono qui à crevé, il roule à ma hauteur quelque minutes mais son engin à envie de se dégourdir et il s'envole tranquillement. Je suis content de ne pas être parti avec la troupe car ça m'inquiétais un peu de rouler dans une fourmilière moi qui suit plutôt adepte des petites unités...
Premier arrêt collation au kilomètre soixante (il y en aura beaucoup d'autre car pour moi le but est de ne pas me faire mal). Je suis ennuyé car mes rillettes sont dans mes sacoches arrières inaccessibles sans démonter mon chargement ! Je ne retrouve pas mon couteau et me restaure donc avec seulement une pomme et une banane...
Au C1, je rejoints Rouedevélo. Il m'offre un café et me propose que l'on parte ensemble mais ce n'est pas la peine car il faut absolument que je remette de l'ordre dans mes bagages et que je me restaure plus sérieusement sinon ça n'ira pas ! En fait, cela roulait tellement bien au début que j'en ai oublié de boire ! (cela se répètera par la suite). J'ai dû fouiller deux ou trois fois toute ma sacocherie pour retrouver enfin mon couteau, mes rillettes, mon caprice, à partir de là je me sens mieux !
C'est reparti ! Mais c'était quoi cette flèche qui indiquait la droite ! Cest plus fort que moi, il faut que je vadrouille également dans ma tête et voilà que je ne voit plus le fléchage pourtant explicite ! Retour sur la bonne route et là, je commence à comprendre ce que c'est que de rouler en surcharge. Explication : Imaginez un chameau à mille bosses et amuser vous à les franchir toute une à une. Six à huit kilomètres heures dans les rampes, pas le temps de prendre son élan dans les pentes trop courte, je finit par me dire que j'arriverais quand j'arriverais...(heureux d'avoir ma bosse personnelle de quatre litre d'eau en plus de mes gourdes pour ne pas tomber en panne sèche. Je roule de temps à autre avec un cyclo-stéréo qui m'attend par moment dans les rampes et qui fait son bonhomme de chemin au rythme d'une bière par heure.
Un peu de nostalgie en compagnie des Who : "Won't get fooled again" un grand moment de ma vie... je me souviendrais longtemps aussi de ce gars et sa stéréo qui m'a rendu le voyage encore plus champêtre !
Je rejoins à nouveau Rouedevélo au C2 ouf ! Content quand même de croiser un être connu pour échanger un peu... Je lui dit un peu décontenancé que je pense rouler toute la nuit même à petite allure et avec de fréquent arrêt car je ne croit pas que j'y arriverais autrement ! Il me répond que l'on est dans les temps à cette vitesse et me dit que l'on doit rouler à la même vitesse vu l'écart entre nous. Finalement je décide de le suivre au camping et merci bien de m'avoir dirigé sur la meilleur solution : c'est du repos dont j'avais besoin !
Au petit matin, réveil en grand forme de Rouedevélo qui n'oublie jamais de lancer une boutade dès le premier œil ouvert ! Je crois que c'était une histoire de gazon à redresser avant de partir au prix qu'est la nuit... tu ne peut pas déprimer avec un gars comme ça ! On se met à rouler ensemble comme dit dans son compte-rendu. Et au fil des kilomètres on se rend compte que l'on roule de la même manière, jusqu'au dérailleur qui claque à l'unisson !
Je découvre par la même occasion une machine étonnante : L'ICE QNT, je pense que le moteur est très performant mais quand même, je trouve très étonnant (et suis pas le seul sur la route, combien de fois ai-je entendu :"ça marche bien cette petite machine" ?) le rendement de ce truc, sans compté la facilité déconcertante à pouvoir vaquer à divers occupations en rampe et presque sans réduire l'allure, a savoir : opérer divers remplissage de récipient, enlever un pantalon de pluie, téléphoner et se détendre les jambes (en pente, faut pas exagérer...).
Au C3, le coup des accompagnateurs interdit de ravitaillement qui, comme à Rouedevélo, me laissera un grand souvenir et ponctuera la plupart des blagues suivantes du style : "pas mal pour des accompagnateurs !" Mais bon, la dame faisait son boulot et nous à permis de rire, c'est l'essentiel ! Les contrôles 4 et 5 sont passé en souplesse et puis est venu le super ravitaillement de Discover700 avant que l'on ne s'enfonce dans la nuit où nous avions décidé de rouler ! Merci à toi Disco et ta Cocoto pour ce coup de chaleur dans la nuit (y'avais tout ce qui faut et bien plus dans la doblo), ça aussi je m'en souviendrai !
On repart donc au top de notre forme et on pense aller loin, mais en fait l'usure se fait vite sentir et à un moment on se rend compte que ça ne vaut plus le coup de rouler tant la moyenne avais dégringolé... Mais bon, l'essentiel à été fait, le but était d'avoir une étape raccourci le lendemain pour pouvoir rouler coule !
Rouedevélo repère une aire de repos avec table à couché ! Quatre heures de sommeil profond et réveil avec les cyclos-chronos : superbes ! On voulait se faire doubler par les autres couchistes, on y était presque !
Ensuite, jusqu'au C6, je manque de force et suis content du petit déjeuner accompagnant le dernier contrôle, j'en profite pour prendre deux sandwiches supplémentaires sentant mes forces un peu juste. Par la suite, à mesure que la fin approchait, j'ai atteint également ma limite de force et obligé Rouedevélo à s'arrêter plus souvent pour me remonter le fluxomètre à l'aide d'un casse-croûte ! Merci de m'avoir attendu ! C'est lors de notre dernier arrêt que nous voyons Jéjon arriver détendu, et prenant le temps d'échanger quelques mots ! Et puis également Claire survitaminé à ce moment !
Comme Manosque nous l'avais dit, finalement la côte de l'escargot est plus difficile de réputation !
Super content de rencontrer quelques têtes supplémentaires à l'arrivée et puis d'y être...

Pour le retour, départ 19h20, direction Paris en sautant d'une ville à l'autre jusqu'au moment où un jeune vététiste me guide vers la voie verte et me demande des renseignement sur ces engins que l'on traine sous nos fesses ! Bon, merci pour la voie verte, c'est l'intention qui compte car pour la pratiquabilité c'est zéro ! Pente vertigineuse avec départ arrêté au pied, chicane presque infranchissable à certain endroit, c'est une piste pour accompagner le vélo à ses cotés...
Paris se passe mieux même si je n'ai sans doute pas pris le chemin le plus court ! je décide de rouler jusqu'à ce que je sorte de la banlieue pour trouver un coin tranquille pour me reposer quelques heures et peu après Villiers-le-bel, je commence à zigzaguer sérieusement en proie à un coup de barre tel que ma vitesse est tombée en dessous du point d'équilibre sans même que je m'en rende compte, bilan : étalement lamentable sur la chaussée (quasiment à l'arrêt). Je redresse la bête, avale un peu de confiture et décide de prendre la première petite route qui me tend les bras cinq cent mètres plus loin . Là, un chemin qui longe la national s'étire dans les champs et je décide que je ne pourrai pas aller plus loin : Matelas, duvet, et quatre heures de sommeil !

Lundi 23, départ à six heure quinze (alors, alors, c'est pas de bonne heure ça ???). Il me restait 48 km, avec l'aide d'une boulangerie, il seront fait en souplesse...

Petit bilan : Merci au gens d'être humain, merci à la faune et à la flore de tapisser la terre, et à là revoyure !

Et puis faut que je vois à optimiser mon chargement : voyons voir, ah non je ne me passerai pas de mes rillettes...

Finalement, l'Orca est une bonne machine à tout faire. Avec un calendrier plus détendu pour ne pas dépasser 100km par jour, le cyclo-camping c'est extra !!! C'est marrant, au début je suis venu au bpr car sur le forum (je crois que c'est Rouedevélo) qui m'a proposé d'y participer, et parce que je pensais que ce serais peut-être le dernier, que le trajet était à moitié fait en descendant par mes vacances et que l'arrivée me rapprochait de chez moi, tout cela dans un kilométrage limité à 600km que j'arrivais à intégrer dans mon imaginaire ! Pas comme le PBP beaucoup trop long pour moi ! Jusqu'à ce qu'un copain me dise, mais, le PBP, tu l'as fait ! (mise à part le temps). A oui, c'est vrai 1656 km et juste un peu les jambes lourdes... mais c'est passé en un rien de temps, vive le vélo couché.

Epilogue : mercredi 25, Rrrrrriiiinnnnng ! réveil, petit déj, salle d'eau... Flute plus que quarante minute, vas falloir que je batte mon record pour aller bosser, Pffff, pffff, pfffff, pffff, ouf, j'y suis 48 minutes, à deux minutes de mon record, encore un petit footing pour attraper le train d'Orry la ville, ouf, opération réussit à quinze secondes près ! Pas de doute, me voilà revenu... Je ne changerai plus maintenant...

Poutoux à tous, pascalambic.


Dernière édition par pascalambic le Mer 02 Juil 2008, 00:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laeti
Accro du forum


Messages : 1096
Localisation : alpes de haute provence
VPH : Metathesis 20/26 CATRIKE POCKET 16/20
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Lun 30 Juin 2008, 23:26

[quote="pascalambic"]Suite :

super ton compte rendu Pascal: un Sysyphe rabelaisien en vc ! métissage interessant!


Dernière édition par laeti le Lun 30 Juin 2008, 23:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascalambic
Posteur d'or
avatar

Messages : 697
Âge : 48
Localisation : Oise (60)
VPH : Azub Max, Tryphon, Métalambic, Leibalambic
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008   Lun 30 Juin 2008, 23:27

Et puis pour le souvenir d'un bon compagnons de route :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
figaro
Accro du forum


Messages : 1500
Âge : 56
Localisation : Tours
VPH : Tica, Metabike
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Lun 30 Juin 2008, 23:35

bertrand a écrit:
Non pas de drain en revanche un pipi tout sec et vrai pipi a Autruy sur juine
Il faut lire entre les lignes et tu es démasqué, en effet la contrepeterie de
Autruy sur juine est :j'urine sur tuyau, ce qui prouve l'existence de ton drain, petit filou Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastien
Accro du forum
avatar

Messages : 8498
Localisation : Laval
VPH : Eu...Lynx, Agenda, A-traction, Tandem M5, Leiba Record Ai...Sokol, TD Zockra, Milan Sl
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Mar 01 Juil 2008, 00:04

Merci Laeti, Pascal pour vos réçits "nature et découverte" : j'adore !!
et désolé pour l'Orca....chploufffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afvelocouche.fr
discoveur700
Admin
avatar

Messages : 6637
Âge : 39
Localisation : Bayeux
VPH : Baron clowné en avatar, méta700 lightisé, catrike expédition électrifié, catrike speed (Challenge mistral USS, Orca Optima, Agenda performer jadis...)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Mar 01 Juil 2008, 01:37

Extra ton CR Pascal, ok on dira Orca et pas Condor en Normandie pour ce VC au poids éléphantesque, mais il faut dire "Cocottosse" et pas "Cocoto" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/discoveur1000
eric
Accro du forum


Messages : 1066
Âge : 64
Localisation : CENTRE BRETAGNE
VPH : HR Carbone: le korrigan - Giant TCR C0
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Mar 01 Juil 2008, 06:30

Tigouille a écrit:
"J'avoue que tout cela me dépasse un peu tant ces performances me semblent extraordinaires.."
C'est sur!
pour d'autres c'est ce que tu fais toi! Laughing
Bon ,pour prouver que ce n'est pas de la fausse modestie moi j'ai fait 245km en delta et sans moteur et sans pédaler et c'est fatiguant aussi (et je ne suis pas sur de pouvoir le refaire, avec le réchauffement de la planéte, et le prix du gasoil-pour le retour-...
bravo (one more time!)
Ca doit faire quelques heures à se battre avec les éléments. Belle perf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bertrand
***


Messages : 189
Âge : 53
Localisation : bethemont la foret 95840
VPH : m 5 lr
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   Mar 01 Juil 2008, 09:54

figaro a écrit:
bertrand a écrit:
Non pas de drain en revanche un pipi tout sec et vrai pipi a Autruy sur juine
Il faut lire entre les lignes et tu es démasqué, en effet la contrepeterie de
Autruy sur juine est :j'urine sur tuyau, ce qui prouve l'existence de ton drain, petit filou Laughing



Quel talent !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Résultats et Comptes Rendus du BPR 2008 !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» FFMC - Manifestation Moto du samedi 23 octobre 2010 - comptes rendus , photos et vidéos
» Marathon Nice-Cannes 2010
» Mil Kil
» Nos comptes rendus de PBP 2007
» DUATHLON DE JARD SUR MER LE 04/04/09 à 15h

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Longue Distance-
Sauter vers: