Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vélo électrique et législation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
loumi1
Posteur d'argent


Messages : 368
Âge : 50
Localisation : Nueil les Aubiers (79)
VPH : Baron XS,Rans V3
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Vélo électrique et législation   Mer 03 Oct 2007, 10:40

Bonjour à tous , comme nombre d'entre vous je me pose sérieusement scratch la question de remplacer ma voiture par un vélo électrique , or à y regarder de plus près , je vois que l'on est limité à 25 kms/h. J'ai aussi vu qu'il existe des moteurs ( Velectris par ex) qui permette de rouler jusqu'à 30 35 ( sur route privée est-il précisé) Ma question confused ; en faisant l'acquisition d'un kit de ce type et en déclarant l'engin à son assureur peut on rouler sur la route ( avec un vélo électrique qui sera alors assimilé à un scooter électrique je pense) . Bien sûr les scooters électriques existent mais je préférerais un vélo , voire -on peut rêver-un vélomobile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chti brico
Posteur d'argent


Messages : 485
Âge : 50
Localisation : Nord
VPH : proto 26-20
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 03 Oct 2007, 11:25

Tu peux posseder et utiliser un vélo assisté qui dépasse la puissance(250w)et la vitesse(25km/h)autorisées.C'est donc un scooter electrique que tu dois assurer,avec les normes qui vont avec,le casque homologué,les clignotants,et la prime d'assurance,etc .Ou alors,à tes risques et périls..............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilhem
Accro du forum


Messages : 2259
Âge : 40
Localisation : Toulouse (31), France
VPH : Quest + Leitra Cabriolet
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 03 Oct 2007, 12:01

Pour qu'un vélo motorisé soit classé dans la catégorie supérieure (cyclomoteur), il faut le faire homologuer, et c'est compliqué (beaucoup trop compliqué, d'après les conclusions des diverses personnes qui se sont renseignées).

Quel est ton parcours type, loumi1 ? Ca a l'air quand même bien plat par chez toi, ça signifie que tu penses à une assistance pour envisager de plus longues distances ? Pour pouvoir transporter des affaires/tes gamins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://envelomobile.wordpress.com
cavallo pazzo
Accro du forum


Messages : 6820
Âge : 41
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 03 Oct 2007, 15:44

En restant légal tu seras assisté dès que tu retombes sous les 25 km/h, et rien ne t'empêche de rouler plus vite, mais seulement avec le moteur à soupe.
C'est déjà un bon compromis, parce que les pertes de temps sont sur les éternités passées à grimper une côte à 5 km/h avec la remorque aux fesses.

Je dis ça, mais cela fait bien longtemps que cette limite me chauffe les oreilles...
Toutefois il faut avouer que l'assistance à 40km/h c'est principalement du confort, la moyenne n'en profite que très peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
loumi1
Posteur d'argent


Messages : 368
Âge : 50
Localisation : Nueil les Aubiers (79)
VPH : Baron XS,Rans V3
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 03 Oct 2007, 18:57

Effectivement mon parcours est moins valloné que la région de Cavallo , sans être toutefois complètement plate ( Bocage Vendéen) . Je travaille à 15 kms de mon domicile et j'ai pris l'habitude de rentrer déjeuner le midi ( je sais c'est pas bien pour la planète !! ) , donc mon challenge serait de pouvoir continuer à rentrer avec en gros 25 min de route aller , tout en étant pas naze au retour au travail.. Je sais je demande la lune , mais finalement c'est sur tous ces petits trajets que l'on peut gagner le plus . Au pire je resterais déjeuner sur place . Question ? (tant que j'y suis et que j'ai des spécialistes sous le clavier ) puis-je envisager un panneau solaire à demeure ( ou chez moi ou au boulot ) pour recharger ma batterie et est-ce difficile à installer ( je suis super nul en mécanique pale et en électricité !! ( non pas sur la tête .. aïe..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lionel
**


Messages : 82
Âge : 41
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 03 Oct 2007, 20:02

Tu cites Velectris, donc je vais te répondre pour eux particulièrement, puisque j'ai un VD équipé, mais ça vaut également pour Bionx et consorts : en mode débridé, tu peux rouler assisté au delà de 25km/h. C'est assez confortable, et j'avoue que je passe en mode bridé que lorsqu'il pleut, et surtout depuis que j'ai fais une belle glissade à plat-ventre au milieu d'un rond point (le moteur étant absolument hors de cause, je devais rouler à 20-25 quand j'ai eu l'idée de freiner pur éviter une voiture qui, je supposais, n'allait pas s'arrêter).
J'ai juste un inter sur lequel j'appuie pour passer de brider à débridé. C'est sans doute complètement illégale, j'imagine qu'il faut que le système soit bridé et c'est tout. Maintenant, j'imagine aussi que si j'ai un accident, en admettant qu'il y ai enquête, il faut déjà trouver quelqu'un qui connaisse cette règlementation, qui sache faire les mesures qu'il faut, etc ... Donc, je suis pas bien inquiet de ce côté là. Quand on voit (ou qu'on entend !) certains scooters, pas sûr qu'ils soient bien embêtés.
Mais quand j'ai acheté mon kit, je suis resté en bridé pendant plusieurs centaines de km, et j'avais le sourire aux lèvres quand même. J'ai 100m de D+ (d'un coup) pour aller bosser, c'est d'un confort incroyable, bridé ou non.
Je t'encourage vraiment à essayer ... mais attention, c'est un peu comme le VC : après, ça trotte dans la tête jusqu'à ce qu'on en ai un !
Pour de l'utilitaire, c'est royal. Pour la promenade, je trouve par contre que ça enlève pas mal de charme : rouler sur du plat (effort s'entend) tout le temps, c'est pas très rigolo ...

Donc si tu es légal (bridé), pas de déclaration à l'assurance : c'est un vélo => couvert par la responsabilité civile. Si tu es débridé ... tu prends tes responsabilités ! Mais comme dit plus haut, oublie l'homologation (pour la france, ailleurs je ne sais pas).

Je rajoute une question : si on fait le bilan écologique d'un panneau solaire, c'est écologique de recharger sa batterie avec ? Ca doit dépendre d'à partir de quoi est fabriqué l'électricité bien sûr, mais sinon ? ...
Bon, après, faut pas être pressé, ou bien il faut la grosse installation, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum


Messages : 6820
Âge : 41
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Jeu 04 Oct 2007, 12:21

Solaire=ok, amorti écologiquement en 2 ans avec les technos actuelles.
C'est le prix qui pêche, pas l'écologie...
Il faut 9000 recharges pour amortir mon installation solaire, autant dire jamais.. Mais je ne demande rien au réseau, je suis transparent comme un vélo normal, l'aide en plus.
Pour un panneau à demeure ce serait bien d'avoir 2 batteries, ainsi le panneau n'est pas laissé à rien faire, ou encore mieux: tu branches le panneau sur un onduleur et tu injectes dans ton réseau de maison, ainsi tu compenses ta consommation de manière indirecte, en baissant ta demande de courant réseau de jour. Pour peu que tu fasses la charge de nuit tu vas même aider à faire de belles économies puisque tu aides à équilibrer la consommation jour/nuit: le nucléaire travaillant à puissance constante, il y a un manque d'énergie le jour et un surplus la nuit. Le photovoltaique fait l'inverse, c'est le meilleur complément.

Autre solution chez Velectris (enfin chez XOR, son partenaire dans le même bâtiment) le X02, un scooter électrique incroyable de moins de 30Kg qui se replie pour le transport et qui devrait correspondre à tes besoins, avec une consommation équivalente inférieure à 0.5 L/100. Probablement 0.22 L/100 selon les premières mesures, avec des performances de scooter 50cm3 et en silence. Une alternative consommant entre 10 et 15x moins que son rival puant, pour un prix égal. Géant!

La solution débridée n'est pas légale en l'état, mais toujours moins dangereuse de fait que le moindre véhicule à essence légal ou pas. La loi est mal faite, à toi de voir ce que tu est prêt à tolérer comme risque personnel.
Si on laisse de côté cet aspect, l'assistance libre permet de rivaliser avec beaucoup d'autres engins, voiture, transports publics, par le fait que la vitesse plus faible est compensée par le fait que tu va de porte à porte, pas de porte à parking à bouchon à place de parc à maison.
En roulant à 40km/h au lieu de 50km/h tu ne perds que 3 minutes sur 10Km, donc rien de significatif.
15km en 25 minutes, c'est 36km/h de moyenne, donc 45km/h en pointe si tu as très peu d'arrêts, plus de 50km/h si tu as des feux et des carrefours. Plus pour le scooter électrique que pour le vélo assisté. A voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Micke
Accro du forum


Messages : 1717
Âge : 36
VPH : Catrike Road - Q442
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Jeu 04 Oct 2007, 12:47

J'apporte ma modeste contribution:
Equipé aussi en VD Vélectisé depuis 1an et demi, mon trajet fait 16km (boulot-dodo) et je mets depuis le début entre 32 et 34min en fonction de la météo essentiellement et quelque soit l'effort que je produise.
Je précise quand même que je n'ai que 3 arrêts potentiels (feu) et que le trajet s'effectue sur 95% de pistes cyclables entièrement protégées (jen ai de la chance!!!)

Vitesse moyenne entre 28 et 29km/h pour une vitesse de croisière de 32km/h (moteur débridé oblige mais je m'en arrange avec ma conscience)

Je ne connais pas ton trajet mais en ce qui me concerne même si l'idée d'aller plus vite me tenterait bien, je trouve que j'arrive toujours vite sur les joggeurs, promeneurs et autres canidés "encombrant" Ma piste cyclable... :-p

Le mieux c'est d'essayer, y a pas de secret!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isran Paconte
***


Messages : 169
Âge : 44
Localisation : Geneve, Suisse
VPH : Alleweder a3 modifié en AR 406 bionixisé, Vieux Mountain bike, quelques vélos de récup.
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Sam 06 Oct 2007, 10:42

lionel a écrit:

Pour de l'utilitaire, c'est royal. Pour la promenade, je trouve par contre que ça enlève pas mal de charme : rouler sur du plat (effort s'entend) tout le temps, c'est pas très rigolo ...

Oui, c'est vrai. Le moteur enlève une certaine magie au vélo. On (je) se sent moins calme, moins "seul avec la nature".
Ceci dit, faisant depuis peu l'expérience vélomobile+bionx 500W, je suis enchanté quand au remplacement de la voiture que cette solution offre. Y a pas photo, pouvoir faire 30'000 avec l'équivalent énergétique d'un plein*, c'est fantastique. Les montées sont légères, ça va vite et les démarrages en ville sont prodigieux, je pèse mes mots.
Mais c'est vrai que si tu veux parcourir ton trajet en 25 mn, il faudra, soit passer par le tupperware à midi, soit par le scooter.

* c'est un calcul à la louche qui donne cependant un ordre de grandeur.
1L d'essence = 10kwh (Jean-Marc Jancovici, Alain GrandJean, Le plein s’il vous plaît ! la solution au problème de l’énergie, Editions du Seuil, 2006, p.13) donc un plein de 30L=300kwh. Une charge bionx ou autre avec les pertes=0,5kwh=50km => 300kwh = 30'000km
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon
Posteur d'argent


Messages : 360
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Sam 06 Oct 2007, 17:43

Bonjour Loumi1
Voir aussi le post it de synthese sur l assistance electrique :
http://velorizontal.bbfr.net/Forum-du-matos-f7/Synthese-Assistance-electrique-t2797.htm
dans le volet reglementation/legislation
Faut bien faire de la pub ! Smile
Simon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loumi1
Posteur d'argent


Messages : 368
Âge : 50
Localisation : Nueil les Aubiers (79)
VPH : Baron XS,Rans V3
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Sam 13 Oct 2007, 14:21

Merci à tous ( avec retard super WE en Normandie le 6/7 oblige ) , je cogite tout ça et je vous tiens au courant ( électrique bien sûr ... OK je sors )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rêveur
*


Messages : 27
Date d'inscription : 21/04/2014

MessageSujet: Klimax K et législation...   Lun 28 Avr 2014, 19:07

Par hasard, sur un autre fil, je suis tombé sur ce lien:
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Vehicules-de-categorie-L-vehicules.html
Apparemment le Klimax 5K de Hase correspond à la catégorie L2e, à condition bien sûr d'une immatriculation, d'un assurance adéquate et du port du casque. Un avis sur la question?
En fait, cette question pourrait être élargie aux vélomobiles dotés d'un moteur excédant les 250W. J'imagine que ce sujet a été battu et rebattu, mais je n'ai pas pu en retrouver les traces. Désolé...
 scratch
"Législation" était le mot-clef
sujet fusionné
Armandos-modo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M
Accro du forum


Messages : 4108
Localisation : de retour à Lyon
VPH : divers rase-moquette
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Lun 28 Avr 2014, 20:43

sans doute, à condition de faire la demande (sans garantie de succès) d'une réception à titre isolée...
qui s'y lance?
http://www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr/la-reception-a-titre-isole-a790.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/
sleibt
Admin


Messages : 3179
Âge : 43
Localisation : Rennes
VPH : Stee (Strada 92) / Saki / Incognito / Junior
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Lun 28 Avr 2014, 21:22

En bas de cette page (RTI 02.8 ), un document qui donne une idee de ce qu'il faut fournir pour ce genre de reception. C'est plus facile en categorie "velo".

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Vehicule-neuf.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierrecour53
*


Messages : 32
Âge : 69
Localisation : Brest
VPH : Azub T Tris, rolhofisé, 8funisé
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Dim 28 Déc 2014, 11:53

Je vois que beaucoup de "pédaleurs assistés" utilisent une assistance non conforme....
Y a t-il des témoignages de "difficultés" avec la maréchaussée?
Quand on roule à 30 km/h, si ce n'est pas trop pentu, on peut toujours dire que c'est à la force des mollets (?...)
En cas d'accident avec un tiers, ce dernier pourra difficilement invoquer une assistance non conforme (?...)
Il n'y a que sur le plat que l'irrespect de la règlementation pourrait être flagrante (encore qu'en vélomobile...) En montée, mieux vaut ne pas dépasser la vitesse limite (c'est bien aussi pour la batterie). Et en descente, on coupe l'assistance...
Le montage d'une assistance sur un vélo existant est-il légal? ( A Brest le spécialiste en VAE refuse de le faire).
Finalement, l'utilisation avec discernement d'une assistance non conforme me paraît limitée dans les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gassies
Posteur d'argent


Messages : 462
Âge : 66
Localisation : Sarthe
VPH : Trike Performer FRP + BionX 250 HT
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Dim 28 Déc 2014, 16:25

Bonjour,

Je roule avec une BionX et sur le pourtour du moyeu la maréchaussée peut lire qu'elle est conforme à la réglementation Française. Tu as le même phénomène avec tous ces véhicules motorisés dont les caractéristiques de puissance du moteur ont été augmentées avec des kits non homologués pour une circulation sur les routes. Maintenant tu prends le risque de rouler avec un véhicule non conforme, c'est toi qui voit. Pour ma part je pense que le jeu n'en vaut pas la chandelle, en cas de sérieux problème la non conformité te retombera sur le dos et cela peut au final coûter très cher.
Je serai plutôt partisan de faire évoluer la législation pour une homogénéité avec nos pays voisins et cela pourrait être fait par les différentes associations de vélos.


A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
e.breed
Pilier du forum


Messages : 768
Âge : 60
Localisation : Drôme sud, Baronnies
VPH : Recyclette, Performer VAE.Taf.:)
Date d'inscription : 17/05/2013

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Lun 29 Déc 2014, 14:02

Mon expérience, 5 et demi de vélotaf "outlaw" pirat , 4000km/an. Jamais été controlé, , bien sur je "range les chevaux" dès que j'aperçois les archers du Roi en embuscade! Very Happy
Par précaution, j'ai remplacé les stickers outrageants sur le moteur et le controleur (1200w, 25A 48v), par des Bion'x 250w super clean récupérés sur une épave... Cool
En jocker jocolor je suis assuré comme "engin de loisir" à la MAIF.
Je roule à 99% sur petite route de montagne, la probabilité que je provoque une hécatombe me semble suffisamment mince pour que je m'en tienne là du point de vue des précautions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierrecour53
*


Messages : 32
Âge : 69
Localisation : Brest
VPH : Azub T Tris, rolhofisé, 8funisé
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 31 Déc 2014, 00:47

Pour m'équiper avec le BionX, il me faudrait démonter le rolhoff... Ce serait dommage.
Reste le kit cyclone sur ligne de chaîne qui est commandé par un accélérateur et non par un détecteur de pédalage.
Reste aussi le moteur pédalier. Quand je demande un moteur pédalier à mon cher Google, je tombe inmanquablement sur le BBS 01, qui est proposé par la plupart des vendeurs
Il a tout pour plaire : 250 watts, détecteur de pédalage, limitation à 25 km/h. MAIS il est paramètrable de 10 à 50 km/h, et le vendeur propose aussi un accélérateur, au choix.
Alors, le respect de la norme c'est de la responsabilité du constructeur ou celle de l'utilisateur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
e.breed
Pilier du forum


Messages : 768
Âge : 60
Localisation : Drôme sud, Baronnies
VPH : Recyclette, Performer VAE.Taf.:)
Date d'inscription : 17/05/2013

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 31 Déc 2014, 08:12

En France de nombreux dispositifs sont autorisés à la vente et à la détention mais illégaux à l'usage ou à certains usages dans le domaine public.
C'est l'usage, donc l'utilisateur, qui détermine l'infraction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gassies
Posteur d'argent


Messages : 462
Âge : 66
Localisation : Sarthe
VPH : Trike Performer FRP + BionX 250 HT
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 31 Déc 2014, 08:44

Bonjour,

+1

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
pierrecour53
*


Messages : 32
Âge : 69
Localisation : Brest
VPH : Azub T Tris, rolhofisé, 8funisé
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 31 Déc 2014, 12:26

Des réponses qui me conviennent
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hube68
Accro du forum


Messages : 1991
Âge : 51
Localisation : Alsace centrale
VPH : Quest
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 31 Déc 2014, 12:38

Je plussoie e.breed, le risque d'un contrôle par des hommes armés est proche de zéro, idem pour le risque d'écraser un 4x4 ... a partir du moment où nous sommes des adultes responsables, respectueux du code de la route et des autres usagers, que nous ne narguons pas les forces de l'ordre, celles-ci nous laissent tranquilles car nous ne ressemblons pas à leur "clientèle" habituelle. D'ailleurs ils sont techniquement et réglementairement incapables de juger si nos engins sont "légaux" ou pas. Il peuvent juste vérifier "les papiers". Mais un vélo n'a pas de papiers. A la rigueur ils peuvent vérifier le niveau sonore... jocolor

Pour l'instant j'ai eu 2 pépins en roulant électrique et "trop vite", avec un petit peu d’hôpital à chaque fois. Mais je les ai faits tout seul, sans tiers impliqués autres qu'une montagne piquante ou une route rapeuse. Rolling Eyes Donc pas de problème! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum


Messages : 10416
Âge : 65
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw Raw 127 assisté(Enzo),Quest XS carbone assisté (Glaz Bihan), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, VD Orbéa égino, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 31 Déc 2014, 12:41

pierrecour53 a écrit:
Des réponses qui me conviennent
Cordialement
Je t'ai envoyé un MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claude19
Accro du forum


Messages : 1067
Âge : 70
Localisation : Beaulieu sur Dordogne -Sud Corrèze
VPH : HP Gekko FX solaire
Date d'inscription : 13/08/2014

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 31 Déc 2014, 13:30

hube68 a écrit:
Je plussoie e.breed, le risque d'un contrôle par des hommes armés est proche de zéro, idem pour le risque d'écraser un 4x4 ... a partir du moment où nous sommes des adultes responsables, respectueux du code de la route et des autres usagers

Le risque d'écraser un 4X4 d'accord , mais si c'est le 4X4 qui écrase un VAE avec un kit non homologué, ça risque sérieusement de compliquer les choses avec l'assurance du 4X4...
De même si on renverse un piéton avec pour lui de grave conséquence; voir même s'il est tué dans la collision.....

Il y a de forte chance que l'assurance adverse demande une expertise du VAE, c'est déjà le cas pour les cyclomoteurs ou motos afin de voir s'ils n'ont pas été débridé.
c'est le cas même si le 2 roues n'est pas responsable de l'accident , il le devient (responsable) car il n'a rien à faire sur une route ouverte à la circulation.

Donc rouler avec un VAE non conforme à la règlementation , tant qu'il n'y a pas de grave accident (mortel) le risque par un contrôle est très minime voir nul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.solar-trike.jimdo.com
Zenedavtri
Accro du forum


Messages : 4005
Âge : 58
Localisation : Finistère nord
VPH : Duo de kett 1 tour VAE type klimax et 1 allround & Milan SL n°14 Thys 222 Quattrovélo N°9
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Mer 31 Déc 2014, 13:42

Sauf si l'engin est enlevé par une dépanneuse, tu as toujours la possibilté de le remettre en config musculaire avant le passage d'un éventuel expert qui bien sûr n'est évidemment pas spécialiste du tout de ce genre d'engin.
Si tu te fais écraser par un gros 4x4, quand tu arriveras au purgatoire, il te faudra justifier l'utilisation de cette assistance non conforme, si tu n'es pas convaincant, ce sera direction l'enfer  sinon tu pourras peut-être accéder au paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vélo électrique et législation   Aujourd'hui à 10:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Vélo électrique et législation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vélo électrique et législation
» Motorisation électrique: législation/loi en Suisse
» texte de lois sur les appelants à ailes électrique
» Législation appliquée...???
» Urgent: schéma électrique de la pompe à injection d'une 964

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Forum du Matos :: Assistance électrique-
Sauter vers: