Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De Bâle à l'Atlantique via l'Eurovéloroute 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Connaissez-vous les Eurovéloroutes .
Oui, j'en ai déjà emprunté
23%
 23% [ 9 ]
Oui, de nom
63%
 63% [ 25 ]
Non
14%
 14% [ 6 ]
Total des votes : 40
 

AuteurMessage
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 4969
Âge : 57
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: De Bâle à l'Atlantique via l'Eurovéloroute 6   Mar 08 Juil 2008, 23:53

devol a écrit:
Je venais de la finir, la connexion à planté j'ai tout perdu. Je n'ai plu le courage de faire ça ce soir.Demain peut être.
Zut, c'est rageant...
Pour éviter ce genre de désagrément, les longs posts, on peut toujours les préparer dans un traitement de texte puis les coller sur le forum une fois terminés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Oli
Accro du forum
avatar

Messages : 2181
Localisation : Denges/Suisse, les pieds dans le Léman ou presque...
VPH : Catrike 700 version l'Oli (à vendre)
Date d'inscription : 23/07/2006

MessageSujet: Re: De Bâle à l'Atlantique via l'Eurovéloroute 6   Mer 09 Juil 2008, 08:18

Vindwa a écrit:
devol a écrit:
Je venais de la finir, la connexion à planté j'ai tout perdu. Je n'ai plu le courage de faire ça ce soir.Demain peut être.
Zut, c'est rageant...
Pour éviter ce genre de désagrément, les longs posts, on peut toujours les préparer dans un traitement de texte puis les coller sur le forum une fois terminés

Oui merci Vindwa, c'est justement ce que je me disais que j'allais faire ce soir. En fait le plus rageant c'est les photos qui sont longues à charger.


10.07.08 je rajoute au fur et à mesure du récit directement sur la première partie qui devient de par ce fait la seule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François 41
**


Messages : 105
Localisation : Blois
VPH : Challenge Seiran (cassé)
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: De Bâle à l'Atlantique via l'Eurovéloroute 6   Jeu 10 Juil 2008, 17:35

Ben oui, la suite!!! la suite !!!
Le récit s'arréte à 3 km de chez moi.
Dire que vous êtes passé à côté de chez moi, sans rien dire.
Il n'était pas question au départ d'un passage beaucoup plus au sud par le Berry ?

François 41
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mutzinet
**


Messages : 89
Âge : 38
Localisation : Reykjavik
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: De Bâle à l'Atlantique via l'Eurovéloroute 6   Jeu 10 Juil 2008, 18:04

Super récit! Je me réjouis de lire la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pbase.com/nielsgi
L'Oli
Accro du forum
avatar

Messages : 2181
Localisation : Denges/Suisse, les pieds dans le Léman ou presque...
VPH : Catrike 700 version l'Oli (à vendre)
Date d'inscription : 23/07/2006

MessageSujet: Re: De Bâle à l'Atlantique via l'Eurovéloroute 6   Jeu 10 Juil 2008, 18:59

François 41 a écrit:
Ben oui, la suite!!! la suite !!!
Le récit s'arréte à 3 km de chez moi.
Dire que vous êtes passé à côté de chez moi, sans rien dire.
Il n'était pas question au départ d'un passage beaucoup plus au sud par le Berry ?

François 41

Heu... Je ne suis pas trop sûr de savoir où est le Berry. Dommage effectivement cela aurai été un plaisir que de te rencontrer également.
Bon je retourne à mon récit.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Oli
Accro du forum
avatar

Messages : 2181
Localisation : Denges/Suisse, les pieds dans le Léman ou presque...
VPH : Catrike 700 version l'Oli (à vendre)
Date d'inscription : 23/07/2006

MessageSujet: Re: De Bâle à l'Atlantique via l'Eurovéloroute 6   Jeu 10 Juil 2008, 22:10

28.06, Montsoreau/ Bouguenais en Loire Atlantique, 183 km.
De nouveau une matinée splendide tout comme le petit déjeuner. Au moment de payer la chambre notre hôtesse entame la discussion sur nos trike et sera (comme tous les gens rencontrés) bluffée par le nombre de km que nous faisons, surtout quand je lui dit que là, présentement nous sommes partis pour rallier Nantes d’une seule traite. Elle me dit qu’effectivement elle voit beaucoup de touriste faire justement les circuits le LLàV et se mettre minable à n’en quasiment plus pouvoir descendre du vélo. Sur ceux nous la quittons car nous avons RDV avec Wilfride, Hervé et leur petite puce nous attendent à ( du moins ce ce que nous pensons au moment du départ) environ 160km. Toujours branchés sur notre parcours de LLàV nous empruntons l’itinéraire conseillé de « cyclo futé » (copyright), et d’entrée de jeu ( enfin après environ 2 ou 3 km) nous nous coltinons du 18%. La moyenne en prend direct un bon coup dans sa musette, mais nous arrivons là

D’où nous voyons cela

Nous resterons sur les hauteurs des vignobles jusqu’à l’arrivée à Saumur

Manque de bol c’est samedi jour de marché. Nous n’avons pas de plan de la ville, pour limiter les dégâts et éviter les tours et détours nous continuons de suivre les indications et roulons au pas. Nous serons au passage photographié par un monsieur qui ira jusqu’à courir un peu pour prendre suffisamment de recul pour nous avoir les 3 en enfilade, c’est marrant. Nous réussissons à récupérer le Quai Carnot et c’est reparti pour notre allure de train. Tout ceci ne nous à pas mis en avance et j’appellerai Herve pour le prévenir de cet état de fait un peu plus tard. Petit à petit le temps devient maussade et j’apprends qu’il l’est aussi à Nantes. « on est mal barré » me dis je intérieurement. On convienst que je le rappel lorsque nous serons à Ancenis. Entre Saumur et Angers il n’y aura rien d’exceptionnel, la route passe bien au Sud d’Angers et nous perdrons de nouveau (comme si nous en avions beaucoup trop) un petit peu de temps juste après Angers. D’ailleurs c’est à ce moment que de fourbes jeunes randonneurs en VD on l’outre cuisance de nous passer devant le nez à fond la caisse. Rontidju, ils ne pensent tout de même pas ma la faire à moi ? Nous leur emboîtons le coup de pédale, Isa relativement amusée de ma réaction de mâle vexé, et les rattraperons un peu avant un carrefour, où je leur demande histoire de converser s’il faut aller à droite ou à gauche (bin oui ils nous on doublé onc il y a de fortes probabilité qu’ils aillent dans lla même direction que nous non ?). Ils sont anglophones et vont à Angers. « Ah ? Heu It’s wehre you come from » dis-je en rigolant (très honteusement, c’est nerveux, la fatigue) sous cape… Jusqu’à Ancenis, cela roule sympa, nous suivons la vélo-route tout va bien hormis le ciel qui nous inquiète.

Nous nous arrêtons histoire de préparer les tenues de pluies au cas ou, nous rangeons aussi l’APN et zou nous repartons. Ancenis j’appelle Hervé : « bin qu’est ce que vous foutiez ? » « Hé l’autre hé, il insinue qu’on se traîne ? ». RDV est pris au carrefour de la rue des frères Dalton et de… Mais qu’est ce que je raconte moi ? RDV au croisement des D37 et D74 à St Julien de Concelles au sud de Nantes. C’est reparti, nous aurons encore quelques péripéties de profil de terrain, avec en prime une route barrée. Qu’ à cela ne tienne nous passerons sous le bras du Tracto-pelle posé là en barrage et nous aurons une chouette routes pour nous tous seuls, na.
Le temps revient au beau, c’est cool et nous arrivons enfin à St Julien : « mais où c’est qu’t’es Hervé ? » « bin et vous ? » « bin devant une guêpe géante c’te question » « où ça une guêpe je n’ai vu que des coccinelles… » Oui non je sais c’est difficile à comprendre pour ceusse qui n’ont jamais rencontré de grand moment de solitude. Un gentil nonomobiliste nous renseigne : « votre copain arrive, il est juste derrière ». Après réflexions, nous ne devons pas avoir la même notion du temps et des distances. Enfin, délivrance Hérvé arrive effectivement. En pleine forme, il pête le feu il a mis 20-25min pour venir, va bien (se dit on) nous serons bientôt à la (sa donc) maison. En voiture Simone, on peux tenir un 22-23km/h, mais gaffe au relance nous sommes lourds (au sens propre tiens-je à préciser). « ‘tain il n’a pas de compteur » et nous voyons le Scorpion s’éloigner un peu. Et nous roulons, roulons, roulons… « Pfuu, il y mangé du Topset pour parcourir tout ce chemin en 25 minutes ? » Seb est derrière Hérvé et je me met devant Isa pour qu’elle puisse profiter de mon aspiration, n’oublions pas que nous avons du vent de face depuis plusieurs jours. Et nous roulons, et nous roulons. « Ca y est j’y suis, il veut nous épuiser et abuser de nos trikes pendant notre sommeil » La nuit vient à tomber, nous allumons les loupiottes pour la première fois depuis le départ de Bâle. « on attaque la dernière ligne droite ». Intérieurement j’en ai la larme à l’œil, et nous roulons, nous roulons. Et paf tout d’un coup nous y voilà. Relevé des compteurs : 183km, dont 20 avec Hervé. (Il me confira le lendemain qu’il c’est peut être planté en disant 20-25 min… « non, sans dèc ! »).Nous rentrons les trikes (au total 4 tout de même) faisons un furtif bonjour à tout le monde car là, présentement vu la couche de : crème, sueur, poussière, moucherons que nous trimbalons une douche s’impose. Donc douche et enfin un bonjour comme il se doit à Wilfride, Myrddin venu pour l’occasion avec son épouse ( dont et je m’en excuse platement j’ai un peu oublié le prénom, j’espère qu’il ne m’en sera pas tenu rigueur). La puce d’Heve et Wilfride est bien lové dans un douillet fauteuil, il est bien tard. Le souper et le reste de la soirée seront des plus agréables, avec de bons mets et de bons mots. Notre plus grand regret sera qu’elle soit bien courte du fait du retard que nous avions pris sur la route. Mais nous nous rattraperons une prochaine fois, c’est certain. Il est minuit passé lorsque nous irons nous coucher Seb et moi (Isa dort déjà) pendant qu’Hervé, caressera un Hérisson.

29.06, Bouguenais/Barbâtre en Vendée. 72km.
C’est la dernière étape après la petit-déjeuner pendant nous nous remettons en route, Herve nous accompagnera jusqu’à Bouhaye où nous rejoindrons mes parents, mon papa faisant le dernier bout avec nous. Nous quittons donc Wilfride sur le pas de sa porte non sans l’espoir de pouvoir prochainement lui rendre le pareil pour son si gentil accueil.
P
Herve commence à bien connaître sa région d’adoption et nous nous retrouvons à Bouhaye en 2 coups de cuillère à pots. C’est là que nous nous dirons au revoir et surtout à bientôt.

Mes parents arrivent 10min après, petite discussion, coup d’œil sur la carte et hop en route. Toujours du vent mais là au moins c’est plat. Tranquille jusqu’à Machecoul. Là- bas nous croisons un type sympa qui travaille à la fabrique de vélo. Il s’intéresse, quelqu’un lui a demandé de lui construire un VC. Je le renseigne un peu, lui dit d’aller sur le net, malheureusement je ne pense pas à noter ses coordonnées (je met cela sur le compte du fait que je n’ai qu’une envie, arriver). Machecoul Boin, 14km dont une ligne droite de 10. Même les gros monument (je prends comme points de repère les 5 éoliennes de Boin) grossissent lentement et c’est dur pour le moral.

Ensuite se sera le pont de l’île de Noirmoutier que nous franchissons enfin

Et le panneau malgré tout tant attendu.




Ca y est, nous avons rallier Bâle en Suisse à Barbâtre en France par la VR6. Quel pied. Sur l’ensemble du trajet nous n’avons rencontré que 3 « cons à réflexion débile ». Il faut dire que je m’appliquais à dire bonjour aussi souvent que faire se peut, et je pense que cela joue en notre faveur. Nous avons eu 2 creuvaisons (bibi) perdu 3kg (Isa) d’après le pèse personne de Wilfride et Hervé et 2kg (moi) d’après celui de mes parents. Nous n’avons pas eu une goutte de pluie et juste une gêne pour Isa et moi au niveau des orteils (engourdissements) et une douleur aux genoux (Seb). « Mouline, ne va pas en force » « Meuh j’force pas… ». Un ado quoi. Nous n’avons malheureusement pas pu ramener les trikes pour le moment, le wagon vélo du Lunéa Nantes Genève s’arrêtant à Lyon. Nous les récupérerons à Strasbourg le WE du 15Aout d’où nous rallierons Bâle par la route (en trike) et Denges par le train.
Maintenant nous sommes en manque et je réfléchis au prochain parcours.

Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herve
Accro du forum
avatar

Messages : 1763
Âge : 50
Localisation : Bouguenais (44)
VPH : scorpion, trets, cat expe
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: De Bâle à l'Atlantique via l'Eurovéloroute 6   Ven 11 Juil 2008, 08:14

C'est vrai que les Suisses sont lents ! Razz
Bon le scorpion a de nouveau un compteur et un rétro et sort d'une grosse révision ! C'est pas le topset, c'est les petits beurres qui donnent la patate.

Isabelle, fallait nous dire que l'Expe ne rentrait pas en Suisse, j'en connais une qui te l'aurait gardé aux petits oignons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Oli
Accro du forum
avatar

Messages : 2181
Localisation : Denges/Suisse, les pieds dans le Léman ou presque...
VPH : Catrike 700 version l'Oli (à vendre)
Date d'inscription : 23/07/2006

MessageSujet: Re: De Bâle à l'Atlantique via l'Eurovéloroute 6   Ven 11 Juil 2008, 08:52

herve a écrit:
C'est vrai que les Suisses sont lents ! Razz

Même pas que je répondrai à cette bassesse

herve a écrit:
Isabelle, fallait nous dire que l'Expe ne rentrait pas en Suisse, j'en connais une qui te l'aurait gardé aux petits oignons...

Hé mais cela me donne une idée sur le principe des trains, dont les conducteurs changent en fin d'aller pour faire le retour. Vous nous les ramener par la même route jusqu'à Bâle et vous reparter en train. Sur ce principe tu règles beaucoup de problème de logistique, de temps, etc...
Cool.
Vous la trouvez comment mon idée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herve
Accro du forum
avatar

Messages : 1763
Âge : 50
Localisation : Bouguenais (44)
VPH : scorpion, trets, cat expe
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: De Bâle à l'Atlantique via l'Eurovéloroute 6   Ven 11 Juil 2008, 09:17

Pas con du tout, ton idée mais les vacances seront trop fragmentées cette année ! Rolling Eyes

Et puis nous n'avons pas votre entraînement.... Laughing


Dernière édition par herve le Ven 11 Juil 2008, 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François 41
**


Messages : 105
Localisation : Blois
VPH : Challenge Seiran (cassé)
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: De Bâle à l'Atlantique via l'Eurovéloroute 6   Ven 11 Juil 2008, 09:55

Pour l'itinéraire prévu au départ, j'avais noté
"4ème étape: 36400 La Châtre / 86110 Mirebeau / 154 kM"
C'est à dire bien au sud de Blois et de la Loire à Vélo, à partir de là je n'avais pas suivi plus votre projet.
Dommage, j'avais quelques tuyaux locaux pour éviter les mauvais chemins que vous avez emprunté.

Bon maintenant le récit entre St Denis Sur Loire et Montsoreau a été rajouté au 1er message.
Mon message "la suite!!!" n'a donc plus beaucoup de sens.
Petite remarque: compléter ainsi un ancien message c'est un peu génant pour suivre le fil du post.

Des commentaires sur la traversée de Blois ?

François 41
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Oli
Accro du forum
avatar

Messages : 2181
Localisation : Denges/Suisse, les pieds dans le Léman ou presque...
VPH : Catrike 700 version l'Oli (à vendre)
Date d'inscription : 23/07/2006

MessageSujet: Re: De Bâle à l'Atlantique via l'Eurovéloroute 6   Ven 11 Juil 2008, 10:13

François 41 a écrit:
Pour l'itinéraire prévu au départ, j'avais noté
"4ème étape: 36400 La Châtre / 86110 Mirebeau / 154 kM"
C'est à dire bien au sud de Blois et de la Loire à Vélo, à partir de là je n'avais pas suivi plus votre projet.
Dommage, j'avais quelques tuyaux locaux pour éviter les mauvais chemins que vous avez emprunté.

Bon maintenant le récit entre St Denis Sur Loire et Montsoreau a été rajouté au 1er message.
Mon message "la suite!!!" n'a donc plus beaucoup de sens.
Petite remarque: compléter ainsi un ancien message c'est un peu génant pour suivre le fil du post.

Des commentaires sur la traversée de Blois ?

François 41

Oui au début cela devait être tout azimut depuis Denges en Suisse car je devait être seul. L'itinéraire à changer en cours de préparation.
La traversée de Blois c'est faite sans soucis, les panneaux y étaient bien présents et c'était "assez tôt".
Pour le fil j'hésitais à éditer à chaque fois ou faire un message pour chaque jour. J'hésitai aussi à ne faire qu'un lien vers un blog, mais un blog nous en avons eu un que nous n'entretenions pas assez régulièrement. Il a été fermé par les administrateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herve
Accro du forum
avatar

Messages : 1763
Âge : 50
Localisation : Bouguenais (44)
VPH : scorpion, trets, cat expe
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: De Bâle à l'Atlantique via l'Eurovéloroute 6   Sam 12 Juil 2008, 10:05

devol a écrit:
herve a écrit:
C'est vrai que les Suisses sont lents ! Razz

Même pas que je répondrai à cette bassesse

C'est surtout que à attendre, nous ne rendions pas compte ni des efforts fournis, ni de la distance qui vous restait. Je pensais plus que vous aviez un souci. Mais tu as raison, c'est une bassesse mais STP pas sur la tête ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jmayo
**
avatar

Messages : 112
Localisation : Valais
VPH : Catrike Speed, Tandem TT Cannondale, 2 VTTs, BMX, Birdy pliable
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: De Bâle à l'Atlantique via l'Eurovéloroute 6   Sam 19 Juil 2008, 01:34

Merci pour ce sympathique récit de voyage, ça me rappelle des souvenirs de ma traversée de la France en VD en solitaire et à l'aventure en 2000... ça me donne bien envie de rééditer ça en trike et par les eurovéloroutes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oide.ch
L'Oli
Accro du forum
avatar

Messages : 2181
Localisation : Denges/Suisse, les pieds dans le Léman ou presque...
VPH : Catrike 700 version l'Oli (à vendre)
Date d'inscription : 23/07/2006

MessageSujet: Re: De Bâle à l'Atlantique via l'Eurovéloroute 6   Dim 20 Juil 2008, 17:35

jmayo a écrit:
Merci pour ce sympathique récit de voyage, ça me rappelle des souvenirs de ma traversée de la France en VD en solitaire et à l'aventure en 2000... ça me donne bien envie de rééditer ça en trike et par les eurovéloroutes...

Pas de quoi. Si tu veux plus de détails fais moi signe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De Bâle à l'Atlantique via l'Eurovéloroute 6   

Revenir en haut Aller en bas
 
De Bâle à l'Atlantique via l'Eurovéloroute 6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» De Bâle à l'Atlantique via l'Eurovéloroute 6
» RALLYTHON ATLANTIQUE edition 2010
» terra en loire atlantique
» Alerte pour une exploitation bio en loire atlantique
» Super Course Atlantique...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Forum du Voyage-
Sauter vers: