Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Test d'un vélo à assistance éléctrique

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3441
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Test d'un vélo à assistance éléctrique   Mer 08 Aoû 2018, 22:57

Velosteph a écrit:
pfuuuuuuuuuuuuuuu

Toute cette discussion me conforte dans l'idée que de trouver ZE moteur pour MON trike ne va pas etre simple Smile

Mais si tu l'as ZE moteur universel : cela s'appelle une paire de jambes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ckieffer
**
avatar

Messages : 99
Âge : 46
Localisation : Labastidette
VPH : Thys+Road+Baron low
Date d'inscription : 04/10/2010

MessageSujet: Re: Test d'un vélo à assistance éléctrique   Jeu 09 Aoû 2018, 08:39

Pour la fréquence de pédalage ce n'est pas dans les paramétres de base. il faut acheter le cable usb qui va bien, et avec l'application on a accès à plus de paramètres (info http://cyclurba.fr/velo/765/Bafang-BBS01-BBS02-reprogrammation.html et paramètre Current Decay et Keep Current).
De mémoire au dessus de 60tr/min, je n'avais pas beaucoup de puissance (même avec l'assistance maximal). Ce qui en effet est abérrant puisque le meilleur rendement est obtenu vers 80tr/min.
Je trouvais que le moteur ne poussait pas beaucoup, mais j'avais une autonomie de folie. Une fois le changement de réglage fait, ca été le jour est la nuit.

Christian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gs_jean
***
avatar

Messages : 189
Âge : 51
Localisation : Liège (Belgique)
VPH : Challenge Twister bleu / Flux V220 (vélo assis) / USVA Comfort (trike)
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Test d'un vélo à assistance éléctrique   Jeu 09 Aoû 2018, 09:09

Hier en fin de journée, j'ai été rendre l'engin. Avec le revendeur, nous avons eu un longue discussion. Et comme Fleur le signale ici plus haut, ces "vélos" ne sont fait pour être performant. Leur but est de permettre à des "non voir peu sprotifs" de se promener tranquille ou à des gens d'arriver au travail sans avoir transpiré. Le vendeur de préciser que la preuve que ce sont de bons produits c'est qu'ils se vendent comme des petits pains.
Il a conclus que mon test était positif car cela m'avait permis de voir que je n'étais pas fait pour ce genre de produit. Par contre et après longue négociation, il a admis que ma vision des choses était totalement juste: ce ne sont pas des "Vélos à Assistance Electrique" mais bien des "cyclomoteurs électriques à assistance par pédalage". Le fait qu'ils soient inutilisable sans électricité étant la preuve.
Quand j'ai demandé si les VTT électriques haut de gamme ou le superbe tandem (Moustache) qui sont dans le showroom se comportaient de la même manière que le vélo que j'avais eu en test il m'a répondu "Oui, ce sont tous des vélo avec moteur Bosch et ils sont tous fait pour être utiliser entre 15 et 25km/h".
Quand j'ai demandé pourquoi acheter un VTT électrique à 5000€ si c'est pour se traîner à 25km/h, il m'a été répondu: "Pour s'amuser en VTT on s'achète un modèle de sport très léger de 9kg. Maintenant, si on veut un VTT avec moteur électrique pour avoir une aide en montée, vu qu'il pèse 22kg, on sait directement qu'il sera impossible de s'amuser de la même manière avec un vélo aussi lourd. Donc le VTT électrique s'est pour circuler avec fun en montée et s'amuser un peu entre les côtes". Et de conclure: "Si vous voulez vraiment vous amuser avec un vélo électrique, vous devez prendre un pédélec!"
Sic!

Pour ce qui est des VAE sportifs, il n'a pas su me renseigner car il n'en vendent pas. Il est vrais qu'en Belgique, il n'y quasi aucun contact entre les cylo-sportifs et les autre cyclistes. Ils vont dans des magasins différents! Ici, j'étais dans un des plus grand et assez vieux magasin de vélo de Liège et qui ne s'est pas spécialisé dans le "vélo de course".
J'ai posé des questions sur les Orbea Gain et à part "a oui mais ces vélos ont un moteur de roue à l'arrière c'est donc différent", je n'ai pas réussi à avoir plus d'info.


Et pour terminer ma dernière découverte lors de mon dernier parcours de test. J'ai voulu voir comment le vélo se comportait en longue descente bien pentue ... autrement dit voir s'il était possible de filer à haute vitesse! La réponse est oui en forçant ... mais il y a un hic dès qu'on franchi les 50km/h l’assistance se met en mode "OFF" (elle ne se coupe complètement pas car le display reste allumé en indiquant qu'il est en mode OFF). C'est extrêmement dangereux car la 1ière fois en bas de la pente, je me retrouve dans un carrefour en pleine circulation entres des voitures et là pas moyen de faire avancer le vélo. Le temps que je comprenne qu'il fallait re-allumer la chose j'ai déjà énervé l'automobiliste qui était derrière moi...
J'en ai parlé au vendeur qui m'a dit que ce n'était pas possible et qu'aucun des "VAE" qu'ils avaient n'était programmé ainsi. Ce devait être de ma faute, j'avais du toucher l'interrupteur sans m'en rendre compte durant la descente... J'ai eu beau lui argumenté qu'en touchant l'interrupteur il n'est pas possible de choisir le mode "OFF"... A cet instant, il y a aviat des clients dans le magasin et j'ai bien senti qu'il ne voulait plus de moi et de mes arguments négatifs contre le fabuleux produit de consommation que ont les VAE... Il n'a pas voulu non plus me dire ce qu'il pensait de ce qu'allait devenir ces VAE d'ici 3 ou 4 ans? Serait-il toujours possible de trouver des pièces ou des batteries dans un futur aussi lointain?


Donc pour mes VC, je sais que pour l'instant, l'assistance électrique n'est pas à envisager. Et pour le trike de ma femme, je vais me renseigner sur le comportement et les réglages du Bafang et puisse que Sinner répond gentiment à mes emails, je pense qu'à l'automne, je les contacterai pour voir s'il est possible d'essayer un de leur trike en électrique avant de me décider si je fais électrifier notre bête.

Merci à toutes et tous pour les info et commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ukiyo
*


Messages : 28
Âge : 64
Localisation : Entre Bourges et Châteauroux
VPH : Il arrive, le Gekko...
Date d'inscription : 26/07/2018

MessageSujet: Re: Test d'un vélo à assistance éléctrique   Jeu 09 Aoû 2018, 10:27

Avec les moteurs pédalier Bosch actuels (depuis un an à peu près je crois), il n’y a aucune résistance une fois l’assistance coupée à 25 km/h, on peut pédaler normalement à 30-35 si on veut et si les conditions le permettent, pente, vent…, il faut juste emmener les 20-25kg de la machine, ce qui n’est pas si difficile, ce ne sont pas les randonneurs qui me démentiront. De même qu'on peut démarrer et rouler sans si pas nécessaire. Concernant les autres moteurs, aucune idée.

Je n’ai jamais fait de VTT de ma vie, mais ceux que je rencontre quand je m’enfonce à pied en forêt (où soit dit en passant, ils m’emm… bien, mais comme moi j’emm… les bestioles par ma présence, je ne peux guère leur en vouloir :-)) n’amusent pas leurs chères machines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 7577
Âge : 74
Localisation : St Raphael
VPH : Trikes : Windcheetah, ICE: Sprint FS20, Adventure FS20. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Test d'un vélo à assistance éléctrique   Jeu 09 Aoû 2018, 10:52

gs_jean a écrit:
Donc pour mes VC, je sais que pour l'instant, l'assistance électrique n'est pas à envisager



Tu es mal tombé pour ton essai. Il y a de nombreux témoignages sur ce forum, dont le mien, de vélocouchistes ravis de leur assistance …


Essayes un VAE avec un moteur roue AR réducté qui lui permet à coup sûr de rouler en mode vélo, tu auras une autre vision de la chose ; tu aurais pu l'avoir avec un bon moteur pédalier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gs_jean
***
avatar

Messages : 189
Âge : 51
Localisation : Liège (Belgique)
VPH : Challenge Twister bleu / Flux V220 (vélo assis) / USVA Comfort (trike)
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Test d'un vélo à assistance éléctrique   Jeu 09 Aoû 2018, 11:02

réponse à JPL83:
Je ne suis pas définitivement dégoutté par l'assistance électrique ;-)

La preuve est que j'envisage sérieusement l'électrifier le trike de ma femme mais il faut que je trouve la bonne solution.
Et je vais suivre ton conseil, càd essayer un trike électrifié. Grâce à la gentillesse de ce sympathique forum, j'ai déjà reçu une proposition (merci à Willy69). Mais je compte aussi mettre à profit mes vacances aux Pays-Bas pour effectuer ce genre de test.


En fait, le gros problème avec les vélos électriques et l'électrification d'un vélo, c'est de trouver le bon spécialiste! Et là comme je commence seulement à m'intéresser à la chose je ne suis nulle part. Sauf que maintenant, je sais qu'il est inutile d'aller là où j'ai fait le test.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Medug
***
avatar

Messages : 142
Localisation : Marne
VPH : Giant Trance / Gitane Mi-course/ Dahon D8
Date d'inscription : 27/04/2012

MessageSujet: Re: Test d'un vélo à assistance éléctrique   Jeu 09 Aoû 2018, 12:09

Mauvaise expérience effectivement.

J'ai pu essayer un giant dirt-e, moteur yamaha je crois.
On a volontairement démonter la batterie. Ça reste un âne mort, mais aucune résistance au pédalage.

La gestion au delà de 25km est relativement progressive mais selon le vendeur c'était le point noir avec les reprises.Depuis 2 ans, ils auraient fait des efforts de programmation.
Orbea n'est pas très réputé pour son milieu de gamme.

Perso, un VAE pour faire du sport est un non sens.
Par contre, en cas de problème de santé, de charge à porter, voir même un long vélotaff là ça doit être utile et efficace mais loin d'être efficient.

Et puis les constructeurs font tout pour que les batteries soient intégrées au cadre, voir inamovibles et là c'est le début de la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3441
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Test d'un vélo à assistance éléctrique   Jeu 09 Aoû 2018, 13:21

Medug a écrit:
Et puis les constructeurs font tout pour que les batteries soient intégrées au cadre, voir inamovibles et là c'est le début de la fin.

Il ne faut pas faire porter toute la responsabilité aux constructeurs : les utilisateurs veulent un vélo esthétique, ou l'assistance se voit le moins possible et le plus léger possible.

Intégrer la batterie dans le cadre et la rendre inamovible est la solution pour atteindre ces objectifs.

C'est la même démarche que pour les smartphone et la laptop : eux aussi doivent être ethétiques, légers et fin, la betterir fixe permet de réduire le volume de la batterie et de gagner du poids.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gs_jean
***
avatar

Messages : 189
Âge : 51
Localisation : Liège (Belgique)
VPH : Challenge Twister bleu / Flux V220 (vélo assis) / USVA Comfort (trike)
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Test d'un vélo à assistance éléctrique   Jeu 09 Aoû 2018, 13:57

Est-ce que les utilisateurs veulent vraiment çà? Ou bien est-ce que le marketing a bien réussi à le leur faire croire?

En effet, cet esthétisme poussé ne sert-il pas surtout à produire des objets de consommation avec durée de vie limitée? Plus vite on doit les remplacer (parce que démodé ou techniquement irréparable à cause de pièce de rechange inexistante ou à cause d'un démontage impossible) étant donc égale à "plus de consommation"!


C'est la même chose quand on interroge des boulanger sur la raison du fait qu'ils vendent des viennoiseries industriels. Ils répondent "c'est la faute au clients qui demandent de plus en plus de choix ce qui est impossible à produire dans un petit atelier". Et la réponse est fallacieuse car qui s'est un jour demandé "tient je vais aller à la boulangerie demander un croissant au chocolat"... personne vu que le pain au chocolat existe. Ce sont les industriels qui produisent des choses avec des combinaisons de goûts de plus en plus alambiquée ceci non pas pour répondre au besoin des clients mais pour pouvoir produire plus et moins cher. En combinant les arômes et autres ajouts, on cache le fait que le produit de base et soit mauvais soit sans goût... Bien sûr dans tout cela, la valeur de l'apport alimentaire du produit est sans intérêt. Le marketing fait le reste pour faire croire que c'est le client qui demande...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3441
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Test d'un vélo à assistance éléctrique   Jeu 09 Aoû 2018, 14:02

gs_jean a écrit:
Est-ce que les utilisateurs veulent vraiment çà? Ou bien est-ce que le marketing a bien réussi à le leur faire croire?

En effet, cet esthétisme poussé ne sert-il pas surtout à produire des objets de consommation avec durée de vie limitée?  Plus vite on doit les remplacer (parce que démodé ou techniquement irréparable à cause de pièce de rechange inexistante ou à cause d'un démontage impossible) étant donc égale à "plus de consommation"!

Non, toutes les études de comportement des consommateurs montrent qu'un produit esthétique se vend mieux qu'un produit moins beau avec les même performances. Le design du produit joue, consciiemment ou inconsciemment, beaucoup dans la décision d'achat des consommateurs.

Un VAE avec une vilaine grosse batterie sur son tube de cadre se vendra moins bien (toutes autre caractéristiques, y compris le prix, similaires) qu'un VAE avec batterie intégrée. Idem pour la taille des moteurs pédalier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diatoun
***
avatar

Messages : 140
Âge : 27
Localisation : L'Auberson
VPH : Waw 368, Pino Hase remorque leggero
Date d'inscription : 19/06/2015

MessageSujet: Re: Test d'un vélo à assistance éléctrique   Jeu 09 Aoû 2018, 22:07

Didier33 a écrit:
Curieux choix que deux roues-motorisées à l'avant, sur un WAW si j'ai bien compris. scratch

Tu nous diras ton ressenti par rapport au moteur pédalier?

Cavallo Pazzo à déjà la même chose sur son vélomobile Smile C'est avec lui que je vais faire ce montage. Ca va ressembler à ça



ckieffer a écrit:

De mémoire au dessus de 60tr/min, je n'avais pas beaucoup de puissance (même avec l'assistance maximal). Ce qui en effet est abérrant puisque le meilleur rendement est obtenu vers 80tr/min.

Christian

Ah j'avais compris l'inverse ! Que justement sous 60tr/min il n'y avait plus de patate. Ce câble usb devrait être vendu de base avec le moteur je trouve..

gs_jean a écrit:


En fait, le gros problème avec les vélos électriques et l'électrification d'un vélo, c'est de trouver le bon spécialiste!

Effectivement c'est aussi ma conclusion.. Je dirais même qu'on est presque toujours mieux servi par soi-même. Entre ceux qui ne font que du "tout fait" genre moteur pédalier Bosh etc, ceux qui font un montage "maison" à base de bons éléments de chez Grin Technologies mais qui font tout le temps le même et n'adapte pas à la situation et ceux qui se contentet de revendre du matériel chinois sans vraiment savoir ce qu'il y a à l'intérieur... c'est pas simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lauberte.ch
motomobile le9
Posteur de bronze
avatar

Messages : 230
Âge : 52
Localisation : 10 Km de Roanne 42
VPH : Waw peut être le 009 MBK axe ion vertical Peugeot droit des années 80, 2 roues à l'horizontal cadre construit par un Lyonnais remonté avec mes pièces.
Date d'inscription : 15/09/2015

MessageSujet: Re: Test d'un vélo à assistance éléctrique   Jeu 09 Aoû 2018, 22:08

très interressé aussi par la double motorisation sur les roues avant du waw, retour attendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toumwin
*
avatar

Messages : 31
Âge : 72
Localisation : Saint Forent le Vieil 49
VPH : VD 26" BBS02, Azub tricon
Date d'inscription : 13/09/2015

MessageSujet: Re: Test d'un vélo à assistance éléctrique   Ven 10 Aoû 2018, 08:41

Je me aoute ! Moi aussi j'ai installé deux moteurs sur mon trike, et ce depuis bientôt trois ans.

Les raisons : un trike avec remorque que j'utilise quotidiennement à la place d'une voiture, notamment pour faire les courses à 15 km du domicile, un grand voyage par an en cyclocamping et en zone de montagne, 73 piges, donc quand-même nettement moins de force pour traîner mes 150 kg de charge tout compris.

La solution que j'ai adoptée après moultes réflexions et conseils (Declic Eco, Josselin Bonmartel) est la suivante : BBS 02, 250W 36v et un Directdrive à l'arrière, RH 205 Ninecontinent également en 36v).
La vitesse des deux moteurs est limitée à 25km car, faut-il le préciser, je ne cherche pas la vitesse mais une puissance adaptée à la charge à tracter et à mes possibilités physiques.

J'étais très dubitatif au départ car je ne voyais pas comment deux moteurs aux caractéristiques strictement opposées pouvaient se coordonner.
Mon retour d'expérience après trois ans et bientôt 16000 km est extrêmement positive.

Mon seul regret : pas de Rohloff possible, et donc l'option des deux moteurs à l'avant me paraît excellente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ukiyo
*


Messages : 28
Âge : 64
Localisation : Entre Bourges et Châteauroux
VPH : Il arrive, le Gekko...
Date d'inscription : 26/07/2018

MessageSujet: Re: Test d'un vélo à assistance éléctrique   Ven 10 Aoû 2018, 12:15

Je suis curieux : comment marchent les deux ensemble, comment ils se coordonnent justement ? Ils se commandent comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toumwin
*
avatar

Messages : 31
Âge : 72
Localisation : Saint Forent le Vieil 49
VPH : VD 26" BBS02, Azub tricon
Date d'inscription : 13/09/2015

MessageSujet: Re: Test d'un vélo à assistance éléctrique   Ven 10 Aoû 2018, 12:39

Le moteur-roue est le moteur principal. Il fonctionne en continu, en général au niveau 2 (sur 5) de l'assistance. Le moteur pédalier vient en appoint lorsque la pente devient plus forte ou que la charge à tracter, surtout en cyclocamping, est importante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diatoun
***
avatar

Messages : 140
Âge : 27
Localisation : L'Auberson
VPH : Waw 368, Pino Hase remorque leggero
Date d'inscription : 19/06/2015

MessageSujet: Re: Test d'un vélo à assistance éléctrique   Ven 10 Aoû 2018, 20:16

Didier33 a écrit:
Curieux choix que deux roues-motorisées à l'avant, sur un WAW si j'ai bien compris. scratch

Tu nous diras ton ressenti par rapport au moteur pédalier?

Yes, je ferais un sujet.
Ce que je peux déjà en dire c'est que ça coûte pas mal d'argent. Rien qu'en pièces j'en suis à 4 000 euros je pense.. et ce sans les batteries. Sans compter qu'il faut que je modifie les fourches et c'est pas simple.
Au final ce e-vm coûtera le prix d'une petite voiture essence y compris donc niveau rentabilité on repassera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lauberte.ch
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Test d'un vélo à assistance éléctrique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Test d'un vélo à assistance éléctrique
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» TEST cyclopatinette BCS
» Test VMA
» Test de purete Griffor...
» TEST SIDE SIDE IMAGING 997
» C.R : test d'un cours de mma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Forum du Matos :: Assistance électrique-
Sauter vers: