Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Voyage dans le Passé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scottishman
**


Messages : 95
Localisation : BOURGOGNE - Yonne - Sens (89 )
VPH : Triban5 - toujours pas de vélo couché :(
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Voyage dans le Passé.   Ven 06 Jan 2006, 18:32

Un article paru dans l'Yonne Républicaine d'aujourd'hui 6 - 01 - 2006

Sur Lucien Boudot un inventeur de la Campagne.

A lire jusqu'au bout.

http://www.lyonne-republicaine.fr/danslyonne/20060105.YON5858.html

Je recopie l'article car demain on aura plus accès au lien .

Lucien Boudot inventeur à Poilly-sur-Tholon

Créateur de la Cavalcade de Bleury, ce cultivateur inventa au début du XXe siècle un aéroplane et divers engins roulants

« Vite, venez sur le chemin d’Aillant, Monsieur Boudot va faire voler l’avion ! » Nous sommes un jour de Saint-Louis, à Bleury, au début des années 1930. Et ce jour-là, le hameau de Poilly-sur-Tholon est en fête, comme tous les ans. Lucien Boudot, cultivateur au village, s’est donc mis en tête de faire voler son avion. « C’était une affaire sérieuse », précise Marcel Fagotta, qui était âgé d’une dizaine d’années à l’époque.

« Lucien Boudot jouissait d’une réputation de sérieux. Lorsqu’il avait parlé, c’était toujours empreint de réflexion ».
Ce projet d’avion, il l’avait mené à bien pendant des mois, afin de faire voler l’engin lors de la fête de Bleury. L’appareil avait été arrimé à l’une des rares voitures du coin et avait été monté sur le chemin qui menait à Aillant, « jusqu’à l’emplacement occupé aujourd’hui par le silo ».
Avec la descente, le pilote espérait prendre suffisamment de vitesse pour décoller. Mais voilà que subitement les roues de l’automobile perdent le contact avec le sol, et le convoi termine son voyage dans un fossé. C’en est fini de l’avion de Bleury.
Améliorer le quotidien

N’allez pas croire que Lucien Boudot était l’un de ces inventeurs farfelus que l’on trouvait parfois dans les campagnes.
« Ce n’était pas un rêveur, mais un très bon bricoleur qui réfléchissait à ce qu’il pouvait faire pour améliorer le quotidien », explique Marcel Fagotta.
Pour preuve, le semoir à betteraves qu’il créa pour faciliter l’ensemencement. « Lorsqu’on semait les betteraves, les graines étaient dans une boîte, sur la charrue tirée par le cheval et s’écoulaient en continu, sans régularité ».
L’idée du bricoleur de Bleury fut de fermer le semoir pendant un court laps de temps. Ainsi, les semences tombaient à intervalle régulier et en quantité limitée, soit au plus deux graines contre cinq ou six avant. Plusieurs cultivateurs de Poilly utiliseront ce semoir pendant des années.

Un vélo horizontal

Mais l’inventeur de Poilly restera aussi dans les mémoires pour son vélo horizontal.
« Il s’était rendu compte que l’on avait plus de force en pédalant allongé que debout, comme on le fait toujours », raconte Marcel Fagotta.
Lucien Boudot décida alors de changer la physionomie du vélo en l’allongeant et en le rabaissant, offrant moins de résistance à l’air. Plusieurs chaînes de vélo furent nécessaires pour en faire une grande. La selle pouvait être réglée en fonction de la taille du cycliste qui était quasiment allongé.
Pour l’avoir essayé, notre témoin reconnaît que c’était efficace, « sauf qu’il était difficile de faire demi-tour ou de tourner car ce vélo avait un large rayon d’action ». Lucien Boudot s’en est lui aussi beaucoup servi, en particulier pendant la guerre. Il rendit ainsi visite à son frère qui habitait Fontainebleau.
« Un jour qu’il rentrait avec son vélo, il fut arrêté par les Allemands, qui furent surpris de le voir circuler avec un tel engin ».
S’il n’est pas passé à la postérité avec ses inventions, Lucien Boudot a au moins gagné le respect de ses contemporains pour les améliorations qu’il pouvait apporter au quotidien, mais aussi pour des idées qui ont su résister au temps. Telle la cavalcade de Bleury, qu’il lança en 1928 et dont le comité des fêtes perpétue la tradition.

désolé dans l'article il n'y avait pas de photo avec un VH.

Lucien Boudot (1885-1960) tenta de faire voler son avion au début des années 1930 (photo DR). En dépit des apparences, ce n’était pas un farfelu mais un bricoleur inventif qui essayait d’améliorer le quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Voyage dans le Passé.   Ven 13 Jan 2006, 12:43

Reste une question...
Le sieur Boudot a-t-il
— copié l'invention de Mochet, qu'il aurait admirée ?
— simplement entendu parler de l'invention de Mochet, et construit sa propre machine sur la base d'un pur concept ?
— réellement et indépendamment inventé un engin similaire au "vélocar", par un phénomène qu'en biologie on appellerait "évolution parallèle" (un même environnement conduit aux mêmes adaptations, sans le moindre lien de parenté) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Voyage dans le Passé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voyage dans le Verdon
» AllerRetours, voyage dans l'Europe des Balkans en cours
» Le voyage dans le temps existe !
» Voyage dans le Passé.
» Mon voyage dans le Colorado

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Forum du Matos-
Sauter vers: