Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
LossPedale
Pilier du forum
avatar

Messages : 877
Localisation : Rouen
VPH : EVO-R
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Mar 10 Avr 2018, 08:34

Ça tient à peu de choses:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quasimoto
Posteur d'argent
avatar

Messages : 422
Âge : 61
Localisation : Les Fosses 79360
VPH : High racer Performer et un Waw orange
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Mar 10 Avr 2018, 08:37

Ça me rappelle quelqu'un.... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3658
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Mar 10 Avr 2018, 09:43

La tendance a verser congénitale des tricycle tadpole jointe à l'absence de visibilité du sol juste devant le VM !

Le conducteur a mal évalué sa trajetcoire et roulé sur la bordure de l'ilot au lieu de sur la pente douce de la piste cyclable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques Pouliquen
**
avatar

Messages : 121
Localisation : Brest
VPH : Mango et Yole de mer
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Mar 10 Avr 2018, 10:41

Bon matin,
c'est parce que c'est une femme au volant de la vélomobile. A un homme cela ne serait jamais arrivé !
voilà

ps : bon il y a peut-être une exception : moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 7374
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Mar 10 Avr 2018, 11:05

J'ai un autre cliché / préjugé sous le coude  Laughing : c'est parce que madame a fait l'objet de pressions de la part de son époux qui lui a projeté son enthousiasme pour le VM ; il lui en a acheté un en dépit de son absence de motivation propre, elle a cédé et ça ne l'intéresse pas, le résultat est là, quand on ne s'y intéresse pas... patatras...

Heureusement c'est un cliché qui ne repose sur aucune réalité, ouf ! Et pourtant, combien de vélo et trikes achetés pour madame par monsieur se sont retrouvés sur bentokaz / recyclebent Question


[edit] : faute de frappe


Dernière édition par chabizar le Mar 10 Avr 2018, 16:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com
MissileCarbone
Accro du forum
avatar

Messages : 1050
Âge : 35
VPH : DF XL 74 ; ICE Vortex
Date d'inscription : 20/03/2018

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Mar 10 Avr 2018, 11:30

Cela avait failli m'arriver à cause de travaux de voirie. La route était séparée en deux dans le sens de la longueur avec une barrière sur ma gauche. Je m'étais trop approché de la bordure de trottoir à droite et j'avais levé la roue mais je m'étais heureusement rattrapé après quelques zigzags, le tout à 25 km/h.

C'est pour ça que les DFistes ne prêtent qu'aux DFistes  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LossPedale
Pilier du forum
avatar

Messages : 877
Localisation : Rouen
VPH : EVO-R
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Mar 10 Avr 2018, 17:44

Alors tous clichés mis à part (il n'y avait aucune intention de ma part, d'ailleurs c'est pas moi qui l'a poussée!), j'ai trouvé cette vidéo intéressante, car elle montre avec quelle aisance un vélomobile se retourne, sans même avoir besoin de vitesse.

Les spécialistes du VM sauront apporter des détails, car à situation identique, tous les VM n'auraient peut être pas sur réagi de la même manière.

Bon avec un Rotovelo, qui est en PVC "souple", pas trop de risque, mais avec une coque carbone, ça pourrait peut être causer des dégâts.

Si on tire toujours des enseignements de ses erreurs, faut aussi profiter de celles des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JC_T
*
avatar

Messages : 59
Âge : 36
Localisation : Aix en Provence
VPH : VD route, VD vtc, rêve de vélomobiles...
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Mar 10 Avr 2018, 20:09

"L'homme sage apprend de ses erreurs, - L'homme plus sage apprend des erreurs des autres."
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 12113
Âge : 67
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Mar 10 Avr 2018, 20:41

Je suis monté sur un petit terre plein central (à Quevert) avec la roue gauche de mon premier Waw (à 25/30 km/h) sur un carrefour en bas d'une descente pour enfiler la rue qui repartait sur la gauche dans une méchante bosse.
J'étais en musculaire et je ne voulais pas perdre trop d'élan. Au passage, l'assistance permet un pilotage plus apaisé...
J'avais juste oublié ce petit terre plein aux bords heureusement biseautés.
Le Waw à fait un méchant bon en levant grave la patte et s'est reposé pour finir le virage pendant que je me maudissais...

Le Waw est quand même une machine sécurisante du même calibre que le Milan SL...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3658
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Mar 10 Avr 2018, 21:12

Dans le cas de la vidéo, la bordure à l'endroit ou la roue droite du VM l'a heurtée, n'est pas biseauté du tout, le choc a du être plus fort qu'avec une bordure biseautée.

Mais le VM ne semblait vraiment pas rouler vite, il s'est d'ailleurs couché assez lentement.

Peut-être que le Rotovélo se couche plus facilement (différence de géométrie par rapport au WAW) ou bien le pilote était moins expérimenté et n'a pas su réagir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissileCarbone
Accro du forum
avatar

Messages : 1050
Âge : 35
VPH : DF XL 74 ; ICE Vortex
Date d'inscription : 20/03/2018

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Mer 11 Avr 2018, 01:04

Je mettrai ça sur le coup de l'inexpérience parce que c'est des commandes latérales et pas un tiller. C'est plus facile à prendre en main. Ça me rappelle ma première sortie en trike en 2013 où j'avais levé la roue droite dans une courbe rapide parce que j'avais braqué comme avec un VD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JC_T
*
avatar

Messages : 59
Âge : 36
Localisation : Aix en Provence
VPH : VD route, VD vtc, rêve de vélomobiles...
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Mer 11 Avr 2018, 09:31

Bonjour,

Le rebond est surtout énorme car il n'y a pas de suspension sur ce modèle.
En effet le Rotovelo est construit sur un châssis rigide en acier sans suspension.


Voici des châssis de Rotovelo réalisés chez Trisled :


Comme le montre l'expérience involontaire de Magnum, avec des bonnes suspensions avant indépendantes la fin de l'histoire n'aurait pas été la même.
C'est une des limites causée par la simplicité du Rotovelo.

@+
JC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fastolfe
Posteur de bronze


Messages : 278
Date d'inscription : 14/07/2010

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Jeu 26 Avr 2018, 13:00

J'étais derrière ce gars il y a 2 ans à Velomobieltreffen:



Ca arrive très vite et on se sent très con sur le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3658
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Jeu 26 Avr 2018, 13:51

Fastolfe a écrit:
J'étais derrière ce gars il y a 2 ans à Velomobieltreffen:

Ca arrive très vite et on se sent très con sur le moment...

En fait, ce sont des causes très similaires au précédent accident et qui met en évidence trois défauts conceptuels des VM trois roues :
- une (très) mauvaise visibilité du sol dans la zone juste devant le VM qui empeche de voir les petits obstacles bas.
- la structure en tricycle qui fait qu'on évalue moins bien la trajectoire des roues avant qu'avec un véhicule monotrace.
- la structure en tricycle à voie étroite qui a pour conséquence qu'il faut peu de chose pour le faire basculer sur le flanc..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissileCarbone
Accro du forum
avatar

Messages : 1050
Âge : 35
VPH : DF XL 74 ; ICE Vortex
Date d'inscription : 20/03/2018

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Jeu 26 Avr 2018, 15:53

Fleur a écrit:
- une (très) mauvaise visibilité du sol dans la zone juste devant le VM qui empeche de voir les petits obstacles bas.

C'est vrai mais ça varie en fonction des modèles. Là je trouve qu'il n'a pas été attentif à cette faible allure. Il aurait dû observer un peu plus tôt. On ne peut pas se permettre de rouler à l'aveugle.

Fleur a écrit:
- la structure en tricycle qui fait qu'on évalue moins bien la trajectoire des roues avant qu'avec un véhicule monotrace.

Peut-être pour les delta mais pas les tadpole. Même en VM ça ne m'a jamais posé de problèmes. Sauf un peu au début mais ensuite on s'y fait en apprenant à bien connaître sa machine et on évalue facilement par la suite au premier coup d'oeil. Quand au trike tadpole pas besoin de s'adapter ça vient tout seul.

Fleur a écrit:
- la structure en tricycle à voie étroite qui a pour conséquence qu'il faut peu de chose pour le faire basculer sur le flanc..

Pas d'accord. La seule fois où j'ai levé une roue en VM c'était en chevauchant une bordure légèrement inclinée par inadvertance mais je m'étais bien rattrapé. En m'installant dans une légère pente j'avais légèrement basculé sans me renverser , je me suis rattrapé aussi. Le reste du temps il est toujours sur ses trois roues. Quand au trike lors de ma toute première sortie j'avais levé la roue deux fois dans des courbes mais c'est parce que j'avais braqué de la même façon qu'un VD. Je ne savais pas que c'était différent. La seule et unique fois où je me suis retourné c'était en freinant d'urgence plus fort à droite qu'à gauche. Je n'étais pas habitué à doser et maîtriser le freinage latéral. Je pense que le blocage de la roue droite m'a fait braquer davantage à droite et accentuer le basculement. Il y a une fois où distrait par un coup d'oeil vite fait au compteur j'ai passé la roue droite sur une bordure inclinée. Ça n'a même pas levé la roue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3658
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Jeu 26 Avr 2018, 17:31

MissileCarbone a écrit:
Fleur a écrit:
- la structure en tricycle à voie étroite qui a pour conséquence qu'il faut peu de chose pour le faire basculer sur le flanc..

Pas d'accord. La seule fois où j'ai levé une roue en VM c'était en chevauchant une bordure légèrement inclinée par inadvertance mais je m'étais bien rattrapé. En m'installant dans une légère pente j'avais légèrement basculé sans me renverser , je me suis rattrapé aussi. Le reste du temps il est toujours sur ses trois roues. Quand au trike lors de ma toute première sortie j'avais levé la roue deux fois dans des courbes mais c'est parce que j'avais braqué de la même façon qu'un VD. Je ne savais pas que c'était différent. La seule et unique fois où je me suis retourné c'était en freinant d'urgence plus fort à droite qu'à gauche. Je n'étais pas habitué à doser et maîtriser le freinage latéral. Je pense que le blocage de la roue droite m'a fait braquer davantage à droite et accentuer le basculement. Il y a une fois où distrait par un coup d'oeil vite fait au compteur j'ai passé la roue droite sur une bordure inclinée. Ça n'a même pas levé la roue.

Les deux vidéos sont pourtant explicites : les deux VM roulaient à faible vitesse, ils leur a suffit de heurter un obstacle bas, une bordure pour le premier, un pavé pour le second, pour se retrouver sur le flanc.

En fait, je crains qu'on ne puisse adapter la blague des pédales auto aux utilisateurs de VM : il n'y a que deux sortes d'utilisateurs de (pédales auto) VM : ceux qui (sont déja tombés) ont déja basculé sur le flanc et ceux qui vont (tomber) basculer sur le flanc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissileCarbone
Accro du forum
avatar

Messages : 1050
Âge : 35
VPH : DF XL 74 ; ICE Vortex
Date d'inscription : 20/03/2018

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Jeu 26 Avr 2018, 18:25

Mon analyse c'est que lorsque la roue droite décolle et que si l'épaule gauche se retrouve appuyée sur la coque à ce moment-là , forcément ça bascule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fastolfe
Posteur de bronze


Messages : 278
Date d'inscription : 14/07/2010

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Jeu 26 Avr 2018, 18:37

L'argument n'est pas valide : quelque soit le véhicule, si on connait ses limites et qu'on sait anticiper les problèmes potentiels, on ne se casse pas la figure.

Le vélomobile le moins stable, c'est le Quest parce qu'il n'a que 68 cm de voie à l'avant à cause des jupes. Si on y va trop fort en virage, surtout avec des bourrasques de vent latérales, on peut facilement de retourner. Mais celui qui a l'expérience sait "lire" la route et le vent, et ne retrouve jamais dans une situation périlleuse. Moi ça fait 8 ans que je roule avec mon Quest, et la seule fois où je me suis fait peur sur 2 roues, c'était au début par inexpérience.

Avec mon QV, c'est pareil : je sais qu'il est fort survireur, alors j'anticipe et je dose le freinage av/ar en fonction de l'état de la route, du vent, de la charge à l'arrière... C'est comme un 6è sens.

Je suis d'accord que c'est parfois délicat de juger si la coque passe trop près d'un obstacle - et mes vélos sont pleins de grattes dans la peinture qui en témoignent Smile Mais avec l'expérience, il n'y a rigoureusement aucun moyen de se retourner, sauf à filrter trop près des limites exprès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissileCarbone
Accro du forum
avatar

Messages : 1050
Âge : 35
VPH : DF XL 74 ; ICE Vortex
Date d'inscription : 20/03/2018

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Jeu 26 Avr 2018, 19:23

Fastolfe a écrit:
Le vélomobile le moins stable, c'est le Quest parce qu'il n'a que 68 cm de voie à l'avant à cause des jupes.

DF XL : 65 cms et pourtant on ne lève pas la roue facilement.

Le Quest je n'ai pas été assez rapide pour me rendre compte. Quelqu'un m'avait dit qu'il se retourne comme une crêpe...
Après c'est vrai que l'expérience a beaucoup d'importance. Encore une fois c'est quelqu'un qui n'a pas assez d'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quasimoto
Posteur d'argent
avatar

Messages : 422
Âge : 61
Localisation : Les Fosses 79360
VPH : High racer Performer et un Waw orange
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Jeu 26 Avr 2018, 19:23

C'est sûr qu'en ne faisant strictement aucune erreur tout se passe pour le mieux ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 12113
Âge : 67
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Jeu 26 Avr 2018, 19:37

Moi je me suis couché avec mon Quest après 80 000 km de vélomobile. Tout vient à point à qui sait attendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Bruno09
**
avatar

Messages : 98
Âge : 47
Localisation : FOIX
VPH : QUEST 747
Date d'inscription : 11/01/2017

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Sam 28 Avr 2018, 09:38

Magnum a écrit:
Moi je me suis couché avec mon Quest après 80 000 km de vélomobile. Tout vient à point à qui sait attendre...

+1.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 12113
Âge : 67
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Sam 28 Avr 2018, 11:54

Et depuis, j'ai une conduite nettement plus apaisée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Guiom78
***
avatar

Messages : 193
Âge : 41
Localisation : 78
VPH : WAW 364 assisté
Date d'inscription : 12/03/2018

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Sam 28 Avr 2018, 12:04

Je ne sais pas ce qu'il y a de plus ridicule dans ces situations : le basculement à 2km/h, ou les contorsions pour sortir de l'engin une fois sur le flanc.

Vous avez parlé de la faible largeur de la voie avant sur certains vélomobiles, qui les rendent plus sensibles au basculement, mais il y a aussi (surtout ?) une histoire de hauteur du centre de gravité. J'ose espérer qu'avec un VM assisté, le poids de la batterie près du sol peut aider à le maintenir sur ses 3 roues. Et peut-être que dans les deux chutes ci-dessus il y avait des bagages calés en hauteur derrière le siège ? Parce que, surtout dans la deuxième vidéo, c'est surprenant de partir si vite sur le côté à faible vitesse. Peut-être aussi un peu de vent latéral, mais en forêt c'est peu probable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebd
Accro du forum
avatar

Messages : 2257
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   Sam 28 Avr 2018, 13:07

Magnum a écrit:
Et depuis, j'ai une conduite nettement plus apaisée... :grin:
Bonjour,
Il serait intéressant de connaître les conditions du chavirage.
.ça m'intéresse d'autant plus que je vais bientôt passer les 80000Kms.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conduite d'un Vélomobile - Il suffit d'un rien
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Conseil vélomobile et vélotaf
» Vélomobile sur Paris/devient Vélomobile chez les ventres à choux
» Comment choisir son vélomobile
» Vélomobile électrique ''heavy metal''
» Toute aide sera la bienvenue [coque de vélomobile à l'IUT]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Vélomobiles-
Sauter vers: