Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vélo mobile en montagne?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
oeuf-de-paque
Posteur d'argent


Messages : 345
VPH : leitra
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Mer 11 Avr 2018, 17:39

Fleur a écrit:
Il y a un paramètre qui manque dans cette explication : le poids de l'équipage à freiner.

Oui, bien sur, il faut adapter tout ce que j'ai écrit au poids du truc qui roule, et aussi a l'inclinaison de la pente qu'on descend.

Citation :
Au plus l'équipage (vélo+bagages+cyclistes) est lourd, au plus le freinage génère de la chaleur que les freins savent évacuer... ou pas !

Donc au plus il faut descendre lentement pour laisser le temps aux freins d'évacuer cette chaleur.

MissileCarbone a écrit:
Sans risque de fading ? Même les tambours peuvent l'atteindre. C'est plutôt ça qui m'inquiète. C'est une descente de 8 kms et 400 D-.

A toi d'adapter ta vitesse a la capacité de tes freins. Si tu descend assez lentement, les freins ne dépassent pas la température maximale et il n'y a pas de risque de fading. Attention : quand je dis "ne depassent pas la température maximale" ca veut dire qu'ils ne sont pas chauds dans la descente, juste tièdes, pour qu'ils ne dépassent pas la température maximale au moment ou tu freine plus fortement avant une épingle.

Ou alors, tu te met deux ficelles avec 2 sacs en plastique chacune, ca fait parachute et ca économise tes freins. Et des ficelles courtes, genre 30 cm, sinon les sacs en plastique bougent beaucoup a cause des turbulences.

AV48 a écrit:
mais pourquoi l'industrie automobile a remplacé les tambours par des disques sur les voitures

Les disques ont une bien meilleure capacité a évacuer la chaleur, surtout quand c'est des disques ventilés. Mais tu peux remarquer que les disques des voitures sont autrement plus lourds que ceux d'un velo… donc ils ont aussi une bonne capacité a stocker la chaleur. En fait, le poids des disques est d'autant plus grand que la voiture est lourde et puissante.

Papy volant a écrit:
on prend  vite de  la vitesse ..le  premier  virage arrive  ..faut  freiner!
relance..revitesse..revirage
au debut la pente est entre 6,5 et 8,5 %
apres qq  virages ..les freins perdent  de leur efficacité....

Et oui. T'a bien dit "on prend vite de la vitesse". C'est la vitesse qui fait que tu crame tes freins. Si tu freine des le début pour éviter de prendre de la vitesse, et que tu a la patience de descendre bien lentement, les freins font très bien leur job. Si tu veux descendre vite, il te faut économiser tes freins avec un parachute ou la régénération de ton assistance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier33
Modo
avatar

Messages : 8699
Âge : 58
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Mer 11 Avr 2018, 17:48

Pour éviter de prendre une vitesse trop grande dans de grandes descentes je freine assez fortement mais en courtes séquences dès le début,
plutôt que de façon continue.

Citation :
Ou alors, tu te met deux ficelles avec 2 sacs en plastique chacune, ca fait parachute et ca économise tes freins. Et des ficelles courtes, genre 30 cm, sinon les sacs en plastique bougent beaucoup a cause des turbulences.

Ca marche bien des sacs plastique? Quelle taille minimum?

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oeuf-de-paque
Posteur d'argent


Messages : 345
VPH : leitra
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Mer 11 Avr 2018, 18:35

Didier33 a écrit:
Ca marche bien des sacs plastique? Quelle taille minimum?

Ca marche très bien. J'ai fait exactement ce que j'ai dit : 2 ficelles courtes (une de chaque coté du vélo), 2 sacs a chaque ficelles. Des sacs tout ce qu'il y a de plus banal, le format qu'on nous distribue a la caisse des supermarchés pour emballer les achats.

Quand je jes sors (dans une descente assez raide évidamment) je ne dépasse pas le 45 kmh sans freiner du tout. C'est a dire que mes freins restent totalement froids pour le virage en bas ou pour un éventuel coup dur. Du coup, quand j'ai envie de descendre un peu plus vite, je met que 2 sacs au lieu de 4.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier33
Modo
avatar

Messages : 8699
Âge : 58
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Mer 11 Avr 2018, 21:07

Dire qu'il y en a qui se sont cassés la nénette pour pondre des systèmes de parachute vachement chialés ici...!

Je sens que je vais faire des essais avec ton système pour voir.
Non pas que dans mon plat pays ce soit indispensable, mais je vais incessamment aller rouler dans des contrées pentues
où ce dispositif risque d'être utile.
Simple, pas cher et efficace: comme j'aime Very Happy

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7722
Âge : 81
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Mer 11 Avr 2018, 21:44

eh ..
moi je suis en musculaire pas de regé de mon assistance!
quand a laisser filer sans freiner on arrive vite a 50..60 et là ..avant le virage faut freiner!!
j'ai tout essayé. avce le Scorpion FS...et a chaque fois les freins a disque perdent de leur efficacité
je parle de descente de cols avec virages assez rapprochés..
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Accro du forum
avatar

Messages : 11654
Âge : 66
Localisation : Brest
VPH : Quest carbone 559 assisté (Pikachu), Waw 313 assisté(KaWa), VAE Moustache (Black Swan), remorque Taifun. Ex: Milan SL carbone 028, Waw Raw 127 assisté, Quest XS carbone assisté, Ice Adventure 3 FS, Ice Sprint 3 FS, Ice Vortex+.
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Mer 11 Avr 2018, 22:42

Alors imagine en VM...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3108
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Mer 11 Avr 2018, 23:02

Papy volant a écrit:
eh ..
moi  je  suis en musculaire  pas  de  regé  de  mon assistance!
quand  a laisser filer  sans  freiner  on arrive  vite  a 50..60 et là ..avant  le  virage  faut  freiner!!
j'ai  tout  essayé. avce le Scorpion FS...et  a  chaque  fois  les freins  a  disque  perdent  de leur  efficacité
je  parle  de  descente de cols  avec virages assez rapprochés..
Papy  volant

Je te dirais bine qu'il faut changer tes freins pour un autre modèle comme les Hope ventilés qui évacue mieux la chaleur.

Mais sur un trike il faut des étriers gauche+droit et la le choix de modèles est très limité, je ne pense pas que Hope fasse des étriers gauche et droit, uniquement des gauches pour vélo deux roues classiques.

Sur mon Toxy ZR à l'arrière le freins à disque est monté à droite puisque le monobras est aussi à droite. Pour ne pas avoir besoin d'étriers droit, Toxy l'a monté à l'envers = en dessous du bras au lieu d'au dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissileCarbone
***
avatar

Messages : 160
VPH : DF XL 74 ; ICE Vortex
Date d'inscription : 20/03/2018

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Mer 11 Avr 2018, 23:38

Sur mon trike je suis passé de Tektro Volans Twins à des Shimano XT. À droite pas de problème mais à gauche il a fallu une rallonge pour pouvoir le monter. C'est à cause de la forme du bras de support. Ce n'est pas symétrique mais c'est plus esthétique que les BB7 montés par ICE sur le modèle de base qui sont deux gauches aussi. Un freinage de malade ces XT, on sent qu'il ne faut pas grand-chose pour bloquer les 406 avec des rotors 160. Mais je ne fait pas de cols ou du moins des petits.

oeuf-de-paque a écrit:
Quand je jes sors (dans une descente assez raide évidamment) je ne dépasse pas le 45 kmh sans freiner du tout.

Et sans les sortir quelle allure ? Pour comparer l'efficacité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oeuf-de-paque
Posteur d'argent


Messages : 345
VPH : leitra
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Jeu 12 Avr 2018, 02:02

Papy volant a écrit:
eh ..
moi  je  suis en musculaire  pas  de  regé  de  mon assistance!
quand  a laisser filer  sans  freiner  on arrive  vite  a 50..60 et là ..avant  le  virage  faut  freiner!!

Il ne faut pas laisser filer sans freiner. Ou alors il faut rajouter un parachute derrière. Ou mettre des freins franchement plus gros, mais c'est quand meme nettement plus lourd et plus cher que 2 sacs en plastique.

MissileCarbone a écrit:
Et sans les sortir quelle allure ? Pour comparer l'efficacité.

Je ne sais pas. Un leitra n'est pas fait pour la vitesse. Au dela de 60 il n'est plus assez stable alors je suis obligé de freiner. Donc je peux te dire que sans les sacs en plastique, ca monte au dela de 60, mais je sais pas a combien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diatoun
**


Messages : 115
Âge : 26
Localisation : L'Auberson
Date d'inscription : 19/06/2015

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Jeu 12 Avr 2018, 09:32

Pour les vélomobile il existe des tambours avec une surface de refroidissement doublé :

c'est gingko qui propose ça
On passe de 200cm2 à 400cm2 par frein. J'en ai fait installé directement à la commande sur mon waw.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lauberte.ch En ligne
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3108
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Jeu 12 Avr 2018, 10:01

oeuf-de-paque a écrit:
Papy volant a écrit:
eh ..
moi  je  suis en musculaire  pas  de  regé  de  mon assistance!
quand  a laisser filer  sans  freiner  on arrive  vite  a 50..60 et là ..avant  le  virage  faut  freiner!!

Il ne faut pas laisser filer sans freiner.

Comme déja écrit, les constructeurs devraient proposer des freins à disques avec une évacuation suffisante de la chaleur pour les vélos de course route utilisés en montagne car les coureurs vont forcément laisser filer au maximum avant de freiner, pas question pour eux de descendre à une vitesse d'escargot !

Et les coureurs vont utiliser les freins à disques en montagne car c'est dans ces conditions que le freinage à disque apporte un avantage par rapport au freins sur jante.  

En terrain plat avec un VD de course route, les freins sur jantes actuels suffisent largement.

Les freins à disque n'apportent aucun avantage en terrain plat pour un VD  course route, uniquement des désavantage du au moindre rendement des roues renforcées pour supporter les freins à disque (comme le freinage à disque se fait au niveau du moyeu au lieu d'au niveau de la jante, lors du freinage, le moyeu et les rayons de la roue avec frein à disque subissent des contraintes plus importantes que lors d'un freimage sur jante, cela impose un renforcement du rayonnage et du moyeu de ces roues).

Dans le cas d'un VM, restera évidemment le refroidissement des disques qui est entravé par la carrosserie.

Sur une voiture, il y a une amené d'air frais sur les disques mais cela inpacte négativement l'aérodynamisme de la voiture, et donc que faore dans un VM, sacrifier une partie de l'aéro pour pouvoir utiliser des freins à disques ?

De toute évidence, la majorité des fabricants de VM a choisis de ne pas sacrifier l'aéro et de ne pas utiliser de frein à disques mais plutot des freins à tambour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zapilon
Modo sortant
avatar

Messages : 3800
Âge : 82
Localisation : Flandre F
VPH : Sokol rohloffisé, VK2, A4-AE Schlumpfé, Scorpion FX BionXé
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Jeu 12 Avr 2018, 10:42

" Dans le cas d'un VM, restera évidemment le refroidissement des disques qui est entravé par la carrosserie."

Cas du Quest ? et des VM avec wheel-cover "enjoliveurs" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
Samural
Accro du forum
avatar

Messages : 1180
Âge : 50
Localisation : Namur, Belgique
VPH : WAW 169, Metaphysic 2x700, Dahon Jetstream P8, Velocipède Michaux
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Jeu 12 Avr 2018, 13:36

Fleur a écrit:

Comme déja écrit, les constructeurs devraient proposer des freins à disques avec une évacuation suffisante de la chaleur pour les vélos de course route utilisés en montagne car les coureurs vont forcément laisser filer au maximum avant de freiner, pas question pour eux de descendre à une vitesse d'escargot !

Tu penses bien que les constructeurs ont travaillé sur ce problème!!
Ainsi, chez Canyon bikes, ils ont fait des descentes successives à 9% sur près de 9 km avec un poids total de 120 kg en ne freinant que de l'avant. Ils n'ont constaté aucun fading.

L'UCI a par ailleurs effectué une batterie de tests pour s'assurer qu'il n'y avait pas de risque de fading et a constaté que les freins à disques disponibles sur le marché dissipaient très rapidement la chaleur résultant en une faible augmentation de chaleur des plaquettes.

Source: http://www.cyclingweekly.com/news/product-news/is-heat-build-up-in-disc-brakes-something-to-worry-about-310878
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2666
Âge : 44
Localisation : Genève
VPH : Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: Schlitter Encore "Zéphir", metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Jeu 12 Avr 2018, 14:05

Fleur a écrit:
Comme déja écrit, les constructeurs devraient proposer des freins à disques avec une évacuation suffisante de la chaleur pour les vélos de course route utilisés en montagne car les coureurs vont forcément laisser filer au maximum avant de freiner, pas question pour eux de descendre à une vitesse d'escargot !

Je pense que ça s'y approche pas mal:



C'est d'ailleurs de quoi sera équipé mon nouveau pelso.

Seul désavantage: disponible qu'en centerlock.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oeuf-de-paque
Posteur d'argent


Messages : 345
VPH : leitra
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Jeu 12 Avr 2018, 14:06

Samural a écrit:
Tu penses bien que les constructeurs ont travaillé sur ce problème!!
Ainsi, chez Canyon bikes, ils ont fait des descentes successives à 9% sur près de 9 km avec un poids total de 120 kg en ne freinant que de l'avant. Ils n'ont constaté aucun fading.

L'UCI a par ailleurs effectué une batterie de tests pour s'assurer qu'il n'y avait pas de risque de fading et a constaté que les freins à disques disponibles sur le marché dissipaient très rapidement la chaleur résultant en une faible augmentation de chaleur des plaquettes.

Les velos droits ont une aérodynamique tellement pourrie que c'est comme si ils avaient un aérofrein ouvert en permanence. Du coup ils n'ont pas de problème de freinage. Le problème se pose avec les vélomobiles parce que l'aérodynamique étant nettement meilleure elle ne dissipe presque pas l'energie de la descente et tout se retrouve dans les freins. D'ou l'interet d'un parachute pour avoir une aérodynamique de velo droit dans les descentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissileCarbone
***
avatar

Messages : 160
VPH : DF XL 74 ; ICE Vortex
Date d'inscription : 20/03/2018

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Jeu 12 Avr 2018, 14:23

Tout à fait oeuf-de-paque. Je constate 20 à 25 km/h supérieur en DF dans 2 à 4 % par rapport au Vortex. Ce dernier a une aéro pourrie aussi. Je sens bien que je perd très vite de la vitesse après une descente alors que le DF avance presque tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7722
Âge : 81
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Jeu 12 Avr 2018, 17:52

je veux  pas  trop faire diversion
mais  Magnum  m'ecrit
"alors imagine en VM"
faisant allusion aux  descentes  de col en VM
j'ai  déjà imaginé
-les  montées
-les descentes
en "sous -  marin "
et je préfère  continuer  de  profiter de grimper  et descendre les  cols ...
le  nez  et  le  reste  au vent
 en tricycle  et  bent !!
Papy  volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3108
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Jeu 12 Avr 2018, 18:07

Samural a écrit:
Fleur a écrit:

Comme déja écrit, les constructeurs devraient proposer des freins à disques avec une évacuation suffisante de la chaleur pour les vélos de course route utilisés en montagne car les coureurs vont forcément laisser filer au maximum avant de freiner, pas question pour eux de descendre à une vitesse d'escargot !

Tu penses bien que les constructeurs ont travaillé sur ce problème!!
Ainsi, chez Canyon bikes, ils ont fait des descentes successives à 9% sur près de 9 km avec un poids total de 120 kg en ne freinant que de l'avant. Ils n'ont constaté aucun fading.

L'UCI a par ailleurs effectué une batterie de tests pour s'assurer qu'il n'y avait pas de risque de fading et a constaté que les freins à disques disponibles sur le marché dissipaient très rapidement la chaleur résultant en une faible augmentation de chaleur des plaquettes.

Source: http://www.cyclingweekly.com/news/product-news/is-heat-build-up-in-disc-brakes-something-to-worry-about-310878

Le problème des disques hydrauliques n'est pas le fading mais bien l'ébulition du liquide DOT utilisé par la plupart des fabricants (Shimano est une exception).

Jusqu'à présent, il y a peu d'expérience pratique avec les disques route en course car ils ne sont permit que depuis peu et relativement peu de coureurs les utilisent.  

On verra ce que cela donnera, on en est aux pemières générations de disques route et le "first time right" n'est pas courant !.

Mais il n'y a pas de raison qu'on ne puisse faire des disques évacuant suffisement la chaleur pour éviter de faire trop chauffer l'étrier et finalement le liquide.


oeuf-de-paque a écrit:
Samural a écrit:
Tu penses bien que les constructeurs ont travaillé sur ce problème!!
Ainsi, chez Canyon bikes, ils ont fait des descentes successives à 9% sur près de 9 km avec un poids total de 120 kg en ne freinant que de l'avant. Ils n'ont constaté aucun fading.

L'UCI a par ailleurs effectué une batterie de tests pour s'assurer qu'il n'y avait pas de risque de fading et a constaté que les freins à disques disponibles sur le marché dissipaient très rapidement la chaleur résultant en une faible augmentation de chaleur des plaquettes.

Les velos droits ont une aérodynamique tellement pourrie que c'est comme si ils avaient un aérofrein ouvert en permanence. Du coup ils n'ont pas de problème de freinage. Le problème se pose avec les vélomobiles parce que l'aérodynamique étant nettement meilleure elle ne dissipe presque pas l'energie de la descente et tout se retrouve dans les freins. D'ou l'interet d'un parachute pour avoir une aérodynamique de velo droit dans les descentes.

Il ne faut pas exagèrer, les VD ont un moins bon aérodynamisme mais ils roulent très vite en descente de cols, il passent bien plus vite en virages que les VM ce qui fait qu'ils ralentissent moins dans les virages et reprennent donc de la vitesse rapidement après le virage.

Ils roulent au final très vite ce qui doit fort faire chauffer les disques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oeuf-de-paque
Posteur d'argent


Messages : 345
VPH : leitra
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Jeu 12 Avr 2018, 22:06

Fleur a écrit:
Il ne faut pas exagèrer, les VD ont un moins bon aérodynamisme mais ils roulent très vite en descente de cols, il passent bien plus vite en virages que les VM ce qui fait qu'ils ralentissent moins dans les virages et reprennent donc de la vitesse rapidement après le virage.

Ils roulent au final très vite ce qui doit fort faire chauffer les disques.

Je m'excuse mais non. Ils roulent très vite, et souvent meme en pédalant dans les descentes pour rouler encore plus vite. Et meme quand ils ne pédalent pas, ils ne freinent pas tout le long de la descente comme on doit le faire en vélomobile. Plus ils roulent vite, plus leur "aérofrein intégré" est efficace et moins ils ont a freiner. Au final, ils sollicitent peu les freins, et pas de facon continue, uniquement sous forme de coups de freins avant les virages.

Et justement, comme ils passent les virages plus vite, ils ont moins besoin de freiner avant le virage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3108
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Jeu 12 Avr 2018, 23:00

Oui, mais les descentes de cols sont longues et les freins n'ont pas le temps de refroidir entre deux virages/deux freinages.

Les freins en vélos de course route sont en tout cas plus sollicités qu'en VTT ou la vitesse est moins élevée ce qui implique un meilleur refroidissement.

Maintenant, cela ne suffira sans doute pas pour un VM qui est plus lourd, prend beaucoup de vitesse entre les virages, doit fortement ralentir à chaque virage du fait de sa faible vitesse de passage en courbes et a un moins bon refroidissement de ses freins du fait du flux d'air frais sur les freins réduit à cause de sa carrosserie.

On pourrait éventuellement envisager des canaux d'amené d'air frais sur les freins comme sur les voitures mais avec des clapets de fermeture pour préserver l'aérodynamisme en terrain plat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zapilon
Modo sortant
avatar

Messages : 3800
Âge : 82
Localisation : Flandre F
VPH : Sokol rohloffisé, VK2, A4-AE Schlumpfé, Scorpion FX BionXé
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Jeu 12 Avr 2018, 23:17

" Les freins en vélos de course route sont " ... peuvent être assimilés à des freins sur disque de 622 mm de diamètre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
MissileCarbone
***
avatar

Messages : 160
VPH : DF XL 74 ; ICE Vortex
Date d'inscription : 20/03/2018

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Ven 13 Avr 2018, 11:09

Fleur a écrit:
On pourrait éventuellement envisager des canaux d'amené d'air frais sur les freins comme sur les voitures mais avec des clapets de fermeture pour préserver l'aérodynamisme en terrain plat.

Bon courage aux constructeurs alors ! Il ne faut pas oublier que le VM a été conçu pour un terrain plat à légèrement vallonné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AV48
Nouveau / nouvelle


Messages : 7
Âge : 62
Localisation : LOZERE
Date d'inscription : 22/02/2018

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Sam 14 Avr 2018, 18:52

Bonjour.Toujours concernant les contraintes du vélo mobile en montagne. Quid de la ventilation à faible allure en montée dans l'habitacle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcel
Accro du forum
avatar

Messages : 3937
Âge : 59
Localisation : grenoble
VPH : Reynolds T bone+ trike ICE QNT electrisé+ Catrike road+ Vendetta cruzbike Velomobile Quest carbone
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Sam 14 Avr 2018, 19:01

en été en montée prévoir une grosse éponge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maflaux.wix.com/marcel-velo-couche
MissileCarbone
***
avatar

Messages : 160
VPH : DF XL 74 ; ICE Vortex
Date d'inscription : 20/03/2018

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Sam 14 Avr 2018, 19:21

Un vrai sauna L'avantage c'est de ne pas perdre de temps et d'argent dans un sauna fixe Tu maigris pareil Faudra juste un peu éponger dans le fond Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vélo mobile en montagne?
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» site photos , foret montagne ...
» les métiers de la grimpe et de la montagne
» Alerte mobile et vitesse limite fausse
» Mer Montagne du Forum
» > Sellettes légères/sellettes montagne (essais"déco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Vélomobiles-
Sauter vers: