Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ça roule au soleil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Dim 24 Aoû 2008, 17:17

cavallo pazzo a écrit:
Je travaille à 200m, c'est dire si l'on s'est loupé de peu...
- non, se louper de peu c'est être à moins de deux mètres d'un baba à la tignasse auburn, avec un faux air entretenu de John Lennon et accompagné de deux têtes blondes.
tu échangeais quelques mots avec le crêpier au four solaire, j'étais juste derrière toi, nous venions d'arriver.
le temps que je me dise que pour en avoir le cœur net il m'aurait suffit de prononcer ton prénom... fichus nerfs.
puis je me suis dit que j'avais tout le temps de te croiser à nouveau, seconde erreur.
sinon, je me suis régalé d'un godet de lait de chèvre encore chaud, ai essayé quelques montures électriques

et suis resté surpris devant la petitesse de ta machine, ayant oublié que le Speed me semble toujours minuscule.


à une prochaine fois...
Revenir en haut Aller en bas
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Lun 25 Aoû 2008, 10:35

Ahhrghh! Décidément, j'aurai loupé tout le monde pour le coup...
Avec les marmots qui voulaient voir les animaux, faire le parcours du lombric (impressionnant!) et boire le lait de chèvre chaud et fraîchement sorti du pis tout comme toi, je n'ai pas eu trop de temps pour observer les gens qui nous entouraient... Dommage.

J'espère que la vue de l'engin en vrai t'a rassuré sur l'ancrage du panneau Wink

Par contre c'était une super fête, une belle journée de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Lun 01 Sep 2008, 02:11

Pour maximiser l'énergie entrante en orientant le toit, rien ne vaut un reste de charpente et un bon coup de tronçonneuse...


Petit coup d'oeil sur une journée de charge sous un soleil constant, mais pas au top car à peine à 80 % de sa puissance max:

605 Wh entrés depuis un panneau 125Wc donc 5h de soleil équivalent, alors que la batterie était pleine à 16 h donc qu'il restait encore du mou, si la batterie avait été plus grosse.
Il faudrait une 1000 Wh. D'ailleurs je la sens arriver Smile

Impressionnant, et sacrément utile en cas de voyage en autonomie, ou simplement pour être libre de toute prise de courant. Bye bye nucléaire, charbon polonais, gaz qui sent les tchétchènes morts...

On peut dire que le concept est validé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
joebar
Accro du forum
avatar

Messages : 1032
Âge : 37
Localisation : Grenoble
VPH : Trice QNT/Cyclone + divers VTT
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Lun 01 Sep 2008, 09:01

ah c'est booooon ça!
Autant avec 200W pour un voyage en autonomie, je vise donc trop... si les A300 respectent leurs engagements. Sauf qu'en roulant, pas de maximisation de l'énergie entrante. Une journée normale de soleil devrait me rentrer 1kW, mais combien de moins en cas de soleil voilé à absent?

Si tu peux mesurer ce qu'il rentre tous les jours et corréler avec la météo, ce serait parfait! pirat

Tu as une idée du poids de l'ensemble de tes nouvelles fix du panneau?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sebbouq.free.fr/
pasteque
Accro du forum
avatar

Messages : 2961
Âge : 43
Localisation : catalogne 66-tourner a gauche au deuxième sanglier
VPH : ça change....
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Lun 01 Sep 2008, 09:47

de toute maniere les A300 sont plus reactives et offrent un meilleur rendement que des poly classiques en condition d'ensoleillement non optimum d'apres mes mesures sur mon sunset A300 , donc même les mesures de cavallo en soleil voilé pourront etre revues a la hausse!
thierry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclolibrius.fr/
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Lun 01 Sep 2008, 13:37

Les poly sont assez linéaires en luminosité, à 10% de soleil (100 W/m2) je suis à 8% de puissance, mais cela fait à peine plus de 10 W entrants... Or, 10% de soleil c'est un ciel voilé à 16h...
La microstructuration de surface permet un petit gain lorsque l'angle n'est pas optimal en créeant un réseau de micro-lentilles, cela évite de trop perdre en fonction de l'angle.

Si je rentre 80-85 W à plat, ce sera 92-96 W incliné, en milieu d'après-midi. Pas une révolution, mais un gain appréciable.
Sur les derniers rayons du soir, 30 minutes avant le coucher de soleil, c'est beaucoup plus flagrant: 8-10 W en roulant, 20-25 W orienté perpendiculairement au soleil. Conseil: s'arrêter 30 minutes, faire son repas en profitant du coucher de soleil et en évitant de rouler durant ce moment dangereux et maximiser les derniers Wh avant le roulage de nuit.

Gaffe donc avec mon chiffre record, par temps pluvieux je rentre 90 Wh au lieu de 600, par exemple, et en hiver par temps de neige je déblaie le panneau pour sauver 40 Wh... Bon, ce n'est pas la situation préférée pour de la randonnée au long cours non plus.

Les A300 doivent avoir une couche sélective ou quelque chose d'équivalent, car elle seraient sur-linéaires en fonction de l'angle, donc il y a du piégeage de photons dans la couche lorsque le soleil n'est pas perpendiculaire.
Gain assez important, donc sur la journée c'est peut-être 10-15% d'énergie en plus à Wp identiques. A vérifier.

Donc, pour un voyage en autonomie entre mai et aout par beau temps, 80-100 Wp suffisent. En mars, avril, septembre, octobre, il faut plutôt 130-150 Wp et en hiver un panneau de 200 W devrait permettre à la fois une protection du pilote et l'énergie nécessaire.
Pourquoi pas des modules à ajouter au besoin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
joebar
Accro du forum
avatar

Messages : 1032
Âge : 37
Localisation : Grenoble
VPH : Trice QNT/Cyclone + divers VTT
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Lun 01 Sep 2008, 14:22

Yes, je pensais à 2x100Wp (un sur trike, un sur remorque), avec l'objectif de pouvoir parcourir 150-200km/jour par tout temps (hors hiver). Pour cela, si je garde le cyclone (pas de régé), j'ai besoin de 1kWh/jour. Avec une batterie de 500Wh (nucléaire selon les pays...) en cas de longues journées de pluie d'affilée.

Pour le poids de ta structure? (hors panneau)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sebbouq.free.fr/
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Lun 01 Sep 2008, 17:39

Ah oui, c'est 12.9 kg total dont 10.6 de panneau, donc 2.3 kg de structure, catadioptres, convertisseur de tension (MPPT) et câbles. J'ai pas la structure seule, et pas envie de démonter, là...
Very Happy

Bonne idée de séparer en deux: lorsque tu as la remorque tu as besoin de plus d'énergie, c'est cohérent.

500 Wh me semble petit si tu prévois de rouler sans soleil, donc de nuit, tôt le matin, par temps de brouillard... D'un autre côté, avec ces conditions 500 Wh suffisent pour faire passer l'envie de rouler Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
joebar
Accro du forum
avatar

Messages : 1032
Âge : 37
Localisation : Grenoble
VPH : Trice QNT/Cyclone + divers VTT
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Lun 01 Sep 2008, 20:21

c'est ça!
Avec 500Wh, tu passes un col vite fait, ou tu rejoins la civilisation histoire de se réfugier au sec/chaud, si t'es au milieu de nulle part...

Que penses-tu de cela (en terme d'optimisation energetique), pour un roulage sous nos latitudes entre mai et juillet:
roulage le matin (depart 8h) sur la batterie jusque vers 9h30 où le soleil commence à limiter la chute de la batterie, deja moitié vide et qui se retrouve au 1/4 avant la pause de midi. Apres la pause de midi, la batterie se retrouve aux 3/4 (? peut etre optimiste) Une sieste permet d'optimiser le remplissage, evidemment. Cool Il faut repartir avant que la batterie soit pleine, sinon on perd de l'energie au moment où le soleil donne le plus. Roulage sur le panneau jusque vers 16-17h, puis 1h environ jusqu'à l'arret des hostilités. Cette fin de journée consomme 1/4 de batterie, re-remplie par le soleil du soir.
Cela fait 7h de roulage par jour à, je l'espere, 25-30km/h de moyenne, pour une conso de 1kWh environ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sebbouq.free.fr/
hysope
Accro du forum
avatar

Messages : 1458
Âge : 48
Localisation : En transhumance...
VPH : Mal au cul.
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Lun 01 Sep 2008, 20:24

cavallo pazzo a écrit:


J'ai cru que tu voulais concurrencer Rémy julienne.... jocolor jocolor jocolor

(Vous arrêter maintenant, je vous dis que j'ai pas de sous pour des panneaux solaires) jocolor Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.permajeff.fr
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Mar 02 Sep 2008, 00:02

Rémy m'a tout appris, à part à ne pas casser le matériel peut-être...

Pour le fonctionnement en solaire, c'est idéal mais rarement possible, donc si tu as la chance de le faire n'hésite pas. Un avantage imprévu est de pouvoir rouler au plus fort de l'ensoleillement, grâce à l'ombre du panneau et à l'aide du moteur.

La pause de midi apporte un max, autant que tout le reste de la journée parfois pour une pause de 12h à 14h. Vider la batterie le matin est impératif si l'on veut aller loin car sinon la saturation de la batterie arrive très vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Dim 16 Nov 2008, 01:41

Bon, suite des aventures... Lorsqu'on cherche la misere, parfois on la trouve!

Afin de discuter de projets d'ecomobilite, je devais aller vendredi apres-midi a sainte-croix depuis neuchatel et retour, en gros 90 km et un bon denivele, le tout avec des temperatures annoncees de 2 et 6 au point le plus chaud. J'ai omis de verifier le point le plus froid, mal m'en a pris...

Tous m'ont dit de prendre une voiture, mais c'etait exclu pour moi, la portee du trike solaire etant bien assez grande pour un tel trajet. Et parler d'ecomobilite sans le montrer, c'est un peu n'importe quoi.

Depart prevu a midi, reel a 12h26 totalement a la bourre, trajet nickel, a fond les manettes pour rattraper les 26 minutes de retard, la machine va bien et je suis chaud, la consommation monte, monte, jusqu'a 7 Wh/km ce qui est enorme pour mon engin, preuve d'un exces de vitesse et d'assistance, mais je finis avec 3 minutes d'avance, moyenne de plus de 28 km/h malgre la montee finale buttes-sainte-croix avalee a plus de 17 km/h.
Seance et discussions jusqu'a pres de 18 h, mince ce n'etait pas prevu ainsi, le retour se fera tard et donc froid. Gloups!

Dans la grande descente, regeneration maximum pour pouvoir pedaler un peu dans les passage a pente pas trop forte, vitesse limitee a 20 km/h environ car sinon le froid traverse la veste gore-tex, le pull en laine et le maillot cycliste... Les gants etanches de mi-saison ont depuis longtemps poses les plaques, c'est aussi la cata du cote des sandales.
Je m'arrete a Buttes pour fouiller le sac et mettre une paire de chaussettes qui trainait dedans, et un bonnet aussi, mais rien d'autre pour m'aider ne s'y trouve. L'ordi condense et le reflex est glacial, tout commes les objectifs; je referme vite avant de faire des degats a mon materiel. J'en oublie les 2 chaufferettes a l'acetate de sodium dans les poches sous le siege, pourtant cela m'aurait servi...

Arrive dans le village de Couvet j'avise l'Hopital, connaissant bien le lieu j'y fais halte et une surprise m'y attend: une seance-apero politique y a lieu; comme beaucoup me connaissent comme politicien en charge de la sante et de l'education, personne ne me trouve incongru et je fais ripaille en me rechauffant, a 20 km de chez moi.
Le retour au trike est difficile, le genou droit semble retif et les pieds ne sont pas assez rechauffes mais tant pis, il est 19h et la situation va empirer dehors si j'attends encore.
Je me souviens d'un thermometre vu durant la descente qui indiquait -2 degres, il ne faut pas trainer pour rentrer.
Cette derniere partie me voit ralentir de plus en plus, alternant le moteur en propulsion dans les parties sans vent lateral avec des parties en regeneration des que le froid devient trop mordant avec la bise, pour ne pas laisser les muscles refroidir et le claquage se produire comme je l'ai deja vecu il y a une 15aine d'annees en VTT sur neige.

Une fois enfin a la maison, la sortie du trike est un grand moment de solitude: a peine debout et deja par terre; les pieds sont insensibles, la jambe droite ne porte plus. Se trainer jusqu'a la porte, entrer et se laisser tomber dans le hall pour 10 minutes, le temps que la douleur a chialer passe un peu...

Monter un escalier se fait plus lentement qu'une gamine de 2 ans, je l'ai verifie. Le mal de genou m'a tenu la moitie de la nuit le temps de se rechauffer a coeur, c'etait impressionnant. La prochaine fois je m'habille hiver avant de retourner a la montagne!

Quelques chiffres pour finir: Trajet de 89.79 km a une vitesse moyenne de 22.7 km/h au total, donc un retour vers les 17 km/h sans commentaires..
Consommation de 4.3 Wh/km au total, entree solaire de 52.6 Wh a comparer aux 468 Wh consommes desquels il faut retrancher 25.5 % de gain d'autonomie par regeneration, ce qui fait au final une consommation nette de 3.7 Wh/km.
Cette energie sera reprise au soleil des 2 jours suivants durant lesquels je ne vais pas rouler. Ce sera l'occasion de verifier le rendement cyclique des elements LiIon puisque j'ai les deux valeurs entrantes et sortantes.

Et en conclusion, une bulle genre Streamer n'est pas inutile selon les contrees, voir un VM, mais en tout cas plus jamais comme ce vendredi, cela fait trop mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Dim 16 Nov 2008, 02:30


- Rémy a oublié de t'apprendre à t'habiller ? ;]

content que tu t'en sois tiré sans plus de mal, j'ai un très mauvais souvenir datant de l'hiver dernier, entre les lacs de Neuchâtel et de Bienne.
le froid me terrifie depuis que j'ai du mal à le gérer et comme la transpiration suit, je peux me retrouver en live... à la maison.
bref, je n'aurais pas aimé être à ta place, j'y serais resté.

pas con les chaufferettes mais en cas de refroidissement général, tu les mets où ?
dans les sandales ? ;]
Revenir en haut Aller en bas
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Dim 16 Nov 2008, 02:40

Je n'avais jamais eu besoin des chaufferettes a velo, mais a moto c'etait une petite par gant, sur le dessus de la main pour faire ecran au froid, et la grande dans une poche pectorale de veste ou de chemise.
A velo je crois que les 2 poches du jean me semble bien, car je peux conduire d'une main et me rechauffer alternativement les pognes. Toutefois, je prefere prevoir et ne plus en avoir besoin a l'avenir.

Le plus drole est que tant que je roulais je n'avais pas rellement conscience de l'ampleur du souci, et que l'arrivee a ete un dur retour a la realite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
pasteque
Accro du forum
avatar

Messages : 2961
Âge : 43
Localisation : catalogne 66-tourner a gauche au deuxième sanglier
VPH : ça change....
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Dim 16 Nov 2008, 06:35

pour les mains le genre de manchons utilisés a scooter ne seraient ils pas utiles pour les malades qui habitent des contrées polaires?


je suis par contre tres surpris de tes consos....4,7 wh/km ça fait peu , tres peu...
avé le cyclone en dessous de 7 wh/km je suis scotché et le poids de l'assistance me ralentit plus qu'autre chose.....
est ce moi qui suis mou des gambettes (pourtant sur le velo musculaire j'ai des moyennes tres correctes) ou le cyclone qui est laborieux et bouffeur d'energie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclolibrius.fr/
hysope
Accro du forum
avatar

Messages : 1458
Âge : 48
Localisation : En transhumance...
VPH : Mal au cul.
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Dim 16 Nov 2008, 09:59

L'expérience... construit la vie...
merci pour le récis...
Les manchons sont une excellente solution, je pense aussi.
Pour les pieds, l'hiver, pour moi c'est cale pied et bote à neige et court trajet.
Prendre un thermo serait une excellente solution pour les long courts.
Je vous lais on va tester les trike sur la glace/givre...

a ++

Jeff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.permajeff.fr
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 4979
Âge : 57
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Dim 16 Nov 2008, 10:21

Ah ben, sacrée tranche de vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laf_ange
Accro du forum
avatar

Messages : 3585
Âge : 44
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Dim 16 Nov 2008, 10:33

Les partie les plus importante a protéger pour éviter un gros refroidissement sont les extrémité (surtout la tête on perd 40% de chaleur rien que par la tête).

Après moi mon gros probléme est de gérer le froid en roulant et le coups de chaud qui tombe dès que je m'arrette. Donc en gros tant que je roule j'ai un peux froid dès que je marètte je me met a transpirer comme un dingue et quand je repart je me gèle dans ma transpi......

LAF ! ! ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/laf-ange/le_site.html
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 6820
Âge : 42
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike Speed 05, Cat 700, Biocycle, BMC 4 tuned
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Dim 16 Nov 2008, 11:15

Oui, les cycles chaud/froid je connais cela et c'est pour cette raison que j'ai du gerer en continu le moteur soit en propulsion soit en regeneration, pour etre a effort a peu pres constant. Pas facile, mais il est clair qu'il faut absolument eviter de transpirer sinon c'est la fin des haricots.

Les manchons je ne peux pas en l'etat, le dos des mains est a moins de 1 cm du pneu.. Il est compact, le speed 2005 avec les mini leviers de direction.

Pour la conso il faut dire que la regeneration en a fait un petit bout, sans cela je serais a 5.25 Wh/km, ce qui reste tout de meme faible je l'admet.
C'est un des points fort du bionx: tant que l'on ne lui en demande pas trop niveau couple, son rendement est excellent. Comme j'ai pu rester toujours dans sa plage optimale, sa consommation est restee faible.

Pour memoire, j'ai fait Peseux Macon donc 215 km avec 2 batteries de 36V 9.6 Ah, ce qui fait 3.2 Wh/km (les 2 vides a l'arrivee) tout en roulant plutot vite, 7h13 de route donc 29.8 km/h de moyenne. C'est inaccessible pour moi surtout vu la distance et les 10 kg de bagages, donc l'assistance etait reelle et pas juste supposee.
On verra si je peux faire le meme genre de performance avec le superphantomX, avec une bonne programmation de la limitation de courant. Je pense que 4 A est une bonne valeur, sous 50 V cela fait 200 W entrants et 160 W sortants pour 80 % de rendement, largement de quoi faire de belles choses et pourtant d'aller loin.

Ok avec laf pour la tete, des que j'ai mis le bonnet c'est alle beaucoup mieux en roulant, le soucis est que les jambes ont quand meme apprecie avec moderation car le refroidissement etait reel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Dim 16 Nov 2008, 12:11

pasteque a écrit:
pour les mains le genre de manchons utilisés a scooter ne seraient ils pas utiles pour les malades qui habitent des contrées polaires?
- j'y pense depuis l'an dernier, il faudra que je vérifie si ça passe et comment les adapter.
Revenir en haut Aller en bas
iubito
Modo sortant
avatar

Messages : 4553
Âge : 35
Localisation : Le Puy-en-Velay
VPH : Trice QNT solarisé, footbike street
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Dim 16 Nov 2008, 12:30

cavallo pazzo a écrit:
C'est un des points fort du bionx: tant que l'on ne lui en demande pas trop niveau couple, son rendement est excellent. Comme j'ai pu rester toujours dans sa plage optimale, sa consommation est restee faible.

Ne pas trop lui demander au niveau couple, qu'est-ce que tu entends par là ?
c'est quand tu as plutôt tendance à mouliner et que ça aide ? c'est quand tu appuyes très fort sur les pédales ?

question rendement et autonomie, vaut-il mieux monter doucement (10 km/h) en moulinant et avec assistance 3 ou 4 ? ou vaut-il mieux bourriner avec assistance 4 (possible quand la côte n'est pas très longue) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousauxbalkans.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Dim 16 Nov 2008, 13:10

hysope a écrit:
Prendre un thermo serait une excellente solution...
- faudra que j'essaie.

le pire étant que j'en ai acheté un sans jamais penser à le prendre, peuchère...
Revenir en haut Aller en bas
vluisant
Posteur de bronze
avatar

Messages : 302
Âge : 49
Localisation : Clermont fd
VPH : Steintrike tricycle tandem + nombreux engins persos dont tricycle 3 places..
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Dim 16 Nov 2008, 16:41

Qu'il est beau le récit de Cavallo!
Cela me rappelle une planche de la BD joebar team dans laquelle le "singe" du side car qui roule en direction de la concentration hivernale allemande "des éléphants" se réveille brutalement aprés avoir fait un terrible cauchemard dans lequel il était dans une super berline climatisée au maxi confort. Il se réveille gelé comme une quequette de pingouin mais heureux d'avoir la gueule glacée au vent dans son side....
Sans le pétrole c'est encore mieux!
sinon pour ce qui est du froid il faut rappeler l'intéret du simple papier journal mais aussi les deux techniques suivantes pour les extrèmités :
concernant les mains : Faire tourner le bras étendu et relaché de plus en plus vite au niveau de l'articulation de l'épaule ( un peu comme le lanceur de cricket!) Aprés de 10 à 15 tours d'acceleration crescendo le sang afflue aux extrèmités des doigts et ceux ci se réchauffent totalement en 30 secondes! L'effet et certain et garanti mais attention sur des doigts trés froids on ressent alors la terrible morsure de la sensation de l'onglée..... Autant ne pas attendre que les doigts soient trop gelés avant de faire " le moulin à vent"
Pour les pieds je connais une autre technique tout aussi efficace. Je la détaillerai aussi si vous le voulez mais comme il me faut un peu de place, de temps et que ce n'est pas le sujet de ce post j'attendrai qu'on me la demande... Wink
Je précise avoir conscience que de tels conseils peuvent paraitre "un peu tarte" mais qu'ils m'ont sauvé la mise à plusieurs reprises...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cotopaxi
**


Messages : 106
Âge : 46
Localisation : Haut-Doubs
VPH : DF
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Dim 16 Nov 2008, 17:32

Beau récit Cavallo,

Il suffisait de faire un (petit) détour. A 8km de St Croix, un autre "winter triker" pouvait te prêter un ... vrai équipement d'hiver ! (pantalon Windstopper, mouffles trois doigts... Smile !

Blague mise à part, ta réflexion sur le streamer ou vélomobile confirme mon option future pour le vélotaf hivernal ! Surtout que je me suis aussi fait surprendre comme toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5633
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   Dim 16 Nov 2008, 18:00

Belle épopée Cavallo. Ca me rappelle un trajet que j'ai fait en trike le 29 décembre dernier entre Grenoble et Aime (110 km). J'ai fini sur la neige et avec une bonne douleur au genou aussi (supportable).
Je crois que l'hydratation est importante aussi. Ma gourde était glacée et je n'arrivais pas à boire assez. Depuis je prend une bouteille thermos de 1l avec de l'eau bouillante. J'emporte aussi des sachets de soupe, du café soluble, du thé et du sucre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ça roule au soleil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ça roule au soleil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ça roule au soleil
» pare soleil jidé
» Bruit quand je roule...
» perche soleil
» Pare-soleil vitre arrieres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Forum du Matos :: Assistance électrique-
Sauter vers: