Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
LucB
Accro du forum
avatar

Messages : 1210
Âge : 49
Localisation : Belgique, Chênée
VPH : Sprint 2 RS - Koga RoadRunner - Brompton M6R -Raleigh Sprite - Kettler Lite
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Lun 04 Juin 2018, 10:13

Super initiative Richard. J'ai bon être du coin et amoureux depuis l'enfance du pays de Herve, j'adore :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lucbosman.com
gs_jean
***
avatar

Messages : 208
Âge : 51
Localisation : Liège (Belgique)
VPH : Challenge Twister bleu / Flux V220 (vélo assis) / USVA Comfort (trike)
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mar 07 Aoû 2018, 10:04

A moi de faire découvrir un autre coin de cette région.
La VennBahn:
C'est un RAVeL qui part de Aachen (Aix-La-Chapelle) en Allemagne et file vers Troisvierges au nord du Luxembourg.  Il est magnifiquement asphalté et c'est le plus long tronçon de chemin de fer converti en "voie alternative" d'Europe.  Il suit l'ancienne ligne de chemin de fer belge L48 qui a la particularité d'avoir une partie de son tracé en Allemagne... la voie était belge mais passait (en restant belge) sur le territoire du pays d'a côté (c'est défini dans une clause du Traité de Versailles).  C'est drôle à voir sur les cartes car la frontière courre ainsi de chaque côté de la voie, n'hésitez pas à regarder sur GoogleMaps ou OpenStreetMap.
A partir de Waimes, via la ligne L45, il y a des embranchements vers Trois-Ponts à l'ouest et vers l'Eifel allemand à l'est ... où se trouve d'autres RAVeLs dont le très sympathique L3102 Neuerburg – Pronsfeld avec ses tunnels éclairés.

Ce très long RAVeL est, comme déjà dit, magnifique et traverse des paysages très différents.  Il commence au nord dans le bord du Plateau de Herve qui est la région bocagère qui vous a été présentée par Richardel ici plus haut.  Cette région est traversée (en gros de Liège à Aachen) par le RAVeL de la L38.
A partir de Raeren, le L48 commence a monter et rentre dans le massif forestier de l'Eifel.
Ensuite on a droit a quelques visions du haut plateau fagnard, grosso modo entre Monschau (Montjoie) et Waisme.  Et les fins (selon les embranchements choisis) traversent de nouveau l'Eifel soit forestière, soit agricole avec ses prairies.

Vue du km 28 dans le sens nord-sud, ici c'est un moment rare car on ne voit aucun autre cycliste.

Ce dimanche, ma femme et moi avons fait une petite partie grosso modo entre Raeren et Lammersdorf. Ma femme roulait avec son USVA Comfort qu'elle adore car plus que compatible avec ses douloureux problèmes de dos, de mon côté je testais avec un vélo "classique" (voir ce message).
La qualité du revêtement est superbe et le nombre de croisement avec des routes est très réduit.  C'est le rêve du cycliste et le nombre de gens qui y passe le prouve.  On y croise aussi bien des famille avec enfants, que des VTTistes que des cyclo-sportifs,... ce coup-ci je n'ai pas vu de "couchistes" ni de vélomobile mais il y avait un skieur de fond (à roulette).
A Roetgen, il y a avait un sympathique biergarten bien allemand avec même un vrai orchestre local en costume tout aussi local qui jouait de la musique encore plus locale!

A l'arrière plan quasi invisible, sous la tente blanche, l'orchestre "Oumpapa" et bien visible devant le seul vélo (quasi) couché aperçu ce jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richardel
Posteur d'argent
avatar

Messages : 505
Âge : 64
Localisation : Verviers (Belgique)
VPH : le Waw 148
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mar 07 Aoû 2018, 17:27

Ah, Luc, désolé, j'avais pas vu ton message.
Il y a encore beaucoup de projet (mais la canicule a donné un bon coup de frein).
J'ai quelques sujets prêts pour être publié l'hiver (quelques rayons de soleils pour s'évader du froid).
Le prochain reportage concernera les clochers tors (de quoi partager les tors Laughing ). En wallonie, c'est dans la région qu'il y a la plus grande concentration.
Il me manque un village et le reportage pourra être publié.
J'ai aussi quelque chose du côté de visé et bassenge... si ca te dit... (je sais que Pierre aimerait, aussi, m' (nous) accompagner mais je lui ai envoyé un mail resté sans réponse (j'espère que son adresse e-mail n'a pas changé)).

Belle initiative, gs_jean, c'est vrai que ce sujet ne m'est pas réservé et que tout reportage qui fait découvrir la même région est le bienvenu.
J'ai déjà eu echo de ce trajet et je l'envisage mais pour l'an prochain.
En effet, rien que pour rejoindre le départ, ca fait pas mal de km plus la ballade... comme j'ai remarqué une sur consommation de mon moteur, je préfère le remplacer avant de me lancer.
J'ai une connaissance qui en a fait une partie et qui en a vanté la qualité. ca donne envie.
Des tunnels éclairés... ca je veux voir... (par contre, c'est vachement loin...)
Encore merci de ta participation.

Le beau vélo de ravel est partit de Verviers le week-end passé et, malgré la chaleur, j'y ai participé.
Même si le but n'est pas tout a fait le même (découverte de la région), je ferais un petit compte rendu et même si les photos n'ont pas été nombreuses, j'en piquerais a gauche ou a droite pour agrémenter.
Quand je dis que le but n'est pas le même, je veux parler des "endroits typiques". Par contre, j'y ai découvert des chemins que je ne connaissais pas mais, malheureusement, plus accessibles aux VTT et VTC qu'aux vélomobiles.
Tout ca cogite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gs_jean
***
avatar

Messages : 208
Âge : 51
Localisation : Liège (Belgique)
VPH : Challenge Twister bleu / Flux V220 (vélo assis) / USVA Comfort (trike)
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mar 07 Aoû 2018, 17:42

Mes enfants ont 7 et 8 ans. Mon fils qui est têtu comme un troupeau de mules vient seulement de se décider à rouler sans ses roulettes...
Maintenant on peut enfin faire des parcours à vélo et pour l'instant on fait des morceaux de RAVeLs, càd des trajet entre 15 et 20 km par jour parfois en aller-retour, parfois on s'organise pour avoir un véhicule à l'autre bout afin de revenir. C'est le plus gros défaut de ces RAVeL, dans nos régions vallonnées c'est très rare de pouvoir s'organiser un tours où l'arrivée et au point de départ.
Nous avons déjà fait pas mal de tronçons des lignes L38, L48 et L3102 ...
Pour l'année prochaine, je voudrai faire la Vennbahn (L48) depuis Waimes jusque Raeren avec les enfants, de là en solo rejoindre la L38 et rentrer chez moi. Plus tard, faire la même chose sur tous le trajet avec femme et enfants.

D'ici là, cet été nous allons partir en vacances au Pays-Bas où on devrait améliorer notre rayon d'action en déplacement familiale en vélo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LucB
Accro du forum
avatar

Messages : 1210
Âge : 49
Localisation : Belgique, Chênée
VPH : Sprint 2 RS - Koga RoadRunner - Brompton M6R -Raleigh Sprite - Kettler Lite
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mar 07 Aoû 2018, 18:20

Pas de soucis Richard.
Mon épouse a regardé la diffusion de l’emission et m’a dit qu’elle avait vu un vélo mobile jaune et bleu. Ça ne pouvait être que toi!
Le problème de cette émission c’est que les parcours sont adaptés aux vtc et vtt. Pour les autres c’est parfois tendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lucbosman.com
Lodwig
Débutant(e)


Messages : 17
Localisation : Belgique (Spa)
VPH : Giant Revel 1 Disc, Cube Agree C62 Disc
Date d'inscription : 06/08/2018

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mar 07 Aoû 2018, 19:01

Bonjour,

Chouette sujet sur la région.
J'ai même appris des choses que je ne connaissais pas sur le lac de la Gileppe alors que j'y passe très régulièrement. Le plus souvent avec la remontée vers Herbiester (comme tu l'as parcouru avec effectivement le troncon en montée qui est vraiment dégradé par rapport au reste) ou alors via la vieille route de Malbrouk (remontée vers le mont Rigi alors).

Les ravels des fagnes sont magnifiques. Il m'arrive encore souvent de m'y balader soit a partir de Monschau (en y montant via Eupen et le barrage de la Vesdre) soit a partir de Trois-Pont (mais la j'avoue avoir trouver que le faux plats tout du long est assez couteux en énergie dans ce sens même si les paysages y sont magnifiques)
Les segments après Malmedy sont vraiment en pleine nature et certains m'ont laissé de très bons souvenirs (Malmedy-Waimes typiquement et Sourbrodt-Monschau particulièrement).

Il parait que celui qui monte sur Durbuy est très joli aussi mais pas encore trouvé la motivation de l'emprunter ...

Si vous prévoyez des sorties et qu'un VD ne vous dérange pas, ca me plairait de me joindre a vous pour une petite balade.

Aparté a gs_Jean : Merci pour le MP, je vais lire le lien avec intéret (je ne peux pas te répondre en privé à cause d'un manque de message posté)

Lod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 5099
Âge : 59
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mar 07 Aoû 2018, 22:43

Lodwig a écrit:
celui qui monte sur Durbuy
À quoi fais-tu allusion? Parce qu'à part une dizaine de km dans la vallée de l'Ourthe depuis Bomal, je ne vois pas de Ravel qui monte sur Durbuy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien67
Pilier du forum


Messages : 944
Âge : 47
Localisation : Luxembourg / Alsace 67
VPH : WAW 315 assisté
Date d'inscription : 09/10/2015

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mar 07 Aoû 2018, 22:50

Hé Richard, et depuis le 18 avril, que se passe t il dans ta belle région ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lodwig
Débutant(e)


Messages : 17
Localisation : Belgique (Spa)
VPH : Giant Revel 1 Disc, Cube Agree C62 Disc
Date d'inscription : 06/08/2018

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mer 08 Aoû 2018, 05:02

Vindwa a écrit:
Lodwig a écrit:
celui qui monte sur Durbuy
À quoi fais-tu allusion? Parce qu'à part une dizaine de km dans la vallée de l'Ourthe depuis Bomal, je ne vois pas de Ravel qui monte sur Durbuy...
Sur le site du Ravel, il se nomme W7 la porte des Ardennes (désolé je ne suis pas autorisé à poster un lien)

Mais comme je l'ai dit, je ne connais pas le trajet, du moins au delà de Pont de Scay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vindwa
Accro du forum
avatar

Messages : 5099
Âge : 59
Localisation : Esneux (B)
VPH : Rans F5 Enduro / MD23 Dechenne 26x26
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mer 08 Aoû 2018, 09:45

W7 c'est surtout un emballage marketing...  En gros, ça reprend plus ou moins l’itinéraire balisé de Rando-Vélo, qui suit les Ravel aménagés quand ils existent.
Ça n'a vraiment rien à voir avec la Vennbahn.
Au delà de Pont de Scay, il ne reste que quelques tronçons discontinus aménagés jusque Durbuy, sinon, il y a un mix de route et de sentiers +/- praticables .
Et la qualité du Ravel de l'Ourthe laisse vraiment beaucoup à désirer (l'inconfort du revêtement sur la quasi totalité du trajet en site propre).
Au-delà de Laroche, c'est l'itinéraire balisé de Rando-vélo, le RV7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richardel
Posteur d'argent
avatar

Messages : 505
Âge : 64
Localisation : Verviers (Belgique)
VPH : le Waw 148
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mer 08 Aoû 2018, 16:05

@gs_jean
Le réseau Ravel est en constante évolution et ils ont l'ambition de couvrir toute la Wallonie.
Note qu'en Flandre, ils en sont aux "voies express" pour vélo alors qu'en Wallonie, on nous prépare des voies lentes... Tout est dit sur les ambitions wallonne et le marasme vers lequel nous a conduit les politiciens (bien plus intéressés par le "pognon publifin" que par l'avenir de la région).

Et encore... si au moins le Ravel était praticable partout.
Même dans les parties avec macadam (par ex entre Liège et Micheroux), les bordures (aux traversées de chaussée) ne sont pas toutes biseautées... Je sais que la queue du Waw est basse mais je suis déjà resté "pendu" avec la queue (du waw) posée sur le trottoir et la roue motrice dans le vide (et a un endroit ou la chaussée était courbe et que je n'étais donc pas visible par les automobilistes).
Malheureux car je n'ai pris ce tronçon qu'une seule fois malgré son bon revêtement.

@LucB
Oui, effectivement... l'an passé j'avais fait l'étape de Dison (Andrimont) et j'avais été un peu déçu que le waw n'ait pas été repéré dans le reportage... Cette fois-ci, on m'a pas loupé...
Ceci dit, faudrait rester dans la tête du peloton mais avec la quantité de cyclistes (entre 4000 et 5000) et l'encombrement du waw, on a peur de toucher et faire tomber "les équilibristes à deux roues".
Oui pour le vtt et vtc... et c'est bien dommage... par contre, ce que j'apprécie, c'est que le trajet est dévoilé avant le jour "J".
Ca permet de faire le parcours quelques semaines avant la balade, bien à son aise, de repérer les endroits "trop limites" et de trouver des itinéraires alternatifs pour éviter quelques km trop "hard".
ca a été le cas pour Andrimont (quand même 5 km pour court-circuiter 2 difficultés) et pour Verviers pour éviter Coingsoux (près de Goé) où j'ai fait 2300m sur la route de Hevremont.
L'an passé, j'avais aussi essayé le parcours de Welkenraedt mais le temps pluvieux, le jour de la balade, m'avait fait renoncer.

@Lodwig
Heureux de t'avoir appris des choses... note qu'au fil des balades, j'apprends aussi pas mal... En général, je repère quelques villages intéressants dans la région puis je vais voir chacun d'eux sur internet a la recherche d'anecdotes, de coutumes ou autres spécialités pour étayer le sujet.
Pour la Gileppe, c'est un peu différent car dans mon jeune age, j'ai participé a une excursion scolaire et nous avons visité la centrale électrique (c'est comme ca que je sais ou elle se situe). Je me souviens qu'on avait "entre-ouvert" les vannes wagon et que la gerbe d'eau était impressionnante (ceci dit, elles ne sont pas restées ouvertes longtemps). Maintenant, pour l'historique et les chiffres, internet m'a bien aidé.

Bien sur qu'un vélo droit ne dérange pas. Faudra juste veiller a ne pas trop pousser les km mais ca peut se faire.
J'ai un projet dans la région... monter Barisart, passer a la source de la Géronstère, La Gleize, Coo et sa cascade (et un petit saut a la centrale), puis remonter vers Moulin du Ruy, Francorchamps (circuit), Malchamp puis retour a spa. (pas mal de points a "mettre en boite a images" au cœur de cette ville).
ca devrait faire une grosse quarantaine de km (mais quand même 750m de dénivelé)
Par contre, pour un des sites, ce serait bien qu'il n'y ait pas trop de feuillage (automne).
Petite enigme pour te mettre sur la voie:
Même si on rate l'avion de peu, ce n'est pas une flèche tirée de loin qui atteindra le but tout proche... c'est une balle
Donc, si tu connais, ne dévoile rien, on gardera la surprise pour le "reportage".

@Fabien67
Ben depuis le 18 avril, il y a eu un tour sur le Ravel et visite de Val Dieu et de Charneux publié le 23 mai.
Au mois de juin, petites vacances en train en écosse et découverte d'une gare au milieu de nulle part... (chercher Corrour sur google map... y a des photos...) un endroit qui m'a marqué... on a dormi sur le quai car, a part la gare, pas une seule maison a l'horizon et encore moins un hotel... (allez, restons quand même honnête, il faut savoir que 3 chambres sont aménagées dans l'ancienne cabine d'aiguillage et son bâtiment annexe) mais c'est la première fois que j'ai pris une douche sur un quai.
Pour les amoureux de la marche, de la nature (pas d'autres activités sur place) et des trains, c'est une expérience surprenante que je conseille. (n'y passez pas 8 jours, vous allez vous embêter).
Bon, comme c'est pas vraiment dans la région et que ca n'a pas été fait a vélo, ce ne fera pas partie de ce post.
Depuis, il y a eu la canicule (dont on sort aujourd'hui) mais j'ai quand même eu la possibilité de préparer le reportage suivant (il me manque juste 1 site que je vais visiter très prochainement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LucB
Accro du forum
avatar

Messages : 1210
Âge : 49
Localisation : Belgique, Chênée
VPH : Sprint 2 RS - Koga RoadRunner - Brompton M6R -Raleigh Sprite - Kettler Lite
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mer 08 Aoû 2018, 16:43

Je ne les fais plus: trop de monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lucbosman.com
Lodwig
Débutant(e)


Messages : 17
Localisation : Belgique (Spa)
VPH : Giant Revel 1 Disc, Cube Agree C62 Disc
Date d'inscription : 06/08/2018

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mer 08 Aoû 2018, 18:24

@ Vindwa

Bon bah alors si je prévois un jour d'y monter, ça sera par la route ...
Ce qui en soit m'arrange parce que j'aime pas vraiment revenir sur mes pas quand je roule.

Ce qui me désole un petit peu avec les ravels, c'est que la qualité est quand même assez aléatoire : Certains endroits se parcourent en VTT pour avoir un minimum de confort alors que d'autres sont des billards ...

@ Richardel

C'est effectivement un beau tracé qui va demander des jambes en montée... mais ces coins la sont vraiment magnifiques de verdure !
Les bois du coté de Berinzenne sont magnifiques mais certains passages demandent de gros boudins pour ne pas aller s'y enliser.

C'est parce que ca ne fait pas partie du tracé que tu proposes mais le village de Creppe est aussi très joli, rien de notable du point de vue architectural (selon mon estimation de Béotien) mais pas mal de panorama qui valent le détour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velosteph
Accro du forum
avatar

Messages : 2880
Localisation : Bruxelles
VPH : Azub Tricon Kantar depuis le 16/3/2017
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mer 08 Aoû 2018, 18:52

Lodwig a écrit:

Ce qui me désole un petit peu avec les ravels, c'est que la qualité est quand même assez aléatoire : Certains endroits se parcourent en VTT pour avoir un minimum de confort alors que d'autres sont des billards ...
Je suis surpris de cette remarque
Un ravel ne peut pas etre une piste de VTT Smile

http://lampspw.wallonie.be/dgo4/site_amenagement/site/directions/dua/ravel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferrosteph.net
Lodwig
Débutant(e)


Messages : 17
Localisation : Belgique (Spa)
VPH : Giant Revel 1 Disc, Cube Agree C62 Disc
Date d'inscription : 06/08/2018

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mer 08 Aoû 2018, 19:24

Velosteph a écrit:
Lodwig a écrit:

Ce qui me désole un petit peu avec les ravels, c'est que la qualité est quand même assez aléatoire : Certains endroits se parcourent en VTT pour avoir un minimum de confort alors que d'autres sont des billards ...
Je suis surpris de cette remarque
Un ravel ne peut pas etre une piste de VTT Smile


Peut être un peu d'exagération de ma part, j'aurais peut être du le formuler ainsi : Certaines parties dites "non lisses" peuvent s'avérer relativement peu confortable pour des vélos non dotés de capacités d'absorptions importantes des irrégularités du revêtement ; p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richardel
Posteur d'argent
avatar

Messages : 505
Âge : 64
Localisation : Verviers (Belgique)
VPH : le Waw 148
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mer 08 Aoû 2018, 22:48

Citation :
Peut être un peu d'exagération de ma part, j'aurais peut être du le formuler ainsi : Certaines parties dites "non lisses" peuvent s'avérer relativement peu confortable pour des vélos non dotés de capacités d'absorptions importantes des irrégularités du revêtement ; p

Tu veux rire ?
En 2013, quand j'ai fait le premier trajet verviers Liège pour aller travailler (avec le waw), j'ai pris le ravel a la sortie de Battice et a la première sortie (1km plus loin), j'ai repris la route parce que j'en avais marre d'être secoué comme un prunier et marre, aussi, d'avoir mal a la tête parce qu'elle heurtait les molettes de réglage de la visière.
Et encore, mon waw a des suspensions (d'accord, seulement a l'avant).
Je n'ai plus jamais utilisé ce tronçon (plus loin, c'était moins mauvais)
Maintenant, il parait qu'ils ont mis du tarmac... a réessayer, donc... (de toute façon, plus pire n'est pas moins possible) Embarassed

@Lodwig
si tu veux, on peut monter par creppe et on rejoint le tracé a "la Géronstère"

ok pour les cuisses... t'as pas d'assistance ?
sinon, on peut chercher plus léger comme trajet (mais la région reste vallonnée).
Pas question de sprint... c'est une balade (le tout est de rentrer avant qu'il ne fasse noir  Smile )
Et puis, faut bien mériter le petit café... Very Happy Very Happy ... avec ou sans "creppe".

NB: je taquine et je fais le grand malin parce que j'ai une assistance mais, blague a part, si tu veux, on limite (peut-être vers une autre direction si tu préfère (vers Liège par la vallée par ex)).
J'ai quelques photos a faire aussi de ce coté (a Trooz (la fenderie), Chaudfontaine (la pince et le nid), Liège (le pont levant marcotty))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lodwig
Débutant(e)


Messages : 17
Localisation : Belgique (Spa)
VPH : Giant Revel 1 Disc, Cube Agree C62 Disc
Date d'inscription : 06/08/2018

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Jeu 09 Aoû 2018, 07:24

Richardel,
Ne te tracasse pas pour moi,monter j'y arrive, il ne faut juste pas que tu t'attendes à ce que je fasse les côtes à une moyenne de 25 km/h.

La récompense sera proportionnelle à l'effort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richardel
Posteur d'argent
avatar

Messages : 505
Âge : 64
Localisation : Verviers (Belgique)
VPH : le Waw 148
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Jeu 09 Aoû 2018, 09:52

Ca c'est clair...
aucun soucis, un waw, ca sait aussi s’arrêter, ralentir.
C'est toi qui imposera le rythme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richardel
Posteur d'argent
avatar

Messages : 505
Âge : 64
Localisation : Verviers (Belgique)
VPH : le Waw 148
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mar 21 Aoû 2018, 21:59

Bon, hier, j'ai profité du beau temps pour terminer ma balade suivante.
C'est un peu particulier car cette fois-ci, je vous emmene découvrir des clochers tors.
Tout d'abord, qu'est un clocher tors ?
c'est un clocher dont la forme est spiralée soit parce que le charpentier l'a voulu, soit parce que les éléments vieillissants ou les forces de la nature ont fait bouger la structure.

On compte a peu près 130 clochers tors en Europe
Si la France en compte, au total, pas moins de 65, la Belgique se défend pas mal puisqu'elle en compte 11 ce qui la place en tête du nombre de clocher tors par unité de surface du pays (ben oui, vous avez gagné en foot, nous on gagne en clocher tors).
Dans la région, nous recensons pas moins de 6 sites dans un rayon de 10km autour de Verviers.

Je vous propose d'aller les visiter mais la balade nous emmenera devant quelques endroits intéressants et nous incluerons donc quelques photos "annexes".

HERVE

La première visite, nous l'avons déjà fait, puisqu'il s'agit de Herve.
L'église Saint Jean Baptiste a été bâtie au 17ieme siècle en s'appuyant sur une ancienne forteresse qui date du 13ième siècle et dont les murs ont une épaisseur de 3m. Sur pareille structure, il ne pouvait être question d'un "petit" clocher ce qui fait que celui-ci s'élève a 49m au dessus du sol.
La charpente est constituée de vieux chêne de la région et, au départ, le clocher était droit.
On pense que la torsion se serait développée au fil du temps sous l'effet du vent et du travail du bois.


bon, j'avoue je me suis pas foulé, c'est la même photo qu'au reportage 2.
GPS : 50.639450, 5.795050

Plus grave, la détérioration de la dalle supportant la charpente a fait que la pointe du clocher s'est décalée de plus d'un mètre de son emplacement initial.
Il devenait urgent de rénover ce qui a été fait en 2010. (Actuellement, sur street view, on voit l'échafaudage).
Comme le clocher tors est entré "dans le cœur" des herviens, la rénovation a été faite en gardant cet aspect mais en redressant la pointe et en consolidant l'édifice.
Pour mieux se rendre compte de la déformation et de ses causes, cette petite vidéo est particulièrement bien faite :
https://www.youtube.com/watch?v=lOiiT8ueaOg

BAELEN

Même si cette étape a été virtuelle (puisque déjà faite), Nous mettons le cap sur Baelen.
Baelen est une petite commune de 4300 habitants située entre Dolhain et Eupen.
L'église Saint-Paul possède une tour romane, construite vers 1100 (élément le plus ancien)
Cette tour sera coiffée, plus tard, d'un clocher tors
Ici, il semble que l'aspect "tors" du clocher a été voulu. La charpente est pourtant estimée grâce à la dendrochronologie (datation par analyse des anneaux de croissance du bois), dans les années 1547-1548.
Cet aspect tors donne un aspect particulièrement esthétique lorsqu'on aborde le village par la maison communale.



une jolie maison tout près de l'église et une autre où j'ai garé le velomobile



GPS : 50.631047, 5.970768

MEMBACH

Pour rejoindre Goé, nous allongerons un peu le parcours et passerons par Membach où l'église n'est pas tors mais possède un clocher dit "a bulbe" quelque peu original dans la région. Elle possède des orgues classées.
Dès le début du 18e siècle, les Membachois revendiquèrent la création d’une paroisse autonome (au préalable, ils faisaient partie de Baelen) et la construction d’un édifice religieux. Pour l’anecdote, dans le but d’amplifier sa requête, la communauté dissidente, en 1719, a fait constater l’impraticabilité des chemins empruntés et a fait chronométrer officiellement la durée du parcours des 3 km séparant le centre des deux villages avec une horloge de sable.
L’édifice sera consacré en 1722




GPS : 50.619134, 5.994883

Dans cette commune, également, existe un laboratoire souterrain abritant (entre autres) un gravimètre à supraconductivité. C'est un appareil destiné à mesurer la pesanteur et installé dans le laboratoire souterrain de Membach (près d’Eupen). Il a battu le record du gravimètre cryogénique qui aura fonctionné le plus longtemps en un endroit donné: 22 ans et 45 jours, ou 8081 jours.
Cette station a vu le jour suite au rehaussement du barrage de la gileppe et à la nécessité de surveiller l'activité sysmique dans la région. Actuellement, grâce aux nouveaux instruments, la station de Membach est considérée comme une des meilleures du réseau sismique belge.
Mieux encore, avec l'installation d'un accéléromètre en 2003, la station de Membach est l'un des rares endroits au monde capable de mesurer les mouvements du sol dans une large bande de fréquence, depuis 100 Hz jusqu'aux tendances séculaires.

A la sortie du village, nous découvrons la chapelle Saint Quirin qui se retrouve, curieusement, en plein milieu d'un carrefour. Dans les années 1970, cette chapelle était en bordure de route mais l'état de l'ancien pont surplombant la vesdre laissant a désirer, un nouveau pont fut construit. La route fut donc adaptée et la chapelle se retrouva au centre du carrefour.
une vue de la chapelle et une vue prise du nouveau pont vers l'ancien




GPS : 50.610938, 6.000934

GOE

A moins de 3km a vol d'oiseau de l'église de Baelen et de l'endroit ou nous nous trouvons, découvrons l'église Saint Lambert de Goé. Son clocher tors est, en fait, plus penché que tordu. Cette inclinaison semble être du a un manque de pièce raidisseuse au niveau des enrayures. Le clocher a été maintes fois remanié pour palier a ce défaut et, finalement, laissé tel que Dieu l'a voulu.
le clocher contient 2 cloches et possède une magnifique horloge monumentale qui est datée de 1776.
6 vitraux racontent la vie de St Lambert, patron de la paroisse

http://toursouvertesliege.over-blog.com/2018/02/tour-des-horloges-circuit-entre-3-tours-possedant-une-horloge-monumentale.html
https://www.dailymotion.com/video/x6hul46



le mécanisme de l'horloge

GPS : 50.606647, 5.956018
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richardel
Posteur d'argent
avatar

Messages : 505
Âge : 64
Localisation : Verviers (Belgique)
VPH : le Waw 148
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mar 21 Aoû 2018, 22:39

LIMBOURG

Pour faire une petite pause dans les églises, après Goé, nous ferons un petit détour vers un petit village qui porte le nom de Limbourg et qui est remarquable par son aspect typiquement 18ieme siècle.
Sur la place Saint Georges ornés de ses galets de la vesdre, on y découvre des demeures parfaitement restaurées de l'époque. Des monuments authentiques, de multiples ruelles et l’église Saint Georges ont un charme incroyable.
Positionné sur un rocher abrupte, cette forteresse était réputée imprenable.
Nombre de promenades balisées permettent de découvrir les environs et mènent a des points de vue saisissants.

Chez Nicole, au "Cheval Gourmand", sur la place vous trouverez un petit établissement extraordinaire. Tartes chaudes aux poireaux, aux oignons, fricassée au lard, crêpes, glaces, vaution, tartes au riz, à la maquée, pains,... En 1978, Nicole Deberg transforme sa boulangerie en ouvrant en plus un salon de thé. Limbourg vit au rythme des cloches, ces cris des enfants de la cour de récréation et du bon pain. "Un curé et un boulanger, c'est la vie d'un patelin. Le matin, lorsque je sors, j'admire les environs quand il n'y a encore personne. J'adore Limbourg, c'est vraiment Pagnol. On ne sait pas dire si Limbourg change car c'est nous qui changeons. On ne regarde pas avec les mêmes yeux. Mais pour moi,, c'est resté le Limbourg de mon enfance." S'asseoir sur cette place et y déguster les produits de chez Nicole, c'est se trouver sur la scène d'un théâtre "La place, c'est comme une scène et les acteurs changent au fil du temps. C'est le cycle de la vie, une belle vie, derrière nos remparts"

le 23 avril 2016, Limbourg a été désigné comme faisant partie des "Plus Beaux Villages de Wallonie".
Manifestement, c'est mérité.

la place St Georges


2 maisons parmi d'autres

un point d'eau sur la place

l'église (mais vous l'auriez remarqué...la seule chose qui lui manque c'est un clocher tors)

une impasse parmi une dizaine

l'autre côté de la place St Georges

une petite ruelle typique

et de quoi se désaltérer

je pourrais faire des centaines de photo... ceci n'est qu'un choix.

GPS : 50.611489, 5.940428

HALLOUX

En nous dirigeant vers Jalhay, nous passons devant la chapelle st anne de Halloux située a 1km de Limbourg.
Ce petit sanctuaire fut édifié entre 1560 et 1566 à l'emplacement d'une "croix colette".
Saccagé en 1566 par un adepte de la religion réformée, le sanctuaire fut restauré puis démoli par le passage de troupes en 1773 et reconstruite en 1774.
Il s'agit d'un édifice octogonal sur un promontoire. Six tilleuls, plantés vers 1774, l'encadrait. Deux subsistent encore aujourd'hui.
En septembre 1944, les américains se devaient de déloger les allemands qui occupaient encore la ville de Limbourg.
Un obus américain traversa la chapelle de part en part. En 1947, les limbourgeois restaurèrent la chapelle a laquelle ils étaient fort attachés.


La chapelle abîmée par l'obus (et la plaque qui précise que je ne vous raconte pas des bêtises)


et son aspect actuel


GPS : 50.604625, 5.934980

JALHAY

Après quelques km, nous arrivons a L'eglise st Michel de Jalhay, quatrième clocher tors de notre périple.
Pour remplacer l'ancienne chapelle St Michel, la première église fut construite en 1514.
Elle fut pillée en 1583 puis détruite par un incendie en 1835.
Seule la tour en moellon résista au sinistre.
En 1840, une nouvelle église plus vaste fut construite a partir de l'ancienne tour.
elle fut surmontée d'un clocher tors volontaire d'une hauteur de 20m.
L'église ne fut pas la seule "victime" de cet incendie puisque 67 maisons, l'hotel de ville, l'école et le château tout proche, furent touchés.

et pour la "petite histoire", c'est dans cette église que celui qui écrit ces lignes, s'est marié en 1981.
A-t-il eu raison ou tors... allez savoir... mais c'est toujours la même compagne.

La légende raconte qu'un jour d'hiver où il était tombé beaucoup de neige au point de recouvrir le village, un paysans s'était égaré avec sa vache. Voyant dépasser la pointe du clocher de l'immensité blanche, il y attacha sa vache, puis partit chercher du secours. Il mit si longtemps à revenir que le brave animal s'était mis à tourner en rond. Quand plusieurs jours plus tard la neige eut fondu, le clocher était tordu.

Au niveau des festivités, chaque mois de janvier voit apparaitre la fete du choux. Une mêlée au chou vert réunit les villageois autour d'une vaste tablée.
La Fête du Bœuf a lieu en juillet et consiste en une dégustation de viande grillée.

Au carnaval, chaque année, une rivalité (toute relative) existe entre le village de Herbiester et Jalhay.
Cela donne lieu, chaque année, a une rencontre des deux cortèges au carrefour des 4 chemins.
Mais comme chaque année, cela fini toujours par des embrassades et donne naissance a un splendide cortège.



vues de l'église

et en tournant le dos a l'église, nous découvrons la route que nous allons emprunter.

GPS : 50.558893, 5.964649

GOSPINAL

Nous quitterons Jalhay en direction de Solwaster.
arretons-nous devant les 7 frères de Gospinal.
C'est un chêne pédonculé classé en 1987 comme arbre remarquable. Doté d'un tronc unique, il fut recépé au milieu du 18eme siècle. Il fut conduit en 7 troncs qui finirent par se souder en un seul corps.
Au dela de 3 troncs, ceci constitue déjà une curiosité dans le monde végétal et le fait est plutôt rare, en Belgique, pour un arbre multiséculaire. Sa circonférence de plus de 744cm en fait le plus gros chêne à troncs multiples du pays.
Ayant plus de 300ans, il arrive en bout de vie. Notons qu'il était déjà là a la naissance de Napoléon.

Les 7 frères font face a la maison forestière où des générations de forestiers se succédèrent depuis 1823.



L'arbre

la maison forestière

De cet endroit (et de beaucoup d'autres dans les environs) démarre des promenades toutes plus belle les unes que les autres.

GPS : 50.53649, 5.96320

SOLWASTER

1 ou 2km plus loin, nous traversons le beau petit village de solwaster qui compte 300 habitants.
De nombreuses promenades partent d'ici vers la vallée de la Hoegne, de la Statte et de la Sawe.
Le rocher de Bilisse (grand bloc de quartzite de 20 mètres de haut) se trouve pas loin du village.

GPS : 50.519833, 5.982684

Au passage, la commune de Jalhay (dont il fait partie) a décidé de fabriquer les plaques de rue avec leur traduction en Wallon. Petit clin d'oeil bien sympathique a notre dialecte tellement imagé.


quelques vues du village


et quelques rues (avec leur traduction en Wallon)

GPS : 50.524117, 5.965296

Le Dolmen de solwaster est une énorme table en quartzite de 3.75m de long et d'un poids estimé a 17 tonnes.
elle reçut le nom de dolmen car elle reposait sur des blocs superposés formant des piliers.
Cette pierre a été découverte en 1887 et est sujette a bien des controverses.
Il laisse les historiens et scientifiques bien perplexes quant a son authenticité.



GPS : 50.517869, 5.974995

Peu après la construction de la chapelle Fischbach en 1831 (gps : 50.518365, 6.063265), une épidémie de dysenterie se propagea dans toute la région. Solwaster, comme les autres villages de la commune de Sart, n’y échappa pas. Elle fut d’une telle importance, qu’à part le curé de la paroisse presque tout le monde fut contaminé. Seul pour soigner les malades, il fit le vœu d’organiser chaque année un pèlerinage à la chapelle Fischbach, dédiée à Notre-Dame de Bon Secours, si le fléau était enrayé. L’épidémie régressant, le 8 septembre suivant, fête de la « petite Notre-Dame », il conduisit ses ouailles à la chapelle fagnarde. Comme le temps était magnifique et la chaleur accablante, les haltes furent nombreuses durant lesquelles les paroissiens pour se rafraichir mangèrent abondamment myrtilles et airelles présentes sur la lande fagnarde. Ce fut un vrai remède contre la maladie ! Est-ce la raison de la fin de l’épidémie ? N’empêche, elle avait disparu ! Depuis lors, le pèlerinage fut organisé de nombreuses années, puis disparu fin des années soixante. L’année dernière, au mois d’août, le Comité culturel de Sart-Jalhay a renoué avec la tradition. De nombreux pèlerins, avec à leur tête le curé de la paroisse, ont parcouru les 9 kilomètres qui séparent la chapelle de Solwaster et la chapelle Fischbach.

la chapelle fischbach fera partie d'une promenade ultérieur (elle est a 9km de Solwaster) mais une petite vue pour vous faire patienter.




Dernière édition par richardel le Jeu 23 Aoû 2018, 18:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richardel
Posteur d'argent
avatar

Messages : 505
Âge : 64
Localisation : Verviers (Belgique)
VPH : le Waw 148
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mar 21 Aoû 2018, 23:11

SART

encore quelques km et nous arrivons dans le petit village de Sart où l'église saint Lambert est coiffée par le cinquième clocher tors. Petite particularité, Il y a peu, l'église de sart n'est pas cataloguée dans les "clochers tors d'Europe". Oubli ou démarche non entreprise, elle mérite d'y être d'autant plus que c'est le seul clocher tors de la région (avec Baelen) qui vrille dans l'autre sens.
Un habitant de la région a fait parvenir une photo a l'association qui, bien que peu documenté, a réservé une petite place sur leur site.
http://www.clocherstors.com/

La première tour forte date du XIIe siècle ; elle fut reconstruite en 1441. Le reste de l’église actuelle en moellons de grès et calcaire, date de 1705. Les fonts baptismaux romans, retaillés en 1620, rappellent le gigantesque incendie qui, en 1615, détruisit l’édifice sauf la tour et 42 maisons de la place.
Il faut dire qu'a l'époque, les habitations dont les murs étaient en torchis et les toits de chaume constituait un facteur de propagation d'incendie. De plus, l'éclairage se faisait à la bougie et le feu brûlait toute la journée dans l'âtre.
De nombreuses mesures ont été prises. interdiction de fumer dans le village avec des pipes non pourvues de couvercles métallique, les ménagères durent arroser copieusement les tas de cendres qu’elles enlevaient chaque matin des feux ouverts ; des patrouilles furent organisées afin de parcourir les rues de la localité (du coucher au lever du soleil) et sonner le tocsin en cas de sinistre.
Au milieu du 19ième siècle, l'architecture évolua. les murs devinrent en Pierre et le chaume remplacé par du schiste ou des tuiles.




et tout près de l'église, quelques personnes se mesurent a un sport bien connu dans le sud de la France... manque le pastis

GPS : 50.517206, 5.933012

En 1974, l’instituteur sartois José Laurent et son jeune collègue Marcel Vilz souhaitent mener un travail scolaire dont le but est de rencontrer les anciens du village, afin que ces derniers expliquent à leurs élèves la vie, les gestes et les métiers d’autrefois. La démarche se révèle être un véritable succès et débouche en 1976 sur l’organisation de la 1ère édition de la fête des Vieux Métiers dénommée « Nos R’prindans Rècène » (nous reprenons racine). Cette manifestation, véritable musée vivant de la vie rurale au début du 20e siècle, est basée sur le bénévolat. Elle n’est ni une foire, ni un marché. Il n’y a pas de perception de droit d’entrée, ni de commerce. A ce jour, 11 éditions ont été organisées. Lors de la dernière, en août 2013, entre 30.000 et 40.000 personnes sont venues se replonger dans le passé, redécouvrir des métiers dont la plupart ont disparu et admirer les gestes d’antan.



POLLEUR

Nous descendons, maintenant, vers le village de polleur à la recherche de notre dernier clocher tors.
C'est un clocher tors tout a fait différent de ce que nous avons vu jusqu'ici. En effet, un clocher tors est, en général, tordu sur toute sa hauteur (ou, a la limite, sa partie supérieur).
L'église notre dame et saint Jacques de Polleur est divisé en trois parties. La base qui repose sur la tour, la partie centrale qui supporte l'horloge et la partie supérieur qui constitue la pointe en elle-même.
La particularité est que seule, la partie centrale est tors.
Il ressort que ce clocher a été construit volontairement tors.

une légende raconte que le clocher serait tordu a cause du diable lui-même qui, en colère, donna d'un coup de pied sa forme actuelle.
L'origine de l'église remonte vers 1450. Transformée à diverses reprises, elle a conservé sa vieille tour de pierres.


GPS : 50.539207, 5.881187

La légende de la "Mâle Bièsse", a fait du "coucou" la clé de voute de la fête

Ce dernier sera d'ailleurs à l'ouvrage le dimanche dès 17 heures pour le jugement du Coucou de Polleur. Mais qu'a-t-il donc fait de mal, ce Coucou, pour se retrouver dans d'aussi vilains draps? Pour le savoir, il faut relire la légende de la "Mâle Bièsse", véritable clé de voute de la fête pollinoise.

Voici quelque temps qu'une vilaine bête cause divers dommages dans les bois environnants dont le Staneux où les bûcherons ne sont plus en sécurité. Or, l'abattage est leur gagne-pain. C'est donc décidé: il faut capturer l'animal et rendre à Polleur toute sa sérénité.

Le dimanche matin donc, les hommes de Polleur vont se réunir "dès potron-minet" (l'aube) pour traquer cette "Mâle Bièsse" (sale bête) si malfaisante dans le bois du Staneux tout proche. Ils rentreront au bercail en vainqueurs, la bête ayant été magistralement neutralisée. Mais les traqueurs s'interrogent: tous les hommes étaient de la partie, sauf un: le dernier marié de l'année à Polleur, le Coucou, qui a "brossé" la traque, retenu par sa jeune femme ou pas trop courageux. Cette absence ne peut rester impunie: un tribunal populaire convoquera le poltron et rendra son jugement en fin de journée: le Coucou sera plongé dans les eaux tortueuses de la Hoëgne du haut du vénérable pont.

Et comme la "mâle bièsse "a été capturée, le village fera la fête durant toute la journée de dimanche avec force de musique, de danse, et de théâtre, sans oublier les incontournables libations.

La Fête du Coucou démarrera samedi à 14h avec des saynètes théâtrales, et aussi un cortège succédant au mariage du Coucou devant le maire et le curé. Tout Polleur est de la partie et les visiteurs sont souvent très nombreux. Il n'est pas rare que l'on parle wallon au détour des ruelles pollinoises pour renforcer, si besoin en est, le retour au terroir de cette fête pas comme les autres.

Un pont romain, le vieux pont de Polleur ou pont du Coucou, construit en moellons calcaires, traverse la Hoëgne11. C'est à cet endroit qu'a lieu la fête du Coucou. Sur le pont, on peut voir deux statuettes représentant le Christ et la Vierge Marie.
Le vieux pont de Polleur est inscrit au patrimoine immobilier classé de Theux (arrêté du 24 juillet 1936).


GPS : 50.538402, 5.881610

petit bonus...

Une fois n'est pas coutume mais je vais m'éloigner de ma région...
Puisque nous parlons de clocher tors, je suis tombé "amoureux" de l'Eglise Saint Maurice de Mervans (Saône et loire). je trouve que la couverture bi-colore donne un aspect unique qui souligne la torsion du clocher et son horloge décentrée ajoute encore un petit quelque-chose.

De plus, plusieurs légendes y sont attachées.
Dans un comte de Claude perrault : La flèche est presque terminée. Il ne reste plus qu'à fixer la croix et le coq. Crétin (le charpentier) se doute que le Malin va intervenir et passe la nuit précédant ce travail dans le clocher, montant la garde avec un saut d'eau bénite. A minuit, Satan arrive au milieu d'une odeur de soufre pour détruire l'ouvrage avant que la croix la protège. Il commence à tordre la flèche quand Crétin lui envoie une douche d'eau bénite. Le diable, ébouillanté, s'enfuit en hurlant, mais le clocher, lui, restera tordu.

Une autre légende le concerne, aussi :
Dans le temps, une bohémienne fut brûlée vive pour faits de sorcellerie. Elle aurait maudit le curé de Mervans qui l'avait dénoncée et jeta un sort sur l'église. Ainsi, durant des lustres, un vilain diable pervers s'installa dans le clocher, narguant les villageois par ses niches, ses facéties et ses calembredaines, troublant les messes par des pets sonores et des exhibitions inconvenantes.
Le vil petit gnome osait même, sans vergogne, déféquer et uriner sur les fidèles à la sortie de la messe. La nuit, il empêchait les curés successifs de dormir en leur inspirant des songes lascifs. Un jour, les villageois désireux de retrouver la paix, en appelèrent à l'évêque pour qu'il délègue des frères exorcistes afin de le chasser. Le démon se vengea en tordant le clocher dans sa fuite.

Bon, je ne suis pas allé jusque là donc pas de photos.
pour compenser celà, en voici deux prises sur internet. (s'il y a des droits d'auteurs, je les enlèverais immédiatement).




GPS : 46.797638, 5.185466

Voilà, le petit tour est terminé... j'espère vous avoir intéressé par ce sujet original et quand vous regarderez un clocher, vérifiez s'il n'est pas tors.
Dans le site des clochers tors (j'ai mis le lien plus haut), vous pourrez vérifier s'il y en a près de chez vous et le jour ou vous passez par là, jetez un oeil et demandez-vous quelle légende explique cet aspect insolite.
Demandez-vous, aussi, pourquoi les habitants semble tenir a leur clocher tors au point de manifester si on veut tout redresser.
C'est curieux comme cet aspect semble dégager un attachement particulier.

a la prochaine balade...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samural
Accro du forum
avatar

Messages : 1539
Âge : 50
Localisation : Namur, Belgique
VPH : WAW 169 assisté, Metaphysic 2x700, Dahon Jetstream P8, Velocipède Michaux
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mer 22 Aoû 2018, 09:23

Très chouette récit!

Je ne connaissais que le clocher tors de Jodoigne, en Brabant Wallon et je ne savais pas qu'il y en avait aussi dans ta région.
J'ai bien aimé la légende de la vache qui a tordu le clocher de l'église de Jalhay Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richardel
Posteur d'argent
avatar

Messages : 505
Âge : 64
Localisation : Verviers (Belgique)
VPH : le Waw 148
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mer 22 Aoû 2018, 11:45

Bonjour, Samural,
toujours au rendez-vous,... super!!

C'est vrai qu'il n'y a pas que celui de Jodoigne.
en fait, plus près de chez toi (enfin, je crois), il y a aussi l'église Notre Dame de Grand Marchin.
et pour être complet :
L'église de Lombeek notre dame (brabant flamand)
L'église St Martin de Leernes (fontaine l’Évêque)
L'église Saint Remy de Verlaine (Liège)
s'ajoutent aux six que j'ai présentés et complètent, ainsi, le tableau des 11 clochers tors dans notre pays.

Wikipedia donne la liste par pays :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Clocher_tors#Belgique
et avec photo, s'il vous plait.

Les clochers tors ont souvent leur légende. le tout est de les dénicher.
je suis sur qu'il y en a de très savoureuses.


Dernière édition par richardel le Mer 22 Aoû 2018, 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LossPedale
Pilier du forum
avatar

Messages : 877
Localisation : Rouen
VPH : EVO-R
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mer 22 Aoû 2018, 13:41

@Richardel
merci beaucoup pour cette balade très intéressante.

Comme quoi à tord ou à raison, on a toujours intérêt à parler de ses tors!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richardel
Posteur d'argent
avatar

Messages : 505
Âge : 64
Localisation : Verviers (Belgique)
VPH : le Waw 148
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   Mer 22 Aoû 2018, 13:46

Tout a fait... ca s'appelle "partager ses tors"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si je vous faisais découvrir ma region Vervietoise (Belgique) en Waw ?
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» vidéo étonnante, je vous laisse découvrir !
» Couvrir ou pas son cheval à la saison froide?
» Qu'avez vous maté comme film dernièrement ?
» que pensez vous du 3m radsails?
» Que pensez-vous du M5 TiCa ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Régions-
Sauter vers: