Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Du choix rationnel d'un moyen de transport

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3655
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Mer 02 Mai 2018, 09:54

chabizar a écrit:
arnaud.sivert a écrit:

J’ai plus d’enfants à charge…..mais le concept pour mettre les enfants sur le velos est assez bizarre....
il y avait une dame avec ces 2 enfants qui a essayé toute l'apres midi, differents velos.....pourtant vu leur age 8 et 10 ans, il pouvait aller en velo à l'ecole seul....mais cette maman n'avait pas confiance en leurs capacités d'aller à l'ecole en toute securité....
Cela pousse vite les enfants mais pas la confiance !

Tout comme Fleur tu fais une méprise à propos de la confiance. Les parents ont confiance en leurs enfants... mais ne font pas confiance aux automobilistes, à juste titre Rolling Eyes

En outre, lâcher au milieu des bagnoles les enfants des autres, c'est plus facile que lâcher ses propres mouflets Wink

Tout comme Fleur également, tu généralises un peu vite : ce qui est valable là où tu vis n'est peut-être plus applicable dans une autre agglomération. En Allemagne j'ai déjà vu des quartiers tranquillisés où je lâcherais mon Minion le plus âgé sans souci. Mais à Lyon trouver de telles zones c'est l'aiguille dans la botte de foin...


Rappel de ce témoignage de M qui roule à Lyon comme moi et qui renonce comme moi, parce que, confrontés aux mêmes conditions, nous en tirons une conclusion identique :

M a écrit:
Je ne sais pas si le succès de la dernière enquête vélo fera changer les choses, mais il est vraiment que je ne laisse hélas pas mes enfants pratiquer seuls en ville.
Un petit bilan de mes 10 dernières années à faire quelques kilomètres dans Lyon: je peux compter sur les doigts d'une main le nombre de fois où je n'ai pas eu de manœuvre d'évitement de véhicule (stationné sur piste, quittant un arrêt, au milieu du parcours, ... voire d'un piéton au téléphone ou d'un cycliste). Je compte aussi interventions de la police municipale suite à des signalements malgré plusieurs dizaines de signalements...
Les comportements ne changent guère... j'en viens à espérer beaucoup plus de policiers... à vélo Smile

En Belgique, les enfants ne roulent pas que dans des zones "tranquilisées" qui d'ailleurs sont assez rares, il y a aussi des pistes cyclables mal foutues et/ou en mauvais état, des voitures garées sur les pistes cyclables, des automobilistes qui font n'importe quoi etc. même si il y en a sans doute moins qu'en France.

La grosse différence que je constate entre Belgique et France est au niveau du sentiment d'insécurité et de la confiance des parents.
Le cycliste français éprouve un très fort sentiment d'insécurité, le vélo en France est quasi unanimement considéré comme dangereux (aussi bien par les cyclistes que par les non cyclistes, par les revues specialisées et par les pouvoirs publiques).
Les parents n'ont aucune confiance dans leur enfants en tant que cyclistes avec pour conséquence de transmettre leur sentiment d'insécurité du vélo à leur enfants.
Ceci est sans doute le plus grand obstacle au développement de la pratique du vélo en France

Alors, y-a-t'il des statistiques d'accidents qui démontrent cette plus grande insécurité en France par rapport aux autres pays Européen ou n'est-ce qu'un sentiment sans base objective ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tibeau
***
avatar

Messages : 165
Âge : 34
Localisation : Maintenon
VPH : Ice QNT, Azub Twin, Optima Hopper customisé, Différents VD
Date d'inscription : 12/11/2016

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Mer 02 Mai 2018, 11:26

Pour répondre à la question initiale de Chabizar, le Follow-me peut être une bonne solution. Nous l'avons utilisé plusieurs années, d'abord avec une fille sur son vélo en follow-me, l'autre sur un siège enfant. Puis une fille seule sur son vélo, l'autre sur son vélo en follow-me. Cela permet de leur donner de l'équilibre, de les sensibiliser aux autres usagers de la voirie (voitures et piétons).

En 6 ans de trajets quasi quotidien dans un environnement urbain (mais dans un village plutot qu'une grande ville) on notera quand même pas mal de presqu'accidents avec des voitures qui doublent sans visibilité, et se rabattent  au dernier moment sur nous/nos filles quand une voiture arrive en face.
Les quelques fois ou on a pu discuter avec les automobilistes, ca se termine à 90% en "mais c'est bon, je l'ai pas écrasé, ca passait facile...", sauf qu'en réalité l'automobile est passée à 10 cm du guidon du vélo, et heureusement qu'on apprend aux enfants à ne pas rouler collé au trottoir, mais à toujours se mettre à 80-100 cm du trottoir pour avoir de la marge si qq'un les serre.

Concernant les enfants, la pratique quotidienne du vélo dans différents environnements leur donne :
- un équilibre et des reflex qui leur serviront souvent dans leur vie
- une bonne forme physique (elles ont toutes les 2 gagné leur "cross" de fin d'année)
- une vision intéressante des interactions entre véhicules sur la chaussée.
- une grande confiance en elles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3655
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Mer 02 Mai 2018, 11:50

Pour le follow-me :

Cela maintiens les enfants captifs et supprime une partie des bénéfices de la pratqiue du vélo.

Cela rassure les parents mais est-ce vraiment plus sur lorsqu'on sait que bon nombre de chocs de voitures viennent par l'arrière ? N''est il pas plus sur de faire rouler les enfants sur leurs vélos devant un parent ou, si les deux parents sont présents, d'encadrer les enfants = un parent devant, les enfants sur leurs vélos, le second parent qui ferme la marche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tibeau
***
avatar

Messages : 165
Âge : 34
Localisation : Maintenon
VPH : Ice QNT, Azub Twin, Optima Hopper customisé, Différents VD
Date d'inscription : 12/11/2016

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Mer 02 Mai 2018, 11:55

Oui je suis d'accord avec toi sur les inconvénients du follow me, mais le chemin de l'école comprends une cote à 7% environ...
donc quand ils sont vraiment jeunes, la montée ne peut se faire qu'en follow me
car pas assez de watt dans les jambes
et pas assez de vitesses sur les vélos.

la "petite" de 6 ans arrive maintenant à la faire seule sur son vélo de 20 pouces à 6 vitesses... chapeau
la grande à 18 vitesses, elle y arrive maintenant facilement.

Et puis les jours ou la forme/moral n'est pas la, ca permet quand même d'aller à l'école à vélo

et malheureusement, on ne peut pas toujours être 2 pour conduire les enfants à l'école...
Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 7462
Âge : 43
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike 700, Performer FFWD, BMC 4 tuned, Zockra LeRapide, Leiba X-Stream XXL, Sun EZ Sunray, BikeFriday Tikit 2WD, EEB, Monocycle, Catrike Pocket pour femme et enfants
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Mer 02 Mai 2018, 15:11

Le FollowMe est sacrément mieux que la voiture, lorsque les conditions ne sont pas réunies pour y aller seul sur son vélo.
Cela m'a servi durant quelques mois, le temps de rassurer les petits sur leur capacité à assumer seul les trajets. Puis rapidement, l'aisance vient et il suffit de rouler avec... puis plus du tout.
Sympa d'avoir ce choix en plus, de pouvoir adoucir la transition de passif à actif. Et pour les grosses côtes, même avec un minot indépendant c'est cool de pouvoir dire : "viens, je t'emmène en haut de la côte" pour garder tout le plaisir du vélo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3655
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Mer 02 Mai 2018, 15:30

Vu comme cela c'est impeccable.

Mais le problème c'est qu'il y a des parents qui ne "lachent" jamais leur enfant par peur et en pensant que l'enfant est plus en sécurité avec un follow me qu'en roulant sur son propre vélo alors qu'avec les chocs par l'arrière ce n'est pas le cas, il est préférable d'avoir son enfant qui roule devant soi dès qu'il en est capable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 7462
Âge : 43
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike 700, Performer FFWD, BMC 4 tuned, Zockra LeRapide, Leiba X-Stream XXL, Sun EZ Sunray, BikeFriday Tikit 2WD, EEB, Monocycle, Catrike Pocket pour femme et enfants
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Mer 02 Mai 2018, 18:50

Oh oui !
Les miens étant moins cinglés que moi, c'est l'inverse: ils faut les pousser à oser, à prendre quelques risques - et quelques gamelles - pour évoluer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
bison couché
Accro du forum
avatar

Messages : 2848
Âge : 45
Localisation : Genève
VPH : Thys 209 "Aquarius", vd Vortrieb&Rohloff "IP67", vd Open Cycle U.P. "Bucéphale", anciennement: Schlitter Encore "Zéphir", metaphysic 700 "la libellule", Waw
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Jeu 03 Mai 2018, 09:12

Fleur a écrit:
Mais le problème c'est qu'il y a des parents qui ne "lachent" jamais leur enfant par peur et en pensant que l'enfant est plus en sécurité avec un follow me qu'en roulant sur son propre vélo alors qu'avec les chocs par l'arrière ce n'est pas le cas, il est préférable d'avoir son enfant qui roule devant soi dès qu'il en est capable.

Existent-ils des statistiques ou des chiffres d'accidents impliquant des follow-me? Des expériences, éventuellement rapportées?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3655
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Jeu 03 Mai 2018, 09:51

bison couché a écrit:
Fleur a écrit:
Mais le problème c'est qu'il y a des parents qui ne "lachent" jamais leur enfant par peur et en pensant que l'enfant est plus en sécurité avec un follow me qu'en roulant sur son propre vélo alors qu'avec les chocs par l'arrière ce n'est pas le cas, il est préférable d'avoir son enfant qui roule devant soi dès qu'il en est capable.

Existent-ils des statistiques ou des chiffres d'accidents impliquant des follow-me? Des expériences, éventuellement rapportées?

A ma connaisance, non.  Je ne pense pas que l'utilisation d'un follow-me soit répertoriée en cas d'accident.

Par contre, le fait que les cyclistes soient souvent heurté par l'arrière est un fait établit qui a d'ailleurs amené des produits comme le feu avec radar arrière pour vélo Varia de Garmin (c'est la nouvelle version, il ya aussi Le modèle précédent.

Si les vélo solo sont assez fréquemment heurtés par l'arrière, il n'y a aucune raison pour qu'il n'en soit pas de même avec un vélo+follow-me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 7368
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Jeu 03 Mai 2018, 13:10

tibeau a écrit:
Pour répondre à la question initiale de Chabizar, le Follow-me peut être une bonne solution. Nous l'avons utilisé plusieurs années, d'abord avec une fille sur son vélo en follow-me, l'autre sur un siège enfant. Puis une fille seule sur son vélo, l'autre sur son vélo en follow-me. Cela permet de leur donner de l'équilibre, de les sensibiliser aux autres usagers de la voirie (voitures et piétons).

Merci de t'intéresser à mon problème pratique. Cela pourrait être une solution car la plus jeune ne roule pas droit et plafonne à 10 km/h... mais une solution dans quelques années seulement. La grande roule à 13-14 km/h, vitesse de pointe à 15, tandis qu'il me faut rouler entre 22 et 25 km/h pour arriver à l'heure. 5 km à faire ce n'est rien pour nous les parents, mais trop de temps à passer pour elle. On risque encore également de rester coincé un quart d'heure sur un trottoir par immaturité émotionnelle. Les soirées sont chronométrées et on ne peut pas se permettre même une faible probabilité de ce genre de contretemps, qui se fait plus rare mais n'est pas exclu.
Toutes les conditions ne sont pas réunies mais devraient l'être dans 2 ou 3 ans (1 an j'espère même pas...), sous réserve que d'ici là, le rétrécissement des boulevards urbains que mon trajet traverse ou emprunte, soit effectif. De sérieux travaux de rétrécissement avec espace pour les "modes doux" sont en cours dans l'agglo. En attendant, il manque un truc pour faire la soudure, et de toute façon une solution pérenne de rechange car 100% de trajets vélautonomes seraient difficilement atteignables (fatigue, pas envie...).

Comme tu le dis, tu roules en zone urbaine mais dans un village.
Au centre de Lyon c'est pare-choc contre pare-choc, les piétons qui t'engueulent quand tu leur demandes de marcher ailleurs que sur la piste cyclable, les piétons rivés à leur portable qui traversent sans regarder, les bagnoles à contourner sur les bandes cyclables, les bagnoleurs qui sont persuadés d'avoir priorité sur les cyclistes lorsqu'ils manoeuvrent pour se garer... L'attention nécessaire est élevée et constante.
De plus j'ai un trajet difficile et tortueux avec de nombreux changements de direction. Même pour moi, il a été difficile de trouver un itinéraire pas trop pénible. Il reste des "points noirs".



@Fleur
quel dommage je vais finir par croire que les belges sont tête-de-mule et prétentieux, je croyais que c'était réservé aux français !!
Tu n'as pas d'enfants, tu ignores donc qu'entre les enfants sur le papier et les enfants en vrai, il y a une distance considérable. Tu ignores tout de la jungle urbaine à Lyon, tu ne sais pas de quoi tu parles et tu te permets de donner des conseils à grands renforts de "les parents belges font" et de jugement sur "les parents français". Prodigieux.
Mais peu importe, comme avec le VM, il te suffit d'avoir roulé une journée avec pour te mêler de tous les sujets. Remarquable.

Les automobilistes belges sont peut-être un peu plus respectueux que les français, mais le problème de la France c'est que c'est plein de français sans respect des autres. En revenant de Germersheim j'ai pris 2 TGV, l'un entre Karlsruhe et Strasbourg, l'autre entre Strasbourg et Lyon. Dans le premier train, les gens se tenaient correctement, et les contrôleurs passaient vérifier les nouvelles arrivées de voyageurs après chaque arrêt. Dans le deuxième, on sentait qu'on était revenus à la maison : les gens qui ne sortent plus du wagon pour téléphoner, les pieds qui dépassent dans le couloir et qui ne se poussent pas quand quelqu'un passe, les valises laissées dans le couloir, les contrôleurs qu'on ne voit pas pendant 4 heures et qui déboulent en troupeau pour contrôler 10 minutes avant d'arriver à Lyon...
Alors c'est bien gentil le coup des "parents belges qui font", mais ici on est en France avec tout ce que ça implique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com En ligne
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3655
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Jeu 03 Mai 2018, 17:50

chabizar a écrit:
@Fleur
quel dommage je vais finir par croire que les belges sont tête-de-mule et prétentieux, je croyais que c'était réservé aux français !!
Tu n'as pas d'enfants, tu ignores donc qu'entre les enfants sur le papier et les enfants en vrai, il y a une distance considérable. Tu ignores tout de la jungle urbaine à Lyon, tu ne sais pas de quoi tu parles et tu te permets de donner des conseils à grands renforts de "les parents belges font" et de jugement sur "les parents français". Prodigieux.
Mais peu importe, comme avec le VM, il te suffit d'avoir roulé une journée avec pour te mêler de tous les sujets. Remarquable.

Les automobilistes belges sont peut-être un peu plus respectueux que les français, mais le problème de la France c'est que c'est plein de français sans respect des autres. En revenant de Germersheim j'ai pris 2 TGV, l'un entre Karlsruhe et Strasbourg, l'autre entre Strasbourg et Lyon. Dans le premier train, les gens se tenaient correctement, et les contrôleurs passaient vérifier les nouvelles arrivées de voyageurs après chaque arrêt. Dans le deuxième, on sentait qu'on était revenus à la maison : les gens qui ne sortent plus du wagon pour téléphoner, les pieds qui dépassent dans le couloir et qui ne se poussent pas quand quelqu'un passe, les valises laissées dans le couloir, les contrôleurs qu'on ne voit pas pendant 4 heures et qui déboulent en troupeau pour contrôler 10 minutes avant d'arriver à Lyon...
Alors c'est bien gentil le coup des "parents belges qui font", mais ici on est en France avec tout ce que ça implique.

Il me semble que tes remarques s'adressent d'abord à toi-même :

Ta petite expérience avec tes (petits) enfants te fait croire que tu sais tout à ce sujet.

Le fait d'avoir un petit magasin de vente de cycles couchés te fait croire que tu sais tout au sujet des vélos et de leur utilisation (à ce propos, combien de VM vendus, de km parcours en VM, avec quels VM ?).

Pour ce qui est de l'utilisation du vélo par les enfants, tes peurs paralysantes ne sont pas partagées par tous les parents, bien heureusement !

Après, tu as une bien piètre opinion de tes compatriotes (et donc de toi-même puisque tu es aussi Française... ah non c'est vrai, toi tu es l'exception qui confirme la règle, toi tu te limite à insulter les autres membres du forum).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain
Posteur d'argent


Messages : 382
Âge : 54
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W
Date d'inscription : 10/01/2012

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Jeu 03 Mai 2018, 18:20

Je vous demande pardon, mais c'est quoi, un follow-me? (J'imagine que ça s'appelle autrement ici).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier33
Modo
avatar

Messages : 9274
Âge : 59
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Jeu 03 Mai 2018, 18:26

Mesdames, mesdames, je m'en vais demain matin en vacances en Lozère pour le vélorizon Sud-Ouest.
Vous ne voudriez pas me gâcher le séjour par le souci que j'aurais en pensant que vous puissiez avoir quelques chamailleries bien inutiles
durant mon absence.
Soyez donc aimables de bien vouloir mettre un mouchoir sur vos querelles ou, à tout le moins, les vider en privé, entre vous bien entendu,
n'ayant personnellement aucune compétence en matière d'arbitrage pugilistique.
J'imagine que c'est aussi la même chose pour mes collègues modérateurs.
Merci d'avance pour eux et aussi, bien sûr, pour l'ensemble des membres de cet estimable forum.


Didier33 modo sur le départ

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier33
Modo
avatar

Messages : 9274
Âge : 59
Localisation : Marcheprime
VPH : Metabike 20X26 bleu rolhoffisé - Catrike Trail jaune Rohloffisé et électrifié
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Jeu 03 Mai 2018, 18:39

Sylvain a écrit:
Je vous demande pardon, mais c'est quoi, un follow-me? (J'imagine que ça s'appelle autrement ici).

C'est un système permettant à un adulte de remorquer un jeune enfant sur son vélo.
Un exemple ici ou encore là ou encore là!

Malheureusement, en France cela s'appelle aussi un follow me, alors qu'un "Suivez moi" serait tellement plus poétique, je trouve...

__________________________________
"C'est déjà dur d'être pauvre, si en plus il faut se priver..." - Coluche -
"Y'a pas de grands, y'a pas de petits: La bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre" - Coluche aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 7462
Âge : 43
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike 700, Performer FFWD, BMC 4 tuned, Zockra LeRapide, Leiba X-Stream XXL, Sun EZ Sunray, BikeFriday Tikit 2WD, EEB, Monocycle, Catrike Pocket pour femme et enfants
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Jeu 03 Mai 2018, 21:34

Pour ce qui est des gros blaireaux dans leurs cercueils à roulettes qui semblent vouloir nous emmener gratos pour quelques mètres sur leur calandre, c'est délicat à gérer. La seule chose - en parlant de marmots - qui les calme, c'est la remorque. Le follow Me reste fin et étroit, ils frôlent pareil. Pas compris ce qui les "motive" à ralentir pour une remorque. Peut-être le risque de rayer la carrosserie, puisque je retrouve le même écart avec les trikes et la vélomobile.

Pour éviter de me faire ramasser à coup de "combien de kilomètres", je précise: 4'000 km avec la remorque, 14'000 km en vélomobile, plus de 40'000 km en trike, 2'000 en cargos variés, 4'000 en Magic Turtle, 5'000 km en couché et environ 5'000 km en vélo droit.
Le tout, sur France, Suisse, Italie, Lichtenstein, Allemagne, Hollande, Danemark, Autriche, Inde, Chine, USA, Canada. Ca doit aller comme expérience.
Tous les pays ont les mêmes cons, avec quelques nuances. Le volume augmente vers le Sud, et vers les villes de part la promiscuité malsaine.

Autant j'aime le vélo, autant je serais sacrément anxieux d'éduquer ma marmaille aux lois du trafic au milieu d'une ville. Avant 10 ans, ils m'ont fait de sacrées bourdes, qui auraient pu leur coûter très cher si un débile à marge de sécurité zéro était arrivé au même instant.
Le choix rationnel serait donc proche d'une rosalie moderne, sous forme de quattrocycle par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 7368
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Jeu 03 Mai 2018, 23:42

Didier33 a écrit:
Sylvain a écrit:
Je vous demande pardon, mais c'est quoi, un follow-me? (J'imagine que ça s'appelle autrement ici).
[...]
Malheureusement, en France cela s'appelle aussi un follow me, alors qu'un "Suivez moi" serait tellement plus poétique, je trouve...

En effet, un peu de poésie dans ce monde de brutes


cavallo pazzo a écrit:

Autant j'aime le vélo, autant je serais sacrément anxieux d'éduquer ma marmaille aux lois du trafic au milieu d'une ville. Avant 10 ans, ils m'ont fait de sacrées bourdes, qui auraient pu leur coûter très cher si un débile à marge de sécurité zéro était arrivé au même instant.
Le choix rationnel serait donc proche d'une rosalie moderne, sous forme de quattrocycle par exemple.

Et j'oubliais le sport préféré des automobilistes lyonnais : bloquer les carrefours. Quand il s'agit de traverser une rue en venant d'une piste cyclable, pour rejoindre la piste cyclable de l'autre côté de la rue, lorsque les feux piéton et vélo sont au vert, alors que les automobilistes devraient laisser dégagés le passage piéton et la zone piste avec les pictogrammes vélo au sol, en pratique les véhicules qui attendent au feu rouge ne laissent subsister qu'un étroit goulot où ma remorque de largeur 85 cm peine parfois à se frayer un chemin, et dans ce goulot doivent se croiser les 2 sens piéton et les 2 sens vélo.
Cela rend le franchissement des intersections complexe.

Le quattrocycle, le principe est chouette vu que tout le monde pédale, hélas je pense que je me ferais "allumer" à cause de la largeur. Je me retrouverais aussi à devoir garer une voiture. L'éternel problème de devoir se munir d'une quasi-voiture pour se protéger des autres voitures Rolling Eyes
J'ai des vues sur un Quad, j'en parlerai si techniquement ça peut se faire (histoire d'éviter les vilains trolls, hu hu hu ).
Bon sinon il y a bien l'autobus Pino avec remorque passive ou active, mais la longueur de l'ensemble roulant me contraint à rallonger le parcours ; quoique, il faudrait que je teste des variantes intermédiaires pour le parcours. Quel casse-tête chinois
La solution du "Suivez-moi" dans quelques années sera plus simple et fichtrement moins chère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com En ligne
Ticque
*
avatar

Messages : 42
Localisation : Grenoble
VPH : Brompton, Cube Ebike
Date d'inscription : 25/03/2018

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Ven 04 Mai 2018, 13:03

Ce n'est pas lié me semble t'il a une peur pour la voiture. C'est plus lié à l'impression d'imposer la chaussée. Avec un VD, on est sur le côté voir le bas côté, la vue de l'automobiliste est dégagé, ils ont pas tous une vraie idée de leur gabarit et donc ils passent... et pour certains frôlent. J'ai bien mis passe et pas dépasse, c'est volontaire. Passer c'est juste: se déporter vite fait, passer et se rabattre tout aussi vite, sans même de clignotants dans beaucoup de cas.

Avec une remorque, un trike, un VM, tu imposes sur la chaussée. Visuellement, le conducteur ou la conductrice ne se dit pas: ça passe. Donc il engage un dépassement. Et ça ils savent faire: clignotant, on se déporte on passe, on regarde dans le retro, on se reporte. Tu les mets en situation connu et donc de confort au final.
Les automobilistes ne savent pas rouler c'est aussi simple que cela. La bonne conduite est une compétence. Et comme toute compétence, elle n'est pas maitrisée par tous.


Le permis on l'obtient sans savoir rouler, et ensuite on l'a a vie, sauf conduite en état d'ivresse ou infraction répétée(et encore). Je connais des personnes ayant planté déjà deux ou trois voitures dans des fossés. Bah le permis c'est à vie, plantes en 1000 si tu veux. Certains ne savent pas faire un créneau ou une marche arrière droite... alors de là a apprendre à dépasser un cycliste... en 20-30 heures de conduite, y'a pas le temps: faut apprendre à gérer les vitesses, à rouler sur autoroute donc à s'insérer, à gérer la signalisation en roulant et à se garer/manœuvrer. 20 à 30h... c'est du simple survol.


Et ce, sans parler de l'infime partie d'anti cycliste qui va trépigner derrière toi si tu le bloque à coup de klaxon à répétition et qui ensuite va frôler uniquement parce que la route est à lui, donc que t'as rien à foutre dessus. Cela existe malheureusement, j'en ai fait l'expérience il y a peu: une intersection régit pas des feux, il tourne à gauche, j'arrive en face pour aller droit avec feu vert aussi. J'ai le malheur en fait d'être seul et pas de voitures dans mon sens de circulation. Je passe étant prioritaire, il s'arrête avant de m'écraser quand même, et comme il a la fenêtre ouverte il me hurle "Pourquoi tu fais ton chaud?" Réponse: "Mon feu est vert, je roule, j'applique le code de la route" " Et alors? pourquoi tu fais ton chaud...". Selon lui, étant un cycliste, je n'ai pas droit à la priorité... Bref, j'ai pas cherché plus loin je me suis barré.
Mais bon, c'est rare.

En tout cas, j'avoue que je serais plus rassuré avec une remorque actuellement(avec un autocollant baby on board^^), qu'un cargo ou un follow me pour amener un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 7462
Âge : 43
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike 700, Performer FFWD, BMC 4 tuned, Zockra LeRapide, Leiba X-Stream XXL, Sun EZ Sunray, BikeFriday Tikit 2WD, EEB, Monocycle, Catrike Pocket pour femme et enfants
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Ven 04 Mai 2018, 14:39

C'est dingue, les quelques nuisibles ont une capacité de gêne juste incroyable. Alors que les mouflets crochés avec un "Suivez-moi" ou dans la remorque avaient un capital sympathie juste colossal auprès de 95 % de la population croisée, il devient mentalement délicat de s'en servir.
A moins d'être préparé à refaire la progéniture en cas de "léger problème", ce que je souhaite éviter. Embarassed

Et dans la Suisse bien proprette, le 1 % de nuisibles et 20 % d'incompétents (au bol, juste pour dire qu'ils sont une minorité) ont la même impunité qu'ailleurs. Permis à vie, "compréhension" des flics lorsque cela se passe mal car en effet, un vélo c'est difficile à voir, et tout ce décorum pour faire semblant de promouvoir la mobilité active. Bandes cyclables là où tout va bien, plus dans les zones de danger. Limitations à 30 non contrôlées. Parcage sauvage toléré. Etc.
Alors pour les minots, trouver un moyen de transport fin de moins de 65-70 cm pour garder sa mobilité de vélo, qui soit visuellement robuste pour bien prendre sa place, qui soit encore un vélo avec un pédalage prépondérant, c'est un peu le mouton à 5 pattes.  

Merci Ticque pour ton point de vue, cela se tient avec mes expériences en tout cas. Avec la grosse vélomobile Leiba XXL, je suis mieux accepté que le petit Catrike 700. Je suis un peu de la famille. Very Happy

Au final, une vélomobile biplace côte à côte de moins d'un mètre serait une invention géniale.
Ah flûte, c'est la Mochet de 1930...Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
tibeau
***
avatar

Messages : 165
Âge : 34
Localisation : Maintenon
VPH : Ice QNT, Azub Twin, Optima Hopper customisé, Différents VD
Date d'inscription : 12/11/2016

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Ven 04 Mai 2018, 14:52

Petite remarque personnelle : un "écarteur de danger" un peu plus long et plus robuste que ce qu'on trouve dans le commerce, avec un triangle en tissu issu d'un gilet de sécurité, ça fait déjà son effet sur beaucoup d'automobilistes, qui doublent avec plus de marge de sécurité. (mais ca ne marche pas pour tous malheureusement)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain
Posteur d'argent


Messages : 382
Âge : 54
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W
Date d'inscription : 10/01/2012

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Ven 04 Mai 2018, 18:22

Didier33 a écrit:
Sylvain a écrit:
Je vous demande pardon, mais c'est quoi, un follow-me? (J'imagine que ça s'appelle autrement ici).

C'est un système permettant à un adulte de remorquer un jeune enfant sur son vélo.
Un exemple ici ou encore là ou encore là!

Malheureusement, en France cela s'appelle aussi un follow me, alors qu'un "Suivez moi" serait tellement plus poétique, je trouve...

Merci bien. Ici, on a tendance à appeler ça des girafes, bien que votre dernier exemple porte aussi le nom de démi-vélo.

La solution à l'anglicisme, ce n'est pas toujours le calque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 7368
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Ven 04 Mai 2018, 18:44

Nuance entre le Trail Gator et le Follow-Me, la barre de remorquage s'accroche au tube de direction du vélo enfant, tandis que le "Suivez-Moi" tient la roue avant du vélo enfant. Donc il ne vaut mieux pas utiliser le terme "girafe" pour le Follow-Me, car il y aurait confusion technique entre les 2 systèmes.
Le Follow-Me est un produit bien particulier, en l'occurrence cette bestiole : http://www.followme-tandem.fr/

Arafolie m'avait raconté un jour avoir utilisé une barre de remorquage Trail Gator, il n'avait pas été convaincu, il avait trouvé ça trop instable. Je n'ai pas l'expérience du Follow-Me, mais c'est bien stable d'après ce que j'entends.
J'ai vu parfois en ville des enfants accrochés en Follow-Me, mais jamais en Trail-Gator.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com En ligne
Fleur
Accro du forum
avatar

Messages : 3655
VPH : Toxy ZR, tandem Hase Pino
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Dim 06 Mai 2018, 13:12

Si c'est pour un seul enfant et que l'enfant soit captif = ne puisse que pédaler et pas conduire son vélo comme avec un follow-me, le plus sur et le plus efficace c'est un tandem avec stoker en position avant comme le Hase Pino, le Performer Family, le Circe Morpheus ou le Novosport Cogito (à condition d'arriver à l'assembler et le faire rouler bien sur ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavallo pazzo
Accro du forum
avatar

Messages : 7462
Âge : 43
Localisation : Suisse, dans les montagnes du Jura
VPH : Catrike 700, Performer FFWD, BMC 4 tuned, Zockra LeRapide, Leiba X-Stream XXL, Sun EZ Sunray, BikeFriday Tikit 2WD, EEB, Monocycle, Catrike Pocket pour femme et enfants
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Dim 06 Mai 2018, 15:50

Oui mais alors il est captif tout le temps. Improductif. L'avantage du Follow Me est de pouvoir rapidement accoupler en zone de danger ou en bas d'une côte, passer la difficulté et détacher juste derrière. Sur un grand tour, cela peut vouloir dire 4 km accroché, 32 km libre. Du vécu, y compris ces chiffres.
L'apprentissage n'en est que plus rapide et valorisant.

Le Trail Gator, que dire... J'en ai un à vendre, neuf, et le mien d'occase.
Impossible de trouver quelqu'un que je détesterais assez, et surtout le mouflet, pour vendre ces trucs. Ma fille en a fait les frais: jamais droit, jamais stable, et parfois par terre lorsque finalement le truc n'a pas tenu comme prévu. Sympa.
Moitié prix, pas de miracle à prévoir: c'est 2x moins bien aussi. Mais si quelqu'un à tendance Sadique en veut un, je dois pouvoir faire un bon prix... Embarassed
Sérieusement, ce n'est pas une option géniale sauf juste en prêt pour valider le concept de se déplacer par moments avec un enfant derrière. Juste histoire de ne pas investir inutilement dans le Follow Me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.biketothefuture.ch
chabizar
Accro du forum
avatar

Messages : 7368
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Lun 07 Mai 2018, 14:58

cavallo pazzo a écrit:
Avant 10 ans, ils m'ont fait de sacrées bourdes, qui auraient pu leur coûter très cher si un débile à marge de sécurité zéro était arrivé au même instant.

Ben justement... j'ai expérimenté une belle bourde hier, traversée au feu rouge, sans crier gare, d'une 2 x 2 voies qu'on doit traverser en sortie d'un parc, parce qu'elle a suivi un cycliste, elle a cru que c'était son père. Cela aurait pu se terminer mal.


Ticque a écrit:

Avec une remorque, un trike, un VM, tu imposes sur la chaussée. Visuellement, le conducteur ou la conductrice ne se dit pas: ça passe. Donc il engage un dépassement. Et ça ils savent faire: clignotant, on se déporte on passe, on regarde dans le retro, on se reporte. Tu les mets en situation connu et donc de confort au final.
[...]
En tout cas, j'avoue que je serais plus rassuré avec une remorque actuellement(avec un autocollant baby on board^^), qu'un cargo ou un follow me pour amener un enfant.

La plupart des parents de l'école de mes enfants, qui amènent leur progéniture en "gros vélo", utilisent des vélos cargo et ça va vraiment très bien. Vu de devant, la largeur est évidente, vu de derrière, elle est quasiment aussi visible. Nous ne sommes qu'une petite minorité avec remorque, même largeur mais convoi plus long donc moins maniable.
Mais question sécurité je trouve que les deux se valent.


cavallo pazzo a écrit:

Alors pour les minots, trouver un moyen de transport fin de moins de 65-70 cm pour garder sa mobilité de vélo, qui soit visuellement robuste pour bien prendre sa place, qui soit encore un vélo avec un pédalage prépondérant, c'est un peu le mouton à 5 pattes.  

Merci Ticque pour ton point de vue, cela se tient avec mes expériences en tout cas. Avec la grosse vélomobile Leiba XXL, je suis mieux accepté que le petit Catrike 700. Je suis un peu de la famille. Very Happy

+1 merci Ticque
Cavallo : de par mon expérience et mon trajet, pas besoin de descendre à 70 cm de largeur, déjà avec un véhicule largeur trike 85 cm, ça passe impec, j'ai testé avec un Scorpion, c'est parfait. C'est plutôt la longueur que je trouve pénible. Small is beautiful Laughing


cavallo pazzo a écrit:

Le Trail Gator, que dire... J'en ai un à vendre, neuf, et le mien d'occase.
Impossible de trouver quelqu'un que je détesterais assez, et surtout le mouflet, pour vendre ces trucs. Ma fille en a fait les frais: jamais droit, jamais stable, et parfois par terre lorsque finalement le truc n'a pas tenu comme prévu. Sympa.
Moitié prix, pas de miracle à prévoir: c'est 2x moins bien aussi. Mais si quelqu'un à tendance Sadique en veut un, je dois pouvoir faire un bon prix... Embarassed

Merci pour ce retour d'expérience réaliste, ça confirme ce que d'autres m'avaient dit.


En tout cas merci pour tous vos retours d'expérience qui font avancer ma réflexion.


LossPedale a écrit:
Il y a bien en Asie un certain nombre de grande métropoles au trafic routier ultra dense, où des transports de personnes sont assurées par des cycles du style de ce qu'étaient les anciens "pousse-pousse" (qu'en fait il fallait tirer!). Exemple comme ce truc (qui visiblement roule en France, et peut être même dans le 77 comme la plaque d'immat du véhicule peut le laisser penser)

Et on sait bien que cet engin est souvent utilisé pour les touristes adultes.
On devrait pouvoir y faire tenir des grands, très grands enfants...jusqu'à ce qu'ils atteignent l'âge nécessaire pour pédaler de leurs propres pieds...

J'avais oublié de te remercier pour cette suggestion, hélas je suis utopiste et mon cahier des charges est très serré : je veux un siège et pas une selle Y a vraiment des pénibles qui ne veulent plus se casser le c.. sur une selle !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyclociel.com En ligne
olivier
Accro du forum
avatar

Messages : 1617
Localisation : sudouest
VPH : hobie mirage drive
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   Ven 11 Mai 2018, 07:54

on a commencé avec le "tag-along" (girafe?) pour aller à l'école en CP sur des rues cool et distance courte puis CE1, en ville à valence avec tous types de rues (+/- circulantes) et une belle cote dans une rue très étroite.
ça permet à l'enfant de sentir le comportement des autres à son égard, ça permet d'expliquer comment gérer le vélo (freinage, changement de vitesses, controles aux carrefours....)
et en CE2, il y allait tout seul, accompagné par un adulte (derrière)
pour eux désormais, le vélo c'est complètement une seconde nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://goo.gl/photos/CwisMf8xKUuy3Sic7
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du choix rationnel d'un moyen de transport   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du choix rationnel d'un moyen de transport
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Conseil pour moyen de transport pour aller travailler
» moyen de transport!!
» La barque, un réel moyen de transport
» Lille-Anderlecht, moyen de transport pour Lens
» Moyen de transport de chevaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Ravito :: Autres Véhicules à Propulsion... Verte !-
Sauter vers: