Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
LossPedale
Pilier du forum
avatar

Messages : 877
Localisation : Rouen
VPH : EVO-R
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Ven 15 Juin 2018, 21:22

country man a écrit:
chabizar a dit:

"Encore un signe qui ne trompe pas, le plus gros revendeur (visez à l'est) n'existe que grâce 1) à un gros capital de départ issu de la revente d'une entreprise qui a prospéré sur l'automobile, 2) à un investisseur passionné qui ne sait sans doute pas quoi faire de son argent vu que le retour sur investissement doit être hors norme en terme de capitalisme, 3) à la perception de sa pension de retraite qui lui évite de devoir extraire une rémunération de son activité."

C'est tout à fait juste, et on peut même rajouter 4) la vente sans marge afin d'éliminer la modeste concurrence et obtenir le monopole, sous couvert de rendre le marché plus accessible;
Waouh!
C'est une accusation gratuite et même insultante.
Retire du circuit ce "gros distributeur monopolistique", que reste-t-il en France de vraiment représentatif du vélo couché?
Et si tu affirmes que ses ventes se font sans marge, tu serais bien inspiré d'apporter des preuves, et que par la suite tu seras enjoint de bien vouloir démontrer que ces ventes sans marge sont réalisées dans ce seul but de détenir un monopole.

En tous les cas, dans le genre aigri de celui qui détient le monopole de l'accusation gratuite tu es sur la plus haute marche du podium.



parlie a écrit:
quand j'achete deux trikes plus des équipements pour une somme avoisinant les 7000€ ,il me parait normal d'avoir un geste commercial , enfin dans mon monde en tout cas .

J'achète deux packs d'eau, j'ai pas de réduction. Donc c'est pas le nombre d'articles achetés qui peut justifier la "normalité" de ta demande de rabais.
J'achète un vélo de course carbone nec plus ultra et tout le toutim, pour 7000€, c'est le prix de l'article, rien ne me permet de justifier la demande d'un rabais.

En conclusion c'est bien ça le fond du problème: il s'agit de TA seule normalité, en d'autre terme c'est purement subjectif.
En quoi c'est NORMAL? Cela ne l'est que dans ton référentiel de valeurs (économiques, morales, civiques, etc). Mais en aucun cas TON référentiel de valeurs constitue la référence, le mètre-étalon en la matière.

Alors que ta susceptibilité attise les aigreurs de ta contrariété, est compréhensible, mais le problème est en toi; c'est donc à toi de le résoudre. Faut juste que tu saches ce que tu veux acheter: deux trikes ou un rabais.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
parlie
Débutant(e)


Messages : 16
Localisation : SDF (en voyage pour 2 ans)
Date d'inscription : 20/02/2018

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Ven 15 Juin 2018, 21:31

Loss pedale ,
On peut causer sans agressivité ..., peut etre . Mon monde n'est pas ton monde et vice versa , mais aucun de nous ne detient LA vérité , chacun ayant la sienne .
Suceptibilité , aigreur , contrariété ne me parlent pas ,...alors je te les laisse bien volontiers .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LossPedale
Pilier du forum
avatar

Messages : 877
Localisation : Rouen
VPH : EVO-R
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Ven 15 Juin 2018, 21:39

Je ne suis nullement agressif: j'appelle un chat un chat.

Quand tu dis que TU trouves normal l'obtention d'un rabais au regard de TES propres critères, et qu'à défaut d'obtenir ledit rabais cela t'inspire de la contrariété, puisque celà est non conforme à TA normalité, je ne fais que mettre en évidence tes propres contradictions.

Je ne te faisais pas l'offrande d'une aigreur, ni d'une banale susceptibilité, puisque c'est bien toi qui a initié cette discussion, nous relatant justement ta contrariété de ne pas obtenir un rabais pour un achat que tu considères important.

Et puis il y a tous ces rabais que visiblement tu ne sais pas voir...mais qui te font faire de grosses économies, en plus de te rendre la vie plus douce. Bon je ne vais pas m'étendre sur ce sujet, je crains trop que cela fasse écho à un référentiel de valeurs qui n'appartient pas à ta normalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3725
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Ven 15 Juin 2018, 21:45

parlie a écrit:
la négociation  n'est pas d'acheter tout moins cher pour creer des esclaves . je suis formateur et si une entreprise me fait intervenir plueiseurs fois dans un temps court je leur propose un geste commercial qui va a tout le monde ,moi y compris .
quand j'achete deux trikes plus des équipements pour une somme avoisinant les 7000€ ,il me parait normal d'avoir un geste commercial , enfin dans mon monde en tout cas . negocier n'est pas saigner , c'est juste négocier .... il est de multiples endroits dans le monde d'ou je reviens qui pratiquent la négociation commerciale sans que cela devoie le monde ...

Rien n'empêche jamais d'essayer de négocier un prix, mais un achat de 2 exemplaires d'un produit n'est pas un achat en quantité qui justifie une réduction automatique.

Pour ce qui est du montant de l'achat, il peut sembler élever mais ne l'est pas si (pour rester dans le monde du vélo) on le compare avec le prix des VD haut de gamme qui dépassent souvent les 10K€ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 7592
Âge : 43
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike 700, Performer FFWD, BMC 4 tuned, Zockra LeRapide, Leiba X-Stream XXL, Sun EZ Sunray, BikeFriday Tikit 2WD, EEB, Monocycle, Catrike Pocket pour femme et enfants
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Ven 15 Juin 2018, 21:51

Et bien, cela semble être une sale soirée là. Un peu tendu, Losspedale ?

Il me semble bien brutal de répondre ainsi tant à Chabizar qu'à parlie, et pour l'intervention de Chabizar, je trouve plutôt juste en fait.
Oui, le grand magasin monopolistique est une réalité, il a bien réussi sa vie d'avant, tant mieux pour lui, et il a superbement négocié la transition vers cette vie-ci, chapeau.

Il faut aussi reconnaître que d'un côté il permet un développement incroyable du domaine et de l'autre c’est l'éléphant dans le couloir, il tue toute forme de possibilité d'exister à plusieurs centeaines de km à la ronde.
Ne pas se méprendre: je m'entend très bien avec, et je salue la réussite ainsi que le service offert aux clients.
Mais la réalité est brutale: avec une telle différence de moyens, aucune comparaison ne tient, et les possibilités de jouer sur les prix à volonté permettent en effet une liberté que personne d'autre n'a.
Juste en étant factuel.
Plusieurs de MES clients réguliers sont allés chercher des vélos là-bas, à l'ancienne adresse, puis font l'entretien chez moi. Il m'était impossible de m'aligner.
Toujours des faits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
parlie
Débutant(e)


Messages : 16
Localisation : SDF (en voyage pour 2 ans)
Date d'inscription : 20/02/2018

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Ven 15 Juin 2018, 22:01

LossPedale a écrit:
Je ne suis nullement agressif: j'appelle un chat un chat.

Quand tu dis que TU trouves normal l'obtention d'un rabais au regard de TES propres critères, et qu'à défaut d'obtenir ledit rabais cela t'inspire de la contrariété, puisque celà est non conforme à TA normalité, je ne fais que mettre en évidence tes propres contradictions.

Je ne te faisais pas l'offrande d'une aigreur, ni d'une banale susceptibilité, puisque c'est bien toi qui a initié cette discussion, nous relatant justement ta contrariété de ne pas obtenir un rabais pour un achat que tu considères important.

Et puis il y a tous ces rabais que visiblement tu ne sais pas voir...mais qui te font faire de grosses économies, en plus de te rendre la vie plus douce. Bon je ne vais pas m'étendre sur ce sujet, je crains trop que cela fasse écho à un référentiel de valeurs qui n'appartient pas à ta normalité.

l'agressivité dans mon monde consiste à manipuler les propos d'autrui ainsi que de les interpreter .
Mon post a commencé par une surprise et une curiosité d'un monde que je ne connais pas et ou je me renseigne donc des us et coutumes aupres d'un public avisé .
tu penses appeller un chat un chat mais peut etre qu'un chat pour quelqu'un n'est pas le meme pour quelqu'un d'autre . Et c'est comme cela que les guerres commencent , en croyant que son modele de chat est LE CHAT . bien le bonsoir .
PS: je ne poursuivrai pas ce dialogue par clavier interposé ayant d'autres priorités .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
parlie
Débutant(e)


Messages : 16
Localisation : SDF (en voyage pour 2 ans)
Date d'inscription : 20/02/2018

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Ven 15 Juin 2018, 22:03

Fleur a écrit:
parlie a écrit:
la négociation  n'est pas d'acheter tout moins cher pour creer des esclaves . je suis formateur et si une entreprise me fait intervenir plueiseurs fois dans un temps court je leur propose un geste commercial qui va a tout le monde ,moi y compris .
quand j'achete deux trikes plus des équipements pour une somme avoisinant les 7000€ ,il me parait normal d'avoir un geste commercial , enfin dans mon monde en tout cas . negocier n'est pas saigner , c'est juste négocier .... il est de multiples endroits dans le monde d'ou je reviens qui pratiquent la négociation commerciale sans que cela devoie le monde ...

Rien n'empêche jamais d'essayer de négocier un prix, mais un achat de 2 exemplaires d'un produit n'est pas un achat en quantité qui justifie une réduction automatique.

Pour ce qui est du montant de l'achat, il peut sembler élever mais ne l'est pas si (pour rester dans le monde du vélo) on le compare avec le prix des VD haut de gamme qui dépassent souvent les 10K€ !

Merci fleur pour l'eclaircissement constructif !
Effectivement je ne connais absolument pas ce monde et le découvre .
En tout cas ton argument me semble pertinent et je l'entends .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien67
Pilier du forum


Messages : 944
Âge : 47
Localisation : Luxembourg / Alsace 67
VPH : WAW 315 assisté
Date d'inscription : 09/10/2015

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Ven 15 Juin 2018, 22:47

Bonjour Parlie,

C avec joie que nous t'accueillons parmis nous.

Pour répondre sobrement je dirais simplement que le mini marché du velo couché ne permet pas d' avoir des grosses marges.
Evidemment si tu achètes 2 trikes + options, cela ne me semble pas suspect de négotier. Juste que tu ne pourras obtenir grand chose... (  un peu, c mieux que rien )

Comme le marché est marginal, il y a parmis nous des petits marginaux, des grands pationnés, et d' autres oiseaux multicouleurs  

( il y aussi les "sans dents" qui n'ont pas les moyens de rouler en voitures...     et quelques uns, pas intelligents   )

Bref il y a de tout.

Regarde moi :
J' adore le diesel, j' ai un 6 cylindres, je suis gros, je ronge mes ongles, je bois, je fume, je pète et
je suis moche !
Comble, je prends mes vacances, de préférence, près d' une centrale nucléaire pour me baigner dans l' eau tempérée...

Information importante : Je ne me brosse pas les dents et je n' aime pas le dentiste.

A part cela : Ici tu seras parfois chahuté  
mais, souvent tu apprendras des uns, des autres,  study
car il y a de vrais connaisseurs  
des gens merveilleux  
aux récits extraordinaires
Parfois même, un copain ( virtuel ou pas ) tu perdras, dans la douleur du coeur...

Et toujours, de chacun d' entre nous, tu retireras quelques choses d' interessants ! ( de mon expérience en tous cas ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XDG
***
avatar

Messages : 193
Âge : 45
Localisation : Marseille
VPH : Projet d'un vélomobile
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Ven 15 Juin 2018, 22:51

A « Loss Pedal » Je vous trouve  effectivement un poil agressif.
« Parlie » a ouvert un post pour demander un renseignement sur les uses et coutumes  d’une  activité qui lui est inconnue, il venait juste aux renseignements. (Je rappelle d’ailleurs qu’il a juste  14 messages à son actif !)
Franchement, relisez ses 3 premières interventions et vous verrez qu’il ne pouvait pas être plus correct dans ses propos.

Après sur le fond, je pense que l’on peut demander un geste commercial quel que soit le produit ou les quantités achetées, et le vendeur a aussi toute liberté de rester ferme sur son prix de départ s’il en a envie !
Je ne vois pas en quoi demander une ristourne pourrait mettre en péril cette activité comme n’importent qu’elles autres !
A priori, ils semblent « suicidaire » aujourd’hui de vendre uniquement  des engins couchés (espérons que ça change !!)   vu le non marché existant. On sait bien que certains produits rapportent plus que d’autres….je pense que la seule possibilité et de vendre les 2 types de vélos, droits et couchés dans la même enseigne s’il ont veut que  les « couchés » subsistent !
En tous les cas, perso je suis bien content que le monde des VC  vient de gagner 2 adeptes de plus avec rabais ou non d'ailleurs  Very Happy , ils se font si rares….
Bonne soirée à tous…
XDG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roadster60.blogspot.fr/
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3725
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Sam 16 Juin 2018, 00:01

XDG a écrit:
A priori, ils semblent « suicidaire » aujourd’hui de vendre uniquement  des engins couchés (espérons que ça change !!)   vu le non marché existant. On sait bien que certains produits rapportent plus que d’autres….je pense que la seule possibilité et de vendre les 2 types de vélos, droits et couchés dans la même enseigne s’il ont veut que  les « couchés » subsistent !

C'est la solution qu'on trouvé les vélocistes qui veulent pouvoir vivre de leur activité : ajouter d'autres catégories de vélos à celle des VC.  certains ont ajouté les VAE (mais à mon avis cela va devenir difficile, car le VAE est désormais un marché énorme envahi par les gros revendeurs, les chaines de magasin de cycles, les grandes surfaces...), d'autres des vélos cargo, des fixies, des tandem, des vélos de trekking/d'expédition, des pliables (Cycles JV & Fenioux vends aussi des Brompton, des Strida)...  Ne vendre que des VC est quasiment intenable économiquement.

L'autre solution étant que la vente de VC est une activité annexe/un hobby à coté d'une autre profession vraiment lucrative (ou d'une autre rentrée de revenu).

Quand à espérer que cela change, en fait la situation a plutot tendance à empirer !

Pour ce qui est de la théorie du "gros revendeur" de VC qui veut se trouver en situation de monopole en France, il faut se réveiller, on est au 21eme siècle et en Europe, même si on est seul revendeur de VC en France on est pas en situation de monopole : un client qui habite à quelques centaines de kilomètre de ce revendeur ne va en général pas se déplacer pour aller dans son magasin et il n'y a aucune différence entre acheter en ligne chez ce revendeur français ou chez n'importe quel autre revendeur en Europe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 7592
Âge : 43
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike 700, Performer FFWD, BMC 4 tuned, Zockra LeRapide, Leiba X-Stream XXL, Sun EZ Sunray, BikeFriday Tikit 2WD, EEB, Monocycle, Catrike Pocket pour femme et enfants
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Sam 16 Juin 2018, 09:26

Il manque un paramètre: commander en ligne se fait pour un téléphone, mais pour des vélos aussi spéciaux, entre les particularités, les réglages, les délais... C'est souvent mission impossible. Donc un gros vendeur sera, de fait, quasi monopolistique.

Les faits sont là: faire 700 km pour aller vers un tel revendeur est une pratique courante.

Et avoir du stock permet une livraison immédiate, pas possible ni en ligne ni auprès d'un petit vendeur, pour une gamme large.
C'est donc une réalité bien plus complexe qui se dessine: pour tout revendeur physique, il faut offrir une plus-value. Et le prix ne marchera pas, la vente directe pouvant toujours couper l'herbe sous les pieds du vendeur physique, charges inférieures obligent.
La qualité de service est un des seuls points pouvant faire la différence, et c'est ainsi que l'on peut survivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 7769
Âge : 74
Localisation : St Raphael
VPH : Trikes : Windcheetah, ICE: Sprint FS20, Adventure FS20. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Sam 16 Juin 2018, 11:09

En fait, il y a une petite solution, mais elle est assez suicidaire

Faire des vélos couchés qui ont tellement de problèmes qu'il faut un vélociste averti à côté si on veut s'en servir ! :porte:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3725
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Sam 16 Juin 2018, 11:12

Les vélocistes vendant des VD tenaient la même chose il y a quelques années.

Depuis, il y a eu Canyon, Rose, Origine...

Et les VC n'existant pour la plupart qu'en une seule taille de cadre, il est plus facile de vendre en ligne un VC qu'un VD.

La base du problème en France c'est le budget misérable consacré au vélo par l'énorme majorité des Français : quand on ne met que quelques centaines d'euro dans un vélo (vélo acheté le plus souvent dans un grande surface - la semaine passée je voyais que Gamm Vert vend des VTT AE à coté de ses tondeuses à gazon - ou chez Decatlhon), après on ne va évidemment pas le faire entretenir régulièrement chez un vélociste ce qui avec les couts horaires de la main d'oeuvre va en quelques entretiens couter plus cher que le prix d'achat du vélo, on ne va pas acheter des composants de qualité qui couteront plus cher que le vélo (même un paire de pneus haut de gamme coute déja presque 50% d'un vélo à 200€).

A cela s'ajoute une densité de population faible hors grande ville qui fait que les vélocistes ont peu de clients passionnés dans la zone de clientèle de leur boutique.

Quand je compare l'activité des vélociste en France et en Belgique (ou le budget moyen consacré à l'achat d'un vélo est 5x plus élevé qu'en France), les vélocistes Belge vivent beaucoup mieux de leur activité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissileCarbone
Accro du forum
avatar

Messages : 1186
Âge : 35
VPH : DF XL 74 ; ICE Vortex
Date d'inscription : 20/03/2018

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Sam 16 Juin 2018, 11:56

Fleur a écrit:
(Cycles JV & Fenioux vends aussi des Brompton, des Strida)

Ah oui c'est vrai , j'avais complètement oublié. C'était pas le but de ma visite

Mais le volume des VC , trikes et VM est largement supérieur à cette gamme. Il faut aussi ajouter tous les composants en stock (ventisit , casques , chaussures , pneus etc).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lebentrideur.fr
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3725
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Sam 16 Juin 2018, 12:14

MissileCarbone a écrit:
Il faut aussi ajouter tous les composants en stock (ventisit , casques , chaussures , pneus etc).

Qui ne sont pas spécifiques au VC, trikes, VM (les pneus de petites dimensions sont aussi utilisés sur les pliables, vélo cargos, remorques par exemple) !

Et ils vendent aussi par correspondance, ce qui augmente grandement le nombre de clients potentiels pour tous ces composants.

Dans un pays avec une relativement faible densité de population et à fortiori lorsqu'on est situé dans une (très) petite ville de province loin des grandes zones urbaines, la vente en ligne est un moyen quasiment incontournable pour avoir un chiffre d'affaire suffisant pour vivre.

Suite à l'explosion de l'utilisation du vélo au UK, le nombre de magasins UK ayant une site de vente en ligne a aussi explosé (Fudge, Evans, SJS...).

Les grand vélocistes Belges et Hollandais (Van Eyck, Mantel, Hopmans...) s'y sont aussi mis avec des prix très attractifs d'ailleurs.

Les vélocistes français devraient aussi s'y mettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand pierre
Modo sortant
avatar

Messages : 3107
Âge : 58
Localisation : Caveirac (30)
VPH : Ice adventure HD + Azub Fat-Tris + Ice VTX
Date d'inscription : 01/09/2012

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Sam 16 Juin 2018, 13:00

Un ami qui a un magasin de cycles (enfin qui avait puisqu'il vient de le mettre en sommeil quelques mois le temps que son fils termine ses études et reprenne l'affaire) a appris à faire avec la vente par internet. Il conseille d'ailleurs à ses clients d'acheter sur certains sites (il en référence 3) et il leur fait le montage comme si c'est lui qui avait vendu ces accessoires, par contre la livraison doit impérativement se faire à son atelier. Et aussi étrange que ça puisse paraitre son chiffre a légèrement augmenté !

Aucun commerce physique n'est en mesure de lutter contre les sites de vente en ligne alors autant apprendre à faire avec ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpl83
Accro du forum
avatar

Messages : 7769
Âge : 74
Localisation : St Raphael
VPH : Trikes : Windcheetah, ICE: Sprint FS20, Adventure FS20. Ex VC : Fiero, Agenda, Lynx, Strada, grassHopper, Cruzbike. Ex trike : Zoomer, kett
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Sam 16 Juin 2018, 15:41

J'imagine de temps en temps que Trump continue sa mise au pas du monde et nous coupe, au moins momentanément, les services de goggle amazon, etc …

Quelle panique en France ! Les 3/4 des applications informatiques ne fonctionneront plus. On mesurera les limites de se raccrocher toujours au moins cher sans rien maitriser

Tiens d'ailleurs, qui héberge ce forum ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LossPedale
Pilier du forum
avatar

Messages : 877
Localisation : Rouen
VPH : EVO-R
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Sam 16 Juin 2018, 17:03

XDG a écrit:
A « Loss Pedal » Je vous trouve  effectivement un poil agressif.
c'est seulement le poil qui se hérisse à la lecture des propos de Parlie, et de cette notion de "normalité", qui n'a de normal que dans l'esprit de l'auteur.

XDG a écrit:
« Parlie » a ouvert un post pour demander un renseignement sur les uses et coutumes d’une activité qui lui est inconnue, il venait juste aux renseignements. (Je rappelle d’ailleurs qu’il a juste 14 messages à son actif !)
Franchement, relisez ses 3 premières interventions et vous verrez qu’il ne pouvait pas être plus correct dans ses propos.
Vous avez raison, ça débute tel que vous le décrivez...c'est après que l'on découvre dans sa quête des us et coutumes dans le monde horizontal, qu'il existe un référentiel personnel d'autres us et d'autres coutumes, constituant la base d'une "normalité" personnelle, qui veut faire considérer qu'un achat de plus d'un exemplaire d'un même article, et, ou que le montant total de cet achat atteindrait un seuil (non défini), pourrait suffire à justifier le bien fondé d'une demande de ristourne.

En d'autres termes, si Parlie a pour pratique courante de solliciter des rabais, je ne saurais y voir à mal, mais, et c'est là que mon poil se dresse, cette pratique qui est toute personnelle, et qui lui apparaît donc comme normale, ne répond à cette normalité que selon sa référence qui lui est tout autant personnelle. Ce qui est normal chez parlie, ne l'est pas chez d'autre: le sens même du mot "normal" fait écho à la notion de norme, qui est un ensemble de règles précises.

or en l'espèce, il n'existe aucune norme qui définisse l'obtention d'un rabais, conditionné soit par une quantité d'articles, soit par un montant d'achat, soit par une combinaison des deux. Donc la normalité en matière de remise commerciale n'existe pas et n'a aucun sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 12248
Âge : 67
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Sam 16 Juin 2018, 17:12

jpl83 a écrit:
J'imagine de temps en temps que Trump continue sa mise au pas du monde et nous coupe, au moins momentanément, les services de goggle  amazon, etc …

Quelle panique en France ! Les 3/4 des applications informatiques ne fonctionneront plus. On mesurera les limites de se raccrocher toujours au moins cher sans rien maitriser

Tiens d'ailleurs, qui héberge ce forum ?

Pour ma part, je cherche d'abord toujours en magasin ce dont j'ai besoin même si je le paye un peu plus cher.
Chez mon vélociste, je suis heureux de régler ma note car il travaille grâce aux gens comme moi et qu'il est toujours là pour m'aider à résoudre mes problèmes techniques. Nous avons une relation quasi amicale et je ne vais sur le net que s'il ne parvient pas à me fournir.
Dernièrement mon appareil photo, victime de l'obsolescence programmée m'a lâché et je suis allé dans un magasin brestois pour la même raison.
Tout le monde se plaint de la désertification urbaine mais plus personne n'y fait ses emplettes.
Et qu'on ne me dise pas que j'ai les moyens! Je fais des choix et j'essaie de penser aux emplois de mes compatriotes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7933
Âge : 81
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Sam 16 Juin 2018, 19:07

++ 1 avec Magnum!
je pense que l'âge des acteurs influence aussi leur attitude "commerciale"..
je fais référence à ...
*Ceux qui depuis plus de 20 ans ---..disons 1995 ---ont vécu. avec
-aucun importateur et distributeur de bents et tris.. et qui
pour rouler avec ces engins et assouvir leur passion devaient soit
construire leur proto
ou
importer tout seul
*ensuite on a apprécié
-l'installation de revendeurs ..(certains avec boutiques en ville)
. de marques réputées ce qui permettait d'essayer en vrai
on en a compté plus d'une dizaine ... qui faisaient les salons ..participaient aux compétitions..promouvaient dans tous les sens ..
-puis doucement la disparition de nos amis a commencé progressivement depuis 5 ans environ ..

alors "ménageons les survivants" ..
*dans la même période la moitié des vélocistes locaux qui acceptaient d'entretenir mes "drôles ' d'engins ..ont aussi ..disparu.. Sad
Papy volant

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3725
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Sam 16 Juin 2018, 22:00

Magnum a écrit:
jpl83 a écrit:
J'imagine de temps en temps que Trump continue sa mise au pas du monde et nous coupe, au moins momentanément, les services de goggle  amazon, etc …

Quelle panique en France ! Les 3/4 des applications informatiques ne fonctionneront plus. On mesurera les limites de se raccrocher toujours au moins cher sans rien maitriser

Tiens d'ailleurs, qui héberge ce forum ?

Pour ma part, je cherche d'abord toujours en magasin ce dont j'ai besoin même si je le paye un peu plus cher.
Chez mon vélociste, je suis heureux de régler ma note car il travaille grâce aux gens comme moi et qu'il est toujours là pour m'aider à résoudre mes problèmes techniques. Nous avons une relation quasi amicale et je ne vais sur le net que s'il ne parvient pas à me fournir.
Dernièrement mon appareil photo, victime de l'obsolescence programmée m'a lâché et je suis allé dans un magasin brestois pour la même raison.
Tout le monde se plaint de la désertification urbaine mais plus personne n'y fait ses emplettes.
Et qu'on ne me dise pas que j'ai les moyens! Je fais des choix et j'essaie de penser aux emplois de mes compatriotes...

+1, c'est aussi ce que je fait... quand le revendeur le plus proche de ce dont j'ai besoin n'est pas à 100, 200, 300... km de chez moi.

Se déplacer loin pour acheter un vélo, on peut comprendre même si ce n'est pas ce que j'ai fait récemment pour mon Moulton : l'unique revendeur en Belgique est à 150km de chez moi soit 4h de route aller retour avec les innombrables bouchons et le bonhomme n'a bien sur rien en stock et quasi rien en demo, il n'a même jamais vu le modèle que j'ai acheté. Dans un cas pareil, je ne vois aucun interet à me faire ch... deux fois 4h en bagnole pour aller commander puis chercher le vélo -> achat en ligne au UK chez un revendeur qui lui au moins sait ce qu'est le vélo que j'ai acheté.

Se déplacer loin pour acheter un pneu en ETRTO 406 qu'aucun revendeur à proximité ne vend, cela n'a pas de sens -> la aussi achat en ligne

On va me dire que le revendeur peut commander, à cela je répondrai que mes expériences en la matière sont plus que négatives, la dernière en date : tentative de faire commander une chaine 11v en 48 maillons, le revendeur m'affirme qu'il l'aura rapidement.  Puis je le recontacte de semaines en semaines et chaque fois cela sera dans sa prochaine livraison de composants.  Après presque un mois, il finit par affirmer que contrairement à ce qui est indiqué dans son catalogue, cette chaine n'existe pas en 48 maillons.
Après cela, chaine commandée chez Futurumshop, livrée le lendemain !

grand pierre a écrit:
Un ami qui a un magasin de cycles (enfin qui avait puisqu'il vient de le mettre en sommeil quelques mois le temps que son fils termine ses études et reprenne l'affaire) a appris à faire avec la vente par internet. Il conseille d'ailleurs à ses clients d'acheter sur certains sites (il en référence 3) et il leur fait le montage comme si c'est lui qui avait vendu ces accessoires, par contre la livraison doit impérativement se faire à son atelier. Et aussi étrange que ça puisse paraitre son chiffre a légèrement augmenté !

Aucun commerce physique n'est en mesure de lutter contre les sites de vente en ligne alors autant apprendre à faire avec ...

Je connais plusieurs vélocistes qui font exactement la même chose dont un qui vend des cadre VD course haut de gamme et accepte qu'on lui apporte tous les composants du vélo.

Et ce exactement pour la raison mentionnée : les petits vélocistes paient leurs composants à des prix exhorbitants par rapports à ceux qu'obtiennent les grand site de vente en ligne, il leur est impossible de les concurrencer.  

Les grands vélocistes Belges et Hollandais (qui ont désormais aussi leur site de vente en ligne) arrivent par contre à proposer des prix égaux ou même moins chers que les Probikeshop, Bike24 etc.

L'interet d'un site comme Bike24 par contre est qu'on y trouve aussi les composants peu usuels de nos vélos comme les pneus en petit diamètre alors que la plupart des autres sites se limitent à du ETRTO 559 et du ETRTO 622.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien67
Pilier du forum


Messages : 944
Âge : 47
Localisation : Luxembourg / Alsace 67
VPH : WAW 315 assisté
Date d'inscription : 09/10/2015

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Sam 16 Juin 2018, 23:25

Comme disait XDG, Parlie est venu poser une question sur nos coutumes...

Depuis il ne s' est plus connecté... pale

Ce sont des futurs acheteurs comme lui, qui permettent à nos vélocistes de vivre, donc de nous servir aussi...
En espérant qu' il revienne et qu 'il voit que chez nous il y a de tout, et qu' il y a aussi beaucoup, beaucoup de bonne humeur... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LossPedale
Pilier du forum
avatar

Messages : 877
Localisation : Rouen
VPH : EVO-R
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Dim 17 Juin 2018, 08:32

Fabien67 a écrit:
Comme disait XDG, Parlie est venu poser une question sur nos coutumes...
il faut savoir décoder le non dit, et en l'occurrence je suis convaincu que ce nouvel abonné au forum n'est pas venu poser une question simple, mais plutôt, sous couvert de vouloir connaître des us et coutumes, essayer de savoir combien les uns et les autres parmi nous avons obtenu de rabais sur l'achat de nos machines, de manière d'une part à spéculer sur combien lui aussi il pourrait obtenir, et surtout auprès de quel revendeur


Fabien67 a écrit:
Depuis il ne s' est plus connecté... pale
quand le loup est démasqué, il ne sort plus du bois

Fabien67 a écrit:
Ce sont des futurs acheteurs comme lui, qui permettent à nos vélocistes de vivre, donc de nous servir aussi...
ben non justement, puisque le rabais consenti se fait au détriment de la (maigre) marge des revendeurs
quant à l'idée que cela puisse servir les "intérêts" des autres vélocouchistes, je ne vois pas en quoi cela serait probant


Au demeurant comme le souci de Parlie semblait être l'aspect budgetaire, on ne saurait trop lui conseiller de s'orienter vers les machines d'occasion; d'autant qu'il y a pléthore de trike de seconde main sur recyclebent.....et là vu qu'il aura affaire à des particuliers, lesquels ne sont pas soumis aux contraintes de la notion de rentabilité commerciale, les portes de la négociations s'ouvriront bien plus facilement. En somme, l'occasion serait pour Parlie le moyen d'avoir le beurre et l'argent du beurre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien67
Pilier du forum


Messages : 944
Âge : 47
Localisation : Luxembourg / Alsace 67
VPH : WAW 315 assisté
Date d'inscription : 09/10/2015

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Dim 17 Juin 2018, 11:01

Pas de souci l´ami,

Chacun se positionne en fonction de ces idées, avec humour ou sérieux,
c un plus de notre forum.

Pour la punition  
tu vas devoir tracter mon waw,
jusque lä, c relax penses tu...
Oui ... mais avec moi de dans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJF
Posteur d'argent
avatar

Messages : 492
Âge : 65
Localisation : ouest de Rouen
VPH : trike et VD VTC, avec et sans AE
Date d'inscription : 10/08/2015

MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   Dim 17 Juin 2018, 23:04

Très instructif tout ça.
Merci pour vos opinions et partages d'expériences.
Au fil de mes propres mésaventures, j'ai lentement pris conscience de ces réalités commerciales surement pas simples. Et pour ma part, j'ai apprécié des réactivités et de trés jolis gestes en SAV. Chapeau.
Ceci dit, le client peut demander ce qu'il veut, au vendeur de savoir répondre, mais cela a déjà été évoqué dans une autre réponse plus haut.

Quant à la question initiale de Parlie elle n'est que très juste, à mon sens, et tous ses arguments sont tout aussi justes et, de base, ne nécessitent aucune critiques en soi.
Il suffit, comme cela a été fait, en réponse, de partager une réalité, un vécu, comme cela a été fait dans tous ces post afin de donner un éclairage et une réponse recevable.
Après chacun y projette ses émotions et croyances, et sur ce point je pense que Parlie, vu ses compétences pro, saura en faire du fruit... S'il revient ici....  jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un tabou, la négociation à l'achat d'un vélo couché ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Négociation à l'achat xmax ?
» cherche conseils pour l'achat d'un vélo couché
» Achat d'un VC depuis l'allemagne ou netherland
» Où trouver des roues en 20 pouces
» Bricolage sur vélo et/ou achat de cyclo x

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Premiers Maillons :: Vélorizontal-
Sauter vers: