Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 TAW TransAtlantic Way race - Irlande

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
jean-louis
**


Messages : 98
Localisation : vitré35
VPH : Peut-être
Date d'inscription : 19/06/2009

MessageSujet: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Jeu 07 Juin 2018, 13:44

Pas un évènement spécifique VH mais où mettre ça ? Dans longue distance ?
Bon, je le mets là.

Tiens, Carenca la fait.... Le seul VH parmi les 148 partants.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10210513464386655&set=gm.2038891493027459&type=3&permPage=1&ifg=1

A 20mn45 dans la video au départ : https://dotwatcher.cc/post/6gvahQesucmWWW6WyyaIA4?slug=live-from-the-start
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyclophil
Accro du forum
avatar

Messages : 1242
Âge : 50
Localisation : Acigné, dans la banlieue de Rennes
VPH : Revendeur Azub, Circe, Hase, HP Velotechnik, ICE, Nazca, Toxy, Kickbike,...
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Lun 18 Juin 2018, 12:31

Il semble que Laurent soit arrivé samedi.
Peut-être passera t'il par ici nous relater son aventure ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velofasto.fr
Carenca
Accro du forum
avatar

Messages : 1250
Âge : 48
Localisation : St Etienne de Crossey
VPH : Agenda 451-700 - Catrike Speed-Tandem M5
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Mar 26 Juin 2018, 21:06

Salut à tous !
Et oui une première, un gars fini la TAW en vélo couché...
Je vous propose un peu de lecture dans les prochains jours, après avoir "atterri" et vécu une bien belle aventure. 10 jours après mon arrivée et la reprise du boulot, il faut reprendre le rythme, sortir de la course, et penser à la prochaine... car ce "format" de challenge est véritablement une épreuve dans le temps et hors du temps, où l'on se découvre et où les rencontres sont belles !

Carenca

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijojo
Modo sortant
avatar

Messages : 1741
Âge : 53
Localisation : Blois
VPH : Tempête & Tornade
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Mar 26 Juin 2018, 22:11

Bon "atterrissage" et au plaisir de bientôt lire le récit de ton aventure ! Very Happy
Bravo pour la perf. !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geoffroy
Accro du forum
avatar

Messages : 3073
Âge : 39
Localisation : Périers cyclisme (manche)
VPH : Zockra Kouign Amann Laurent Dechenne
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Mar 26 Juin 2018, 22:52

Respect! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carenca
Accro du forum
avatar

Messages : 1250
Âge : 48
Localisation : St Etienne de Crossey
VPH : Agenda 451-700 - Catrike Speed-Tandem M5
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Mer 27 Juin 2018, 20:51

Le rêve

Novembre 2017, un soir plutôt humide sur la région bordelaise, me voilà perdu dans des pérégrinations sur la toile. Entre des travaux manuels et des envies de voyage, la préparation de notre itinéraire pour l'été prochain en cyclo camping, je relis certains articles de la revue 200 qui traine toujours sur un coin de table... je scrute quelques récits de la TCR et me voilà happé par ces courses à la dimension si particulière...
Je tombe sur le site de la TAW, traduit et lit les récits 2016, je regarde les photos... Mais par où passe cette course ? Une bonne partie de la Wild Atlantic Way, qui serait la plus longue route côtière balisée. Le site était depuis longtemps parmi mes favoris, les heures passent, et il est tard, je finis par aller au lit, des images derrière les yeux, et une idée persistante en tête.

Perturbé toute la nuit par une envie irrésistible, j'ai mis le doigt dans un engrenage. Arrivé à mon boulot, j'envoie un mail à l'organisateur de la course pour lui demander si les vélos couchés sont autorisés. Je ne patiente pas longtemps avant que la réponse ne tombe en fin de matinée. Le nombre de places est limité à 200, et la liste des coureurs devrait être complète à Noël. Il ne me conseille pas cette course en bent, de courtes, mais très fortes pentes presque tous les jours, à moins d'aimer les challenges et marcher. Il espère que cette information m'aidera à me décider.

Pas d'interdit, mais des difficultés à prévoir... Le to be or not to be se change en to ride or not to ride ?.... Dans ma tête, les souvenirs de jolies challenges, des Diagonales dont un triangle, un PBP, des brevets, le grand Collombier en A/R depuis la maison. Oui, un bent çà monte ! Mais les plus forts pourcentages passés en Agenda sont bien inférieurs à ceux de la TAW. Et puis... la météo.... L’Irlande est bien verte, et au pays des harpes et de la Guiness il pleut. Je n'affectionne pas particulièrement la pluie. Sur l'édition 2017, 1700 kms sous la pluie pour certains concurrents ! Comme un chewing gum qui vous colle à la semelle, l'idée de s'inscrire me taraude, me travaille. Depuis mon arrivée sur l'Aquitaine, j'ai repris le sport de manière régulière, vélo, natation et course à pied. L'épreuve se déroule en juin, et j'ai 6 mois pour m'y préparer.

Le soir, lors de notre RDV quotidien sur Skype, j'en parle à ma belle. Elle connaît mes désirs d'évasion...
Je continue pendant plusieurs semaines à étudier le parcours, commande un topo, trace la route... je compte et recompte les inscrits, 180, 185.... Je passe Noël, il reste encore des places... J'ai déjà commencé à préparer ma montée en charge sur le plan sportif, mais je doute et reste frileux.
Comment m'organiser ? Quel matériel ? Quel planning d'entraînement ? Les jours passent et je tarde à prendre ma décision, le nombre d'inscrit tend vers la limite maximale. Après une nuit agité, j'arrive au boulot et rentre dans le bureau de mon dirigeant de pôle et lui explique que j'aimerais bien prendre les jours de mon compte temps pour une course vélo en Irlande. Son accord donné, j'appelle ma moitié, et lui annonce que je vais m'inscrire.

Je valide mon enregistrement sur le site et le soir, le 24 janvier à 23h26, je reçois le retour " Thank you very much for your purchasing for Registration..."

C'est parti !

Prochain épisode : La préparation

Carenca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jagut
Modo
avatar

Messages : 2347
Âge : 61
Localisation : nord Corrèze
VPH : trike à venir
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Mer 27 Juin 2018, 22:28

Bien heureux les fêlés car ils laissent passer la lumière.

Prépares'toi bien et bon vent.

__________________________________
Pour de belles balades à pied ou à VTT :
http://ladordognedevillagesenbarrages.e-monsite.com/
https://www.facebook.com/LaDordogneDeVillagesEnBarrages

Ouvrier, il te faut baisser la tête pour manger la soupe, certes, mais pas plus bas que la table.
En retraite on travaille 24h/24.....Bon, euh, souvent on passe 22 h à réfléchir!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcel
Accro du forum
avatar

Messages : 4084
Âge : 59
Localisation : grenoble
VPH : Reynolds T bone+ trike ICE QNT electrisé+ Catrike road+ Vendetta cruzbike Velomobile Quest carbone
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Jeu 28 Juin 2018, 08:23

il est déjà arrivé et on attends la suite avec impatience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maflaux.wix.com/marcel-velo-couche
cyclaudax
Posteur d'or
avatar

Messages : 699
Âge : 58
Localisation : Sarthe
VPH : Catrike Trail (2010)
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Jeu 28 Juin 2018, 09:16

Pas étonnant que tu te sois fait prendre au jeu.
avec ces quelques lignes on est dans lattente comme tu l'as été sauf que nous on n'a pas à se poser la question d'y aller ou pas. On y va, ne nous laisse pas trop languire.
Et déjà, bravo pour ta performance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/cyclaudax/
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2933
Âge : 45
Localisation : Genève
VPH : Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: Schlitter Encore "Zéphir", metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Jeu 28 Juin 2018, 09:29

Chouette, un compte rendu à rallonge, comme je les aime!
Déjà bravo pour ton exploit, mais j'attends la suite de tes écrits pour te féliciter plus ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carenca
Accro du forum
avatar

Messages : 1250
Âge : 48
Localisation : St Etienne de Crossey
VPH : Agenda 451-700 - Catrike Speed-Tandem M5
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Jeu 05 Juil 2018, 23:36

La préparation

Enregistrement validé !

Mais plein de questions qui viennent en tête... Des questions auxquelles il faut apporter des réponses les unes derrière les autres, pas toujours dans l'ordre. Tout d'abord le transport : exit l'avion, pas vraiment l'envie de démonter le vélo, l'emballer, le récupérer ou pas à l'arrivée, dans un état non garanti. Bon il reste le train et le ferry, et j'apprécie de prendre le temps d'arriver sur place, à une époque où tout doit aller vite, savourer ce temps que l'on prend pour soi ; et le voyage fait aussi partie de l'aventure. Très vite je réserve mon A/R, confort à l'aller avec la réservation d'une cabine pour moi tout seul et profiter de la traversée pour dormir, retour en salle avec réservation d'un siège, si tout se passe bien je ne devrais pas avoir de problème pour dormir à mon retour...

Quel entrainement ? Comment ? Combien ? Ce n'est pas mon premier "raid" longue distance, mais là c'est un peu particulier... Et puis après plus de 6 ans à faire des A/R entre Lyon et Grenoble, je n'ai plus vraiment le niveau. Tout d'abord il n'y a pas que le vélo et je vais allonger mes sorties sportives, pour une montée en charge (course à pied, rameur, natation et vélo). Hop, planification de mes sorties vélos, le plus chronophage, avec des sorties de plus en plus longues, environ une toutes les deux à trois semaines, un retour Bordeaux-Grenoble et une Diagonale un mois avant le départ de la TAW. Une séance de course à pied par semaine, une autre de natation et rameur les jours de semaine, le WE ce sera pour la famille, sauf quand je resterai sur l'Aquitaine pour les sorties vélo. La TAW mérite bien quelques sacrifices...

J'en profite pour découvrir les environs de la côte atlantique : Hendaye Bordeaux par Mont de Marsan sur l'eurovélo 3, le Croisic La Rochelle par la Vélodyssée, le tour de l'estuaire de la Gironde, la canal de la Garonne, le canal du Midi, la vallée du Lot, la vallée du Célé, Rocamadour.... et puis régulièrement la piste cyclable Roger Labépie pour des parcours plus rapide et aller se frotter à des cyclos... pour s'amuser un peu. Les semaines s'enchainent et le printemps arrive, avec les distances qui s'allongent. Un petit 200 sur Limoges pour accompagner un pote, pour rouler et valider au moins un BRM pour BPB 2019 au cas où...








Le WE de mon retour sur Grenoble à vélo approche, et je me sens prêt à faire ce trajet par Bergerac, Aurillac, Le Lioran, le Puy en Velay, Valence.... Lors d'une dernière sortie, je casse un rayon de la roue avant de mon Agenda, flûte ! Je termine ma sortie et enmène ma roue chez le bouclard du coin. En la récupérant avec le rayon changé, il m'annonce que la jante est fissurée côté disque. Oups ! Bon il va falloir changer la jante, et j'en profiterai pour faire changer les roulements du moyeu dynamo SON qui a bien plus de 50000 kms. Je ramène la roue en 451 chez Cyclociel, et en profite pour récupérer dans mon stock de matériel une roue en 406, mais sans dynamo. Bon mon retour sur cette belle transversale ne pourra pas être complet, je n'ai pas d'éclairage à Bordeaux pour rouler, et les journées ne sont pas encore assez longues ou bien je ne roule pas assez vite ? Bref, je décide de revenir partiellement en train pour diminuer la distance et me passer d'éclairage...Le temps est à l'humidité, bref un vrai temps irlandais... En descendant de mon premier TER, l'envie n'est plus là, les sacoches sont lourdes j'ai du ramener mon PC et des documents pour une réunion... Je finis par remonter dans le TER suivant, et me voilà parti à revenir en train au domicile familial, sans regret.
Reste ma Diagonale pour valider mon plan d'entraînement.
Je poursuis, recherche et affine mes choix pour la matériel que j’emmènerai en Irlande. Comme ceux qui ont déjà roulé avec moi, je ne voyage qu'assez lourdement chargé, privilégiant le confort, l'assurance de ne manquer de rien ? Sur les forums des courses "auto-portés", il est indiqué 1 minute perdue par 100 kms et par kg en plus.

Diagonale Hendaye-Strasbourg
En effectuant le contrôle de mon vélo, il faut se rendre à l’évidence, il va falloir changer un certains nombres de chose : plateaux de pédalier, chaîne, cassette, disque et plaquettes de frein…. Avant de prendre la route pour traverser notre beau pays. Ne voulant pas réparer mon siège qui a subi plusieurs coups dans les espaces vélos dans les trains, je décide de monter un des sièges de mon Shock-proof. Le siège un peu plus court m’oblige à modifier la position du pédalier. Pour l’éclairage je monte une batterie directement branchée sur le phare. Je prends le train pour Hendaye le vendredi soir, me voilà prêt pour me tester…



4h00, samedi matin, il pleut, je file à l’Hôtel de Police pour pointer. Tiens l’officier n’enregistre plus les arrivées et les départs sur le registre… Tant pis ! Départ à l’heure. La position du vélo modifiée quelques jours avant ne me convient pas, et je ne retrouve pas mes sensations. J’avance au rythme prévu sur ma feuille de route, mais avec l’impression de « ramer » sur les quelques bosses et long faux plats entre Hendaye et Villeneuve sur Lot. Les longues lignes droites de mon trajet permettent de me projeter, de rêver… un peu, beaucoup, trop à mon arrivée en Alsace. Je prends une chambre en centre-ville, un bon repas et une douche, les bras de Morphée font le reste.
Je m’éveille vers 4h00, le bruit de la pluie laisse présager d’une journée humide. Après un plateau froid en guise de petit déjeuner, je m’équipe et pars sous un véritable déluge. Je profite de quelques abris bus ou stations-service pour m’alimenter, boire… Je suis trempé, il fait froid. Je repars après chaque arrêt le plus vite possible, mais je suis toujours sous l’orage. J’effectue plus de 80 kms dans ces conditions et j’arrive à Cahors avec un peu de retard, et je profite de la gare pour m’abriter. Que fais-je ici ? Où cours-je ? Dans quel état j’erre ? J’attends un peu, n’arrive pas à me réchauffer… Je m’imagine en plein milieu de l’Irlande dans les mêmes conditions. Je ne suis pas prêt ! Non ! Je le suis, et je prends une grande leçon d’humilité en pleine g….. ! Bien fait pour moi ! Les étapes les unes derrière les autres, comme dans les brevets il faut avancer de contrôle en contrôle…. Et là je me voyais déjà sur les voies vertes le long de l’EV6, dans la plaine d’Alsace, poster ma carte et faire tamponner ma carte de route. J’appelle ma famille pour lui annoncer que j’arrête, j’envoie un mail au délégué fédéral, je prends le train un peu plus tard, et je rentre en fermant les yeux pendant mon retour sur Bordeaux via Toulouse. Fracture du moral. Arrivé à deux roues de mon chez moi, je glisse sur une plaque d’égout, et heurte fortement le sol, rien de cassé…. Et j’en profite pour laisser un peu d’amour propre au sol. Voilà ma préparation est complète, et me remet au bon moment à ma juste place.

Je rentre en famille au pied des Alpes, et je fais le bilan…. Quelques jours pour se remettre et repartir de l’avant, il reste un mois avant le départ pour le vert pays, de quoi se rassurer. Je répare le siège de mon Agenda, le remet en place… c’est le siège que je connais, et mon corps s’en souvient. J’ai retrouvé les réglages de mon vélo et je profite des WE suivants pour boucler quelques virées très bosselées : col de Porte suivi de la montée sur Autrans, un grand tour autour de la maison avec des raidillons passés dans tous les sens…. J’ai monté un 22/34, et je grimpe tous les passages, à vitesse lente, du rythme, mais sans y laisser de plumes ; de bonne augure pour les bosses de la TAW !





Le mois de mai avance, et je profite des derniers WE pour remonter ma roue dynamo, de nouveaux pneus, une batterie externe, un chargeur pour le GPS, le téléphone… Tout marche ! Le vélo est prêt. A quinze jours du départ je lève le pied sur la préparation, et je prends le temps et le soin de bien dormir. Je peaufine la reconnaissance et la préparation du parcours, effectue quelques photocopies de carte au cas où, charge mes sacoches, tout est prêt.
L’envie est là, et quel que soit ma préparation, il faut passer à l’action et lâcher prise !

Prochain épisode : départ et briefing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcel
Accro du forum
avatar

Messages : 4084
Âge : 59
Localisation : grenoble
VPH : Reynolds T bone+ trike ICE QNT electrisé+ Catrike road+ Vendetta cruzbike Velomobile Quest carbone
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Ven 06 Juil 2018, 15:35

tu as un véritable moral de guerrier pour attaquer cette TAW après ces petites déceptions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maflaux.wix.com/marcel-velo-couche
Carenca
Accro du forum
avatar

Messages : 1250
Âge : 48
Localisation : St Etienne de Crossey
VPH : Agenda 451-700 - Catrike Speed-Tandem M5
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Ven 06 Juil 2018, 15:51

Ou une bonne dose de folie, voire d'inconscience ?...
Le pire c'est que personne ne veut me le dire quoi que...
Carenca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carenca
Accro du forum
avatar

Messages : 1250
Âge : 48
Localisation : St Etienne de Crossey
VPH : Agenda 451-700 - Catrike Speed-Tandem M5
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Mar 17 Juil 2018, 21:03

Le départ :
4 juin, je descends prendre mon TGV en gare de Grenoble, bien accompagné. Direction Paris, puis Cherbourg pour prendre le ferry… le voyage commence ! La traversée longue et calme permet un bon repos et je profite des restaurants pour m’offrir quelques bons plats, dont un full irish breakfast, pas le meilleur, mais le premier.
Je rencontre deux cyclo-campeurs normands qui vont effectuer le tour d’Irlande, mais à un rythme plus tranquille. Nous prenons le train ensemble et nous nous quittons à Dublin.



Allez zou, direction le Trinity Collège où je vais passer deux nuits. Le Briefing a lieu le lendemain en fin de journée et je vais profiter de la matinée pour trainer dans la ville…. Et tourner comme un lion en cage dans ma chambre, nerveux, prêt à partir, mais avec un trac fou. J’ai hâte de chevaucher mon fidèle destrier tout en redoutant cette épreuve, c’est bon signe…. Ne pas être confiant, voire trop confiant, garder la tête froide, les pieds sur terre…. Mais sortir de son confort, et pour en rajouter, reprendre mon anglais là où je l’avais laissé à la sortie de mes études, et se mettre un coup de pied aux f….., aller de l’avant, aller à la rencontre des autres coureurs…




Briefing
Veille du départ le 06 juin ! Matinée en ville pour « tuer » le temps.
15h00, enregistrement avec récupération du tracker, de la carte de route, de la casquette et du tee shirt.




16h00, tous les fous sont réunis dans un amphithéâtre pour écouter le GO. Je capte l’essentiel, qui reprend les instructions envoyés par mail. Départ à 12 kms du centre-ville pour raison de sécurité par groupe de 25 coureurs espacé de 5 minutes. Arrêt toutes les nuits au moins 3h00 sauf la première et la dernière. Un point de contrôle sur le pont de la paix à Derry avec présence d’un pointage jusque vers 2h00 du matin, le second au milieu du parcours dans le Connemara, puis le dernier à Kinsale…. Et puis une précision de parcours après les quelques kms en gravel dans un parc national.




07 juin, jour J.
Petit déjeuner entre coureurs, le temps d’ingurgiter un copieux petit déjeuner, la tension est palpable, présente, pesante ! Quelques photographes prennent des portraits des coureurs, quelques échanges, les mêmes questions pour tous : combien de temps allons-nous pédaler, 7, 8, 10 jours, moins, plus ? Avec quelle stratégie, quel plan ?
Une party est organisée le 16 au soir à Kinsale, alors une arrivée dans l'après midi au plus tard et profiter de ce moment festif serait bienvenue... Non sans esquisser un peu de planification... Pour en profiter, il faut effectuer près de 250 kms en moyenne par jour... au pire j'ai mon ferry de retour à Rosslare le 19 juin de quoi faire du tourisme ou finir ce beau parcours en toute quiétude.
Pour tous c’est un premier marathon jusqu’à Derry, où nous espérons tous ne pas arriver trop tard, environ 230 kms de parcours libre, une étape de liaison pour démarrer.

Départ par petits groupes dans la banlieue de Dublin, une douzaine de kms pour se rendre sur la ligne de départ. Le rythme est rapide, emprunt de nervosité... 30 minutes plus tard, nous posons nos vélos sur les arceaux dans ce parc des sports. Ça mitraille de tous les côtés, photos, interviews....
Mon départ est fixé à 10h45 et j'en profite pour marcher un peu entre les vélos, tenter d'évacuer les tensions, puis revient m'assoir sur ma bécane, que dis je m'allonger ! Beaucoup m'encouragent et pensent que faire cette épreuve à vélo couché relève de la folie, certains ne m'imaginent pas aller bien loin ; et que l'abandon me guette dès le deuxième jour, dès la première bosse... Je n'en mène pas large. Qu'importe ! Je suis là, bien là, physiquement, moralement avec une envie de rouler, prendre du plaisir, profiter des paysages encore et encore. Je sais que sans doute les bosses tant redoutées me feront pousser le vélo, et bien je ne serais sans doute pas le seul, qui sait ?
Les premiers coureurs partent dès 10h30 sur un air de cornemuse... L'heure H approche, tension ! Encore 15 minutes avant de rouler les premiers kms de cette TAW et se libérer, rouler...
10h40, H-5', je me faufile dans le sas de départ, vérification du tracker, tout est OK.
10h45 la roue tourne, rien ne va plus, les jeux sont faits, je clipse mon pied droit, pousse sur la pédale, premier tour de roue, le deuxième pied se cale bien en place, premier virage au bout du parking. Départ à mon rythme, comme pour un marathon, la route est longue, je vais prendre mon rythme tranquillement, et m'installer dans la régularité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carenca
Accro du forum
avatar

Messages : 1250
Âge : 48
Localisation : St Etienne de Crossey
VPH : Agenda 451-700 - Catrike Speed-Tandem M5
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Sam 28 Juil 2018, 11:24

La maison d'édition suspend son récit, 1 mois... pour cause de cyclo-camping !
Suite début septembre, merci pour votre patience...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyclaudax
Posteur d'or
avatar

Messages : 699
Âge : 58
Localisation : Sarthe
VPH : Catrike Trail (2010)
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Sam 28 Juil 2018, 20:49

des mois de préparation,
quelques jours de vélo,
des mois pour nous les conter;
ça va dans le bon sens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/cyclaudax/
marcel
Accro du forum
avatar

Messages : 4084
Âge : 59
Localisation : grenoble
VPH : Reynolds T bone+ trike ICE QNT electrisé+ Catrike road+ Vendetta cruzbike Velomobile Quest carbone
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Dim 29 Juil 2018, 06:23

on attendra la rentrée avec impatience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maflaux.wix.com/marcel-velo-couche
zit
***
avatar

Messages : 195
Âge : 51
Localisation : Vitry sur Seine 94
VPH : Dragon rouge, Encore (rouge, et noir)
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Mar 31 Juil 2018, 09:10

Merci pour ce récit captivant, y'enna qui savent y faire, avec la tension narrative !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kiloptyque.net/
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2933
Âge : 45
Localisation : Genève
VPH : Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: Schlitter Encore "Zéphir", metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Lun 24 Sep 2018, 21:59

carenca a écrit:
La maison d'édition suspend son récit, 1 mois... pour cause de cyclo-camping !
Suite début septembre, merci pour votre patience...

Euh, la rentrée littéraire, c'était il y a quelque semaines déjà non? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5689
Âge : 49
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Sam 06 Oct 2018, 13:43

Bravo Carença. J'avais raté ce récit. Il faut continuer, maintenant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijojo
Modo sortant
avatar

Messages : 1741
Âge : 53
Localisation : Blois
VPH : Tempête & Tornade
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Dim 07 Oct 2018, 13:02

Il se réserve pour nos futures longues veillées hivernales... Va nous falloir être patients !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carenca
Accro du forum
avatar

Messages : 1250
Âge : 48
Localisation : St Etienne de Crossey
VPH : Agenda 451-700 - Catrike Speed-Tandem M5
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Mer 07 Nov 2018, 22:53

1ère étape : Dublin-Derry

Me revoilà, j'attendais les premiers frimas pour reprendre mon récit. Allumez votre cheminée, prenez votre chat sur les genoux...

Le départ a été donné ! Les premiers tours de roue et les premiers kilomètres défilent. Les départs s'étant effectués toutes les 15 minutes, chacun se demande à quel moment il sera doublé par des gars plus en forme partis plus tard, ou bien à quel moment il rattrapera des cyclistes moins rapide... mais c'est sans compter que cette étape de liaison entre Dublin et Derry est libre, pas de parcours imposé. Chacun était libre de tracer sa route, mais l'organisateur avait envoyé un tracé conseillé, et finalement le gros des coureurs se retrouvent sur ce parcours. J'avais bien tenté de trouver plus court, moins cabossé, plus facile, plus joli, encore plus de je ne sais plus quoi... et finalement autant se laisser guider.
Exit les nombreux parcours testés sous Openrunner, pour se rassurer aussi... Près de 2500 kms à parcourir, des pourcentages importants, la météo incertaine dans ce pays humide, les bivouacs.... assez de questionnements pour choisir la facilité et se concentrer sur l'essentiel : rouler, manger et dormir !
Pour tous les coureurs, la première étape, et le premier pointage c'est le pont de la Paix, l'organisation y sera présente jusqu'à 2h00 du matin, et un passage tardif n'est pas éliminatoire... Alors je file bon train, à mon rythme, ce n'est pas un brevet, pas le PBP, rouler régulièrement pour tenir la distance et si possible arriver avant la party organisée le 16 au soir. Voilà l'objectif est posé, peu ambitieux sans doute ? Mais attention cette première journée va se terminer au milieu de la nuit, et demain les choses sérieuses vont commencer.
Pas de difficultés particulières sur ce parcours de liaison, je commence à découvrir les routes irlandaises, les premiers villages et les premiers ravitaillements : des station-services dans lesquelles on trouve de quoi se restaurer avec un coin pour manger, des tables, une machine à café ou bien de petits commerces où l'on se fait confectionner un sandwich avec des pains différents et des ingrédients à la demande, le tout emballé en  deux morceaux pour le transport, et le tout toujours bien garni avec un grand sourire, que demandez de plus ?
Ah si une glace ! Et oui un peu de réconfort, une touche de sucré pour se rafraichir avant tout, la température est élevée, le soleil omniprésent... mais qu'avais je bien pu lire : pluie et vent ? Et bien profitons de cette belle journée, en espérant que l'on m'ait menti...



Le passage en Irlande nu nord se fait dans la plus grande transparence, pas de panneau, rien de bien particulier si ce n'est l'immatriculation des véhicules.... et la monnaie. Il me restait quelques Livres d'une escapade britannique, mais c'est sans compter que mes billets n'avaient plus cours, et me voilà avec ma CB, qui finalement est bien le moyen de paiement le plus utilisé par les coureurs, fiable, accepté partout, et très léger. Bref quelques piécettes et billets emmenés pour rien. Rien de bien grave finalement, la monnaie unique est bien pratique...
Je roule en solitaire et profite des arrêts pour retrouver un peu de compagnie, pas désagréable, même si la langue de Shakespeare ne m'est pas trop familière  Laughing  Derry se rapproche, et je profite d'une descente pour coller à des vélos qui avancent bien dans la nuit et semblent bien connaître cette entrée dans la ville du nord, nous rejoignons le point de contrôle, où je fais apposer un tampon sur ma carte de route, il est environ 23h00.



Quelques photographes mitraillent les cyclistes au passage avant qu'ils ne repartent dans la nuit. L'un des organisateurs nous indiquent un point de restauration à 200m : que des cyclistes au comptoir en plein repas, que dis je en plein casse croute  : pizza, frites, coca... avec un patron qui pense fermer après chaque commande... mais c'est sans compter les coureurs qui arrivent au compte goutte.
Certains décident de trouver une chambre d'hôtel dans la ville, et je décide de continuer un peu pour trouver un coin pour installer le bivy.



Je quitte les faubourg en longeant la côte, la mer est bien là, et il difficile de trouver l'endroit idéal à la lueur de la frontale, mais après une trentaine de kilomètres, je me retrouve en bord de mer, dans un champ. Je monte mon camp rapidement, prépare mon petit déjeuner, range mes affaires et je m'endors dans les bras de Morphée.



La suite, avec les premières difficultés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcel
Accro du forum
avatar

Messages : 4084
Âge : 59
Localisation : grenoble
VPH : Reynolds T bone+ trike ICE QNT electrisé+ Catrike road+ Vendetta cruzbike Velomobile Quest carbone
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Jeu 08 Nov 2018, 07:43

Enfin la suite Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maflaux.wix.com/marcel-velo-couche
ALagrange (Alex)
Accro du forum
avatar

Messages : 5689
Âge : 49
Localisation : Grenoble-Eybens
VPH : Sokol05 & Bacchetta Corsa & Catrike Road
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Jeu 08 Nov 2018, 09:02

Vivement un "live"!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tifoxis
Pilier du forum
avatar

Messages : 940
Âge : 63
Localisation : Rives 38 (près de Grenoble)
VPH : Optima Baron 2008
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   Jeu 08 Nov 2018, 12:00

et respect!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lewisandclark.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TAW TransAtlantic Way race - Irlande   

Revenir en haut Aller en bas
 
TAW TransAtlantic Way race - Irlande
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» pêche du brochet en irlande
» Kickbike Sport Max vs Race Max
» Race 12'6 ou 14???
» A moi l'Irlande !!!
» [CR] MB Race, la course qui te file la gerbe !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Courses-
Sauter vers: