Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Élections : la déclaration de candidature pour l'équipe de modération de 2019 est ouverte jusqu'au 22 janvier.


Partagez | 
 

 Eblouissement des phares LED

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
willy69
Posteur d'or
avatar

Messages : 659
Âge : 71
Localisation : 4530 Warnant Dreye, Be
VPH : Steintrike Wild-One & Ice Q 26. VM piximatic Challenge,E-Orca.
Date d'inscription : 15/02/2013

MessageSujet: Eblouissement des phares LED   Mer 28 Nov 2018, 11:51

Info de Touring:

Une étude britannique vient corroborer ce que beaucoup d'entre nous pensent: les nouveaux phares, type Leds, sont plus éblouissants que les anciens modèles. Pourquoi? Comment s'en prémunir? Les réponses, c'est par ici!
Vous vous plaignez de la lumière intense des "nouveaux" phares? Sachez que vous n'êtes pas les seuls. C'est ce qui est ressorti d'une enquête menée par notre club frère du Royaume-Uni, le RAC. Voici quelques mois, ils ont interrogé plus de 2000 automobilistes à propos de ces nouveaux phares, souvent issus de la technologie LED (Light Emitting Diode), nous allons y revenir. Concernant cette enquête, 58 % des sondés ont déclaré que la lumière émise par ces autos, dotées de phares "modernes", était éblouissante au risque même de causer un accident!

Le club automobile britannique est allé plus loin en analysant le temps de réaction et la distance parcourue en cas d'éblouissement. Les chiffres sont assez spectaculaires. Les vitesses sont exprimés en miles - RAC oblige - mais il est facile de le convertir en km/h… Voici ce que cela donne.

Temps d'éblouissement
Vitesse au compteur
Distance parcourue
5 secondes
40mph (64 km/h)
89 m

50mph (80 km/h)
112 m

60mph (96 km/h)
134 m
10 secondes
40mph (64 km/h)
179 m

50mph (80 km/h)
224 m

60mph (96 km/h)
268 m

Evidemment, ce sont des données théoriques qui varient au cas par cas, selon le degré d'éblouissement mais aussi et surtout en fonction de la personne concernée. La sensibilité à l'éblouissement varie en effet d'une personne à l'autre, mais comme le confirme Benoît Godart de l'institut Vias, l'âge joue aussi un rôle prépondérant…

"La conduite de nuit constitue déjà un "problème" pour tous les conducteurs avec une baisse de l'acuité visuelle, des contrastes et des couleurs. Les distances sont ainsi moins bien évaluées. A cela vient donc s'ajouter le risque d'éblouissement que l'on sait plus important avec les phares de dernières générations. Et puis, après 50 ans, c'est la faculté de récupération après un éblouissement qui diminue, donc la distance parcourue par le véhicule".

Comment limiter ces déconvenues au volant?

Veillez à avoir un pare-brise bien propre, à l'extérieur mais aussi à l'intérieur en enlevant le "film" gras qui recouvre souvent la surface du pare-brise.
Ne fixez pas le véhicule "éblouissant" qui vient en sens inverse, il suffit de regarder juste à côté, sur sa voie de conduite.
Si votre rétroviseur ne dispose pas d'un mode "anti-éblouissement automatique", ajustez-le pour ne pas être ébloui par le véhicule qui vous suit.
Faites un contrôle régulier chez un ophtalmologue/opticien pour contrôler votre vue.
Porter des lunettes "spéciales" pour la conduite de nuit - filtre polarisant - pourrait vous aider.

Mais pourquoi les nouveaux phares seraient-ils plus éblouissants que les "anciennes générations"? En fait l'explication tient à la puissance et à la couleur de la lumière émise. Les premières récriminations datent de plus de 20 ans quand les feux à décharge - aussi appelés phares au xénon - sont apparus sur le marché…

Tout commence avec le xénon

D'abord placés sur les véhicules très haut de gamme, ils se sont ensuite démocratisés. Pour faire simple, disons qu'une lampe au xénon (gaz particulier) fonctionne comme un néon:

L'ampoule est remplie de ce gaz
À l'allumage, un courant de plus de 20.000 volts le traverse entre deux électrodes.
L'ampoule s'allume et reste allumée grâce à un courant plus faible.
En comparaison, une ampoule au xénon émet une lumière qui dépasse les 3.000 lumens (intensité lumineuse maximale) quand une halogène peine à en émettre la moitié!
Le xénon donne une couleur bleutée à la lumière émise.

Les leds se démocratisent

C’est au milieu des années 2000 que cette nouvelle technologie est apparue dans l'automobile. Comme toujours, ce sont les hauts de gamme qui en ont bénéficié. Pour les autres, l'évolution est intervenue en deux temps. D'abord pour les feux diurnes - qui servent plus à être repéré qu'à éclairer - ensuite pour les feux "code" et de route.

Depuis quatre ou cinq ans, ce type d'éclairage se démocratise. Comptez tout de même un bon millier d'euros pour les voitures qui n'en sont pas équipées d'origine. Moins consommateurs d'énergie que les halogènes, ils sont aussi bien plus puissants avec un éclairage quasiment doublé soit, en moyenne, 150 mètres pour l'un et 300 pour l'autre.

Avec leur lumière blanche intense, ils sont, comme les xénons, un peu plus éblouissants que les halogènes correspondants.

Le laser, le futur des phares?

En fait de laser, il s'agit de l'évolution ultime de l'éclairage à leds. Ce sont des miroirs mobiles qui orientent les rayons. Par rapport au rayon laser classique, celui-ci ne présente aucun risque pour l'œil car la lumière est convertie (par le biais de phosphore fluorescent) pour être lumineuse, blanche, mais non éblouissante. L’utilisation du laser pourrait également changer radicalement le design des voitures. Les diodes au laser sont beaucoup plus petites: dix microns, c’est cent fois moins qu’un led! Du coup, les constructeurs pourraient en profiter pour changer la forme des phares. Mais pour l'heure, pas de précipitation, les voitures qui en sont équipées - genre Audi R8 ou BMW i8 - les facturent aux alentours des… 8.000 euros!

Pour moins éblouir, tout doit être bien réglé!

Quel que soit le type de phares employés - de l'halogène au laser dernier cri - il est un élément essentiel à respecter: leur réglage! Depuis la sortie des phares au xénon, tous ces systèmes sont équipés - en série - d'un correcteur d'assiette automatique. En bref: quelle que soit la charge du véhicule - et sa répartition - une sorte de "niveau" permet de garder les phares dans le bon axe.

Mais, depuis l'apparition des leds, d'autres techniques sont apparues. Ainsi avec les feux "directionnels" qui permettent d'éclairer plus fort - par exemple - les côtés de la route alors que le véhicule qui arrive vers vous sera épargné. Vous pourrez ainsi apercevoir plus rapidement un piéton ou un cycliste sans gêner les autres usagers. A l'heure actuelle, il s'agit vraiment de la meilleure solution pour éblouir le moins possible tout en voyant "loin". Et les progrès en la matière sont tels que ces nouveaux phares deviendront, de plus en plus, nos meilleurs alliés contre l'obscurité!

@+Willy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velosteph
Accro du forum
avatar

Messages : 2920
Localisation : Bruxelles
VPH : Azub Tricon Kantar depuis le 16/3/2017
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Mer 28 Nov 2018, 12:04

Salut Willy
moi j'ai meme des vélos avec des super phares qui m'éblouissent Smile Bon ok en trike on est plus bas que la normale mais quand meme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferrosteph.net
Samural
Accro du forum
avatar

Messages : 1700
Âge : 50
Localisation : Namur, Belgique
VPH : WAW 169 assisté, Metaphysic 2x700, Dahon Jetstream P8, Velocipède Michaux
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Mer 28 Nov 2018, 13:32

Et certains sur ce forum font l'apologie des phares non homologués "pour voir bien loin", avec les mêmes conséquences d'éblouissement sur les conducteurs de bagnole....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3962
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Mer 28 Nov 2018, 13:39

+1, vouloir être vu ne justifie pas d'éblouir les autres !


Dernière édition par jagut le Mer 28 Nov 2018, 22:40, édité 1 fois (Raison : Suppression de la citation inutile. jagut, modo.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2955
Âge : 45
Localisation : Genève
VPH : Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: Schlitter Encore "Zéphir", metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Mer 28 Nov 2018, 13:42

Citation :
Et certains sur ce forum font l'apologie des phares non homologués "pour voir bien loin", avec les mêmes conséquences d'éblouissement sur les conducteurs de bagnole....

Quand je roule en voiture la nuit, sur une route sinueuse en descente de montagne p.ex., à une vitesse comprise entre 40 et 60 km/h et avec des phares à incandescence (même pas besoin des grands phares), il n'y a pas de soucis, je vois, je roule, pas de surprises.

Quand je descend la même route à vélo mais avec un phare homologué, je ne pense pas arriver plus loin que le troisième virage, même pas besoin de chercher les 60 km/h pour ça.

Donc oui, moi c'est systématiquement un phare non-homologué. Il faut quand-même bien le régler évidemment. Les homologués ne sont pas fait pour la rando. Tout au plus pour la ville et les routes en péri-urbain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5694
Âge : 49
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Mer 28 Nov 2018, 14:44

Je ne suis pas d'accord avec toi Bison futé. Pour ma part j'utilise un phare homologué (Luxos de B&M). Tant sur PBP que sur des descentes de routes de montagne de nuit je trouve l'éclairage satisfaisant, pas forcément confortable, certes, mais suffisant.
En ce moment je croise énormément de cyclistes urbains et suis souvent gêné par des phares sans doute homologués, mais mal orientés.
Sur PBP, j'ai croisé de nuit un ribambelle de cyclo et j'ai été très gêné et ébloui. Il m'a semblé que la majorité avait des phares non homologués (subjectif). Il y a une surenchère à la puissance. Je me faisais justement la remarque hier, il n'y a pas de limite à cette surenchère car l'oeil supporte allègrement des éclairement de 10 à 100 mille lux quand un phare Stvzo doit éclairer 10 lux à 10 m.
Je pense que pour la rando en nocturne, une bonne solution serait de pouvoir commuter entre code (~=homologué) et phare (~=non homologué).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3962
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Mer 28 Nov 2018, 17:14

Il y a la puisance mais aussi la forme du faisceau : les phares "non-homogués" aussi appelés "usage VTT" ont un faisceau qui éclaire beaucoup plus haut ce qui même avec une puissance pas très élevée est éblouissant.

Certains se plaignent (à raison) de l'éblouissement causé par les phares de voitures et encore plus de camions mais n'hésitent pas à monter sur leur vélos/VM des phares tout aussi éblouissants !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TiBen
Posteur de bronze


Messages : 236
Âge : 29
Localisation : Grenoble et alentours
VPH : Projet VM utilitaire en cours
Date d'inscription : 15/10/2018

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Mer 28 Nov 2018, 17:19

Je reste surpris qu'il n'y ai pas de modèles adapté et largement répandu, et que tout le monde "testent" des trucs non homologué et pas adapté du tout à la circulation.

scratch TiBen dubitatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3962
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Mer 28 Nov 2018, 18:33

Mais il y a de nombreux modèles adaptés chez BUMM, Spanninga, Trelock, SON...

Ce sont surtout les éclairages chinois (quqiqu'ils commence aussi à avoir des modèles homologués) et les éclairages annoncés VTT qui ne le sont pas.

En fait si ces éclairages ultra puissants existent c'est parce qu'il y a une demande de cyclistes qui veulent toujours plus puissant et se contrefichent d'enmerder les autres usagers.

Ceux-la, souvent, ils ne montent pas un des ces éclairages mais plusieurs, sur le guidon, sur le casque, à l'avant, à l'arrière...en fait ils font comme les camionneurs !

Il faut aussi dire qu'avec les rubans de LED, les constructeurs automobiles s'en donne aussi à coeur joie avec des voitures arbre de noel qui clignotent dans tous les sens (genre clignoteurs Audi qui se déplacent latéralement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeanMarc38
***
avatar

Messages : 136
Âge : 48
Localisation : Grenoble
VPH : Optima Orca
Date d'inscription : 06/09/2018

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Mer 28 Nov 2018, 22:06

Ca serait bien de ne pas appeler phares les chinoiseries que j'appelle pour ma part des lampes torches. Et je suis globalement d'accord avec vous. J'ai "gueulé" il y a 2 ans quand ma boîte a changé (achat groupé inter-entreprise) le kit éclairage donné aux salariés cyclistes pour des lampes torche de 250 lumens : ça éclaire bien jusqu'à 4 mètres mais du sol au plafond. Et l'an passé, re-belote mais en 400 lumens. J'en ai monté un sur mon Orca sous le cadre avec la fixation du casque. Pour ne pas éblouir un cycliste en face, il faut que j'incline la lampe torche à près de 30 degrés vers le bas !!!
Sur les voies sur berge du Drac ou de l'Isère plongées dans l'obscurité, je mets quelques secondes à récupérer après un éblouissement (et davantage avec les modes stroboscopiques) : je m'oblige à freiner car s'il y a un piéton habillé en noir sur le bas côté (courant), je ne suis pas sûr de le voir à temps.
J'ai parfois envie de m'installer une lampe additionnelle sur le guidon, bien droite, avec mode stroboscopique si besoin, pour rendre la pareil à ces égoïstes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TiBen
Posteur de bronze


Messages : 236
Âge : 29
Localisation : Grenoble et alentours
VPH : Projet VM utilitaire en cours
Date d'inscription : 15/10/2018

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Mer 28 Nov 2018, 22:12

Il faut sensibiliser les gens je crois bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2955
Âge : 45
Localisation : Genève
VPH : Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: Schlitter Encore "Zéphir", metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Mer 28 Nov 2018, 22:19

Alex a écrit:
Pour ma part j'utilise un phare homologué (Luxos de B&M). Tant sur PBP que sur des descentes de routes de montagne de nuit je trouve l'éclairage satisfaisant

J'ai essayé hein, mais ça n'a pas voulu. C'est vraiment insuffisant pour moi surtout quand les routes me sont inconnues.
Même tellement qu'en rando je double (mais pas seulement à cette intention) avec un gros phare vtt de Hope sur mon casque et que je mets ponctuellement la nuit en roulant.
Mais avec ça je suis sûr de ne pas aveugler, il suffit de détourner la tête quand une voiture arrive en face.
Mon phare principal est un SON E3 triple 2, sur dynamo donc. Rien à voir non plus avec ces chinoiseries surgonflées sur accu.

Mais ce que je voulais dire aussi dans mon premier message est qu'en voiture, avec les feux de croisement, on voit bien mieux qu'en vélo, phare homologué ou pas, du coup, même s'il peut y avoir un réel gêne bien-sûr, je pense que le gêne des éclairages cyclistes occasionnés aux automobilistes est aussi à relativiser: je pense que régulièrement les phares de cyclistes relativement proches sont pris pour des feu de route d'une voiture au loin.
Alors que j'avais régulièrement des coups de phare venant des voitures en face il y a quelques années encore (peu de différence entre mes phares homologués ou pas) aujourd'hui, avec l'habitude des cylcistes sur la route, ça arrive de moins en moins fréquemment.

En voiture ça m'arrive quasi jamais d'être gêné par des phares cyclistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moulinette
Pilier du forum


Messages : 741
Localisation : Sud Landes
VPH : HR Performer, Optima condor, divers VD.
Date d'inscription : 06/04/2012

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Mer 28 Nov 2018, 22:33

@bison:
C'est comme en voiture, il faut 2 faisceau, code et phare. Un pour quand il y a du monde en face (pour ne pas se l'attirer de dessus) et un pour quand il n'y a personne, où l'on peut envoyer la lumière dans tous les sens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2955
Âge : 45
Localisation : Genève
VPH : Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: Schlitter Encore "Zéphir", metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Mer 28 Nov 2018, 22:34

Citation :
C'est comme en voiture, il faut 2 faisceau, code et phare.
Oui évidemment, je suis tout à fait pour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3962
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Mer 28 Nov 2018, 22:36

bison couché a écrit:
Mon phare principal est un SONSupernova E3 triple 2, sur dynamo donc. Rien à voir non plus avec ces chinoiseries surgonflées sur accu.

Effectivement, ce n'est "que" 500 lumens alors que les phares sur accus cela peut être 4 ou 5x plus avec des puissances bien plus élevées que les 3W nominal d'un moyeu dynamo.  

Ce qui amène d'ailleurs le paradoxe d'allourdir sensiblement des VD payés cher pour être légers à cause des fortes capacités de batteries nécessaires pour avoir une autonomie un peu décente (calculez ce qu'il faut pour tenir 2 ou 3h avec un phare 16W).

Je ne pense pas ue cela soit une question de sensibilisation, c'est une "course aux armements" de la part des fabricants pour être celui qui aura le phare le plus puissant et une sensation de puissance procurée par la possession du phare le plus puissant de la part des utilisateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2955
Âge : 45
Localisation : Genève
VPH : Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: Schlitter Encore "Zéphir", metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Mer 28 Nov 2018, 22:44

Houla la gaffe ! ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jagut
Modo
avatar

Messages : 2397
Âge : 61
Localisation : nord Corrèze
VPH : trike à venir
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Mer 28 Nov 2018, 22:57

Un autre problème dont je me suis aperçu en étant passager dans une voiture récente c'est le passage automatique entre feu de route et code. Je le trouve long. D'ailleurs au début j'ai dit à mon chauffeur qu'il mettait trop de temps à changer. Et là il m'a dit 3 j'y peux rien c'est automatique".
Je comprends maintenant pourquoi beaucoup de voitures arrivant en face sont longues à la détente. On en crève de ce soit-disant progrès. Moi je change avant de voir les phares.
Avec la vieillerie qui vient doucement mais sûrement je supporte de moins en moins de rouler la nuit alors que plus jeune je préférais.

__________________________________
Pour de belles balades à pied ou à VTT :
http://ladordognedevillagesenbarrages.e-monsite.com/
https://www.facebook.com/LaDordogneDeVillagesEnBarrages

Ouvrier, il te faut baisser la tête pour manger la soupe, certes, mais pas plus bas que la table.
En retraite on travaille 24h/24.....Bon, euh, souvent on passe 22 h à réfléchir!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
willy69
Posteur d'or
avatar

Messages : 659
Âge : 71
Localisation : 4530 Warnant Dreye, Be
VPH : Steintrike Wild-One & Ice Q 26. VM piximatic Challenge,E-Orca.
Date d'inscription : 15/02/2013

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Jeu 29 Nov 2018, 09:11

Bonjour,

+1 avec Jagut.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3962
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Jeu 29 Nov 2018, 10:39

bison couché a écrit:
Houla la gaffe ! ;-)

Je suis tout de même curieuse de savoir comment fonctionne le phare E3 triple2 avec une dynamo 3W.

Je lis :
Supernova a écrit:
Les deux LEDs supplémentaires s’allument
automatiquement à partir de 10-15 km/h. Ils ne
s’allument pas s’il y a une protection surtension ou
si un feu arrière d‘un autre fabricant qui consomme
beaucoup d’énergie est monté.

Cela veux-t'il dire que ce phare ne donne ss puissance élevée que si la dynamo est capable de fournir plus que les 3W nominal et plus que les 6V nominal ?

Ce qui veux aussi dire que cela dépend du modèle de dynamo et de la vitesse de rotation de la roue qui dépend aussi beaucoup de son diamètre (avec une roue ETRTO 622, il faut une grosse dynamo genre SON 28 ??). Quelle dynamo sur quel diamètre de roue as- tu ?

Et puis cela signifie que cette lampe doit accepter une tension d'entrée largement supérieure à 6V ?

Je vois donc une belle application de cette lampe avec la dynamo sur jante Velogical qui sort une puissance bien plus élevée que celle des dynamos classiques (au point que son constructeur impose de monter en série ce qu'il appelle un thermistor et n'est en fait qu'une ampoule halogène qui en chauffant voit sa résistance augmenter et dissipe une partie de la puissance délivrée par la dynamo).  cela donnerait un système d'éclairage ultra léger et puissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samural
Accro du forum
avatar

Messages : 1700
Âge : 50
Localisation : Namur, Belgique
VPH : WAW 169 assisté, Metaphysic 2x700, Dahon Jetstream P8, Velocipède Michaux
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Jeu 29 Nov 2018, 13:12

Moulinette a écrit:
@bison:
C'est comme en voiture, il faut 2 faisceau, code et phare. Un pour quand il y a du monde en face (pour ne pas se l'attirer de dessus) et un pour quand il n'y a personne, où l'on peut envoyer la lumière dans tous les sens...

En effet ce serait idéal. A ma connaissance, sauf à monter deux phares, seuls les modèles Supernova M99 Pro et M99 Mini Pure destinés au VAE 45 km/h disposent de 2 faisceaux, mais au prix d'une grosse consommation (27W pour 1600 lumen/380 lux en phare et 16W pour 100 lumen/310 lux en code).

M99 Pro en code:


M99 Pro en phare:



Source: https://radtouren-magazin.com/zubehoer/fahrrad-zubehoer/licht/testpremiere-supernova-m99-pro-autolicht-fuer-s-pedecfahrer.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3962
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Jeu 29 Nov 2018, 13:43

Samural a écrit:
Moulinette a écrit:
@bison:
C'est comme en voiture, il faut 2 faisceau, code et phare. Un pour quand il y a du monde en face (pour ne pas se l'attirer de dessus) et un pour quand il n'y a personne, où l'on peut envoyer la lumière dans tous les sens...

En effet ce serait idéal. A ma connaissance, sauf à monter deux phares, seuls les modèles Supernova M99 Pro et M99 Mini Pure destinés au VAE 45 km/h disposent de 2 faisceaux, mais au prix d'une grosse consommation (27W pour 1600 lumen/380 lux en phare et 16W pour 100 lumen/310 lux en code).

C'est ce que fait automatiquement la Supernova E3 Triple 2 : au dessus d'une certaine vitesse, elle allume deux LED de plus qui donnent un faisceau plus long... à condtion que la dynamo fournisse assez de tension et de puissance ce qui varie d'un modèle de dynamo à l'autre et la vitesse à laquelle cela se produit variera en plus en fonction du diamètre de la roue dynamo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2955
Âge : 45
Localisation : Genève
VPH : Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: Schlitter Encore "Zéphir", metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Jeu 29 Nov 2018, 13:47

Oui, mais en pratique Fleur les 3 leds restent allumés presque tout le temps, ce n'est qu'en montée ou au stops/feux rouges que les 2 leds supplémentaires se coupent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3962
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Jeu 29 Nov 2018, 13:52

bison couché a écrit:
Oui, mais en pratique Fleur les 3 leds restent allumés presque tout le temps, ce n'est qu'en montée ou au stops/feux rouges que les 2 leds supplémentaires se coupent.

Et tu utilise quelle dynamo sur quelle taille de roue ?

Je suppose que tu n'as jamais mesuré l'impédance de ce phare (parece que des mesures que j'ai vues montrent qu'on obtient plus de puissance de beaucoup de moyeux dynamo avec deux phare en série et donc une plus haute impédance de charge de la dynamo) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2955
Âge : 45
Localisation : Genève
VPH : Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: Schlitter Encore "Zéphir", metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Jeu 29 Nov 2018, 14:05

Une SON Delux, celle-ci dans une roue de 622.

Non, jamais mesuré l'impédance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3962
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   Jeu 29 Nov 2018, 14:42

Merci, ci-dessous ce que j'ai trouvé pour les puissances fournies par es moyeux dynamo (le site de SON a changé, plus de courbes comme sur l'ancien site ).

Sur une charge de 12Ohm simulant un phare sur une roue de 622 : La SON Delux fournit environ 4.5W à 50km/h (soit environ 35km/h avec roue de 406).

Sur une charge de 24Ohm simulant deux phares en série aussi sur une roue de 622 : la SON Delux fournit environ 8W


Si on regarde ce que fournit la micro dynamo sur jante Velogical qui pèse 60g, la version trekking crache 18W à 50jm/h Shocked (et la sport 16W)


Avec cette dynamo + E3 Triple 2 + E3 Tail Light 2 on aura un éclairage puissant avec une autonomie infinie pour un poids d'environ 200g
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eblouissement des phares LED   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eblouissement des phares LED
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» PHARES XENON
» Appels de phares [Après 1965]
» [RECHERCHE] pneus, phares, essuie-glace et sièges pour U23
» probleme phares avant / arrière
» Hoalen Route des Phares, 24 Aout 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Le Bar-
Sauter vers: