Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vélo électrique et législation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Henri GEIST
**


Messages : 79
Âge : 37
Localisation : Sélestat en Alsace
VPH : Milan GT + Chalange FURAÏ + VD hollandais + trotinette + rollers + parapent
Date d'inscription : 17/10/2015

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 16 Nov 2016, 14:03

@ Zen2tango

C'est déjà le cas. Il y a des "VAE rapide" pouvant rouler à 45 km/h accessible aux mômes de 14 ans avec un BSR pour peu que comme pour un scooter il soit homologué, assurer, immatriculer et que le conducteur porte un casque.

@ claude19

Effectivement je suis d'accord avec toi le niveau demander pour le permis est loin d'être suffisant. Je l'ai obtenu alors que si j'avais été l'inspecteur je ne me le serais pas donné.
Mais bon je n'ai pas de voiture (sauf une à pédale :-)) et donc je ne me sers pas de mon permis. Bien que la formation que j'ai suivis en vue de l'obtenir ne soit pas peine perdue. Elle fait de moi un meilleur cycliste.

En tout cas il n'est reste pas moins qu'il y a une différence fondamentale entre majeurs et mineurs. Les premiers doivent répondre de leurs actes (= sont responsables) les seconds non. Ce qui justifie que l'on mette uniquement des engins bridés entre leurs mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum


Messages : 10429
Âge : 65
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw Raw 127 assisté(Enzo),Quest XS carbone assisté (Glaz Bihan), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, VD Orbéa égino, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 16 Nov 2016, 14:37

Alors tout comme hube68, je n'ai jamais vu de gamin de 10 ans sur un VAE à Brest. Juste pas mal de femmes de tous âges et quelques messieurs. On les repère de loin car ils pédalent lentement (voire très lentement) et avancent assez vite...
Sur mon moustache, je trompe mon monde car je pédale à vitesse de "cycliste" et du coup il y en a qui se méfient moins... pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain
Posteur de bronze


Messages : 320
Âge : 52
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W
Date d'inscription : 10/01/2012

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 16 Nov 2016, 18:46

Henri GEIST a écrit:
Alors que les vélo et VAE sont mis entre toutes les mains. Même des gamins de 10 ans dont la responsabilité est plus qu'un débat et pour qui aucun contrôle n'est fait par le régulateur qu'ils maitrisent le code de la route et/ou le véhicule.

Au Québec (et sans doute ailleurs en Amérique du Nord), il faut soit avoir 14 ans et un permis de vélomoteur, soit avoir 18 ans. De plus, le casque est obligatoire. Mais c'est vrai que 32 km/h, c'est plus vite que 25.

Le Code de la sécurité routière du Québec a écrit:

492.2. Nul ne peut circuler avec une bicyclette assistée sur un chemin public à moins:
1° d’être âgé d’au moins 18 ans ou, à défaut, être titulaire d’un permis autorisant la conduite d’un cyclomoteur et respecter les conditions et les restrictions qui s’y rattachent;
2° de porter un casque protecteur conforme aux normes établies par règlement;
3° que la bicyclette porte l’étiquette du fabricant exigée par les règlements pris en application de la Loi sur la sécurité automobile (Lois du Canada, 1993, chapitre 16), pour celle vendue au premier usager comme bicyclette assistée, ou que le moteur de la bicyclette porte l’étiquette prévue à l’article 274.2, pour celle transformée en bicyclette assistée;
4° que la bicyclette soit conforme aux normes, autres que celles visées au paragraphe 3°, applicables à la bicyclette assistée prévues par le présent code et par les règlements pris en application de la Loi sur la sécurité automobile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri GEIST
**


Messages : 79
Âge : 37
Localisation : Sélestat en Alsace
VPH : Milan GT + Chalange FURAÏ + VD hollandais + trotinette + rollers + parapent
Date d'inscription : 17/10/2015

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 16 Nov 2016, 20:11

+1

Intéressent j'ignorais tous du règlement Québécois.
Ce dernier semble plutôt pertinent. Même plus que le règlement Français.
Juste pour me coucher moins bête ce règlement est-il général à tout le Canada ?
Ou le code de la route y est variable province par province ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gassies
Posteur d'argent


Messages : 462
Âge : 66
Localisation : Sarthe
VPH : Trike Performer FRP + BionX 250 HT
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 16 Nov 2016, 20:40

Magnum a écrit:
Alors tout comme hube68, je n'ai jamais vu de gamin de 10 ans sur un VAE à Brest. Juste pas mal de femmes de tous âges et quelques messieurs. On les repère de loin car ils pédalent lentement (voire très lentement) et avancent assez vite...
Sur mon moustache, je trompe mon monde car je pédale à vitesse de "cycliste" et du coup il y en a qui se méfient moins... pirat

Par chez moi, les gamins de 10 ans sont emmenés à l'école en voiture par leurs parents, même s'il n'y a que 300m à parcourir. Et je ne vois pas beaucoup de courageux utiliser un vélo même VAE, par exemple pour aller chercher du pain à 2 km de son domicile... VIVE LA VOITURE AU CLOU LES PIETONS ET CYCLISTES....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri GEIST
**


Messages : 79
Âge : 37
Localisation : Sélestat en Alsace
VPH : Milan GT + Chalange FURAÏ + VD hollandais + trotinette + rollers + parapent
Date d'inscription : 17/10/2015

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 16 Nov 2016, 21:06

Je ne sais pas comment les choses se passe dans toutes les régions de France et c'est certainement fortement variable entre la ville et la campagne.
Mais moi à 6 ans au CP j'allais à l'école seul en vélo tous les jours, qu'il pleuvent, qu'il vente, qu'il neige, comme la plus pare de mes camarades de classe.
À 8 ans il m'arrivait avec mes copains d'aller jusqu'au village ou la ville d'à côté (environ 7 km) et à 10 ans nous avions un rayon d'action d'environ 20 km pour aller dans les gravières nous baigner en été.
Bien sur à l'époque sans VAE. Mais si on m'avais dit que des enfants se faisait conduire à l'école à 300 m de chez eux par leurs parents je ne l'aurai même pas cru. Si j'avais habité à 300 m de l'école j'y serais allé à pied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
motomobile le9
**


Messages : 98
Âge : 51
Localisation : 10 Km de Roanne 42
VPH : Waw peut être le 009 MBK axe ion vertical
Date d'inscription : 15/09/2015

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 16 Nov 2016, 22:15

Je ne crois pas que le danger soit dans une vitesse supérieur "de 10 à 20 Km:h" pour des enfants ou pour des adultes, mais souvent dans une mauvaise adaptation aux conditions environnantes. Aussi un apprentissage plus sérieux des règles et  leur respect éviterait peut être certaines prises de risque souvent des jeunes ados mais aussi d' adultes. Il faut bien reconnaître que de ces prises de risque les victimes sont aussi souvent les responsables. Encore jamais vu un automobiliste ni même un piéton renversé et gravement blessé par un cycliste assisté ou non ou par un deux roues motorisé limité à 45 Km/h homologué voire débridé, amélioré, kitté, pour une auto le responsable n'est pas toujours le plus traumatisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain
Posteur de bronze


Messages : 320
Âge : 52
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W
Date d'inscription : 10/01/2012

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Jeu 17 Nov 2016, 01:41

Henri GEIST a écrit:
Ou le code de la route y est variable province par province ?

Il varie. Mais pas trop, quand même. Il faut partout s'arrêter aux feux rouges.

Je viens de parcourir le Code de l'Ontario, et on parle simplement d'un âge minimal de 16 ans pour bicyclette assistée et cyclomoteur (en plus du casque)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri GEIST
**


Messages : 79
Âge : 37
Localisation : Sélestat en Alsace
VPH : Milan GT + Chalange FURAÏ + VD hollandais + trotinette + rollers + parapent
Date d'inscription : 17/10/2015

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Jeu 17 Nov 2016, 08:39

+1

Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hube68
Accro du forum


Messages : 2004
Âge : 51
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Jeu 17 Nov 2016, 09:33

Sylvain a écrit:
Il varie. Mais pas trop, quand même. Il faut partout s'arrêter aux feux rouges.

Alors il varie moins qu'en France où l'arrêt des voitures au rouge est facultatif (et parfois même réprimé par des coups de klaxon rageurs) dans certaines villes

Oui, je :porte:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien67
Posteur d'argent


Messages : 346
Âge : 45
Localisation : Luxembourg / Alsace Saverne 67
VPH : Je me tatais pour un DF assisté...et bien j' ai acquis le WAW 281 assisté
Date d'inscription : 09/10/2015

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Jeu 17 Nov 2016, 12:02

Personnellement je suis ouvert à tous débats, même aux limitent du bon sens.
Parfois je fais  des blagues dénuées de bons sens voire idiotes, cela reste des blagues...

Et là j' ai envi de pousser un coup de gueule !

Les remarques faitent à Magnum et à Zen2tango me laissent sans voix tant elles sont déplacées et bêtes.
Je ne connais pas personnellement Magnum, mais je  pense qu' il sait, un peu, de quoi il parle...

Ce Monsieur Jesaistout qui veut expliquer ceci et cela, me fait penser à ce gentleman qui voulait toujours un VM, et qui expliquait tout sur les VM aux possesseurs de VM...

Certains cerveaux ne doivent pas avoir un rayon d' action de plus de 20kms
"Et je vous  rappelle la règlementation" et "je vous rappelle que..."

Moi, je lui propose de fumer un bon pête !
Je m' attends à la réponse : mais je vous rappelle que ce n' est pas règlementaire...  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen2tango
**


Messages : 68
Âge : 38
Localisation : Pas-de-Calais
VPH : cargo douzes - fixie blb
Date d'inscription : 10/06/2016

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Jeu 17 Nov 2016, 12:13

Fabien67 a écrit:
Les remarques faitent à Magnum et à Zen2tango me laissent sans voix tant elles sont déplacées et bêtes.

Devant autant de courtoisie "faitent", je vais m'abstenir. En vous remerciant pour cette fine analyse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tangokiosk.dance
Henri GEIST
**


Messages : 79
Âge : 37
Localisation : Sélestat en Alsace
VPH : Milan GT + Chalange FURAÏ + VD hollandais + trotinette + rollers + parapent
Date d'inscription : 17/10/2015

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Jeu 17 Nov 2016, 13:44

Bonjour Fabien67.

Je vous prie, toi et tous ceux que mes propos ont pu offenser de bien vouloir m'en excuser. Tel n'a jamais été mon intention.
Il arrive parfois du fait de ma bêtise et de ma maladresse de manquer de diplomatie dans mais propos.
Encore une foi je m'en excuse.
Pourrais-tu afin qu'une telle chose ne se reproduise expliquer à quelqu'un de bête comme moi en quoi mes remarques sont "déplacées et bêtes" ?
Peut-être des failles particulière de logique dans la rhétorique ou des prémisses infondées que tu puisses pointées ?

En quoi par exemple serait-il déplacé de rappeler la réglementation dans un sujet intitulé "Vélo électrique et législation" ?

Je n'ai pas eu l'honneur de connaître personnellement Magnum ni aucun d'entre vous d'ailleurs mais je ne doute pas un instant qu'il s'agisse de quelqu'un de très bien.
Se qui n'a pas vocation à empêcher d'avoir ou pas des divergences de point de vue. Si non pas la peine de discuter.

Une chose est sûr pourtant et je prétends la savoir. C'est que je n'ai jamais prétendu tout savoir. Loin de là.
Mais effectivement je dis principalement des choses que je crois savoir car quand ce n'est pas le cas je me tais ou je pose des questions.
Me proposes-tu une autre démarche ?

Encore une foi désoler pour mes insuffisances.

Pour les "pêtes", si tu penses que ça va me rendre moins bête et déplacé je vais envisager l'option.

Sincèrement

Henri GEIST
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier33
Modo


Messages : 7099
Âge : 57
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Jeu 17 Nov 2016, 14:13

Les choses étant dites, j'espère vraiment qu'on va en rester là et sortir de ce H.S.

Si vous brulez encore de discourir à ce (hors) sujet, les messages privés vous permettrons de vous exprimer directement auprès des personnes concernées,
sans faire inutilement profiter tout le monde de vos états d'âme.

Didier33 modo is watching you  Suspect

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien67
Posteur d'argent


Messages : 346
Âge : 45
Localisation : Luxembourg / Alsace Saverne 67
VPH : Je me tatais pour un DF assisté...et bien j' ai acquis le WAW 281 assisté
Date d'inscription : 09/10/2015

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Jeu 17 Nov 2016, 19:04

J' ai lu quelque part qu' il y aurait un nouveau projet  de loi.
Concernant les 250W qui passeraient à 350W et de 25kmh à 30kmh.

Peut-être lu sur cyclurba ? Je ne sais plus ! Vérité ou intox ?
(Je suis moi-même surpris mais parfois je fé des fote d' ortograves tellement "délicieuses" que j' ai mal aux yeux    en me relisant )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zenedavtri
Accro du forum


Messages : 4007
Âge : 58
Localisation : Finistère nord
VPH : Duo de kett 1 tour VAE type klimax et 1 allround & Milan SL n°14 Thys 222 Quattrovélo N°9
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Sam 19 Nov 2016, 14:16


Vu sur le parking du salon du cycle ce matin, immatriculé, mais pas vu si le propriétaire portait un casque homologué cyclomoteur ou moto.

A l'intérieur de plus en plus de vélo à assistance et même un de grande marque capable de 75km/h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri GEIST
**


Messages : 79
Âge : 37
Localisation : Sélestat en Alsace
VPH : Milan GT + Chalange FURAÏ + VD hollandais + trotinette + rollers + parapent
Date d'inscription : 17/10/2015

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Sam 19 Nov 2016, 14:52

Pour ceux qui doutent encore qu'il y ait des enfants sur des vélos électrique.
Un rapide recherche sur internet montre qu'il y a même des vendeurs de vélo électrique spécialement pour enfant. Et pour tous les ages, même pour le 6 à 9 ans avec moteur 250 W.
Aussi déraisonnable que l'idée me paraisse et puisse vous paraitre ou non. Il n'y a rien en France d'illégale à cela.
Et je ne suis pas mécontent que la loi encadre au moins les performances de ces vélos par ce que si je voyais rouler un gamin de six ans à 50 km/h en ville sur son petit vélo électrique je serais vraiment très inquiet.
Déjà 18 ou 25 km/h ça ne me rassure pas du tout.

http://www.dmoz.fr/sports/choisir-un-velo-electrique-pour-votre-enfant/
http://blog.cycloboost.com/tag/velo-electrique-enfant/
http://www.ecycle.fr/catalogue/velo-electrique-enfant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum


Messages : 2173
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Sam 19 Nov 2016, 16:48

Complètement déraisonnable, un enfant est parfaitement capable de pédaler sans assistance, il a besoin de faire de l'exercice physique pour se développer convenablement, lui donner une assistance dès son plus jeune age le prive de ce nécessaire exercice physique.


Dernière édition par Didier33 le Sam 19 Nov 2016, 17:13, édité 1 fois (Raison : Suppression citation inutile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum


Messages : 10429
Âge : 65
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw Raw 127 assisté(Enzo),Quest XS carbone assisté (Glaz Bihan), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, VD Orbéa égino, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Sam 19 Nov 2016, 18:29

Henri GEIST a écrit:
Pour ceux qui doutent encore qu'il y ait des enfants sur des vélos électrique.

Je n'ai pas émis de doute. J'ai juste dit que je n'en avais jamais vu ni à Brest, ni ailleurs d"ailleurs. Il faudrait peut-être que j'achète un vélo et que je sorte le dimanche...

La différence entre nous, c'est que je ne suis pas accro aux interdits, règlement et lois en tous genres qui n'emmerdent que les braves gens (comme les obstacles sur les pistes cyclables). Les autres s'en affranchissant allègrement sans le moindre état d'âme!
Comme les alcolos qui continuent à rouler bourrés sans permis...

La peur n"évite pas le danger et les parents doivent assumer leur responsabilité de manière autonome!!!

Moi je préférerai juste que la loi soit vraiment appliquée au vrais dangers que sont les VTM et qu'on lâche un peu les baskets des cyclistes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier33
Modo


Messages : 7099
Âge : 57
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Sam 19 Nov 2016, 18:54

0'Leave a écrit:

Pour m'être quelques un peu déplacé avec le VAé de ma chère et tendre, je trouve qu'une assistance jusqu'à 30 km/h est utile sur la route, au milieu des voitures. Mais sur une piste cyclable genre "mode doux" où se côtoient des véhicules aussi variés que leur vitesse de progression, c'est trop élevé à mon goût.
Je pense que ça peut se discuter.

Déjà, le moindre vélo droit des clubs cyclosportifs/touristes peut facilement rouler à 30 km/h (et même plus) sur route , aussi bien que sur piste cyclable.

Le principal est d'adapter la vitesse aux circonstances.
Je vois chez moi, sur la piste longeant le Bassin d'Arcachon, autant il est irresponsable de rouler à 30 km/h en traversant Andernos, autant c'est très possible
dans les parties inter-urbaines, lorsque il n'y a personne.

On peut faire le parallèle avec les voitures capables de rouler à 130 km/h (ou même plus!) sur les autoroutes, et astreintes à des vitesses beaucoup moins élevées
sur les réseaux secondaires et en ville: On ne limite pas pour autant la puissance des voitures en fonction des routes.

Le fait que les conducteurs soient formés ne change pas grand chose selon moi, étant donné qu'une fois le permis en poche ils peuvent conduire comme il leur plait.
Ils sont certes responsables de leurs actes, mais les cyclistes le sont autant, même s'ils ne risquent pas leur permis...

Avoir une assistance limitée à 30 km/h ne me semble donc pas aberrant. On reste encore dans la plage des vitesses accessibles à vélo en musculaire,
même si, évidemment, cela n'est pas donné à tout le monde, notamment aux non sportifs.

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri GEIST
**


Messages : 79
Âge : 37
Localisation : Sélestat en Alsace
VPH : Milan GT + Chalange FURAÏ + VD hollandais + trotinette + rollers + parapent
Date d'inscription : 17/10/2015

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Sam 19 Nov 2016, 19:25

@ Fleur

Tout à fait d'accord avec toi.

@ Magnum

Je ne pense pas non plus être accro aux interdits.
Mais il faut bien reconnaître que la route est un espace partagé dangereux sur lequel sans règles, beaucoup de gens feraient absolument n'importe quoi et ce serais la boucherie à tous les coins de rue.
Certaines de ces règles sont loin d'être parfaites et mériterais des améliorations cela ne fait aucun doute.

Pour celle dont on parle je n'aurais rien contre le fait qu'on relax les contraintes sur les VAE à condition de les interdire aux mineurs ou au moins ceux non titulaire d'un brevet de sécurité routière.
Mais même imparfaites les règles ont au moins le mérite d'exister. "dura lex sed lex."
Il ne nous reste plus qu'a élir des politiciens favorable aux moyens de transport doux pour améliorer les choses.
Je suis bien d'accord avec toi sur le fait que ce ne sont pas les VPH et VAE bridé à 250 W et 25 km/h qui causent le plus de dégâts. Et je préférerais aussi des lois plus dure pour les gros véhicules motorisé.
Car oui si faire du vélo peut être risqué ce n'est pas dangereux. Contrairement aux conducteurs de véhicules a moteur il est extrêmement rare qu'un cycliste blesse ou tue quelqu'un d'autre que lui-même.
Mais j'ai aussi conscience que si les VAE devenaient des motos ultra light sans permis avec pneus, équipements et freins de vélo, leurs bilans en terme de sécurité routière rattraperait rapidement celui des autres deux roues motorisés.

Pour "les alcolos qui continuent à rouler bourrés sans permis" c'est déjà interdit et passible de prison il me semble. Et je ne pense pas que la maréchaussée soit très indulgente quand elle en tien un.
Pour les parents effectivement ce serai bien qu'ils assument leurs responsabilités de manière autonome. En attendant le beau jour ou une tel chose se généralisera, il nous faut des lois.

@ Didier33

Quand tu dis que les cyclistes sont tout autant responsables de leurs actes que les conducteurs d'autres véhicules. C'est vrai pour ceux qui sont majeur mais au moins d'un point de vu purement légal ce n'est pas tout à fait le cas des cyclistes mineurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier33
Modo


Messages : 7099
Âge : 57
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Sam 19 Nov 2016, 19:32

Citation :
Quand tu dis que les cyclistes sont tout autant responsables de leurs actes que les conducteurs d'autres véhicules. C'est vrai pour ceux qui sont majeur mais au moins d'un point de vu purement légal ce n'est pas tout à fait le cas des cyclistes mineurs.

Non, ce sont les parents qui sont responsables, que ce soit pour des accidents de la route ou d'autres types d'accidents.
Ils ont des assurances responsabilité civile pour ça.

Je n'ai d'ailleurs pas insinué que les mineurs devraient avoir accès à des VAE limités à 30 km/h, au moins jusqu'à un certain âge.
(14 ans par exemple, comme pour les cyclomoteurs)
Il serait aisé de légiférer dans ce sens.

Il faut dire que, pour l'instant, je ne pense pas qu'il y ait beaucoup d'enfants ou d'ados roulant en VAE, même limités à 25 km/h.
Je me trompe peut-être.

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum


Messages : 10429
Âge : 65
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw Raw 127 assisté(Enzo),Quest XS carbone assisté (Glaz Bihan), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, VD Orbéa égino, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Sam 19 Nov 2016, 19:53

Henri GEIST a écrit:


@ Magnum
Mais même imparfaites les règles ont au moins le mérite d'exister. "dura lex sed lex."
Il ne nous reste plus qu'a élir des politiciens favorable aux moyens de transport doux pour améliorer les choses.

Pour "les alcolos qui continuent à rouler bourrés sans permis" c'est déjà interdit et passible de prison il me semble. Et je ne pense pas que la maréchaussée soit très indulgente quand elle en tien un.
Pour les parents effectivement ce serai bien qu'ils assument leurs responsabilités de manière autonome. En attendant le beau jour ou une tel chose se généralisera, il nous faut des lois.

Je comprends mieux ton raisonnement.

Effectivement si tu crois encore au pouvoir et à l'intégrité des politiciens, sans parler de leur bon sens, on peut concevoir ton besoin de lois encadrant tout sauf que:

Les politiques ne donnent pas les moyens d'appliquer la loi (cf l'état de délabrement de notre justice) et les contrôles d'alcoolémie sont extrêmement rares.
J'ai soufflé une foi dans le biniou avec un permis de conduire qui date de 1972. La preuve
Alors ton ode à la loi est bidon.!
Lors de mes pauses café, je vois bien les clients qui sortent complètement bourrés du bar pour repartir au volant ou au guidon. Tellement bourrés que parfois ils n'arrivent même pas à démarrer...  pale

Lorsque je résidais à Saint-Cyr-l'Ecole un de ces assassins a décimé une famille (fille, mère et grand-mère) il conduisait sans permis, sans assurance bourré et drogué en état de multi récidive. Il les a écrasées contre la rambarde d"un pont.
Les faits divers me donnent régulièrement raison.

La loi existe mais n'est pas appliquée mais je vais m'arrêter là parce que crois que nous n'accorderons jamais nos violons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebm
Accro du forum


Messages : 1299
Âge : 36
Localisation : cuise la motte OISE
VPH : trike auto-construit,ICE Q26,Performer Jc20/700, hase trets ,M5 Lr
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Dim 20 Nov 2016, 08:43

Henri GEIST a écrit:

.

Pour "les alcolos qui continuent à rouler bourrés sans permis" c'est déjà interdit et passible de prison il me semble. Et je ne pense pas que la maréchaussée soit très indulgente quand elle en tien un..

Alors la je rigole, un ancien collègue est bourré tout les soirs, il c'est fait suspendre son permis 6mois lors d'un contrôle, pendant ces 6 mois il c'est fait gauler 2 fois au volant, il c'est retrouvé au tribunal la 2ème parce qu'il était plein.....
Résultat permis annuler, il a pu le repasser au bout d'un an, et il continue à picoler.

Ça faisait 20ans qu'il avait un permis probatoire à cause d'accidents sous l'alcool, il avait une prise de sang et contrôle médical tout les ans ce qu'il l'a jamais arrêté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum


Messages : 2403
Âge : 43
Localisation : Genève
VPH : Schlitter Encore "Zéphir", Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Dim 20 Nov 2016, 12:20

Henri GEIST a écrit:
Pour ceux qui doutent encore qu'il y ait des enfants sur des vélos électrique ...

Waow, vous peinez ou avez peiné en France pour sortir de la limitation à 250W / 25km/h mais ça ne pose pas problème de mettre un vélo électrique entre les pattes d'enfants ... comprends qui peut!

En Suisse nous avons plusieurs catégories de vae et la moins puissante, la 250W / 25km/h justement, est interdite en-dessous des 14 ans. La plus puissante est à partir de 16 ans (logique si l'on tient compte du fait que les mobylettes, scooters etc sont accessible dès le même âge)

Encore une fois, je suis absolument fan du vae (j'en ai pas) Il y en a beaucoup par ici, dans toutes les couleurs et toutes les puissances et la cohabitation se passe très bien entre cyclistes. Et oui, forcément il y plus d'accidents mais normalement ça ne concerne que le cycliste assisté lui-même.

Voici un petit article qui apporte un regard sur les statistiques d'accidents de vae en Suisse: http://www.24heures.ch/vaud-regions/vente-ebikes-boom-accidents/story/14906678
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Aujourd'hui à 10:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Vélo électrique et législation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vélo électrique et législation
» Motorisation électrique: législation/loi en Suisse
» texte de lois sur les appelants à ailes électrique
» Législation appliquée...???
» Urgent: schéma électrique de la pompe à injection d'une 964

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Forum du Matos :: Assistance électrique-
Sauter vers: