Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vélo mobile en montagne?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
AV48
Nouveau / nouvelle


Messages : 7
Âge : 62
Localisation : LOZERE
Date d'inscription : 22/02/2018

MessageSujet: Vélo mobile en montagne?   Jeu 22 Fév 2018, 22:21

Bonjour.
Je ne possède pas de vélo mobile. Je le découvre avec surprise et grand intérêt à travers internet. J'habite en région montagneuse où les dénivelés sont de l'ordre de 300 à 600m sur plusieurs kilomètres (de 5 à 15km). Est-ce une moyen de déplacement raisonnable pour le travail et/ou le loisir? Le poids n'est-il pas un handicap supérieur à l'aérodynamisme en région montagneuse? Est-il plus judicieux d'envisager une assistance électrique? Quel type de freinage?
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier33
Modo
avatar

Messages : 9285
Âge : 59
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Jeu 22 Fév 2018, 22:45

Bonjour AV48 (Ave, comme disaient les romains )
Un premier sujet et un premier message dans le forum c'est bien, mais une petite présentation dans la rubrique qui va bien,
soit ICI ce serait mieux... Wink
(Ta vie, ton oeuvre, tes vélos, ce que tu veux, tout ça quoi...)

Didier33 modo

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier33
Modo
avatar

Messages : 9285
Âge : 59
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Jeu 22 Fév 2018, 22:48

Le vélomobile en montagne n'est pas très représenté il me semble.
Cependant, lalar, un des membres du forum, a accumulé une solide expérience dans ce domaine...

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oeuf-de-paque
Posteur d'argent


Messages : 364
VPH : leitra
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Ven 23 Fév 2018, 02:20

Salut.

Effectivement, quand il y a du relief, le vélomobile est handicapé par son poids. L'aérodynamique est très efficace dans les descentes, mais du coup les descentes ne durent pas longtemps et le temps total du trajet est a peine plus grand que le temp total des montées. En plus, si la pente est raide, on est obligé de freiner tout le long de la descente et ainsi perdre avec les freins l'avantage que nous procure l'aérodynamique.

300 m de dénivelé positif tous les jours pour aller bosser, si on a une bonne constitution ca doit etre faisable. 600 m par contre, ca me parait vraiment beaucoup, tant en energie a fournir qu'en temps de trajet. Avec une assistance ca sera différent, mais vu que j'en ai jamais eu je saurais pas t'en parler.

Sur le forum, il y a comme déjà dit lalar qui nous régale régulièrement avec des très beaux récits de ballades en montagne, mais uniquement a titre de loisir. Il utilise aussi son quest pour aller bosser mais sur un trajet en fond de plaine.
http://velorizontal.bbfr.net/t18525-quest-cantalou

Il y a aussi des gens du coté de geneve qui mangent pas mal de relief, y compris pour aller au boulot pour certains.
http://velorizontal.bbfr.net/t21584-les-vm-en-suisse-romande-vue-d-ensemble
http://velorizontal.bbfr.net/t17546-quest-xs-carbone-005-ch
http://velorizontal.bbfr.net/t21805-milan-sl-mk-3-n-012-pres-de-geneve
http://velorizontal.bbfr.net/t17208-waw-153-et-mango-212-au-pays-du-gruyere

En particulier, la pertinence du vélomobile en terrain montagneux a déjà été discutée ici :
http://velorizontal.bbfr.net/t17006-le-vm-vraiment-utile-partout

Voici maintenant mon experience personnelle.

- Les petits dénivelés du genre 100 m ne posent pas de problème. Si c'est plus c'est possible mais il faut y regarder a deux fois.
- Quand on a 3 roues, les montées se font très différamment. On n'a plus a tenir une vitesse minimum pour tenir l'équilibre. On peut faire autant de pauses qu'on a besoin sans avoir de difficultés pour redémarrer en cote.
- Les longs faux plats montants ou montées douces sont l'horreur. Je préfère beaucoup choisir un itineraire qui monte le plus raide possible (20 % ne me fait pas peur) et avoir ensuite du plat ou de la descente. C'est exactement l'inverse de ce qu'on fait avec un vélo 2 roues. Dans les montées raides, je suis plus lent qu'un vélo 2 roues, je suis meme plus lent… qu'un piéton. Et alors ? Ou est le problème ? Je prend le temps de monter patiamment le poids de ma carrosserie, et je vous fait un pied-de-nez dans le plat ou la descente qui suit.
- Il est important d'avoir des vitesses très courtes. Mon développement le plus court c'est 87 cm. Ca permet de monter du très raide sans se dauber les cuisses, mais ca permet surtout de monter très lentement et sans forcer le jour ou on est fatigué ou malade ou en hypoglycémie. Ca m'a sauvé plusieurs fois. Bien sur, dans ces situations exceptionnelles, le temps de trajet explose.
- Avoir toujours une serviette éponge et autant de T-shirt de rechange qu'il y a de grosses montées. Quand j'arrive a un col, je m'arrete, je change le T-shirt trempé et je fais la descente sec. Ceci est valable meme en hiver sous la neige.
- Mon leitra était équipé de freins a disque quand je l'ai acheté, je ne peux donc pas te parler des freins a tambour que je n'ai jamais essayé. Je n'ai jamais eu de soucis de freinage dans les grandes descentes, mais si c'est long et raide c'est quand meme plus confortable et sécurisant de se mettre 2 sacs en plastique attachés avec des ficelles en guise d'aérofrein. Tu verra que lalar, qui a des freins a tambour et fait bien plus de montagne que moi, a du se bricoler un aérofrein bien plus conséquent pour faire les grandes descentes.
- Si un jour on est pressé, surtout ne pas pédaler dans les descentes ni se presser sur le plat. C'est tentant parce qu'on voit le compteur de vitesse qui s'affole, mais comme la descente dure très peu de temps le gain est médiocre. Il vaut beaucoup mieux se reposer en descente et s'économiser sur le plat pour donner toute son énergie dans la montée. Si on appuie bien sur les pédales et qu'on passe la demi-heure de montée a 5 km/h au lieu de 4, ca semble ridicule vu par le compteur de vitesse, mais ca fait presque 25 % d'économie sur le temps de trajet total. Si on s'épuise a pédaler a fond pour faire les 2 mn de descente a 60 km/h au lieu de 45… le gain de temps est a peine visible, pourtant en bas des 2 mn de descente on a le coeur qui tape comme c'est pas permis et on est pas du tout d'attaque pour la montée suivante.
- J'apprécie aussi d'avoir des vitesses longues qui soient raisonnablement longues. Mon développement le plus long est de 11,9 m. Ca permet de s'économiser dans les faux plats descendents en pédalant lentement, ce qui est moins fatiguant que de les faire en pédalant vite mais sans forcer.
- Si il y a des enchainements de montées et descentes courtes, l'aérodynamique permet de prendre bien de l'élan dans la descente et de passer la montée suivante a fond, comme si c'était du plat. A condition bien sur qu'il n'y ait pas un grand virage ou un feu rouge en bas de la descente…

En conclusion :
- Pour aller au boulot tous les jours il faut faire attention a ne pas abuser : monter le poids de la carosserie demande beaucoup d'energie et refaire ca tous les jours de la semaine peut t'épuiser a la longue, d'autant que l'heure d'embauche est souvent fixe, ce qui est un facteur de stress et t'oblige a mettre un coup de collier en tirant sur ton organisme les jours ou t'es pressé.
- Pour se déplacer de facon ponctuelle, genre aller voir des amis un week-end, ca remplace la voiture, y compris sur des trajets du genre 30 km et 700 m de dénivelé. On a pas de coups de bourre a cause d'un horaire d'arrivée imposé, on peut donc le faire a son rythme. On a un grand volume d'emport pour des bagages. Par contre il faut accepter d'accorder au trajet le temps qui lui est nécessaire.
- Pour du loisir c'est le pied : on monte tranquilou, on n'hésite pas a faire autant de pauses qu'on a envie, on a un grand volume d'emport pour du casse-croute, de quoi se couvrir, des jumelles, voire meme de la vaisselle, et on se fait plaisir avec une pointe de vitesse dans la descente. Exemple de sortie loisir : dans l'après midi, monter au sommet le plus proche (600 m de dénivellé), regarder le coucher de soleil, se faire un bon repas autour d'un feu de camp (au menu : raclette fondue a la poêle sur le feu, après une grosse montée on a l'estomac dans les talons et on l'apprécie d'autant mieux), puis redescente en nocturne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcel
Accro du forum
avatar

Messages : 4051
Âge : 59
Localisation : grenoble
VPH : Reynolds T bone+ trike ICE QNT electrisé+ Catrike road+ Vendetta cruzbike Velomobile Quest carbone
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Ven 23 Fév 2018, 13:57

pour ma part habitant Grenoble je ne fais du VM que pour le loisirs et là, la montagne n'est pas trop contraignante a partir du moment ou l'on prends son temps
j'ai réussi a monter le mien au Galibier
et le plus pénalisant finalement a été la descente (je n'avais pas encore de parachute )
c'est vrai que je ne monterais pas le galibier tous les jours mais des cols moins imposant pas de souci j'aime bien Very Happy
par contre si c'est pour du vélo taf je pense qu'il faut envisager l'assistance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maflaux.wix.com/marcel-velo-couche En ligne
Papy volant
Accro du forum
avatar

Messages : 7916
Âge : 81
Localisation : Chartres
VPH : Bacchetta ;VK1;tri Scorpion FS
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Ven 23 Fév 2018, 16:26

faire une simulation avec le site Kreuzotter
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno09
**
avatar

Messages : 98
Âge : 47
Localisation : FOIX
VPH : QUEST 747
Date d'inscription : 11/01/2017

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Ven 23 Fév 2018, 17:49

Pour habiter au pieds des Pyrénées à FOIX, je déconseille le VM pour s'y faire plaisir. Autant la machine est un vrai régal sur le plat, le vallonné, autant son poids, son manque de ventilation et la sensation dans la pente d'avoir les pieds un poil trop haut en font une machine peu convaincante dans les cols.
Et je ne parle pas des risques de surchauffe des tambours sans parachute...

Pour moi, dans le cadre d'une pratique uniquement sportive, le VM reste une machine exceptionnelle en terme de sensation quand on envoie du bois sur du roulant. La sensation d'être scotché en côte laisse un gout bien plus amer.

Je montais le plateau de Beille en moins d'une heure en VD. Je ne suis même pas sûr de pouvoir physiquement amener la haut le Quest (pourtant assez léger avec moins de 27kg).

Maintenant avec une motorisation dans le cadre du vélotaf...?? Je dirais bien motorisé, pourquoi pas...

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AV48
Nouveau / nouvelle


Messages : 7
Âge : 62
Localisation : LOZERE
Date d'inscription : 22/02/2018

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Dim 25 Fév 2018, 14:51

Bonjour à tous et je vous remercie de votre disponibilité et de vos précieux conseils. C'est la première fois que je m'inscris sur un forum d'où mes erreurs de présentations et de bienséances, que j'ai donc rapidement corrigé. Dorénavant j'ai matière à réflexion qui ne s'annonce pas facile.
Traduction AV48= ANDRE Vincent, Lozère)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zapilon
Modo sortant
avatar

Messages : 4064
Âge : 82
Localisation : Flandre F
VPH : Sokol rohloffisé, VK2, A4-AE Schlumpfé, Scorpion FX BionXé
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Dim 25 Fév 2018, 16:58

" Je dirais bien motorisé, pourquoi pas..."

Un VM motorisé, de par le poids supplémentaire de l'AE perd, moteur coupé, ses qualités sportives sauf si l'AE est sous forme d'une remorque pousseuse déconnectable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/ En ligne
Denis trike 85
Modo
avatar

Messages : 926
Âge : 59
Localisation : Fontenay le comte
VPH : Trike Azub Tricon BionX / Pinion 1.18
Date d'inscription : 20/08/2017

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Dim 25 Fév 2018, 17:13

c'est possible en montagne avec une bonne voile de kitesurf Laughing Laughing

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lalar
Posteur d'or
avatar

Messages : 598
Âge : 49
Localisation : AURILLAC
VPH : QUEST CARBON
Date d'inscription : 14/09/2013

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Dim 25 Fév 2018, 20:30

Oeuf-de-paque a bien résumé les choses et pour ma part, contrairement à Bruno09, je prends beaucoup de plaisir au VM en montagne mais uniquement dans le cadre des loisirs. Comme j'aime beaucoup faire des photos, le lenteur de la montée ne me dérange absolument pas. Le côté sportif de la bête se manifeste surtout dans les faux plats descendants des fonds de vallée mais au global, le gain aérodynamique reste bien inférieur au surpoids sur un parcours montagneux.

Les monts Cantaliens sont bien modestes à côté des montagnes de Marcel autour de Grenoble. Nos Quest sont quand même montés au Ventoux et à l'Aigoual mais il va sans dire qu'un vélo plus léger est nettement plus adapté. Par contre, pour aller là-bas à partir du Cantal en mode cyclocamping, les Quest se sont révélés plus performants que nos VD lestés de sacoches.

Quant au vélotaf, le mien ne fait que 5.3 km et 34 m de montée et j'arrive chaud bouillant et le dos humide en toute saison, carrément dégoulinant en été à 14h. Alors si j'avais ne serait ce que 100 m à monter, à l'aller, ce serait assistance obligatoire. Si c'est au retour, moins de stress et douche à l'arrivée, pas d'assistance...en tout cas jusqu'à 100 ou peut-être 200 m et tant que la santé le permettrait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J. D'Alès
Accro du forum
avatar

Messages : 1804
Âge : 75
Localisation : Genève suisse
VPH : Milan SL Mk3 no 12
Date d'inscription : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Dim 25 Fév 2018, 20:37

zapilon a écrit:
" Je dirais bien motorisé, pourquoi pas..."

Un VM motorisé, de par le poids supplémentaire de l'AE perd, moteur coupé, ses qualités sportives sauf si l'AE est sous forme d'une remorque pousseuse déconnectable

Je partage tout a fait la vision de Zapilon. Pour mon usage je n'envisage pas la motorisation surtout sur un vm sportif (milan) pa r contre le jour où je ne pourrai plus grimper les bosses (col) la remorque motorisée est ma solution, mise en oeuvre en 5 mn.

Une solution élégante serait de disposer d'un kit moteur à encliqueter sur le vm comme la pose d'un bidon dans son support....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casimir
Accro du forum
avatar

Messages : 3439
Âge : 67
Localisation : 59380 BERGUES
VPH : Flevobike Versatile 49 - Flevobike Green Machine - Flevotrike
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Lun 26 Fév 2018, 10:08

La remorque pousseuse est pour moi utopique, surtout pour un VM
Mis à part si elle est chargée pour le cyclo camping jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand pierre
Modo sortant
avatar

Messages : 3083
Âge : 58
Localisation : Caveirac (30)
VPH : Ice adventure HD + Azub Fat-Tris + Ice VTX
Date d'inscription : 01/09/2012

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Lun 26 Fév 2018, 10:13

D'un autre coté ta région n'est pas classée parmi les plus montagneuses ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J. D'Alès
Accro du forum
avatar

Messages : 1804
Âge : 75
Localisation : Genève suisse
VPH : Milan SL Mk3 no 12
Date d'inscription : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Lun 26 Fév 2018, 10:37

Utopique! je ne crois pas. Zened l'a fait, il en était satisfait je crois!

Etant ado, avec un copain, nous avions équipé une remorque Choillot à 2 roues, d'un moteur de Solex et poussions un vd...nous nous marrions bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zapilon
Modo sortant
avatar

Messages : 4064
Âge : 82
Localisation : Flandre F
VPH : Sokol rohloffisé, VK2, A4-AE Schlumpfé, Scorpion FX BionXé
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Lun 26 Fév 2018, 11:44

" Mis à part si elle est chargée "

Moteur-roue et batteries = poids suffisant pour ne pas patiner
Il te reste la possibilité de t'assoir dans la remorque et filo-piloter le VM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/ En ligne
Casimir
Accro du forum
avatar

Messages : 3439
Âge : 67
Localisation : 59380 BERGUES
VPH : Flevobike Versatile 49 - Flevobike Green Machine - Flevotrike
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Lun 26 Fév 2018, 11:49

grand pierre a écrit:
D'un autre coté ta région n'est pas classée parmi les plus montagneuses ... Wink

Je t'invite à participer à la Prochaine Meterenoise  jocolor


PS: L’intérêt d'une motorisation pour un VM est pour moi, l'assistance au démarrage et le passage des ponts d'autoroutes; voir au retour de chez mes cousins d'Aire, la montée de la Belle Hôtesse jocolor



Le franchissement de la Porte d'Aire, je la laisse à Zapilon Junior



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand pierre
Modo sortant
avatar

Messages : 3083
Âge : 58
Localisation : Caveirac (30)
VPH : Ice adventure HD + Azub Fat-Tris + Ice VTX
Date d'inscription : 01/09/2012

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Lun 26 Fév 2018, 12:09

Rappelle moi en 2015 lors de la Vélorizon pour tous dans l'Yonne, le 11 on a été quelques uns à monter au col du Crémant, je ne me souviens pas t'y avoir vu .... Pourtant il ne fait qu'un petit km à 12,5% avec le plus raide à 15%, ça vaut bien vos collines du Nord Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casimir
Accro du forum
avatar

Messages : 3439
Âge : 67
Localisation : 59380 BERGUES
VPH : Flevobike Versatile 49 - Flevobike Green Machine - Flevotrike
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Lun 26 Fév 2018, 12:28

Ben oui, je suis allé à la dégustation du crémant de la cave jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zenedavtri
Accro du forum
avatar

Messages : 5049
Âge : 59
Localisation : Finistère nord
VPH : Duo de kett 1 tour VAE & 1 allround, HP Spirit,Thys 209, Milan SL MK1 n°14, Quattrovélo N°9, Quest XS carbon 118
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Lun 26 Fév 2018, 13:16

J. D'Alès a écrit:
Utopique! je ne crois pas. Zened l'a fait, il en était satisfait je crois!

Tout à fait Gilles, d’abord sur le Waw et ensuite comme le Quattro se faisait désirer sur le Milan SL.

Avec la batterie et un moteur roue sur la remorque, il y a assez de masse pour que la remorque ait de l'adhérence.

Je l’ai même utilisée avec le kettwiesel, non vraiment ça marche bien et l’avantage en montagne c’est le frein moteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AV48
Nouveau / nouvelle


Messages : 7
Âge : 62
Localisation : LOZERE
Date d'inscription : 22/02/2018

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Lun 26 Fév 2018, 20:43

Bonsoir.
La Lozère est considérée par les géographes comme le département le plus haut de France en altitudes moyennes. Certes nous n'avons pas de hauts sommets, mais de nombreux plateaux entre 800 et 1000m (Aubrac, Margeride, Cévennes, Causses) avec quelques sommets à 1 500m (Aigual, Mont Lozère, Finiels).
Par ailleurs je vois que travail et loisir ne sont pas compatibles. Il me faudra choisir.
Au plaisir de vos prochaines remarques qui m'ont déjà bien aidé dans ma réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
motomobile le9
Posteur de bronze
avatar

Messages : 263
Âge : 52
Localisation : 10 Km de Roanne 42
VPH : Waw peut être le 009 MBK axe ion vertical Peugeot droit des années 80, 2 roues à l'horizontal cadre construit par un Lyonnais remonté avec mes pièces.
Date d'inscription : 15/09/2015

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Lun 26 Fév 2018, 21:09

Salut AV 48 j'ai un vieux Waw assité moteur roue arrière et je fais très régulièrement 15 Km pour aller au boulot en 30-35 min. pour le retour où le dénivelé est plus important, mon trajet ne dure que qq min de plus avantage de l'assistance, qui en régénérant me limite à 60 Km/h dans les descentes. pourtant je pèse plus de 94 Kg et je ne suis pas vraiment un grand sportif. Voila ma solution qui permet aussi pour le loisir d'être uniquement en musculaire remplacement de la roue moteur par une banale roue de 26" en moins de 15 min.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
steph26
*
avatar

Messages : 38
Âge : 42
Localisation : Drome
VPH : WAW 2014 n°221
Date d'inscription : 20/11/2017

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Mer 14 Mar 2018, 23:19

Ma petite expérience de deux mois en VM WAW4 sans Assistance électrique pour le Velotaf 2 à 3 fois /semaine selon .....par un novice non entrainé
J'ai un A/R de 47 -48km / jour avec :



-  le matin 1h environ : 21,5 km et 310 de deniv positif/ 300 deniv négatif avec pente moyenne de +3 -4% deux grosses cotes de 500 -800 m max a + 12-13% et 6,8 km de deniv positif  . Pour les descentes : pente moyenne de -2% , max :-8% et 7,8km de deniv negatif.
==> sur ce trajet je souffre dans le début du trajet ou se deroule toutes les cotes dont celle à 12% que je passe aux alentours de 7 -8km/h avec plateau 30 + pignon de 34. La fin du parcours est chouette tout en descente et faux plat descendant. Je prend un VMax de 70km/h chaque matin.
-  le soir : 1h environ voire moins :  27,7 km :  300m de deniv positif et 300m de deniv negatif selon open runner mais plutot 280m sur mon compteur ??? avec 6,6 km de cotes avec moyenne de 3% et maxi +7% seulement et pour les descentes : 9,9km  avec moyenne de -2% et max -4%. Grande cote de 2 km a 5 % qui se fait bien car la route est large est avec un très bon enrobé. La suite est une longue descente de 2 à 3% se terminant par une pente a 4% ou j'arrive à ma Vmax 82 km/h

On le voit le trajet du matin est moins roulant et celui du soir beaucoup plus, avec au final le même temps voire moins pour le plus long, la descente de ce dernier est sur une route large et très bonne, très favorable au VM.

Cela fait ainsi 600m de denivelé positif par jour.Je ne suis pas vraiment en montagne dans la Drome mais  pres du Vercors .et mon trajet est bien vallonné.

Le premier jour ca va , le deuxieme ca va encore, ma moyenne diminue un peu , mais le soir je suis bien rincé. La fois ou j'ai fait 3 velotafs dans la semaine , j'ai laissé un jour de repos entre chaque et cela allait!

Je dirais pour moi que c'est le deniv max que je pourrais faire par jour en musculaire pour le moment mais si je veux le faire tous les jours,  l'AE est essentielle et  me permetrra de :
- moins m’épuiser
- de gagner 15 min sur mon temps de trajet
- d'aller tout faire en Waw motorisé !!!
- et de pouvoir pratiquer un autre sport !!!

Avec le velomobile , je préfère le faux plat ( 1à 2 %voire 3%) et pas trop les grosses cotes  (>7%) qui me crament , mais c'est du à ma transmission pas adaptée ( il faudrait un plateau de 24 ou 26 pour mouliner plus , mais j'irai encore moins vite ce qui n'est pas l'ideal pour le velotaf !!).

Il est donc vrai que le VMl n'est pas le plus adapté à la montagne ( avec des gros cols ) et que pour  regagner en polyvalence et effacer sa faible adaptation à des gros % , l'assistance électrique lui va bien , de préférence le moyeu roue qui permettra en plus en descente de freiner plus que les deux freins avant !!!

De mon coté , je vais passer au moyeu roue dans les 2 semaines et j'en reparlerai.
Mania
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oeuf-de-paque
Posteur d'argent


Messages : 364
VPH : leitra
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Jeu 15 Mar 2018, 19:48

steph26 a écrit:
Avec le velomobile , je préfère le faux plat ( 1à 2 %voire 3%) et pas trop les grosses cotes  (>7%) qui me crament , mais c'est du à ma transmission pas adaptée

En effet. Moi qui ai des développements très courts, je préfère nettement une bonne montée très raide et du plat ou faux plat descendant ensuite dans lequel le vélomobile peut s'exprimer, plutot qu'un long faux plat montant dont on ne voit jamais la fin.

Citation :
(il faudrait un plateau de 24 ou 26 pour mouliner plus , mais j'irai encore moins vite  ce qui n'est pas l'ideal pour le velotaf !!).

En vélomobile il n'y a pas de secret : il faut accepter de monter les cotes lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3658
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   Jeu 15 Mar 2018, 23:00

La on touche les limite du velotaf car qui dit velotaf dit taf entre les trajets en vélo ce qui implique de ne pas etre épuisé par les trajets. Et comme tu le dis, faire le trajet une fois est faisable mais l'accumulation des trajets épuise.
Le temps est aussi un problème : ajouter tous les jours des trajets de longue durée à la durée de travail est infaisable, cela supprime toute les autres activités.

Avec un tel profil de dénivelé, un bon VD léger n'ira sans doute pas plus vite mais fatiguera probablement moins qu'un VM car on se fatiguera beaucoup moins durant les montées et pour ce qui est des descentes, bien que moins rapides en VD qu'en VM, elles ne fatigueront pas plus en VD qu'en VM.

Reste a voir quelles sont les conditions climatiques : si il fait doux ou chaud et sec, le VD sera plus agréable car aéré, si il fait froid et humide, le VM aura l'avantage.

L'autre solution est celle que tu va essayer : ajouter une assistance pour réduire la durée et la fatigue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vélo mobile en montagne?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vélo mobile en montagne?
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vélo mobile en montagne?
» site photos , foret montagne ...
» les métiers de la grimpe et de la montagne
» Mer Montagne du Forum
» > Sellettes légères/sellettes montagne (essais"déco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Points spécifiques :: Vélomobiles-
Sauter vers: