Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Petites réflexions pour cyclocampeur débutant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5040
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Mar 18 Mar 2008, 21:15

Préambule:

Ce petit fil est dédié surtout à ceux et à celles qui n'ont pas encore osé faire le premier pas,
autrement dit :aux Débutants et aux débutantes..

Sans aucunes prétentions,je n'y fais pas de réelles recommandations.
Je ne recommande surtout pas de faire du "copier-coller" de mes réflexions ,
d'autant que chaque message est nécessairement incomplet,parfois imprécis et/ou inexact,voire peu utile.
Mais il faut plutôt les moduler en fonction de ses besoins et de ses envies propres.

Pourquoi:"réflexions"?
principalement,par ce que j'ai résolu quelques problèmes qui arrivent au fil des kilomètres (toilettes,ravitaillement en eau.....).
La longueur des étapes à vélo permettant souvent de laisser libre son imagination et son côté bricoleur,et d'en profiter pour "encore!" tenter d'améliorer son vélo et/ou son équipement.

--------------------------------------------------------------------
J'ai effectué mon 1er Tour de france éffectué à l'âge de 16 ans,j'étais alors fort peu préparé et que mon matériel laissait à désirer (euphémisme!.....)
(hormis mes sacoches anglaises:qui furent mon cadeau d'anniversaire!!!).
Quelques conseils m'aurait pourtant bien aidé,bien que je pus profiter de merveilleuses vacances,libres des parents et de la famille......un vrai délice!
--------------------------------------------------------------------

Il y a une foultitude d'ouvrages qui traitent déjà de ce sujet,mais un peu chi..ts à lire,il faut l'avouer.

Comme chacun est différent,il y a aussi une multitude de façons de cyclocamper.
La mienne m'est bien sûr personnelle,et forcément,elle ne peut être la meilleure.....que pour moi?!!!!

Chacun fera donc selon ses desiderata.

mais en final,on peut dire que le cyclocamping :c'est facile,agréable, et peu couteux (quoi que...).
Et qu'on y rencontre qu'assez peu d'embuches.



REMARQUE:
Lecture des messages suivants:
On peut parcourir les messages de ce fil au gré de sa fantaisie,sans ordre précis.
J'ai rédiger ces messages "en vrac",ne sachant pas au départ que ça pouvait interresser certains.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Déjà pour cibler il faut se poser les bonnes questions concernant le "type" de vacances envisagées :

-la durée:
week-end;semaine;mois;plus?
-le lieu:
France;Europe (mitoyenne à la France);tour du monde?
-le mode:
aller/retour;boucle;train retour...?
-nombre de participants:
seul;à plusieurs?
-à quelle vitesse moyenne:
coolos;rapide;comme des fous?
-compromis confort/poids/prix:
tout équipé;bien équipé;équipement ultra-méga-hyperlight?
-le tracé du parcours:
règlé à l'hectomètre près/à la minute près,les points de passages incontournables (cols...) ;à la louche/en gros;on verra bien en cours de route?
-à l'étape,mode de couchage:
hotel;gite;camping -car suiveur;camping;belle étoile?

Ensuite,voir si on va soit:
-1) choisir son matériel (vélo,tente,duvêt etc...) en fonction de ces choix
-2) adapter son parcours au matos que l'on dispose déjà (plus facile et infiniment plus économique)


Pour le vélo :
-il faut des vitesses bien étagées et suffisantes (y'en a jamais assez!),notemment pour les montées,car du 10 %,on peut en rencontrer partout,
-même en terrain à priori plat (montée de polder,de pontnde canaux en Hollande par exemple),
-sinon n'importe quel vélo peut faire l'affaire,pour peu qu'il soit assez robuste,relativement au poids du cycliste et du barda.

Pour les étapes,le plus difficile étant:
-1)de savoir doser la longueur de l'étape pour ne pas être cuit le lendemain (ainsi 10 km de trop un jours pourra se payer par 20 ou 40 km de moins le lendemain).
-2)de se laisser doubler par les autres vélos :incontestablement c'est le point le plus crucial et le plus difficile à tenir:il faut mettre son égo de côté
et admettre qu'on roulera nécéssairement moins vite qu'un autre cycliste non surchargé par les sacoches.

En effet,avec les bagages,on roulera forcément moins vite,et avec plus d'effort,et ce,plus longuement (puisqu'on va moins vite!).

Une bonne façon de faire pour débuter:
-si on peut rouler habituellement 5 heures (par exemple) sans soucis du lendemain ,on peut conserver cette DUREE comme point de repère pour la durée de l'étape en cyclocampeur.
-Et comme on roulera moins vite,on fera évidemment alors moins de km.
Beaucoup de cyclocampeurs se limitent à 80 km/j ,ce qui est déjà bien (car on roule en général tous les jours:il faut tenir sur la durée!).

Bien sûr,le cyclocamping a bien des avantages,comme celui :
-de pouvoir rouler plus (ou moins) longtemps selon la forme du jour,
-des conditions météo...
Ainsi de belles étapes bien longues,dont on aurait pu s'en croire totalement incapable,peuvent jalonner son périple ,entousiasmant le corps et l'esprit (effet de la sécrétions des endorphines?!).
Il ne faut pas non plus tomber dans l'excès inverse,car vers le 10è jour,les sécrétions hormonales masquent alors la fatigue de l'organisme (chronique;au jour le jour,mais aussi pontuelle:montée de col):et on peut alors dépasser physiquement ses capacités de récupération.
------------------------------------------------------------------------

Pour un novice: chose impérative:tester le matos AVANT.

C'est à dire de prévoir (par exemple) un simple week-end d'entrainement /vérification/test en partant un vendredi soir (même pour seulement quelques kilomètres) pour passer 2 nuitées afin de tester:
-la tente
-le couchage
-la popote
-la nouriturre
-les réserves d'eau
-la répartition des charges
-le serrage des vis et boulons
-ce qu'on a pris d'inutile+++++
- etc..

Une bonne chose:
-tester les sacoches en les surchargeant ,et pour cela , en y plaçant des livres bien lourds (double du poids "normal") pour vérifier/valider que ça tient en dynamique?!
en paticulier vis à vis des rayons des roues.

Car ce n'est pas en STATIQUE" (à l'arrêt ,chez soi) que les sacoches doivent être testées mais bien EN ROULANT (en dynamique).
Encore plus en 2 roues qu'en 3 roues puisque dans les virages,on se penche plus ou moins et les sacoches suivent forcément le même chemin:c'est là qu'on s'apercevra par exemple que les sacoches touchent:
-la roue,
-les rayons,
-....ou la chaine,
-....ou le sol.

La répartition des charges (poids équilibré) sera à respecter au mieux,
MAIS!!!!!................... surtout/et plutôt en plaçant ses affaires judicieusement dans ses sacoches pour qu'elles "tombent sous la main" immédiatement :c'est LA PRIORITE!
Il est finalement très fatigant de passer un temps fou à chercher désespérément un article au fond d'une poche de ses sacoches:ça ajoute beaucoup de fatigue psychique à la fatigue physique.
Ceci est particulièrement vrai quand fatigue et hypoglycémie altèrent le jugement et rend plus irritable.

----------------------------------------------------------------------------
Un point VITAL pour un cyclotouriste :le couchage.

Car,qui dit bon couchage ,dit bonne récupération ...pour le lendemain.

-le matelas mousse:très léger mais encombrant
-le matelas pneumatique caoutchouc (3.5 kg!....)
-le matelas auto-gonflant :lourd si de toute la longeur du corps
-le matelas gonflable de plage (3€,made in China ,disponible dans toutes les supérettes l'été) :400 g au max ,tout petit dégonflé et...avec tétière,excellent en cas de pluie,même celle qui innonde la tente,permettant de garder son duvêt sec!
-il existent aussi,mais bien plus chers, des mini-matelas gonflables (mais pas auto-gonflant) de qualité.

-on pensera,en particulier si on prévoit un LONG périple,à la possibilité de très grosses pluies,voire d'innondation.
Aussi un matelas ayant une certaine épaisseur permettra,en plus du confort accru indéniable ,de rester plus au sec,dans ces conditions particulières.


Dernière édition par el sombrero le Mar 25 Oct 2011, 21:02, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5040
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Mar 18 Mar 2008, 21:16

..............................................SUITE

La répartition des charges (poids équilibré) sera à respecter au mieux
MAIS!!!!!................... surtout/et plutôt en plaçant ses affaires judicieusement dans ses sacoches pour qu'elles "tombent sous la main" immédiatement :c'est LA PRIORITE!.


C'est d'abord infiniment plus pratique mais surtout on gagne un temps fou et beaucoup moins d'énervement au fil des jours.

Se poser la question:
-"tel article,vais-je en avoir besoin une seule fois dans le mois?" (=à laisser à la maison),"une fois par semaine ou encore une fois par jours?"...

exemples:
-une seule Trousse à outils (démonte pneu/pompe/chambre à air/clé/pince/burette d'huile etc..... tout dans LA MEME sacoche)
-une seule Trousse de toilette* :serviette/savon/javel/lessive/pinces à linge/fil étendoir/fil et aiguilles à coudre/PQ-sopalin /coupe ongle /ciseaux/peigne/mirroir...

Pour le hyperlight,il y a bien sûr le cube de savon de Marseille "à tout faire" (toilette,lavage vêtements...).
Mais c'est pas le top à mon goût en terme d'efficacité,et de confort

surtout si on roule avec des vêtements blancs comme moi (pour mieux supporter la canicule en VC) et qu'on veut les conserver dans un état de propreté irréprochable.

*très bien :
-le gel douche-shampoing (plus gras et donc moins décapant qu'un simple gel douche),en petit flaconnage (max de 200 ml),
MAIS il est trop gras pour laver les vêtements ou la vaiselle (plutôt qu'un pain de savon qui risque de se liquéfier trop vite: impossibilité de bien le sêcher au jour le jour,encore plus par temps froid et humide).
-dans les douches des campings,il y a toujours des étourdis qui laissent trainer leurs produits d'hygienne (la fatigue?):en profiter pour refaire "le plein".

Lessive liquide pour les vêtements + javel en comprimés* (dans un mini flacon étanche =boite de film photo argentique =1/4* de comprimé au max pour 5 litres d'eau=seulement 8 comprimés au total pour un mois!).
*:astuce:il est plus économique et plus pratique de casser les comprimées en portions égales tranquillement bien AVANT usage,plutôt que d'y penser une fois qu'on a les mains mouillées lors de la lessive:on risque bien moins alors de mouiller le reste des morceaux de comprimés,
car humidifiés dans le contenant,les comprimés vont relarguer du gaz qui provoquera l'ouverture inopinée du contenant.

Une sacoche spécifique pour tous Les vêtements?!
-avec plusieurs sous-pochettes (de compression si possible pour gagner un max.de place) de couleur différente pour chaque article:coupe-vent/ polo/T-shirt/pantalons/chaussette/slip...=repérage immédiat.
Les sacs de lavage (qui évitent au linge de se détériorer) sont très légers et solides,transparents (+ ou -) avec fermeture éclair ou autre,
excellents aussi pour leur fonction première quand on veut passer en machine à laver les chaussures (velcro qui accrochent tout et altère le linge).

Une sacoche spécifique pour la popote et la nourriture?! (le plus lourd!) :
-boite plastique/assiette/couverts/ouvre-boite/réchaud/tasse-bol/*mini-boite pour le café en poudre/mini flacons:miel..
-une pochette spécifique pour les cartes /topo-guides/enveloppes/lettre/timbres.
-pochette spécifique pour le MP3/MP4/chargeur de piles/rallonge électrique/lampe
-l'eau? toujours avoir une "RESERVE" =1 litre à conserver.
En effet en cyclocamping la seule chose qui peut faire mourrir ,c'est la soif.

Par ailleurs pour se prémunir d'une éventuelle hypoglycémie,je garde une fiole de miel liquide à portée de main =réserve ultime de glucides.
Pour le reste:....... au feeling de chacun.

Pour ne pas se tromper avant le départ ,étaler ses affaires sur le sol :
-plusieurs jours à l'avance si possible,et réparties en secteurs.

exemple pour 4 sacoches :
-on fait 4 "tas" sur le sol correspondant au remplissage respectif de chacune des sacoches afin de bien visualiser-mémoriser le contenu respectif des sacoches et essayer de se mettre en situation:
Par ex.:si la pluie survient Surprisedù se trouve:
-le coupe-vent,
-le pantalon long ,
-les chausettes épaisses,
-etc.,.....
................ au fond ou au dessus des affaires,à droite,à gauche ?

-Pour les repas :assiette,couteau,fourchette,ouvre-boite,pèle-légume (concombre...),sel,poivre,(cornichons?) ,café,lait,Antésit/sirop,jus de fruits...?
S'il fait trop chaud:casquette,lunette,crême solaire?
Il faut que cela soit du "par coeur".
Sinon ça finira par de l'énervement,avec la sacoche qu'on videra trop vivement sur le bord de la route,et forcément comme conséquence:....des objets oubliés-perdus ou souillés !!!

Pour le choix des articles à emporter,chacun choisira selon ses priorités.
Garder au maximum en tête cependant la "POLYVALENCE"+++++,c'est à dire de préférer un article par rapport à son équivalent si il peut avoir plusieurs fonctions.
un petit tour sur le site de la "M.U.L" (rando Ultra Légère) pourra fournir de bonnes idées.

exemple:combien de T-shirts pour un mois:
-1 fin?
-1 moyen?
-1 épais?
-1 pour dormir?
-1 autre un peu plus "habillé pour sortir à l'étape?
-1 autre pour les jours de pluie.???..


en fait 2 T-shirts :un "bien fin" et un "moyen" pourront suffirent:
-le fin quand il fait chaud
-le moyen quand c'est moyen
-les 2 ensembles quand il fait froid avec ,si nécessaire en plus,son coupe-vent et/ou son pull unique*.
*:je préfère 2 pulls polaires très fins,superposables au besoin:les pulls habituels sont souvent trop chauds pour nous cyclistes et on finira sinon par trop transpirer en dessous.

Si possible choisir ses vêtements AVEC DES COULEURS DISPARATES qui permettront de les repérer-identifier au premier coup d'oeil.


Dernière édition par el sombrero le Mar 25 Oct 2011, 21:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5040
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Mar 18 Mar 2008, 21:25

........suite

Pour le RAVITAILLEMENT (miam!miam!):

-la priorité est l'EAU :mourrir de soif,c'est le lot de bien des cyclocampeurs!
Toujours avoir "son litre d'eau de secours" ,en plus,au fond de ses sacoches.
D'ailleurs,quand on a de l'eau en "réserve",on a forcément moins soif.
Les églises,leur cimetière (fleurs à arroser) sont un bon plan pour refaire le plein.
Idem pour les toilettes municipales,les stades,TOUS les campings etc. etc.

Idem pour une forme de glucides de réserve ultime (j'utilise le miel liquide en mini-gourde de chez Décathlon).

Ne pas oublier dans sa ration calorique journalière que l'on va moins vite, notemment si on monte un col type Le Galibier,et donc :
-on roulera moins vite, donc .....plus longtemps,
-on transpirera ....bien plus et....(plus fort car il y a moins de vent apparent qui raffraichit et...plus longtemps ) ,d'où une provision d'eau plus importante nécessaire (souvent 6 litres/jours perso. pour passer un col comme le Galibier).

------------------------------------------------------------------------------
Petits conseils alimentaires (sans prétentions) ,un peu en vrac:

En cyclocamping,il faut d'abord se faire plaisir,si on veut rouler des jours durant,sans subir alors de grosses fatigues psychiques.
-l'organisme va souvent d'instinct rechercher ce dont il a besoin.
-en été,les fruits frais et mûrs sont rafraichissants,énergisants,goûteux et anti-radicaux libres.

-on profitera au mieux des fruits de saisons,plus riches en vitamines C ,tels que fraises,framboises...
-au maximum,on évitera le sucre blanc (glucose).
-lui préférer le miel pour sa complexité en sucres variés,le diluer avec de l'eau pour le fluidifier:il "passera" mieux.
(j'en garde toujours un petite "réserve" pour éviter l'hypoglycémie quand on monte des cols
comme le Cormet de Roseland ,où le ravitaillement est problèmatique en cours de route)


-les barres de "céréales" sont en général très médiocres et fort coûteuses :une poignée de raisin secs (ou frais! l'été!!!!!) ,de dattes,d'abricots secs (ou frais!!!) seront bien meilleurs.
Attention toutefois à l'enduction de ces fruits (matière grasse HYDROGENEE (=très longue conservation =un poison mortel qui devrait être totalement interdit=huile de palme,de coco....))
(magasin BIO recommandé ou gros rinçage)

-certains ,riches en glucose (melon jaune,banane mûre...) seront à consommer de préférence pendant l'effort.
-la banane pas très mûre est bien plus performante :bien plus de sucre lent que la banane mûre plus riche en glucose ;très riche en potassium=un fruit de choix.
-comme sucre lent :tout bonnement le pain ,j'en abuse matin,midi et soir ,à satiété.
N.B.:Dans les petits villages ,on trouve souvent des qualités de pain remarquables,alors payons un peu plus cher du pain de qualité plutôt que celui des supermarkets.

Par temps chauds:
-éviter les produits trop protéinés (poulet roti....) à midi qui,pour être métabolisés,réchaufferont encore plus l'organisme,en particulier pour le repas de midi.

(Bien sûr pas temps froid persistant,faire le contraire.)

-boire abondemment:l'absence de besoin de faire pipi est un signe de déshydratation évident.
-les pastilles de sel de réhydratation peuvent être interressantes si on en fait bon usage.
-à l'étape une eau richement bicarbonatée (Arvie,St -Yorre...),compensera plus vite l'acide lactique produit dans la journée et.encore plus en cas de jambes fatiguées.
-on réfléchira alors à l'oportunité de consommer le soir des produits très acides :cornichons,citrons,....

---------------------------
-petite astuce:la mesure comparative de la taille du pourtour de son poignet:
la mesurer au repos,en ceinturant son poignet avec les doigts de son autre main et mémoriser sa taille,
quand ce diamètre diminue en faisant du vélo......c'est qu'on manque d'eau!.......infaillible!
--------------------------

-melon,tomate etc ,gorgés d'eau seront bien appréciés ,notamment en délicieux sandwichs froids.
-boire chaud? pas nécéssaire,c'est vrai que ça peut réenclancher la transpiration,mais pour cela il faut d'abord avoir refait "le plein" pour avoir quelque chose à transpirer.
-préférer une eau fraiche;
-si elle est particulièrement fraiche (comme souvent en haute montagne (signe aussi de potabilité)): la boire par petites gorgées,et ne pas éviter de s'arrêter pour cela.

Il ne faut pas oublier que l'organisme préfèrera toujours être deshydraté ,plutôt que d'avoir froid.


PAR TEMPS FROIDS/HUMIDES:
-attention de ne pas se déshydrater (lire ci-dessus) ,car lorqu'il fait froid,le corps aura tendance à exclure les liquides qui demanderont de l'énergie supplémentaire "vitale" pour les garder à 37° ,d'où pipis fréquents et pas envie de boire (expliquant souvent les contre-performances).
-boire alors chaud,bien souvent,éventuellement un bon chocolat chaud ici et là dans un bistrot.
-forcer sur les protéines,mais pas sur le gras (en tout cas pas pendant qu'on roule) :jambons.....
-se couvrir plus pour se protéger, et surtout l'abdomen.
-faire une pause bien plus longue à midi,au chaud,pour aider la digestion très consommatrice de calories (le sang se dirige alors préférentiellement vers les viscères pour aider la digestion)
-aux sucres lents habituels ,ajouter un peu plus de sucres "rapides" :simplement en tartinant du pain d'une simple couche de miel,parsemmée de framboises glanées sur les bords des routes?...)

C'est que ça me donne faim tout ça!
-----------------------------------------------------------------------------



CHOIX DE L'EMPLACEMENT dans un camping.
On n'a pas toujours le choix de son emplacement dans tous les campings,surtout à la période estivale (sur-fréquentations des campings),mais passé le 15 août,il y a plus de place.
L'été pourri -comme en 2007- a bien aidé!

-priorité à un emplacement BIEN PLAT ,sinon on glissera dans la tente toute la nuit =récupération impossible.
-se méfier d'un emplacement "trop vert,voire décaissé" =marre d'eau en cas de pluie.
-éviter le bord des ruisseaux si champêtres:la nuit,leur vacarme est ...parfois mortel;moustiques!.
-éviter les sanitaires ou le coin poubelle,sauf si on est enrhumé,
-le robinet qui peut servir à nouer des contacts à chaque fois qu'un autre campeur s'en approchera,
-les lampadaires qui restent alumés toute la nuit,juste à côté de sa tente (mais limite aussi le vol)
-présence d'un poteau ,d'une barrière ou d'un arbre (pas trop gros pour que l'antivol puisse en faire le tour) pour sécuriser* son vélo
-à éviter l'emplacement qui sert de raccourci d'accès aux saniatires

*:Une astuce toute bête est de faire passer une des ficelles ou un des caoutchoucs de la tente dans les rayons d'une des roues de son vélo.
-
Si il y déplacement la nuit,la tente va automatiquement bouger.
ASTUCE:Je ne place mon vélo à sa position finale seulement à la nuit tombée,pour que personne n'ait le temps de voir mon système d'antivol pendant la journée (moment de répérage des voleurs potentiels)+++++++.

-si il n'y a pas de barrière qui limite les allers et venues des voitures la nuit (lumière des phares de voiture qui traverse la tente +le bruit) ,se mettre au fond du camping.
-une petite boussole est bien pratique et fort agréable pour l'orientation de la tente ,pour repérer l'est afin de se réveiller avec et face au soleil.
-repérer les plaques minéralogiques des voisins :français,étrangers?
-ainsi se méfier des espagnols qui arriveront tardivement dans le camping et qui dineront -comme souvent- très très tard et très bruyemment (c'est culturel!),pour se coucher vers les 3 h du matin (mais ça peut-être très sympa)
-une petite tasse de thé vers 5 h sera souvent servie par des anglais.
-les hollandais dinent très tôt: 18/19 h ,et.....ils auront forcément ....du beurre de cacahuette! (miam!miam!)
-les allemands cyclistes :souvent très bien équipés en outillage (pompe à pied,etc.)
-repérer les autres cyclistes,qui souvent, seront les tout premiers levés au petit matin pour partie "à la fraiche".

pour LIMITER LES VOLS:
mettre ses affaires de valeurs le plus au fond possible de la tente,en gênant leur accès (sacoches vides,duvêt,popotte juste à l'entrée de la tente.
-avoir tous ses papiers dans un sac/banane unique,qui sera porté bien ostensiblement sur soi=effet radical.
-dans certains pays et/ou certains campings,un petit cadenas (surtout symbolique) servira à fermer sa tente.
-en tout cas toujours fermer sa tente (extérieur et intérieur) SYSTEMATIQUEMENT,ne serait-ce que vis à vis des jeunes enfants qui adorrent s'y introduire -sans malice- et se servir de même.
-et SURTOUT :se présenter aux voisins,car si on reste dans son petit coin ,bien à l'écart,on fera une proie plus facile.

----------------------------------


Dernière édition par el sombrero le Mar 25 Oct 2011, 21:24, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yakavolera3000
Posteur de bronze
avatar

Messages : 271
Âge : 63
Localisation : grenoble
VPH : tandem + trike
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: confort   Mar 18 Mar 2008, 21:41

Bonjour
Pour les femmes la principale préoccupation en grande rando c'est LA BAIGNOIRE
Donc je pensais qu'un vélomobile remplit d'eau ça pourrait le faire...
Nous avec les trikes on a pris une cuvette mais les fesses ne rentraient pas dedans, donc tu as raison de dire qu'il faut essayer avant car déjà que c'est pas évident de se laver par moins 15° si en plus il faut prendre une douche dehors, l'eau va geler avant de toucher le sol

Sinon plus sérieusement, merci pour ton enthousiasme, j'espère que ça donnera envie à plein de monde de laisser tomber leurs caisses pour partir sereinement en vacances sans intoxiquer les centaines de km de bords de route en été
Sportivement
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tark.paragliding.free.fr/
Roger 17
Posteur d'or
avatar

Messages : 625
Âge : 55
Localisation : La Rochelle
VPH : Speed, Seiran SL
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Mar 18 Mar 2008, 22:07

Chapeau el sombréro !
Tu continues à entretenir l’envie de cyclo-vacances, merci et vivement le printemps.
Mais pourquoi ne pas avoir continué sur le même fil ? Cela le rendrai plus visible
et nous risquons de nous perdre dans trop de fils sur un même sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iubito
Modo sortant
avatar

Messages : 4553
Âge : 35
Localisation : Le Puy-en-Velay
VPH : Trice QNT solarisé, footbike street
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Mar 18 Mar 2008, 23:47

moi j'trouve que c'est bien d'avoir fait un nouveau fil, spécialement dédié aux conseils, tâchons de ne pas trop le polluer Smile

Merci pour ses conseils qui me semblent très logiques. Je me prévois quelques jours de cyclocamping cet été, et évidemment, il faudrait que je teste un week-end pas bien loin de chez moi.

Une question, tu fais dormir le trike DANS la tente ? ou A CÔTÉ ?
En théorie ça devrait rentrer dans une "2 secondes" de chez décathlon, mais j'ai pas essayé.
Avantages :
- ça leste la tente en cas de vent et de terrain trop dur pour planter les sardines (l'été dernier en Grèce... le poids "lourd" dans la tente, c'était l'accordéon - 10-12 kg ? - quand je suis parti me balader et qu'il y avait du vent).
- on laisse les sacoches dessus, et contenu de la remorque sur le siège, remorque à plat sous le trike.
Inconvénient :
- ça prend quand même 80cm de large !
- la tente "2 secondes" c'est bien, elle est légère, mais chiante à transporter.


Le matelas autogonflant 2,5cm d'épaisseur, 15€ chez D4 => 740g. Pour le moment pas testé en camping, uniquement sur du dur en intérieur. Plus lourd mais moins encombrant et plus confortable que le tapis de sol roulé.


Repas digeste
Très important !
Tu parles du pèle-légumes pour le concombre et de repas digeste : le concombre est plus digeste avec la peau, je trouve Smile Mais bon... c'est pas le top du digeste non plus. Tout comme le fromage à l'ail bien costaud de chez nous (testé pour vous samedi... Razz )
En été, je suis capable de me manger un gros melon jaune (j'adore), c'est frais, sucré, juteux, et puis ça finit par tenir un peu au ventre... Donc je me tâte vraiment, est-ce que ça vaut le coup d'amener un réchaud (j'en ai un, très lourd) alors qu'on peut manger froid ou se payer un plat chaud au camping, pizzeria... et p'tit déj dans un bar...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousauxbalkans.net
Roger 17
Posteur d'or
avatar

Messages : 625
Âge : 55
Localisation : La Rochelle
VPH : Speed, Seiran SL
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Mer 19 Mar 2008, 08:50

D'accord, alors allons-y !
Je me « torture » la tête pour prendre une désistions :
Sacoches ou remorque ?

Je sais que c’est une éternelle question bateau, mais des avis extérieurs pourraient m’aider.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Mer 19 Mar 2008, 09:06

Roger 17 a écrit:
Chapeau el sombréro !
Tu continues à entretenir l’envie de cyclo-vacances, merci et vivement le printemps.
- plus un.

mais dis-moi El Sombrero, que fais-tu avec de l'eau de Javel ?
Revenir en haut Aller en bas
iubito
Modo sortant
avatar

Messages : 4553
Âge : 35
Localisation : Le Puy-en-Velay
VPH : Trice QNT solarisé, footbike street
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Mer 19 Mar 2008, 09:10

Pas encore d'expérience, mais je dirai :

dans la mesure du possible, sacoches, entasser sur le porte-bagages.

Du genre, si je n'ai que ma tente et des affaires à prendre, sacoches bien remplies de chaque côté du porte-bagage, la tente fixée par dessus, ainsi que des affaires encombrantes (duvet, autre sac...).

En trike delta, je crois qu'il y a moins ou pas de place pour un porte-bagages.

J'ai acheté une remorque pour deux raisons bien simples :
1) - et de loin la prioritaire - partir en vacances sans mon accordéon (volumineux et lourd), c'est impensable. Vu le poids et l'encombrement, impossible de le mettre sur le porte-bagages.
2) - l'idée m'est venue après - si je met un panneau solaire un peu comme cavallo pazzo, ça prend un peu de place et donc on peut moins entasser anarchiquement sur le porte-bagages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousauxbalkans.net
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5040
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Mer 19 Mar 2008, 18:00

Patum Catus a écrit:
mais dis-moi El Sombrero, que fais-tu avec de l'eau de Javel ?

Je vais détailler dans un fil plus tard.
Il est vrai qu'un des gros soucis en cyclocamping est l'hygienne de tous les jours :
-corporelle
-ET des vêtements.
Avoir ainsi un furoncle mal placé,ou sentir la serpillère ou le chien mouillé........peut gâcher la journée?!

Mais que faire quand on arrive TARD le soir à l'étape ????
(fin août,la nuit tombe vers 20h,et en montagne,on peut être à l'ombre dès 18h00 ),
ou par temps humide
ou avec une belle rosée nuitale?

On pourra toujours laver ses vêtements mais ....le lendemain matin (et pire le soir suivant!après une autre journée de transpiration ) :beurk ,ça ne sent pas la rose.

-Javel liquide??? :trop dangereux à stocker et lourde dans ses sacoches.
-Quasi impossible maintenant à obtenir auprès du personnel de nettoyage des sanitaires des campings (incompatibles avec les anti-calcaires ,sinon dégagement de gaz toxique (chlore))

Donc,à l'étape,on fait dissoudre moins d'un quart de petite tablette de javel effervescente dans de l'eau tiède.

J'y trempe dans l'ordre :en premier ma serviette-gant en microfibres,puis mon slip,1 mn apres les chaussettes et les gants ,et 30s après le reste des vêtements,
car la javel détruit les protéines (donc les vilains microbes) mais se retrouve aussi neutralisée progressivement par ceux-ci.

Je fais ça en prenant ma douche (l'eau y est toujours CHAUDE,même dans un camping 1* ou 2 * ,où c'est d'ailleurs souvent le seul point d'eau chaude),
d'abord tout habillé (.............et si!),pour faire "fondre" le sel de transpiration qui ,sinon neutraliserait une bonne partie de la javel,
je me lave les cheveux ,ainsi la mousse qui coule des cheveux (qui sent toujours bon) va déjà "parfumer" un chouilla le linge........................

J'utilise alors "ma boite à tout faire" :Tuperwear de 5 litres à la taille exacte du fond de mes sacoches(rôle de "rigidifieur")++++++++++
-sert de butée de fond de sacoche:j'y mets ma popotte :couteau,camping gaz,ouvre boite,en bref toutce qui peut couler,couper déchirer,blesser, etc.
qui adorent sinon tomber au fond du sac et finira par le trouer.
-A l'étape,ça me sert de bac de lavage :pour la cuisine et la lessive.
-de poubelle pour les épluchures (concombre,melon,...)
-pour l'herbe mouillée:de siège
-met hors innondation la nuit ce qui craint le plus pour les nuits d'orages MP3,pain,cartes....
-protège des fourmies/mouches souvent à l'affut dans les campings
-pour le petit déjeuner :fait par-vent pour le réchaud,et en fait une assise sécurisante,notemment DANS la tente.
-très bien pour les boissons,qui,sinon aiment bien se déverser....vers le duvêt!


et placée dans la sacoche,elle épouse/lui donne la forme adequat,vu de dessous:


.............................Après 2 mn environ maintenant en même temps,j'ajoute une petite cuillérée de lessive liquide sans boullir (il faut frotter un peu quand même) au bac qui va "mijoter" le temps de finir ma douche.
J'utilise aussi mon pied pour fouler le linge dans ce bac ,à la façon asiatique, pour ne pas me fatiguer et pour gagner du temps et de l'énergie
Eventuellement en supplément:une petite giclée de gel douche qui sent bon..

Mon bac est en effet suffisamment costaud et long pour masser-fouler le linge avec les pieds (juste la bonne taille!) en finissant ma douche ce qui finit de le laver et de le rincer.
A signaler que la présence de la javel s'avère souveraine pour éviter des complications aux pieds (mycoses,mauvaises odeurs,...)+++++
Même s'il pleut toute la nuit et que le linge ressemble à des serpillères au petit matin (je reconnais que c'est pas glop à enfiler de bon matin quand il fait frisquet...),il NE SENTIRA PAS LE BOUC.


Dernière édition par el sombrero le Mar 25 Oct 2011, 21:36, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 4992
Âge : 58
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Mer 19 Mar 2008, 18:52

el sombrero a écrit:
Je fais ça en prenant ma douche (l'eau y est toujours CHAUDE,même dans un camping 1* ou 2 *)
Plus juste de dire que l'eau est presque toujours chaude...
Si j'étais obligé de faire tout ça tous les jours en voyage, je reste chez moi...
Sans blague, il existe des vêtements en tissus hydrophobes et avec un traitement anti-bactérien qui leur permettent d'être utilisés plusieurs jours de suite et de rester suffisamment propres, même par les chaudes périodes d'été
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5040
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Mer 19 Mar 2008, 19:00

Obligé????

Non pas,
Mais c'est comme de se raser en vacances,on peut le faire ou non -pour soi- même- et aussi...pour les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Mer 19 Mar 2008, 19:06


- j'ai du mal avec l'eau de Javel mais ton bac à tout faire est une trouvaille !



Revenir en haut Aller en bas
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5040
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Mer 19 Mar 2008, 19:10

"Patum Catus" :- j'ai du mal ? avec l'eau de Javel mais ton bac à tout faire est une trouvaille !


et...........encore une autre utilisation,
quand les chaussures sont vraiment trop sales :trempette dedans en plein soleil (+lessive ET javel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5040
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Jeu 20 Mar 2008, 21:51

iubito a écrit:
moi j'trouve que c'est bien d'avoir fait un nouveau fil, spécialement dédié aux conseils, tâchons de ne pas trop le polluer Smile

Merci pour ses conseils qui me semblent très logiques. Je me prévois quelques jours de cyclocamping cet été, et évidemment, il faudrait que je teste un week-end pas bien loin de chez moi.

Une question, tu fais dormir le trike DANS la tente ? ou A CÔTÉ ?
En théorie ça devrait rentrer dans une "2 secondes" de chez décathlon, mais j'ai pas essayé.
Avantages :
- ça leste la tente en cas de vent et de terrain trop dur pour planter les sardines (l'été dernier en Grèce... le poids "lourd" dans la tente, c'était l'accordéon - 10-12 kg ? - quand je suis parti me balader et qu'il y avait du vent).
- on laisse les sacoches dessus, et contenu de la remorque sur le siège, remorque à plat sous le trike.
Inconvénient :
- ça prend quand même 80cm de large !
- la tente "2 secondes" c'est bien, elle est légère, mais chiante à transporter.


Le matelas autogonflant 2,5cm d'épaisseur, 15€ chez D4 => 740g. Pour le moment pas testé en camping, uniquement sur du dur en intérieur. Plus lourd mais moins encombrant et plus confortable que le tapis de sol roulé.


Repas digeste
Très important !
Tu parles du pèle-légumes pour le concombre et de repas digeste : le concombre est plus digeste avec la peau, je trouve Smile Mais bon... c'est pas le top du digeste non plus. Tout comme le fromage à l'ail bien costaud de chez nous (testé pour vous samedi... Razz )
En été, je suis capable de me manger un gros melon jaune (j'adore), c'est frais, sucré, juteux, et puis ça finit par tenir un peu au ventre... Donc je me tâte vraiment, est-ce que ça vaut le coup d'amener un réchaud (j'en ai un, très lourd) alors qu'on peut manger froid ou se payer un plat chaud au camping, pizzeria... et p'tit déj dans un bar...

Ma tente est une 2 places (y' a jamais assez de place ,notemment par temps pluvieux),bien que je randonne seul:le surplux de volume offert est un vrai luxe,
qu'on aprécie encore plus les jours de très mauvais temps.
On limite ainsi considérablement le risque de toucher la toile extérieure (souvent gorgée de condensation) avec son duvêt,et de limiter ainsi le risque d'avoir froid la nuit (=meilleure récupération physique).

Parfois,pour luter contre le vol des vélos en aglomération (Londres...),j'ai dû placer mon vélo (à l'époque un 2 roues) DANS la tente ,mais seulement 4 ou 5 fois en 30 ans!
Mais je faisais de même en camping sauvage,pour pouvoir m'assoupir plus serainement.

Mon Trike est tout alu,et il peut bien dormir seul DEHORS.
Et comme il est toujours volontairement sale pour moins attirer la convoitise......
J'utilise un mini antivol complémentaire mais bien flashy pour la roue avant (à l'intention seulement des enfants qui comprennent de suite le message!):
-certes peu efficace en soi,
-sa visibilité évite toutefois à certains de tourner autour,comme quand on fait ses emplettes dans un supermarché,où il y a beaucoup de passages.

Si tu as déjà acheter un 2' chez D4,tant pis pour toi.
Car absolument pas faite pour le vélo,je trouve,de part le diamètre de la tente une fois repliée
Car ,si on la place alors sur ses sacoches (à l'horizontal),elle gênera grandement l'accès aux sacoches et à leur contenu..
Mais si on en a déjà 1 chez soi,pourquoi en achéter une autre?
Fais-moi quand même une photo montrant sa fixation sur le vélo,par curiosité.

Le matelas autogonflant c'est bien lourd si on en veux un qui fait la longeur de son corps ,sinon c'est pas très confort.
Un matelas en plastique (chinois) de plage ne prend qu'une place infime une fois replié et vidé de son air (600/700g environ),ça isole très bien du froid,c'est le plus confortable,et met le duvêt hors pluie en cas de gros orages de par son épaisseur!
Je parle du modèle assez épais qu'on trouve le plus souvent en bord de mer et qui peut servir d'esquif improvisé.
Le modèle basique de 400g se troue trop facilement, ou éclate quand il y a trop de poids dessus (mon cas)
Autre avantage:on ne sent plus les pierres ou les pommes de pain qui étaient traiteusement dissimulées dans l"herbe sous la tente.
Mais il aime bien être percé....il faut en réserver l'usage dans la tente exclusivement.
A moins de 10€ ,trouvable quasi partout l'été (ceci compensant largement cela).
-il doit comporter 2 valves distainctes,dont une pour la tête.
-mon petit "+":une petite taie d'oreiller dédiée qui améliore considérablement le confort au niveau du visage/plastique du matelas.
Le dernier m'a déjà fait 11 semaines.

Pour le modèle basique très fin (3€),en moyenne,j'en perce un au bout de 15/20 jours (couteaux,ciseaux...).

Astuce pour le réparer en quelques secondes!:
(marche aussi pour plein d'autre choses)

-c'est l'utilisation de glu (INDISPENSABLE) avec .....du cotton ou à défaut du PQ,du sopalin,si on n'a pas un patch en plastique prévu pour....
Car le cotton:
- provoque une réaction immédiate avec la glue :un échauffement brutal =prise très accélérée
-joue le rôle des tiges métalliques dans le béton armé

Pour cela :
-repérer le trou,
-dégonfler beaucoup le matelas mais pas à ce que le dessus et le dessous ne se touchent!!!+++++ ( sinon ils resteraient collés ensemble),
-poser du cotton ou du PQ en prenant la maximum d'attention pour son bon positionnement (comme on le refait avec une rustine pour chambre à air)
-et enduire de glu :ça fume (effet catalyse du cotton qui réduit considérablement le temps de prise),c'est normal,et c'est déjà collé.
On vérifie que la partie opposée n'est pas collée,en souflant avec la bouche légèrement dans le matelas:l'apport de vapeur d'eau de condensation finira de durcir la cyano à l'intérieur du matelas (effet aussi de catalyse).
Il est bon toutefois d'attendre un peu que tous les solvants soient évaporés pour limietr le décolement éventuel.
On peut en mettre plusieurs couches au besoin .
La colle dédiée marche aussi très bien,mais demande plus de temps pour coller et sècher.
Avec la technique du cotton (des cotton-tiges par exemple) on peut ainsi facilement bloquer en quelques secondes des ecrous ayant un très gros jeu,imblocable par de la simple glu.
Mais attention :c'est du costaud!
Plus on met de cotton,plus ça sera "dur" ,mais plus çà chauffe aussi,et plus ça colle vite! attention aux doigts!!!+++
N.B.:Un déglaçage de la surface du plastique à encoler avec le grattoir pour rustine améliore encore l'adhésion.


Dernière édition par el sombrero le Mar 08 Mar 2011, 16:32, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iubito
Modo sortant
avatar

Messages : 4553
Âge : 35
Localisation : Le Puy-en-Velay
VPH : Trice QNT solarisé, footbike street
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Ven 21 Mar 2008, 06:57

j'ai acheté la 2" y'a quelques années, bien avant de m'intéresser au tricycle.
Bon, j'ai vu sur le forum une photo où la tente 2" était fixée à plat tout au dessus du porte-bagages et des sacs, avec peut-être quelques trucs léges dessus (tapis de sol). Mais c'est sûr, il va falloir essayer, et si ça fait pas, changer de tente.

Il y a notamment les nouvelles 2" pliées en forme de 8 (les anciennes c'est en forme de 9), qui prennent moins de place, un disque d'un diamètre plus petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousauxbalkans.net
yakavolera3000
Posteur de bronze
avatar

Messages : 271
Âge : 63
Localisation : grenoble
VPH : tandem + trike
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: tente   Ven 21 Mar 2008, 08:06

Salut à tous
La tente D4 light se pose très bien sur le porte bagage
Pour en remettre une couche et pour ceux qui pourraient en tirer des idées positives, plein de photos de nos bagages ici dans les galeries d'images

http://tark.paragliding.free.fr/10jours/accueil.html

Si notre modeste expérience peut vous servir
Bonne route
ici il neige ce matin à Grenoble
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tark.paragliding.free.fr/
ly masse
Accro du forum
avatar

Messages : 4913
Âge : 110
Localisation : Perpignan*66
VPH : gecko au soleil POLSKA// VK1
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Ven 21 Mar 2008, 08:21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tchaidalh.wifeo.com/
iubito
Modo sortant
avatar

Messages : 4553
Âge : 35
Localisation : Le Puy-en-Velay
VPH : Trice QNT solarisé, footbike street
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Ven 21 Mar 2008, 09:00

effectivemment, ça a l'air sympa... Smile et pas trop loin de chez moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousauxbalkans.net
Roger 17
Posteur d'or
avatar

Messages : 625
Âge : 55
Localisation : La Rochelle
VPH : Speed, Seiran SL
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Ven 21 Mar 2008, 09:26

iubito a écrit:
[...]

Merci pour ta réponse Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5040
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Ven 21 Mar 2008, 21:14

QUESTION: PEUT-ON SE FAIRE DES SACOCHES SOIT MEME?

voir aussi:
http://velorizontal.bbfr.net/t4156-fabrication-de-sacoches-pour-trike-siege-resine-et-ou-carbone-mini-prix?highlight=sacoche+sacoches

http://velorizontal.bbfr.net/t5414-fabriquer-une-sacoche-pour-trike-ou-low-racerpas-cher-to-build-a-pannier?highlight=sacoche+sacoches


Et bien oui,assez facilement et à moindre coût.

Je sais,je ne suis pas politiquement correct,
il y a les Radical,les Ortlib,les Vaude,les.....mais à quel prix.

Pour un petit jeunot bricoleur mais pas tout à fait décidé à investir dans du bon matos en première intention,
investir une grosse somme dans 1 voire 2 jeux de sacoches de marque n'est pas toujours envisageable.

Et pour les femmes (et pour moi également) ,cela permet d'avoir enfin de jolie sacoches "moins viriles",certes,mais facilement plus jolies (ça compte tout de même un peu quand on part longtemps et qu'on les aura sous les yeux très fréquemment).
On peut d'ailleurs recycler des tissus :nylon,polyester ou autres en ce sens.

---------------------------------------------------------
un très bon site (allemand) à connaitre avec :ici
-pleins de tissus techniques,avec des grammages différents
-et de fournitures comme des fermetures éclair VRAIMENT étanches+++++
-des sangles,
-du fil à coudre très robuste,
-possibilités d'échantillons,
-livraison à prix raisonnable.
--------------------------------------------------------

J'ai même vu des cyclocampeurs avec de simple tonneaux en plastique vissés sur leur cadre:
-pas très beau,
-très efficace
-et quellel simplicité!.....

-----------------------------------------------------------

Ce qui compte :c'est surtout LE PORTE BAGAGE.

-Il faut du "assez costaud",
mais si on se limite au bitume :

-Un porte-bagage donné pour 25 kg de poids emporté suffira dans la majorité des cas,même si on arrive à 30kg,car il y a de la marge.
Ceci étant vrai pour des produits de marque.
Mais c'est un point ou un peu d'investissement peu faire la différence pour ne pas se retrouver dans le désaroi en bord de route.
-Des haubans vissés seront plus facilement démontables/réparables/interchangeables que des haubans soudés.
-plus il y a de haubans et plus c'est solide.
-parfois existe en différentes tailles selon le diamètre de la roue arrière 28"?,26"? voire 24"????

-il faut qu'il évite aux sacoches de se prendre dans les rayons (SURTOUT DANS LES VIRAGES!)
-il faut que les sacoches n'appuient pas :soit directement sur le dérailleur arrière ,soit sur le cable d'action du dérailleur,sinon l'indexation du dérailleur sera défaillante.
-attention au diamètre parfois excessif (plus de 8mm) de la plate-forme horizontale où se fixeront les sacoches:
il peut y avoir incompatibilité avec les crochets des sacoches.++++++++
(voir le paragraphe sur les sacoches ci-dessous)

Par contre,si on est peu soigneux,qu'on aime bien passer dans les nids de poule "pour rigoler",il vaudra mieux "de la marque".

Tous les modèles ne se montent pas de manière identique selon le vélo,voire impossible parfois (VC avec amortisseur etc.) :attention!!!.
Le plus simple étant d'aller chez son vélociste avec son vélo.

------------------------------------------------------------

Les sacoches :c'est quoi?

Un peu un sac à dos (hyper basic) sans les bretelles,avec moins de poches,moins volumineux,avec :
-un renfort en plastique à l'intérieur ou à l'extérieur ,
plus ou moins dur au dos :vissé ou riveté (moins bon) ou collé (à chaud...)
-un petit morceau de plaque en plastique dur mais pas cassant au fond pour "donner/conserver" la forme
(genre plastique de bac à vaisselle de camping,ou de litière pour chat,de bidon de 5l de lave-glace etc......)
-un crochet tendeur ou un simple crochet en plastique
-deux crochets en plastique ou en métal.
Je me demande toujours pourquoi elles sont vendues si chères -pour si peu- ,
par rapport à des sacs à dos infiniment mieux fichus?????

Attention toutefois au diamètre des tubes du porte bagage,c'est l'anarchie la plus totale :bien mesurer au préalable.

Les crochets sont trouvables partout,
-on peut tout simplement aussi utiliser les "kits" de réparation-crochets Vaude ou autre.
-les crochets du rayon bricolage pour bache (remorque) sont parfaits et d'un prix dérisoire
-leur recouvrement avec de la gaine thermo-rétractable leur empêchera de couiner en roulant et améliorera leur grip sur le porte-bagage.

Le sac:
-plein de modèles peuvent faire l'affaire,il suffira qu'ils soient assez solides en pouvant supporter les 2 crochets les reliant au porte bagage.
-un petit tour au fond du placard/garage/grenier peut aider?!
-presque tout les sacs à dos basiques de 25/30/40 litres peuvent convenir :il suffit de leur couper les sangles*.
(pas ceux avec un filet aérateur pour le dos ou des renfort spéciaux )
-leur gros défaut toutefois:leur hauteur importante,souvent incompatible avec une roue de 26" ou moins,car ils toucheront le dérailleur arrière.
Ils possèdent souvent plein de poches :un plus!...mais....le poids en est alors plus conséquent!
On peut en prendre 1 plus gros (=surtout plus haute que pour le côté gauche (là où il n'y a pas le dérailleur arrière) si on veut y mettre ses mâts de tente ou un article particulier.
-pour rigidifier le fond :un morceau de plastique ou un tuperwear calibré à la taille du fond du sac.
-pour fixer les crochets et le tendeur :pour y faire le perçage :un simple vieux tournevis chauffé sur la flamme suffit :le tissu et les plastiques fondent.
La perceuse est interdite car elle risque de déchirer le tissu.

* Pour ma petite sacoche réalisée à la dernière minute,j'avais gardé volontairement les bretelles qui ne gênaient pas beaucoup et me permettaient ,à l'étape,de m'en servir comme d'un vrai sac à dos .

-Pas la peine d'avoir le même modèle des 2 côtes du vélo ,bien que cela soit plus esthétique.
-pour l'élastique de "rappel" :un simple bout de tendeur muni d'un de ses crochets +une vis (le diamètre et la longeur du tendeur définira sa force de rappel)
-un peu de colle thermoplastique (pistolet à colle) :pour renforcer certaine coutures, ou le maintien des crochets,ou le collage des renforts......

Ne pas hésiter à interroger son entourage,il y a parfois une personne qui possède déjà tout le bon matos et qui pourra le prêter?!++++
________________________________________________________


Dernière édition par el sombrero le Jeu 21 Juil 2011, 19:19, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Sam 22 Mar 2008, 10:52


- El Sombrero, c'est le cousin de McGyver.




Revenir en haut Aller en bas
Roger 17
Posteur d'or
avatar

Messages : 625
Âge : 55
Localisation : La Rochelle
VPH : Speed, Seiran SL
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Sam 22 Mar 2008, 22:28

Super ! Continu ! Encore !!!
J’adore ton feuilleton « le cyclo-camping à l’aise »
Tu devrais écrire un bouquin (je pourrai te faire les illustrations.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
figaro
Accro du forum


Messages : 1520
Âge : 56
Localisation : Tours
VPH : Tica, Metabike
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Lun 24 Mar 2008, 00:27

Un objet qui peut-etre utile:Serviette de piscine body-dry Arena. Dans tous les magasins de sport. Une fois humide, elle est incroyablement absorbante, séche très vite, résistante. Bien meilleure que celles que j'avais essayé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el sombrero
Accro du forum
avatar

Messages : 5040
Âge : 56
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   Lun 24 Mar 2008, 09:51

Roger 17 a écrit:
Super ! Continu ! Encore !!!
J’adore ton feuilleton « le cyclo-camping à l’aise »
Tu devrais écrire un bouquin (je pourrai te faire les illustrations.)


Ben non,y'a tout plein de bouquins super bien faits.
Mais qui peuvent faire peur/rebuter les novices.

C'est bien pourquoi j'ai intituler ce fil modestement "réflexions".

Je suis moi-même trop 'tête de con' pour faire du copier-coller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petites réflexions pour cyclocampeur débutant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petites réflexions pour cyclocampeur débutant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» TOSSE: petites pensées pour un collègue...
» La synthèse pour le débutant
» [Avis] Futur moto pour un débutant
» Conseils pour un débutant poulie
» RECHERCHE des Recettes pour cyclocampeur gourmand... Miam, miam !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Forum du Voyage-
Sauter vers: