Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Korrigan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
eric
Accro du forum


Messages : 1071
Âge : 64
Localisation : CENTRE BRETAGNE
VPH : HR Carbone: le korrigan - Giant TCR C0
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Le Korrigan   Lun 05 Mai 2008, 12:47

Jean-Lou a écrit:
Superbe réalisation,
un cousin éloigné des zokra?

On va s'amuser sur BPr, cool.

mes félicitations!!!

C'est plus proche que çà. C'est carrément son frère. Sans le Zockra, il n'y aurait pas eu de Korrigan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eric
Accro du forum


Messages : 1071
Âge : 64
Localisation : CENTRE BRETAGNE
VPH : HR Carbone: le korrigan - Giant TCR C0
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Le Korrigan   Lun 05 Mai 2008, 13:24

chabizar a écrit:
une question : le frein av Bacchetta a été conçu pour permettre une arrivée de la gaine par dessous de façon à ne pas gêner la rotation de la fourche
pourquoi être revenu à une configuration de frein double pivot classique avec arrivée de gaine par au-dessus, donc un peu gênante pour tourner, et dans ce cas pourquoi ne pas avoir pris un étrier classique, ce qui aurait été quand même mieux esthétiquement ? c'est le point haut du bras de l'étrier classique qui aurait tapé dans la bôme ?
Haaaa le coup d'oeil de la pro.... implacable ! ! ! Laughing Laughing Laughing
Impossible de trouver une solution satisfaisante avec un frein classique, car il faudrait le monter à l'arrière de la fouche, hors celle çi est arrondie dans les deux sens, donc même en bricolant, çà ne le fait pas bien.
Le frein Bacchetta utilisé avec une gaine/cable faisant une courbe de 180°, c'est remarquablement inefficace (selon mes critères). Modifié comme sur la photo,, c'est: moins de gaine, juste une courbe très douce, et longueur de gaine sous la poutre suffisamment importante pour accepter un braquage à 45° (voir plus). Conséquence, c'est un retour de levier de frein impeccable, donc je peux choisir un bras de levier (sur la poignée de frein) plus favorable, tout celà cumulé, donne un freinage très puissant. Rien que du bénef..... C'est quand même sympa d'avoir de très bons freins.
Avec une fourche adaptée, pouvant recevoir un frein à l'arrière, on peut faire la même modif (c'est encore plus facile), et çà passerait aussi sans que la butée haute touche le cadre. Mais il faudrait éloigner les patins de l'axe de rotations des machoires, ce qui rendrait moins favorable le bras de levier et la force à exercer, donc freinage moins puissant C.Q.F.D.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djiji
Posteur d'or


Messages : 701
VPH : traction directe à empattement variable ( varioTAD )
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Le Korrigan   Lun 05 Mai 2008, 19:19

eric a écrit:
djiji a écrit:
toutes mes félicitations.
As-tu fait la strat du cadre sous vide ?
D'après les photos du guidon, je ne pense pas que ça soit fait sous vide.

As-tu plusieurs réalisations en carbone avant d'avoir atteint ce niveau d'expertise ?

Encore bravo.
Effectivement je serais curieux de connaitre le nombre et le type de couches de carbone ( ou de verre ).

Une petite remarque, avec une bécane comme cela, il faut surbaissé le siege, il m'a l'air bien relevé sur la photo.
Je n'ai pas stratifé sous vide au sens habituel du terme. Mais j'ai stratifié "sous pression" en mettant au point une méthode personnelle simple. J'applique un film sur la couche de fibre, puis une mousse (genre mousse de matelas) que je compresse sous un autre film d'emballage. L'aspect au démoulage n'est pas esthetique, mais comme j'utilise du bi-axial 600gr de toute façon je n'aurais pas eu un bel aspect. Un bon coup de ponçage et de mastiquage (si l'on a le courage ce qui ne fut pas mon cas) et l'aspect est acceptable pour une peinture.
Il y a bien longtemps que je n'avais pas travaillé ces matériaux. Ma seule expérience est la construction d'un avion biplace en fibre de verre . Les contraintes sont très différentes, mais je n'étais pas vraiment novice. Je ne savais pas forcément comment "y arriver", mais je savais très bien "ou il fallait arriver".

J'ai eu à peu près la même idée pour faire le futur triangle avant de ma traction directe, sauf que j'ai imaginé plaquer les fibres avec un ruban directement sur la bache.
En fait, momifier le cadre pendant la strat et la cuisson avec des bandelettes.
Pour la finition, est-ce qu'un sergé de verre du grammage le plus faible possible ne l'aurait pas fait ?
Quelques grammes de résine en plus certes, mais moins de peinture et le joli aspect du carbone en prime.

Encore une question, pour les tubes ( guidon etc ), juste un tube acier bien ciré au démoulant la strat, et tu retires le tube après séchage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eric
Accro du forum


Messages : 1071
Âge : 64
Localisation : CENTRE BRETAGNE
VPH : HR Carbone: le korrigan - Giant TCR C0
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Le Korrigan   Lun 05 Mai 2008, 21:30

[quote="djiji"][quote="eric"]
djiji a écrit:

J'ai eu à peu près la même idée pour faire le futur triangle avant de ma traction directe, sauf que j'ai imaginé plaquer les fibres avec un ruban directement sur la bache.
En fait, momifier le cadre pendant la strat et la cuisson avec des bandelettes.
Pour la finition, est-ce qu'un sergé de verre du grammage le plus faible possible ne l'aurait pas fait ?
Quelques grammes de résine en plus certes, mais moins de peinture et le joli aspect du carbone en prime.

Encore une question, pour les tubes ( guidon etc ), juste un tube acier bien ciré au démoulant la strat, et tu retires le tube après séchage ?
Toutes les idées sont bonnes a prendre et appliquer. Seul compte le résultat à atteindre: mettre cette fichu fibre dans le sens ou il faut quelle soit et si possible sans bulles. Mais la mousse de matelas sert à compenser les imperfections de la bâche, surtout s'il y a des surface planes. Un tube d'acier ciré devrait marché, mais avec un petit film poliane ce sera encore plus facile , ou les deux à la fois. Inconvénient du tube, c'est à section constante alors qu'il est préférable d'avoir une section évolutive. Plus gros là ou il y a le plus d'effort (raccord potence tube de fourche) et plus fin là ou il y en a le moins (raccord au guidon) La solution: Là encore, un bout de mousse taillé à la dimension. Quand à la cuisson, perso, je ne veux même pas en entendre parler. Trop compliqué à mettre en oeuvre. Rien que des emm.... à prévoir. Cà peut trop bouger pendant la cuisson. Si on maitrise, pourquoi pas, mais je ne vois pas le gain réel qui en découle.. Une bonne stratif à température ambiante et quand c'est bien polymérisé, quelques heures au soleil et c'est bon. Une couche de peinture claire (blanc ou jaune) pour empêcher tout çà de chauffer quand le vélo est au soleil contre un mur et son proprio au bistrot. Pas besoin non plus de couche supplémentaire pour l'aspect. Un bon mastiquage fait avec de la résine additionnée de micro ballon bien sèche et un apprêt . Gain de poids et pas de poids inutile. Il existe surement des produits plus élaborés, prèt à l'emploi, mais je ne connais pas et je trouve que c'est une perte d'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eric
Accro du forum


Messages : 1071
Âge : 64
Localisation : CENTRE BRETAGNE
VPH : HR Carbone: le korrigan - Giant TCR C0
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Le Korrigan   Lun 05 Mai 2008, 21:48

[quote="laf_ange"]
eric a écrit:


te]

Ok Par contre même en passant par dehor j'aurait quand même mit des arret de gaine pour éviter d'avoir la gaine sur tout la longueur, mais cela n'est peut-être pas faisable a cause d'une éventuelle courbure du chemin.
La ligne verte que j'ai déssiné l'a été a la vat vite et peux largement être revisité.

MAis bon si tu me dit que ce n'es tpas faisable je te croit vut que je n'ai pas construi de vélo contrairement a toi.
Je comprend très bien que tu veuille prévilégier des solution simple et rapide en metre en oeuvre pour profiter de ton vélo.
Moi je prendrait autand de plaisir a construire mon engin qu'a le conduire.

Tient une question en pasant, la matière premier (carbone, polymère etc...) cela ce trouve facilement ?

Parce qu'au vut du prix des trike je me demande si je vait pas finir par me lancer dnas l'autoconstruction (a mes risque et péril lol).

LAF ! ! ... !

Le cable à l'extérieur avec des butées sans gaine, j'ai aussi envisagé, étudié, mais pas retenu, car, des courbes dans tous les sens et au final assez peu de longueur de gaine (donc de frottement) en moins. Par contre, du temps et des complications pour faire. Gain espéré quasi nul et travail en plus, (pas pour moi çà). j'ai donc renoncé. Mais peut être y viendrai je un jour quand j'en aurai marre de rouler. Si construire n'était pas vraiment déplaisant, le seul vrai but était de faire une machine viable pour rouler avec. Pas de faire un monument pour papier glacé. Mais je comprends aussi ceux qui veulent pousser un peu la perfection, même si çà ne sert à rien d'autre qu'à se faire plaisir. Chacun son truc.
Pour les matériaux, pas de problème il y a des grossites notamment dans les régions maritimes. Attention. Ne pas chercher à acheter par tout petit bout, çà coute cher. Il faut faire un appro conséquent. Petit plus pour moi: tout le carbone utilisé dans ce vélo provient de chutes inutilisées.
Bon courage pour la construction d'un trike, mais je pense que c'est plutot compliqué et qu'il y a beaucoup de piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coyote
Accro du forum
avatar

Messages : 1564
Âge : 55
Localisation : agen lot & garonne
VPH : x'low , milan mk1 sl 015 carbone
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Le Korrigan   Lun 05 Mai 2008, 21:54

hello

moi je me dis que je suis assez maladroit ou beta quand je vois que j ai du mal a faire un flasque correct en resine alors que dautres font des pieces en carbone con!

merveilleux
coyote
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eric
Accro du forum


Messages : 1071
Âge : 64
Localisation : CENTRE BRETAGNE
VPH : HR Carbone: le korrigan - Giant TCR C0
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Le Korrigan   Lun 05 Mai 2008, 22:06

Salut coyote, obligé d'éclater de rire en te lisant con..... Et pis, pas obligé de croire tout ce que tu vois ou lit..... On "carbonise" comme on peut, toi en faisant "fumer" la gomme, moi en construisant en carbone....
A +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djiji
Posteur d'or


Messages : 701
VPH : traction directe à empattement variable ( varioTAD )
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Le Korrigan   Lun 05 Mai 2008, 22:13

[quote="eric"][quote="djiji"]
eric a écrit:
djiji a écrit:

J'ai eu à peu près la même idée pour faire le futur triangle avant de ma traction directe, sauf que j'ai imaginé plaquer les fibres avec un ruban directement sur la bache.
En fait, momifier le cadre pendant la strat et la cuisson avec des bandelettes.
Pour la finition, est-ce qu'un sergé de verre du grammage le plus faible possible ne l'aurait pas fait ?
Quelques grammes de résine en plus certes, mais moins de peinture et le joli aspect du carbone en prime.

Encore une question, pour les tubes ( guidon etc ), juste un tube acier bien ciré au démoulant la strat, et tu retires le tube après séchage ?
Toutes les idées sont bonnes a prendre et appliquer. Seul compte le résultat à atteindre: mettre cette fichu fibre dans le sens ou il faut quelle soit et si possible sans bulles. Mais la mousse de matelas sert à compenser les imperfections de la bâche, surtout s'il y a des surface planes. Un tube d'acier ciré devrait marché, mais avec un petit film poliane ce sera encore plus facile , ou les deux à la fois. Inconvénient du tube, c'est à section constante alors qu'il est préférable d'avoir une section évolutive. Plus gros là ou il y a le plus d'effort (raccord potence tube de fourche) et plus fin là ou il y en a le moins (raccord au guidon) La solution: Là encore, un bout de mousse taillé à la dimension. Quand à la cuisson, perso, je ne veux même pas en entendre parler. Trop compliqué à mettre en oeuvre. Rien que des emm.... à prévoir. Cà peut trop bouger pendant la cuisson. Si on maitrise, pourquoi pas, mais je ne vois pas le gain réel qui en découle.. Une bonne stratif à température ambiante et quand c'est bien polymérisé, quelques heures au soleil et c'est bon. Une couche de peinture claire (blanc ou jaune) pour empêcher tout çà de chauffer quand le vélo est au soleil contre un mur et son proprio au bistrot. Pas besoin non plus de couche supplémentaire pour l'aspect. Un bon mastiquage fait avec de la résine additionnée de micro ballon bien sèche et un apprêt . Gain de poids et pas de poids inutile. Il existe surement des produits plus élaborés, prèt à l'emploi, mais je ne connais pas et je trouve que c'est une perte d'argent.

100 % d'accord, faut que ca marche le plus simplement et le plus rapidement possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Speedy Malric
Accro du forum
avatar

Messages : 3359
Localisation : Vannes (56)
VPH : HR02 carbone
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Le Korrigan   Lun 05 Mai 2008, 22:38

Avant de vous lancer dans la construction d'un cadre carbone, il est préférable de commencer par un siège. Cela permet de se faire la main sur une forme relativement simple.
Même si Eric est un débutant dans le carbone, il a le sens de la matière donc il met l'épaisseur qui lui semble correcte et n'hésite pas à modifier ou renforcer si c'est justifié. Rien n'est laissé au hazard, toutes ses pièces sont pensées.
En ce qui concerne l'échantillonnage carbone donné par Eric, il en va de votre responsabilité. La section centrale est d'environ 100 x 60mm. Si vous êtes plus lourd et si le cadre est plus long ou si la section maitresse est plus petite, il faut renforcer. En dessous de 50mm de large, la rigidité latérale du cadre dans la partie avant risque de ne pas être suffisante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malricsworld.blogspot.com/
eggrz
Débutant(e)


Messages : 23
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Le Korrigan   Mer 07 Mai 2008, 10:42

L'un de vous a-t-il un lien vers un guide pour le travail du carbone?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Speedy Malric
Accro du forum
avatar

Messages : 3359
Localisation : Vannes (56)
VPH : HR02 carbone
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Le Korrigan   Mer 07 Mai 2008, 12:01

Il faut regarder le blog, c'est souvent plus instructif:
http://www.blids.nl/gallery/Carbon-Recumbent-Workshop-2004
http://www.blids.nl/gallery/Carbon-Recumbent-Workshop-2004
Celui-ci est un peu inutilement compliqué: http://www.jjscozzi.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malricsworld.blogspot.com/
eric
Accro du forum


Messages : 1071
Âge : 64
Localisation : CENTRE BRETAGNE
VPH : HR Carbone: le korrigan - Giant TCR C0
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Le Korrigan   Jeu 08 Mai 2008, 14:41

Nous (Malric et moi même) avons pensé à la possibilité de décrire une méthode, . Malric l'a d'ailleurs fait sur son blog, mais il est impossible de faire quelque chose de complet. En fait, plus on en a parlé et plus on a du se rendre à l'évidence, il y a tellement de petites astuces nécessaires pour y arriver, que tenter d'en décrire une serait inutile, voir décourageant et probablement anti pédagogique.
La fibre de carbone (ou fibre de verre) c'est très simple. Il n'y a qu'une règle à respecter, il faut la mettre là ou c'est prévu (calculé) et la mettre bien . Bien plaquée dans la bonne orientation contre le support et les différentes couches bien plaquées entre elles mêmes, sans ondulation ni bulles ni interruption de continuité. Sur une forme aussi tourmentée qu'un cadre de vélo couché, il y a dix milles astuces nécessaires à mettre en oeuvre. Elles sont toutes simples et nécessitent seulement de la réflexion et de l'imagination. Pas besoin d'outil spécial, vous avez tout sous la main à la maison ou autour de vous. Le seul outil que j'ai acheté c'est une paire de ciseaux. Malric et moi même travaillons très différemment, mais tous les deux nous avons obtenu un bon résultat, parce que chaqu'une de nos méthode propre n'avait qu'un seul but: rejoindre le cahier des charges.
Autre bonne astuce: il n'est pas nécessaire (c'est même utopique en amateur) de faire tout en une pièce On peut très bien fractionner les difficultées.
Le Korrigan que vous voyez sur les photos, a eu un "frère" réalisé auparavant.. Ce frère ainé a parcouru 400 km dans deux configurations différentes, à la fois pour me faire la main sur le travail du carbone, et retirer des enseignements. En résumé, pour apprendre, et sortir un produit fini abouti et viable.
Nous souhaitons tous les deux que de nombreuses copies de nos vélos roulent un jour sur les routes . Nous vous aideront dans la mesure de nos moyens, mais celà restera très limité. Jamais proverbe n'a été aussi judicuesement adapté: "c'est en forgeant qu'on devient forgeron". On ne peut que donner des indications générale. Dans le détail, c'est du "chacun pour soi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolmen
Accro du forum
avatar

Messages : 2535
Âge : 57
Localisation : Entre 2 Mers, près du Mascaret.
VPH : Mascaret (Métaphysic) et Celtic (le Strada vert).
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Le Korrigan   Ven 23 Mai 2008, 22:20

Ben ça va faire plus d'une heure que je lis et relis via le site à Malric et tout ça ... Eh beh je reste coi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velocouchegirondin.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Korrigan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Korrigan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Bonjour a tous de korrigan
» Le Korrigan
» Transports Trans Korrigan (56)
» SIDECAR TROPHY
» Tu sais que tu es breton si ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Le Coin du Constructeur amateur-
Sauter vers: