Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dur de rester vélotafeur...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Vélotafeur?
Tout le temps, par tous les temps
60%
 60% [ 93 ]
Lorsque c'est "sec"
11%
 11% [ 17 ]
En été
3%
 3% [ 4 ]
Quand je peux
21%
 21% [ 33 ]
Non, j'ose pas
1%
 1% [ 1 ]
Non, j'peux pas
4%
 4% [ 7 ]
Total des votes : 155
 

AuteurMessage
arno39
*


Messages : 28
Localisation : Jura
VPH : Optima Condor
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Jeu 23 Aoû 2007, 10:24

Quand je peux et quand la luminosité le permet (je ne suis pas un fan du by night... il faut que j'essaie quand même une fois Sleep)

Avant déménagement, j'avais 15 km de plaine. Depuis 1 mois, 25 km et 350 m de dénivelé. J'ai beaucoup de chance, je descends le matin (pas de douche au boulot) et j'ai tout mon temps le soir...

J'ai imaginé mettre une assistance électrique pour arriver super clean, et utiliser mon vélo même les jours de réunion. Mais je laisse tomber pour l'instant, j'ai peur de la flémingite et donc de ne plus pédaler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michelbenoit
Débutant(e)


Messages : 14
Âge : 57
Localisation : putot-en-bessin 14
VPH : nazca pionner
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: dur de resté vélotafeur   Jeu 23 Aoû 2007, 11:41

Bonjour à tous

je vais occasionnellement au boulot à vélo ,cela fait 38 km a/r sur un terrain un peut valloné, ce qui m'oblige à partir une heure plus tôt et pour la plus partdu temps de nuit.

a++ Benoit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu
Accro du forum
avatar

Messages : 1616
Âge : 40
Localisation : Saint Antoine du Rocher (37)
VPH : Baron, XLow, Catrike road
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Jeu 23 Aoû 2007, 11:55

Autour de 25km par jour pour mon boulot, essentiellement à la campagne, plat.

Fait en baron avec 2 saccoches, 2 fanions, 1 air zound, veste entièrement fluo, casque qui réfléchis et qui clignote.

Sauf très mauvais temps, je prends toujours le vélo.

Vitesse moyenne 22
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://recumbentwheels.blogspot.com
OLRY
***
avatar

Messages : 183
Âge : 62
Localisation : ALSACE
VPH : Mistral
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Jeu 23 Aoû 2007, 13:45

Dur d'aller tous les jours au boulot à vélo... c'est vrai. Mais avec de la volonté, certains y arrivent. C'est mon cas. Qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il neige ou que le soleil brille, rien ne m'arrête! Je pédale dans toutes les conditions. Avec un vélo droit, noir comme il se doit, un vélo de comptable respectable en quelque sorte.
Le seul problème qu'il me faut surmonter est de partir à temps. En quittant le domicile à 07h57, j'arrive au travail pour 08h00. Mais s'il m'arrivait de partir à 07h58, il est presque certain que j'arriverai en retard au bureau. Il n'y a pas de place pour l'imprévu dans mon existence. Ma vie est un enfer!
Bon, je vous laisse, faut que je me prépare à franchir les 800 mètres qui me séparent de mon bureau. J'espère que tout va bien se passer!
Au plaisir!
JO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gro
Posteur de bronze
avatar

Messages : 223
Âge : 30
Localisation : 59, france
VPH : trike performer
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Jeu 23 Aoû 2007, 18:22

Citation :
les 800 mètres qui me séparent de mon bureau

je rêve...

cela dit, je dois pas en avoir beaucooup plus, pour aller jusqu'à mon école...
(çà compte d'être étudiant?)

mais je n'y vais pas à vélo, pask'à Blois, y a deux collines (globalement)... hé bin j'habite sur l'autre que mon école
du coup, paye ta montée en danseuse...autant y aller à pied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le marin
*
avatar

Messages : 54
Localisation : loiret
VPH : VK2-VD TIME carbone-Cat Road
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Jeu 23 Aoû 2007, 19:59

Pour ma part 1.4 km x 4=5.6km/jour, au travail on me demande si je possède une voiture .les jours de verglas je vais au boulot à pieds :velo4:
alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herve
Accro du forum
avatar

Messages : 1763
Âge : 50
Localisation : Bouguenais (44)
VPH : scorpion, trets, cat expe
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Jeu 23 Aoû 2007, 21:08

2x10km, exclusivement en ville avec de gros travaux en ce moment cause tramway en construction. Le seul problème c'est que je ne peux me changer au boulot. Eh oui, les sous-traitants c'est tous des voleurs, des menteurs donc pas droit au vestiaire, la douche j'ai même pas osé demander !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jef
*
avatar

Messages : 35
Âge : 43
Localisation : Ain
VPH : M5 lowracer
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Jeu 23 Aoû 2007, 21:21

De mon coté 19km x 2 tous les jours, tant qu'il ne pleut pas trop pour le voyage aller, histoire de pas arriver trempé comme une soupe au boulot. Je le fais en vélo droit, le lowracer a Geneve, c'est un peu limite, et j'aurais pas d'emplacement sécurisé pour le ranger. Je mets environ 45mn, sans forcer. A noter que je mets guere plus de temps en vélo qu'en voiture, 10mn tout au plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jefke.free.fr
L'Oli
Accro du forum
avatar

Messages : 2181
Localisation : Denges/Suisse, les pieds dans le Léman ou presque...
VPH : Catrike 700 version l'Oli (à vendre)
Date d'inscription : 23/07/2006

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Jeu 23 Aoû 2007, 21:40

Jef a écrit:
De mon coté 19km x 2 tous les jours, tant qu'il ne pleut pas trop pour le voyage aller, histoire de pas arriver trempé comme une soupe au boulot. Je le fais en vélo droit, le lowracer a Geneve, c'est un peu limite, et j'aurais pas d'emplacement sécurisé pour le ranger. Je mets environ 45mn, sans forcer. A noter que je mets guere plus de temps en vélo qu'en voiture, 10mn tout au plus.
Genève en voiture...Tout un poème, pour peu que comme je le pense tu te tapes en plus la douane Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carenca
Accro du forum
avatar

Messages : 1240
Âge : 47
Localisation : St Etienne de Crossey
VPH : Agenda 451-700 - Catrike Speed-Tandem M5
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Ven 24 Aoû 2007, 07:35

Suivant les jours, la météo et l'envie : 7 kms de descente pour aller prendre le train ou 7 kms de descente, puis 23 kms sur le plat pour aller au boulot (même piste que JNZ que je croise parfois, quand à la elle me file entre les pédales, pas assez matinal, et quand je repasse devant chez elle le soir, jamais personne...).
En général près de 35 km/h de moyenne (maison-boulot), ben oui 7 kms de descente à fond et sur le plat (sauf arbre sur la piste verte) il faut s'accrocher pour garder la moyenne (heureusement il y a des lièvres - ou des tortues- heu des VD en fait...) !
Le retour pareil sauf la moyenne, les 7 derniers kms me remontent au bercail à 8%.
Au total entre 14 et 60 kms par jour. Pour ces trajets moyenne entre 25 et 27 km/h.

Carenca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Micke
Accro du forum
avatar

Messages : 1717
Âge : 37
VPH : Catrike Road - Q442
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Ven 24 Aoû 2007, 10:12

Ben pour le moment je vélectrotaf en VD... Embarassed 2*16km/jour quelques soient les conditions (y compris la neige!). Le parcours est tout plat, Strasbourg oblige, et se fait exclusivement sur piste cyclable protégée (à par les 300 derniers métres).

Grace au moteur, la moyenne reste invariablement de 29km/h et me permet de charger mes saccoches au max en faisant mes courses entre 12 et 14h.

Le moteur est vraiment excellent pour la motivation les matins de pluie et pour mes relations avec mes collègues (pas de douche au boulot!)

Je cherche maintenant plus de confort car marre d'avoir mal de partout et je lorgne fortement sur les catrikes. Very Happy

Micke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bentoline
Posteur de bronze
avatar

Messages : 219
Âge : 58
Localisation : CROLLES
VPH : Vendetta Traction directe et différents bents d'essai
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Ven 24 Aoû 2007, 22:20

En ce qui me concerne je vélotafais en toute saison et quel que soit le temps sur un parcours de 32 Km aller et retour avec 300 m de déniv. Positive (entre Crolles et le domaine universitaire, en passant par Saint-Nazaire les eymes). Vitesse moyenne entre 27 et 30 Km/h suivant le sens ou la forme. J'ai perdu mon travail,et paradoxalement mon nouveau job ne me permet pas ausi facilement d'utiliser mon Fujin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cycles-bentoline.com
Marc
Posteur de bronze
avatar

Messages : 241
Âge : 47
Localisation : Grenoble
VPH : Rans City, Thys 222, Rans Xstream
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Ven 24 Aoû 2007, 23:48

c'est sympa de lire vos pratiques, ça donne de l'espoir et chaud au coeur en comparaison avec la bétise automobilistique ambiante..

Perso j'ai un petit trajet en ville (2*5)*4, mais ce que j'ai surtout découvert c'est ce bonheur de faire les trajets de tous les jours en vélo, une sensation de liberté extraordinaire et une redecouverte de la lenteur.. c'est le plus dure à faire comprendre aux collègues, mais la révolution se fait et se fera doucement..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jef
*
avatar

Messages : 35
Âge : 43
Localisation : Ain
VPH : M5 lowracer
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Sam 25 Aoû 2007, 00:40

Marc a écrit:
Perso j'ai un petit trajet en ville (2*5)*4, mais ce que j'ai surtout découvert c'est ce bonheur de faire les trajets de tous les jours en vélo, une sensation de liberté extraordinaire et une redecouverte de la lenteur.. c'est le plus dure à faire comprendre aux collègues, mais la révolution se fait et se fera doucement..

Tout a fait d'accord Marc, j'ai exactement le meme ressentit depuis que je vélotaf. Pour en revenir a ce que tu disais Devol, la circulation a Geneve n'est pas terrible en effet, meme si je pense qu'il y a pire ailleurs. Ce qui m'a définitivement dégouté de la voiture, c'est pas tant les pbs de circulation, mais le fait de tourner en rond indéfiniment pour trouver a me garer. C'était d'une absurdité sans nom, je poluais comme un con, et j'arrivais au boulot fin énervé. Maintenant c'est 45mn de plaisir tous les matins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jefke.free.fr
JNZ
Accro du forum
avatar

Messages : 2458
Âge : 37
Localisation : Voreppe (15km Grenoble)
VPH : Optima Orca + Speculoos + vieux vélos qui vont bien
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Sam 25 Aoû 2007, 11:02

Bentoline a écrit:
J'ai perdu mon travail,et paradoxalement mon nouveau job ne me permet pas ausi facilement d'utiliser mon Fujin.
disons que tu l'utilises à des fins marqueting maintenant bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jumpifnotzero.free.fr/
eric
Accro du forum


Messages : 1072
Âge : 64
Localisation : CENTRE BRETAGNE
VPH : HR Carbone: le korrigan - Giant TCR C0
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Dim 26 Aoû 2007, 18:37

environ 50% en co-voiturage avec mon épouse et 50% en vélo sauf en cas de pluie (rare) ou je "dérouille" un peu le scoot qui sinon risquerait de gripper définitivement.
3 km aller et autant retour en 8 à 10mn par une départementale trèèèèèèèèès fréquentée, le tout uniquement en campagne, donc vitesse élevée des voitures. Parcours très risqué donc, mais à ce jour et en plus de 30 ans, personne n'a encore réussi à m'écraser, mais çà peut venir , il reste encore 5 ans pour celà.
Vélo utilisé: mon ancien vélo de course qui vient de fêter ses 35 ans, et fonctionne encore sans le moindre bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 4979
Âge : 57
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Dim 26 Aoû 2007, 20:21

2 x 14 km avec environ 100 m de déniv. >0 le matin, env. 50% sur piste cyclable peu confortable ou 2 x 22,5 km plus plat, env. 80% sur piste cyclable peu confortable, le reste en ville (Liège), selon les jours; quand j'arrive à 20 de moyenne, c'est bien.
Je pars par tout temps, (même si c'est plus difficile par temps de pluie qu'en vd) sauf en cas de verglas généralisé
Je suis très content des qualités du MD23 pour cet usage (surtout la maniabilité (pour croiser des bus dans les SUL étroits ça aide), confort, visibilité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjon
Accro du forum


Messages : 7366
Localisation : Belgique
VPH : Schlitter Encore, Zockra Gwer, Sucre d'Orge (TD Dechenne), Optima Orca ASS, Tandem Flevo Amigo, Cuberdon (VM A2)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Dim 26 Aoû 2007, 20:24

Quel que soit le temps — mes collègues n'ont plus vu ma voiture depuis deux ans environ. Cela frise peut-être l'inconscience quand la tempête lance des rafales à 80-100 km/h...

Pour la neige et le verglas, l'arme absolue est un pneu à clou monté sur une vieille roue avant, et que deux minutes suffisent à substituer si le risque s'avère élevé, au petit matin. Pour la pluie et la canicule, la douche au boulot suffit.

36 à 38 km A/R avec 600 m de D+ (350 à l'aller, 250 au retour), presque uniquement en zone rurale. Vitesse moyenne de 21 (Orca) à 25 (Sucre d'Orge) km/h sur l'aller ; plus rapide au retour.

Choix du trajet en fonction du temps et de la monture : avec le Sucre d'Orge, aller et retour identiques (à l'exception du contournement d'une côte où la roue patine) sur routes passables et non verglassées. Avec l'Orca, passage par de petits chemins forestiers (y compris non carrossables) et retour par le centre d'une petite ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Oli
Accro du forum
avatar

Messages : 2181
Localisation : Denges/Suisse, les pieds dans le Léman ou presque...
VPH : Catrike 700 version l'Oli (à vendre)
Date d'inscription : 23/07/2006

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Dim 26 Aoû 2007, 21:53

Et concernant le vélo "ideal" pour le vélotaf j'ai lu un article récement d'un heureux possesseur d'un Rans Fusion qui en disait beaucoup de bien. Serait-ce LA solution..? Affaire à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BerG
Pilier du forum
avatar

Messages : 809
Âge : 64
Localisation : Besançon
VPH : Sokol, Strada n°72
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Lun 27 Aoû 2007, 23:35

Pour moi, c'est très variable : le plus souvent j'utilise un VTT un peu équipé : pneus route, garde boue, porte bagage pour aller au travail, soit entre 1800 et 2000m suivant le trajet choisi. Le plus court utilise un petit pasage entre immeubles puis une esplanade piétonnière devant un Intermarché. Je l'emprunte si je dois aller travailler avant 8h sinon je fais le détour par les vraies rues, en contournant de surcroît celle où il y a vraiment trop de voitures. Suivant les variantes, il y a ou non une côte sensible, évidemment par l'itinéraire le plus court !

Mon épouse travaillant quasiment au même endroit, je vais aussi en voiture avec elle de temps en temps, mais comme elle doit bouger entre deux sites, c'est plutôt elle l'automobiliste. J'ai aussi une grosse moto qui me permet d'être indépendant, mais je répugne vraiment à l'utiliser sur un trajet aussi court. Je vais aussi à pieds, ça n'a rien de déshonorant je pense, simplement il faut vingt minutes au lieu de 6 ou 7 en vélo. Je trimballe un gros cartable de plusieurs kilos tous les jours, dont la bandoulière me scie bien l'épaule quand je vais à pieds.

Au final j'ai le plus utilisé le vélo cette année, même ça n'a pas toujours été le cas. Pluie, neige et et salissures répétées sur les pantalons restent démotivantes, sans parler du coup de sueur l'été et de la petite côte en danseuse juste après le départ, avec l'air bien coupant quand il fait -5°. J'ai essayé une fois avec le VC cet été, mais si j epeux le planquer avec une sécurité relative (site avec un accès limité ... quand la porte automatique marche) pas moyen d'abriter le vélo de la pluie, je vais donc rester avec mon mauvais VTT. Respect aux courageux qui tiennent le coup par tous les temps sur 20kms et plus !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascalambic
Posteur d'or
avatar

Messages : 699
Âge : 48
Localisation : Oise (60)
VPH : Azub Max, Tryphon, Métalambic, Leibalambic
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Dur de rester vélotafeur...   Mer 29 Aoû 2007, 20:21

Salutations,

Pour moi, c'est tous les jours par tous les temps, de jour comme de nuit, sauf si (rarement), J'ai quelque chose à faire qui nécessite la voiture autour du boulot. J'ai 48 km aller/retour. Le parcourt est en léger faux plat descendant vers le boulot avec quelques bosses dont une vraiment difficile (pour moi).

Il me faut en moyenne 1h/1h05 pour me rendre au taf et 1h15/1h25 pour revenir.

Quand je le faisais en vélo droit, je prenais le train soit à 6km de chez moi, soit à 10km (suivant ou celui-si s'arrête), chaque fois que mes horaires me le permettait. Je prenais le vélo avec moi dans le train car le retour peut se faire totalement à vélo ou à une autre gare.

Depuis que j'ai le VC, je fais la totalité du trajet en vélo. Je pense que je reprendrais le train plus tard (quand l'euphorie de la nouveauté sera passé, ou peut-être pas d'ailleurs), mais avec le vélo droit car le VC est difficile à emmener en train (problème pour monter les 21.5kilos tout équipé de mon orca sur la passerelle et problème pour le monter dans certain train très haut avec le quai très bas de ma petite gare !).

J'ai pratiquement 70% de petite route, et le reste se fait en ville sans beaucoup de circulation, du fait de mes horaires décalés et d'une quatre voies permettant d'éviter les villes que je traverse.

J'envisage dans deux trois ans, voir plus, de chercher un vélo cyclo-sportif type cheetah pour le boulot et de garder l'orca pour la rando et faire mes courses.
Peut-être un jour également une assistance électrique, a voir.

pascalambic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ericn
Posteur de bronze


Messages : 279
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Mer 29 Aoû 2007, 21:21



Dernière édition par ericn le Ven 12 Déc 2008, 11:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
barbara
Posteur de bronze
avatar

Messages : 242
Localisation : Draveil ( Essonne )
VPH : Varna 24, Varna BM, Velomobiel Mango, Cannondale Velotaf
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Sam 01 Sep 2007, 23:40

J'effectue 32 km A/R toute l'année, par tout les temps ( même lorsqu'il neige ce qui est malheureusement assez rare en région parisienne )
Mon parcours est principalement composé par des petites routes en ville , une traversée de nationale, deux pistes cyclables et pour finir une zone industrielle.
J'ai 130 m de dénivelé + à l'aller et 110 m au retour. Je mets entre 40 et 45 mn selon la circulation.
J'ai la chance d'avoir pu décaler mes horaires à ma convenance, c'est-à-dire lorsqu'il y a moins de circulation. Je pars entre 9h00 et 9h30 du mat et le soir je rentre entre 20h et 20h30.

Mon vélo de tout les jours est un vélomobile ( Mango ) peut importe le temps, pluie, vent, froid vous êtes au sec et à l'abri. c'est tout simplement génial.
En plus il y a plein de place pour le rangement à l'intérieur du carénage.
Bon c'est vrai qu'il pèse 32 kg à vide, il faut rajouter les bagages c'est un peu lourd dans les côtes et à relancer après un feu ou un stop.

Pour moi ce n'est pas un problème c'est plutôt de l'entrainement foncier.
Alors en ce qui me concerne, je pense ne jamais avoir recours à une assistance électrique.

Cela fait maintenant quatre ans que je me rends à mon travail en vélo, j'ai commencé avec un tricycle Windcheetah, puis un GT3 Greenspeed et enfin en Mango depuis deux ans.
Mes collègues de boulot sont admiratifs " par l'exploit que je réalise chaque jour ", moi je suis perplexe de leur insistance à se mettre dans les bouchons chaque jour !!!!

j'ai la chance d'avoir une douche sur mon lieu de travail, ce qui me permet de suer en faisant la course avec des vélos droits et de leur montrer une fois de plus
que les VH vont plus vite que leur monture.


Bon courage à tous pour affronter l'hiver qui approche, soyons de plus en plus nombreux à faire nos trajets quotidiens en vélo.
C'est bon pour la santé, ça permet de décompresser après une dure journée au bureau et c'est bien pour notre planète.


BB

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://igg.me/at/bb24h
laurent
Accro du forum
avatar

Messages : 1032
Localisation : Liege
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Dim 02 Sep 2007, 10:35

Apres le vélo-taff, j'ai pu enfin me rendre compte (!) que je pouvais évidement vélo/train-loisirer...

Une autre passion "ha'que j'ai" c'est l'escalade... et jusque la j'était plus ou moins résigner a bagnoliser pour me rendre sur les sites de grimpe. Honte a moi d'avoir mis si longtemps pour me rendre compte que j'avais des gares a proximité de pratiquement tout les sites que je fréquente... Le vélo/train a donc vraiment bien amélioré ma journée verticale d'hier!

Laurent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-velos-de-laurent.skynetblogs.be/
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5633
Âge : 48
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   Dim 02 Sep 2007, 10:56

Je fais 2x7,5 km à 22 km/h pour aller bosser depuis 4 ans en VD et depuis 1 an en VC. J'ai commencé 1 ou deux fois par semaine pour finir tous les jours, quelque soit le temps, sauf neige ou verglas. J'ai un parcours absolument plat et urbain, et je peux vous dire que le VC est aussi agile que le VD. L'été je regrette juste que le trajet ne soit pas plus long et rural.
Le plus dur ce sont les mois de Novembre à Janvier car j'ai froid et les jours raccourcissent. A partir de Février Mars, les jours rallongent et l'arrivée prochaine du printemps sont une bonne motivation.
J'ai lu quelque part que nous passons 90% de notre temps à l'intérieur, alors j'apprécie mon heure quotidienne à l'extérieur, même lorsqu'il fait mauvais.
J'ai la chance d'avoir un bureau dans lequel nous sommes 2 et mon co-"burelier" accepte que je m'en serve de vestiaire. Par contre je ne prends pas de douche car il n'y en a pas (et Cavallo a bien démontré que c'est moins écologique qu'une assistance électrique avec 380/3 vs 1000 Wh). Donc je me sèche et mets des vêtements propres.
Je ne souhaite par revenir à la voiture. D'ailleurs la mienne se couvre de mousse et je cherche à m'en débarrasser. A bon entendeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dur de rester vélotafeur...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dur de rester vélotafeur...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dur de rester vélotafeur...
» Peut-on rester sec toute l'année ?
» rester connecté
» Système permettant de rester en zone aérobie
» Futur nouveau vélotafeur VH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Bar-
Sauter vers: