Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Petites réflexions pour cyclocampeur débutant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20
AuteurMessage
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5040
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Mar 02 Fév 2016, 22:24

Quelques vidéos concernant les cartouches de gaz: DANGER*!!!

-comment avoir une bonne approximation du volume restant de gaz dans sa cartouche démontable.
Cela, tout le monde peut le faire.
https://www.youtube.com/watch?v=b-LIavISXqo

*-comment remplir (partiellement) une cartouche vide: attention c'est dangereux!
Ici avec du butane pour briquet qu'on trouve partout (moins performant avec des températures froides...), on remarquera l’intérêt d'utiliser l’adaptateur qui va bien d'office+++++:
https://www.youtube.com/watch?v=AZYT91czXmk

MON ASTUCE: c'est plus performant en réfrigérant la cartouche vide réceptrice, avant son remplissage!

-ici pour se confectionner facilement un adaptateur (pour les bricoleurs),
à 3mm 55s:
https://www.youtube.com/watch?v=IAQ5BFSTQWE
-on peut aussi s'en acheter un (mais je ne sais pas si c'est le bon?!, visible à 5mm 18s, et à droite vers le bas de la page,
en tout cas il faut l' utiliser avec son  joint d’étanchéiste O-ring! ):
https://www.youtube.com/watch?v=hSfXU0RCYTQ&list=PLJYV3UKSIZSA1-SDG-EBF6xv90sBimuEl
ou la pub du fabricant:
https://www.youtube.com/watch?v=SvXnF1Jw43w

-pour visualiser quelques adaptateurs de cartouche à pas de vis (Coleman,...) versus cliquetable (Camping-gaz):
https://www.youtube.com/watch?v=NvxQYoFyS3A

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-on peut remplir sa cartouche vide depuis une grosse bonbonne de mélange butane-propane:
c'est le plus dangereux, mais le plus économique
(très bien par exemple pour la rando à la journée, en n'utilisant qu'une mini cartouche elle-même seulement remplie à moitié!):
-1) il faut le "bon" tuyau de connexion, il doit être impérativement muni de robinets, par exemple de ce genre,
attention au dégazage du tuyau APRES remplissage!+++
http://www.trailspace.com/forums/camp-kitchen/topics/120635.html
-2) il faut impérativement mettre la cartouche à recharger SUR UNE BALANCE pour ne pas la sur-remplir (c'est le danger principal).
On veillera à la remplir avec moins de gaz que d'origine pour avoir de la marge.
On tare la cartouche vide dans un premier temps et on la remplit avec du gaz LIQUIDE, ce qui implique de retourner la bonbonne donneuse,
tout en la positionnant plus en hauteur.
MAIIIIS ce n'est pas commode à faire avec une bonbonne bien pleine, tout en mesurant-controlant la pesée au fur du remplissage,
et en ayant une main de libre pour refermer le robinet quand le remplissage est réalisé.

En bref on prend son temps en n'ouvrant le robinet que partiellement, pour un remplissage......lent.
Si la cartouche réceptrice prend 2 mn pour se remplir: c'est normal! vu l'étroitesse de la tuyauterie du mécanisme.

-sur e-bay:  
GAS Saver Plus / Lindal Valve Canister Shifter / Refill Gas Adapter
ou
Économiseur gaz plus / LINDAL valve canister shifter / adaptateur de gaz recharge
-pour environ 40€....oui, ce n'est pas donné! l'adaptateur est bien fait et très sécurisant (pas de tuyau!+++)
pour transvaser du gaz d'une plus grande cartouche vissable vers une autre vissable plus petite.
Si on choisit le plus grand modèle de cartouche donneuse c'est encore mieux (exemple: la Coleman 500).

CONCLUSIONS:
Ce remplissage de cartouche est intéressant
et pas seulement dans un but purement économique, ou de vouloir gagner en poids de portage (principe du M.U.L.) (souvent mon cas).
Il permet de re-remplir sa cartouche spécifique: avec? ou sans? filetage, avec une autre cartouche  -à priori- non compatible avec son réchaud spécifique....
Ainsi les cartouches à filetage (souvent en opposition aux Camping-gaz) sont difficiles à trouver....en France.
Il est évidement -plus simple de veiller au départ- de choisir un réchaud pouvant fonctionner d'emblée avec
les 2 types de cartouches les plus usuelles :avec et sans pas de vis.

A signaler que je me suis fait  moi-même abusé en la matière sur le choix d'un réchaud "multi-compatible", par un vendeur Décathlon.
-------------------------------
Ce re-remplissage est souvent utilisé en Inde, en Afrique,....à visée purement domestique et bien sûr ......économique.
C'est pratique aussi pour re-remplir une bonbonne consigneable de butane-propane Camping-gaz,
de camping car (ou de caravane), en particulier à l'étranger,
sachant que les détendeurs des grosses bonbonnes sont très variables d'un continent à l'autre voire d'un pays à l'autre.

--------------------------------
Une cartouche de gaz amovible (versus le "Bleuet" Camping-gaz -à cartouche percutable- ) apporte au campeur
bien plus de modalité pour ranger son réchaud dans sa sacoche, tout en étant bien plus chère à l'achat.
Le mélange butane-PROPANE est nettement plus performant et pas seulement par temps froid: ça chauffe nettement plus vite.





à éditer pour d'autres vidéos sélectionnées.


Dernière édition par el sombrero le Ven 05 Fév 2016, 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coxi24
***
avatar

Messages : 192
Âge : 46
VPH : Pioneer, Azub Max, trets, sinner trike, explorer, zockra LR
Date d'inscription : 17/03/2014

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Mer 03 Fév 2016, 09:05

oxygene a écrit:
J'ai alors pensé à mettre un désodorisant pour voiture, à demeure dans une des poches de la tente. Résultat impeccable, la tente respire la bonne odeur, vrai plaisir à chaque déballage!
Je recommande !
Attention à ces désodorisants qui contiennent plein de saloperies chimiques probablement cancérigènes... Si en plus tu les respires toute la nuit... Je serai prudent à ta place, regardes la composition !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolmen
Accro du forum
avatar

Messages : 2540
Âge : 57
Localisation : Entre 2 Mers, près du Mascaret.
VPH : Mascaret (Métaphysic) et Celtic (le Strada vert).
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Dim 06 Mar 2016, 10:51

Est ce que quelqu'un a déjà commandé sur : http://www.trekkinn.com
Est ce que ce site est fiable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velocouchegirondin.over-blog.com
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5040
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Jeu 02 Juin 2016, 20:23

Bicarbonate de soude (ou bicarbonate de sodium) versus Javel*.

(*:le message dédié à la Javel ayant fait couler beaucoup d'encre et ....de reproches, j'ai décidé de parler ici d'un produit plus écologique)


Le bicarbonate de soude peut vite faire penser aux remèdes de grand-mère, puisqu'il est utilisée depuis fort longtemps.

Cela dit, il faut avouer qu'il est effectivement multi-usage, et qu'il peut être très utile au cyclo-campeur,
en particulier si on ne veut pas utiliser de la Javel comme désinfectant-déodorant.

On en trouve:
-partout,
-en poudre pas trop fine,
-souvent en boite cylindrique verseuse (comme les grosses boite de sel blanc raffiné, on le trouve d'ailleurs en France souvent au même rayon),
-ou en boite en carton , à prix plus modique,
-et au pire ...en pharmacie.

Contrairement à d'autres produits (javel, produit de vaisselle,...),
si le produit se déverse sur les vêtements des sacoches, ce n'est pas dramatique (surtout versus /Javel).

On peut le conserver tel quel dans sa boite verseuse, mais c'est lourd quand la boite est pleine,
ou dans presque n'importe autre contenant, tel du sucre en poudre: un sachet verseur souple à bouchon (comme les recharges de lessive) fait parfaitement l'affaire.

Par rapport à la Javel, il ne détruit pas complètement les germes, mais il agit  toutefois également par son Ph très basique
(le contraire de l'acide où se complaisent la plupart des microbes).
En bref il est plus préventif que curatif en bloquant le développement des germes.
On doit donc l'utiliser au plus tôt (voir ci-dessous), c'est à dire ....AVANT le développement des germes..
-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quelques utilisations (non exhaustives) pour le cyclo-campeur:
Je l'utilise:
-1) en usage externe hygiénique:
-comme déodorant biologique d'aisselle, tel quel en grains,ce qui permet de se passer de tout dérivés d'aluminium,
habituellement présents dans les déodorants classiques, et en plus ....sans  donner des traces parfois disgracieuses au T-Shirts.

Ça évite de sentir trop rapidement,
quand une fois arrivé au camping, par grande chaleur estivale,
d'avoir pris sa douche,
en portant un vêtement (comme un T-shirt) pourtant tout propre
et qu'on parte faire ses emplettes ou du tourisme,
en transpirant abondamment.
Car sinon, dans cette situation, on va vite incommoder les autres.


-pour "les pieds qui puent": en en saupoudrant un peu sur les semelles de propreté des chaussures.
On peut en mettre aussi directement dans des chaussettes avant de les enfiler.
-en pâte dentifrice seule ou en complément (décape plus les tâches sur les dents).
-dans le duvet encore humidifié par la condensation nocturne avant de le ranger pour le roulage de la journée: il sentira bien moins vite
(encore plus vrai avec un "vrai"duvet en plumes, bien plus problématique à ...laver et à....sécher au cours d'un périple).
il suffira de secouer le duvet retourné pour en faire partir le produit une fois arrivé à l'étape suivante.
-en camping sauvage, et si on ne dispose que de très peu* d'eau, il permet d'enlever le gros de la transpiration,
évitant ainsi de trop contaminer son duvet par des mauvaises odeurs.

*:contrairement au savon (ou pire dans cette situation: le gel douche):.....il ne mousse pas!
Du coup le rinçage s'en trouve grandement facilité-abrégé.
Si la dilution est importante, on peut même se passer du rinçage.
Reste le problématique lavage des cheveux après une bonne suée, très consommateur d'eau,
qui  -pour moi-  est souvent le prétexte pour préférer désormais la douche d'un camping.




Remarque:
On serait aussi tenté de l'utiliser au matin quand on doit plier sa tente encore toute humide de rosée,
pour éviter le développement microbien qui donne cette fameuse odeur de moisi à la tente.
Certes c'est efficace ici aussi, mais le bicarbonate peut avoir un effet abrasif important au fil des jours
quand il reste des grains au sol ...sous le matelas, ....sous les sacoches déposées dans la tente, etc.
Le sol va alors s'élimer bien plus vite et il perdra plus vite aussi son imperméabilisation,
bien que cela soit à tempérer à la perte d'imperméabilisation irrémédiable qui arrive plus vite et plus sûrement avec les moisissures.
(dans mon cas, je lessive une fois/an ma tente à la machine à laver -avec de la Javel- et je ré-imperméabilise ma tente en suivant
avec du polyuréthane, ce qui rend le bicarbonate moins pertinent pour moi et dans cette indication précise).


-un peu dans la dernière eau de rinçage de ses vêtements : ils sentiront bien moins rapidement en cours de journée, ou pour le pyjama.
-très bien aussi pour les conserver sans qu'ils ne prennent d'odeur quand ils restent humides toute la nuit quand il pleut sans arrêt
et qu'il est impossible de faire sécher son linge (la Javel reste plus efficace dans ce cas).
On prendra soin alors d'attendre que les grains soient bien dissous pour éviter qu'il n'en reste entiers et qu'ils deviennent finalement abrasifs pour la peau  au cours du roulage.

-pour la soie .....qui ne supporte pas la Javel!

-2) en usages internes (boissons):
-aide à rétablir le Ph du sang (avec une petite pincée/1L) dans une eau de boisson,
en particulier au soir pour se réhydrater d'une journée caniculaire (je transpire facilement 6L/jour l'été).
Très bien par exemple quand on s' approvisionne avec de l'eau de montagne (eau de fonte de neige ou de pluie =  qui n'est quasiment pas minéralisée).
Mais des eaux du commerce riches en bicarbonates tel que l' Arvie, me semblent plus goûteuses.



-3) pour le nettoyage de la popote:
-comme poudre à récurer telle quelle.

-4) pour la cuisson de certains aliments:
en particulier,.....pour cuire plus vite certains aliments: tels que les féculents*, les légumes verts (haricots verts,....)
*à signaler que les féculents sont très longs à cuire et demande beaucoup de ressources** de son réchaud:
il est nettement plus simple et même économique de les acheter tout prêts , en boite.
On s'évite aussi le temps de trempage préalable à leur cuisson, souvent obligatoire.

**: en camping sauvage, cela peut être sympa de "perdre du temps" de cuire ce type d'aliment sur un petit feu de bois.
----------------------------
Comme toujours , quelques essais avant de partir en périple sont conseillés!.......
Non dilué = en cristaux, le bicarbonate peut être abrasif.
il se dilue très bien dans de l'eau, et il n'en faut souvent que très peu (grande dilution)
.


Dernière édition par el sombrero le Ven 03 Juin 2016, 18:58, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jagut
Modo sortant
avatar

Messages : 1776
Âge : 60
Localisation : nord Corrèze
VPH : trike à venir
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Jeu 02 Juin 2016, 22:23

Attention quand même à l'utilisation trop fréquente du bicarbonate pour le nettoyage des dents, ça use bien l'émail.

Contre les odeurs de mes chaussures de marche j'y mets de la cannelle en poudre ; ça ne tache pas les chaussettes et il n'y a pas de grains qui grattent.

__________________________________
Pour de belles balades à pied ou à VTT :
http://ladordognedevillagesenbarrages.e-monsite.com/
https://www.facebook.com/LaDordogneDeVillagesEnBarrages

Ouvrier, il te faut baisser la tête pour manger la soupe, certes, mais pas plus bas que la table.
En retraite on travaille 24h/24.....Bon, euh, souvent on passe 22 h à réfléchir!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5040
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Jeu 30 Juin 2016, 21:15

un peu d'auto-dérision, pour détendre ce fil un peu (trop?) sérieux!

Mes touts premiers repas de cyclo-campeurs débutants
(Si!Si!..... j'ai débuté moi aussi!...en 1976)

Arrivé à  destination en gare SNCF, après avoir expédié mon vélo 10 jours avant,
j'ai du attendre tout le matin et une bonne partie de l'après midi que mon vélo fasse le même trajet.


Je commence -enfin- à rouler, mais mes jambes sont si lourdes d'avoir attendu en gare,
que je sais déjà que je ne ferais pas mes 100km de prévus pour cette première étape.

Je suis prévoyant, je m'arrête à une boulangerie (avant le soir) pour acheter un pain.
j'en dévore un petit morceau, vu que je n'ai rien mangé depuis 6H ce matin.

Mes sacoches sont bien distendues de tout mon énorme barda: les coutures sont toutes étirées..
Je place donc le pain sous les tendeurs qui maintiennent ma tente canadienne: sur la plate-forme de mon porte-bagage entre mes 2 sacoches Karimore.
Les tendeurs sont bien tendus et le pain est tout écrabouillé.
Après un premier km, une moitié tombe au sol.
Je cale donc les 2 moitiés du pain dans le sac de mon duvet, en ayant pris soin d'en dévorer encore un petit bout.


Au bout de 5 km, je sais que ne pourrais pas faire plus de 50 km.
Après 10 km, je sais que je vais caler au 25eme km.
Bref, à 18 km, je cherche déjà un endroit pour camper en sauvage.
Ouf! 20 km:  je n'en peux plus.

Je pose mon vélo contre l'arbre repéré "qui va bien".
Je sors de ma sacoche toute ma popote  de campeur,
dont mon camping-gaz tout  neuf "Globe-trotteur" dont je suis tout fier.

J'ai bien envie d'un "bon thé" pour accompagner mon pain.
mais voila: où sont les allumettes pour démarrer le gaz?...un oubli sans doute?!
Bah, ce n'est pas si grave, car je n'ai pas pris de sachets de thé.
Et...pas de sucre non plus, ni de lait...ni même une tranche de citron, ni même de saucisson ou de fromage.
Pas de confiture à tartiner dessus!....
Rien d'autre!
En fait: .....rien de rien!
C'est vrai que ma mère s'occupait de toute l'intendance familiale.

Bon, je mange donc mon premier repas en tenant d'une main la moitié de mon pain et de l'autre ma gourde d'eau tiédie,
mais heureusement encore remplie (les petits 20 km parcourus n'en sont pas venus à bout).
J'ai encore faim (j'étais encore un ado!...), mais je suis prudent: je garde l'autre moitié pour le lendemain matin.

----------------------------------------------------------------------------------------------------
L'emplacement pour camper se révèle non judicieux: je suis tout collant de cette chaude journée de juillet et rien pour faire trempette!
Pas de lac, pas de rivière,....
Mon pantalon en velours côtelé pour pédaler n'était pas une bonne idée non plus,
même si son fond est garni d'un empiècement en cuir sur mesure.......

Ma tente canadienne n'est -par contre- pas si mal: elle est flambant neuve, avec un sol très épais en PVC.
Et "que" de....3.5kg.
J'ai toutefois mal dormi  puisque j'ai -aussi- oublié le matelas pneumatique!!!
(en fait je l'ai bêtement oublié car je n'avais déjà plus de place pour un barda supplémentaire! et pour un poids de 3.5kg lui aussi)
Un peu peur aussi de me retrouver tout seul.

Les miettes de pain dans un duvet: pas bon non plus!
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le lendemain matin: je finis par dénicher (dans l'autre sacoche!), les fameuses allumettes.
Je me rend compte d'emblée que des sacoches verticales et bien trop remplies s'avèrent pénibles,
d'autant que leurs sangles sont très longues à ouvrir et à fermer:
-pas de clip,
-ni de tanka (obligation de faire un nœud à lacet à chaque fois pour la jupe du haut...).

Mais de l'eau chaude en guise de  petit déjeuner: bôf!
Je tente tout de même le coup avec les toutes dernières gouttes que je n'ai pas bu pendant la nuit chaude.
Mais boire une boisson chaude à même une popote en aluminium est une TRÈS MAUVAISE idée!
J'aurais du emporter un bol en plastique!....encore un oubli!

Impossible de connaitre l'heure:
-mon compteur de vitesse est mécanique (à câble),
-et j'ai oublié ma montre (mécanique elle aussi).

Je tente de capter une chaîne de radio sur les grandes ondes de ma micro radio (format grosse boite d'allumettes, venant du Japon, et non pas encore de Chine, encore hostile au commerce capitaliste).
Mais le soleil est déjà trop haut dans le ciel pour capter ici les petites ondes.
Point de station FM (la radio ne les captent pas!) et les radios libres ne sont pas encore à l'état de projet gouvernemental).
Le jour même, je comprend qu'il suffit de lire l'heure de proche en proche aux clochers des églises des villages traversés.

Le pain est tout ramolli de la rosée de la nuit (je l'ai laissé au dehors, pour éviter les miettes et pour ne pas être tenter d'en grignoter encore).
Les allumettes pour le réchaud me servent quand même à griller le peu de pain qui me reste, pour le rendre plus appétant.
Tout cela me donne envie d'aller aux toilettes, mais où est le papier toilette:...encore un oubli!



Pour le sucre:
-pas d'hésitation: je vais acheter 1 kg de sucre semoule (qui passera son temps à s’échapper ensuite de son sac, pour diffuser dans les sacoches).

Pour le lait:
-le Tétra-brick n'est pas encore développé en France, le lait UHT introuvable: les bouteilles sont en verre.
Le lait en poudre est alors exécrable (mauvaise dilution à l'époque) et bien trop coûteux pour mon faible budget.
Je me rabat donc sur le lait condensé sucré, qui s'avère bien pratique et très goutteux: mon premier tube ne me fait pas la journée.

-------------------------------------------------------------------------------------
Cela dit:
-plus de mère, de père ni de frères et sœurs sur le dos: la vie est belle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5040
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Jeu 21 Juil 2016, 11:58

vues dans la revue cycliste trimestrielle "200" de cet été:

quelques pages intéressantes pour les néophytes concernant......les "premières vacances à vélo".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alain pelletier
Nouveau / nouvelle


Messages : 4
Âge : 68
Localisation : ancenis 44
Date d'inscription : 25/05/2015

MessageSujet: cyclo camping   Mer 26 Avr 2017, 22:53

Dans une société ou on bouge de moins en moins je trouve dans le cyclo camping une part pour l ' aventure . Bien sûr de temps à autre il y a des désagréments ( bruit , flotte et j' en passe ) mais dans l ' ensemble c ' est une bonne partie de vie qui laisse des bons souvenirs à raconter mais pas à tout le monde beaucoup pense qu 'on ne devrait pas faire autrement qu ' eux c ' est à dire location , camping car , caravane en un mot tout le monde pareil ! tu parles de vacances j ' aime encore mieux mon vélo ou mon tricycle et c ' est parti pour de nouvelles aventures . cette année je fais le canal du midi A oui j ' oubliais cette année je vais avoir 69 ans à +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alain pelletier
Nouveau / nouvelle


Messages : 4
Âge : 68
Localisation : ancenis 44
Date d'inscription : 25/05/2015

MessageSujet: c est encore moi    Mer 26 Avr 2017, 23:09

Quand je pars j ' emporte une tente bien sûr une igloo 3 places de chez inter sport , un matelas auto gonflant de 5 cm d 'épaisseur et un duvet qui résiste à des températures de moins 5 degrés une popotte qui fonctionne à l ' alcool à bruler ( on en trouve partout et c ' est pas cher ) un aspi venin ( que l' on trouve en pharmacie ) des vêtements de rechange et tout ce qui concerne la vie ordinaire couteau , fourchette et j' en passe il y a des magasins qui sont spécialisés dans ce type de matériel . A Paris il y a le vieux campeur et en province il y en a aussi

fusion sujet : modo Durbin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
perruche
Débutant(e)
avatar

Messages : 24
Âge : 60
Localisation : Belgique
VPH : Ice sprint 2 FS + AE
Date d'inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Mer 03 Mai 2017, 15:11

Si tout va comme prévu, je partirai début juin pour aller (et revenir si possible) de chez moi (Brugelette, Belgique) à Monaco....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5040
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Mar 16 Mai 2017, 10:39

salut,
l’efficacité médicale de l'Aspi-venin pour les morsures de serpents est plus que controversée, puisqu'elle serait quasi nulle*.
j'y ai cru moi-même en son temps.
*:On peut s'en rendre compte déjà avec une piqûre d'abeille.

----------------------------------------------------------------------------------------------
L'incision des chairs entre la morsure et le cœur
pour faire écouler le venin serait plus performante ....
......(si la morsure est superficielle, mais comment le savoir?),
mais c'est aussi très dangereux et donc à déconseiller.

Ce n'est pas là qu'il faut jouer à ....... la "MikeGyver".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belleplanete83
*
avatar

Messages : 35
Localisation : Carnoules
VPH : Ice Adventure pour Martine & Catrikes Road rolhoffisé pour moi !
Date d'inscription : 24/03/2017

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Mar 18 Juil 2017, 17:20

Coucou Very Happy

Pour nous laver nous utilisons un savon d'Alep bio, avec 30% d'huile de laurier, le top! il fait tout des pieds à la tete Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.geobioenergie.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petites réflexions pour cyclocampeur débutant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 20 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20
 Sujets similaires
-
» TOSSE: petites pensées pour un collègue...
» La synthèse pour le débutant
» [Avis] Futur moto pour un débutant
» Conseils pour un débutant poulie
» RECHERCHE des Recettes pour cyclocampeur gourmand... Miam, miam !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Forum du Voyage-
Sauter vers: