Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7563
Âge : 81
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Jeu 12 Juin 2008, 13:17

Jean Thévenet a écrit
"143 pulses ..low racer..43 km/h effort modéré "
(!!)
comme je connais les capacités du Mr ..je ne suis pas étonné
mais quand même ...
j'en voudrais bien un peu des watts ..non pollués!
j'ai peut être pas assez soufflé sur les braises ..étant petit ??
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vipere noire
Accro du forum
avatar

Messages : 4717
Localisation : isere - 38
VPH : stickytoffee, speculoos, cobra (prêté), kouign amann (grillé!), cat speed
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Jeu 12 Juin 2008, 13:27

j'vous avais prevenus: avec jean on ne va pas se marrer tous les jours, exit le 2nd degre pirat
Neanmoins, pour connaitre le lascard, il est tres rigoureux sur les chiffres (ya qu'a voir sa localisation dans son profil), et ses arguments tiennent plutot bien la route ce qui n'empeche nullement d'en debattre. Par exemple il me semble que les fibres d'amiante ne sont pas nanoscopiques mais que leur nocivite est due a leur forme les rendant tres difficiles a evacuees par nos poumons.
En ce qui concerne les cancers lies a la pollution, sans aller jusqu'aux conclusions de la faculte de medecine qui donne le chiffre de seulement 1% Shocked il y a d'autres facteurs (sedentarite, alcool, tabac, alimentation, genetique...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
A2piR
Accro du forum
avatar

Messages : 1744
Âge : 57
Localisation : Bréal sous montfort (35)
VPH : rider, artifice EPR, lynx, projet td , trike eco azub
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Jeu 12 Juin 2008, 13:44

les mano particule AURAIENT les mêmes comportements que les particule d'amiante (sur test animal Sad )
Lien

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 49
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Jeu 12 Juin 2008, 15:47

le PET le plastique de boite pour garder la bouffe... Ce cher plastique de m... Et encore plus cause de cancer, prouvé en labo par des grosses têtes sur des échantillons des céllules: c'est bien pour ça que pour ma part on va acheter à une coppérative bio qui n'utilise plus que du papier, voir rien pour emballer.
"coté hygiène j'ai abbolli toute sorte de crême auf exceptionellement crême solaire, pas de shampoings non plus, je lave tout au savon à l'huile. J'y trouve du confort car toutes ces substances dégagent de fortes odeurs qui masquent alors le paysage offalctif auquel j'accorde beaucoup d'importance. Je pense que la pollution intérieure est un problème, car quand je fais du vélo je sens l'odeur des produits chimiques qui émanent des maisons quand leur porte ou une fenètre est ouverte... détergents, lessives parfumés, savonettes... insecticides: ça sent de dehors et c'est triste à mourir dans ces maisons! Chez moi il y'a de la vie, j'ai des anti moustiques arachnéens dans les coins, et de tant à autre une chauve souri se sattelise autour du lustre pour régler le compte aux moustiques... j'ai gardé précieusement les volets qui servent maintenant de nichoirs à la colonie.

"Le chlore de la piscine est à l'origine d'une multitude de allergiés..."
j'y crains aussi, donc je ne me baigne que dans le rhône (pollué au PCB mais si on en mange pas les poissons de vase ça va, ou dans des lacs, et l'hiver, je ne nage pas...
j'accuse le chlore d'être le polluant secondaire principale des pesticides: en effet, les champs traités dégagent du clhlore au soleil par ce que les pesticides sont pratiquement tous fait à base de composés chloré. Ce chlore dégagé par les champs rend plus sensible à la pollution automobile... et j'ai toujours été ettonné d'être moins gêné à grenoble centre ville que sur n'importe quelle route de campagne qui circule...

c'est vrai: c'est pas la même forme... les naoparticules de carbone si, ont la même forme.
les symptômes diffèreronts de l'amiante entre pollution automobile et amiante. les nanoparticules automobiles provoqueront plutôt des cancers du sang et des maladies neurodégérénative, alors que les oxydes d'azotes dégradent la résistance des voies respiratoire au reste, et cela va arranger les constructeur: comment prouver que c'est "eux" les responsable si les cancers sont également provoqué par l'association de pleins de sorte de polluants. Cette toxicité par association de produit bénin est aussi exploitée: c'est ainsi que le glyphosate a servi de base pour faire adopter le roundup: le glyphosate seul n'est pas toxique, et même pas herbicide, alors que le roundup lui l'est: cette composition casse l'ADN pour agir, en quelque sorte regardez "le monde selon monsanto" le livre c'est expliqué. Or c'est sur la non toxicité du glyphosate seule qu'a été admis le roundup qui lui est une ASSOCIATION TOXIQUE, le problème n'est pas simple. En raison des interraction, personne va se considérer responsable d'avoir émis un seul ingrédient "non toxique" d'un ensemble qui mélangé dans l'atmosphère devient plus toxique une fois associé avec le polluant du voisin ou du concurrent...

à la question "comment ça se fait t'il que les pros n'ont pas de problèmes avec 20000km/an"
je répond
- ils sont jeunes: pas d'effet de cumul du passé
- avec l'entraînement axé sur la puissance aérobie ils ventilent moins, le coeur fait circuler plus vite un sang plus riche: moins d'échanges gazeux par rapport à la quantité d'oxygène captée
- leur bornes sont faites en entraînement et non pas en parcours utilitaire: beaucoup moins d'exposition: trajets et horaires choisis.
- ils sont souvent en groupe, voir sur route fermée à la circulation.
enfin, il parait (d'après des généralistes branchés sur ce sujet) que les deux tiers d'entre eux prennent des antiasthmatiques"...
- à athène, sur une épreuve de cyclisme, avec un taux de pollution équivalent à ce que nous connaissons maintenant chaque été chez nous même dans nos campagne ou en vanoise, à savoir dans les 200ug/mètres cube d'ozone, beaucoups de cyclistes (je crois un sur 3) avait eu une défaillance aux jeux d'athène: vérifier, j'avais vu ça dans le journal "le monde"; il n'est pas normal que des athlètes internationaux aient des défaillance, ils savent gérer leur effeort, et même en étant aux limites ils ne défaillent pas. faut qu'il y ait un problème!

quel est l'état de santé des ancien pros.; à 45 ans disons?
...
j'ai pas mal fait de courrier à des docteurs dont celui qui suivait guillaume prébois, pour inclure la "pollution" dans les mesures... mais ça ne prend pas
comment mesurer, corréler... tout est à inventer, et quelque part il y a réticence. Presque tout le monde est AUSSI automobiliste et ne voudrait pas savoir, je pense, surtout du coté des docteurs.

J'admet qu'on ne devrait pas se poser de problème... qu'il est bon d'ignorer tout cela et de profiter du temps présent... mais. qui donne l'alerte si tout le monde laisse faire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5040
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Jeu 12 Juin 2008, 17:08

Tu oublie hélas une donnée esentielle:avant de devenir PRo,il y a eu un sacré écrêmage préalable.

Donc ,exit d'emblée ceux qui ne pètent pas la forme!....
Pour une raison ou une autre...

La plupart sont sous Ventoline,soit par force,soit pour augmenter ses capacités pulmonaires (5 % environ de gagné)...... artificiellement.

Utilisant moi-même ce médicament ,j'ai pu constaté que ces effets sont immédiats et probants.
Encore plus quand il s'agit de passer un col d'altitude comme le Galibier;l'Izoard;le Tourmalet.....

Mais attention aux effets secondaires.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herve
Accro du forum
avatar

Messages : 1763
Âge : 50
Localisation : Bouguenais (44)
VPH : scorpion, trets, cat expe
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Jeu 12 Juin 2008, 18:06

Moi, y'a quand même un petit truc qui me chagrine dans ce développement. Les chiffres c'est joli, mais ceux-ci ne tiennent pas compte d'une donnée essentielle : le malade. Je m'explique : le cancer est certes dû à des facteurs externes, dans le cas qui nous intéresse les polluants, mais il l'est aussi, à mon sens, par le facteur psychologique et l'état "mental" du patient. Et malheureusement, la médecine moderne considère, un peu trop, l'homme comme une simple machine et le rôle du médecin comme celui d'un gentil mécano ! Des événements tels qu'un déménagement, un deuil peuvent constituer un facteur déclenchant important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5040
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Jeu 12 Juin 2008, 19:34

Juste pour effrayer un peu plus......

Une pourriture étrangement aucultée................la poussière des pneus qui s'usent.

Le principe de précaution ferait qu'ils soient totalement prohibés,même pour nos chers vélo?!!!

Mais concrêtement est-ce bien possible?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phil50
***
avatar

Messages : 127
Âge : 54
Localisation : nord cotentin
VPH : High racer Performer
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Jeu 12 Juin 2008, 20:18

Jean Thevenet a écrit:
par ce qu'en trike sans doute on peut respecter TOUJOURS la zone d'effort en dessous du seuil ventilatoire, n'ayant pas de souci d'équilibre à basse vitesse.


je constate en effet qu'il m'est plus facile d'être en apnée sur le trike qu'en VD (vtc ou corse) lorsque qu'un diésel me double... je ne sais pas si la mesure est suffisante mais j'ai l'impression d'en prendre moins ds les narines...
en ville = respro, peut-être pas suffisant mais au moins il y a une filtration qui n'est pas faite par les poumons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la greffière
*


Messages : 41
Âge : 41
Localisation : Moirans, prés de Grenoble
VPH : 2 VC "maison" et Catrike 700 orange
Date d'inscription : 29/05/2008

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Jeu 12 Juin 2008, 21:26

pour répondre a quelques messages des pages précendentes:

c'est vrai qu'il y a plein de produits toxiques dans les cosmétiques (crèmes, shampooing...) et c'est vrai aussi qu''il y en a tout autant dans les peintures, les isolants...
Mais ça les gros fabricants (Loréal, Isover...) ne le disent pas et ils ne disent pas non plus qu'il existe de plus petits fabricants et des encore plus petits marchands Very Happy qui font des produits équivalents en qualité et efficacité mais non toxiques

Merci à la Vipère pour son petit coup de pub! si vous voulez des détails www.construireaunaturel.com (c'est encore incomplet mais j'ai pas trop le temps de m'occuper du site)
Bon, je sais pas si j'ai le droit de faire de la pub ici mais si j'en parle c'est aussi par conviction alors c'était trop tentant de répondre. Si c'est interdit, faut me le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amidesign
Accro du forum
avatar

Messages : 2003
Âge : 51
Localisation : Lausanne
VPH : Construit sur mesure
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Ven 13 Juin 2008, 01:49

Je crois que c'est au Japon qu'il existe des distributeurs d'air pure pour les piétons.

http://www.pierreverte.com/index.php?option=com_content&task=view&id=79&Itemid=127

Paragraphe quatre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Ven 13 Juin 2008, 08:11

En tous cas, la question mérite d'être posée... Est-ce qu'un cycliste a plus de risques d'attrapper le cancer ??? Et à fortiori, est-ce qu'un vélorizontaliste en a encore + ??? Si tel devait être le cas, il faudrait que ça se sache... Et le + rapidement possible... Il serait bon de faire des mesures rapidement à divers endroits et diverses hauteurs... Des Assoc comme Provélo en Suisse ou Fubicy en France pourraient organiser ça...

http://www.pro-velo.ch/index_f.php

http://www.fubicy.org/

Ca ne doit pas être si compliqué que ça d'en avoir le coeur net non ??? scratch

Salut !

M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 49
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Ven 13 Juin 2008, 09:40

chèplukihadi:
"le cancer est certes dû à des facteurs externes, dans le cas qui nous intéresse les polluants, mais il l'est aussi, à mon sens, par le facteur psychologique et l'état "mental" du patient."

c'est aussi vrai, et il y a un "renvoi" entre l'esprit et la manifestation physique: ainsi dans un paysage malade, les gens sont plus facilement malade.
c'est comme les tagues et la violence: ça se trouve là où c'est "moche" tout simplement (effet miroir environnement- collectivité ou peuple)
cet effet miroir est identique à celui entre le corp et l'esprit individuel mais dans un sens plus global. c'est aussi pour cela qu'on doit veiller à respecter l'environnement comme une partie de nous même, de notre peuple.
l'antidote de base est donc de travailler la vigilance sur l'instant présent en se concentrant sur la respiration pour le replacement (le shiné des tibétains). Cela protège mais par contre fait aussi prendre conscience et alors invite à lancer les alertes comme je le fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
herve
Accro du forum
avatar

Messages : 1763
Âge : 50
Localisation : Bouguenais (44)
VPH : scorpion, trets, cat expe
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Ven 13 Juin 2008, 10:03

Jean Thevenet a écrit:
chèplukihadi:
"le cancer est certes dû à des facteurs externes, dans le cas qui nous intéresse les polluants, mais il l'est aussi, à mon sens, par le facteur psychologique et l'état "mental" du patient."

c'est aussi vrai, et il y a un "renvoi" entre l'esprit et la manifestation physique: ainsi dans un paysage malade, les gens sont plus facilement malade.
c'est comme les tagues et la violence: ça se trouve là où c'est "moche" tout simplement (effet miroir environnement- collectivité ou peuple)
cet effet miroir est identique à celui entre le corp et l'esprit individuel mais dans un sens plus global. c'est aussi pour cela qu'on doit veiller à respecter l'environnement comme une partie de nous même, de notre peuple.
l'antidote de base est donc de travailler la vigilance sur l'instant présent en se concentrant sur la respiration pour le replacement (le shiné des tibétains). Cela protège mais par contre fait aussi prendre conscience et alors invite à lancer les alertes comme je le fait.

C'était moi et je plussoie à ce que tu écris;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7563
Âge : 81
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Ven 13 Juin 2008, 10:05

"faire prendre conscience et lancer des alertes comme je le fait"
dixit J.Thevene
mais si tu donnes pas qq pistes ..solutions ??? prévention..guérison ...
il y a "risque de panique" ....selon degré de connaissance et d'évolution de chacun ..
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Ven 13 Juin 2008, 10:47

Effectivement... C'est bien connu... Mieux vaut garder le peuple dans l'ignorance... Va dire ça aux victimes de l'amiante...

Salut !

M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7563
Âge : 81
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Ven 13 Juin 2008, 14:22

exemple
David Servan Schreiber a écrit
"anticancer"
prévenir et lutter grâce à nos défenses naturelles

pour ne pas rester dans l'ignorance ....
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herve
Accro du forum
avatar

Messages : 1763
Âge : 50
Localisation : Bouguenais (44)
VPH : scorpion, trets, cat expe
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Ven 13 Juin 2008, 14:26

@ Papy : très bon bouquin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aragomax
Pilier du forum
avatar

Messages : 950
Localisation : Pyrénées-Orientales (66)
VPH : Fujin SL2 et Fujin SL1
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Ven 13 Juin 2008, 15:53

J'ai lu également... et essaie d'appliquer les recommandations... puisque je suis un peu concerné...
Mais il n'est pas facile de trouver des produits parfaitement sains.

Autre ouvrage dont j'ai déjà parlé : "La Société cancérigène- lutte-t-on vraiment contre le cancer?" de Barbier et Farrachi, Points 2007... qui a le mérite de situer le problème du cancer par rapport à la société et non plus par rapport à l'individu... Lecture indispensable à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 49
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Ven 13 Juin 2008, 16:30

au vu du trajet d'agoramax sur googol eartg, il est probablement difficille de faire pire coté exposition aux pesticides sur un trajet utilitaire: sur 11km il n'yen a à que 4 de ville et le reste en pleine culture intensive de type verger (ce qui y a de pire comparable aux vignes. pas une seule trace sur le trajet de "nature": bois ou prés à vache).

je ne sais pas si des statistiques montrent des effets sur la population rurale locale, qui devrait être touchée comme si c'était des viticulteurs... à mon avis.

ya t'il un docteur dans la salle?

- "faire prendre conscience et lancer des alertes comme je le fait"
dixit J.Thevene
mais si tu donnes pas qq pistes ..solutions ??? prévention..guérison ...
il y a "risque de panique" ....selon degré de connaissance et d'évolution de chacun ..
Papy volant"

se doter d'un analyseur d'air portatif en bon état: le pif et plus généralement se connecter aux perceptions présentes plutôt qu'aux "commentaires" liés au vécu.

-se nourrir avec de la nourriture assimilable, donc éviter les protéïnes pour laquelles nous n'avons pas les enzymes pour: donc les produits laitiers

- banir les occultants offlactif: produits parfumés de toute sorte: savon d'alep pour se laver, pas de shampoing, et rasage mécanique, ou avec du savon mousse fait... avec le savon d'alep (attention le vrai, pas du parfumé)

- bannir la nourriture industrielle pleines d'occultant et dans laquelle toute harmonie du vivant à été cassée par des remaiements, et des mélanges avec des substances chimiques souvent destinés à ammoindrir les capacité de gestion de quantité (pour faire plus consommer tromperie du le sensation de satiété avec du glutamate par exemple): allergies, nez bouché état de "tolérance", excès caloriques combinés à des carrences d'oligo éléments: les perceptions se ferment et le corps assimile "le mal" en profondeur: il resiste mais le terrain intérieur se dégrade: favorise la maladie si on reste dans cette voie d'état de tolérance.
en fait l'organisme est conscient du mal mais "se le cache" pour pas en souffrir. il est important de manger bio, mais c'est cher: se nourrir donc essentiellement de légumineuse et de céréalles de base.

- travailler la vigilance sur sur les perceptions pures du temps présent sentir, voir, entendre, ressentir: percevoir et ne pas interprêter (méditation: percevoir et non pas plaquer le vécu passé et le vécu projeté sur le vécu présent pour percevoir simplement ce qui se passe dans le mental et dans les perception,
écoute de soi et du tout, le soi et le tout font qu'un, percevoir équilibre ou conflit: ceci évite le conflit inconscient qui peut aboutir à une maladie de type cancer: réconciliation avec soi même possible, s'aimer soi même, réellement. cela entraîne aussi le fait de moins accepter ce qui sinon est géré par l'état de tolérance: vu l'état de l'environnement et de l'humanité voie quasi obligée qui s'esnuit: lanceur d'alerte.
bref, une pratique spirituelle associée à une hygiène de vie, et un certain coté "je me préserve et limite les dégâts tout autour".

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
aragomax
Pilier du forum
avatar

Messages : 950
Localisation : Pyrénées-Orientales (66)
VPH : Fujin SL2 et Fujin SL1
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Ven 13 Juin 2008, 17:10

La plupart des cyclistes des P.-O. seraient donc en grand danger et plus particulièrement LyMasse sur son VK1 qui, roulant bien plus que moi, est par conséquent plus exposée...

Il serait peut-être intéressant de lancer une étude épidémiologique sur le développement des cancers du poumon chez les cyclistes droits des P.-O., de France et de comparer les chiffres par rapport à la population standard.

D'après un biologiste qui s'occupe de mes analyses sanguines, le nombre de cancers chez des personnes de plus en plus jeunes explose dans les Pyrénées-orientales depuis 2006... Il n'y a certainement pas que les cyclistes qui soient concernés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 49
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Ven 13 Juin 2008, 17:24

hé bien... ça s'entend chez les insectes. ça explique pourquoi, alors tout heureux d'avoir un magnétophone DAT capable d'enregistrer sans saturer dans les hautes fréquences tous les insectes, des talus... je suis revenu... bredouille des pyrénnées orientale...
enfin pas tout à fais, j'ai un très beau rossignol de la forêt du Béart
notez que c'était déjà très pollué en 1998! la disparition d'insectes ne s'est observée chez moi que bien plus tard et très partiellement.
chez moi: essai du roundup à la place du labours d'après la recolte:
résultat: la croâssance donne des signes de faiblesse: dispartition TOTALE des batraciens... quand un paysage est malade, ça peut d'onc s'entendre. mais pour ce coup là, le paysan lui même est sensibilisé mais pris en étau par les céréaliers. le "monde selon monsanto" a déjà jeté un froid..il a une femme, deux enfants, s'est déjà intoxiqué... ces champs cette années ont maintenant des herbes folles: il essaie... je soumet une idée du titre d'un livre "dans les griffes du lion" au sujet du phénomène "Parfois ça Sent Atrocement"....

écrivains: à vos claviers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 49
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Sam 14 Juin 2008, 15:49

j'ai écrit ça pour les centre d'information sur la qualité de l'air, journaliste sportif et docteurs... qui estiment mal ce que ça change la condition athlétique pour le contexte de pollution automobile tant les différences d'ordre de grandeur sont importantes...

Résumé et explication des affirmations suivantes.

L'athlète et la qualité de l'air.

- le lieu et le contexte d'entraînement compte plus que le lieu d'habitation

- hors de la ville l'athlète respire en un seul trajet ce que l'automobiliste respire en... un mois de parcours de ce trajet

- la disposition du pot à droite des voitures multiplie l'exposition des cyclistes

L'athlète et la qualité de l'air.

La population des athlètes diffère sur certains points particuliers de la population sportive "ordinaire" et sédentaire en ce qui concerne le contexte d'exposition à la pollution de l'air...

CARACTÉRISTIQUES DE L'ATHLÈTE.

- Il pratique tous les jours à raison de 2 à 3h un effort d'endurance. alors que le sportif ordinaire pratique 2 à 3h/semaine... - Il respire, en endurance environ 10 à 15 fois la valeur de repos (typiquement 80 à 120 litre d'air par minute). En compétition il peut respirer jusqu'à 20 à 30 fois la valeur de repos, une course d'aviron de 7minute fait l'équivalent de 5h de respiration de repos, alors que le sportif ordinaire "plafonne" vers 20 à 30 litres soit 3 à 4 fois valeur de repos. Ainsi, l'entraînement d'un athlète compte comme une journée supplémentaire d'exposition

- les efforts qu'il pratique sont maintenu, à puissance quasi constante, dans la zone des 300 à 350 watts de production d'énergie mécanique, et surtout à un pourcentage important de la VO2 maximale qui fait que il n'y a pas une grosse différence entre entraînement et compétition. Typiquement un athlète reste la quasi totalité de son temps d'entraînement vers 75 à 80% de sa VO2max, et surtout il maintient le rythme: Sa la limite est située vers 70 à 80 ml d'oxygène par minute et par kilo, mais il atteint des moyennes de 60 ml d'oxygène par minute et par kilo, alors que le sportif ordinaire ne tient que 30 à 50% (d'un maximum de 35 à 40), soit 12 à 20 ml d'oxygène par minute et par kilo... de plus le sportif "ordinaire" observe des grandes périodes de relâchement de l'effort qui baissent encore cette moyenne, et l'effort produit est en dessous de 100 watts, voir 75 watts d'énergie mécanique.

- alors que même chez le sportif ordinaire la quantité d'air inspirée lors des efforts est insignifiante, donc compte peu par rapport à celle respiré au total, AU CONTRAIRE CE QUE L'ATHLÈTE RESPIRE LORS DES ENTRAÎNEMENT CONSTITUE LA MAJORITÉ DE L'AIR INSPIRÉ AU TOTAL

Pour illustrer ce fait très important expliquons par le calcul

puisque 4% seulement du volume d'air inspiré est de l'oxygène utilisé, l'effort d'endurance correspond en cumul moyen mensuel à 75Kg

Chez le sportif 22 à 37 litres/minute fois durée d'entraînement de 2h 4 fois dans le mois = 18000 à comparer des 350000 litres environ respiré au total: 5% environ de l'air respiré l'est durant l'entraînement.

Chez l'athlète 2h/jour moyen 60ml/mn/kg moyen 112 litres d'air par minute, soit 405000 par mois, plus le repos qui représente 345000 litres... Plus de la moitié de l'air respiré chez l'athlète l'est lors de l'entraînement.

AINSI, LA POLLUTION DU LIEU OU S'ENTRAÎNE L'ATHLÈTE COMPTE PLUS QUE LÀ OU IL VIT!

L'autre conséquence importante est que la pollution que l'athlète respire en un lieu n'est pas du tout représentée par une moyenne sur 24h...

IL S'ENTRAÎNE EN GÉNÉRAL AUX HEURES DE LOISIRS, QUI CORRESPONDENT SOUVENT À UN PIC DE CIRCULATION AUTOMOBILE,donc de pollution, qui peut être donc élevée à proximité. Et sa pratique peut l'exposer à une proximité immédiate. Je m'attarde sur le fait que le vélo, cohabitant avec les voitures respire de la pollution (d'autant plus concentrée qu'avec la construction récente de voiture avec pot d'échappement à droite, donc sur la trajectoire même du cycliste durant quelques dizaines à centaines de mètres, le gaz est respiré sous une forme encore plus concentrée) La concentration pourrait atteindre 15000 Ug/mètres cubes de polluant (cette valeur aurait été mesurée dans un véhicule laboratoire inséré dans le trafic). Cet air localement pollué est respiré, à chaque dépassement, avant dilution du "nuage", à raison de 20 secondes environ par voiture à 112 litres d'air/minute (athlète en endurance à 60 de VO2), soit 30 à 40 litres d'air pollué par voiture, que l'on multiplie par 20 fois plus, puisque pollué environ 20 fois plus que de l'air ambiant au seuil d'alerte au bout de 10 voitures seulement, cela donne l'équivalent de 300 à 400 litres d'air pollué 20 fois plus que le seuil, soit l'équivalent de 6000 à 8000 d'air pollué au seuil d'alerte, qui respiré au repos représente une durée équivalente de pollution de 100 à 200 minutes.

À retenir donc l'ordre de grandeur: un athlète cycliste dépassé par seulement 10 voitures en prend dans les narines comme un citadin exposé 1h30 à 3h30, disons plusieurs heures), à coup sur, l'équivalent de plus d'une heure, TOUTES LES 10 VOITURES "IL EN PREND COMME POUR QUELQUES HEURES". Il faut préciser que en cette situation, cycliste doublé par voiture, très généralement survient un facteur très aggravant surtout avec les voitures modernes équipés de turbo: la voiture crache des gaz imbrûlés en effectuant l'accélération du dépassement, le pot catalytique n'entre pas en fonction immédiatement, le filtre à particule défaille... Ceci ne se produit que quelques secondes durant, mais est multiplié par l'hyperventilation (donc respiration de 30 à 40 litre d'un tel air), et par le nombre de voiture (même sur le réseau secondaire, il est difficile de ne pas se faire dépasser moins de 10 fois par une voiture...) Si on devait mesurer cela, il faudrait des capteurs portable, transporté par un cycliste, avec un débit entrant d'air commandé par sa respiration pour avoir idée de la qualité de l'air respiré en un tel contexte.

L'autre contexte que j'évoque rapidement est la pratique de l'aviron dans une nappe d'air piégée par l'eau confinant les gaz d'échappement d'une route longeant l'eau (c'est fréquent puisque canaux et grand axes de circulation vont souvent de pair), ou des canots à moteurs équivalent chacun au passage de 20 voitures...

Une autre remarque à noter est que si l'athlète respire comme 15, et roule 3 fois moins vite, c'est à dire à 15km/h au lieu de 45 en voiture pour monter un col, ou à 40km/h au lieu de 120 en voiture le long d'une voie rapide, IL RESPIRE... PLUS DE 30 FOIS PLUS LA QUANTITÉ D'AIR POUR LE MÊME TRAJET. Ainsi, un athlète faisant son entraînement tout en parcourant son trajet quotidien, respire autant en un parcours que l'automobiliste en 1 mois! Ceci cesse d'être vrai en ville car le cycliste fourni alors un effort discontinu et bien moins important, et n'attend pas derrière les voiture, il va même plus vite. Si il est probable qu'en ville un cycliste respire moins d'échappement que l'automobiliste sur ce trajet, en zone rurale ou périurbaine, il en respire 20 à 40 fois plus!

- LA DISPOSITION DU POT À DROITE DES VOITURES MULTIPLIE L'EXPOSITION DES CYCLISTES

examinons les différences lors de la séquence "dépassement du cycliste par une voiture"

LE POT EST À GAUCHE

Immédiatement après que la voiture a dépassé le cycliste, le sillage de l'échappement passe à gauche du cycliste, puis lorsque la voiture prend de l'avance, il s'étale et commence à couvrir, mais sous une forme déjà dilué, la largeur de la route, comprenant la trajectoire du cycliste. La plus grande partie du nuage est entraîné vers le haut car l'air chauffé par la route monte, les voitures qui arrivent en face provoquent des turbulences et le diluent plus vite Le cycliste respire De T0 à T10-20secondes: un air propre (le sillage du pot pas étalé est à sa gauche) De T20s à T3minutes, une concentration relativement importante mais diminuant rapidement du fait de la dispersion par le vent.

LE POT EST À DROITE

Immédiatement après que la voiture a dépassé le cycliste, le sillage de l'échappement est exactement sur la trajectoire du cycliste, qui donc, à la différence du cas précédent le respire donc immédiatement après le dépassement et sous une forme très concentré pendant 10 à 20 secondes, puis lorsque la voiture prend de l'avance, il s'étale et commence à couvrir la majeure partie de la route, mais sous une forme moins dilué, car émis au bord de la route, une partie du nuage reste piégée plus durablement par de l'air stagnant moins renouvelé par le vent (moindre au bord des routes autres que autoroute ou grandes nationales avec larges accotements). Les gaz d'échappement restent donc concentré plus longtemps. Le cycliste respire De T0 à T10-20secondes: la concentration maximum De T20s à T3minutes, une concentration plus élevée près du bord.

Donc c'est pire alors qu'il ne coûte rien aux constructeur de mettre le pot du coté du conducteur. J'ose même affirmer que le pot coté bord de la route, envoyant le sillage du coté de la route le moins ventilé, augmente la durée de vie du sillage de gaz d'échappement, qui est ainsi, même pour les automobilistes respirés plus longtemps.

Enfin, il y a les maisons, les piétons, et les plantes du bord de la route qui en payent le tribu.

en conclusion

notre monde industriel cherchant à contourner la loi pour le seul appat du gain demande des preuves chiffrées en tant que contre argument aux conduites irresponsables sur le plan écologique, ce qui pousse à ne défendre l'écologie qu'au moyen d'un raisonnement mathématique réducteur qui est peu compatible avec le caractère holistique et interdépendant de la vie sur la planète que nous devons défendre... tant que cela ne changera pas, nous n'arriverons qu'à faire des pas de fourmis tout en les comptant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
pasteque
Accro du forum
avatar

Messages : 2961
Âge : 43
Localisation : catalogne 66-tourner a gauche au deuxième sanglier
VPH : ça change....
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Jeu 19 Juin 2008, 08:52

question très pratique:
est ce que les derniers filtres (ABEK+P) présentés sur cette page conviennent au niveau filtration , ils semblent remplir les criteres , peut on me le confirmer?
http://www.protechnique.fr/respiratoire/demi-masque_a_filtres/filtres_pour_demi-masque_tp_2000
merci!
thierry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclolibrius.fr/
Jean Thevenet
Accro du forum
avatar

Messages : 1486
Âge : 49
Localisation : N45.7637290 E005.7722780
VPH : VTT à guidon de course
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Jeu 19 Juin 2008, 19:17

ça convient surtout pour les particules... mais à l'expérience ça protège bien quand même des autres gaz automobiles, même si c'est pas fais pour, ça fonctionne pour la "pollution ambiante" il faut se progérer en priorité des particules fines et des "vapeurs inorganiques ou gaz acides" souvenat associés aux pesticides.
les cartouches pour vapeur organiques de type B2, c'est pour marcher à tigne en été, quand ils recouvrent les alpages de merde humaine, mais maintenant ils arrêtte cette connerie, ça polluait trop les eaux..; quand même. On n'imagine pas ça quand on skie!


ce qui est à noter c'est qu'alors que c'est la pollution automobile la plus fréquente (exemple bosser dans un garage, dans un tunnel ou faire du vélo) c'est la seule pour laquelle il n'y a pas de masque. c'est "normal": tout le monde sait que les moteurs modernes sont propre et l'hdi en particulier que l'on décrit avec des slogans en vert!!!
le marketing décidémment est vraiment très puissant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thevenet.jean.free.fr/journal-activite_physique-rubriques
pasteque
Accro du forum
avatar

Messages : 2961
Âge : 43
Localisation : catalogne 66-tourner a gauche au deuxième sanglier
VPH : ça change....
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   Jeu 19 Juin 2008, 20:45

et y en a t il parmi vous qui sache ou se procurer des demi masques qui ne soient pas en "faux" caoutchouc , et si ça existe même

j'ai essayé un demi masque cet aprem avec les cartouches que j'avais(A2B2E2) et pas top coté respiration et transpiration , par contre question look et pour faire peur aux automobilistes....
thierry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclolibrius.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Risques de cancers pour les vélos couchés (et les autres)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Diffusion - Vidéos publicitaires pour le Vélo couché
» Quel vélo couché pour le voyage ?
» Périscope pour vélo très couché
» mon vélo pour le PBP 2011
» C’est pas gagné ! (pour le vélo couché)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Santé et Alimentation du Cycliste-
Sauter vers: