Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Edlamouette
Accro du forum


Messages : 2806
VPH : Optima Rhino
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Mar 02 Sep 2008, 21:07

Evidemment que les chiens sont éduquables et adaptables, mais c'est pas des robots. Ils ont leur caractère.

Pendant mes vacances en cyclocamping, il se plaignait, dans son panier, qu'il pleuvait. Alors je me suis arrêté, mis à l'abri, et lui... il a couru s'amuser sous la pluie. Ca, l'éducation n'y peut pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanon
Posteur d'argent
avatar

Messages : 441
Âge : 43
Localisation : 44
VPH : trets
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Mar 02 Sep 2008, 21:59

Edlamouette a écrit:
Evidemment que les chiens sont éduquables et adaptables, mais c'est pas des robots. Ils ont leur caractère.

Pendant mes vacances en cyclocamping, il se plaignait, dans son panier, qu'il pleuvait. Alors je me suis arrêté, mis à l'abri, et lui... il a couru s'amuser sous la pluie. Ca, l'éducation n'y peut pas grand chose.

tu es sur que c'était parce qu'il pleuvait !peut être voulait il juste se défouler les papattes.............ah le language canin silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edlamouette
Accro du forum


Messages : 2806
VPH : Optima Rhino
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Mar 02 Sep 2008, 22:06

Je pense, oui. On ne roulait même pas depuis une heure, et on avait passé la nuit dans un pré quasi-fermé où il avait largement eu l'occasion de se défouler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanon
Posteur d'argent
avatar

Messages : 441
Âge : 43
Localisation : 44
VPH : trets
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Mer 03 Sep 2008, 13:13

JNZ a écrit:
Emanon a écrit:
Combien de litres d'eau Potable sont gaspillés pour nettoyer les trottoirs des grandes villes par an????
je ne sais pas si c'est le cas partout mais certaines grandes villes comme Grenoble ont un second réseau d'eau, non potable, pour les bornes incendie et l'arrosage de la ville. Ces bornes servent aussi au nettoyage. à Grenoble, l'eau viendrait du canal qui vient de Claix et se jette dans le Drac au niveau de Comboire.
C'est la raison pour laquelle à Grenoble ils arrosaient encore alors qu'on était en période de sécheresse. Par contre à Grenoble, il nettoyent les caniveaux, pas les trottoirs. Shocked
Tien dans caniveau, on entent canin, non ?

Mea culpa je voulais dire caniveaux Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laf_ange
Accro du forum
avatar

Messages : 3583
Âge : 44
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Comment est-ce possible ?   Sam 31 Jan 2009, 12:40

COMMENT EST-CE POSSIBLE ? (Auteur: Jim Willis)


Quand j'étais un chiot, je t'ai amusé avec mes cabrioles et t'ai fait rire.
Tu m'as appelé ton enfant, et en dépit de plusieurs chaussures mâchées et quelques oreillers assassinés, je suis devenu ton meilleur ami. Toutes les fois que j'étais méchant, tu agitais ton doigt vers moi et me demandais "comment est-ce possible ?", mais après on s'amusait ensemble.

Mon éducation a pris un peu plus longtemps que prévu, parce que tu étais terriblement occupé, mais nous y avons travaillé ensemble. Je me souviens de ces nuits où je fouinais dans le lit et écoutais tes confidences et rêves secrets, et je croyais que la vie ne pourrait pas être plus parfaite. Nous sommes allés pour de longues promenades et courses dans le parc, promenades de voiture, arrêts pour de la crème glacée (j'ai seulement eu le cornet parce que "la glace est mauvaise pour les chiens", comme tu disais), et je faisais de longues siestes au soleil en attendant que tu rentres à la maison.

Progressivement, tu as commencé à passer plus de temps au travail, à te concentrer sur ta carrière,et plus de temps à chercher un compagnon humain. Je t'ai attendu patiemment, t'ai consolé après chaque déchirements de cour et déceptions, ne t'ai jamais réprimandé au sujet de mauvaises décisions, et me suis ébattu avec joie lors de tes retours au foyer.

Et puis tu es tombé amoureux. Elle, maintenant ta femme, n'est pas une fana des chiens, mais je l'ai accueillie dans notre maison, essayé de lui montrer de l'affection, et lui ai obéi. J'étais heureux parce que tu étais heureux.

Ensuite les bébés humains sont arrivés et j'ai partagé votre excitation. J'étais fascinée par leur couleur rose, leur odeur, et je voulais les pouponner aussi. Seulement vous vous êtes inquiétés que je puisse les blesser, et j'ai passé la plupart de mon temps banni dans une autre pièce ou dans une niche. O, comme je voulais les aimer, mais je suis devenu un "prisonnier de l'amour".

Comme ils ont commencé à grandir, je suis devenu leur ami. Ils se sont accrochés à ma fourrure et se sont levés sur leurs jambes branlantes, ont poussé leurs doigts dans mes yeux, fouillé mes oreilles, et m'ont donné des baisers sur le nez. J'aimais tout d'eux et leurs caresses - parce que les tiennes étaient maintenant si peu fréquentes - et je les aurais défendus avec ma vie si besoin était. J'allais dans leurs lits et écoutais leurs soucis et rêves secrets, et ensemble nous attendions le son de ta voiture dans l'allée.

Il y eut un temps, quand les autres te demandaient si tu avais un chien, tu leur montrais une photo de moi dans ton portefeuille et tu leur racontais des histoires à mon propos. Ces dernières années tu répondais juste " oui " et changeais de sujet. Je suis passé du statut de "ton chien" à seulement "un chien", et vous vous êtes offensés de chaque dépense pour moi.
Maintenant, vous avez une nouvelle occasion de carrière dans une autre ville, et vous allez déménager dans un appartement qui n'autorise pas d'animaux familiers.

Tu as fait le bon choix pour ta "famille", mais il y eut un temps où j'étais ta seule famille.
J'étais excité par la promenade en voiture jusqu'à ce que nous arrivions au refuge pour animaux. Cela sentait les chiens et chats, la peur, le désespoir. Tu as rempli la paperasserie et as dit : "Je sais que vous trouverez une bonne maison pour elle". Ils ont haussé les épaules et vous ont jeté un regard attristé. Ils comprennent la réalité qui fait face à un chien entre deux âges, même un avec "des papiers."

Tu as dû forcer les doigts de ton fils pour les détacher de mon col et il a crié "Non, Papa ! S'il te plaît, ne les laisse pas prendre mon chien !". Et je me suis inquiété pour lui. Quelles leçons lui avez-vous apprises à l'instant au sujet de l'amitié et la loyauté, au sujet de l'amour et de la responsabilité, et au sujet du respect pour toute vie ?

Tu m'as donné un "au revoir-caresse" sur la tête, as évité mes yeux, et as refusé de prendre mon collier avec vous.

Après votre départ, les deux gentilles dames ont dit que vous saviez probablement au sujet de votre départ, il y a de cela plusieurs mois, et que vous n'aviez rien fait pour me trouver une autre bonne maison. Elles ont secoué la tête et ont dit : "Comment est-ce possible ?".
Ils sont aussi attentifs à nous ici, dans le refuge, que leurs programmes, chargés, le leur permettent.

Ils nous nourrissent, bien sûr, mais j'ai perdu l'appétit il y a plusieurs jours. Au début, chaque fois que quelqu'un passait près de ma cage, je me dépêchais en espérant que c'était toi, que tu avais changé d'avis, que c'était juste un mauvais rêve... ou j'espérais tout au moins que ça soit quelqu'un qui se soucie de moi et qui pourrait me sauver. Quand je me suis rendu compte que je ne pourrais pas rivaliser avec les autres chiots qui folâtraient pour attirer l'attention, je me suis retiré dans un coin de la cage et ai attendu.

J'ai entendu ses pas quand elle s'approchait de moi en fin de journée, et j'ai trottiné le long de l'allée jusqu'à une pièce séparée. Une pièce heureusement tranquille. Elle m'a placé sur la table et a frotté mes oreilles, et m'a dit de ne pas m'inquiéter. Mon cour battait d'appréhension à ce qui était à venir, mais il y avait aussi un sentiment de soulagement. Le "prisonnier de l'amour" avait survécu à travers les jours.

Comme c'est dans ma nature, je me suis plutôt inquiété pour elle. Le fardeau qu'elle porte pèse lourdement sur elle, et je le sais, de la même manière que je connaissais votre humeur chaque jour. Elle a placé une chaîne doucement autour de ma patte de devant et une larme a roulé sur sa joue. J'ai léché sa main de la même façon que je te consolais il y a tant d'années. Elle a glissé l'aiguille hypodermique habilement dans ma veine.

Quand j'ai senti la piqûre et le liquide se répandre à travers mon corps, je me suis assoupie, l'ai examinée de mes gentils yeux et ai murmuré : "Comment as-tu pu ?". Peut-être parce qu'elle comprenait mon langage, elle a dit " je suis si désolée."

Elle m'a étreint, et m'a expliqué précipitamment que c'était son travail de s'assurer que j'allais à une meilleure place où je ne serais pas ignorée ou abusée ou abandonnée, où j'aurais à pourvoir moi-même à mes besoins, une place remplie d'amour et de lumière très différent de cet endroit. Et avec mes dernières forces, j'ai essayé de me transporter jusqu'à elle et lui expliquer avec un coup sourd de ma queue que mon " Comment as-tu pu ?" n' était pas dirigé contre elle.

C'était à toi, Mon Maître Bien-aimé, que je pensais.
Je penserai à toi et t'attendrai à jamais.

Puisse tout le monde dans ta vie continuer à te montrer autant de loyauté.

Note de l'auteur:
Si "Comment est-ce possible ?" a mis des larmes dans vos yeux en le lisant comme cela me l'a fait alors que je l'écrivais, c'est parce que c'est l'histoire de millions d'animaux familiers qui meurent chaque année dans des chenils français, belges, américains et canadiens. Tout le monde est bienvenu à distribuer cet essai dans un but non-commercial, aussi longtemps qu'il est distribué correctement avec l'avis du copyright. S'il vous plaît utilisez-le pour aider à l'éducation, sur vos websites, dans des bulletins d'informations, dans les refuges pour animaux et tableaux d'affichage du bureau du vétérinaire.

Dites au public que la décision d'ajouter un animal familier à la famille est une importante décision pour la vie, que les animaux méritent notre amour et nos soins, que la recherche d'une autre maison appropriée pour votre animal est votre responsabilité et que toute vie est précieuse.

S'il vous plaît, faites votre part pour arrêter le meurtre d'animaux, et encouragez les campagnes pour prévenir que des animaux soient non désirés.

LAF ! ! ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/laf-ange/le_site.html
Edlamouette
Accro du forum


Messages : 2806
VPH : Optima Rhino
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Sam 31 Jan 2009, 13:18

C'est joli tout plein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
discoveur700
Admin
avatar

Messages : 6641
Âge : 39
Localisation : Bayeux
VPH : Baron clowné en avatar, méta700 lightisé, catrike expédition électrifié, catrike speed (Challenge mistral USS, Orca Optima, Agenda performer jadis...)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Sam 31 Jan 2009, 15:55

Sur ce forum, il y a souvent des sujets qui attirent mon attention, mais je ne peux y répondre par méconnaissance technique en matière de mécaniquedu cycle.

En revanche si on parle toutou, je pense par expérience personnelle et professionnelle, savoir de quoi je parle.

Au début du poste, on peut lire.

"Dites au public que la décision d'ajouter un animal familier à la famille est une importante décision pour la vie, que les animaux méritent notre amour et nos soins, que la recherche d'une autre maison appropriée pour votre animal est votre responsabilité et que toute vie est précieuse. "

C'est tout à fait exact, je rajouterai

- N'offrez JAMAIS un chiot en cadeau, même si vous êtes convaincu qu'il fera plaisir.

- Acquérir un chien dans un élevage reconnu, est sensiblement plus couteux, mais c'est un premier gage de sécurité concernant, sa santé, sa sociabilité, sa conformité au standard de sa race. Il ne faut pas hésiter à se renseigner auprès d'un vétérinaire ou de la SPA ou du club de la race ou du club canin local...

- Il faut parfois savoir être patient avant de trouver son compagnon de 10, 15 ans et plus si affinités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/discoveur1000
bigdan
***
avatar

Messages : 126
Âge : 58
Localisation : legardeur pq
VPH : trek520 evoxLE quetzal
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Sam 31 Jan 2009, 22:33

tu as fait pleurer mon epouse, tres beau texte ,je ne le ferait pas lire a mon chien trop triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Mar 03 Fév 2009, 13:40

Et je sais pourquoi je n'ai pas de chien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Edlamouette
Accro du forum


Messages : 2806
VPH : Optima Rhino
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Mar 03 Fév 2009, 18:37

Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myl'n
Accro du forum
avatar

Messages : 1184
Localisation : Voreppe près de Grenoble
VPH : Fujin SL - Catrike speed -
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Mar 03 Fév 2009, 18:44

cavallo pazzo a écrit:
Et je sais pourquoi je n'ai pas de chien.
moi pareil, je préfère avoir un môme qu'un chien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-therapie-grenoble.net
laf_ange
Accro du forum
avatar

Messages : 3583
Âge : 44
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Mar 03 Fév 2009, 19:28

Je préfère avoir dix chein et chat plutot qu'un seul gamin.

Un animal t'aime sans condition un gamin par contre......

LAF ! ! ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/laf-ange/le_site.html
Edlamouette
Accro du forum


Messages : 2806
VPH : Optima Rhino
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Mar 03 Fév 2009, 19:34

Qu'est-ce que t'appelles "aimer" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier25
Modo
avatar

Messages : 5090
Âge : 62
Localisation : Besançon (Doubs), bientôt Buis les Baronnies !
VPH : Trike Performer, Sokol A1, Métabike, BricaBraque,FAT Bottecchia, Python1
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Mer 04 Fév 2009, 09:04

il ne faut pas mélanger les genres.

La place des humains (parents, enfants), c'est la maison.
La place des chiens, c'est la niche, si possible dans un grand espace dehors (encore faut-il en avoir les moyens).

La première erreur, c'est de ne pas respecter cette règle qui assure la bonne entente entre les uns et les autres. La seconde, c'est de substituer le nécessaire amour parental par une affection envers un animal, quel qu'il soit.

__________________________________
Le vélo couché est au vélo droit  ce que la chaise longue est au tabouret ...
Olivier25, alias Danblanch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oliviercresson.free.fr
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Mer 04 Fév 2009, 09:41

Et j'ajouterais que comme je n'ai pas l'utilité d'un chien, et que je suis loin de pouvoir lui garantir ce dont il a besoin (espace, temps, exercice, attention) je préfère m'abstenir.
Il n'est pas normal de prendre un animal sans être capable de l'assumer. Des associations se battent pour éviter cela depuis des années, et parfois cela doit être déprimant.
Il y a quelques années par exemple il y a eu une mode qui consistait à offrir pour Pâques non pas un œuf mais un poussin tout bariolé. C'était plus marrant je pense... Puis lorsque les gamins avaient bien joué avec, on se débarrassait ni vu ni connu de la bestiole.

J'ai fait mon enfance avec des chiens, mais mes parents pouvaient les assumer, de par leurs choix de vie; ils travaillaient à la maison donc le chien pouvait vivre en liberté et faire ce qu'il avait à faire sans se retrouver enfermé à attendre ses maîtres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Mer 04 Fév 2009, 10:16

olivier25 a écrit:
le nécessaire amour parental

Tiens ? Connaissais pas... Nécessaire pour qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ly masse
Accro du forum
avatar

Messages : 4913
Âge : 110
Localisation : Perpignan*66
VPH : gecko au soleil POLSKA// VK1
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Mer 04 Fév 2009, 10:51

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyramide_des_besoins

un toutou c'est s'engager pour 16 ans et mme + avec des conditions de vie qui peuvent changer.
j'ai les enfants et le toutou
les enfants ont grandi, le chien vieilli, aujourd'hui le chien représente + de contraintes
il me semble que l'on se programme plus facilement à quelques sacrifices pour les enfants
mais je suis ok Laf ange avec toi, l'amour d'un chien est sans condition et son accueil chaleureux est un bel exemple d'amour ou de dépendance.

il y a quelques années j'ai pris la décision de faire piquer mon chien qui se paralyait et soufffrait beaucoup, je lui ai tenu la tête jusqu'à la délivrance

quand seront nous assez humain pour avoir le mme privilège.

@ Laf_ange un HS je suis allée sur le forum du non désir d'enfants mais ne m'y suis pas incrite car les closes m'en empèche je trouve ça regrettable


Dernière édition par ly masse le Mer 04 Fév 2009, 11:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tchaidalh.wifeo.com/
Myl'n
Accro du forum
avatar

Messages : 1184
Localisation : Voreppe près de Grenoble
VPH : Fujin SL - Catrike speed -
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Mer 04 Fév 2009, 11:29

laf_ange a écrit:
Je préfère avoir dix chein et chat...LAF ! ! ... !
Bouuuh ça pue, ça bave ,ça rempli ton jardin de crottes et ça n'apprend guère que dix mots
laf_ange a écrit:

Un animal t'aime sans condition un gamin par contre......
LAF ! ! ... !
tu parles en connaissance de cause, je présume.

Trève de plaisanterie, je suis surprise de voir autant d"attendrissement sur la condition animal. Tu manges de la viande??
Comme le dit Olivier, chaque individu à sa place. Même si, à mon sens, tout être sensible devrait être traité avec le même égard.
Mais le délire du chien traité comme le fils de la famille...et son maître qui dit : viens voir papa... Il y a comme un problème, non....je ne généralise pas mais ça existe aussi.

Enfant ou non, animal domestique ou non, gardons le sens des réalités, soyons responsables de nos actes dans nos engagements.

Zut, j'ai oublié de sortir mon fils pour aller pisser Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-therapie-grenoble.net
olivier25
Modo
avatar

Messages : 5090
Âge : 62
Localisation : Besançon (Doubs), bientôt Buis les Baronnies !
VPH : Trike Performer, Sokol A1, Métabike, BricaBraque,FAT Bottecchia, Python1
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Mer 04 Fév 2009, 12:21

Jéjon a écrit:
olivier25 a écrit:
le nécessaire amour parental

Tiens ? Connaissais pas... Nécessaire pour qui ?

Nécessaire dès lors qu'il y a une relation parent/enfant (indispensable, aurais-je du dire); nécessaire pour l'enfant, nécessaire pour les parents, nécessaire pour les relations sociales ensuite...

__________________________________
Le vélo couché est au vélo droit  ce que la chaise longue est au tabouret ...
Olivier25, alias Danblanch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oliviercresson.free.fr
Edlamouette
Accro du forum


Messages : 2806
VPH : Optima Rhino
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Mer 04 Fév 2009, 12:25

olivier25 a écrit:
il ne faut pas mélanger les genres.

La place des humains (parents, enfants), c'est la maison.
La place des chiens, c'est la niche, si possible dans un grand espace dehors (encore faut-il en avoir les moyens).
La place des uns et des autres est celles que l'on décide de leur accorder, il n'y a pas de règles. Ou plutôt si : pour le bien être du chien, il faut lui réserver un espace rien qu'à lui. Que ce soit une niche, un panier ou une pièce entière (solution que j'aurais retenu si j'avais eu une pièce inutilisée chez moi), peu importe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Mer 04 Fév 2009, 12:53

olivier25 a écrit:
Jéjon a écrit:
olivier25 a écrit:
le nécessaire amour parental

Tiens ? Connaissais pas... Nécessaire pour qui ?

Nécessaire dès lors qu'il y a une relation parent/enfant (indispensable, aurais-je du dire); nécessaire pour l'enfant, nécessaire pour les parents, nécessaire pour les relations sociales ensuite...
Ah, d'accord ! J'ai eu peur... Bon, on pourrait encore ergoter : "indispensable", mais pas toujours vital pour autant, à mon avis ; il y a des orphelins vivants, et même heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laf_ange
Accro du forum
avatar

Messages : 3583
Âge : 44
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Mer 04 Fév 2009, 19:03

Edlamouette a écrit:
Qu'est-ce que t'appelles "aimer" ?
????
Si tu ne sais pas ce que c'est d'aimer pas la peine que je te fase un dessin....

olivier25 a écrit:
il ne faut pas mélanger les genres.

La place des humains (parents, enfants), c'est la maison.
La place des chiens, c'est la niche, si possible dans un grand espace dehors (encore faut-il en avoir les moyens).
LOL !! La tu me fait tordre de rire !!!!
En quoi un chien n'aurait pas sa place dnas une maison ?

olivier25 a écrit:
La première erreur, c'est de ne pas respecter cette règle qui assure la bonne entente entre les uns et les autres.
Ce n'est pas une régle c'est ta vision des choses.
ON peux très bien vivre avec cess chien dans la maison et avoir une trés bonne entente entre les uns et les autres.


olivier25 a écrit:
La seconde, c'est de substituer le nécessaire amour parental par une affection envers un animal, quel qu'il soit.
Le "nécésaire amour parental" ??????? C'est quoi ce truc encore une connerie comme l'instinc maternel et autre bétise du même aquabit !

ly masse a écrit:

il y a quelques années j'ai pris la décision de faire piquer mon chien qui se paralyait et soufffrait beaucoup, je lui ai tenu la tête jusqu'à la délivrance
Sincère condoléance. Je sais ce que sais, c'es tle seul moment où il nous font souffrir le jour soù ils s'envont.

ly masse a écrit:
quand seront nous assez humain pour avoir le mme privilège.
Je suis bien d'accord on n'as pas droit a ce privilège de pouvoir partir dignement sans soufrir....

ly masse a écrit:
@ Laf_ange un HS je suis allée sur le forum du non désir d'enfants mais ne m'y suis pas incrite car les closes m'en empèche je trouve ça regrettable
Je voit pas trop de quelle close tu peux parler. Mais tu pourrat comprendre qu'après avoir dut subir le trollage de pondeu(se)(r)s on soit obligé de filtrer un peux. Normalement tu a accé libre qu'a la partie présentation une foit que tu t'es présenté un admin peux te donner accé au reste du forum.



Myl'n a écrit:
laf_ange a écrit:
Je préfère avoir dix chein et chat...LAF ! ! ... !
Bouuuh ça pue, ça bave ,ça rempli ton jardin de crottes et ça n'apprend guère que dix mots
Arf zut en te lisant sans voir que tu me citait je pensais que tu parlais d'un beybey !!!!
Mais chat ne pue pas, ne bave pas, ne remplisse pas mon jardin de crotte.....
Il ne connaisse qu'un seul mot "NON" et c'est le seul qu'ils ont bbesion de savoir, je nai pas besion de leur faire la conversation.....


Myl'n a écrit:

laf_ange a écrit:

Un animal t'aime sans condition un gamin par contre......
LAF ! ! ... !
tu parles en connaissance de cause, je présume.
Oui je vie pret d'un collège, je voir le comportement des gamins dans la rue, dans les magasin et je peux te dire que quand tu les entend insulter leur parents j'ai du mal a croire qu'ils les aiment.....
Quand tu voir le nombre de p'tit vieux abandonné dans les mourroir par leur nombreuse progéniture je doute largement sur l'amour fillial.......


Myl'n a écrit:

Trève de plaisanterie, je suis surprise de voir autant d"attendrissement sur la condition animal. Tu manges de la viande??
Comme le dit Olivier, chaque individu à sa place. Même si, à mon sens, tout être sensible devrait être traité avec le même égard.
Mais le délire du chien traité comme le fils de la famille...et son maître qui dit : viens voir papa... Il y a comme un problème, non....je ne généralise pas mais ça existe aussi.

Enfant ou non, animal domestique ou non, gardons le sens des réalités, soyons responsables de nos actes dans nos engagements.

Zut, j'ai oublié de sortir mon fils pour aller pisser Razz
Je te rassure mes chat ne sont pas traité comme des enfant, car ce ne sont aucunnement des "enfant par procuration". Pour moi ce sont des chats, avec chacun leur caractères, mais ce ne sont que des chatS.

Jéjon a écrit:
olivier25 a écrit:
Jéjon a écrit:
olivier25 a écrit:
le nécessaire amour parental

Tiens ? Connaissais pas... Nécessaire pour qui ?

Nécessaire dès lors qu'il y a une relation parent/enfant (indispensable, aurais-je du dire); nécessaire pour l'enfant, nécessaire pour les parents, nécessaire pour les relations sociales ensuite...
Ah, d'accord ! J'ai eu peur... Bon, on pourrait encore ergoter : "indispensable", mais pas toujours vital pour autant, à mon avis ; il y a des orphelins vivants, et même heureux.
Il y a même des non parents très heureux de vivre et d'avoir vécut sans enfants.

LAF ! ! ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/laf-ange/le_site.html
Myl'n
Accro du forum
avatar

Messages : 1184
Localisation : Voreppe près de Grenoble
VPH : Fujin SL - Catrike speed -
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Jeu 05 Fév 2009, 11:51

Ainsi soit-il !!!
Faut il revendiquer tout nos choix et lutter pour les faire savoir.
OK, tu fais le choix de la dualité si ce n'est pas noir, c'est blanc. Je ne vois pas la vie comme ça. Tu ne désires pas d'enfants, et alors..., pourquoi tant d'agressivité envers ceux dont tu parles et ceux qui en désirent. Je ne veux pas de chien et alors...! J'en ai déjà eu, ainsi que des chats et d'autres animaux domestiques, je sais ce que cela implique, pas envie de me réengager pour l'instant, c'est tout.
Je ne ressens pas le besoin de me justifier. Je ne ressens pas le besoin d'inventorier tout les côtés négatifs (si je l'ai fais plus haut c'était du 2eme degré, je savais que tu partirai au quart de tour), je ne ressens pas le besion d'occulter les côtés positifs et de surcroit de me rassurer des mes choix sur un forum de désir ou non désir d'animal domestique
Sur ce," discution" terminée pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-therapie-grenoble.net
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Jeu 05 Fév 2009, 14:27

Merci, Myl'n !



Oh ? Pas possible ! Il y avait déjà une discussion similaire... Greffons, greffons ! La greffe devrait prendre : c'est la même sève qui coule des mêmes calames.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laf_ange
Accro du forum
avatar

Messages : 3583
Âge : 44
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   Jeu 05 Fév 2009, 19:17

Myl'n a écrit:
Ainsi soit-il !!!
Faut il revendiquer tout nos choix et lutter pour les faire savoir.
OK, tu fais le choix de la dualité si ce n'est pas noir, c'est blanc. Je ne vois pas la vie comme ça. Tu ne désires pas d'enfants, et alors..., pourquoi tant d'agressivité envers ceux dont tu parles et ceux qui en désirent. Je ne veux pas de chien et alors...! J'en ai déjà eu, ainsi que des chats et d'autres animaux domestiques, je sais ce que cela implique, pas envie de me réengager pour l'instant, c'est tout.
Je ne ressens pas le besoin de me justifier. Je ne ressens pas le besoin d'inventorier tout les côtés négatifs (si je l'ai fais plus haut c'était du 2eme degré, je savais que tu partirai au quart de tour), je ne ressens pas le besion d'occulter les côtés positifs et de surcroit de me rassurer des mes choix sur un forum de désir ou non désir d'animal domestique
Sur ce," discution" terminée pour moi

Peut-être qe je n'aurait aps a faire tous ça si les pondeur arrété de vouloir nous faire pondre a tous prit.....

On me demande d'être tolérant envers les parents mais la plupart de ceux-ci ne sont pas téolérant envers mes chois de vie. Cherchais l'erreur....

LAF ! ! ... !

P.S.
Ou tu a vut que je te forcerais a avoir des animaux ?
Je préfère que tu me dise 'je veux pas d'animal." plutot que tu me disent " Ho oui c'est beau un nanimal" et ensuite l'abandonnet au peid d'un arbre......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/laf-ange/le_site.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants   

Revenir en haut Aller en bas
 
De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» De l'éducation. Chiens, chiennes et enfants
» Education des enfants par un JUGE TEXAN
» [Cross des enfants malades du CHU de Grenoble]CR de nicnic38
» Journé découverte avec des enfants.avril 2008
» Écotaxe : abattement pour les familles de 3 enfants et plus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Bar-
Sauter vers: