Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
M
Accro du forum
avatar

Messages : 4202
Localisation : de retour à Lyon
VPH : divers rase-moquette
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Lun 13 Aoû 2007 - 19:22

sinon, tu as la solution d'acheter en occas une saxo/106 electric. On en trouve pour 1000€. Certes, il y a quelques contraintes, en particulier financière pour la location des batteries, et encore d'avoir des copains tous les 80 km pour recharger, mais à l'usage c'est splendide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velorizontalyon.blogspot.com/
Maltese
Posteur d'argent
avatar

Messages : 359
Âge : 37
Localisation : Chartres (Sours)
VPH : Fujin SL
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Mar 14 Aoû 2007 - 5:55

Et ton FAP se régénere par une sur-conso.
Post injection très tardive du même ordre que la somme des autres qui est injectée pour une Delta P >seuil. Soit fréquement en ville et plus rarement sur autoroute (par la thermique à l'échappement)

Faible conso et faibles émissions sont très difficile à obtenir.

Pour que les voiture sans permis pollues moins à conso égale (à CO2 identique), il suffit de leur mettre des normes plus dures.

De toute façon la voiture idéale n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isran Paconte
***
avatar

Messages : 169
Âge : 45
Localisation : Geneve, Suisse
VPH : Alleweder a3 modifié en AR 406 bionixisé, Vieux Mountain bike, quelques vélos de récup.
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Jeu 23 Aoû 2007 - 11:23

Salut le monde,

Je reviens à la question du départ:
Ce monsieur a raison dans la mesure ou il faut plus d'énergie pour fabriquer l'alimentation nécessaire à alimenter un corps qui parcourt un trajet à vélo que pour alimenter un véhicule économique.
MAIS:
-Ce calcul est valable pour l'agriculture conventionnelle qui consomme plus d'énergie (10x 100x, je ne sais plus, peu importe) que ne de calories fournit la nourriture qu'elle produit.
-D'autres types d'agriculture existent.

En plus de la dépense d'énergie engendrée par la fabrication de ladite auto et de sa de(con)struction/recyclage, il faut compter l'énergie nécessaire à fabriquer et acheminer un litre d'essence. Je ne me souviens plus des chiffres mais il me semble que c'est important.
Sans parler des métaux lourds nécessaires à la fabrication des parties électroniques etc...
Je n'ai pas lu le bouquin mais il me semble que cette théorie pourrait frôler une idéologie machiniste obscurantiste.

Aussi, si l'on s'éloigne des considérations purement techniques et qu'on s'intéresse au côté idéologique de la question, il me vient quelques réflections/interrogations:
-Même à 1L/100, est-ce raisonnable de tabler sur une ressource que on sait bientot épuisée?
-Ne vaut-il pas mieux conserver le pétrole pour des applications pour lesquelles il est indispensable?
-Cela veut-il dire que pour ne pas polluer, il faut remplacer tout effort musculaire par un effort mécanique? Ou cela mène-t-il? Quelles conséquences sur la santé publique - et au final sur l'environnement - aurait le comportement de toute une population qui ne ferait plus aucun effort physique?
-Le concept de la voiture individuelle n'est-il pas dépassé et absurde: Une ville engorgée par des voitures "propres" conduites par des gens seuls est-elle moins engorgée que lorsqu'elle était remplies de voitures "sales"?
-Voiture propre ou pas, est-il raisonnable de se déplacer seul dans 1500kg de ferraille?

Non, franchement, encore une fois à priori car je n'ai pas lu le bouquin, je crois que le monsieur à le mérite de poser des questions intéressantes mais délire un peu dans ses conclusions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Jeu 23 Aoû 2007 - 12:08

Donc j'ai bel et bien téléchargé le bouquin de 117 pages, et j'ai demandé à Sigfried Schwarz de m'indiquer la page qui parle de cette comparaison d'émission de CO2... La page 107...

Je la cite ci-dessous, avec ma traduction libre à la suite... Si qqn fait mieux que moi, n'hésitez pas...

Celà dit, j'aimerais ajouter une chose importante à mes yeux : Sigfried Schwarz a 71 ans, il a passé pas mal de temps à imaginer une Vélomobile idéale ou un vélo couché pratique pour lui. Il est membre de HPV Allemagne depuis sans doutes de longues années. Il est abonné à Infobull (le magazine des sections Suisses et Allemandes de l'IHPVA). Il a 71 ans, et sans doutes une bonne conscience écolo... Je doute donc fort qu'il ait écrit ce bouquin à la solde de VW ou d'une autre grande marque de bagnole... Mais je vous laisse juger...

Salut !

Marc TAUSS

PS: Seite 107

Der Grenzwert der EU < 130 g CO² /km ergibt < 5,6 l Benzin / 100 km. Der Kraftstoffverbrauch der überdimensionierten Autos ist im Stadtverkehr besonders hoch. 350 g CO² /km sind bei 15 Liter /100 km Verbrauch normal. Das 1 Liter-Auto Joydance erzeugt im Stadtverkehr mit ca. 0,3 Liter /100 km nur ca. 7 g /km, bei 100 km /h ca. 23 g /km. Wird als Kraftstoff Ethanol Alko-hol aus landwirtschaftlichen Produkten verwendet, so könnte der effektive CO²-Ausstoß fast auf 0 g /km sinken. Motorisiert ist das die untere mögliche Grenze. Dieses Buch zeigt, daß auch bei extremer Reduzierung von Fahrzeug-größe, Leergewicht und Leistung weiterhin Fahrspaß und sportliches Fahren möglich ist. Die Mobilität der Menschen wird keinewegs eingeschränkt. Mit diesem 1 Liter-Auto Joydance wäre das Auto nicht länger für die weitere Erd-erwärmung verantwortlich. Es erzeugt in der Stadt um den Faktor 15 weniger CO² als der LEXUS Prius II mit seiner Hybridtechnologie.

Ein Radfahrer mit 80 Watt Antriebsleistung bei 25 km /h erzeugt ca. + 5,2 g CO² /km, Biomechanik M. Gressmann. Aber durch den Einsatz von Transportmittel, Kunstdünger, essen von Fleisch u.a. steigt dieser Wert insgesamt auf + 30 g CO² /km an. Der Faktor zur Herstellung üblicher Ernährung beträgt 5,75, für Benzin nur 1,25 für die gesamte CO²-Emis-sion, Infobull April 2007. Hinzu kommt, daß der im Auto oder Fahrrad sitzende Mensch mit 70 kg, ohne Belastung, zusätzlich für seinen Kreislauf weitere 2,9 g CO² /min bei üblicher Ernährung erzeugt. Die CO²-Emission des Joydance mit Fahrer insgesamt beträgt bei 50 km /h 8,8 + 3,5 = 12,3 g CO² /km, beim Radfahrer mit 25 km /h immerhin 30 + 7 = 37 g CO² /km. Die Muskelarbeit hat nur 21 – 25 % Wirkungsgrad, Jürgen Eick. Der Radfahrer erzeugt bei jeder Geschwindigkeit deutlich mehr CO² als der so effektiv transportierte Autofahrer. Dabei wird deutlich, daß langfristig die augenblickliche Ernährung der Menschen, wegen dem Faktor 5,75, prob-lematisch wird, sollen bald 12 Millliarden Menschen ernährt werden.

Sigfried Schwarz

Ma traduction (Marc Tauss) :

L'union européenne a défini pour les voitures la valeur limite à 130 gr de rejet de co2 par km, ce qui donne une consommation de 5,6 litres/100 km. La consommation de carburant des voitures surdimensionnées dans le trafic urbain est particulièrement importante. 350 gr de co2 au km est une consommation de 15 litres au 100 km, et elle est encore relativement courante. La voiture d'1 litre "Joydance", consomme en ville env 0,3 litre au 100 km et émet dans ces conditions seulement 7gr de co2 par km. A 100 km/heure, elle consomme exactement 1 litre aux 100 km et émet 23 gr de co2 par km. Si on utilise comme carburant de l'éthanol d'origine agricole, alors l'émission effective de co2 pourrait être réduite à quasiment 0 gr/km. Pour un moteur ceci semble la limite inférieure possible. Ce livre montre que lors d'une réduction extrême de la taille du véhicule, de son poids à vide et de sa puissance, une conduite sportive et de plaisir reste possible. La mobilité des personnes n'est en aucun cas réduite, avec cette voiture, l'automobile ne serait plus responsable du réchauffement planétaire. Elle émet en ville env. 15 x moins de co2 que la Toyota Prius II avec sa technologie hybride.
Un cycliste, avec une puissance de 80 watt à 25 km/h, émet directement env. 5,2 gr de co2 par km, selon la biomécanique de M. Gressmann. ( ndtr : soit 10 x plus qu'au repos pour une même unité de temps). Mais en tenant compte de l'énergie grise lié au transport et à la fabrication de la nourriture que l'on achète en supermarché, cette valeur augmente alors à + de 30 gr de co2 par km. Le facteur à utiliser pour la production de la nourriture est de 5,75, alors qu'il n'est que de 1,25 pour l'essence (ndtr extraction, transport et raffinage).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Jeu 23 Aoû 2007 - 13:50

Isran Paconte a écrit:
-Ce calcul est valable pour l'agriculture conventionnelle qui consomme plus d'énergie (10x 100x, je ne sais plus, peu importe) que ne de calories fournit la nourriture qu'elle produit.
-D'autres types d'agriculture existent.
..

Effectivement, c'est très juste... Je pense que la qui bouffe exclusivement ou presque des légumes bio acheté dans une ferme où on labourre avec une charue tirée par des doit sans doutes moins rejeter de CO2 à vélo que moi qui mange 80% du temps au Macdo...


Même si le bilan de rejet de CO2 de la doit quand même être un peu plombé cette année par les nombreux trajets pour se rendre au courses dans toute l'Europe... Twisted Evil Note qu'il roule plutôt au nucléaire avec la SNCF... ce qui n'est pas trop CO2vore cyclops

Pour moi, le vélo pour faire ces trajets quotidiens a un sens tout à fait intéressant : Il permet de faire de l'activité physique nécessaire à la santé sans perdre de temps, et en étant également utile à autre chose : Le transport justement...

A comparé avec le sport qui lui engendre énormément de déplacements... CF plus haut... Le comble étant le type qui prend son 4x4 pour aller au fitness ou à la montagne... Ou le Suisse qui va skier en Nouvelle-Zélande en été affraid

Mais c'est pas tout simple... Et je trouve que la voiture qui consomme très peu, type Loremo, ou mieux, cette Joydance est tout à fait intéressante... Les hybrides électro/propulsion humaines sont aussi une solution probante.

Mais peut-être que si toutes les voitures particulière consommaient - de 1 litres au 100, le carburant végétal pourrait suffire... Particulièrement si on développe la culture de micro-algues oléagineux qui permet avec 1m carré de récolter 0.5 litre d'huile par jour... Ce qui est faramineux comparé avec n'importe quelle autre végétal... (source : "From the Fryer to the Fuel Thank" de Josh Tickell) : http://www.biodieselamerica.org/from_fryer_to_fuel_tank
Ce bouquin est vraiment à recommander... Je traduis une page au début qui est une espèce de fable qui imagine que la nourriture sur terre est limitée, tout comme l'est le pétrole... Saisissant...

Un des problème des énergies non renouvelables, est qu’elles sont justement non renouvelables... Joshua TICKELL
(traduit de l’américain par Marc TAUSS)

Imaginez qu’il n’y ait sur terre qu’une certaine quantité de nourriture, et qu’on ne puisse plus en cultiver. Peu importe comment cette nourriture serait répartie, il y en aurait seulement une certaine quantité. Vous en auriez assez pour manger aujourd’hui, demain, et probablement la semaine prochaine. Mais qu’en serait-il dans un an ? Qu’en serait-il dans dix ans ? Est-ce que chacun sur terre recevrait la même quantité de nourriture tous les jours ? Où est-ce que cette quantité varierait en fonction des besoins de chacun ? Et qui déciderait comment la nourriture serait rationnée ? Peut-être que tous les pays du monde éliraient une espèce de gouvernement chargé de partager équitablement la nourriture entre tous. Mais probablement pas...

Les gens réagiraient sans doute à une certaine quantité de nourriture comme ils réagissent à une certaine quantité de pétrole aujourd’hui. La plupart de la nourriture serait conservée dans quelques lieux clés. A la place de la distribuer en fonction des besoins, elle serait en priorité attribuée aux pays riches et puissants. Il y aurait des guerres pour savoir quels pays contrôlent la nourriture, et combien ils en contrôlent. Au fil du temps, la nourriture deviendrait de plus en plus chère. Mais peu importe le prix, il faudrait absolument obtenir chaque jour sa ration. Il y aurait des marchés noirs de la nourriture. Parfois, il y aurait des pénuries de nourriture. Les gens feraient la queue pendant des heures pour obtenir une maigre pitance. Inévitablement, il y aurait des gens qui se retrouveraient sans nourriture. Et inévitablement, nous nous retrouverions tous sans nourriture.

Aussi déplaisante soit elle, cette analogie est une description assez juste du comportement que nous adoptons aujourd’hui vis à vis du pétrole encore à disposition sur la planète. L’essence fluide et légère que nous achetons aux stations service est obtenue à base de pétrole brut : un épais liquide noir. Cette « Or noire » s’est constituée durant une période de plusieurs centaines de millions d’années. (ndlr, si un million d’années représentait un kilomètre, alors, une année représenterait un millimètre)

Il y a plus de 300 millions d’années, des algues, et d’autres plantes ont été piégées dans la vase, où elles ont été chauffées et compactées jusqu'à ce qu’elles deviennent du pétrole. Durant les 150 dernières années, nous avons développé un système pour extraire et raffiner le pétrole pour en faire du carburant. Le pétrole brut est extrait du sous-sol et transporté jusqu'à une raffinerie où il est chauffé jusqu'à ce qu’il s’évapore. Cette distillation du pétrole s’effectue dans de hautes cheminées appelées tours de distillation. Les vapeurs de pétrole rencontrent l’air frais au centre de la cheminée, et produisent une condensation qui est récupérée sous forme de gouttelettes sur les parois de la cheminée. Ces gouttelettes sont récupérées à différents niveaux de la cheminées, et deviennent différents types de liquide. L’huile de moteur épaisse condense au bas de la tour alors que les carburant légers comme l’essence condensent au sommet de la tour.

Le premier puits de pétrole aux USA s’est établi en 1859, près de Titusville, Pennsylvanie. Depuis lors, la demande de pétrole brut a augmenté de façon exponentielle alors que de nouvelles utilisations du pétrole voyaient le jour. Il est étonnant de constater avec quelle rapidité les êtres humains ont appris à fabriquer et à utiliser les carburants fossiles. Et ce qu’il y a de plus étonnant encore, est qu’il ne faudra guère plus de 200 ans à la civilisation pour consommer les réserves de pétroles que le cycle de la nature a créées en plusieurs centaines de millions d’années.




A mon avis, il n'y aura pas 1 solution, mais de multiples solutions pour se passer du pétrole... Et on n'y parviendra d'une manière ou d'une autre...

C'est une période très enthousiasmante que l'on est en train de vivre...

Salut !

Marc TAUSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Simon
Posteur d'argent


Messages : 360
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Jeu 23 Aoû 2007 - 14:14

mtauss a écrit:
[...]
Ce bouquin est vraiment à recommander...
[...]
Marc TAUSS
Sais tu si une version anglaise existe ? Ou un site internet du même auteur ?
Merci.
Simon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Jeu 23 Aoû 2007 - 15:25

Simon a écrit:
mtauss a écrit:
[...]
Ce bouquin est vraiment à recommander...
[...]
Marc TAUSS
Sais tu si une version anglaise existe ? Ou un site internet du même auteur ?
Merci.
Simon

Il y a une confusion... Je recommandais justement un bouquin en anglais... "From the Fryer to the fuel thank"... L'autre que j'ai téléchargé en allemand n'existe qu'en allemand, et je ne l'ai que rapidement parcouru pour l'instant... Je pense que c'est intéressant, mais je ne pourrais pas le recommander... Je sais celà dit que l'auteur serait intéressé à une version anglaise ou même française... Et que ça serait rémunéré 1 euros le livre vendu.

Salut !

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
vipere noire
Accro du forum
avatar

Messages : 4710
Localisation : isere - 38
VPH : stickytoffee, speculoos, cobra (prêté), kouign amann (grillé!), cat speed
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Jeu 23 Aoû 2007 - 15:39

Simon a écrit:
mtauss a écrit:
[...]
Ce bouquin est vraiment à recommander...
[...]
Marc TAUSS
Sais tu si une version anglaise existe ? Ou un site internet du même auteur ?
Merci.
Simon

marc parlait du bouquin en anglais de TICKELL..ca doit se trouver sur amazone.

pour le reste je suis assez d'accord avec marc meme en ce qui concerne mes periples varies juste pour le fun qui sont energivores. Je pourrais argumenter sur le fait que le train roule que je le prenne ou non, mais meme moi je trouve cette excuse bidon. Pour preuve, l'illustre Jéjon n'avait il pas fait le deplacement a la cipale depuis la belgique sur son speculoos? donc c'est possible!

pour finir, la voiture individuelle n'a logiquement aucun avenir. Les TEC, l'auto partage et la force du mollet devraient la remplacer avantageusement. Apres tout 80% de l'humanite n'a pas de bagnole. Sauf qu'évidemment c'est aussi un symbole (pas totalement usurpe) de liberte qui seduit encore les foules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
fassil
***


Messages : 175
Âge : 59
Localisation : Ain puis Mauritanie, bientôt
VPH : Speed 2006 et Seiran SL
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Jeu 23 Aoû 2007 - 15:54

Mais il s'en immatricule 1000 nouvelles par jour à Pékin alors que le vélo y était roi il n'y a pas si longtemps...

Alors, achetons chinois et vive les Jeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fassil
***


Messages : 175
Âge : 59
Localisation : Ain puis Mauritanie, bientôt
VPH : Speed 2006 et Seiran SL
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Ven 24 Aoû 2007 - 9:27

Je ne voudrais pas avoir interrompu cette discussion à cause d'une conclusion un poil hors sujet, voire trollesque (quoique que...).
C'est le côté logique de l'adaptation ou de la disparition de la voiture comme mode de déplacement individuelle (et comme vecteur du "progrès") qui m'a fait réagir.
Rien de logique dans tout ça pour l'heure, aussi bien quantitativement (commencer à essayer de nous en passer tout en en inondant les marchés émergents) que qualitativement
(réver d'une voiture qui rejetterait moins de CO² qu'un cycliste quand la majorité des nouveaux modèles sont toujours plus lourds et plus haut, deux facteurs qui, nous sommes bien (couchés) placés pour le savoir, affectent directement la consommation d'énergie).
J'ai bien peur que la logique qui préside à tout ça dépasse un peu le simple cadre du déplacement individuel pour être plus "globale", ce qui nous ramène à "l'hyper-usine du milieu"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vipere noire
Accro du forum
avatar

Messages : 4710
Localisation : isere - 38
VPH : stickytoffee, speculoos, cobra (prêté), kouign amann (grillé!), cat speed
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Ven 24 Aoû 2007 - 9:35

fassil a écrit:

Rien de logique dans tout ça pour l'heure, aussi bien quantitativement (commencer à essayer de nous en passer tout en en inondant les marchés émergents) que qualitativement

biensur, c'etait de la dérision, qui a dit que l'humain avait un comportement logique ou raisonable? Ca fait parfois son charme mais souvent c'est assez pathetique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
LucB
Accro du forum
avatar

Messages : 1201
Âge : 48
Localisation : Belgique, Chênée
VPH : Sprint 2 RS - Koga RoadRunner - Brompton M6R -Raleigh Sprite - Kettler Lite
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Ven 24 Aoû 2007 - 10:22

mtauss a écrit:

Un cycliste, avec une puissance de 80 watt à 25 km/h, émet directement env. 5,2 gr de co2 par km, selon la biomécanique de M. Gressmann. ( ndtr : soit 10 x plus qu'au repos pour une même unité de temps). Mais en tenant compte de l'énergie grise lié au transport et à la fabrication de la nourriture que l'on achète en supermarché, cette valeur augmente alors à + de 30 gr de co2 par km. Le facteur à utiliser pour la production de la nourriture est de 5,75, alors qu'il n'est que de 1,25 pour l'essence (ndtr extraction, transport et raffinage).
Faudrait pas oublier que l'automobiliste consomme lui aussi de la nourriture. Si on veut comparer il faut également l'ajouter à la voiture cette production alimentaire de CO2. Et, en ce qui me concerne, ma consommation alimentaire n'a pas changer depuis que je fais mes 12km quotidiens en vélo par rapport à l'époque voiture. A la limite elle aurait même un peu baissé. Je conçois que pour des trajets plus longs et plus accidenté on puisse consommer plus mais bon, faut pas exagérer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lucbosman.com
Isran Paconte
***
avatar

Messages : 169
Âge : 45
Localisation : Geneve, Suisse
VPH : Alleweder a3 modifié en AR 406 bionixisé, Vieux Mountain bike, quelques vélos de récup.
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Ven 24 Aoû 2007 - 13:11

Merci Marc, en tous cas pour ces traductions intéressantes.

Bon,bon, j'ai jugé un peu vite peut-être...
Et manqué de discernement entre plusieurs sujets un peu mélangés dans cette discussion:
-La discussion autour du concept d'automobile individuelle
-Celle qui concerne plus précisément les technologies futures moins ou non-polluantes.

Citation :
Ce livre montre que lors d'une réduction extrême de la taille du véhicule...
S'il devient un 1 ou 2 places, j'aime déjà mieux.

Bref, revenons au sujet.
Nous avons donc:

vélo
Co2 expiré: 5,2 g/km
Co2 alimentation: env 25 g/km
Total + 30 gr/km

Sundance
co2 dégagé en ville: 7gr/km
co2 dégagé sur autoroute: 25gr/km
chiffres à multiplier par 1.25 pour tenir compte des dégagements dus à l'extraction, transport et raffinage

Ok, le bilan reste largement favorable à la Sundance.
Mais la question revient: combien de co2 est dégagé par la fabrication de celle-ci? Combien de co2 dégagé par les employés qui se rendent à leur travail en vélo ou en auto? Et combien ce co2 nécessaire pour permettre au propriétaire de gagner l'argent nécessaire à l'achat et à l'entretien de son auto?
Comme on le sait, selon la théorie d'Illich actualisée par Denis Cheynet, dans " Automobile et décroissance", une auto classique roule à 16km/h si on tient compte du temps nécessaire à fabriquer l'argent pour la payer. Si l'on transpose ce raisonnement en ressources consommées/rejets par km, on obtient quoi?
Ca devient tellement compliqué que l'adhésion à une ou l'autre des conclusions s'apparente à la croyance...

Je sais pas...Jemran Paconte...

Quand je pense que mon velomobile est venu en bagnole de belgique et que son coût additionné à celui du kit Bionx réduit (selon Illich+Cheynet) sa vitesse à quelques km/h...
Mais je me dis que l'impact de celui-ci dans les nombreux contacts (et, je l'espère, prises de consciences) peut rattraper un peu tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Sam 25 Aoû 2007 - 14:32

[quote="Isran Paconte"]

Quand je pense que mon velomobile est venu en bagnole de belgique et que son coût additionné à celui du kit Bionx réduit (selon Illich+Cheynet) sa vitesse à quelques km/h...
quote]

Ce qui veut dire que t'as un vélomobile électrifié ???

Il faudra me montrer ça à l'occasion...

A+

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Armandos
Modo
avatar

Messages : 7973
Localisation : Annecy,pres du lac
VPH : le plus possible
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Sam 25 Aoû 2007 - 19:35

continuez vos calculs et vous allez finir par avoir des vitesses negatives...
pas trop efficace pour aller bosser...
par contre marcT je suis d'accord avec toi:
on vit une epoque geniale,il suffit d'ouvrir les yeux et d'arreter de flipper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amidesign
Accro du forum
avatar

Messages : 2003
Âge : 51
Localisation : Lausanne
VPH : Construit sur mesure
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Sam 25 Aoû 2007 - 19:39

A l'époque ou je travaillais pour Melexis, j'avais un collègue bulgare qui habitait pas loins des bureaux. Alors le matin il prenait sa voiture et le soir il faisait le trajet en marche arrière. Y a pas de petite économie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Lun 27 Aoû 2007 - 8:11

[quote="LucB"]
mtauss a écrit:

quote]
Faudrait pas oublier que l'automobiliste consomme lui aussi de la nourriture. Si on veut comparer il faut également l'ajouter à la voiture cette production alimentaire de CO2. Et, en ce qui me concerne, ma consommation alimentaire n'a pas changer depuis que je fais mes 12km quotidiens en vélo par rapport à l'époque voiture. A la limite elle aurait même un peu baissé. Je conçois que pour des trajets plus longs et plus accidenté on puisse consommer plus mais bon, faut pas exagérer

Je suis loin d'être un expert sur ce sujet... Celà dit, il semblerait que les rejets de CO2 par un humain soient multipliés par 10 lorsqu'il fait un effort pour produire 80 watts comparé au repos pour la même unité de temps...

Marc TAUSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
gromajor
*
avatar

Messages : 63
Âge : 38
Localisation : bisonto-pontissalien a prague
VPH : plusieurs essais, le toxy zr est en pole pour le moment...
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Lun 27 Aoû 2007 - 11:35

oui marc, tes rejets augmentent, mais pas ta consommation perso. Wink

bien que tu fasses plus de kilomètres, tu manges toujours la même quantité de nourriture. (amtin-midi-soir)
c'est juste le rendement de ton corps qui augmente.

sinon, je voudrais rappeler que le fait de manger et de respirer n'a rien de non-écologique. Exclamation
le CO2 que nous rejetons par notre respiration est issu de la biomasse, donc non-polluant, puisqu'il provient déjà de l'atmosphère.
ce CO2 de l'atmosphère a été absorbé par les plantes, transformé en chaînes carbonnées, qui ont été mangées par la vache, que nous avons mangée, que nous dégradons dans nos muscles, qui nous fait cracher du CO2. Wink
à moins que le boeuf, ça soit pas votre truc? ça marche aussi avec du poisson ou de la salade. lol!

donc les rejets de la respiration, ça ne compte pas!

et le CO2 que vous n'aurez pas consommé, effectivement, il ne partira pas dans l'atmosphère... il finit à un endroit où nous allons régulièrement tous, qu'on soit homme, femme, ours, girafe, quand on a besoin... je n'irai pas plus loin dans la description, tout lemonde a sans doute bien compris. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Lun 27 Aoû 2007 - 11:44

gromajor a écrit:


et le CO2 que vous n'aurez pas consommé, effectivement, il ne partira pas dans l'atmosphère... il finit à un endroit où nous allons régulièrement tous, qu'on soit homme, femme, ours, girafe, quand on a besoin... je n'irai pas plus loin dans la description, tout lemonde a sans doute bien compris. Laughing


Oui, mais à priori, c'est pareil pour les carburants issu de la biomasse...

M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
gromajor
*
avatar

Messages : 63
Âge : 38
Localisation : bisonto-pontissalien a prague
VPH : plusieurs essais, le toxy zr est en pole pour le moment...
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Lun 27 Aoû 2007 - 11:50

non, c'est justement là qu'il y a une différence. Wink

nos excréments (bon, maintenant qu'on en cause, autant utiliser les vrais termes) sont facilement assimilables par tout un tas de micro-organismes ou animaux (les mouches notamment Wink )
ils repartent donc dans la biomasse en très peu de temps, et surtout ils ne rendent pas malades les animaux qui les mangent (et oui, il y en a !!!)

alors que de l'huile de vidange n'est pas assimilable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Lun 27 Aoû 2007 - 11:58

gromajor a écrit:
non, c'est justement là qu'il y a une différence. Wink

nos excréments (bon, maintenant qu'on en cause, autant utiliser les vrais termes) sont facilement assimilables par tout un tas de micro-organismes ou animaux (les mouches notamment Wink )
ils repartent donc dans la biomasse en très peu de temps, et surtout ils ne rendent pas malades les animaux qui les mangent (et oui, il y en a !!!)

alors que de l'huile de vidange n'est pas assimilable...

Ce que je voulais plutôt dire est que l'utilisation de carburant issu de la biomasse n'augmente pas le CO2 dans l'atmosphère... Contrairement à l'utilisation des carburant fossiles...

Les huiles de vidanges sont généralement des huiles minerale ou syntétique, mais pas végétales... J'imagine que les huiles végétales sont aussi rapidement réabsorbées par la biomasse que la merde... scratch

M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Guilhem
Accro du forum
avatar

Messages : 2259
Âge : 41
Localisation : Toulouse (31), France
VPH : Quest + Leitra Cabriolet
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Lun 27 Aoû 2007 - 12:06

gromajor a écrit:
sinon, je voudrais rappeler que le fait de manger et de respirer n'a rien de non-écologique. Exclamation
le CO2 que nous rejetons par notre respiration est issu de la biomasse, donc non-polluant, puisqu'il provient déjà de l'atmosphère.
C'est pas vrai du tout, parce que l'agriculture moderne (y compris bio) utilise énormément de carburant (fossile en grande majorité).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://envelomobile.wordpress.com
Glace de Feu
Pilier du forum
avatar

Messages : 944
Âge : 52
Localisation : Proche banlieue de Grenoble
VPH : M5 SP559 vert ; Zockra KA LD 571/622 blanc et bleu
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Lun 27 Aoû 2007 - 12:12

Un article canadien intéressant, indiquant qu'il vaut mieux utiliser un vélo électrique qu'un vélo à propulsion humaine, en calcul énergétique complet : http://www.ebikes.ca/sustainability/Ebike_Energy.pdf

Comme indiqué dans l'article, ils ne prennent toutefois pas en compte le bénéfice d'un exercice physique régulier en pédalant, faisant faire des économies (d'argent et d'énergie) assez considérable à notre système de sécurité sociale...

Sur l'histoire du CO2 humain "recyclable", je demande à voir. Si le régime consiste à boire du vin chilien, à manger des lychees chinois agrémentés de bananes ivoiriennes et d'avocat israëlien, la recyclabilité du CO2 humain devient toute relative... Par contre selon le régime de la , oui c'est bien du recyclable. Reste à voir si la a prévu de se faire incinérer ou enterrer au terme de sa vie écologique... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mtauss
Accro du forum
avatar

Messages : 1430
Âge : 52
Localisation : Genève / Suisse
VPH : variés
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Lun 27 Aoû 2007 - 13:46

Glace de Feu a écrit:
Un article canadien intéressant, indiquant qu'il vaut mieux utiliser un vélo électrique qu'un vélo à propulsion humaine, en calcul énergétique complet : http://www.ebikes.ca/sustainability/Ebike_Energy.pdf

Merci Glace de feu pour l'article intéressant

Sur l'histoire du CO2 humain "recyclable", je demande à voir. Si le régime consiste à boire du vin chilien, à manger des lychees chinois agrémentés de bananes ivoiriennes et d'avocat israëlien, la recyclabilité du CO2 humain devient toute relative... ----> Rien de tout ça au mc do... Seulement du (celui qui tire la charrue pour labourer les champs de la )

Par contre selon le régime de la , oui c'est bien du recyclable. Reste à voir si la a prévu de se faire incinérer ou enterrer au terme de sa vie écologique... Laughing
-----> Moi j'avais proposer qu'on l'imerge dans la mer du Nord à Cyclevision avec un Speculoos attaché au cou affraid

Sus Tarmac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
vipere noire
Accro du forum
avatar

Messages : 4710
Localisation : isere - 38
VPH : stickytoffee, speculoos, cobra (prêté), kouign amann (grillé!), cat speed
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   Lun 27 Aoû 2007 - 13:47

Glace de Feu a écrit:
Reste à voir si la a prévu de se faire incinérer ou enterrer au terme de sa vie écologique... Laughing
sus tarmac a écrit:
----> Moi j'avais proposer qu'on l'imerge dans la mer du Nord à Cyclevision avec un Speculoos attaché au cou

ni l'un ni l'autre: une momification dans les regles de l'art y compris des organes mous (rigolez pas, meme vous vous en avez), puis une lente calcification de l'ensemble en roches sedimentaires (carbonates). Et une redecouverte dans plusieurs centaines de milliers d'annees par des archeologues zeles sous forme de fossile merveilleusement conserve, avec des motifs triangulaires a haute concentration d'oxyde de fer evoquant des signes religieux mysterieux (les restes du cadre triangule du speculoos en fait).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture   

Revenir en haut Aller en bas
 
En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» En vélo, on consomme autant de pétrole qu'en voiture
» bizarre autant qu'étrange
» Votre VW consomme combien???
» Je vous en souhaite autant....
» passer en full ? consommation egale ou supp a celle d origine?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Coin écolo-
Sauter vers: