Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Assistance en montée ou propulsion électrique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Lun 18 Sep 2006, 11:46

Non, jamais 65% de regen... Sur cette descente qui se finissait plus bas que le point de départ, j'ai remonté la jauge à 65% alors que j'avais zéro en haut, c'est tout...
Mais j'ai pu franchir le col suivant, ce qui est un bien meilleur indicateur puisque si la tension peut être faussée exactement comme Marc l'a expliqué, l'énergie contenue est une valeur tangible. Quand c'est vide, l'assistance se coupe par intermittence, puis définitivement. Pas de pitié pour le pauvre forcat sur le vélo!

Le rendement à la Marc, départ vide, descente en regen et remontée donne environ 40-42% d'efficacité, c'est cela l'effet maximal. Et c'est en effet le plus facile et fiable à mesurer.
Le rendement d'un générateur pas optimisé pour comme le BionX qui est optimisé en moteur doit tourner autour de 60%, auquels il faut ajouter l'efficacité chimique du pack, qui diminue avec la vitesse de charge. 80% est un maximum à fort courant à mon avis. 0.6x0.8=0.48, avec les pertes du rendement du moteur à la remontée (85%) on est vers les 40% de mon test empirique. Peut-être peu, mais les autres sont à 0%!

Pour des valeurs chiffrées, je peux renvoyer environ 400W sur du 8.5% à vitesse stable de 35 km/h. Au delà, ça freine. Ou il faut pédaler.

Et l'on peut "tricher" en pédalant en descente comme je le fais, ce qui évite de refroidir (bien utile sous la pluie) tout en récupérant 40% de cette énergie. La côte suivante est passée sans surchauffe et on évite de se faire mal tout en suivant les petits copains plus fort que soi.

Alors oui, c'est utile en montagne pour lisser l'effort et ne pas se coltiner le double de batteries que nécessaire.

Pour le lobby du pétrole, au lieu de limiter l'autonomie d'un scooter électrique ils préfèrent pousser la vente d'un chauffage de maison, cela rapporte bien plus. Je pense qu'ils se foutent totalement des petits véhicules électriques pour l'instant. 0.15 l/100 ou 0.12 l/100 équivalent, pour eux cela ne change rien puisque c'est de toute facon de l'électricité et pas du pétrole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
velectris
Nouveau / nouvelle


Messages : 4
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: assistance et régen   Lun 18 Sep 2006, 15:38

Il est évident que la régénération prend son importance en zone montagneuse, beaucoup plus qu'ailleurs . Pour répondre aux questions techniques, en moteur 408/4011, j'arrive à 20A de recharge en 4011 sur des forts dénivellés, il suffit d'être sur du 10% et de laisser descendre à 35km/h un 4011 . Ce n'est donc pas des taux trés faibles comme j'ai pu le lire, deux utilisateurs de vélo couchés rapportent des autonomies de 100 à 200km avec nos kits . Un vélo droit vient de dépasser 100 km, à lire aussi sur notre forum www.velectris.com/forum .Quand au cyclone, une seule chose est vraie : l'assistance passant par les rapports, je peux monter un 12% sans pédaler à une dizaine de km/h en choisissant le rapport adapté . Inconvénients (qui m'ont porté à le dégager) : quand le moteur force sur la chaine, tes rapports nexus ou rolhoff ne passent plus, il faut débrayer...
Le rendement n'est pas au rendez vous, ces moteurs sont démultipliés, et l'autonomie est infèrieure de 20-30% à un kit crystalyte à batterie égale .
J'ai ici un kit cyclone que je cède à un bon prix si ça interesse quelqu'un .
De plus, le bruit est génant .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hysope
Accro du forum
avatar

Messages : 1458
Âge : 47
Localisation : En transhumance...
VPH : Mal au cul.
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Lun 18 Sep 2006, 20:59

Citation :
La côte suivante est passée sans surchauffe et on évite de se faire mal tout en suivant les petits copains plus fort que soi.
Eh oui !!! Effectivement !!
Qu' es ce que je racontre comme connerie ...

Merci Marc,
Je pensai que je ne savais pas trop bien mesurer la charge des batteries.
Et effectivement j'utilise cette technique peu précise.
Je m'attendais à un calcul que Dario nous sorte de son grand chapeau Wink ... Ah la techno ne fait pas tous ? décu. Wink lol!

Mais 40 % et sans aucun doute un élément incontournable en montagne effectivement (on va pédaller à la descente)
Déjà que l'on nous regarde ... mais pédaller dans les descentes les gents y vont vraiments pas suporter ... ("Si si je vous jure monsieurs l'agents, il pédalle dans les descentes") lol! lol! Je plain vraiment les petits vieux de ton cartier Dardio !!! Shocked Shocked Shocked

Ca y es je rêve a nouveau Wink Wink
jocolor

G E N I A L

a+

Jeff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.permajeff.fr
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Lun 18 Sep 2006, 21:12

velectris a écrit:

Le rendement n'est pas au rendez vous, ces moteurs sont démultipliés, et l'autonomie est infèrieure de 20-30% à un kit crystalyte à batterie égale .
J'ai ici un kit cyclone que je cède à un bon prix si ça interesse quelqu'un .
De plus, le bruit est génant .


C'est décevant 20-30% en moins d'autonomie... Sur quel parcours ? Avec quel moteur (360 ou 500 watts) ?... En côte raide, ça devrait être logiquement meilleur qu'un moteur de moyeu pourtant...

Salut !

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Mar 19 Sep 2006, 09:03

Et voilà l'avantage de Velectris qui revient: la modularité! Avec un 4011 qui consomme peu et deux batterie, par exemple deux 36V 13Ah, l'autonomie promet des records. Vraiement dommage de ne pas pouvoir faire de montage sur roues avant de tricycle en raison de l'absence d'axe de 20mm creux, sinon j'aurais déjà prévu un montage marrant en trois roues motrices, deux électriques à l'avant et traction à soupe à l'arrière. L'idée n'est pas oubliée, seulement le temps que quelqu'un sorte un tel moteur, avec fixation disque des deux côtés ou rotation dans les deux sens.

Pour le cyclone, chaque fois que j'ai essayé un tel kit c'était désagréable car on sentait le moteur dans le pédalier, autant la force que la vibration d'ailleurs. Pour le rendement je suis déçu, c'était justement là que j'espérais le point fort, tout comme Marc. Donc plutôt pour transformer à faible coût un Rickshaw que pour un vélo.

Pour la régénération, je découvre que le 4011 peut aussi envoyer du courant; mon essai en 408 n'avait pas été concluant à cet égard mais sa vitesse de régénération est bien plus haute en fait. Si l'on choisit un 4011 il y a encore un montage intéressant: en prenant deux pack de 36V on peut les utiliser en série ou parallèle, donc par exemple avec deux LiPo 36V 8Ah on a soit 36V 16Ah pour l'autonomie et la recharge en descente, soit 72V 8Ah pour la vitesse. Illégal sur bien des aspects, mais sacrément universel à l'utilisation. Cela va dans la direction de Marc, avoir un changement de vitesse selon les besoins. Ici il est électrique mais cela permet aussi d'optimiser le fonctionnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Mar 19 Sep 2006, 09:16

Autre question pour Velectris : Lorsque tu parles de batterie égale pour la perte d'autonomie de 20-30%, de quelle batterie s'agit-il ? Sachant que le Velectris/Crystalite fonctionne plutôt en 36 volts et au dessus, alors que le Cyclone est en 24 volts ???

J'ai reçu un avis très favorable sur le Cyclone d'un forum Suédois je crois... Je vais voir pour traduire...

Salut !

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Mar 19 Sep 2006, 09:24

cavallo pazzo a écrit:
Si l'on choisit un 4011 il y a encore un montage intéressant: en prenant deux pack de 36V on peut les utiliser en série ou parallèle, donc par exemple avec deux LiPo 36V 8Ah on a soit 36V 16Ah pour l'autonomie et la recharge en descente, soit 72V 8Ah pour la vitesse. Illégal sur bien des aspects, mais sacrément universel à l'utilisation. Cela va dans la direction de Marc, avoir un changement de vitesse selon les besoins. Ici il est électrique mais cela permet aussi d'optimiser le fonctionnement.

Oui, c'est une possibilité intéressante... Mais alors, idéalement, il faudrait que la vitesse maxi en 72 volts soit un peut réduite en retouchant les caractéristiques du moteur, et en ayant alors une aptitude en côte raide qui progresse.

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Mar 19 Sep 2006, 10:07

A mon avis le but est justement de commuter en 36V pour les vitesses plus basses et les côtes raides et n'utiliser le 72V que lorsque l'on roule plus vite que la limite en 36V. Commutateur au guidon et changement à la volée. Le moteur accepte de 24V à 72V.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
olivier
Accro du forum


Messages : 1519
Localisation : 16° sud - 151°ouest
VPH : Bike friday ici - bacchetta trop loin
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Mar 19 Sep 2006, 13:22

.......... et c'est facile de faire le montage électrique correspondant??
olivier, novice!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://goo.gl/photos/CwisMf8xKUuy3Sic7
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Mar 19 Sep 2006, 17:12

Oui et non: pour un montage propre il faut un relais bistable permettant cette commutation avec une commande au guidon, mais il doit commuter 20A! Ou alors un interrupteur de bonne taille près du pack qui commuterait directement, mais l'inconvénient c'est qu'il ne se trouve pas forcément dans le champ de vision. La raison est que tu ne veux pas tirer du gros câble jusqu'au guidon et faire se promener les 20 Ampères à travers tout le vélo.
Donc facile à faire avec quelques concessions sur l'ergonomie.

Pour la valeur de régénération en BionX mes 42% empiriques sont confirmés par une autre source qui obtient 40%, mais pour la procédure de test j'ai trouvé mon maître: un test assez bien fait se trouve ici:
http://www.waw-bionx.blogspot.com/
Aller voir au 17 octobre 2005.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Mar 19 Sep 2006, 17:14

cavallo pazzo a écrit:
A mon avis le but est justement de commuter en 36V pour les vitesses plus basses et les côtes raides et n'utiliser le 72V que lorsque l'on roule plus vite que la limite en 36V. Commutateur au guidon et changement à la volée. Le moteur accepte de 24V à 72V.

Le fait de commuter en 36 volts n'apportera pas plus de capacité en côte...

Par contre, bon pour la régénération en descente...

Pour la commutation 36/72 volts avec un bouton, c'est pas si compliqué, mais pas tout simple non-plus... Il faut passer par des relais... Je pense qu'il faut 4 relais pour bien le faire. Et des relais qui tiennent le choc en fonction de la taille des batteries.

Salut !

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
velectris
Nouveau / nouvelle


Messages : 4
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Mar 19 Sep 2006, 21:43

Une meilleure solution : un phantom en 24/48v . En 24v, le phantom est une vraie génératrice, il part en régé fort à 15-19km/h en roue de 26".
Il tape le 40 km/h en 26"-48v . Rendement optimisé, coupure de 16A seulement contre 20 pour le crystalyte . poids 4.5kg au lieu de 6 kg .
étanche, tout aluminium, plus de couple en bas (entre 5 et 15 km/h) .
Pratiquement aucune résistance au roulement (roulements skf) .
Concernant les test du cyclone, je parle bien du 360w, et je sais ce qu'un w/h veut dire, je compare bien les w/h par km, bien sur . L'inconvénient d'une solution démultipliée, même si elle à un meilleur rendement dans les situations de charge énorme (pas plus de 20% de mieux en cas extrème), elle supporte une démultiplication constante, plus une perte de transmission chaine + moyeux . Soit, une perte constante de 20% par rapport à un entrainement direct sur un parcours classique .
A propos, la connexion série parallèle des batteries, elle se fait trés bien avec un interupteur legrand qui peut se situer juste derrière la selle, sans relais .
C'est moins "smart", mais efficace ! (voir plan de cablage sur mon forum)
Faites vos jeux, rien ne va plus ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier25
Modo
avatar

Messages : 5090
Âge : 62
Localisation : Besançon (Doubs), bientôt Buis les Baronnies !
VPH : Trike Performer, Sokol A1, Métabike, BricaBraque,FAT Bottecchia, Python1
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Mar 19 Sep 2006, 22:58

cavallo pazzo a écrit:
E Vraiement dommage de ne pas pouvoir faire de montage sur roues avant de tricycle en raison de l'absence d'axe de 20mm creux, sinon j'aurais déjà prévu un montage marrant en trois roues motrices, deux électriques à l'avant et traction à soupe à l'arrière. L'idée n'est pas oubliée, seulement le temps que quelqu'un sorte un tel moteur, avec fixation disque des deux côtés ou rotation dans les deux sens.

Y'aurait juste comme un gros soucis de synchronisation au niveau de la direction ?

__________________________________
Le vélo couché est au vélo droit  ce que la chaise longue est au tabouret ...
Olivier25, alias Danblanch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oliviercresson.free.fr
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Mer 20 Sep 2006, 00:01

Si tu parles de la synchro entre les deux moteurs, c'est une voie intéressante puisque je pense à les laisser indépendants à la demande, pour jouer à l'accélération comme au freinage. Ca peut être marrant sur sols glissants.

Et avec un certain nombre de Wh répartis sur 2 batteries, on augmente en effet l'autonomie en les placant en parallèle plutôt qu'en série; le couple dépendant du courant il vaut mieux le partager en deux, et une tension élevée ne sert à rien si l'on tourne à basse vitesse.

Les relais servent à déporter la commande, mais finalement un contact sec fait le même office à condition de supporter le courant.
Ce phantom semble bien intéressant, et en plus Velectris prépare un grand frère pour ceux qui n'en ont jamais assez.
Pas compatible avec mon trike, mais tout à fait adapté à un traction avant directe, moteur installé en roue arrière. D'où mon intérêt grandissant pour le Speculoos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
olivier
Accro du forum


Messages : 1519
Localisation : 16° sud - 151°ouest
VPH : Bike friday ici - bacchetta trop loin
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Mer 20 Sep 2006, 03:15

bon, en fait, il faudrait les avantages du bionX et ceux du 4011/408 ou phantom, oubien existe-il un truc qui regroupe ça?
quels avantages ou inconvénients ya t-il dans une traction ou une propulsion?
A+
olivier,toujours aussi ignare, mais j'me soigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://goo.gl/photos/CwisMf8xKUuy3Sic7
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Mer 20 Sep 2006, 14:21

C'est marrant, mais je reste assez convaincu que les vitesses mécaniques apportent un gros plus... En course de véhicules électriques, c'était clair et net... Je ne vois pas pourquoi il en serait autrement pour un vélo...

Ce qui est aussi intéressant de noter est qu'il y a des gens utilisent des moteurs de moyeux avec des transmissions... Afin de bénéficier des vitesses du vélo... Si ça n'apportait rien, pourquoi le feraient-ils ??? Comme par exemple ici : http://cleverchimp.com/products/stokemonkey/

Un autre kit qui utilise les vitesses du vélo qui a l'air encore plus abouti que le Cyclone : http://www.ecospeed.net/products.html

Et le dernier Cyclone Crazy bike qui tape les 100 km/h... Bizarre, il n'y a plus de pédales... : http://www.cyclone-tw.com/dc48.htm

Salut !

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Mer 20 Sep 2006, 17:37

Ca répond à d'autres besoins, ce n'est pas forcément mauvais pour autant. Mais pour moi un vélo c'est silencieux, ça ne vibre pas dans les pieds et c'est portable à la main, pas comme l'aerorider ou le twike qui sont des haybrides de voitures.
Le moyeu démultiplié j'ai essayé en Heinzmann, ça va bien mais on l'entend bien. Refusé d'office donc!
Et les vitesses sur voiture c'est aussi contesté par une bonne frange de fabricants, T-Zero, Venturi et Bluecar en tête. Direct drive, cela signifie moins d'emm.. et de pertes dans la gamme de travail du moteur mais on ne peut pas en sortir, tandis qu'une boite c'est toujours à l'optimum du moteur mais il y a aussi toujours les pertes. Délicate question! Pour de petites gammes de vitesses le direct drive est idéal, mais il faut en accepter les conséquences.

Certains modifient meme des Pontiac transam en électrique en supprimant la boite. Voir le TransWarp directement préparé pour se connecter à l'arbre de transmission ici:
http://www.go-ev.com/
Quelques videos d'un pickup converti, il n'a plus que la 4e vitesse, le reste est supprimé.
http://www.go-ev.com/images/Steve_Clunn_TV_Star.WMV
http://www.go-ev.com/images/Steve_Clunn.mov
Ou encore le détenteur de distance sur une charge, qui n'a pas de boite non plus et roule sacrément vite: http://www.pasol.ch/english/index_e.htm

Pour Olivier, si tu choisis les dernières évolutions les deux vont bien: BionX 350W 36V Li-Ion avec 350Wh en roue arrière et une assistance douce mais efficace, ou Velecris Phantom plus puissant, en roue avant, capteur pédalier ou poignée de gaz et excellent rendement aussi. Je ne crois pas qu'il y ait de mauvais choix, seulement une préférence personnelle ou une limitation technique du vélo bloquant un ou l'autre.
Typiquement: Velectis = pas de disque, BionX = cassette filetée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Mer 20 Sep 2006, 19:25

cavallo pazzo a écrit:


Le moyeu démultiplié j'ai essayé en Heinzmann, ça va bien mais on l'entend bien. Refusé d'office donc!

Le Stokemonkey : http://cleverchimp.com/products/stokemonkey/
n'est pas un moyeu heinzmann démultiplié... C'est un moyeu type Bionx/Crystalite qui est monté comme un moteur normal avec une transmission à chaine... Et les perfs sont nettement supérieures (vitesse maxi et montée en côte) qu'en utilisant simplement le même moteur comme moteur de moyeu... J'ai vu aussi d'autre Crystalite monté ainsi... Le gars annonce qu'il est possible d'attaquer des cotes de 30% avec quelqu'un sur le porte-baggage... Tout en pouvant aussi facilement rouler à 50km/h sur le plat...

Sur un vélo, les plages de vitesse sont grandes... Entre 10 km/h et 50 km/h, c'est 500%... La plage la plus efficace d'un moteur électrique c'est plutôt +ou- 30%... Dès qu'on descend en dessous de 50% de la vitesse maxi à vide, le rendement chute beaucoup il me semble...

Salut !

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
laurent
Accro du forum
avatar

Messages : 1032
Localisation : Liege
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Mer 20 Sep 2006, 20:33

mtauss a écrit:

Le Stokemonkey : http://cleverchimp.com/products/stokemonkey/
n'est pas un moyeu heinzmann démultiplié... C'est un moyeu type Bionx/Crystalite qui est monté comme un moteur normal avec une transmission à chaine... Et les perfs sont nettement supérieures (vitesse maxi et montée en côte) qu'en utilisant simplement le même moteur comme moteur de moyeu... J'ai vu aussi d'autre Crystalite monté ainsi... Le gars annonce qu'il est possible d'attaquer des cotes de 30% avec quelqu'un sur le porte-baggage... Tout en pouvant aussi facilement rouler à 50km/h sur le plat...

Sur un vélo, les plages de vitesse sont grandes... Entre 10 km/h et 50 km/h, c'est 500%... La plage la plus efficace d'un moteur électrique c'est plutôt +ou- 30%... Dès qu'on descend en dessous de 50% de la vitesse maxi à vide, le rendement chute beaucoup il me semble...

Salut !

Marc

Moi je trouve ça très convaincant... vais ptêt bien, a nouveau me repancher sur un "machin" utilitaire

Laurent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-velos-de-laurent.skynetblogs.be/
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Jeu 21 Sep 2006, 10:42

La plage de rendement étroite c'était le cas en moteur à balais alimentés en direct, mais avec soit des moteurs DC série alimentés par du PWM, donc du découpage à haute fréquence (entre 16kHz et 200 kHz) soit des moteurs asynchrones, ou des petits brushless multipôles comme les moteurs moyeu BionX/Crystalyte ces règles de rendement ne jouent plus. Avec du découpage tu peux te libérer de l'habituelle loi d'Ohm au niveau du calcul global puisque tu vas pulser de petits pics à haute fréquence en fonction des besoins. Les pics sont à pleine puissance, le lissage se fait par l'inertie de l'ensemble mécanique. Ainsi la consommation est donnée par le rapport cyclique, mias le rendement reste quasiment constant. Allez voir les graphes chez net gain (lien plus haut, moteur transwarp). Le seul lien est entre couple et courant, mais il n'y a pas une seule courbe comme sur un moteur brush alimenté en direct, qui avait en effet un point de rendement optimum assez étroit.
De plus je ne veux pas d'assistance à 50km/h, ce n'est plus un vélo à mon avis, et cela bouffe beaucoup trop d'autonomie. Un rendement optimal de 10 à 22 km/h me suffit amplement puisque je monte du 10% à 10km/h et que au delà de 20 km/h il s'agit de reprendre la propulsion musculaire histoire de garder de l'énergie pour la prochaine côte.
En revanche sur un véhicule fun, une moto ou quelque chose comme ça c'est à voir au cas par cas.

Toutefois la Fetish va de 0 à 175 km/h avec un seul rapport, le rendement est bon et elle atomise plein de Porsche, Ferrari et autres sportives. Les progrès dans l'électroniques de puissance permettent souvent de se passer du poids, du bruit et des frottements de la boite à vitesses, et cela va encore s'accentuer à l'avenir puisque ce domaine n'a pas fini d'évoluer.

Si vous en avez l'occasion, il faut essayer une SAM, chez EFS à Bâle. C'est impressionnant au démarrage, doux mais coupleux et culmine à 85-90km/h sur un seul rapport avec une consommation équivalent à 1 l/1oo pour le même usage qu'une Smart, donc 2 places.
La nouvelle voiture de George Clooney est aussi électrique, et arrache le bitume: http://www.commutercars.com/
D'autres exemples, tous en direct drive:
http://www.electric-bikes.com/one-cars.htm

Pour le stokemonkey, 10.5kg de moteur plus 6kg de batteries cela ajoute 16.5kg, un kit léger chez BionX ou Velectris commence autour de 6.5Kg total! Et c'est déjà un peu gênant pour porter le vélo dans un escalier, ce qui doit toujours rester possible sinon ce n'est plus un vélo.
Donc on parle d'hybride, et dans ce cas le but est de s'intégrer au trafic sans gêne. 50km/h sur de faibles côtes de 3-4% deviennent alors indispensables, donc 1.5kW environ. Je pencherais pour un Lynch dans ce cas, et il est plus léger que le stokemonkey. Qui au passage ne peut pas du tout régénérer, tout comme un Flyer, puisqu'il est avant la roue-libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Jeu 21 Sep 2006, 13:45

[quote="cavallo pazzo"]La plage de rendement étroite c'était le cas en moteur à balais alimentés en direct, mais avec soit des moteurs DC série alimentés par du PWM, donc du découpage à haute fréquence (entre 16kHz et 200 kHz) soit des moteurs asynchrones, ou des petits brushless multipôles comme les moteurs moyeu BionX/Crystalyte ces règles de rendement ne jouent plus.

Ce moteur http://www.go-ev.com/images/WarP_11_SpreadSheet.jpg
a effectivement une très large plage d'efficacité... Entre 1400 et 4000 tours, ça reste au dessus de 80%... C'est exceptionnel... Je suis vraiment étonné...

Ici, un moteur brushless DC, le Transmag :
http://www.transmag.com/4-in-brushless-motor.htm

On constate qu'entre 2870 tr/min et 1930 tr/min, l'efficacité passe de 91% à 59%... Et si on descendait encore, le courant serait trop fort pour le limitateur... Ou sans limitateur, le moteur grillerait...

As-tu des courbes semblables pour le Bionx ???

Salut !

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Jeu 21 Sep 2006, 15:31

Le transmag est donné pour 60A mais on constate qu'au delà de 35A c'est pas la peine. En revanche ce qui manque c'est une donnée de puissance en fonction du courant à régime constant pour voir ce que cela donne en rendement sous différentes charges. Ici on n'a que le comportement à pleine charge, avec la perte de régime liée, mais rien en charge partielle. C'est pourtant ce qui servira le plus en situation réelle. Et comme les frottements sont à peu près liés au régime, la charge partielle devrait être légèrement moins bonne.
Le contrôleur est indispensable sur un Brushless, sinon ça ne tourne pas! En revanche il faut qu'il soit adapté, avec une limite en courant raisonnable. Sur ce transmag je choisirais 20 ou 30A. On voit si l'on calcule la tension d'alimentation qu'ils ont pris des batteries 24V puisqu'on a 26V à faible courant et 22V sous 51A. Avec un contrôleur adapté tu peux mettre un ou deux packs Ni-MH de 10Ah pas cher de ce type http://www.batteryspace.com/index.asp?PageAction=VIEWPROD&ProdID=1258 et partir pour quelques kilomètres, pour un surpoids tout à fait raisonnable. Ce moteur serait adapté pour ton style de projet, avec 90% à 2870rpm et 245W il irait bien sur un pédalier ou en intermédiaire sur la roulette. Pour le plat ou les côtes raisonnable, là ou la regen est inutile. Tu as encore ton Alleweder?

A noter que le Warp11 peut encaisser bien plus de 400A et 72V mais leur banc limite à cette valeur. Son rendement peut donc encore 'saméliorer en bossant plus haut. 1200A possible. Ma voiture va s'équiper bientôt d'un tel moteur, l'ImPulse9. Ca c'est pour mon projet de propulsion élecrique.

Pour revenir au vélo sur les Crystalyte j'ai les mêmes types de données que transmag pour les séries 4 et 5 en 36V et 48V, on les trouve sur le site mais sans le rendement. J'ai fait un excel complet et la surprise c'est qu'à pleine charge le 504 a un meilleur rendement que les 400. Pourtant en réalité les gens semblent éviter le 500, trop gourmand. Comme quoi la pleine puissance n'est pas tout.

Pour les données sur le BionX c'est la cata, je vais devoir tout faire par moi-même en achetant un Drain Brain pour prendre les mesures. Même pas de graphe à pleine puissance comme les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Jeu 21 Sep 2006, 16:48

cavallo pazzo a écrit:
Sur ce transmag je choisirais 20 ou 30A. On voit si l'on calcule la tension d'alimentation qu'ils ont pris des batteries 24V puisqu'on a 26V à faible courant et 22V sous 51A. Avec un contrôleur adapté tu peux mettre un ou deux packs Ni-MH de 10Ah pas cher de ce type http://www.batteryspace.com/index.asp?PageAction=VIEWPROD&ProdID=1258 et partir pour quelques kilomètres, pour un surpoids tout à fait raisonnable. Ce moteur serait adapté pour ton style de projet, avec 90% à 2870rpm et 245W il irait bien sur un pédalier ou en intermédiaire sur la roulette. Pour le plat ou les côtes raisonnable, là ou la regen est inutile. Tu as encore ton Alleweder?

.

Je viens juste de liquider mon Alleweder...

Et j'ai 2 moteur Transmag 4 inch... Mais je ne vais pas les utiliser pour l'instant. Pas assez de niak à mon goût... Je vais tenter de faire quelquechose avec mon scott 24 volts, qui parait-il accepte sans sourciller 275 amp en Electrathon (course de VEL légers aux States qui consiste à faire le plus de km en une heure avec 2 batteries plomb identiques pour tous). Je le mettrai normalement avec du 24 ou 36 volts contrôlé par une Curtis 175 amp, et à priori sur la chaine un peu comme le Cyclone, mais pas tout à fait... C'est pour motoriser mon tandem Sun... Utile pour transporter un passager ou du matos... En fait, c'est un peu dans l'idée de me refaire une espèce de moto... Le pédalage ne servirait qu'en cas de panne sèche... lol!

Salut !

Marc

Pour d'autres projet de vélo avec le scott, voir ici : http://www.econvergence.net/cust.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Jeu 21 Sep 2006, 17:00

Pour ceux que ça intéresse, un lien vers les courses d'Electrathon.

http://www.electrathonamerica.org/

Salut !

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   Jeu 21 Sep 2006, 17:15

cavallo pazzo a écrit:


A noter que le Warp11 peut encaisser bien plus de 400A et 72V mais leur banc limite à cette valeur. Son rendement peut donc encore 'saméliorer en bossant plus haut. 1200A possible. Ma voiture va s'équiper bientôt d'un tel moteur, l'ImPulse9. Ca c'est pour mon projet de propulsion élecrique.

.

Il y a cette électronique pour 1000 amp, et 2000 amp avec refroidissement spécial... Ca doit Gazer...

http://www.evparts.com/shopping/product_details.php?code=ct2510
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Assistance en montée ou propulsion électrique ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Assistance en montée ou propulsion électrique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Kayak à propulsion électrique : le Torque
» Idée: Hydrofoil à propulsion électrique
» Propulsion électrique
» Schéma électrique Mini montée en dynamo
» vitre électrique monté descente inversé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Forum du Matos :: Assistance électrique-
Sauter vers: