Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Piloter une traction directe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
djiji
Posteur d'or


Messages : 704
VPH : traction directe à empattement variable ( varioTAD )
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Piloter une traction directe   Mar 13 Mai 2008, 17:44

Bonjour,

Heureux possesseur et constructeur d'une traction directe j'ai quelques soucis de pilotage de ma machine. Cet espace du forum me semble plus adapté pour poster cette demande d'aide.
Tout d'abord la machine :



Les cotes :
Roues de 26 "
Angle de colonne 57 °
Hauteur de siege 50
Hauteur de pédalier 54
Chasse + 7 cm

J'ai reussi à rouler avec du premier coup et depuis lundi je totalise environ 30 km avec.
Mais déja 7 ou 8 gamelles, dont une bien grasse y'a dix minutes.
Mon souci, c'est la maitrise du velo à partir de 25-30 km/h.

J'ai l'impression de me crisper, je fais des écarts d'environ 60 cm ( dont un qui m'a violement envoyé dans le fossé il y a dix minutes ).
Aussi, je roule en jeans + gants + casque pour éviter les blessures et brulures.

J'en viens dès fois à remettre en cause la géométrie du vélo.

Que me conseillez-vous ( jejon,jean-lou, laurent, JNZ.... ), continuer à enchainer les kilometres à petite vitesse ? faire des descentes ? du home trainer ? du slalom à petite vitesse ? de la piste ?
Bref, avez-vous des astuces pour dompter la bête ?

J'ai également mal dans l'avant bras droit, symptôme d'une trop grande crispation ( je me souviens avoir lu que les possesseurs de cruzbike souffraient egalement des avants bras , c'est pourquoi, j'en viens à remettre en cause la géometrie).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ghp06
**


Messages : 72
Âge : 73
Localisation : Antibes
VPH : Bentech, Python, TT/LD speculoos
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Mar 13 Mai 2008, 20:03

Bonsoir Djidji,

Tu as fabriqué une super machine, bravo ! Pas de souci, elle va te communiquer le mode d'emploi.

Se cramponner au guidon, sur un traction directe, pour l'apprentissage ?
C'est comme de vouloir imposer des cannes, une dans chaque main, à l' enfant qui découvre la station debout et les avantages de la posture de bipède !
Se décontracter, oublier tous les à priori, et prendre çà comme un jeu. Pas d'obligation de réussite, seulement de plaisir à chaque instant. Au début ne pas pousser sur les pédales , accompagner seulement !
Les pratiquants de l'aviron le savent, l'équilibre d'abord ; tirer, c'est bien après. Les cavaliers, eux, appellent cà l'indépendance des aides ! Je laisse au pratiquant de snow board, de kite surf, etc. le soin de trouver l'analogie ! Snowboard, je connais la réponse, kite surf, j'ai pas essayé !

A partir de 25/30 km/h, chute en roue libre, seule ? ou en pédalant ? ou en faisant une reprise de pédalage ?

- En roue libre toute seule ? La chasse positive rend le vélo intrinséquement stable. Donc à priori, pas de problème. Sauf contraction ou tremblement caractérisé des bras ou du haut du corps. Ou des jambes. A vérifier. (Faire du sans les mains avec un traction directe en tremblant de froid du fait des condition atmosphériques m'est impossible !)

- En pédalant ? Si à la suite d'un déclenchement de roulis rythmique dû à un appui trop fort sur les pédales : normal ! Accompagner d'abord, pousser ensuite, une fois que les muscles ont appris à se synchroniser. Cà peut prendre quelques centaines de km. (Centaines, pas dizaines.)

- En faisant une reprise de pédalage ? C'est le point faible de la traction directe, pratiquée sans les mains. Impérativement, reprendre progressivement contact avec la traction, tout en surveillant son équilibre et sa posture ; toute reprise brusque entraîne un déséquilibre de la partie avant et au mieux déclenche le roulis pendulaire. Vouloir maîtriser une oscillation vers la gauche par un appui encore plus fort sur la pédale gauche est, au début, fatal.

Concernant les gamelles : c'est le signe que tu es trop pressé. Si tu prends ton temps, et si tu laisse le temps à ton corps de se synchroniser, l'équilibre viendra.

Accumuler les gamelles est néfaste. En tentant de forcer le cursus, cela crée de l'appréhension, qui se traduit par raidissement, manque de confiance, etc.

Important : débuter doucement, en laissant le corps se synchroniser permet de construire confiance en soi et confiance dans la machine ; un déséquilibre prononcé est signe d'une étape brûlée. Mieux vaut ralentir.


Bienheureux celui, ou celle, qui redécouvre les joies de l'apprentissage du vélo ! A savourer !

Encore un peu de patience, et tu pourras pousser comme un furieux sur tes pédales ! Avec, ou sans guidon. Si, si, c'est possible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djiji
Posteur d'or


Messages : 704
VPH : traction directe à empattement variable ( varioTAD )
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Mar 13 Mai 2008, 20:54

Merci pour ta réponse très constructive.

Je vais suivre tes conseils et prendre le temps.
J'ai trouvé un lotissement bien dégagé et sans trop de voiture pour faire mes tours de chauffe.

Pour les gamelles, hormis celle de tout à l'heure ou tout à volé en éclat dans le fossé, c'etait plus des glissades de l'arriere plus ou moins contrôlées se soldant par une chute à l'arret avec le vélo enroulé autour du corps.
Je suis tenace ( mais trop préssé ) mais cette grosse gamelle m'a fait comprendre qu'il y avait un truc qui n'allait pas sans pour autant me refroidir .
Je pense que si j'avais eu un frein à l'avant ( ce qui ne vas pas tarder ) j'aurais pu eviter le fossé.

Je m'entraine encore un peu et je viens rouler avec toi.

PS : Wink Pour le kite, c'est un peu différent, il faut envoyer toute la puissance de l'aile pour sortir de l'eau, puis controler la puissance ensuite. ( l'erreur du débutant est de ne pas assez envoyer l'aile, il sort de l'eau sur deux metres et plouf, plus de vitesse....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gruig
Posteur d'or
avatar

Messages : 723
Âge : 55
Localisation : Sainte Foy 31 Haute-Garonne
VPH : gruigruiloos, stradigruiloos, gruigruigranny.....
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Mar 13 Mai 2008, 21:32

bonsoir
les cotes que tu donnes me paraissent bizarre car tu as monté une fouche de vtt non retouchée au niveau de l'offset (environ 40mm).
sans faire aucune modif, essaye une roue de 20'' derrière meme une roue de vtt de gosse avec pneu à crampons.
tu vas rapidement voir le résultat au point de vue comportement puisque ta chasse va augmenter. tu devrais en tirer des conclusions...
à+ Gruig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djiji
Posteur d'or


Messages : 704
VPH : traction directe à empattement variable ( varioTAD )
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Mar 13 Mai 2008, 21:41

gruig a écrit:
bonsoir
les cotes que tu donnes me paraissent bizarre car tu as monté une fouche de vtt non retouchée au niveau de l'offset (environ 40mm).
sans faire aucune modif, essaye une roue de 20'' derrière meme une roue de vtt de gosse avec pneu à crampons.
tu vas rapidement voir le résultat au point de vue comportement puisque ta chasse va augmenter. tu devrais en tirer des conclusions...
à+ Gruig

Ben je ne comprends pas bien , la chasse c'est la différence entre le point de contact de la roue avant et la droite issue de la colonne de direction ( toujours au point de contact avec le sol) , si je te suis bien tu l'évalues à 40 mm ?

Sinon, oui un essai avec une roue de 20 pouces à l'arriere pourrait m'éclairer, merci pour ton idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Accro du forum
avatar

Messages : 1032
Localisation : Liege
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Mar 13 Mai 2008, 21:44

Je réfléchissait a ma réponse en lisant Ghislain, et bhé voilà! Il a tout dit, mieux que je ne pourrais le dire. Te tracasse pas de la géométrie, sur qu'elle doit aller. Juste, soit patient et progressif, et tout ce passera bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-velos-de-laurent.skynetblogs.be/
Tioub
Accro du forum


Messages : 1446
Âge : 43
Localisation : tjs pres de la seine
VPH : HR 26/26
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Mar 13 Mai 2008, 22:09

djiji a écrit:
gruig a écrit:
bonsoir
les cotes que tu donnes me paraissent bizarre car tu as monté une fouche de vtt non retouchée au niveau de l'offset (environ 40mm).
sans faire aucune modif, essaye une roue de 20'' derrière meme une roue de vtt de gosse avec pneu à crampons.
tu vas rapidement voir le résultat au point de vue comportement puisque ta chasse va augmenter. tu devrais en tirer des conclusions...
à+ Gruig

Ben je ne comprends pas bien , la chasse c'est la différence entre le point de contact de la roue avant et la droite issue de la colonne de direction ( toujours au point de contact avec le sol) , si je te suis bien tu l'évalues à 40 mm ?

non , il parle des 40 mm d offset ( encore appellé rake , ou deport ) , c est le cintrage de la fourche ( les fourches VTT c est en generale 40 mm)

http://web.archive.org/web/20070714220159/www.kreuzotter.de/english/elenk.htm

le vrai site www.kreuzotter.de marche pas , c est une copie de sauvegarde , le script de calcul ne marche pas , car il est hebergé sur le serveur du site , il n est pas embarqué sur la page ) , mais tu peux faire tes calculs a la main ou en programmant une calculatrice , ou encore une page de tableur )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorenzo
Posteur de bronze
avatar

Messages : 292
Âge : 65
Localisation : Toulouse
VPH : TAD 2x700
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Mer 14 Mai 2008, 07:17

Bonjour
Belle réalisation
Comme toi j'ai construit mon TD il ya 10 mois.
Au début j'ai fait des écarts comme toi , et je roulais avec les bras crispés, ce qui était pénible. J'ai roulé environ 200km dans une zone verte en m'entrainant avec de petits exercices ; suivre une ligne blanche; passer entre des plots plus ou moins serrés; faire des huits, etc.
Progressivement je me suis senti de mieux en mieux j'ai commencé à lacher le guidon des mains , mes bras étaient de moins en moins crispés et m'a vitesse a augmentée.
A ce moment là j'ai démarré sur route ouverte et il m'a fallu 1000 km pour rouler sans soucis parmis les voitures ou avec d'autres vélos .
Aujourd'hui j'ai parcouru 5000km et il y a 3 semaines j'ai participé aux courses sur le circuit de Candie . Que du bonheur .

Je t'encourage à persévérer à ton rythme et avec un peu de patience les
progrés arriveront.

Pour la géometrie de ton cadre rien ne me parait rédhibitoire , j'ai la meme chasse que toi.
Bon courage
Lorenzo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Lou
Accro du forum
avatar

Messages : 1806
Âge : 49
Localisation : Nerville la Forêt F95
VPH : La grue, l'anguille, la girafe, l'albatros, gros pif (A4), le Dodo (tandem dos à dos)
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Mer 14 Mai 2008, 16:06

Je suis à peu près aussi débutant que toi en STradi, 150 km au compteur
depuis dimanche, mais c'est certain beaucoup plus en vélo couché à
propulsion, dans ton cas tu débute directement en traction non?

Je commence à réussir à rouler doucement (8 km/h),
j'arrive à : me grater le nez d'une main, à attarper mon bidon et à boire,
à tripoter mon compteur.
Par contre pas encore très à l'aise au dessus de 50 particulièrement
si le revêtement est mauvais.

J'arrive bien à appuyer particulièrement en cote eviron 31/32 de moyenne
sur le circuit de baillet (8 km assez vallonés) en freinant dans les descentes
et en y allant molo dans les virages.

Quand j'ai des soucis de trajectoire j'essaie de regarder loin devant et de
ne tenir le guidon qu'avec 2 doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beauxdebris.free.fr/velocouche/index.html
bennyb
**


Messages : 115
Localisation : Nice
VPH : slyway Explorer (en kit!)
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Mer 14 Mai 2008, 17:47

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djiji
Posteur d'or


Messages : 704
VPH : traction directe à empattement variable ( varioTAD )
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Mer 14 Mai 2008, 19:14

Jean-Lou a écrit:
Je suis à peu près aussi débutant que toi en STradi, 150 km au compteur
depuis dimanche, mais c'est certain beaucoup plus en vélo couché à
propulsion, dans ton cas tu débute directement en traction non?

Je commence à réussir à rouler doucement (8 km/h),
j'arrive à : me grater le nez d'une main, à attarper mon bidon et à boire,
à tripoter mon compteur.
Par contre pas encore très à l'aise au dessus de 50 particulièrement
si le revêtement est mauvais.

J'arrive bien à appuyer particulièrement en cote eviron 31/32 de moyenne
sur le circuit de baillet (8 km assez vallonés) en freinant dans les descentes
et en y allant molo dans les virages.

Quand j'ai des soucis de trajectoire j'essaie de regarder loin devant et de
ne tenir le guidon qu'avec 2 doigts.

T'arrive t'il encore de faire de gros écarts alors que tout semble stable ?
Moi c'est plutôt à partir de 35 km/h que je flippe, la basse vitesse ( moins de 6 km/h) ne me pose pas de problèmes.
Pour moi aussi, le mauvais revetement rend ma trajectoire imprécise.

Quelles etaient tes sensations avec 30 km de stradi au compteur ? ( crispations, gamelles, vitesse modérée.... ).

Sinon, je roule en HR depuis 6 mois et plusieurs milliers de km au compteur, je ne pense pas que cela viennent de la ( a l'aise partout y compris en ville avec mon HR ).
J'ai également plusieurs années de VTT ( parcours costauds ) derriere moi, je pense que ça à joué puisque j'ai réussi immédiatement à rouler en VC sur route ouverte qui plus est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djiji
Posteur d'or


Messages : 704
VPH : traction directe à empattement variable ( varioTAD )
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Mer 14 Mai 2008, 19:15

bennyb a écrit:
Pourtant cela semble facile !!!
http://www.youtube.com/watch?v=DWGzgiwoUjE&feature=related

C'est un cruzbike, je pense que ça n'a pas grand chose à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon
Posteur d'argent


Messages : 360
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Mer 14 Mai 2008, 20:56

Coucou djiji !
Rigolo: je suis exactement dans la même situation que toi : passer d'un vélo droit à un traction directe sans transition. Environ 30-40 km au compteur et pas de gamelle pour l'instant. Utilisation en centre ville MAIS pas sur route ouverte (que sur bande cyclable ou mieux piste cyclable). Il me manque vraiment un petit drapeau plusieurs personnes me l'ont déjà fait remarquer. Pas de pb de stabilité à basse vitesse jusqu'à 35 km/h (pas testé au dessus). 1 ou 2 frayeurs tout de même ! Je ne mets pas de pédales automatiques pour l'instant pour pouvoir à tout instant enlever mes pieds des pédales et ainsi "soulager" l'avant (et donc passer en roue libre le temps que la frayeur passe). Autre chose: je n'appuie pour l'instant que très peu sur les pédales de telle manière et ne pas zigzaguer. Au début aux passages délicats ou au croisement de cyclistes je m'arrêtais de pédaler. Maintenant c'est mieux mais la tension est toujours grande dans ces moments là. Je pense qu'il faut persévérer et que ça viendra ?!
a+ simon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Lou
Accro du forum
avatar

Messages : 1806
Âge : 49
Localisation : Nerville la Forêt F95
VPH : La grue, l'anguille, la girafe, l'albatros, gros pif (A4), le Dodo (tandem dos à dos)
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Mer 14 Mai 2008, 22:23

djiji a écrit:


T'arrive t'il encore de faire de gros écarts alors que tout semble stable ?
Encore des écarts (gros? pas énormes) en reprise de pédalage après roue libre.

djiji a écrit:

Quelles etaient tes sensations avec 30 km de stradi au compteur ? ( crispations, gamelles, vitesse modérée.... ).
Pas de gamelle, vitesse nominale, pas encore à l'aise en descente et j'avais faim, nous
approchions dimanche midi.

djiji a écrit:

Sinon, je roule en HR depuis 6 mois et plusieurs milliers de km au compteur, je ne pense pas que cela viennent de la ( a l'aise partout y compris en ville avec mon HR ).
J'ai également plusieurs années de VTT ( parcours costauds ) derriere moi, je pense que ça à joué puisque j'ai réussi immédiatement à rouler en VC sur route ouverte qui plus est.
Je roule en divers VC depuis 2001, et j'ai directement roulé sur route ouverte avec
l'Albatros. J'arrive à rouler sans les mains en HR.

Je me demande si tu aurais pas plus de facilité au début avec un guidon plus large?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beauxdebris.free.fr/velocouche/index.html
vipere noire
Accro du forum
avatar

Messages : 4713
Localisation : isere - 38
VPH : stickytoffee, speculoos, cobra (prêté), kouign amann (grillé!), cat speed
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Jeu 15 Mai 2008, 08:21

pas si facile que ca! qu'est-ce que vous vous imaginiez? Wink

j'ai mis environ 2 semaines a trouver les bonnes sensations, soit ~600km de mon trajet boulot-dodo. Je recommande chaudement les pedales auto qui permettent 1 controle tres fin du pedalage, en particulier la phase de traction. En plus perdre les pedales sur un STraDi c'est dangereux dans la mesure ou les bras seuls ont du mal a compenser. Par contre jamais eu de souci a haute vitesse, plutot aux redemarrages en cote les 1ers temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigouille
Accro du forum
avatar

Messages : 2999
Âge : 64
Localisation : limoges
VPH : tica
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Jeu 15 Mai 2008, 08:30

j'apprécie le guidon pas trop étroit et les pédales auto aussi
(mon infame bricolage est déja quelque part dans "constuction".pas trop d'espérience grosse cote; zig zag encore de temps en temps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tigouille.free.fr/
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 7159
Âge : 73
Localisation : St Raphael
VPH : Windcheetah compact, Sprint fs2. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynxx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Jeu 15 Mai 2008, 08:53

La direction ne serait-elle pas un peu "lourde" avec une telle inclinaison ?
En Cruz, je n'ai jamais eu de pb en descente : les jambes sont flasques et ça se conduit EXACTEMENT comme un VD (on est aussi plus assis que sur le tien et ça facilite ...)
Sur la fin (2500 km), le mal aux bras ne venait pas de crispations mais d'efforts volontaires pour tirer sur les bras en même temps qu'on appuie sur la pédale. Je n'ai pas réussi à déterminer si ce surplus d'efforts apporte quelque chose de significatif ...
Le Cruz restera sans doute le vélo avec lequel je me serai le plus amusé Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tioub
Accro du forum


Messages : 1446
Âge : 43
Localisation : tjs pres de la seine
VPH : HR 26/26
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Jeu 15 Mai 2008, 09:45

Il me semble que sa direction est plutot "legere" , il manque un peu de chasse. La suggestoin de Jean lou pour une guidon plus large ferai d avantage travailler les epaules qu un etroit les avant bras qui se cripsent assez vite .( efforts isotonique , isostatique )

Ce week end , j ai appris a ma niece a faire du velo , les enfants c est marrant ils apprennent par imitation , passer un age on apprends par l analyse , courage Djiji la route est longue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djiji
Posteur d'or


Messages : 704
VPH : traction directe à empattement variable ( varioTAD )
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Jeu 15 Mai 2008, 18:36

L'objectif est de pouvoir piloter l'engin sans les mains, donc la largeur du guidon doit pouvoir être réduite, non ?

La chasse est de 7 cm, c'est bon normalement.

L'idée de regarder loin tout en tenant le guidon à deux doigts est vraiment éfficace.

Quelques bricolage encore en perspective ( fourche freins, et derailleur avant ).

J'arrive à lacher les mains mais sans pédaler. ( les mains sont pas loin du guidon quand même Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djiji
Posteur d'or


Messages : 704
VPH : traction directe à empattement variable ( varioTAD )
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Dim 25 Mai 2008, 12:30

Bilan après 350 km, je roule sur route ouverte et en ville sans trop de problémes.
La qualité du revetement à beaucoup d'importance avec ce type de vélo je trouve.

En plus des conseils de gishlain en premiere page du post, je rajouterais, qu'il faut prendre l'habitude de "viser avec la pointe du pied", c'est à dire qu'il faut imaginer la pointe avant de la chaussure comme étant un viseur de trajectoire.
Dès que le revetement n'est pas bon, ou qu'une voiture me double,ou que je ressents une instabilité, j'ordonne à mes pieds de suivre une ligne imaginaire sur la chaussée.

La reprise de traction ( arret de pédalage ou changement de braquet ) se fait maintenant instinctivement en douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djiji
Posteur d'or


Messages : 704
VPH : traction directe à empattement variable ( varioTAD )
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Lun 16 Juin 2008, 19:44

Bilan après 1000 km environ.
Le vélo a une très grande aptitude à grimper et à favoriser les contacts avec les congénaires du pilote.

Pour le pilotage, tout va bien sauf un roulis rythmique qui se déclenche à la vitesse exacte de 38 km/h sur le plat. Very Happy
En fait j'ai une pédalier de VTT, avec une cassette de 11/23 et un grand plateau de 49, je dois trop mouliner .

Hypothèse : Les stradis ne supportent pas les cadences de pédalages élévées à haute vitesse.

Hypothése 2 : Je dois encore progresser. Smile


En descente : je freine à 50 km/h ( je pense que je pourrais aller plus vite, mais je n'en eprouve pas le besoin).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon
Posteur d'argent


Messages : 360
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Lun 16 Juin 2008, 19:54

Où en est le pilotage sans les mains ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigouille
Accro du forum
avatar

Messages : 2999
Âge : 64
Localisation : limoges
VPH : tica
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Lun 16 Juin 2008, 20:07

A 50 quand tu ne pédales plus ca va bien droit relax ou bien...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tigouille.free.fr/
djiji
Posteur d'or


Messages : 704
VPH : traction directe à empattement variable ( varioTAD )
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Mar 17 Juin 2008, 07:25

Citation :
Où en est le pilotage sans les mains ?

ça fait longtemps que je n'ai pas essayé.
Mais je ne pense pas y arriver encore, ou alors a basse vitesse sans pédaler.


En descente, je freine à 50 km/h, je n'ai pas encore assez de confiance dans mon pilotage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djiji
Posteur d'or


Messages : 704
VPH : traction directe à empattement variable ( varioTAD )
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   Mar 17 Juin 2008, 19:25

Ce soir 15 km avec un guidon large et un nouveau pédalier 53/39, c'est le jour et la nuit.
Je suis en no-limit sur le plat ( 47 km/h), et bien plus en confiance en descente ( maxi 65 km/h relax dans la petite descente du parcours ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Piloter une traction directe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Piloter une traction directe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Piloter une traction directe
» Le Tarakona, une traction directe basée sur l'Albatros de Jean-Lou
» TRiACTION ........ le trike delta à traction directe
» Tadpole traction directe
» [Python] Un LR en traction directe avec chasse négative

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Le Coin du Constructeur amateur-
Sauter vers: